AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre entre première et troisième année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa Finarack



Messages : 9
Date d'inscription : 16/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-B
Alter:
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Rencontre entre première et troisième année   Lun 20 Juin - 1:14




Rencontre avec les premières années



Une nouvelle journée commence dans ma vie d'étudiante en héroïsme, cependant avant d'aller en cours de nombreux rituels se déroulent dans la matinée donc un qui est primordial pour me permettre de bien vivre : la mise en place de mes lunettes de protection afin de limiter les lumières sur mes yeux et d'observer le temps du jour en ouvrant mon grand volet électrique. Je m'attendais à enfin voir l'aurore ornée d'un beau soleil... Mon espoir fut réduit à néant en voyant la pénombre du temps et la pluie tombante.

Un long soupire se fit entendre de ma bouche tout en me levant pour me rendre dans la cuisine pour me faire mon petit-déjeuner complet sans y voir mes parents qui étaient déjà partis au travail. Je le mangeais en deux-deux pour enfiler une tenue simple composé d'un jean ainsi qu'un chemisette et d'un veste légère pour me rendre en cours avec mon sac qui tenait en dessous par des lanières mon équipement d’héroïne.

Arrivée dans l'établissement, je me rendis directement dans la salle de cours des 3èmeB pour y déposer mes affaires et attendre le cours ainsi que ma meilleure qui n'arrivait point... Qu'est-ce qu'elle avait encore surtout qu'on avait prévue le vendredi précédent d'aller voir les 1èreB pour faire un listing de leur tête, pouvoir et peut être se trouver des filleuls pour les épauler dans leur étude. Le cours se passa sans que je me fasse interroger sur des points théoriques, ces études étaient rares et très chiantes pour moi.

La pause sonna enfin comme une libération pour mon esprit et surtout mon corps, j'allais enfin pouvoir me mouvoir de cette chaise. Mon premier réflexe fut d'envoyer un message à mon amie pour lui demander des nouvelles et comment j'allais m'en sortir avec les premières années B. Sa réponse fut simple : "Salut loutre, je ne me sens pas bien ce matin désolé et pour les nouveaux soit naturel.

Le stress entra en jeu tout en me rendant vers mon ancienne salle de cours, déjà deux ans que je l'avais quitté en passant dans les classes supérieures. Je m'y rendis rapidement tout en me tournant les pouces pour évacuer mon stress en portant sous le bras un carnet pour noter tes informations. Lorsque j'arrivai devant la porte entrouverte pour y voir des camarades sans professeur et bizarrement mon stress disparut lorsque je posai mon pied dans la salle en prenant le stylo dans ma poche et le faisant tourner dans mes doigts en changeant sa vitesse de rotation grâce à mon pouvoir tout en prononçant l'une de mes phrases favorites :

Hello mes choux, la cavalerie est venue vous voir.

J'attendais de voir les réactions tout en arborant un grand sourire, le manque de ma partenaire n'allait pas être un problème en fait... J'attendais seulement la réaction de nos premières années.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie Laframboise

Rang Aurélie


Messages : 28
Date d'inscription : 17/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 1-B
Alter: Adjustement de la Gravité
Points d'Individualités: 670

MessageSujet: Re: Rencontre entre première et troisième année   Lun 20 Juin - 5:58

Aujourd'hui allait être ma première journée dans cette nouvelle école. Je vous mentirais si je vous disais que j'étais excité. Très franchement, je n'y croyais pas vraiment. Cela allait être la troisième école à essayer, et je dis bien essayer, de m'aider à contrôler mon pouvoir. Voyons, ça ne devait pas être si difficile que ça, de contrôler la gravité. J'arrivais à contrôler mon pouvoir à petite échelle. Je pouvais voler sans problème, faire voler des gens sans problème, mais pour le reste, bonjour la catastrophe. Je m'étais faite jeter dehors de ma première école lors d'un cours de combat. J'avais eu cette super idée de créer un champ gravitationnelle élever chez l'autre élève, de sorte qu'il attire les objets – lire roches – que j'allais lui envoyer par lévitation. Le problème étant que j'ai un tantinet mal calculé la force de lévitation et il c'était pris un morceau de la cours en pleine tête. Par chance, il n'en à pas trop souffert.

Vous ne m'en voudrez pas si je n'étais pas plus enchanté que ça à l'idée de devoir recommencer l'apprentissage de mon pouvoir du début. En plus, je m'étais faire dire que malgré mon âge, j'allais devoir intégrer la classe de première année. J'avais des supers notes, sur le plan théorique. Par contre, vous l'aurez devinés, la partie ''physique'' et ''contrôle'' de mon pouvoir, ce n'était la coche. En plus, comme j'ai été jeter des deux dernières écoles sans terminer l'année, je n'avais jamais actuellement passé une année.

Donc, me voilà devant un banc d'élève pré-pubère tout juste sortie du breastfeeding à devoir me retaper ma première année pour la troisième fois, SI je ne me fait pas expulser de cette école aussi. En même temps, je n'avais pas super envie d'envoyer un morceau de terrain en pleine gueule d'un élève une seconde fois. Il faudrait que je me trouve quelqu'un d'assez solide pour se prendre quelques coups sans pleurer sa vie. Après tout, mon pouvoir de lévitation, je m'y suis habitué à force de le pratiquer. Il m'est arrivé quelques fois que mon repas reste coller au plafond. Difficile de manger ton sandwich si t'es pas certaine que la règle du 10 secondes s'applique sur la nourriture au DESSUS de ta tête.



***


J'étais là, devant la classe. Droite, le regard croisant celui des garçons qui dénaturait mes attribues, je les voyais, leurs salles yeux pervers me déshabiller du regard – en même temps, je suis la première à le faire aussi quand je croise une jolie fille. Il n'y a pas à dire, le corps d'une femme est magnifique.- Les filles étaient perdu dans l'aspect de mes cheveux, noir et mauves avec des ''étoiles'' au loin un peu scintillante, un peu comme l'espace. Des cheveux espacieux quoi!

[Professeur] –
Aujourd'hui nous accueillons une nouvelle élève dit-il en me pointant de la main Aurélie Laframboise. Elle arrive tout droit du Canada

Il était obliger de tout dévoiler? Maintenant ils vont penser que je porte des chemises carottés, que je me balade une hache à la main et que je m'excuse à  toutes les trois secondes.

[Astralia] – Bonjour, s'il vous plaît, appeler moi Astralia. Enchantée dis-je l'air un peu innocente.

Il y avait une place libre à côté d'une fenêtre. C'est drôle quand même comme les héros d'une histoire – lire que c'est The boss – va toujours s'asseoir près d'une fenêtre.


***


Le restant du cours fut d'une banalité sans nom. C'était toutes des choses que j'avais déjà vue dans mes dernières écoles, rien de bien nouveau. La pause se fit franchement attendre. J'étais bien heureuse de cette petite pause, j'allais enfin pouvoir sortir me dégourdir les jambes quand une jeune demoiselle qui avait vraiment l'air d'avoir mon âge apparu dans la classe. Elle faisait tourner son crayon sur son doigt assez rapidement, ça c'était intéressant. Est-ce que c'était son Alter ou juste une preuve de talent avec ses mains. Dans le second cas, je me DEVAIS de faire ça connaissance. Puis elle ouvrit la bouche.

[''Cavalerie''] - Hello mes choux, la cavalerie est venue vous voir.

Nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope, nope.

Oh bon sang, qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire. J'avais envie d'aller profiter de cette jolie pause et d'aller flotter un peu avec les oiseaux, mais si je devais me lever maintenant, elle allait clairement me remarquer, j'allais devoir avoir un contact visuel. Que faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Finarack



Messages : 9
Date d'inscription : 16/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-B
Alter:
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Rencontre entre première et troisième année   Mar 21 Juin - 2:22




Rencontre avec les premières années



Adossé à la porte tout en faisant tourner entre mes doigts mon stylo, j'observais les réactions des premières années qui ne semblaient pas affolées par mon arrivé dans la salle de cours. J'aurai pu être une super vilaine qui n'aurait pas bougé d'un poil.... Je poussai un soupir tout en regardant tous les élèves présents dans la salle, certains avaient du sortir rapidement pour profiter de la pause. D'autre non et me regardèrent pour me juger du regard. J'en entendis même un qui fit la remarque à voix basse pensant que je n'avais pas de bonnes oreilles :

Elle se prend pour une héroïne à toujours porter son masque même en dehors des cours.

Une remarque que je n’appréciais que très peu surtout qu'une personne qui ne connaissait mon problème de santé, je repris la parole tout en arrêtant de faire tourner mon stylo pour me préparer à le lancer sur sa tête :

Chéri, ce n'est pas agréable de critiquer sans connaître.

Le jeune homme se retourna pour me regarder et vit mon stylo lui arriver dessus entre les deux yeux. Son geste allait être simple et se protéger le front de cette attaque, cependant, j'activai mon pouvoir sur l'objet pour le faire revenir dans le temps en quelques fractions de secondes et le refaire tourner entre mes doigts. Je me remis à parler avec un sourire sur les lèvres

Maintenant que j'ai ton attention et peux être celle des autres. Je vais vous expliquer la raison de ma venue, nous n'avons pas eu le temps de nous voir depuis le début de cette année scolaire. Nous les troisièmes années aimeront bien connaître vos petits noms et vos pouvoirs. On repassera certainement une autre fois pour vous attribuer vos marraines et parrains sous la forme d'un jeu. Et je vais commencer par toi Langue pendu

Je m'avançai dans la salle tout en ouvrant le carnet et me posant sur la table afin de noter les informations qui allait à mes petits question tout en mettant son nouveau surnom à côté de son prénom. J'allais continuer sur son voisin qui essayait de voir mes yeux malgré mes lunettes avec un filtre assez sombre à cause de la lampe au dessus de ma tête. Certains en profitaient pour sortir, mais mon regard les scrutait. Mon esprit se souvenait de la plupart de ces élèves qui avaient participé au tournoi. La classe A les avait surpassé enfin je crois...

Seulement une tête ne me revenait pas dans mes souvenirs : une jolie jeune femme de mon âge. Je me devais de lui parler tout en m'approchant de sa place qui était la mienne deux ans auparavant. Je lui souris tout prenant une chaise libre à coté d'elle pour m'asseoir et lui sourit :

Salut ma jolie. Désolé tu vas aussi subir mes petites questions malgré le fait que je ne t'ai jamais vue avant et encore moins au tournoi passé.

Mon sourire était toujours présent envers cette jeune femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie Laframboise

Rang Aurélie


Messages : 28
Date d'inscription : 17/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 1-B
Alter: Adjustement de la Gravité
Points d'Individualités: 670

MessageSujet: Re: Rencontre entre première et troisième année   Mar 21 Juin - 18:06

Bon sang, et moi qui avait envie d'aller passer ma pause à l'extérieur. C'était raté. Cette personne était venu afin de noter nos noms et notre alter. Elle faisait une espèce de liste et très franchement, je n'étais vraiment à l'aise à l'idée de divulguer mon alter à la première personne qui passait. Appeler ça être parano si vous voulez, on ne sait jamais ce qui pouvait arriver. Un personne pouvait bien être notre amie un jour et une ennemie l'autre.

Et puis, c'était quoi cette idée de marraine/parrain? On ne m'avait pas parler de ça à mon arrivée. Et si je n'avais pas envie d'avoir une marraine ou un parrain je faisais quoi? Bon, cela n'avait pas beaucoup d'importance puisque j'étais intéressée au système. Je trouvais ça un peu enfantin, mais c'était la meilleure façon pour rencontrer des gens et qui sait, peut-être trouver quelqu'un capable de m'aider avec ce pouvoir.


[''Cavalerie''] - Salut ma jolie. Désolé tu vas aussi subir mes petites questions malgré le fait que je ne t'ai jamais vue avant et encore moins au tournoi passé.

Je vous avais dit que je n'étais vraiment pas chaude  à l'idée de lui parler de mon pouvoir? Ah oui, je pense que j'ai abordée ce sujet la il y a peu de temps.

J'avais accrochée sur une chose dans son discourt. Deux choses mêmes. Son crayon n’arrêtait pas de tourné, ce n'était  clairement pas normal. Avait-elle le pouvoir de faire tourner les choses? Ça serait étrange. Deuxième chose, elle avait parler d'un tournoi, personne m'avait parlée d'un tournois. Personne ne me parle jamais de rien. Je suis toujours la dernière au courant. C'est quoi cette idée de tournoi.


[Astralia] –  C'est normal que tu ne m’aie jamais vue avant, je viens tout juste d'arriver. J'ai été... transférée d'une autre école. Oui, c'est ça, transférée. Oh, moi c'est Astralia en passant.

Je me leva et lui fit signe de suivre mon mouvement. J'étais un peu plus grande qu'elle. Elle avait vraiment des lunettes étranges. C'est bien, j'aime l'étrange.

[Astralia] –   Pour ce qui est de mon individualité. Je peux faire voler les choses ou les gens. Dis-je en claquant des doigts.

Après une ou deux secondes – aka : pause dramatique -, elle s'éleva dans les airs. Elle ne pouvait aller bien bien haut, puisque nous étions à l'intérieur. Je n'avais pas particulièrement besoin de lui toucher l'épaule, c'était vraiment plus pour le ''drama''. Je la laissaçait dérivée quelque instant, sans contrôler ou elle allait.

[Astralia] – Quand tu voudras descendre, fait moi signe.

Il ne restait plus d'étudiant dans la classe. Quand elle c'était assise avec moi, les autres en avait profité pour partir et puis, j'étais la dernière qu'elle n'avait pas interviewer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa Finarack



Messages : 9
Date d'inscription : 16/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-B
Alter:
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Rencontre entre première et troisième année   Dim 26 Juin - 14:19

[quote="Elisa Finarack"]



Rencontre avec les premières années



Cette jeune femme accepta ma demande de question, son regard fixait grandement mon stylo que je continuais de faire tourner grâce à mon doigt et mon alter qui accélère le temps de celui-ci. Elle me répondit de son absence à son tournoi en précisant qu'elle venait seulement d'arriver dans l'académie depuis ce matin même. Je ne pus résister à l'envie de lui dire avec mon meilleur sourire tout en notant son prénom d’héroïne certainement :

Et bah bienvenue dans cette école grandiose malgré la présence de certains idiots, ma jolie. Je présume que c'est ton future nom d’héroïne, je m'appelle Elisa Finarack alias Kali.

Elle se leva ensuite tout en m'indiquant de la suivre, elle semblait plus grande que moi. Peut être des talons ou d'autres objets qui faisaient grandir car je ne connaissais peu de femme me dépassant de mes 1 mètre 78. Je nota son pouvoir tout en le trouvant marrant, avant de me sentir décoller du sol pour me retrouver la tête en bas. J'étais impressionné par cet alter et mes yeux furent émerveillés. Je ne pus résister à l'envie de dire :

Un bien beau pouvoir, c'est génial tu peux même marcher au plafond.

Je lui fis un clin d’œil tout en essayant de marcher au plafond pour aller au tableau tout en remarquant qu'il n'y avait plus personne dans la classe. Ces lâches qui fuient mes questions, peu importe Astralia devait se faire guider dans ce nouveau établissement pour elle.

Restant la tête en bas en souriant, je décida de revenir assis à ma position initiale en activant mon pouvoir pour me faire revenir dans le temps. La demoiselle devait me voir refaire les mouvements à l'enfer à une vitesse accrue jusqu'à me retrouver assise et libérer de son pouvoir. J'espérai avoir émis une surprise en me voyant sortir de son champ d'action. J'appréciais son pouvoir qui était nettement différent de certains qui contrôlaient les éléments primordiaux de ce monde. Je me remis à parler calmement

Mon nom d'héroïne Kali représente parfaitement le sens de mon pouvoir : je maîtrise une infime partie du temps sur les objets ainsi que mon corps. Le tien est plus générale non en maîtrisant la lévitation non. C'est un pouvoir très intéressant et différent de certains premiers années qu'on a observé durant le tournoi avant ton arrivé. Tu parais plus vieille que les premières années... tu as redoublé dans les autres classes ma jolie ?

Je recommença mon jeu avec le stylo, faut qu'il tournait cette fois si plus lentement que la normale alors que mes doigts allaient à vitesse normale.

Si tu as des questions, je pourrai être ta guide dans ces écoles. Comme personne d'autres ne te parlent dans ta classe pour l'instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre première et troisième année   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre première et troisième année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~~ Table des Gryffondor ~~
» *Premier cours 07/07 [Pour troisième année et plus!]*
» Cours n°1 : La Potion de Ratatinage [troisième année et +]
» Aria Draëlfyr ~ Troisième année
» Examen de Troisième Année - Alex D. Sloan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Département de Héros :: Classe B :: Salle de 1ère-
Sauter vers: