Tests d'armement et calibrage réflexes

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Salles d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 49
Disponible en RP : 3 RP's en cours/réservé(s) + Event (non)
Double-compte : NOPE

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-H
Alter: ConneXon
Lun 28 Aoû - 3:31


TESTS D'ARMEMENT ET CALIBRAGE RÉFLEXES



"Solo"

C'est une nuit de pleine lune. En position assise face à mon bureau dans ma chambre, je réalise mes derniers arrangements pour améliorer mon système de visée caméra que j'installerai demain sur mes armes à distance. Soudures, calculs, programmes... Tout est minutieusement testé et optimisé pour faciliter l'utilisation de mon Alter. Grâce à ce système je vais pouvoir réduire grandement les sensations de tournis que j'ai lorsque je vise en bougeant l'arme. Depuis la journée passée aujourd'hui à m'habituer à avoir un « œil » supplémentaire pendant plusieurs secondes, c'est devenu presque naturel. Il ne me reste plus qu'à trouver des données sur l'utilisation d'une arme à feu, comparer ces armes et les miennes puis m'installer les résultats pour me créer la compétence « maniement d'arme à distance créée » qui me permettra l'utilisation instinctive de celles-ci. Mais ça je le ferai demain sur place, pour le moment je vais sauvegarder toutes mes données puis me coucher. Une journée exténuante m'attend.

Le lendemain mon réveil sonne, le fameux jour est arrivé et je n'ai plus que quelques détails à régler avant les tests de l'après-midi. Mon projet d'équipement va désormais toucher à sa fin alors que d'autres de ma classe en sont encore qu'à la modélisation. Mei est au coude à coude avec moi si l'on compare cela à une course mais pour le moment je suis un peu plus en avance. Car aujourd'hui c'est moi qui vais réaliser les premiers tests de validation pour pouvoir user de mes récentes armes de poing vortex lors de mes cours supplémentaires de classe Héroïque. Et dire que ce qui m'a fait entrer dans le lycée était mon fusil à vortex et mes deux versions de tenue héroïque... Je suis sûr que ma version pistolet plaira mieux puisqu'elle sera non létale. Parfaitement adaptée à l'arrestation de Vilains voire même à la défense personnelle pour les civils.

Mais, avant cela je dois faire mes recherches pour que mes résultats soient les plus précis possibles. Je décide donc de manger mon repas du midi le plus vite possible afin de pouvoir m'instruire à l'atelier informatique du lycée. Je demande comme d'habitude l'autorisation d'utiliser mon Alter pour apprendre sur l'ordinateur puis l'accord donné m’attelle directement à mon ApprenXage.
J'y apprends les bases et poses à prendre pour effectuer des tirs efficaces, comment utiliser le poids de la Terre pour tirer en position allongée, annuler l'effet de recul d'un tir en mouvement... Tout un tas d'informations utiles qui me permettront de réduire grandement le nombre de valeurs parasites lors des mesures. Ma séance aura duré deux bonnes heures mais au moins j'obtiendrai de meilleurs résultats que le reste de la classe. Si je veux cette mention Héroïque je dois la mériter, les résultats exceptionnels ne sont pas en option.

Une fois l'heure des premiers tests annoncée dans les ateliers, je me dirige avec mes nouvelles inventions vers les salles d'entraînement pour tester l'impact de mon duo sur des cibles diverses. Sur un ballon gonflé et rempli à moitié d'eau celui-ci s'étire, se ravale sur lui-même du côté de tir mais reste intact. Cela représenterait un organe interne mis directement au contact de l'onde de l'arme à faible puissance. À moyenne puissance on obtient la même chose mais à la limite de l'éclatement, puis à pleine puissance le ballon éclate sur le coup. Pas d'étirement ou quoi le ballon éclate. Heureusement que cette puissance n'est utilisée que dans les cas d'Alters de renforcement mais bon, il ne faut tout de même pas oublier que l'être humain contient un squelette sensé les protéger. Et c'est d'ailleurs le prochain élément à être évalué.

On fixe alors un os de bœuf sur une plaque en acier par des clous, plaque fixée à un pilotis enfoncé dans le sol. Je place l'arme dans l'emplacement que j'ai moi-même conçu grâce à mes connaissances. Un piédestal monté d'un système sensé contenir le recul de l'arme et dont la gâchette est contrôlée à distance par mesure de sécurité. C'est ce même piédestal que l'on aura utilisé pour tous les tirs depuis le début des tests.
L'os se fracture dans le premier cas, se brise en deuxième et se fait réduire en miettes au troisième. D'autres tests sont réalisés et les normes sont créées pour les modifications à venir. Comme je m'approche des normes policières concernant les accessoires le jury ne me pose pas trop de soucis à ce niveau, il en va de même avec les rails d'accessoire et les gadgets que j'ai conçu. Viseur à point rouge, viseur caméra, viseur hybride... Tout est aussi validé et noté positivement.

Les tests réalisés donnent au final des résultats qui atteignent mes espérances et se révèlent donc très précises aux yeux du jury qui n'en attendait pas moins de ma part. En effet la note que l'on me donne alors est de 86/100. Une note honorable pour un Soutien de première année avec option Héroïque, mais insuffisante pour moi. Je dois encore progresser. Pour passer le reste de la journée et me féliciter de mon avance, mon professeur principal me propose de m'entraîner avec Snipe en cours particulier avec d'autres élèves de classe Héroïque pour tester l'efficacité de mes armes en situation de combat réel. Ça se passera sur le reste de l'après-midi et ce cours terminé je devrai faire un rapport complet des résultats obtenus. Aussi il me propose de lancer un nouveau projet pour une élève nommée Yûgure Hakunetsu, qu'il faudra que j'exploite son Alter pour concevoir sa tenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Disponible en RP : 3 RP's en cours/réservé(s) + Event (non)
Double-compte : NOPE

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-H
Alter: ConneXon
Dim 1 Oct - 5:11



"Solo"

L’heure d’aller étudier avec Snipe approchant, je décide d’entrer en salle de classe. Entouré de tous ces élèves de classe Héroïque spécialisés en équipement à distance, j’ai l’impression de faire tâche et j’entends murmurer aux alentours. Mais bon je n’ai pas le choix si je souhaite maîtriser mon équipement et pouvoir officiellement me déplacer avec en tant qu’arme d’auto-défense. Notre professeur arrive pile à l’heure, fermant la porte derrière lui.


« Bien le bonjour, élèves. » Il se dirige vers son bureau, la démarche digne d’un vrai cow-boy : « Alors, il semblerait que nous comptions exceptionnellement une personne de plus dans notre effectif habituel. Ne vous inquiétez pas, il paraît qu’elle mord pas -et qu’elle est encore moins venimeuse- donc même si c’est que pour ce cours qu’elle est ici, il se peut qu’elle revienne plus tard dans l’année. » Il se met face à nous derrière le bureau : « Cami ? Pourrais-tu te présenter depuis ta place s’il te plaît ? »


Je me lève alors, en légères sueurs,

« … Bonjour. Je m’appelle « Camille Chevalier » et suis en première année de Soutien. Aujourd’hui je suis venu pour valider mes compétences de tir… Je compte sur vous pour vos conseils. »


Puis me rassois. Soulagé.

« Parfait. Donc, aujourd’hui nous allons réaliser une séance de tir à la cible. Je sais que ce n’est pas votre exercice favori dans notre cours mais avant de dégainer son flingue et faire un sextuple « touché », il faut déjà savoir viser. Alors levez-vous et direction les terrains d’entraînement ! »


Tout le monde sort alors de la salle de classe, se dirigeant avec moi pour wagon moteur et Snipe à la lanterne rouge. Les autres wagons ayant l’air de vouloir traîner un peu des pieds quand je me retournais. Seulement une personne comme moi semblait vouloir tenir le rythme. Un garçon aux cheveux châtain-noir ondulés et aux yeux dont l’iris bleu est rempli de cercles avec pour centre la pupille de chaque œil. Des yeux magnifiques. Celui-ci me regarde alors quelques secondes avant de m’ignorer. L’air de n’avoir rien vu d’important. Nous continuons alors notre marche qui ne dure que quelques secondes. Tout le monde de la classe prend son équipement de prédilection et se met en position dans la zone où nous sommes arrivés. Un grand espace de tir comme on en a déjà vu à la télé et comme moi j’avais vu la dernière fois que j’y ai été pour mon fusil à vortex.

« Tout le monde est là ? Impeccable. Inutile de vous rappeler ce qu’il faut faire vous tous ? Comme ça je m’occupe de notre Cami avec son invention. »


Pas de réponse.

« Vous pouvez commencer alors. Et faîtes gaffe je vous ai à l’œil. » Il me fait alors signe de venir, face à un mannequin « Viens, il faut que je vois de quoi tu es capable avec ton… pistolet à vortex c’est ça ? » et me tend mon duo « Tire sur cette cible. » en faisant un signe de tête en direction du personnage empaillé.


Je prends alors mes pistolets et installe les chargeurs dedans à l’aide des bras extensibles de mon sac. J’enlève la sécurité, règle la puissance de tir sur faible et tire sur les bras, les jambes, la tête, puis le torse à la distance d’un bras environ de a cible. Chaque tir calculé pour mettre le plus de surface possible du corps dans l’exposition aux chocs. Le mannequin bouge beaucoup sous les coups mais n’a pas une seule égratignure.

« Je vois… Donc tes armes réalisent des dégâts internes. Cependant ce n’est pas suffisant. C’est quelle puissance là ? La plus faible ? ».


« Oui, c’est la puissance appropriée pour tirer à une distance de un mètre. »


Il claque alors la langue négativement « Non… Si tu te dis que c’est la portée appropriée tu te trompes. Ça c’est la distance « théorique » que t’as pu tester sur des tas de viande et d’os. Là si t’es pas capable de faire voler le mannequin de son socle c’est qu’il y a un problème. De plus ta cible va bouger alors utilise ce mode que si ton arme est limite collée à ton adversaire. Sinon ça ne fera rien comme là. Réessaie mais en plus fort cette fois. »


« Compris. »


Je recommence ma salve de tirs, cette fois en puissance moyenne. La cible se fait plier ses membres un par un sous chaque tir, à ma grande surprise. Effectivement c’est plus efficace de cette manière. Mais pourquoi ?

« C’est beaucoup mieux. Et oui ma p’tite, dans les tests on ne peut pas prendre en compte la répartition entière des dégâts à travers le corps. Dans l’idéal il nous faudrait de vrais corps humains pour cela mais ça reviendrait vite cher pour des tests de 1ère année. Du coup si tu veux faire mal mais à but dissuasif ton mode « faible » peut te servir, c’est pour cela que le jury a jugé utile ce mode. Sinon ils t’auraient prévenu et par conséquence baissé la note. En tout cas ça promet. » Il tape deux fois du talon au sol qui fait disparaître l’ancien épouvantail et en sort un nouveau. Cette fois qui porte une tenue pare-balles le recouvrant intégralement « Maintenant je veux que tu vises ce mannequin. »


Je recharge grâce à mon sac utilitaire et tire mes salves moyennes au même endroit. Histoire de tester l’ensemble corps-kevlar. Le mannequin tremble et manque de se renverser de son socle mais reste debout… Impassible ?

« Toujours tester les limites. J’en attendais pas moins de ta part. Essaie au maximum cette fois. »


Je recharge de nouveau, tandis que mon premier duo de chargeurs est rechargé par mon panneau solaire sur mon sac. Je tire de nouveau aux mêmes endroits et cette fois ce dont à quoi je ne m’attendais qu’en théorie se produit, la tenue reste intacte tandis que le mannequin perd ses membres. Faisant voler la paille qui n’a plus rien sur quoi s’attacher.

« Splendide. Contre un Alter de résistance ton arme continuerait d’être efficace et passerait à travers les blindages. Puisque tu n’envois pas de projectile mais une onde sa seule limite est celle de la matière qui peut naturellement absorber les ondes infra-sonores. Comme les objets soit hyper durs soit hyper mous et élastiques. Ce serait très efficace aujourd’hui en effet. »


« C’est pour cela que j’ai préféré utiliser les ondes plutôt que les projectiles. N’étant que de l’énergie pure ça peut passer n’importe quelle protection que les vilains pourraient utiliser. »


« Je dirais pas n’importe quelle protection mais ça pourrait en contourner pas mal. Et tu as eu raison. Maintenant que tu sais comment te servir de ton arme d’auto-défense je te laisse t’entraîner. N’hésite pas à m’appeler si tu as besoin. »


Me laissant continuer mon entraînement non loin des autres, j’arrive grâce à mon ordinateur à effectuer les calculs de trajectoire les plus efficaces. Me forgeant mes compétences en maniement de mes armes de poing. Il ne me manque plus que la pratique de combat réel et mes données seront complètes.

« Bon, il est l’heure de vous arrêter. Je vais garder vos scores pour en faire une note… » Il récupère des photos et marque une pause « Aujourd’hui c’est Reiko Chikuba qui a -encore- fait le meilleur score avec 100/100. Bravo à toi comme d’habitude ! »


Les regards entre les élèves se croisent puis finalement se dirigent vers celui aux cheveux ondulés de tout à l’heure qui ne semble pas surpris de son résultat. Comme si c’était normal pour lui. Maintenant le cours était terminé et j’ai pu améliorer ma technique avec les conseils de Snipe qui n’a pas arrêté de passer de temps en temps afin de m’aider. Mes données me seront très utiles pour ma nouvelle tenue. En tout cas, quelque chose me dit que ça ne sera pas la seule fois que je verrai ce fameux Reiko Chikuba. Le sniper.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Forum Secondaire de Tests
» Système d'armement
» USA, armement et Obama...
» [Type de magie] Précisions sur le Kansô (réarmement)
» Création d'une entreprise d'armement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Salles d'entraînement-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310