/!\NC-16/!\Ou comment sombrer .... (Kazekara Taruki)

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 331
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Jeu 7 Sep - 14:13
/!\NC-16. Scènes de sexe suggérée/!\


Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
Le jeu qui était à la base, un jeu mortel était en train de prendre une autre tournure. Le plaisir charnel, un plaisir que j'avais eu l'occasion de connaître quelque chose dans mon existence. Un plaisir tout à fait différent de seule de prendre la vie d'une personne, mais s'il en était associé, il était davantage excitant. Je l'avais déjà utilisé sur certaines de mes victimes. Ne voulant que jouer avec elle avant de faire couler leur sang, quand je n'avais pas eu envie de planter mon couteau dans leur corps à peine, je leur avais sauté dessus. J'étais une femme et on ne pouvait pas dire que la nature avait été cruelle avec moi. J'avais les bonnes formes , là ou il fallait. La séduction faisait partie de mes atouts, une façon comme une autre d'arrivée à mes fins.

La douce caresse que j'avais eue son mon visage m'avait fait passer le message. J'avais bien compris que le corps du jeune homme faisait appel au mien, je ne pouvais pas nier, les signes étaient présents. Et je ne l'avais pas aidé à faire d'autres choix. Depuis qu'il avait monté aucune note de peur dans ses yeux, dans son corps au moment où je lui avais parlé de sa propre mort, il m'avait intrigué. Personne, oh non personne n'avait eu ce genre de réaction face à moi, j'en étais choqué, déçue, mais pourtant la situation me plaisait tout autant. Tout mon être était curieux de plonger dans cette nouvelle folie qui était en train de prendre le dessus. Cette folie que je ne connaissais pas encore, mais que j'avais hâte de découvrir. " Non bien-sûr, je vais te faire visiter rapidement. Tu n’auras pas froid, je t’en assure Toga-chan ! " Je ne disais rien, le laisser s'éloigner pour voir ce qu'il allait me proposer d'autre. Vilain garçon, il avait invité une jeune femme à moitié nue chez lui, dès leur première rencontre. J'étais en train de me dire, qu'il y avait peut-être quelque chose à prendre de lui, autre que son sang. C'est alors que mon sang ne faisait qu'un tour dans mon corps, que mes poils se hérisser sur mes bras, qu'une chaleur se rependait dans tout mon être. Il venait de lécher mon sang, sang qu'il avait récolté sur mon menton quelques instants avant. À cet instant, je ne pouvais que le suivre, il venait d'éveiller en moi, une tout autre soif.

Je gardais une certaine distance avec lui, le suivant tout en le regardant faire. Mes yeux jaunes étaient en flamme, ils brillaient d'une lueur qui aurait bien pu faire fuir n'importe qui. Il était en train de me proposer un jeu, un jeu qui me donnait envie d'y jouer. Le laissant sortir de sa chambre, car oui, je l'avais laissé filer, car j'aurais très bien pu le retenir en lui sautant dessus. Mais je n'en avais pas envie, pas tout de suite. Mes yeux parcouraient l'endroit dans lequel j'étais, faisant quelques découvertes en même temps. " Plic, ploc, plic ploc ! " Je sortais à mon tour de la chambre, faisant tomber de mes mains, l'écharpe et la veste que j'avais sur moi. Ces derniers glissèrent le long de mon corps avec de tomber sur le sol. J’avançais tout en faisant glisser mes doigts sur chaque objet qu'ils rencontraient. J'étais recouverte de sang de la tête au pied, ce dernier était à présent séché sur mon corps. " Taruki-Kun ! Taruki-Kun ! "

J'étais soudain tirer vers une autre pièce, collée à une colonne, les mains au-dessus de ma tête. Un petit rire s'échappait de mes lèvres en même temps que mes yeux parcouraient le corps de l'adolescent qui se trouvait à proximité de moi. Car oui, il s'agissait bien d'un adolescent, je l'avais découvert en parcourant des yeux, sa chambre. Et honnêtement, je m'en fichais pas mal. L'âge n'importait peu. " J’ai pensé qu’un bain nous ferait le plus grand bien... Surtout après tout ce qu’il s’est passé… et ce qu’il se passe. " Je me mordais à nouveau la lèvre avec mes canines, avant d'être entraîné dans un doux et prévisible baiser. Je savais qu'il n'attendait que cela depuis que j'avais caressé ses lèvres de ma langue dans cette ruelle. Les hommes, jeunes, ou pas, étaient tous les mêmes. Bien que ce dernier était différent des autres. Alors, je souriais avant de répondre au baiser, le rendant un peu plus fougueux en introduisant ma langue dans sa bouche, voulant caresser celle du jeune homme. Mes jambes, toujours au sol, je faisais un petit bond pour pouvoir accrocher mes jambes à sa taille. Libérant par la main occasion, les mains qu'il me tenait d'un geste fluide. Passant mes bras autour de son cou, je mordais un peu sa lèvre inférieure, récoltant un peu de sang avec de reculer ma tête, tout en la laissant coller contre son visage. " Toga-Chan à faim maintenant, mais pas la même faim de la ruelle, une autre faim, plus dévorante ! " Donnant un coup sur son bassin avec lui mien, je redescendais mes jambes tout en important le dernier vêtement qu'il portait. Glissant mes mains le long de son corps, je le poussais doucement vers l'eau, douce et agréable.

Restant quelques instant sur le bord, je portais mes mains à mes cheveux qui n'étaient plus vraiment coiffés pour en défaire les chignons que j'avais de chaque côté. " Rejoins Toga-Chan....Owi rejoins moi ! " Mes cheveux tombaient sur mes épaules en même temps que j'entrais dans l'eau, le forçant à s'asseoir, me mettant à califourchon sur ses jambes. " Toga-chan pourrait te montrer d'autres choses si tu me rejoins ! Owi, pleines d'autres choses intéressantes ! " Faisant glisser mes doigts le long de son torse, j'approchais mon bassin du sien, collant davantage nos peaux nues entre elles. " Taruki-Kun ! " Collant ma poitrine contre son torse, passant mes mains sur ses épaules, lui donnant un autre baiser en même temps que je scellais nos basins entre eux.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 209
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Jeu 7 Sep - 23:21
/!\NC-16. Scènes de sexe suggérée/!\



Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

Le premier baiser fut court, mais il satisfait le premier désire de Taruki. Cela semblait avoir plu à Toga, qui lui fit un sourire avant de l’embrasser langoureusement. Sa langue cherchait la sienne, elles se trouvèrent avant de s’emmêler. Elle s’écarta de la colonne pour l’entourer avec ses jambes, Taruki la réceptionna en la soutenant par les hanches, elle se maintenait également à son cou, l’assassin était nu et suspendue à lui.

Alors qu’ils s’embrasaient, elle lui mordit la lèvre, déclenchant un petit gémissement et une petite grimace de douleur. Il s’était douté que cela allait lui arriver, ses petites canines étaient longues et elle s’était déjà infligé la même chose. Taruki avait pris l’ascendant pendant quelques instants, mais sa partenaire avait un appétit plus féroce et elle le lui fit comprendre. Il ne s’en plaignait pas et se doutait que la suite serait encore plus intéressante. Surtout, quand il sentit son sous-vêtement être enlevé habilement par Toga. Elle était souple et avait reposer ses pieds-à-terre, faisant reculer le jeune homme jusqu’au rebord du bain. Là, elle le fit descendre pour qu’il ait les pieds dans l’eau, tandis qu’elle le surplombait.

Il put contempler alors son corps, elle avait déjà les formes d’une femme. Taruki ne connaissait pas son âge, mais son visage était encore celui d’une adolescente. Ses formes étaient généreuses et sa peau parfaitement blanche, si on oubliait bien sur les traces de sang qu’il y avait dsssus. Elle porta ses mains à ses chignons pour les démêler, laissant ses cheveux blonds tombés au niveau des épaules.
"Rejoins Toga-Chan....Owi rejoins moi ! Toga-chan pourrait te montrer d'autres choses si tu me rejoins ! Owi, pleines d'autres choses intéressantes !"

Toga était entré dans le bain, un pied après l’autre, coincent Taruki sur le bord. Un sourire curieux était sur son visage. L’assassin l’incita à s’asseoir, elle le rejoignit très vite en prenant place sur lui. L’eau nettoyait le sang qui leur collait à la peau. Alors que ses douces mains montaient sur lui, ses hanches se rapprochaient de son bassin. Celle de Taruki venait caresser ses courbes pour arriver à ses cuisses. Leurs lèvres se touchèrent de nouveau, tandis que le corps de Taruki entrait dans celui de Toga. Une nouvel sensation l’envahie, le plaisir charnel.

Ils restèrent un instant collés, jouant avec l’autre, le sourire aux lèvres. Puis le bassin de Toga commença de petit mouvement, accompagné par les mains de Taruki. Elle avait ses mains posées sur les épaules du garçon, s’en aidant pour ses battements. Leurs souffles s’accéléreraient, leurs mouvements aussi. Les pulsions que Taruki ressentait dictaient ses gestes. Il remontait ses doigts pour y longer le dos de Toga, pour l’enlacer.

Leur corps fusionnait et Taruki n’avait que ça en tête, le temps pouvait bien défiler éternellement. Des gémissements, des baiser fougueux, Taruki perdait le contrôle de son corps. Il attrapa Toga par les cuisses et le dos et se leva pour la poser sur le rebord du bain. Ses cheveux mouillés s’étalaient sur le sol, ils reprirent leurs étreintes avec intensités. Veillant aux plaisirs de sa partenaire, continuant jusqu’au moment où il vit le corps de Toga se tordre de plaisir. Il s’arrêta et s’allongea sur elle, à bout de souffle. Reposant sur sa poitrine, il pouvait sentir son cœur battre la chamade, il sentait lui-même le sien battre contre son torse collé au ventre de l’assassin.

Ils restèrent quelques instants dans cette position, ses doigts retrouvaient les siens dans un sourire. Profitant de l’instant, il ferma les yeux, laissant sa tête reposer sur le torse de Toga. Il repensa à la scène, lorsqu’il disait son nom et quand il entendait les gémissements et les appels de Toga. Une phrase en particulier lui revient.

- Quand tu disais de te rejoindre… C’était bien ça ?

Il lui demanda d’un ton amusé, presque en rigolant. Sa main libre décrivait des cercles sur le ventre de Toga, son corps était doux. Il s’était attaché à elle et voulez rester à ses côtés et commençait à se poser des questions, qui est-elle, d’où venait-elle. Il avait aimé ce qu’il s’était passé et nul doute que son corps en redemanderait plus tard, avait-elle encore des choses « intéressantes » à lui montrer ? Toujours la tête tournée, il continua ses questions.
- D’où viens-tu, pourquoi t’étais nu dans cette ruelle… Parle-moi de toi, Toga-Chan.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Ven 8 Sep - 19:58
/!\NC-16. Scènes de sexe suggérée/!\


Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
Peaux qui se caressaient, gémissements qui embaumaient la pièce, tous ses bruits étaient ceux qu'un acte sensuel qui était en train de se consommer. D'un acte qui faisait tourner la tête, perdre le contrôle de son corps. Cela me faisait complètement devenir folle, la sensation qui parcourait mon corps à chaque coup de bassin, à chaque caresse faite sur ma peau. Je perdrais complètement le contrôle de moi-même, de mon corps, me laissant aller dans chacune des sensations que je pouvais ressentir. Autant, j'aimais la sensation que j'avais quand je tuais une personne, autant ce que je ressentais était tout autant agréable. J'en perdais la notion du temps qui passait me mordant les lèvres à sang quand ces dernières n'étaient pas occupées par celles qui jeune homme. Mais mains parcouraient son corps, mémorisant chaque détail, chaque imperfection que je pouvais y trouver. Puis tout d'un coup toutes ces émotions s'arrêtaient, toutes ses sensations passèrent.

Taruki-Kun, était à présent allongé sur mon ventre , reprenant sa respiration. Liant l'une de ses mains avec l'une des miennes. Je souriais, mais une question me passait par la tête. Est-ce la première fois du jeune homme, vu qu'il avait été un peu hésitant au début de notre acte, bien qu'il avait repris du poil de la bête en devenant fougueux par la suite. Mais pour le moment, j'essayais de faire le point dans ma tête, dans mon esprit. Essayant de comprendre tout ce qu'il s'était passé en cette soirée en peu spécial. Passant les doigts de ma main livre sur mes lèvres, ses dernières avaient un peu morflé à chaque fois que je les avais mordues. Je pouvais aussi sentir mon propre sang coller contre ma peau." Quand tu disais de te rejoindre… C’était bien ça ? " Je fermais les yeux quelques instant, avant de descendre mon regard vers lui. " Bien que cette façon de rejoindre Toga-chan fut très agréable, Toga-Chan avant quelque chose d'autre en tête....! " Descendant présent ma main dans les cheveux mouillés de Taruki-Kun. Oh oui, j'avais d'autre projet pour lui, des projets qui pourraient très bien lui faire peur, mais cela pourrait être très intéressant de voir sa réaction. Et surtout de voir la même s'il ne répondait pas à mes attentes.

" D’où viens-tu, pourquoi t’étais nu dans cette ruelle… Parle-moi de toi, Toga-Chan. " Je soupirais avant de lâcher un petit rire un peu diabolique d'entre mes lèvres. Il était curieux tout d'un coup alors qu'il n'avait presque pas abordé les sujets jusqu'à présent. Je me disais que j'étais peut-être sur la bonne voie. Profitant de mon agilité et de mes réflexes, j'inversais la situation en me retrouvant pour une nouvelle fois de la soirée au-dessus de lui, assise sur le bas de son torse, les mains posées à plats contre sa peau. Je passais ma langue sur mes lèvres, l'observant quelques instants avant de dire. " Toga-Chan était-elle la première de Taruki-Kun ? " Je m'en contrefichais un peu, mais j'étais un peu fière si s'était le cas, fière qu'une personne comme moi avait pu pervertir un jeune homme comme lui. Puis, je me penchais vers lui à nouveau pour mettre ma bouche au niveau de son oreille, lui chuchotant d'une voix douce. " Pourquoi Taruki-Kun veut-il savoir toutes ces choses sur Toga-Chan ? .... Je peux juste te dire que je ne suis pas une bonne fille, je suis tout le contraire, et cela, tu dois déjà le savoir ! " Je descendais ma bouche le long de sa nuque, et faisant glisser la pointe de ma langue. " Toga-Chan aime tuer, aime le sang....et quand je te proposais de me rejoindre, ce n'était pas dans cet acte aussi agréable que nous venons de partager, bien qu'il pourrait être une option pour la suite.. " Glissant ma longue jusqu'au creux entre son épaule et sa nuque. " Toga-Chan aimerait bien que Taruki-Kun la suive dans ses projets, qu'il la suive tout simplement... Mais avant Toga-Chan doit montrer quelque chose à Taruki-Kun ! " Et sans laisse le temps de répondre, je mordais dans ce creux, avalant le sang qui y coulait.

Je me redressais ensuite d'un geste, le regardant dans les yeux avant d'activer mon alter en avalent la dernière goutte de sang. La qualité que j'avais prise allait me permettre de tenir quelques secondes. Prenant doucement son apparence, je le fixais dans les yeux avant de reculer jusqu'à la source d'eau, avant d'y plonger quelques instants, reprenant mon apparence dans l'eau et d'y remonter, gardant mon corps dans cette eau si agréable, si douce contre ma peau blanche. Mes cheveux ondulaient sur la surface, mes yeux toujours dans les siens. Redevenue moi-même, j'attendais sa réaction. J'attendais de voir comme il allait réagir face à mon alter. Gardant mon sourire sur le visage, j'attendais.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 209
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Sam 9 Sep - 4:47


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

C’était un moment reposant, alors que l’assassin répondait à moitié positivement à sa première question. Taruki avait donc bien flairé un double sens à cette phrase. Il sentie ses doigts fins passer dans ses cheveux, un simple geste, doux et apaisant à la fois, Toga avait peut être un coté sincère et tendre, il l’espérait en tout cas.

Elle sourit à sa seconde question, sans cacher un visage malicieux. Roulant de nouveaux il se retrouva encore une fois sous la jeune fille. Décidément, il avait affaire à une dominatrice de premier ordre, de plus cette fois, il avait les bras bloqué sous ses cuisses. Au moins cela montrait qu’elle le voulait… mais pour quoi ?
"Toga-Chan était-elle la première de Taruki-Kun ?"

Une question toujours gênante pour un garçon encore jeune en expérience, mais il ne pouvait pas le nier. Taruki n’avait jamais eu de relation plus qu’amicale, sûrement la faute à un manque de confiance ou de peur de blesser sa compagne par son atler, parfois incontrôlable. Ce soir, il avait abandonné toute résistance et s’était laisser porter, jusqu’à cet instant. Il détourna le regard d’un air coupable. Il ne souhaitait pas lui mentir, mais voulait éviter quelques regards moqueurs.
"Pourquoi Taruki-Kun veut-il savoir toutes ces choses sur Toga-Chan ? .... Je peux juste te dire que je ne suis pas une bonne fille, je suis tout le contraire, et cela, tu dois déjà le savoir ! Toga-Chan aime tuer, aime le sang....et quand je te proposais de me rejoindre, ce n'était pas dans cet acte aussi agréable que nous venons de partager, bien qu'il pourrait être une option pour la suite.."

Toga s’était rapproché du cou de Taruki, elle lui chatouillait cette zone en descendant avec sa langue. Bien que la sensation ne fût pas désagréable, l’aérokinésiste avait un regard amer. Il avait vu de ses propres yeux le cadavre, du sang était encore partiellement sur eux. Espérait-il au fonds de lui qu’elle puisse arrêter ses meurtres ? Les rêves ou espoir de Taruki étaient souvent impossibles, celui-ci n’en démentait pas. Il s’était épris d’une tueuse, une meurtrière. La seule personne qu’il aurait dû ne pas rencontrer.

Il l’avait pourtant su dès le début, mais l’avait quand même amené à cette situation. Les courant aérien pouvait être puissant et ne menait pas toujours dans la bonne direction. Il pensa à Yotaro un instant, son frère adoptif qui se démenait pour lui, voyant toujours le bien au fond du faignant qu’était Taruki. C’était pour lui qu’il faisait des efforts. Il représentait pour lui une ligne à suivre, le guidant. Toga, elle, semblait plus à une route dont on ne voyait pas les tournant.

La rejoindre ? La suivre dans sa douce folie… devenir un meurtrier ? L’aérokinésiste n’avait pas été élever dans ce sentiment. Il ne se voyait tout simplement pas tuer quelqu’un. Pourtant, il y avait bien une personne dans ce monde, dont il souhaitait la mort. Actuellement, il ne voulait que deux choses. Rester avec Toga et utiliser librement son alter. Son avenir était incertain, c’était d’ailleurs la question lui revenait le plus. Que fera-t-il demain ?
- Ça m’intéresse… tu m’intéresse. Je veux pas simplement te voir t’en aller dans une autre ruelle. Il eut un temps d’hésitation avant de reprendre. Pour te suivre, il faudrait que j’ai une soif de sang… La seule personne que je veux tuer est un enfoiré qui m'a privée de mes parents. Hormis ça, je me fiche des autres, tant que je peux vivre librement, personne ne m’empêchera d’être moi-même.

L’homme à qui il voulait la peau n’avait pas été retrouvé par la police. Un alter transformant tout ce qu’il touche en bombe, voilà son seul indice. Il traversait ciel et terre pour le retrouver. Il n’en n’avait jamais parler à Yotaro, une vengeance purement personne. Il se retrouvait souvent dans la forêt, affinant des techniques dévastatrices. Son alter était l’exemple parfait d’une puissance enfouit.
- Seulement, je ne sais pas vers quoi me tourner, la société est trop stricte pour les non-héros. Une carrière de héros ? J’y ai déjà songé, je veux bien aider une jeune fille dans une ruelle sombre, mais mon alter peux s’avérer dangereux malgré moi. Même pour ce qui m’entoure, ça vaut aussi pour toi.

Toga l’écoutait, tout en parcourant son cou. Elle avait une idée en tête, une idée dévorante même ! La jeune fille logea son visage dans le creux de la nuque du jeune homme. Lui soufflant toujours ses paroles dans un silence angélique, seul quelque goutte tombait dans le bassin à côté d’eux.
"Toga-Chan aimerait bien que Taruki-Kun la suive dans ses projets, qu'il la suive tout simplement... Mais avant Toga-Chan doit montrer quelque chose à Taruki-Kun !"

Il l’écouta à son tour, une idée perverse lui traversa l’esprit, mais elle fut vite balayée par les crocs de Toga. Elle lui mordit le cou, il sentait son souffle chaud et plaisant sur lui. Ses lèvres récolteraient le sang qui coulait de la petite plaie. Encore un peu et Taruki finirait par s’imaginer qu’elle était une vampire ! Il allait d’ailleurs lui faire la réflexion, d’un ton presque sévère. Mais Toga ne lui laissa pas le temps et se redressa sur lui. D’un coup, son apparence changea !

Ses yeux étaient désormais bleus, ses cheveux châtains… Ses formes avaient disparu ! C’est ce qui choqua en première Taruki avant de se reconnaître. Il était assis… sur lui ? Il, ou plutôt la personne qui était à la place de Toga se leva et rentra dans l’eau, sans un mot. Après le moment d’assimilation pour Taruki, il comprit que c’était l’une des facettes de Toga. Elle pouvait prendre l’apparence d’une personne après avoir couché avec lui !
Un alter d’espion et d’assassin, Taruki avait toujours trouvé injuste l’attribution des alters. Certains pouvaient guérir et d’autre ne pouvait que détruire. Il savait que ce n’était pas une raison de devenir « un vilain » mais si un jour, on considérait son alter comme dangereux. Il savait qu’il serait reconnu comme un « ennemi de la société ».

Le faux doppelganger de Taruki s’immergeait dans l’eau, soutenant son regard. De son côté l’aérokinésiste, refermait la bouffe pour y afficher un sourire presque désespéré, mais amuser. Togaruki ressortit de l’eau, sa peau semblait coulé en même temps que les gouttes sur son corps. Sous les yeux étonnés et émerveillé de Taruki, la jeune femme retrouvèrent ses formes, pour le plus grand bonheur du garçon. Ce dernier gagna le bassin, il put se débarrasser des dernières traces de sang datant de la ruelle. Ses cheveux retrouvèrent leurs couleurs, alors que Taruki se laissait porter après une petite propulsion pour arriver aux abords de Toga, se laissant flotter autour d’elle.
- Ouhh impressionnant… T’es déjà tombé sur un narcissique en puissance ? Genre le taré fou de lui-même ? Taruki rigola en s’imaginant la scène. Du coups… si ton truc c’est le sang, ça un lien avec c’est ça ? Et pour la nudité ? Un plaisir personnel ?

Le jeune homme lui adressa un regard taquin. Il n’avait pas l’heure, mais il devait être assez tard, le bain lui redonnait des forces. Elle avait parlé de la suivre... Pourrait-il réellement suivre ou même vivre avec une meurtrière ? À moins que sa soif s’arrête, compléter avec d’autres désirs. Cette idée plu à Taruki, il n’était pas un héros, mais il tenait aux personnes qu’ils aimaient, et celle qui se tenant debout à quelques pas de lui, venait de rentrer dans ce périmètre qu’était son cœur.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Dim 10 Sep - 20:44

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
C'était donc sa première fois et il l'avait fait avec une jeune femme qu'il venait de rencontrer dans une ruelle. Sachant ce que j'avais fait et ce que j'étais sur le point de faire, il m'avait tout de même laissé faire. Il aurait pu me stopper à n'importe quel instant, mais ne l'avais pas fait. Il était un peu comme une grande énigme pour moi. Comme un jeune homme pareil avait laisse faire une meurtrière comme moi, le séduire. IL m'intriguait de plus en plus, je voulais en savoir plus, toujours plus.

" Ça m’intéresse… tu m’intéresse. Je veux pas simplement te voir t’en aller dans une autre ruelle. " Il avait commencé à parler après que je lui ai dit de me suivre, de venir avec moi. J'avais en tête de le faire entrer dans la ligue, vu tous les nouveaux, je ne pense pas que cela puisse poser problème, pas vraiment. Avec l'alter qu'il avait, il pouvait devenir très dangereux et j'avais surtout envie de garder un œil sur lui. Ma folie me disait qu'il pourrait m'être utile, dans bien des domaines. " Pour te suivre, il faudrait que j’ai une soif de sang… La seule personne que je veux tuer est un en foirer qui m'a privée de mes parents. Hormis ça, je me fiche des autres, tant que je peux vivre librement, personne ne m’empêchera d’être moi-même.Seulement, je ne sais pas vers quoi me tourner, la société est trop stricte pour les non-héros. Une carrière de héros ? J’y ai déjà songé, je veux bien aider une jeune fille dans une ruelle sombre, mais mon alter peux s’avérer dangereux malgré moi. Même pour ce qui m’entoure, ça vaut aussi pour toi. " Je l'avais écouté parler, je l'avais laissé faire sans rien dire, j'avais tout simplement écouté ce qu'il avait à me dire et c'était très intéressant à entendre. J'en apprenais de nouvelles choses, que je pourrais très bien me servir par la suite.

Je lui avais ensuite montré mon alter, ce que je pouvais faire. Je lui avais montré la copie de lui-même que j'avais pu faire avec une partie de son sang, maintenant, j'attendais dans l'eau sa réaction. Je l'avais laissé parler et j'avais à présent des choses à lui dire, à lui faire comprendre. " Ouhh impressionnant… T’es déjà tombé sur un narcissique en puissance ? Genre le taré fou de lui-même ? " Mon rire se mêlait au sien. " Toga-Chan connait très bien la folie.... ! " Je le regardais flotter autour de moi, gardant mon corps sous l'eau. Profitant de la caresse liquide sur ma peau blanche. Laissant mes cheveux blonds onduler à la surface. Je n'avais plus une seule goutte de sang sur mon, j'étais à nouveau verge de cette chose qui me rendait folle à chaque fois. " Du coups… si ton truc c’est le sang, ça un lien avec c’est ça ? Et pour la nudité ? Un plaisir personnel ? " Je penchais un peu ma tête sur la surface de l'eau. " L'alter de Toga-Chan est beaucoup plus complexe que cela, mais il me faut bien du sang pour le faire fonctionner ! " Je n'en disais pas plus, voulant tout de même laisse une part de mystère sur ma personne, sur ce que je savais faire.

Plongeant à nouveau ma tête sous l'eau, je remontais ensuite, laissant l'eau glisser le long de mon corps, mes cheveux se collant à mes épaules, mon dos. " Taruki-Kun doit comprendre une chose, Toga-Chan ne changera jamais, jamais ! " J'avais fermé les yeux en disant ces paroles. " Toga-Chan continuera à faire ce qu'elle à toujours fait, c'est dans la vision du monde parfait....si Toga-Chan doit tuer des gens pour y arriver....Toga-Chan ne changera jamais ! " C'était mon monde, ma vie, ma façon de vivre, jamais je n'allais changer. Je ne pouvais plus me passer de cette douce folie qu'était devenue la mienne. Rouvrant les yeux pour les poser à nouveau sur lui, je souriais, lui montrant à nouveau mes canines. Restant debout dans l'eau. " Si j'ai bien compris, Taruki-Kun à une vengeance à faire...Toga-Chan peut, peut-être l'aider à l'assouvir. La vengeance est une douce folie, une folie que Toga-Chan aime bien ! " Je m'approchais doucement de lui, tout en gardant une certaine distance. " Taruki-Kun, dangereux pour Toga-Chan ? C'est plutôt le contraire ! Toga-Chan est toxique, très toxique...et Taruki-Kun pourrait bien y laisser quelque chose en chemin.... " Je me mordais à nouveau la lèvre, laissant couler à nouveau mon propre sang son mon menton. Tournant les talons pour sortir de l'eau, le regardant par-dessus mon épaule. " Taruki-Kun laissera-t-il Toga-Chan l'aider ? Taruki-Kan laissera-t-il Toga-Chan lui montrer ? La suivra-t-il ? Voilà ce que Toga-Chan se demande ! " Sortant complètement de l'eau, je me rendais dans le couloir que j'avais emprunté quelque temps plus tôt, reprenant la veste que j'avais laissée derrière moi. J'étais curieuse de voir ce qu'il allait faire, me suivre pour en savoir plus, ou me laisser partir ! Owi, j'étais curieuse.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 209
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Lun 11 Sep - 2:06


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

Après les explications de l’aérokinésie, Toga y répondu sans aucune forme d’hésitation. Le discours attrista quelque peu le jeune homme. Elle avait son monde et s’y plaisait. La tirer de cet univers ne serait qu’un malheur pour elle. Taruki comprenait ce sentiment. Lui aussi avait sa philosophie et si on l’en privait il serait désemparé. Pourtant, elle se mettait en danger. Combien de temps pourrait-elle vivre comme ça, elle finirait attraper et enfermer si les héros la capturaient. Un cauchemar pour lui, Yotaro l’avait déjà prévenu, s’il faisait du mal avec son alter, il finirait enfermer.

Une idée traversa l’esprit de Taruki, comment réagirait-il face à des héros jugeant son alter trop puissant pour l’utiliser en ville ? Il se rendrait ? Non, fuir et devenir un fugitif étaient pour le moment la seule solution. Un avenir peu glorieux. De son côté, Toga était-elle connue de la police ? Ou ses meurtres étaient toujours parfaits ? C’est un détail dont il se passerait.
"Si j'ai bien compris, Taruki-Kun à une vengeance à faire...Toga-Chan peut, peut-être l'aider à l'assouvir. La vengeance est une douce folie, une folie que Toga-Chan aime bien !"

Elle fouillait dans ses pensers les plus sombre, cet homme. Il avait imaginé les manières les plus rapide et les plus cruel pour le tuer. Tuer une personne par vengeance, car elle vous avait arraché des êtres qui vous était cher. C’était donc ça le cycle de la haine, un proche de cet homme rechercherait probablement Taruki après ça.
- C’est une affaire personnelle, je la réglerais moi-même, de mes mains. En revanche, je n’ai que peu d'indice, à part qu’il a travaillé dans un gang et son alter, je ne sais rien de lui. C’est une vengeance froide et simple, mais impossible de trouver ce foutu m…
« Meurtrier » ? Comme la personne qu’il deviendra quand il aura accomplie sa mission ? Ou comme la personne qui était en face de lui. Est-elle du même type que la personne qu’il haïssait le plus au monde… Elle avait probablement des personnes qui donnerait tout pour sa mort. Dans cette fameuse ruelle, l’homme qui était au sol, dépourvu de vie. Il y avait une lueur dorée à son doigt, quand les feux des voitures éclairaient la ruelle. Une femme et peu être des enfants le pleurerait et voudrait se vengé. Taruki n’avait pas voulu y penser sur l’instant, mais cette information lui sautait désormais aux yeux.
"Taruki-Kun, dangereux pour Toga-Chan ? C'est plutôt le contraire ! Toga-Chan est toxique, très toxique...et Taruki-Kun pourrait bien y laisser quelque chose en chemin...."
- J’ai déjà perdu quelque chose ce soir… Effectivement aha.

Un petit rire calme, probablement pour décompresser ses tourments qu’il avait en tête. En effet, il avait perdu quelque chose, mais à part cela sa conscience en avait aussi pris un coup. Il s’était épris d’une meurtrière malgré lui, le type de personne qu’il détestait le plus… Comment cela pouvait être possible. Elle était dangereuse, d’autant pour lui. Un poison, une drogue qui se rependait dans son corps.
"Taruki-Kun laissera-t-il Toga-Chan l'aider ? Taruki-Kan laissera-t-il Toga-Chan lui montrer ? La suivra-t-il ? Voilà ce que Toga-Chan se demande !"

Elle l’intéressait tant que ça ? Que se passerait-il s’il la suivait ? Pourrait-il revoir Yotaro ? Aller au lycée, même si ces deux-là l’ennuyaient, il y tenait et ne comptait pas s’arrêter. Et elle, comment vivait-elle ? Un millier de questions retomba. Un choix à sens unique s’imposait… Deux chemins s’ouvraient à lui. Alors que Toga sortit de l’eau, il eut un sourire. Quand était-ce la dernière fois qu’il avait pris une route « normalement ». Depuis que la voiture de ses parents avait explosé ? Taruki plongea sous l'eau pour arriver jusqu’au bord. Il avait pris l’habitude de voler pour éviter les routes, c’était plus simple.

- Un coup de main pour le retrouver serait le bienvenue, mais je tiens à m’en occuper seul.
- Pour te suivre ? Si je le fais, tu continuera à tuer hein… même devant moi ?
- Tu es au courant que si tu m’aides, cela impliquera d’être haï par des personnes, des Vilains qui voudront ta peau, mais tu dois déjà en avoir qui te cours après non ? Ça ne te fait pas peur ? D’être rattrapé un jour par les héros, vilains ou des civiles colériques ?

Taruki était sorti du bain, attrapant deux serviettes dans le vestibule. Alors que Toga remontait le chemin qu’elle avait déjà fait. Le garçon la rattrapa pour y déposer une serviette douce et blanche sur sa tête, un peu à la manière d’un porte manteau. Il s’enroula dans la sienne et alluma les lumières pour monter.

- Toga-Chan, laisse ses vêtements-là, je les récupérerais plus tard. J’ai des pleins d’affaires dans ma chambre, tu pourras te servir. Taruki attendit un instant avant de reprendre. Et concernant ta question… J’ai envie de te suivr. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien, pour te surveiller peut-être… ou sûrement juste pour être avec toi.
- Mais te suivre ? Où ? J’n’ai pas envie de tout plaquer du jour au lendemain… Si j’accepte de te suivre, que se passera-t-il ? Je te rejoindrais où ? Et si à l’inverse, je n’accepte pas ou que j’essaie de te faire changer d’idée.

- Et enfin dernière question. Dans les deux cas, tu finiras par me tuer n'est-ce pas, Toga-Chan ?

Taruki c’était arrêter en haut des escaliers. Au bout du couloir, il y avait sa chambre avec toutes ses affaires. Ses paroles l’avaient conduit à une question qui était sortie spontanément. Si elle aimait tuer plus que tout, pourquoi ne le tuerait-elle pas ? C’était qu’une question d’envie. L’envie et les désirs poussent les gens à faire des folies, cette nuit en était la preuve.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Jeu 14 Sep - 16:55

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
À peine, j'étais sortie de l'eau, qu'il me rattrapait pour des tonnes de questions. Un petit sourire naquit sur mon visage. Je savais qu'il allait m'en poser, normal avec ce que je venais de lui proposer. Qui n'en aurait pas eu ? Surtout, quand on n'était pas supposé suivre cette voie à la base ! Aucun adolescent de son âge ne l'était normalement. " Un coup de main pour le retrouver serait le bienvenu, mais je tiens à m’en occuper seul.Pour te suivre ? Si je le fais-tu continuera à tuer hein… même devant moi ? Tu es au courant que si tu m’aider, cela impliquera dêtre haie par des personnes, des Vilains qui voudront ta peau, mais tu dois déjà en avoir qui te cours après non ? Ça ne te fait pas peur ? D’être rattrapé un jour par les héros, vilains ou des civiles colériques ? " J'étais sortie de l'eau tout en écoutant ce qu'il avait à me dire, sans pour autant lui répondre tout de suite.  Ce que j'avais en tête pour le moment, c'était de récupérer mon couteau que j'avais laissé dans la poche de la veste du jeune homme. Cette dernière étant dans le couloir que j'avais parcouru avant d'être attirée ici, je m'y étais rendue, me relevant quand j'avais enfin l'objet que je voulais entre les mains. Au même moment, je sentais quelque chose se poser sur ma tête. " Uh ? " Devant mes yeux, se trouvait quelque chose de blanc. Une serviette de bain ! " Toga-Chan, laisse ses vêtements-là, je les récupérerais plus tard. J’ai des pleins d’affaires dans ma chambre, tu pourras te servir.! " Faisant tomber la serviette de ma tête, je m'enroulais dedans. " Intéressant tout cela Taruki-Kun ! " Un autre sourire était à présent sur mon visage. Bien que j'étais d'humeur joueuse, j'étais légèrement fatiguée.

" Et concernant ta question… J’ai envie de te suivr. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien, pour te surveiller peut-être… ou sûrement juste pour être avec toi. Mais te suivre ? Où ? J’n’ai pas envie de tout plaquer du jour au lendemain… Si j’accepte de te suivre, que se passera-t-il ? Je te rejoindrais où ? Et si à l’inverse, je n’accepte pas ou que j’essaie de te faire changer d’idée. " Je penchais la tête sur le côté, mes cheveux mouillés tombèrent de mes épaules pour suivre le mouvement a ma tête. " Une chose à la fois Taruki-Kun, une chose à la fois ..... " Je passais à coté de lui au moment où il s'était arrêter sur le haut des escaliers. " Et enfin dernière question. Dans les deux cas, tu finiras par me tuer n'est-ce pas, Toga-Chan ? " Je passais les doigts de ma main libre sur sa joue, continuant d'avancer, entrant dans la pièce qui était sa chambre. Posant mes yeux à nouveau sur ce qui était à l'intérieur.

Sachant son regard poser sur moi, je ne disais presque rien alors que je devais répondre à ses questions, enfin à certaines des ces questions, je ne voulais pas répondre à tout, je ne pouvais pas y répondre. Ouvrant le premier tiroir que je trouvais près de moi, je cherchais quelque chose à me mettre sur le dos, vu que j'avais plus de vêtement potable à mettre. Les miens avaient disparus au moment où j'avais copié ceux que l'homme que j'avais tué dans la ruelle. Promenant mes doigts sur les vêtements si trouvant, je prenais par la suite, un simple t-shirt blanc. " Toga-Chan peut comprendre que Taruki-Kun ce pose des question, owi, elle peut le comprendre....mais certaines choses, Taruki-Kun ne doit pas les savoir, pas les savoir du tout ! " Je mettais sans lui demander la permission, j'enfilais le t-shirt, faisant tomber la serviette à terre pour faire glisser le tissu le long de mon corps. Étant petite, le t-shirt faisait un peu une sorte de robe sur moi. " Si Taruki-Kun demande à Toga-Chan de l'aider à se venger, elle le fera. " Je prenais mes cheveux dans mes mains, les enroulant sur eux même pour en faire un petit chignon sur le haut de ma tête. " Et que Taruki-Kun ne s'inquiète pas pour Toga-Chan, elle a l'habitude du danger, et elle n'a pas que des héros qui la chercher...Toga-Chan s'est aussi fait des ennemis du côté des vilains, alors Toga-Chan n'a pas peur ! " Je tournais la tête vers lui, jouant avec mon couteau, le faisant tourner entre mes doigts. " Taruki-Kun veut changer Toga-Chan ? Cela peut-être amusant à voir, mais Taruki-Kun perds peut être son temps ! " Allant vers lui, je m'arrêtais à quelques pas de lui. " Toga-Chan tuer Taruki-Kun ? Hum, possible... Ou pas...Rien ne sait ce que Toga-Chan pourrait faire par la suite.... C'est SURPRISE ! " Un petit rire s'échappait de mes lèvres.
©S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 209
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Ven 15 Sep - 1:36


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

Taruki avait désormais remarqué que le couteau de Toga qui était revenu dans ses mains, pour son inquiétude. Elle jouait de nouveau avec ce dernier. Taruki ne savait plus s’il devait se méfier de l’assassin. Un coup de couteau était si vite parti, elle qui semblait si impulsive. Il préférait rester un minimum sur ses gardes tant qu’il n’aurait pas le fond de la pensée de Toga. Sans avoir l’air complètement accusateur ou suspicieux, de toute manière, son regard ne portait pas sur autre chose que sur elle pour le moment. Il ne relâcherait pas son attention d’elle tant qu’il n’en saurait pas plus. Seulement…
"Une chose à la fois Taruki-Kun, une chose à la fois ....."


Ses réponses étaient maigres. Taruki s’y attendait à moitié, mais il aurait espéré la réponse à certaines questions en particulier. Il allait donc devoir se montrer plus convaincant. Taruki n’était pas du genre à chercher réellement des informations, sûrement était là la cause de son manque d’avancement de sa quête personnelle. Toga avait d’ailleurs répondu, un peu plus tard avec affirmation, pour la chasse à l'homme, sans grand étonnement d’ailleurs. Dans ce milieu, il aurait pu lui proposer un petit carnage de parfaits inconnus qui aurait provoqué une certaine lueur dans ses yeux.

Pourtant, à ce moment, il cherchait des réponses. Elle ne répondit pas de suite à sa dernière question, question qui avait fait l’effet d’une bombe dans son esprit. Il n’eut qu’une douce caresse sur sa joue comme réponse. Il resta un instant immobile, perplexe. Toga entrait dans sa chambre, ouvrant quelques tiroirs. Taruki récupéra rapidement son téléphone qui était rester dans ses vêtements abandonnés. Il y jeta un oeil avant d'entrer dans la chambre, « [19:21] Alors ton contrôle ? » « [20:34] On te garde un part » « [00:30] Donne des nouvelles quand tu pourras, bonne nuit p’tit tanuki :p ». C’étaient les trois messages écrits par Yotaro, le dernier fit grimacer de rire le jeune homme. Son portable avait été laisse de côté depuis son réveil après entraînement. Sans répondre, il le remit dans ses affaires qu’il avait ramassées en s’avançant.

En même temps, Toga expliquait ses raisons qui la poussaient à taire ses réponses. Elle cherchait à faire abandonner l’idée à Taruki d'avoir des réponses. C’était raté. Autant, il ne la connaissait pas bien, mais cela état relatif. Si le jeune homme n’avait pas d’intérêt pour les choses lambda du quotidien. Il pouvait faire une fixette sur ce qu’il s’était mis en tête. Ces informations le mettraient en danger ? Il eut un sourire à cette idée. Intéressant, ça fait longtemps que mon alter ne s’est pas déchaîner. Environs 2 ans. Dans sa jeunesse, plus les écarts de crises était grande plus elle était violente. Sans compter qu’il avait grandi depuis. Toga devra bien lui révéler à un moment, ou il le découvrira par lui-même… À moins qu’elle n’ait d’autre projet pour lui.
"Et que Taruki-Kun ne s'inquiète pas pour Toga-Chan, elle a l'habitude du danger, et elle n'a pas que des héros qui la chercher...Toga-Chan s'est aussi fait des ennemis du côté des vilains, alors Toga-Chan n'a pas peur !"

Tuer à mainte reprise avait dû l’endurcir, de même quand il l’avait prise dans ses bras pour traverser le ciel. Elle n’avait pas eu peur, elle semblait avoir des nerfs bien accrochés. À moins que ça soit sa folie passionnelle qui lui faisait oublier la sensation de peur. Toga possédait aussi des vilains ennemis ? Faisait-elle la distinction entre ce que la plupart des gens appel le « Bien » et le « Mal » ou se contentait-elle de tuer à son envie ? Taruki hésita un instant avant de poser la question. Il préféra garder cette idée sous silence, et puis la réponse lui parut évidente. Mais peut-être était là un début, une piste à creuser. À peine eut le temps de penser à cela qu’elle aborda le sujet auquel il pensait.
"Taruki-Kun veut changer Toga-Chan ? Cela peut-être amusant à voir, mais Taruki-Kun perds peut être son temps ! Toga-Chan tuer Taruki-Kun ? Hum, possible... Ou pas...Rien ne sait ce que Toga-Chan pourrait faire par la suite.... C'est SURPRISE !"

Une réponse à double tranchant hein ? Elle s’était reproché, presque pour lui faire semblant de lui sauter au visage. Le jeune homme lui avait sourire avant d’aborder la question fatidique. La réponse ne l’en jouissait pas vraiment, une autre aurait été préférable. Taruki allait devoir rester méfiant longtemps. Déjà, si elle pouvait lâcher son couteau, cela détendrait plus le garçon. Même s’il était confiant, il préférait que cette lame soit aussi loin possible de lui. Avoir un objet tranchant au plus près de son visage ou de ses membres n’était pas la chose qu’il l’existait le plus… à l’inverse de sa partenaire.
- Eh bien, j’ai tout intérêt à garder un œil sur toi alors.
C’est pas vouloir te changer, c’est juste que tuer des innocents, c’est pas vraiment mon truc.. et j’ai envie de te suivre, mais je sais pas si j’accepterais de vivre comme tu le fais.


Taruki se remit en route, ses affaires en mains. Dépassant Toga en lui faisant un sourire. Il pris quelque vêtement dans chambre et enfilant machinalement un caleçon propre et un T-shirt. Il hésite avant de prendre un pantalon. Ressortiraient-il de chez lui ? Sa question intérieure le stoppa et amena l’aérokinésite à la question suivante. Toga repartirait-elle se soir, ou dormirait-elle ici. Taruki déposa son portable sur sa table de nuit pour le brancher. Enfin propre, le garçon ressentait les courbatures de cette après-midi, quelle idée de faire courir un garçon qui peut voler. Pfff foutu prof de sport.

Il se retourna pour faire face à Toga, elle était peu vêtue, mais plus complétement nue. Taruki se demandait si elle s’était posé la même question. C'était fort possible étant donné qu’elle avait arrêté de chercher des vêtements après avoir trouvé le minimum. Mais si l’aérokinésite devait dormir, il le fera sans que Toga fasse mumuse avec son couteau dans son dos. Et surtout pas littéralement dans son dos. Mais avant cela, il devait préciser un point. L’un qu’elle n’avait pas dévoilé, dans son profit disait-elle, cela l'intriguait.
- Toga-Chan, je vais devoir te reposer la question. De toute manière, si je te suis, je le découvrirais. Où comptes-tu m’emmener, tu as parlé de projet tout à l’heure. Quels sont-ils... Je n’ai pas peur, c’est de ne pas savoir ce qui m'attend qui me met en danger. Mais tu me sous-hésites peut-être Toga-Chan, j’ai pourtant essayé de faire mes preuves tout à l'heure. Il lui fit un clin d’œil. Ne t’en fais pas pour moi, en plus d’être bien entouré, je suis aussi difficile à trapper qu’une bourrasque de vent.
Ceci dit, je doute fort qu’on y aille cette nuit. À toi de choisir ce que tu veuilles faire cette nuit. M’amener de nouveau dans une de tes ruelle sombre ou dormir ici dans un lit douillait.

Taruki commençait à avoir les paupières lourdes et il n’avait qu’une envie, se glisser dans ses draps tout doux après cette longue journée. De la compagnie pourrait être agréable pensa-t-il… avant de se rappelle la présence de l’objet avec lequel elle jouait à l’aide de ses habilles doigts. Le couteau. Il sentait que ça n’allait pas être facile de lui enlever. Peut-être un peu de chantage affectif ? Ou une ruse, comme il l’avait fait dans la ruelle. Dans ce dernier cas, il devra jouer avec elle, ce qui était... potentiellement dangereux, surtout quand elle l'avait sur elle.
- Pour les lits, je te laisse le choix, j’ai un lit double, mais également des chambres d’amis… En revanche Toga-Chan, c’est hors de question que tu joues avec ton couteau dans les chambres… Tu pourrais tuer quelqu’un dans ton sommeil ahah... Je vais le ranger si tu veux bien.

Le garçon lui fit un sourire avant de tendre sa main, il s'était de nouveau rapproché d'elle. Taruki commençait à avoir une petite idée de Toga. Elle était mystérieuse et il était intrigue par elle. Ses réactions étaient comme un cyclone, changeant et imprévisible, mais toujours puissante et passionnelle. Pour l'aérokinséste en tout cas. Cependant, il n'en savait pas encore assez pour la suivre aveuglement. Il ne se voyait pas la suivre comme un toutou en la regardant tuer des civils.. Les vilains, ceux qu'il considérerait comme des pourritures, il s'en fichait. Taruki avait un sens assez particulier de la justice. Son point de repère était d'ailleurs Yotaro, se fiant souvent a lui quand il doutait. Que se passerait-il s'il apprenait qu'il s'était épris d'un assassin. Pour le moment il ne préférait pas y penser et rester concentrer sur la jeune blonde qui était en face de lui.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Lun 18 Sep - 18:38

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Eh bien, j’ai tout intérêt à garder un œil sur toi alors.C’est pas vouloir te changer, c’est juste que tuer des innocents, c’est pas vrai mon truc.. et j’ai envie de te suivre, mais je sais pas si j’accepterais de vivre comme tu le fais." J'avais à présent quelque chose sur mon dos, ce n'était pas grand chose, mais cela me couvrait un peu en cette soirée qui était déjà fortement avancée. Je ne savais pas quelle heure il était exactement, mais je m'en fichais, j'aimais la nuit. Cette dernière me permettait d'être enfin celle que je voulais, sans personne pour me voir. Je le suivais alors du regard pendant qu'il me dépassait pour se changer à son tour. Et je le regardais du coin de l'œil, profitant de la vue qu'il m'offrait en s'habillant. " Toga-Chan tue, parce qu'elle a toujours été faite pour cela, elle ne demande pas à Taruki-Kun de le faire. S'il ne veut pas tuer, il ne le fera pas. Toga-Chan ne l'oblige pas, ne t'oblige pas à le faire. " Je lui souriais. Je n'avais pas l'attention de le changer, tout au contraire. Ce qu'il était me plaisait comme cela, je voulais juste qu'il évolue selon ma vision des choses, j'étais prête à lui montrer s'il le fallait. Mais je devais tout de même faire à attention.

Il avait tant de question à me poser, et tant de réponse que j'allais devoir donner par la suite. Je savais que j'allais devoir y répondre, que cela soit aujourd'hui, ou un autre jour. Bien que s'était un peu comme une sorte de jeu pour moi, je n'avais pas non plus envie de voir mon plan s'échouer alors qu'il venait à peine de franchir mon cerveau. " Toga-Chan, je vais devoir, te reposer la question. De toute manière, si je te suis, je le découvrirais. Où comptes-tu m’emmener, tu as parlé de projet tout à l’heure. Quels sont-ils... Je n’ai pas peur, c’est de ne pas savoir ce qui m'attend qui me met en danger. Mais tu me sous-hésites peut-être Toga-Chan, j’ai pourtant essayé de faire mes preuves tout à l'heure " Je penchais la tête sur le côté pendant qu'il m'observait à nouveau. " Hmmm ou Toga-Chan va t-elle t'emmener, surprise ! OWI cela sera une surprise pour Taruki-Kun, mais crois Toga-Chan, cela en vaut la chandelle, mais très largement ! " Je ne pouvais pas lui parler de la Ligue comme cela, pas comme ca, surtout pas en ces lieux. Je ne pouvais pas le dire, pas temps que je ne l'avais pas emmené là ou je le voulais. " Ceci dit, je doute fort qu’on y aille cette nuit. À toi de choisir ce que tu veuilles faire cette nuit. M’amener de nouveau dans une de tes ruelles sombre ou dormir ici dans un lit douillait. " C'est vrai que la fatigue se faisait un peu ressentir, et honnêtement personne ne m'attendait, personne ne savait où j'étais d'ailleurs. J'étais libre de mes mouvements quand je n'étais pas en mission.

"  Pour les lits, je te laisse le choix, j’ai un lit double, mais également des chambres d’amis… En revanche Toga-Chan, c’est hors de question que tu joues avec ton couteau dans les chambres… Tu pourrais tuer quelqu’un dans ton sommeil ahah... Je vais le ranger si tu veux bien. " Mon regard passait de lui à ma main qui tenait le couteau. Je n'avais pas l'habitude de m'en séparer. Soupirant, je m'approchais de lui, ignorant la main qu'il venait de me tendre. Posant mes paumes sur son torse, me levant sur la pointe des pieds pour me mettre à sa hauteur. " Toga-Chan ne se sépare jamais de son couteau, non jamais...mais peut-être qu'elle fera une exception pour Taruki-Kun, peut-etre que je ferais une exception ! " Souriant, je posais à nouveau les lèvres sur les siennes pour les mordre doucement avant de reposer mes pieds à terre. " Ahahahaha, tuer quelqu'un dans mon sommeil, serait une première pour Toga-Chan... " Je passais à coter de lui, effleurant ma main sur la sienne et posant par la suite mon couteau à côté de son téléphone. " Exception, exception....Nouveau pour Toga-Chan, OWI nouveau... " Je sautais alors sur le lit double tel un chaton, m'allongeant dessus en rigolant " Toga-Chan est fatiguée, mais Taruki-Kun a d'autres questions à lui poser ! Je le sais, cela se voit dans les yeux de Taruki-Kun ! Peut-être que Toga-Chan lui répondra, peut-être ! " J'avais posé mes prunelles jaunes sur lui, un sourire sur mon visage.
©S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 209
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Mar 19 Sep - 21:41


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

La jeune fille ignora, dans un premier temps, la main de Taruki. Il y avait presque cru quand il l’avait vu fixer sa main. À la place, elle s’approcha de lui pour murmurer son affection pour ce couteau, mais qu’il y avait une possibilité qu’elle fasse un effort pour lui. Toga était monté à la hauteur du jeune homme pour lui dire cela et en profiter pour immiscer un baiser, baiser qu’elle avorta pour jouer avec ses lèvres. Alors que le jeune homme avait voulu la prendre par la tailler pour l’embrasser, elle fuyait de ses bras, les frôlant.
"Ahahahaha, tuer quelqu'un dans mon sommeil, serait une première pour Toga-Chan.
Exception, exception....Nouveau pour Toga-Chan, OWI nouveau..."

La petite blonde laissait échappé un rire. Sur un sujet qui ne s’y prêtait peut-être pas. Mais ce côté plaisait à Taruki, il aimait rire de tout. Se moquer gentiment, voir les limites des personnes qu’il rencontrait était un jeu qu’il pratiquait souvent. Bizarrement, ce petit jeu ne plaisait pas à beaucoup de monde. Toga se dirigeait vers son lit et y déposa son couteau à côté de son téléphone. L’aérokinésiste fut presque surpris de ce geste, accentuant son sourire, il était content qu’elle réagisse à ses craintes. Sous ses yeux attentifs, elle bondit avec agilité sur le matelas moelleux de la chambre.
"Toga-Chan est fatiguée, mais Taruki-Kun a d'autres questions à lui poser ! Je le sais, cela se voit dans les yeux de Taruki-Kun ! Peut-être que Toga-Chan lui répondra, peut-être !"
- Ahah qui n’en n’aurait pas. Déjà d’où viens-tu ? T’es pas née nue dans une ruelle quand même.

Après avoir fui son baiser la voilà qu’elle était sur le lit à moitié nue en le regardant avec insistance. Une belle une invitation dont Taruki ne se fit pas priée pour rejoindre sa douce meurtrière. Il grimpa à son tour le lit avant de rejoindre Toga. Sa main remonta sur sa cuisse avant d’être à sa hauteur. Son corps était chaud et ses doigts remontèrent jusqu’à son visage. Il avait ses yeux bleus plongés dans le sien depuis qu’elle s’était allongée. Arrivant au niveau de son menton, il voulut se venger sur baiser volé qu’elle lui avait fait. Mais ses lèvres avaient été la proie des dents de l’assassin et étaient enfler. Il ne posa donc qu’un léger baiser avant de s’étendre sur le côté, passant son doigt sur ses lèvres.
- Tes lèvres sont meurtries… Tu les as pas épargnées.
- D’ailleurs, question un peu à part, tu as de la famille ? Vous êtes tous comme toi ahah ?

Il avait laissé le temps à Toga de répondre, avant d’aborder le sujet suivant. Un sujet qui tenait particulièrement à cœur Taruki. L’endroit où il se trouvait lui rappelait ses défunts parents. Il s’en voulait de n’avoir rien pu faire à leur départ. Il repensait à eux, aux journées qu’ils avaient passés dans cette maison, les murs que Taruki s’était pris en découvrant son alter. Sous les yeux à la fois émerveiller et parfois un peu effrayait de ses parents. Le jeune homme fut plongé dans une certaine mélancolie, il avait la gorge sèche. Bien qu’il sentît une larme venir, il se concentra sur la femme qui était dans son lit. Le passé était inatteignable malgré les souvenirs, il voulait se concentrer sur le présent. Et pour une fois le futur l'interessait tout autant. D'ailleurs, comment se l'imaginait l'assassin à ses côtés ?

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310