Pacte d'alliages audacieux et érudits [PV Kitten O’Donnell]

 :: Musutafu :: Cantina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 106
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten - Ewilan&Katzuwa - Hilda - Will

Fiche de Pouvoir
Grade: 30
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Sam 16 Sep 2017 - 18:40

Kitten O’Donnell

Aaron Arkving


Pacte d'alliages audacieux et érudits



Depuis qu'Aaron était entré dans cette alliance nommée la Ligue des Vilains, il ne venait en réalité que rarement à leur QG. Bien qu'il y passe pour discuter et boire un verre avec celui qui l'a ramené ici, Kurogiri, il était toujours occupé. Quand il venait à la Cantina, il était toujours bien accueillit par celui qui l'avait contacté, l'adulte gamin étant trop occupé à pester contre le symbole de la paix et ses alliés. C'était avec l'homme d'ombre qu'il échangeait et parlait le plus, il avait déjà plus de conversation que le garçon impulsif couvert de mains. Pour le jeune Arkving, la stabilité de ce môme, et même de l'organisation résidait beaucoup sur le calme et la patience de Kurogiri.
Comment s'étaient-ils connus déjà ? Cela remonte à longtemps déjà.
Il se souviendrait toujours de cette rencontre. Un soir, sur un port, alors qu'il gérait lui-même un arrivage de biens, un portail nébuleux était apparu. À cette apparition, seulement un sourcil d'Aaron avait daigné se relever. Ce qui avait surpris premièrement le manieur de portails, qu'une personne reste aussi calme alors qu'une autre arrive devant lui, durant des affaires illégales.

À cette remarque, le trafiquant se souvenait avoir répondu qu'il s'en fichait un peu et que s'il le souhait, il tuerait cet intrus. Pourquoi ne pas lui avoir tiré dessus immédiatement ? Il lui avait répondu, toujours calmement, qu'il n'avait pas une dégaine de héros et puis même s'il avait tenté de lui tendre un piège, il ne serait pas venu seul face à lui. Oui, s'il était ici, seul, c'est qu'il ne venait pas pour cesser ses affaires, mais plutôt pour le convier à en rejoindre une plus grosse, la Ligue des Vilains.
Aujourd'hui, Aaron était de retour à la Cantina, il poussa la porte, toujours vêtu dans une tenue respirant le luxe. Il n'avait pas de raison de cacher cela ici, c'était après tout lui qui finançait énormément de chose pour cette organisation. Autant que ceux qui y étaient sache qu'il n'était pas qu'un vilain né de la première pluie. Kurogiri, surprit par son entrée discrète, mais remarqué par certains vilains, allait sortir derrière son comptoir. Mais avant qu'il ne puisse dire un mot, deux vilains de bas étages, visiblement, s'étaient levés de leurs sièges et faisaient face à l'ex-policier.

Le regard bleu acier d'Aaron si inexpressif et son attitude dépassaient des sommets sur l'échelle de l'indifférence envers ces deux personnes qui l'empêchait d'aller à la rencontre de son ami. Il n'éleva même pas la voix pour leur demander aimablement de se pousser, non. Si cela avait été le cas, il aurait fait son premier meurtre de la journée, chose regrettable de tuer ses "collègues", aussi mauvais soient-ils.
Visiblement, les deux inconscients pensaient que ce "riche" s'était trompé d'endroit et que ce n'était pas un lieu pour lui, et donc qu'il allait rapidement payer son arrivée. Blasé. C'était ce que reflétaient les yeux d'Aaron. D'extérieur, il n'avait toujours pas daigné leur prêter attention. Mais de l'intérieur, il se retenait de leur faire passer un sale quart d'heure. De plus, s'ils osaient faire une quelconque réflexion sur sa taille, malgré le fait qu'il la rehausse lui-même, il allait sûrement commettre un massacre en plein quartier général.

Le barman ombrageux s'approcha rapidement, sentant l'aura meurtrière et la tension qu'il dégageait, cette dernière pouvant péter à tout moment. Il apposa ses deux mains sur les épaules des vilains et leur demanda poliment de retourner à leur place. Sans l'intervention de Kurogiri, Aaron marcherait certainement sur deux cadavres à l'heure actuelle. Les deux connaissances se dirigèrent vers le bar. Ce fut le moment où l'homme en tenue de serveur poussa un soupir soulagé, visiblement content qu'aucun meurtre n'ait eu lieu au sein de l'établissement.

« Bonjour Aaron, cela fait longtemps dis-moi. Je te sers quelque chose en particulier ? »


Oui, cela faisait longtemps, il acquiesça d'un hochement de tête, avant de demander la boisson habituelle qu'il prenait en venant ici. Il n'était pas un grand fan de café, même s'il en buvait pour rester éveillé quand il le fallait. Il n'était pas non plus grand consommateur d'alcool, même s'il lui arrivait de faire des décentes impressionnantes de certaines liqueurs. Il savait que Kurogiri faisait bien ce genre de thé, un simple thé noir. Fort en goût, mais qui réveillait les esprits les plus endormis.
Un coude posé sur le mobilier, menton reposé sur sa paume, il observait les environs. L'endroit n'avait pas changé. Quelques vilains étaient regroupés, jouaient à des jeux d'argent probablement, tout en buvant. L'ex-agent supportait bien ce genre d'ambiance, étrangement, lui qui n'aimait pas habituellement ce genre de brouhaha.

« Alors, tes affaires marchent toujours aussi bien ? Que me vaut le plaisir de ta visite ? »


Tout en le questionnant, il déposa une tasse fumante devant son camarade. Le regard impassible du jeune homme se mit à regarder les petits nuages de fumée qui s'envolaient du récipient pour venir se mêler à l'air ambiant. Une jambe croisée sur l'autre, le dos droit, il saisit la poignée de la tasse avec son index droit, posant le plat de la tasse sur sa paume gauche. Il but une première gorgée du breuvage qui lui brûla quelque peu la gorge, sans vraiment lui laisser de marque passagère.
C'était chaud et revigorant à la fois. Après ce premier coup, il répondit à son interlocuteur, tenant toujours la tasse à deux mains, comme le ferait un Japonais de manière traditionnelle.

« Oui, les affaires roulent toujours à merveille. Mais tu te doutes que je ne suis pas ici pour parler de la pluie et du beau temps. »


S'en suivit une nouvelle gorgée de thé, accompagné d'un hochement de tête positif du serveur derrière son comptoir.

« Tu cherches quelque chose en particulier ? Que tu pourrais peut-être trouver ici, je me trompe ? »


Non, il ne se trompait pas. Aaron cligna des yeux tout en hochant silencieusement la tête à son tour. Si le trafiquant avait daigné bouger son derrière jusque ici, il devait avoir une bonne raison. Bien que parfois, il venait simplement pour prendre des nouvelles sur l'évolution de la Ligue et de ses projets. Mais cette fois-ci, il était bien venu pour chercher quelque chose ; aussi vagues ses idées soient-elles à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27

Fiche de Pouvoir
Grade: 28
Année et Classe:
Alter:
Mar 31 Oct 2017 - 0:38
BOOOOM

-"OH FUCK ME BORDEL À QUEUE DE MERDE I HATE THAT THING."

Je t'avais dis que ça marcherait pas avec du matos aussi cheap.

Tu veux que je fasse comment ? Je roule pas sur l'argent, et où tu veux trouver du bon matos sans aucun contacts ? C'est impossible ! Déjà que j'ai galéré pour trouver les composants de ma Fenrir, je pourrais jamais réparer ce foutu Jet-pack ! AAARGH.

Pas la peine de balancer cette pauvre clé a molette innocente à travers l'appartement nan mais !

JE FAIS C'QUE J'VEUX D'ABORD. POURQUOI CHAQUE FOIS QUE JE FAIS UN TRUC COOL Y A TOUT QUI EXPLOSE ? HEIN ? ET POURQUOI ON PEUX PAS FAIRE PLUS AGGRESSIF QUE FULL MAJUSCULE ?! AAARRRGGHH

Full majus-quoi ?...

Rien. N'empêche que j'ai VRAIMENT envie d'hurler. Jamais je retrouverais de bonnes pièces.. BON. DANS CES CAS LÀ, IL N'Y A QU'UNE CHOSE À FAIRE..

Croire en l'âme des Cartes ?

J'essaye pas de sauver le monde.

Pouvoir de l'amitié ?

Hein ? Tu me prends pour quoi ?

... Boire pour oublier ?

BOIRE POUR OUBLIER, EXACTEMENT. Allez, en route pour la Cantina. Un dernier coup de pied au bousin pour la route !

BONK

AÏE PUTAIN DE MERDE MON PIED !.. Je haïs ma vie..

À la sortie de mon appartement, le vieillard qui me sert de proprio m'apostropha, un air déçu au visage..

-".. Merde alors, t'es pas mort dans un grand boom ?.. Je suis déçu.

Il me réchauffe toujours autant le kokoro ce vieux Pillar Man..

-"Une prochaine fois, promis !"

Bah au moins l'a réussi à me rendre le sourire le vieux shnoque. Heh.

.. Ahem. Ainsi donc, notre ami Kitten se mit en route, paré de sa magnifique blouse blanche, pour la Cantina, refuge de la Ligue, et bar sympa, au Barman encore plus sympa.

Et pour montrer que je suis énervé et que j'ai pas passé une bonne journée jusqu'à maintenant, j'ouvre la porte pas gentillement ! Bam !.. Voilà. Ça c'est bien fait. Foutue porte.

... Dude. C'est une PORTE. ELLE T'AS RIEN FAIT.

QUI TE DIS QUE CETTE PORTE EST PAS UN STAND ENNEMI ?

... Faut que t'arrête les animes.. Surtout ce "JoJo" là..

JAMAIS. Bon, en tout cas, ma violence envers porte innocente à fait se tourner plusieurs têtes vers moi. Un Mad Scientist, ça ne passe jamais inaperçu ! Fufufu !

.. Ils ont juste vu un type mal rasé, sale, les cheveux en pétards, qui porte une blouse de labo frapper la porte. C'est pas impressionnant pour un copec.

MAIS... Bon ok. Je vais juste m'asseoir au bar.. L'homme-fumée s'excusa auprès d'un autre client pour venir prendre ma commande..

-"Alors, dure journée Kitten ? Qu'est-ce que je te sers ?"

Kurogiri est cool comme type. Sympa, ultra-stylé, et surtout un océan de calme dans ce crash ferroviaire de groupe de vilains. J'espère qu'il y en a d'autres comme lui, parce-que si y a plus de gens comme moi.. La Ligue fera pas long feu..

-"Yup. Fail monumental. Mon Jet-pack est kaput. Et j'ai plus de matos. Tout à pété. Urgh.. Et comme à l'habitude, un Irish Coffee. Double. Sans café."

Allez. Cette journée peut pas se finir sur une note aussi chiante. Buddah, Dieu, RNGesus, Helix Fossil, Monstre Spaghetti Volant.. Venez-moi en aide ! Envoyez-moi du stuff !

Heh.. Comme si un deal intéressant allait te tomber dessus comme ça, d'un coup. Tu me fais rire..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 106
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten - Ewilan&Katzuwa - Hilda - Will

Fiche de Pouvoir
Grade: 30
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Mar 31 Oct 2017 - 12:17

Kitten O’Donnell

Aaron Arkving


Pacte d'alliages audacieux et érudits




Alors que la conversation entre les deux hommes venaient de reprendre à son rythme, un fracas perturba l'ambiance habituelle de la Cantina. La porte venait d'être ouverte de manière assez brutale, pour laisser apparaître un gabarit menu et peu soigné. Aaron détourna son regard de ce perturbateur matinale, puis planta son regard bleu acier dans celui de Kurogiri, qui avait déjà deviné ce que cela signifiait.

« Excuse moi un instant. »


Aaron ne dit rien, et laissa son vieil ami aller servir le malotru qui était entré de la manière la moins discrète qu'il soit. Le trafiquant n'avait jamais vu encore une telle énergumène, bien qu'il ne passe pas non plus sa vie à la Cantina, il ne pouvait pas connaître tout le monde. Le barman servi cet homme, qui se révélait être assis au bar, un peu plus loin de lui.
Il pu entendre son nom, bien qu'il ne se soit pas concentré dessus. Un nom encore jamais vu, mais qui traduisait qu'il n'était pas spécialement natif du pays dans lequel ils étaient. Arkving avala une nouvelle gorgée de thé, regardant fixement devant lui, avant que Kurogiri ne revienne le voir, après avoir servi ce fameux Kitten.

« Cet homme à côté ? Il n'a pas l'air d'être un mauvais bougre. C'est apparemment un scientifique qui travaille de son côté, il a rejoint la Ligue il n'y a pas longtemps. »


Un scientifique ? Un Kaki numéro deux ? Sauf que celui-ci se révélait être membre de la Ligue, à contrario de l'original. Aaron écouta, sans commenter, n'en trouvant pas les raisons nécessaires. Ce Kitten pouvait être utile en soit, en espérant que ses créations marchent aussi bien que celles de Mastermind. Une nouvelle gorgée de thé fut avalée par le propriétaire d'une imposante fortune, tandis que le barman continua son récit.

« De ce qu'il a pu me dire, il aurait quelques problèmes au niveau de son matériel. »


« Et je suppose que tu vas me demander de subvenir à ses besoins ? »


Aaron avait coupé Kurogiri, d'un ton neutre, mais qui traduisait bien ce à quoi il pouvait penser. Il l'avait devancé, car le trafiquant savait ce que son ami attendait de lui. Arkving n'était pas l'un des recruteurs majeurs de la Ligue pour rien, et surtout, sa "banque" et son "fournisseur" attitré.

« Il a intérêt à en valoir la peine. Si non, j'attendrais un remboursement. »


Kurogiri semblait ravi que son collègue ait deviné ses propos sans même qu'il n'ait eu besoin de les dire. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, et puis ce genre de situation était légèrement redondante pour le gérant des finances de l'alliance. Le barman quitta donc un instant la compagnie d'Arkving, pour aller voir ce scientifique à l'allure dénigré. Principalement pour le prévenir qu'une certaine personne, alias l'un des hauts gradés de la Ligue, avait peut-être une proposition à lui faire.
Pour cela, il allait devoir être convainquant, et lui expliquer clairement ses projets ; et ses actuelles inventions. Il fallait qu'il soit clair et rapide, sans trop être ennuyant et surtout compréhensible au niveau de ses besoins. Car si Aaron devait sortir de l'argent, bien qu'il n'en manque absolument pas, il ne le faisait pas pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Pacte VS l'Ordre - partenariat
» Cédric de portau ► un pacte avec Belzébuth ?
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» Le pacte des anges [PV]
» Pacte avec un chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Cantina-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310