Comme un air de déjà vu ? PV : Mori

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Salles d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 90
Disponible en RP : Full (5/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Vesta
Dim 3 Sep - 16:05
La journée entre premières années et deuxièmes années lui avait permis d’apprendre beaucoup de chose : Sur lui-même dans un premier temps naturellement, mais aussi sur Todoroki Shoto avec qui il avait partagé cette aventure et qui s’était retrouvé être un adversaire et allié de choix. Rapide, efficace, calme et fin tacticien il n’était pas le rejeton du numéro 2 des super-héros pour rien. Seulement voilà ce n’est pas tout ce que cette journée lui avait appris et je vous arrête tout de suite là, ne vous attendez pas à un truc super spirituel du genre « Je suis devenu plus sage » ou bien « Les enseignements étaient super je suis pressé de les mettre en pratique » Non ça c’est trop bon élève studieux et appliqué, tout ce que n’est pas Yami. Non lui il était plutôt du genre impulsif alors quand la rumeur avait parcouru dans les salles de bains des deuxièmes années qu’un petit « prodige » du Taekwondo avait été révélé durant cette même journée son sang ne fit qu’un seul tour dans ses veines avant d’atteindre le cerveau, dans sa tête cela fit « tilt » immédiatement ! Pendant sa jeunesse notre cracheur de flammes avait pratiqué de nombreux arts martiaux et s’était notamment illustré dans ce dernier. Compétitions après compétitions il avait su briller –même si la victoire n’était pas toujours au rendez-vous il restait au moins un habitué des podiums- Croyez le ou non mais plus l’on progresse plus ce milieu se renferme jusqu’à donner un cercle assez restreint de « concurrents » pas que le nombre de pratiquant chute subitement non, voyez plutôt cela comme une décantation. Concours après concours indéniablement ce sont les mêmes noms qui finissent par ressortir, les mêmes têtes sur les podiums et c’est ainsi que les rivalités –bien que saines- finissent par naître. Pour sa part il était prêt à mettre sa main à couper sur l'identité de ce fameux "prodige" , l’un des adversaires lui ayant donné régulièrement le plus de mal tout en étant susceptible d’intégrer Yuei c'était Mori. Cela ne pouvait être que lui, notre fameux rêveur Mori.

Pour en avoir le cœur net une seule chose à faire, aller à la salle d’entrainement c’était surement là qu’il aurait le plus de chance de le trouver. Avant de s’endormir il se promit mentalement d’aller y faire un tour après les cours, chose faite il tomba enfin dans les bras de Morphée –sommeil bien mérité- Le lendemain il se leva de bonne heure comme à son habitude est entama sa routine : Infos, bédo, abdos. Il remarqua non sans un soupir que ces muscles étaient encore un peu fatigués de la veille –tant pis- la journée de cours fut bien plus calme que la précédente aussi eut-il l’impression d’être au bagne tant l’ennui était mortel, contraste contraste quand tu nous tiens ! Enfin vint le moment qu’il attendait impatiemment : La cloche finale qui retentit marquant la fin de son ennui. Rassemblant ses affaires il se surprit à sourire rien qu’à l’idée de tomber sur son adversaire d’antan c’était une perspective plutôt comique et réjouissante car rien ne le prédestinait pour sa part à intégrer une si prestigieuse école. Il poussa donc la porte de la salle et pu observer de dos la silhouette d’un adolescent aux cheveux bruns. Etait-ce lui ? Comment en être sûr après tant de temps sans se voir ? Il décida d’avancer pour en avoir le cœur net, d’abord pas à pas puis sa démarche s’accéléra jusqu’à se retrouver à mi-distance. Là il utilisa son Fire Jet pour se propulser et prendre de la vitesse avant d’envoyer directement un coup de pied du droit en direction de la tête de son adversaire. L’attaque était gracieuse et avait fendu l’air sans difficulté elle restait cependant grossière et Yami n’avait aucun doute sur le fait que si ce jeune homme était réellement Mori il n’aurait pas de mal à se sortir de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Overdrive
Mar 5 Sep - 2:15


Comme un air de déjà-vu ?

Feat Yami Zeke


Serpillère pour l'un, balais pour l'autre, voilà ce que les conséquences d'une vie laxiste et de constantes pannes de réveil apportaient. Nana, cinquième retard de la semaine et Mori, triple résultats foireux aux derniers examens écrits ; tels étaient les causes de ces heures de nettoyage, non rémunérées, évidemment. Passer la serpillère, c'était quelque chose qui ne lui plaisait pas à la base, mais les constantes plaintes de Nana ne faisaient qu'empirer la chose. Parfois, il se mettait à compter le nombre de fois ou elle se répétait dans ses discours, en bref, il était à deux doigt d'exploser lui aussi. Donc avant d'empirer la situation, il se rendit là ou il serait loin d'elle, loin de toutes ses conneries, là ou il serait sûr d'être seul pour faire son boulot ingrat.

Ce fut donc une évidence pour lui, la salle d'entrainement, qui, à cette heure devait être vide ; autrement dit l'endroit idéal pour faire la sale besogne dans le calme. La traversée ne fut pas aussi longue que ce qu'il s'était imaginé, à croire que le peu de temps à écouter rouspéter l'autre avait distordu la perception du temps du brun. Ce n'est qu'une fois arrivé face au portes battantes de la salle qu'il se rendit compte de son erreur, la surface à nettoyer était sûrement la plus grande de toute l'école, du moins, pour ce qui était des salles d'intérieur. Immédiatement, l'idée de tout laisser tomber et retourner vaquer à d'autres occupations bien plus reposantes lui vint à l'esprit, mais le troisième œil du professeur qui lui avait collé cette corvée planait autour de lui comme s'il était à ses cotés en permanence.

Après quelques coups de serpillère et quelques plaintes, semblables à celles de Nana plus tôt, Mori ne put s'empêcher de repenser à quel point idiot il était. Car même s'il était là depuis une bonne dizaine de minutes maintenant, l'idée que ça allait lui prendre le reste de la soirée ne faisait que de grossir, encore et encore au creux de son esprit. Pourquoi n'avait-il pas hérité d'un alter comme ce binoclard de Tenya, de la classe 1-A, avec ça ; il aurait fini en deux temps trois mouvement ! Mais non, à croire qu'être élevé par un alcoolique n'avait pas suffit, il a fallut qu'il adopte également sa légendaire stupidité. Lorsque soudain, un scintillement attira le regard du grand demeuré.

Lâchant alors la serpillère qui vint brusquement s'abattre sur le sol, le brun se jeta sur l'objet scintillement tel une pie voleuse repérant un trésor... Fort heureusement pour lui. Cependant, quelque chose le dérangea bien plus que la bricole qu'il venait de ramasser... oui, et ça avait une odeur !

Une légère odeur de brûlé, l'impression d'avoir échappé à quelque chose qui aurait pu lui faire du mal dans une quelconque autre circonstance et cette douce coulée d'excitation parcourant soudainement ses veines. Oh, cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas ressenti ce genre sensation. Alors accroupi, le brun passait alors une main dans ses cheveux, frottant deux à trois fois l'endroit ou le coup l'avait effleuré. La grâce couplée à la vitesse d’exécution ne pouvait qu'être exprimée par un adepte des arts-martiaux.
Naturellement, un sourire s'esquissa sur le visage de Mori, comme secoué par la scène. Un tel comportement ne pouvait signifier qu'une chose ; quelqu'un cherchait à tâter de son pied !

Sa tête se tourna brusquement vers l'audacieux enfoiré qui avait osé l'attaquer par derrière et alors que le monde entier s'attendait à l'éternel déchainement d'insultes qui précédait chaque combat du brun, la coordination entre sa bouche et son cerveau en décidèrent autrement. Un bégaiement, long de cinq secondes, assez long pour décrédibiliser n'importe quel idiot capable d'avoir un bug mental de la sorte.
Honteux, il se releva doucement, évitant le contact visuel avec son opposant le temps de reprendre ses esprits après cet auto-humiliation.

« C'est... pas tout à fait ce que je voulais dire. Faisons comme si tout ça n'était jamais arrivé ! » Déclarait le brun tout en se grattant l'arrière de la tête. Il laissa un temps de non réponse, comme pour marquer la situation et laisser couler son magnifique échec, avant de reprendre le nettoyage de la salle d'entrainement, le bégaiement l'ayant sauvagement déchauffé. « T'as vraiment de la chance enfoiré, je dois nettoyer la salle, j'ai pas vraiment le temps de m'occuper de toi. »  



Ainsi, il reprit sans faire attention à celui qui se trouvait là.


awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Disponible en RP : Full (5/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Vesta
Dim 10 Sep - 13:48

Fruit du hasard ou instinct de survie peu importe, le fait est que comme il l’avait prédit Mori n’eu nulle difficulté à esquiver ce premier assaut grossier … Bien que la manière fut assez déconcertante en effet, le jeune adolescent c’était baissé soudainement comme pour ramasser quelque chose qu’il avait vu au sol rendant dans le même temps cette scène digne d’un cartoon pour enfant. Décontenancé Yami resta quelques instants encore la jambe en l’air avant de la reposer au sol et de s’écarter de quelques pas. Le jeune Mori se retourna enfin vers l’audacieux cracheur de flammes pour émettre un long cafouillis inaudible. Décidemment il n’avait pas changé, même dans ses souvenirs les plus lointains la jeune pousse brune n’avait jamais paru être une lumière il était certainement ici en grande partie grâce à ses aptitudes pratiques, tout comme lui songea-t-il.

C'est... pas tout à fait ce que je voulais dire. Faisons comme si tout ça n'était jamais arrivé !
T'as vraiment de la chance enfoiré, je dois nettoyer la salle, j'ai pas vraiment le temps de m'occuper de toi.
 

Grommela-t-il avant de reprendre sa corvée. Pendant ce temps un sourire s’étira sur les lèvres de Yami qui venait d’avoir une idée. Ne protestant pas contre la décision du garçon de ne pas se battre il marcha tranquillement jusqu’à un coin de la salle avant de poser son pied sur la poubelle, un rapide coup d’œil lui assura quelle était pleine : La chance était de son côté. Nonchalamment tout en faisant mine d’observer ses ongles il la renversa lentement laissant tout son contenue se vomir sur le sol de la salle même que Mori s’appliquait à astiquer.

« Oups que je suis maladroit *laissa-t-il échapper avant de shooter dans quelques déchets* Vraiment désolé je ferais mieux de m’éloigner d’ici avant de provoquer une autre catastrophe »

Son petit manège était cependant  loin d’être terminé, il marcha droit vers un autre coin de la salle avec la nette idée de reproduire ce manège autant de fois que nécessaire. Cette fois-ci pas de chance la poubelle était presque vide –mais il en faudrait plus cependant pour arrêter l’envie de castagne de notre jeune homme- Il envoya valser le sac poubelle dans les airs avant de le pulvériser en milles morceaux à l’aide d’une petite boule de feu. Ainsi réduit en cendres son contenu se répandit dans la salle comme des flocons de neiges. L’effet était bien supérieur à ce qu’il avait espéré et il jugea que la sauce devait avoir pris. Il se retourna pour faire face à Mori une main dans les cheveux.

« Ecoutes j’ai pas fais exprès et je vais être fairplay avec toi. Si tu réussis à me botter le cul je veux bien t’aider. Ca devrait pas être trop dur pour toi non ? A moins que … Tu ne saches pas te battre ? »

Déclara-t-il sur un ton malicieux. Yami avait fait son possible pour irriter Mori maintenant les cartes étaient entre ses mains, relèverait-il le défi ? Le jeune homme qu’il avait connu par le passé était toujours partant lorsqu’il s’agissait de duel cependant rien ne pouvait garantir à notre cracheur de feu que son acolyte ne s’était pas assagis avec l’âge ou les contraires de Yuei

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Overdrive
Lun 9 Oct - 11:09

Oh, je vous laisse imaginer la réaction du brun dès lors que la poubelle vint déverser tout ce qu'elle contenait sur le parquet de la salle d'entraînement. Partagé entre le fait de vouloir hurler et lui sauter dessus, Mori se contenta d'attraper son balais comme s'il était capable de ressentir la douleur, d'ailleurs, s'il en était capable, il serait le premier à conseiller au flambé de s'en aller ; car ce genre de jeu, Mori n'en était pas réellement fan.

Il était d’ailleurs assez rare qu’il ne démarre pas au quart de tour, cependant il avait de bonnes raisons, s’emporter maintenant équivaudrait à recommencer tout le nettoyage de la salle d'entraînement et au vu de la superficie de celle-ci il en aurait sûrement pour le reste de la journée. Cependant, il ne pouvait se permettre de laisser ce freluquet lui manquer de respect plus longtemps.
Alors, son regard perçant se posa sur l’intru, fixant le moindre de ses faits et gestes, le moindre battement de cil était finement observé par Mori, chaque pas, chaque inspiration…

Et dès lors que l’enflammé approcha l’autre poubelle, Mori se stoppa, comme si le monde entier venait d’arrêter de tourner à ce moment là. Il vit le sac poubelle décoller dans les airs tel un oiseau majestueux… pour se faire exploser en plein vol comme un abruti jouant à Duck Hunt.

Cette fois, c’était trop, il n’eut même pas la décence de le laisser finir sa phrase et se jeta corps et âme dans la mêlée, s’élançant de tout son être vers le flamboyant avec un regard si meurtrier que même un tueur en série aurait fait dans son pantalon.

Bon, à la distance ou se trouvait Mori, il ne fait aucun doute qu’il l’aurait vu venir de loin… et surtout il l’aurait entendu vu la façon dont il s’était mis à beugler comme un dégénéré.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Salles d'entraînement-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310