Les roses sont toujours plus belles en rouge ! (Rose Albano)

 :: Musutafu :: Cantina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Mar 26 Sep - 18:26

Les roses sont toujours plus belles en rouge !

Himiko Toga X Rose Albano
J'avais fait mon numéro, j'avais montré de quoi j'étais capable en partie. Mon alter, cette partie de moi qui avait pris une place énorme dans le façon dont je vivais aujourd'hui. Sans lui, je ne serais sûrement pas devenue celle que j'étais à présent. Sans lui, je ne me serais pas mise à tuer pour le sang. Sans lui, je ne préférais même pas y penser. Je préférais laisser ma douce et belle folie se répendre le long de mon corps, de mon âme. Assise sur ce comptoir, je me laissais guidée par mes propres émotions, par ma propre vie, les joues rosées par l'excitation. " Dis-moi, Toga-chan. Comment fais-tu avec les gens qui n’ont pas la même vision que toi de ton Alter ? Voire…pour le maîtriser, lorsqu’il te semble enivrant ? Subir la perte de contrôle après une sorte de…satisfaction ne te fait pas peur ? Avec la métamorphose, peut-être que ce genre de questions s’est posé au moins une fois dans ta vie. " J'avais posé le verre qu'elle m'avait tendu sur mes genoux, ce dernier étant vide. Je pouvais sentir le froid du verre contre ma peau, me faisais parcourir de nombreux frissons. La regardant avec un sourire amusé. " Toga-chan n'écoute pas l'avis des autres, je n'écoute pas ce que l'on pense de moi. Je sais que l'alter de Toga-Chan peut en gêner plusieurs, mais je m'en fous...Toga-chan est comme elle est, et ne changera pas ! " J'avais une vision bien à moi du monde, de ma façon de vivre. J'avais beau essayer de l'expliquer, personne ne comprenait ce que j'avais en tête. " Cette perte de contrôle est une chose enivrante, une chose que Toga-Chan aime par-dessus tout... Sombrer dans cette douce folie qui se reprend en moi par la suite ! OWI, cette douce folie qui rend Toga-Chan heureuse. "

Reposant le verre contre le bois du comptoir, je l'écoutais dans ce qu'elle me disait. J'avais beau donner l'air d'être un peu dans la lune ou d'être perdue, j'écouterais toujours ce qu'il se passait autour de moi. " Parfois, certains Alters nous mènent aux doutes. Une vérité, un mensonge ? Que fais-tu, ou alors que ferais-tu, pour chasser ces pensées éparses et parasites ? Les doutes, j'entends bien. " Penchant à nouveau la tête sur le côté, je la regardais quelques instants avant de me mettre à quarte pattes sur le comptoir et d'avancer un peu vers elle. " Ce que Toga-Chan ferait des pensées noires, des pensées sombres ? " Je sourirais faisant sortir mes petites canines. " Je les laisserais me rendre folle, ou alors je les tuerais pour être totalement moi-même ! " Sautant d'un coup sur le sol, mes pieds retouchaient la terre ferme. Étirant mes bras au-dessus de moi, tel un petit chaton. " Nos alters font ce que nous sommes, c'est ce que Toga-Chan pense, et c'est ce que Rosie-Chan devrait penser aussi ! Sans eux, nous serions qu'une pale copie sans vie de ce que nous sommes à présent ! Toga-Chan fait un avec son alter...fait un avec la folie qui en résulte ! " Sifflotant quelques instants, chantant une chanson pour enfant, mes yeux se promenèrent en ces lieux, regardant chaque personne qui s'y trouvait. Le fait d'avoir utilisé mon atler n'intéressait plus personne. " Plic,ploc, plic ploc... " Je tournais doucement mon corps avec Rosie-Chan, toujours le même sourire sur le visage, celui ci ne me quittait jamais. " Rosie-Chan à vu l'alter de Toga-Chan ! " Je m'approchais d'elle doucement, mettant mes mains dans mon dos, me mettant à coté d'elle, tournant le visage pour l'observer " Toga-Chan est jalouse...Surtout curieuse de savoir quel est l'alter de Rosie-Chan ! OWI JE VEUX SAVOIR...Toga-chan veut savoir ! " L'excitation était à son maximum, en tout cas pour moi ! 
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 285
Disponible en RP : Kanae - Olivia - Camille - Lascrow
Double-compte : Yume Kujaku

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: Nada
Alter: Witch's Call (Animation des Objets)
Jeu 28 Sep - 23:28
Illusions

ft. Des Amis d'une Loi différente

1000 mots
dialogue en #003333
None







Patiemment, j'avais écouté les bruits des verres glacées se confondre avec les paroles de Toga. Le monde aux alentours avait bien vite repris son cours, aussi je m'étais légèrement penchée en avant pour capter le cours de notre conversation. A nous, et nous seules. Telle une choppe se brisant en mille et un morceaux, une forme de réalité me frappa aux réponses qu'elle venait de me céder. Le regard inquisiteur et moralisateur de cette populace ignorante, importait-il tant que cela pour moi? Ce pardon, était-il une nécessité pour la femme que j'étais? Plus le temps passait, plus je me voyais confrontée à mes propres doutes : lutte, culpabilité et appréhension, tout cela régnait parfois dans ma conscience, en une cacophonie toujours plus puissante.

La perte de contrôle était une chose enivrante, m'avait-elle partagé.  Ô, cela je l'avais appris à mes dépens. Mais j’avais aussi échoué de cette même manière. Par dégoût, par rancœur. Par folie. Une voie avait filé entre mes doigts mais je n’en ressentais aucun regret. J’aurais pourtant voulu.

« Tu as peut-être raison, Toga… » Peut-être seulement. Je n’osais prononcer une pleine vérité, même s’il s’agissait à l’heure actuelle d’un avis qu’elle partageait parfaitement. Si je parvenais à accepter pleinement son Alter, alors je serais capable de miracles ! La vie serait apportée dans les rêves et les cauchemars les plus fous de tout Musutafu ! Les regrets n’auraient plus leur place dans mon cœur et mon monde à moi instaurerait ses propres lois.

Et pour finir, je ne serais plus Red Meridian, ou l’abominable assassin des musées. On m'appelerait Rose, et seulement Rose ! C’était ce cheminement qui avait fini par posséder mon esprit logique, d'où je me retrouvais face à elle, la tornade blonde. Elle, la jeune fille pourvue de cette étincelle d’honnêteté que l’on voyait si peu, habituellement. Une pile électrique n’aurait pu la débrider de cette énergie qui émanait d’elle, et il fallait bien avouer que sa prochaine demande tendait autant d’un moyen pur et simple de changer de conversation que de la prise de conscience de son Alter.

Avec patience, j’avais déposé mon verre, me prêtant cette fois-ci à oser ce que j’évite généralement d’afficher. Les mots de Toga avaient probablement fait renaître en moins une flamme de défi, un éclat dans mes prunelles mordorées dont on ne discernait que trop peu leur aura de sauvagerie. Elle chantait ? Cela faisait naître sur mes lèvres un sourire goguenard, amusée par l’ironie de cette situation. Mon Alter n’était qu’une déformation, après tout.

« Hm, comme tu veux ! Je n’ai pas un Alter très discret cela dit, pour faire court…C’est un drôle de mélange. Hm, le genre de mélange dont on n’a jamais confiance, et les gens font bien ! »
Mon léger rire cristallin résonnait pour la première fois à la Cantina. « Moi-même je ne peux pas toujours leur faire confiance… »

Mon amie fredonnait des chansonnettes d’enfants, mais moi je chantais, j’appelais, j’hélais de quelques mots et notes des paroles incompréhensibles mais rythmées, comme le ferait une Artiste. Le passage de ma main sur le bois du comptoir semblait presque déterminant, fait pour instaurer ma nouvelle mise en scène…Et c’était toute la salle du bar qui semblait véhiculer une étrange atmosphère, oppressante et gênante, comme si un lot de regards inconnus et invisibles dardaient les silhouettes organiques de nos invités.

Et puis il y eut les premières voix pour accompagner mon léger fredonnement. De petites voix, des murmures, parfois des échanges. Des verres tremblants et parcourant le long de la table, presque à courir comme les enfants le feraient dans une cour de récréations. Mais les verres n’ont pas de jambes, n’est-ce pas ? C’est bien vrai. Ils ne font que glisser et se propulser par les altérations de forme que mon Witch’s Call leur autorisait d’arborer.

C’est un vrai souk qui se distillait sur le comptoir, et j’apercevais déjà les mécontentements naître sur les minois de nos voisins, eux aussi assis sur une chaise longue, à me contempler d’un air menaçant. Si les regard pouvaient tuer, j’aurais été enterrée six pieds sous terre

« Je les comprends aussi, d’une façon. Ils me livrent leur secret, ainsi que ceux de leur propriétaire, parfois... Parfois seulement, et... »


« Toi ! Rend moi mon verre au lieu de foutre le bordel ici. »


L’espace d’un instant, les verres s’étaient stoppées dans leur course, tandis que la table s’était arrêtée de tremblotter à certains endroits. Mon regard observa brièvement. Lorsque celui-ci éleva un couteau, sa chaise s’anima brièvement et recula pour le laisser cul à terre par terre. D’un petit rire, je buvais la dernière gorgée de mon verre, m’emportant dans ce moment d’excitation.

« AAAH! Je…TOOOOI! »

J’allais probablement avoir des problèmes, mais c’était le cadet de mes soucis à cet instant. Je m’étais relevée, la faim me prenait toujours le ventre et j’étais bien décidée à sortir un bref instant pour récupérer un coupe-faim. Des biscuits, voire un bon plat de pâtes, bref, tout. Mon attention se reporta toutefois en la direction de Toga, afin de lui donner quelques explications au sujet de mon Alter.

« Ouais, je connais quelques amis que personne d’autres n’ont… »

Et ceux-ci parlent d'eux-mêmes. De tous leurs comportements haineux ou salvateurs...

Tue-le...Rose, tue-le!

Nan! Moi je ne suis pas d'accord!

C’est mon monde, pour le coup. Un monde qui contournait et inversait les lois qu’on connaissait habituellement. Une sorte d’Alter maladif, selon certains. La petite peluche porte-clef dans ma poche grimpa maladroitement sur mon épaule, trébuchant d'une patte de tigre contre les pans de mon haut écarlate. Puis une fois bien dressée, elle salua théâtralement sa présence à la blonde, d'une légère courbette serviable.

Oui, bienvenue dans mon monde, Toga...





©️ Pixie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Lun 9 Oct - 22:52

Les roses sont toujours plus belles en rouge !

Himiko Toga X Rose Albano
Et dire que j'avais commencé ma journée en m'ennuyant, là ce n'était plus le cas du tout, j'avais trouvé de quoi me distraire pour un petit moment. Ok, j'avais sombré à nouveau dans ma folie en sautant sur le mec pour récolter son sang, mais cela m'avait apporter quelque chose, une personne, une futur allié qui sait ? Je ne disais pas non à cela, surtout dans le monde qu'on vit, dans le groupe qu'on a. Les vilains n'étaient pas vraiment des gens solidaires, se tirant parfois dans les pattes. Mais si Rosie-Chan était ici, c'est que comme moi, elle avait une bonne raison. J'étais peut-être plus jeune, mais j'étais là pour quelque chose. " Tu as peut-être raison, Toga… " Penchant la tête vers elle, je la regardais sans trop comprendre. J'avais raison ? Sur quoi ? Le fait de ne faire qu'une avec son alter ? Pourquoi ? Cela n'était pas son cas ? J'avais toujours fait un avec mon alter, bien qu'au début, je n'avais pas très bien compris son fonctionnement, j'avais toujours su qu'il allait m'apporter quelque chose.

Maintenant qu'elle avait vu, qu'ils avaient vu mon alter, j'avais fait ma curieuse en demandant de voir celui de ma potentiel alliée. J'avais envie d'en savoir plus, je mourir d'envie de savoir, OWI, je voulais voir de quoi était capable la jeune femme. " Hm, comme tu veux ! Je n’ai pas un Alter très discret cela dit, pour faire court…C’est un drôle de mélange. Hm, le genre de mélange dont on n’a jamais confiance, et les gens font bien ! " Je la regardais avec une grimace sur le visage, mais n'osais rien dire, la laissant faire. Je posais mon regard sur la main, sa main qui était en train de caresser le bois du comptoir, ne comprenant pas trop ce qu'il était en train de se passer. j'observais avec attention avec de comprendre réellement ce que j'avais en face de moi, ce que mes yeux étaient en train de voir " OHHHHHHHH ! " Je posais mes mains sur le bas de mon visage, excitée comme jamais. Ce qu'elle pouvait faire était digne des plus beaux tours de magie, c'était juste magnifique de pouvoir animé aussi les objets. Mon alter à coté n'avait rien d'aussi extraordinaire, je prenais l'apparence de la personne auquel je buvais mon sang. Là, il s'agissait de donner vie à des choses. " Intéressant tout cela, très intéressant ! Toga-Chan est fan !!!!! OWI j'en suis fan ! " Je continuais de fixer le spectacle que j'avais devant moi !

Je posais mon regard à nouveau sur elle au moment ou elle se retournait vers moi. Mais mains toujours posées sur le bas de mon visage, j'avais toujours un sourire affiché sur mes joues. " Ouais, je connais quelques amis que personne d’autres n’ont… " Elle avait son monde, j'avais le mien. Ils étaient totalement différents, mais mon dieu qu'ils étaient intéressants. " Tes amis sont fortement intéressant Rosie-Chan, Toga-Chan à hâte d'en découvrir plus ! " Je sautais presque sur place tellement j'étais intriguée par elle ! Elle avait réussi à attirée réellement mon attention, ma curiosité, ma folie. " Toga-Chan pense que Rosie-Chan et elle pourront faire une belle équipe dans un futur poche ! Oui, je le pense vraiment ! " Je ne tenais presque plus sur place, mais une chose me revenait à la tête. " Par contre Toga-Chan ne comprends pas un truc ! Pourquoi Rosie-Chan disait que les alters menaient aux doutes ? L'alter de Rosie-Chan ferait-il cela ? " Je penchais la tête sur le côté, gardant mes mains sur mon visage.
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 285
Disponible en RP : Kanae - Olivia - Camille - Lascrow
Double-compte : Yume Kujaku

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: Nada
Alter: Witch's Call (Animation des Objets)
Ven 20 Oct - 12:30
Compréhension

ft. Himiko Toga

1000 mots
dialogue en #003333
None







Lentement, je fis une légère révérence face à Toga lorsque celle-ci vit mon Alter pour la première fois, telle une spectatrice qui présidait ma toute dernière représentation. J'étais habituellement plutôt pudique avec le Witch's Call et ce pour bien de raisons. Tandis que les journaux aimaient voir en moi une sorcière, j'avouais prendre ce rôle un peu à la légère et arborer un goût prononcé pour les mises en scène, en particulier quand il s'agissait de se battre et de lutter. De se défendre. De tuer. Après tout, l'imagination n'avait pas de limite une fois que l'on s'ouvrait au monde.

Je ne doutais pas véritablement que Toga était volontiers très ouverte sur ces dernières notions. Loin de moi cet affront. Mais animer un objet était une chose, les contrôler en était une autre. De cela, j'avais mis très longtemps à perfectionner mes techniques et à soumettre en partie la volonté des objets. Dans une moindre mesure, bien évidemment. Le petit tigre à mes côtés continuaient à trôner fièrement sur mon épaule.

"Intéressant tout cela, très intéressant ! Toga-Chan est fan !!!!! OWI j'en suis fan !"

"Tu...Aimes?" J'étais surprise. surprise, mais aussi...ravie. Ce genre de spectateurs se faisait rare, mais les coéquipiers organiques l'étaient encore plus. "Hm, équipe, métamorphose, animation, équipe...J'en serais ravie, Toga-chan."

Et tout en me raclant la gorge, je souriais cette fois-ci plus sincèrement, avant de reprendre mes explications quant aux questions qui façonnaient mon monde. Tout mon être criait ''Hésitation!". Même un œil habile l'aurait remarqué. Pourtant, j'avais décidé de livrer mes secrets d'une voix claire et décidée, au moins une fois.

"Il m'a fallu troquer ma liberté pour comprendre que toutes les voix n'étaient pas bonnes à écouter. Que mon Alter était bel et bien une "déformation", une anomalie...Les doutes, c'est quelque chose de quotidien pour moi. Quand je pense détenir la réponse, j'avance inexplicablement à reculons." Tout en prenant la petite peluche dans mes mains, je la laissais vaquer vers la blonde. Les petits pas du Tigre eurent tôt fait de le mener au niveau de ma voisine, qu'il pointa brièvement d'une patte avant de mimer un rire."J'ai découvert inconsciemment le Beau dans mes objets il y a peu mais je brûlais de montrer leur subtilité à un jeune âge, déjà."

Fourbes objets. J'entendis alors l'homme hurler derrière moi, le cul à terre. Il proférait quelques obscénités à mon égard, mais mon esprit l'ignora autant que possible, répondant avec plus de ferveur aux questions de la jolie blonde. Le tigre, quant à lui, semblait prendre une cuillère vacante pour massacrer un morceau de sucre qui trônait là, ce qui ponctuait finalement mes dires. "Mais les gens dehors redoutent la Liberté et maintenant que j'ai saisi également que je ne pouvais pas lutter éternellement contre le Libre arbitre...On ne cherche plus à comprendre. On ne cherche plus à aimer mes animations, elles sont devenues l'Enfer et les contes d'horreur des journaux dont j'en suis la maîtresse, la sorcière, la fausse artiste."

Après tout, on m'interrogeait sur toute une vision de la Vie.

"Pour moi, c'est à la fois mes amis, mes enfants, mes ennemis, voire mes plus belles créations" Au-delà de tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était là le cycle de toute une Vie. Qui ne tuait pas pour s'alimenter? Elle soupira, bousculant alors le porte-clef du bout de ses ongles. La création sembla en être offusquée. "...C'est un concept que peu de Héros parvienne à comprendre. Ils sont si faibles d'esprit, si limités que j'en viens à regretter de les avoir côtoyé de trop près."

Pour avancer, il me fallait me détacher du passé, de ce passé que je haïssais comme il me manquait. Tout cela me mettait profondément mal à l'aise

"C'est cela qui me fait peur. Il est difficile de se débarrasser d'une graine d'idée déjà implantée depuis trop longtemps...Alors c'est le principe de beauté en lui-même qui est effrayant une fois que je pense l'atteindre. Ca m'empêche d'apprécier totalement ce que je fais."

N'avais-je pas souri de ce même rictus dément au musée? N'avais-je pas ri lors de mon premier meurtre? Cette découverte avait détruit mes fondations. Elle m'avait fait pleurer de joie comme de tristesse, de regrets comme de victoire...En outre, le sang avait coulé et pour ces milles réactions d'incompréhension qui avaient surgies de mon esprit, en toute honnêteté, cela avait été une de mes plus belles représentations. A ce moment-là, je n'avais pas été bridée par quoique ce soit.

Mais c'était un pan de vie compliqué, une vision déformée. Etait-ce pour cela que j'avais déposé Vlad sur le comptoir lorsque j'entendis mon précédent agresseur se relever pour continuer à m'ennuyer, encore et encore? Cela m'ennuyait. Je n'eus pas à expliquer que Vlad était probablement l'un des objets les plus animés qui soit pour entendre une déflagration retentir par lui-même. Et ce n'était pas du fait de Rose, ô que non...Le fusil avait tiré. Un hoquet général s'était alors imposé dans la salle. Le fusil avait tiré oui, mais pas mortellement. Elle n'avait fait que déchirer partiellement le bras du pauvre hère.

Le Vilain hurla de plus bel, mais aucun membre de la Cantina n'osa véritablement s'interposer. Peut-être et sans doute avaient-ils trop peur d'attiser les tensions maintenant que le Barman de ses lieux semblait nous réprimander d'un regard revolver. Vlad avait soupiré bruyamment à la suite de son tir, dépressif et silencieux qu'il était. A cette constatation, un sourire de chat ornait mes lèvres.

"Bon tir Vlad..." Prestement, j'étais revenus à mes moutons. "Et donc aujourd'hui, ma gamme de peinture comprend parfois ce précieux liquide qui fait de toi Toga-chan. Le sang, je l'utilise parfois. Modérément. Un jour peut-être, quand on sera amené à faire une équipe, je te montrerai l'une de mes créations les plus abouties...si tu en as l'envie, bien évidemment. Mais je pense que d'entre tous, tu peux me comprendre, hm?"

Des créations, qui mèneraient du petit tigre en peluche à la Cat Venus à l'apparence horrifique.




©️ Never-Utopia

_________________

Merci Kyle~~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» « God bless us All » ; Troubles mentaux ; et autres soucis. { Pv ; Grisélidis
» Nos vos leurs sont toujours innocents.
» Joueurs qui sont toujours sans contrat
» Réveil eracien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Cantina-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310