/!\NC-16/!\Ou comment sombrer .... (Kazekara Taruki)

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Messages : 356
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Mar 19 Sep - 23:14

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
Dormir, en voilà une bonne idée, surtout après cette soirée riche en émotions. Soirée qui m'avait bien plu malgré le fait qu'elle ne s'était pas vraiment passé comme je l'avais imaginée. Une soirée pleine de surprises qui ravivait mon esprit, ma curiosité. J'avais toujours vécu dans le sang, et le meurtre, voir que je pouvais être dans ma folie par une autre chose, me rendant joyeuse. " Ahah qui n’en n’aurait pas. Déjà d’où viens-tu ? T’es pas née nue dans une ruelle quand même." Mes yeux toujours plongés dans les siens, je ne pouvais que lui répondre d'un simple hochement de tête. Je pouvais très bien imaginer la tonne de questions qu'il pouvait avoir en tête. Oh que j'aimais la situation, le fait de faire durer le mystère, le plaisir. " D'ou Toga-Chan vient ? Mmmm je ne le sais même plus avec le temps...Toga-Chan vient d'un peu partout ! " Je n'aimais pas trop parler de mon passé, de celle que j'avais été avant de sombrer, avant de couler dans les ténèbres de la folie qui m'avait envahi. " Née dans une ruelle? Taruki-Kun, Toga-Chan aime peut être passer son temps dans une ruelle, mais cela ne veut pas dire que j'y suis née... "

Je sentais le poids de son corps s'enfoncer de le matelas à mes côtés. Je sentais sa main sur ma cuise, me provoquant d'agréable frisson dans tout le corps. Je sentais ses lèvres effleurées doucement les miennes. " Tes lèvres sont meurtries… Tu les as pas épargnées. " Ses doigts étaient en train de caresser mes lèvres en question. Il est vrai que ce soir, j'avais souvent planté mes canines pointues dans ses dernières. J'avais fais couleur mon propre sang sur mon menton, y goutant par la même occasion. Mes prunelles jaunes remplies d'une émotion bizarre, je répondais. " Oh cela n'est rien, cela ne fait point mal....Taruki-Kun à les lèvres dans le même état, on dirait que Toga-Chan à bien arranger les siennes aussi ! " Un nouveau rire s'échappait de mes lèvres. " D’ailleurs, question un peu à part, tu as de la famille ? Vous êtes tous comme toi ahah ? " Je tournais quelques instants les yeux vers le plafond de la chambre. Encore une question sur mon passé, encore une question sur laquelle je ne voulais pas répondre. Un soupire s'échappa " Toga-Chan n'a pas besoin de famille, Toga-Chan n'en a jamais eu besoin.... " J'avais fini par tuer ma mère en faisait la découverte des limites de mon alter. Elle avait été la première vie que j'avais prise, la première fois que j'avais regardé le sang couler sans pour autant m'en servir. Juste regarder le sans couler et voir que cela me plaisait au plus haut point. J'étais devenue un assassin après cette mort, et pour rien au monde, j'allais changer cela. " Le passé de Toga-Cha n'a rien d'intéressant Taruki-Kun, oh non, il n'a rien d'intéressant....Celle que Toga-Chan était à ce moment-là, n'est plus...Toga-Chan est celle qu'elle devait être .... "

Je reposais son regard sur lui, il était ailleurs, comme parti dans son monde, un monde que lui seul pouvait aller. Me mordant à nouveau la lèvre, je m'approchais à nouveau le lui, montant ma main sur son visage, glissant mes doigts sur sa joue. " Taruki-Kun a l'air d'être parti dans ses pensées, dans des souvenirs qui n'ont pas l'ait heureux...Toga-Chan est curieuse elle aussi ! À quoi pensait Taruki-Kun ? " Je passais mes doigts sur ses yeux, bien qu'il n'y avait pas de larme, je pouvais sentir qu'ils étaient humides. " Les souvenirs de Taruki-Kun doivent être douloureux, Toga-Chan le voit très bien...Connait très bien ce que cette douleur peut provoquer ! Toga-Chan se nourrit de cela ! ! " Un sourire presque diabolique passait sur mon visage. Voir la douleur sur les visages des autres me rendait heureuse.
©S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 222
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Mer 20 Sep - 21:53


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

Les réponses de Toga sur son passé étaient fuyantes. Taruki avait beau lui reposer la question, ou même la provoquer légèrement, il n’obtiendrait pas de réponse ce soir-là. Le jeune homme devinait qu’elle n’avait pas dû avoir une enfance ordinaire. Elle ne serait pas Elle dans le cas contraire. Il dut donc se résigner pour l’instant, Toga lui parlerait peut-être d’elle-même plus tard. Même si elle n’avait pas l’air d'étaler son passé, l’aérokinésiste pourrait peut-être, la faire se dévoiler.

Alors que j’abordais ses lèvres, elle m’affirma que les miens avaient pris également. Un mal pour un bien pourrait-on dire ? Même s’il l’avait senti, le jeune homme en faisait abstraction sur le moment. L’excitation et l’adrénaline avaient sûrement aidé. Désormais, ses lèvres se rappelaient la marque des dents de la blondinette. Son attitude s’était un peu calmée depuis leur retour dans la chambre. Malgré cela, elle continuait à rire, provoquant celui du garçon à côté d’elle quand il ne lui souriait pas. Comme lui, elle semblait fatiguée.
"Toga-Chan n'a pas besoin de famille, Toga-Chan n'en a jamais eu besoin.... Le passé de Toga-Cha n'a rien d'intéressant Taruki-Kun, oh non, il n'a rien d'intéressant....Celle que Toga-Chan était à ce moment-là, n'est plus...Toga-Chan est celle qu'elle devait être .... "
- Les personnes que l’on aime remplace parfois la famille, à mon sens en tout cas. J’arrête de t’embêter sur ce point alors… mais je suis bien curieux sur ton passé ma petite Toga-Chan.

Penser à sa famille lui remémora beaucoup de souvenir, son regard se perdit avant de revenir sur Toga. Il pouvait sentir ses doigts caresser doucement sa joue. Elle semblait avoir remarqué ses pensées perdues. Ce dernier voulu saisir sa main, mais laissa ses doigts se balader sur son visage. Les souvenirs qu'il avait eut changèrent quelque peu le visage de Taruki.
"Taruki-Kun a l'air d'être parti dans ses pensées, dans des souvenirs qui n'ont pas l'ait heureux...Toga-Chan est curieuse elle aussi ! À quoi pensait Taruki-Kun ?
Les souvenirs de Taruki-Kun doivent être douloureux, Toga-Chan le voit très bien...Connait très bien ce que cette douleur peut provoquer ! Toga-Chan se nourrit de cela ! ! "

Le visage de jeune homme état amer et grimaça presque à la dernière phrase de Toga. Alors qu’elle essuyait une petite larme, il se demandait comment elle avait pu devenir comme cela. Il ne savait pas s’il devait être énervé où attrister par sa réaction. Pourtant le simple fait qu’elle éprouve une sorte d’empathie pour Taruki en voulant l’apaiser. L’assassin montrait qu’elle n’était pas complètement celle qu’elle prétendait être.
- Je me rappelais des personnes qui vivait avec moi ici, la manière dont je les avais perdus, mes regrets. Mes parents pour être plus précis. Il me manque… mais comme je te disais, j’ai rencontré des personnes, ou plutôt un ami que je considère comme un membre de ma famille. À présent, elle est composée de personnes que j’ai rencontrées et que j’aime... Détournant légèrement le regard, il sortit timidement. Tu peux en faire partie si tu veux.
- Ils me rendent triste, mais je suis nostalgique et je les aimais. Ils me rappellent de bon moment, d’où je viens et de qui. Ça me permet d’avancer et de me garder motivé. De même pour trouver l’homme qui les a tuées. Et pour toi ? Qu’est-ce que la douleur provoque chez toi ?

Taruki se rappelait très bien de la scène. L’homme qui avait fait exploser la voiture de ses parents. Ses yeux étaient déterminés et son sourire indiquait qu’il s’amusait. Il n’avait apporté que la destruction à l’aérokinésite. Il le regretterait. Le garçon s’était mis en tête d’éliminer cette ordure. Il savait que la vie était loin d’être rose, les héros étaient là pour faire régner l’ordre. La plupart le faisaient, mais trop tard, qu’une fois que les crimes étaient commis et pour faire quoi, les emprisonnés ?

Taruki savait sa notion de justice erroné, d’un côté, il voulait utiliser son alter librement et éliminer la personne qui l’avait privé de ses parents. Si la société devenait trop laxiste son cas s’étendrait et a l'inverse si elle devenait trop stricte, il en empatirait. Il n’était pas objectif et c’est cette indécision qui le faisait douter. Que voulait-il faire plus tard ? Être utile à la société en tant que bon citoyen, devenir un héros ou mener sa propre vie de son côté.
- Dis-moi Toga-Chan, tu l’imagines comment ton futur ? Est-ce que tu y as seulement pensé ? Pour moi, c'est une idée trop vague.. Je me contant de vivre comme je le sens, mais j'ai pas l'impression que ça me mènera à quelque chose.

Peut-être raisonne-t-elle comme lui, la société lui convenait-elle ? Pour le jeune garçon, elle n’était pas parfaite et ne lui convenait pas. Il la portait en partie responsable de l’accident, mais pour le moment elle ne lui mettait pas de bâton dans les roues. L’aérokinséste avait beau être une légère brise dans les doux jours, une tempête n’était jamais très loin. Qui sait ce qu'il se passerait s'il décidait de la changer lui même.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 356
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Jeu 21 Sep - 19:28

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Les personnes que l’on aime remplace parfois la famille, à mon sens en tout cas. J’arrête de t’embêter sur ce point alors… mais je suis bien curieux sur ton passé ma petite Toga-Chan. " Je le regardais sans vraiment comprendre le premier sans de sa phrase. Des gens que l'on aime, personne ne m'aimait ,pas de cette façon en tout cas ! Il y a encore quelque temps, j'étais méconnu même au niveau de la Ligue. Je faisais mes coups dans mon coin, n'ayant aucune attaques, aucuns liens avec personne. J'étais une personne solitaire, et il avait fallu qu'on parle de Stain pour que mon monde change du tout en tout. Que ma vision de ce monde meilleur soit enfin validée. Il était sur , que j'avais enfin trouver ma place, mais de là à dire que j'aime ou des personnes m'aiment était un peu trop optimiste. " Les gens ne s'attachent pas à Toga-Chan, ils utilisent ses capacités, mes capacités de tuer et de me changer en n'importe qui pour arriver à leur fin. Bien que cela a changer il y a peu, Toga-Chan n'a pas ce genre d'attache....Oh non, je n'ai pas ce genre d'attache ! " J'avais tout de même mon visage sur mon visage, je l'avais tout le temps, peu importe la situation dans laquelle je me trouvais. " Taruki-Kun ne se trouverait pas à coté de Toga-Chan comme il l'est maintenant, s'il savait le passé , mon passé....un jours, peut-être ! OUI peut-être... "

Les souvenirs d'une vie pouvaient parfois être de véritable cauchemars pour certains, je le savais, je l'avais déjà vu. Vu comment, certaines choses de notre passé pouvaient changer une personne en quelque temps. J'en étais tout simplement la preuve vivante, qu'un passé sombre pouvait nous faire sombrer, nous faire basculer là ou on n'aurait jamais cru aller. Vers un destin qui n'était pas le nôtre, mais dans lequel on devait être tout de même. " Je me rappelais des personnes qui vivait avec moi ici, la manière dont je les avais perdus, mes regrets. Mes parents pour être plus précis. Il me manque… mais comme je te disais, j’ai rencontré des personnes, ou plutôt un ami que je considère comme un membre de ma famille. À présent, elle est composée de personnes que j’ai rencontrées et que j’aime... " J'avais tourné la tête vers lui, et écoutais ce qu'il avait à me dire. Il avait lui aussi fait face à la mort d'un proche. Surement pas de la même façon que moi, mais ce genre de mort laisser des traces, des cicatrices qui ne partaient pas. Au moment où il détournait son regard, je grimaçais. Mais ce qui allait suivre, je ne m'y attendais pas, mais alors vraiment pas. " Tu peux en faire partie si tu veux. " Tout mon être, toute mon âme s'était arrêté en une seule phrase. Jamais, oh, grand jamais quelqu'un m'avait dit cela. Je n'avais jamais laissé le temps non plus. Le jeune homme qui se trouvait en face de moi me surprenait de plus en plus, mais devais-je faire attention ? Je n'en savais guère, je n'avais vraiment jamais été dans ce cas-là, dans cette situation. Je prenais son visage entre mes mains, et me redressais quelques instants pour toucher ses lèvres avec les miennes, dans un simple baiser. Je reposais ma tête sur l'oreiller en montrant mes canines. " Taruki-Kun serait-il en train de proposer quelque chose à Toga-Chan ? " Je me mordais la lèvre à nouveau. OWI j'étais un peu sadique, mais cela me le rendait bien.

" Ils me rendent triste, mais je suis nostalgique et je les aimais. Ils me rappellent de bon moment, d’où je viens et de qui. Ça me permet d’avancer et de me garder motivé. De même pour trouver l’homme qui les a tuées. Et pour toi ? Qu’est-ce que la douleur provoque chez toi ? " Il avait continuait à m'expliquer ses souvenirs, ses pensées, ce par quoi il était passé. Et en plus, il me posait une nouvelle question, encore une autre. Je tournais la tête sur l'oreiller pour regarder le plafond. " Ce que la douleur provoque chez Toga-Chan ? Un moment de pure joie, de pur plaisir ! " Je ne savais pas comment lui expliquer avec mes mots, ma folie, c'était bien trop complexe à dire.

Je passais mes doigts sur son visage, glissant sur sa peau. Passant de ses yeux à ses lèvres, caressant doucement tout ce que je pouvais toucher. Durant le temps ou il m'avait expliquer ce qu'il pensait, je n'avais pas lâcher son visage de mes mains. " Dis-moi Toga-Chan, tu l’imagines comment ton futur ? Est-ce que tu y as seulement pensé ? Pour moi, c'est une idée trop vague.. Je me contant de vivre comme je le sens, mais je n'ai pas l'impression que ça me mènera à quelque chose. " Je fermais les yeux quelques instants, les rouvrant pour les poser à nouveau sur lui. " L'avenir ? Toga-Chan ne veut pas y penser, je ne veux pas y penser ! Toga-Chan vit pour l'instant présent, pour la vision du monde qu'elle à en tête. Pour réussir son objectif d'un monde meilleur ! " J'avais encore un sourire sur le visage. " Taruki-Kun , l'avenir peut nous être favorable ou pas, temps que l'on agit, il sera avec nous... "
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 222
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Ven 22 Sep - 13:29


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

D’après ce que Toga disait, elle était utilisée comme un assassin. Elle faisait potentiellement partie d’un groupe et devait avoir une sorte de boss qui lui donnait des missions. Taruki commençait à comprendre, fragment par fragment. L’endroit où elle voulait l’amener était un peut-être un repère, ce qui expliquerait sa réaction quand il demandait des informations dessus. « Je vais t’amener dans un repère avec tout plein de gens comme moi » Effectivement, ça n’était pas la phrase la plus accrochant du monde, surtout en la connaissant. Il était aussi possible qu’il se fasse des idées et qu’elle parlait juste de chez elle. Les deux étaient possiblement liés.

La petite phrase n’était pas passé inaperçu. La jolie blonde y réagit vivement. Il sentit ses mains avant d’embrasser ses lèvres. Après ce rapide baiser, elle se remit, un sourire excitée et intrigué sur le visage. Toga lui répondit avant de s’acharner sur ses pauvres lèvres. Pendant qu’il plongeait ses yeux dans les siens.
"Taruki-Kun serait-il en train de proposer quelque chose à Toga-Chan ?"
- Peut-être… Si tu veux bien.

Il avait beau avoir balancé ça rapidement, il n’en pensait pas moins. Actuellement, les personnes dans sa vie pouvaient se compter sur les doigts d’une main. Bien qu’il l’avait rencontré que récemment, il se sentait près d’elle. Sa folie était entrainante et elle n’était pas du genre à lui faire la morale parce qu’il utilisait son alter à l’abus. Bien au contraire. Sa bonne humeur l’avait poussé dans ses actions et ses paroles.

La suite de ses questions était classique, il voulait savoir comment réfléchissait Toga. Elle n’était pas qu’un monstre sanguinaire, il en était la preuve vivante. Mais ses réponses n’étaient pas très encourageantes. L’aérokinésite se demandait s’il n’essayait pas de se convaincre lui-même, qu’elle avait du bon en elle. Une personne qui se délectait de la douleur des autres n’était pas vraiment fréquentable pourtant, il portait sa main à son visage avec tendresse. Sa peau était si douce qu’on pourrait imaginer qu’elle venait d’un ange.

Les deux jeunes gens, se découvraient alors que la nuit défilait. Ses questions étaient nombreuses, mais elle y prenait le temps d’y répondre. Elle laissait quand même un certain voile mystérieux, Taruki avait bien compris son jeu. Autant, elle ne voulait pas donner certaines réponses, autant d’autre méritait d’être creusé. La question sur le futur était assez vague, c’était surtout pour savoir si Toga était aussi perdu que le garçon à ce niveau.
"L'avenir ? Toga-Chan ne veut pas y penser, je ne veux pas y penser ! Toga-Chan vit pour l'instant présent, pour la vision du monde qu'elle à en tête. Pour réussir son objectif d'un monde meilleur !"

Il s’attendait à ce type de réponse, en revanche la deuxième partie l’interrogea. Elle avait une vision particulaire du monde, ça n’était pas vraiment étonnant vu comment elle vivait. Sa douce folie devait lui montrer le monde d’une couleur que le garçon ne connaissait pas encore. Mais elle comptait voir le monde changer ? C’est cette partie qui intrigua le plus l’aérokinésite. Les vilains ou tueur en série iconique avaient souvent leurs propres visions, certain agissait avec la profonde attention d’apporter la « vérité » au monde, ils étaient convaincus de leur folie. Toga était peut-être comme cela.
"Taruki-Kun , l'avenir peut nous être favorable ou pas, temps que l'on agit, il sera avec nous... "

Alors que j’allais lui poser la question, pour en savoir plus. Toga avait prononcé une phrase qui avait fait sourire inconsciemment le jeune homme. « nous », C’était une nomination qui lui plaisait bien. L’évocation d’un futur positif. Qu’importe ce qu’il réservait, Taruki savait désormais qu’il ne serait pas seul à avancer. Cette idée était agréable. Il lui rendit son sourire avant de venir embrasser. Il était fatigué et voulait la prendre dans ses bras pour s’endormir, mais les questiones fusaient dans son esprit. Sa curiosité demandait qu’à être apaiser. Il lui répondit d’un ton amusé.
- C’est une idée qui me plaît bien, oui. Je pense qu’on pourrait bien s’amuser ensemble.
- Tu as des plans Toga-Chan ? Quel serait ton monde idéal, t’as déjà une idée pour y parvenir ?

L’Univers de Toga, il promettait d’être surprenant. Taruki avait un peu peur de sa réponse. À cette question lui-même n’était pas sûr de la réponse. La jeune femme lui parlera peut-être de ce qui la motive, à part le sang et le plaisir de tuer. Ses intentions étaient-elles les mêmes que le groupe auquel elle appartenait, si elle faisait bien partie d’un groupe. Décidément, plus il en savait, plus les questionnes affluait, Toga était une personne des plus intéressants et Taruki voulait la connaître. Être au plus près d’elle. Il s'amusait.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 356
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Sam 23 Sep - 15:32

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Peut-être… Si tu veux bien " Tout cela commençait à devenir fort intéressant, en tout cas pour ma part çà l'était. J'avais failli le tuer dans cette ruelle, j'avais failli lui prendre sa vie pour en faire couler son précieux sang, pour voir ça couleur sur ma peau. Mais au lieu de cela, il m'avait intrigué, il m'avait fait poser des questions que je ne me posais pas en temps ordinaire. J'étais une vilaine, un assassin , jamais une personne ne m'avait fait poser ce genre de question. Je lui avais alors laissé la vie sauve, ayant quelques idées en tête. " Très intéressant Taruki-Kun, Toga-Chan est de nouveau intriguée ! Taruki-Kun se serait-il attaché à Toga-Chan ? Se serait-il attaché à moi ? Alors qu'il sait de quoi je suis capable ? " Ce jeune homme était vraiment intriguant, çà, je ne pouvais pas le nier. Beaucoup sera déjà parti en courant, ou alors mort avant que ce genre de situation arrive !

J'étais fatiguée, cette soirée m'avait un peu épuisée, et là installer confortablement dans un lit douillet, je me retenais de ne pas fermer les yeux pour tomber dans un sommeil profond. J'avais l'habitude d'être à la cantina tout le temps, d'être entouré d'autres vilains qui étaient, on pouvait le dire, un peu bruyants. Être là , dans un endroit calme était un peu bizarre pour moi. Mais cela n'était pas vraiment dérangeant, juste que je n'avais plus l'habitude. Mais le jeune homme à côté de moi avait encore des questions à posés, des questions à me demander. " C’est une idée qui me plaît bien, oui. Je pense qu’on pourrait bien s’amuser ensemble. " Un énorme sourire s'affichait sur mes lèvres mordues. Un bâillant s'échappait doucement après. " S'amuser ensemble ? Cela peut l'être fortement Taruki-Kun ! Surtout, si Taruki-Kun décide de suivre Toga-Chan , décider de me suivre dans ce que j'ai en tête, dans les projets que Toga-Chan a ! " Laissant retombé mes mains de son visage pour les poser sur mon ventre, je l'observais avec un grain de malice dans le regard. Owi, j'avais de nombreux plans en tête. Qu'il me suive ou non, n'allait pas m'empêcher de les faire. Mais cela aurait été triste de ne pas le voir à mes côtés. " Tu as des plans Toga-Chan ? Quel serait ton monde idéal, t’as déjà une idée pour y parvenir ? " Soupirant un peu, avant de faire sortir un autre rire d'entre mes lèvres. " OWI Toga-Chan à des plans, de nombreux plans dans la tête....Comme Toga-Chan l'a dit avant à Taruki-Kun, elle n'est pas une gentille fille, je ne suis pas une gentille fille...Je ne changerais jamais, je suis faite pour ce que je fais...Tuer des gens, Toga-Chan à cela dans le sang depuis que son Alter à vu le jour.... " Je me redressais quelques instants en position assise sur le lit, étirant chaque muscle de mon corps, relâchant la pression de la journée.

Passant ensuite une main dans mes cheveux pour les relâcher à nouveau, le faisant retombé sur mes épaules. Je parcourais la chambre des yeux, la pénombre n'était pas un problème pour moi. " J'ai une vision du monde assez spécial, et je n'hésiterais pas à tuer pour, OH NON, Toga-Chan n'hésitera pas à faire couler le sang pour que cette vision du monde se réalise... " Tournant doucement la tête vers lui, j'avais un autre regard sur le visage, un regard qui aurait pu faire fuir n'importe qui. Un regard qui montrait à quel point j'étais sérieuse, que j'étais folle sur mon idée. " Toga-Chan à toujours un sourire aux lèvres, car le monde mérite qu'on lui sourit...le monde que Toga-Chan, que j'idéalise est le monde le plus parfait... ! " Je me tournais dans le lit, me mettant face à lui, plongeant à nouveau mes prunelles jaunes dans les siennes bleus. " Et grâce à Stain, Toga-Chan a enfin trouver sa place dans ce monde, a enfin les moyens de réaliser ce qu'elle voulait, ce que je voulais plus que tout au monde ! OWI ce que je voulais le plus ! " Je penchais la tête sur le côté, l'observant. Me mettant assise juste devant lui, je ne lâchais pas son regard. " Mais toi Taruki-Kun, aimera tu cette vision du monde ? "
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 222
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Dim 24 Sep - 2:22


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

"Très intéressant Taruki-Kun, Toga-Chan est de nouveau intriguée ! Taruki-Kun se serait-il attaché à Toga-Chan ? Se serait-il attaché à moi ? Alors qu'il sait de quoi je suis capable ?"
- Disons que j’aime bien être avec toi. J’ai envie de te revoir. Oui, je sais de quoi tu es capable, mais tu ne sais pas de quoi Je suis capable.

Il laissa échapper un petit rire. Rester avec Toga promettait d’être amusant. L’idée d’avoir des journée mouvement voir folle lui plaisait bien. Il pourrait bien se retrouver dans des situations dangereuses, mais le jeu en valait la chandelle. Il ne pouvait pas rester dans son cocon de confort éternellement. De plus, il avait pu lui parler de sa chasse à l’homme. Chose qu’il n’avait fait à personne d’autre. Cela ne dérangeait pas l’assassin, au contraire jusqu’elle souhaitait l’aider.

La jeune fille répondit à ses questions, entrecoupées de petit bâillement qui était contagieux pour le jeune garçon. Elle répétait sa nature, une tueuse, un assassin. Lui répétant qu’elle ne changerait pas. Taruki l’écoutait, buvant ses paroles comme une mise en garde, ou un air de défis. L’aérokinsésite se demandait s’il pourrait affecter la folle vie de Toga, de n’importe qu’elle manière, il était tout simplement curieux.

Après lui avoir répondu, elle se redressa et s’étira comme un chaton. La jeune fille en profita pour détacher ses cheveux, qu’elle avait attaché rapidement. Taruki la regarda, ne la quittant pas du regard. Il plaça ses deux mains derrière sa tête pour être encore plus à l’aise sur les coussins. Il faisait bon dans la chambre, à la limite du frais. La chambre était plongée dans une douce obscurité, dehors la nuit était déjà bien avancé.
"J'ai une vision du monde assez spécial, et je n'hésiterais pas à tuer pour, OH NON, Toga-Chan n'hésitera pas à faire couler le sang pour que cette vision du monde se réalise... Toga-Chan à toujours un sourire aux lèvres, car le monde mérite qu'on lui sourit...le monde que Toga-Chan, que j'idéalise est le monde le plus parfait... ! "

Le jeune homme l’écoutait sérieusement, son discours l’était. Elle affichait un sourire montrant toute sa douce folie. Taruki en eut des frissons. Toga expliquait ce qui la motivait, le point central de sa folie. Continuant ses explications, la petite tête blonde se tourna vers lui, pour le fixer avec ses yeux petits jaunes. Le T-shirt qu’elle avait sur elle, lui tombait sur ses cuisses, laissant transparaître ses courbes.
"Et grâce à Stain, Toga-Chan a enfin trouver sa place dans ce monde, a enfin les moyens de réaliser ce qu'elle voulait, ce que je voulais plus que tout au monde ! OWI ce que je voulais le plus !
Mais toi Taruki-Kun, aimera tu cette vision du monde ? "
- Stain ? Le tueur de héros ? C’est grâce à lui que tu as trouvés ta voie ? Je ne suis pas les infos en général, mais il a fait tellement parler de lui que j’ai fini par être au courant, rectifie-moi s’il faut. Il était un anti-héros à ce que l’on dit. Il tuait certains héros. Je ne me suis pas penché sur lui. J’aurai peut-être du ahha. Certains disent qu’il avait comme idéal de restaurer la grandeur des héros. Ses raisons étaient nobles, mais pourquoi s’attaquer à des héros ? La naissance de héros est causée par l’existence de vilain. S’il n’y a plus de vilains, il n’y aura plus de héros.
- Je suppose qu’il la fait à sa manière. Qu’est-ce qui, chez lui, t’as guidé Toga-Chan ? Finalement, malgré ta soif de sang, tu espères un monde idéal ? Mais cela serait un monde où tu ne pourrais plus tuer…

Taruki s’en voulait de ne pas avoir été plus au courant pour l’affaire de Stain. Il avait retenu quelque discussion en classe et en famille avec les Shizukan, mais rien de plus. Il espérait que Toga l’éclaire s’il se trompait. L'avis de la jeune fille allait dans celui de Stain, il était donc sûrement différant de celui que les médias avaient donnée. Les théories sur internet avaient vite fait naître des discussions et des débats à son sujet. L'affaire avait et faisait toujours polémique. Toga avait donc vu en lui comme un modèle… Curieux exemple même si le personnage était impressionnant.

Cependant l’aérokinésite compris un point, l’objectif de Toga, le but de ses plans… il était louable ? La manière pour y arriver était complétement folle et sûrement la moins morale, mais ses intentions était bonne. Je crois… C’était un point à éclaircir ! Un point qui plaisait au jeune garçon. Savoir que celle dont il s’était épris était certes folle. Comme beaucoup de femmes. Mais avait un objectif qui méritait d’être intéressant. Même si Taruki ne se faisait pas d’illusion, ce plan était sûrement un prétexte pour tuer.
- Ça serait donc un monde avec des héros parfait ? Qui serait contre ça… Mais je suppose que ta méthode n’est pas d’entraîner les héros ? Mais du coup, pourquoi ne pas tuer les vilains. Plus de vilain, plus de héros de bas étage ?

Taruki abordait un sourire, il avait descendu sa main pour cherche sa compagne. Il avait trouvé un terrain intéressant. Il se demandait qu’est-ce qui était plus fort chez Toga. Son désir de tuer, ou celui d’atteindre ses idéologies ? En tout cas, si Taruki avait bien compris son but, il était peut-être dans l’erreur. Mais il s’était jeté sur la petite lueur d’espoir qu’il voyait en elle. Il la trouvait de plus en plus intéressante.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 356
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Lun 25 Sep - 17:21

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Disons que j’aime bien être avec toi. J’ai envie de te revoir. Oui, je sais de quoi tu es capable, mais tu ne sais pas de quoi Je suis capable. " Plus le temps de cette soirée avançait, plus je trouvais ce qu'il disait intéressant. Je ne pouvais pas trop comprendre le fait qu'il aimait bien passer du temps avec moi, alors qu'il y a quelques heures, il était encore un jeune homme innocent. Sa rencontre avec moi avait changé sa destinée, son avenir. Il n'aurait jamais dû se trouver dans cette ruelle, oh grand jamais. J'étais tout de même un peu énervée sur moi-même, sur ce que j'avais fait. Je n'avais pas été assez prudente, je n'avais pas assez fait attention qu'il y avait eu un témoin. Mais tout en moi avait changé au moment où j'avais vu qu'il n'y avait pas de peur dans ses yeux au moment où j'étais prête à lui donner la mort. " Taruki-Kun aime bien être avec Toga-Chan, alors que Toga-Chan à essayer de le tuer dans cette ruelle, alors que j'ai essayais de te prendre la vie... " Bien que cela me faisait plaisir, j'étais un peu perdue sur ce fait. Je lui avais bien proposé de me suivre, mais je ne m'étais pas attendu à ce genre de chose. " Toga-Chan à hâte de voir ce que Taruki-Kun est capable de faire, bien que j'ai déjà eu un petit aperçu il y a pas si longtemps ! "

Je lui avais fait part de ma vision de monde, de ce pourquoi j'étais faite sur terre. Assise en face de lui, j'attendais sa réaction. Les yeux rivés sur lui, les rouges roses d'excitation. J'étais à nouveau curieuse, j'avais à nouveau hâte de savoir comment il allait réagir. Pour le moment, il ne m'avait pas déçu, et je m'attendais à qu'il ne me déçoive pas de nouveau. Mais je savais que je pouvais très bien être surprise par lui, comme il l'avait fait dans cette ruelle sombre, comme il l'avait fait en me montrant son alter, comme il l'avait fait en m'amenant chez lui alors qu'il ne savait presque rien de moi. " Stain ? Le tueur de héros ? C’est grâce à lui que tu as trouvés ta voie ? Je ne suis pas les infos en général, mais il a fait tellement parler de lui que j’ai fini par être au courant, rectifie-moi s’il faut. Il était un anti-héros à ce que l’on dit. Il tuait certains héros. Je ne me suis pas penché sur lui. J’aurai peut-être du ahha. Certains disent qu’il avait comme idéal de restaurer la grandeur des héros. Ses raisons étaient nobles, mais pourquoi s’attaquer à des héros ? La naissance de héros est causée par l’existence de vilain. S’il n’y a plus de vilains, il n’y aura plus de héros. " Je penchais à nouveau la tête sur le côté, me mordant à nouveau les lèvres à sang. Le faisant de nouveau coulé le long de mon menton et le laissant glisser le long de ma gorge. " Stain ! OWI Stain! J'admire ce qu'il a fait et le pourquoi qu'il la fait. Certains héros ne méritent même pas leur titre, ce ne sont que des charlatants, profitant du système ! " Je fermais les yeux quelques instant pour les rouvrir quelques secondes après. " Je suppose qu’il la fait à sa manière. Qu’est-ce qui, chez lui, t’as guidé Toga-Chan ? Finalement, malgré ta soif de sang, tu espères un monde idéal ? Mais cela serait un monde où tu ne pourrais plus tuer… " Un monde sans tuer ? Il était impossible pour moi de l'imaginer, je n'y aurais pas ma place, JAMAIS ! " Toga-Chan ne pas tuer ! JAMAIS cela ne pourra être possible ! JAMAIS ! Je ne pourrais vivre dans un monde où je ne fais pas couler le sang....Toga-Chan ne pourrait pas ! " Je ne voulais pas penser à cela, je ne voulais pas !

" Ça serait donc un monde avec des héros parfait ? Qui serait contre ça… Mais je suppose que ta méthode n’est pas d’entraîner les héros ? Mais du coup, pourquoi ne pas tuer les vilains. Plus de vilain, plus de héros de bas étage ? " Mes yeux toujours posés sur lui, je pouvais sentir sa main prendre la mienne. " Toga-Chan ne s'attaque pas qu'aux héros, elle à des vilains dans sa ligue de mire. OWI, j'ai des gens pas très gentils qui veulent ma peau, mais je les aurais avant qu'ils me trouvent ! " Je m'approchais de lui. " Je n'ai pas peur de ce qu'il peut m'arriver, Toga-Chan n'a pas peur de tomber sur un ennemi bien plus fort qu'elle ! " Ma tête juste à quelques pas de lui, je le regardais en souriant.
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 222
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Lun 25 Sep - 21:58


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

"Taruki-Kun aime bien être avec Toga-Chan, alors que Toga-Chan à essayer de le tuer dans cette ruelle, alors que j'ai essayais de te prendre la vie..."
- Essayé, tu ne l’as pas fait… Pourquoi ?

C’était un point à ne pas oublier ! Lorsque Taruki l’avait rencontré, il était épuisé physiquement, il ne s’était pas posé dans cette ruelle par choix. Il avait mal interprété la situation et avait offert son dos à l’inconnue en toute confiance, un excès de gentillesse. Lorsqu’elle s’était retrouvée sur lui avec un couteau sous la gorge, il n’avait plus de force et tenté quoique ce soit aurait été trop dangereux. Le garçon avait donc décidé de miser sur la discussion... la suite l’avait lui-même étonnée, il s’était contenté de se laisser porter. Il aurait pu se battre, elle aurait pu le tuer.Le garçon avait donc décidé de miser sur la discussion... la suite l’avait lui-même étonnée, il s’était contenté de se laisser porter. Il aurait pu se battre, elle aurait pu le tuer. Au final, il était tous les deux sur un lit à moitié nue.
Plus il découvrait son monde, plus il se demandait pourquoi il était toujours en vie. Plus elle l’intriguait, il voulait voir les limites de cette rencontre. Son désir d’être libre et d’aller où il voulait impliquait qu’il survole des lieux dangereux non ?
"Toga-Chan à hâte de voir ce que Taruki-Kun est capable de faire, bien que j'ai déjà eu un petit aperçu il y a pas si longtemps ! "
- T’en veux un autre ? hmhm

À vrai dire Taruki était, certes joueur, mais il était exténue de la journée. Cette remarque tenait plus d’une moquerie que d’une proposition. Pour y répondre plus sérieusement, Toga n’avait vu que la partie agréable de son alter. Il s’était contenté d’appeler les courants environnants. Son don était bien plus puissant que ça. Il était un alter qui pouvait garder des adversaires à distance, mais également avoir une certaine capacité destructrice. Les seules fois où il s’y était essayé, c’était soit contre Yotaro, soit contre des arbres. Mais jamais il n’avait donnée tout son plein potentielle. De peur d’attirer trop de regards… et de s’évanouir occasionnellement. Un détail, pas si anodin que ça, l’aérokinsésite avait des vertiges durant de trop longue ou trop intense utilisation de son alter. Un surmenage ou faire abstraction des premiers signes de fatigue le ferait s’évanouir. Pourrait-il compter sur Toga si c’était le cas ? Mhmmmm, il ne voulait pas connaître la réponse tout de suite…
"Stain ! OWI Stain! J'admire ce qu'il a fait et le pourquoi qu'il la fait. Certains héros ne méritent même pas leur titre, ce ne sont que des charlatants, profitant du système !
Toga-Chan ne pas tuer ! JAMAIS cela ne pourra être possible ! JAMAIS ! Je ne pourrais vivre dans un monde où je ne fais pas couler le sang....Toga-Chan ne pourrait pas !"

Il est vrai que les affaires sur les héros n’étaient pas toujours blanches. Ce n’est pas pour rien que Stain avait fait autant parler de lui. La vidéo sur lui qui expliquait comment il était devenu le tueur de héros, ses motivations et la raison de sa méthode avait parcouru le net. Sans compte, le fait qu’elle soit retirée inlassablement n’arrangeait rien à la mauvaise réputation. Mais Toga n’avait pas le même objectif que Stain, c’était une vision particulaire, son monde idéal.
"Toga-Chan ne s'attaque pas qu'aux héros, elle à des vilains dans sa ligue de mire. OWI, j'ai des gens pas très gentils qui veulent ma peau, mais je les aurais avant qu'ils me trouvent ! Je n'ai pas peur de ce qu'il peut m'arriver, Toga-Chan n'a pas peur de tomber sur un ennemi bien plus fort qu'elle !"

-Tu risques de tomber sur plus fort que toi et d’être tué… ou capturer.

Tuer, ou pire, être capturé. S’il avait bien saisi le personnage, la pire des torture pour Toga serait d’être enfermé sans qu’elle puisse tuer. Elle s’approchait à pas de louve près de lui. Taruki lâcha sa main pour venir contourner ses formes. Passant sa main dans son dos. Ses doigts avaient glissé à l’intérieur de son t-shrit. Il sentait son dos chaud et doux. Intimidant doucement sa main vers lui pour se rapprocher d’elle. Il l’embrassa légèrement pour relever le sang sur ses lèvres.
- Tu te blesses encore.. D’ailleurs, c’est quoi le programme de demain ?


Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 356
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Mar 26 Sep - 19:01

Ou comment sombrer ....

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Essayé, tu ne l’as pas fait… Pourquoi ? " Un nouveau sourire s'affichait sur mon visage. C'est vrai que je ne lui avais pas expliqué le pourquoi il était encore en vie alors que je ne laissais aucune chance à mes proies. Alors je ne laissais très peu de vivants après mon passage. Ma vie était faite de morts et de sang. Je n'avais vécu que pour cela. " Disons que Toga-Chan a été curieuse...A été intriguée par Taruki-kun ! " Je ne voyais pas comment lui dire autrement, il ne fallait juste pas chercher trop longtemps pour comprendre ce qui me passer par la tête. J'étais têtue et quand j'avais une idée en tête, plus rien ne pouvait me l'enlever de là. Mais je savais déjà que ce que j'avais prévu n'allait pas plaire à beaucoup, surtout au sein de la Ligue. Mais je m'en fichais royalement ! " T’en veux un autre ? hmhm " Un petit rire s'échappait de mes lèvres. " Taruki-Kun est un petit coquin ! Toga-Chan s'en amuse, mais chaque chose en son temps mon cher...Ne nous pressons pas.... " J'avais hâte de le voir en action, de voir quel plan on allait concocter pour enfin faire sa vengeance. J'en avais déjà l'eau à la bouche.

La prochaine phrase du jeune homme allait me faire réfléchir quelques instants! " Tu risques de tomber sur plus fort que toi et d’être tué… ou capturer. " C'est vrai que j'y avais déjà pensé, et cela aurait été un cauchemar d'être enfermée sans pouvoir une seule goutte de sang sur moi. Sans pouvoir sombrer dans la folie de mes transformations. J'étais quelqu'un de libre, je ne voulais pas qu'on m'arrache les ailes noires de j'avais dans mon dos. Je ne voulais pas être privée de cette liberté qu'était la mienne. " Ce jour arrivera peut-être...Ou pas, mais avant Toga-Chan à bien l'intention de profiter de la vie telle qu'elle la vie maintenant, tel que je vis aujourd'hui...l'idée d'être enfermée ne plaît pas à Toga-Chan ! " Je sentais ses doigts sur la peau de mon dos, je fermais les yeux quelques instants avant de sentir ses lèvres contre les miennes. Un autre sourire s'affichait sur mon visage, rouvrant mes yeux rempli de fatigue. " Tu te blesses encore.. D’ailleurs, c’est quoi le programme de demain ? " Je passais ma langue sur mes lèvres pour y goûter mon propre sang. " Taruki-Kun va découvrir une autre chose sur Toga-Chan....Surprise ! " Me roulant presque sur le côté du lit, reprenant place sur l'oreiller à ses cotés " Il est tard et Toga-Chan n'en peu plus... " Je fermais les yeux, prenant une respirant un peu lente. Je sentais le jeune homme à mes côtés sombrer au pays des merveilles, avant d'y sombrer moi-même !


Le matin était en train de se lever, la nuit était en train de dire au revoir pour quelques heures. Debout, devant la fenêtre, mes yeux cernés observaient le spectacle de soleil qui pointer à l'horizon, profitant de sa douce caresse sur ma peau, le réchauffant légèrement. Me perdant de mes pensées, je ne savais pas combien de temps, j'étais restée là, debout, ce n'est que le bruit de pas d'une personne qui s'avançait vers moi qui me faisait sortir de mon monde, me faisant revenir à la réalité. Soupirant, je gardais mon regard sur l'horizon. " Taruki-Kun est enfin réveillé, Toga-Chan allait partir sans lui ! " Ce n'était pas vraiment le cas, je l'aurais déjà fait sinon ! Me tournant vers lui, j'attachais doucement mes cheveux avec mes deux chignions que je portais en permanence. " Alors ? Est-ce que Taruki-Kun est t-il prêt ? Prêt à Suivre Toga-Chan ? " M'approchant de lui en sautillant presque, je penchais la tête sur le côté pour l'observer. Mon habituel sourire sur le visage, je tendais l'une de mes mains vers lui, l'autre ayant repris mon couteau, se trouvait derrière mon dos. Une nouvelle journée était sur le point de commencer, une journée digne de folie, comme ma vie en général !
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 222
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Mer 27 Sep - 18:59


Ou comment sombrer ....
PW Himiko Toga

"Disons que Toga-Chan a été curieuse...A été intriguée par Taruki-kun !
Taruki-Kun est un petit coquin ! Toga-Chan s'en amuse, mais chaque chose en son temps mon cher...Ne nous pressons pas...."

Taruki lui sourit, il était intrigué par ses raisons, par ce qu’elle lui trouvait. L’aérokinsésiste aurait voulu la questionner sur ce point, mais il ne le fit pas. Ses réponses seraient sans doute remplies d’énigme et ils avaient assez joué pour la soirée. De plus, le jeune garçon voulait garder un peu de mystère. C’était aussi ce côté qui faisait le charme de Toga. Une douce folie, impossible à cerner, et l’inconnue l’attirait.

La question du jeune homme sur la potentielle capture de l’assassin sembla perturber Toga. Il fut quelque peu surpris, elle qui avait pour habitude de réagir follement. Le sujet lui avait imposé une réflexion plus profonde. Il faut dire que le problème était de taille, Taruki pouvait la comprendre. Il était dans le même cas quand il utilisait son alter abusivement en ville. Pour l’assassin, plus elle tuait, plus elle serait connue. En même temps que le nombre de ses victimes grandissait, la menace d’être arrêté s’approchait. Finalement, elle répondit de plus belle quelques secondes plus tard, retrouvant son humeur pétillante, mais plus calme qu’à son habitude, la fatigue se faisait sentir.

Elle s’amusait, son monde était particulier et elle en était la princesse. Même si la petite blonde savait son temps compté, elle en profitait un maximum. C’était une vision qu’il partageait. Profiter de l’instant présent et se faire plaisir sans penser aux conséquences étaient une vérité simple pour être apprécié les moments de la vie. Sur ce point, ils se retrouvèrent bien, ils n’étaient pas arrivés jusqu’à là sans aucune raison. Leurs désirs de profiter de la vie en faisant ce qu’ils leur plaisaient étaient les mêmes.
"Taruki-Kun va découvrir une autre chose sur Toga-Chan....Surprise !"
- Oh, une surprise de la part de Toga-Chan… Je dois être vraiment chanceux alors.
"Il est tard et Toga-Chan n'en peu plus..."

La jeune fille répondit à son baiser par une léchouille, récoltant le peu de sang sur les lèvres de Taruki. Il la vit rouler sur son côté, s’étalant sur le lit. Le jeune homme prit également une position confortable après avoir déposé un bisou sur sa compagne. La journée du lendemain promettait d’être surprenant. Alors que la soirée défilait de nouveau dans sa tête, son esprit ne mit pas longtemps avant de s’ombrer.

#############



La nuit fut reposante. Le jeune homme en avait bien eu besoin. Il avait perçu quelque léger mouvement à son réveil, puis quelques pas. Il était resté lover à son oreiller. Le plaisir d’être dans son lit le retenait et lui ôtait tout motivation. Ses yeux bleus s’ouvrirent finalement après avoir dormi quelques minutes de plus. Les rayons du soleil pénétraient dans la chambre, il n’avait pas fermé les rideaux la veille. Toga se tenait devant la baie vitrée. Surveillant ou admirant la vue. De sa chambre, on pouvait voir un jardin s’étendant sur une cinquantaine de mètres jusqu’à un portail. Après une petite forêt, la ville commençait à ce regroupée. Les gratte-ciels n’étaient que bien plus loin, enfoncer au centre-ville.

Il se tourna dans son lit pour s’étendre et s’étirer quelque peu. Il ne sortit peu après. Posant ses pieds sur le tapis qui allait jusqu’au balcon. Il s’étira tout du long une nouvelle fois. Ses courbatures de la veille semblaient en majeur partit disparut. Son regard se porta vers sa table de nuit où il put voir son téléphone. Il était, comme à son habitude, posé simplement et en charge à côté de son lit. Puis il s’avança vers la tête blonde, provoquant un soupir chez la jeune fille.
"Taruki-Kun est enfin réveillé, Toga-Chan allait partir sans lui !"

Il lui répondit par un bâillement. Elle tourna les talons pour être face à lui. Pendant qu’elle s’attachait les cheveux, Taruki se frottait les yeux, essayant de sortir de son état lymphatique.
"Alors ? Est-ce que Taruki-Kun est t-il prêt ? Prêt à Suivre Toga-Chan ?"

Son ventre grogna. Il avait l’impression de ne pas avoir mangé durant une éternité. La question de Toga lui rappela la raison de la jeune fille à moitié nue dans sa chambre… Il n’était pas du genre à se lever tôt et son cerveau ne marchait qu’à moitié. Elle s’approcha de lui, gardant une main cachée. Toga lui tendit l’autre joyeusement. Elle affichait un sourie radieux qui se propagea sur le visage du garçon. Taruki retrouva ses petits yeux jeune étincelant qu’il avait tant contemplés la veiller. Ses petits yeux qui dissimulaient bien son jeu, les idées s’éclaircirait dans l’esprit du jeune homme. Il reprenait ses marques, comme elle qui avait récupéré son couteau, ce détail l’amusa.
- Prêt ? Déjà… Il bâilla encore. Viens manger quelque chose avant… et faudra t’habiller. À moins que tu te balades toujours comme ça ? Ahah, tu risques de faire des jaloux si je t’accompagne.

Son air était joyeux, sa bonne humeur était contagieuse. Sa folie risquait de l’être aussi. Taruki avait aussi ses idéaux, sa manière de vivre, cette liberté, il ne l'échangerait pour rien au monde. En même temps, qu’il attrapait ses doigts, il se demandait où est-ce que Toga allait bien pouvoir l’amener, aussi bien physiquement, que mentalement.

~FIN~

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310