Une balade comme les autres [Pv Akiko]

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 13

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Dim 24 Sep - 18:21

Balade

Pv - Akiko





Une brise...

Décontractée, tu remplissais une des activités que tu préférais dans ce bas monde... Accumuler davantage de luxe que tu n'en possédais déjà, alors arpentant les rues commerçantes avec toute la grâce dont tu pouvais faire preuve, tu ordonnais à tes employés de porter les vêtements que tu n'avais de cesse d'acheter. L'argent n'était pour toi qu'une denrée parmi tant d'autre, qui n'avait rien de précieuse à tes yeux. A travers ton alter, tu possédais déjà une sorte de cagnotte infinie dans laquelle tu pouvais piocher sans compter.

Sans prendre en compte le fait que ta famille était une des familles les plus riches du Japon... Dans tout les cas, cette journée était consacrée à toi et à tes caprices, aucun spot publicitaire, aucun devoir à accomplir, tu te pavanais sans craindre le fait de gâcher ce moment de plaisir par le travail.

Parfois, il y avait quelques gosses voir des adultes qui te reconnaissaient et scandaient ton nom de manière basse afin de ne pas se faire remarquer. Tu aimais être le centre d’intérêt de tous mais tu n'aimais pas non plus être parasité de la sorte lorsque tu essayais de te détendre... Franchement, tu servais déjà la veuve et l'orphelin la plupart du temps, on pouvait bien te laisser soupirer de temps à autre. De toute manière, tu étais bien connue pour ton manque de tact et ta franchise aussi acérée que tes crocs.

Cela faisait déjà quelques heures que tu cumulais les biens encore et encore, sans prendre le parti d'aider tes employés qui étaient de toute manière payer à ça. Il fallait répondre à tes moindres caprices et tu faisais bien en sorte que cela soit le cas.

Heureusement pour toi, cette journée semblait bien calme. Pas de malfrat à l'horizon, ni de héro un peu trop zélé venant se montrer auprès du peuple. Juste une journée typique comme il y aurait pu en avoir avant l'apparition de tout ces phénomènes dépassant le bien fondé commun.  Allumant alors ton calumet serti de quelques joyaux, tu faisais virevolter la fumer dans l'air tandis que tu t’apprêtais à t'engager dans un autre magasin de luxe.

Mais au fond de toi, quelque chose t'indiquer que tu n'allais pas rester aussi tranquille que tu avais pu l'être jusqu'à présent... Et tu te trompais rarement, à ton grand damne cette fois-ci...






(c) MEI



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 3-G
Alter: Transformation en rubis
Mar 26 Sep - 8:23
Akiko venait à peine de se réveillait qu'elle savait que quelque chose allait se passer : déjà, elle est encore dans son atelier personnelle, enfin, plus l'un des ateliers de son père qu'il n'utilise jamais que le sien. Elle passait des semaines à retaper les robots qu'elle a utilisé lors de son test avec Camille, mais ce n'est pas par pur bonté avec ces machines, plus par frustration : son projet de troisième année avait du mal à voir le bout, pourtant, son prototype est très prometteur déjà, mais elle a encore un sacré bout du cahier des charges qu'elle s'est elle-même écrit et donné. Le but n'étant bien sûr pas de pouvoir aider les héros, mais plus ceux qui n'ont pas le droit d'utiliser d'alter en public, la plupart des membres de la police entre autre. S'ils doivent obéir à la loi qu'ils ont eux-même instauré, autant les aidé à éviter de se mettre trop en danger en ne venant qu'avec des armes conventionnelles, il leur faut une plus grosse force de frappe, et ça, Akiko est en mesure de le leur donner, même si les armes, c'est pas trop son domaine de prédilection. Afin, le temps de remettre un nouveau haut - oui, sans se doucher, elle le fera une fois ses robots retaper, son petit-dej pris et sans doute dès qu'elle aura pris un café -, il fallait qu'elle retape ses machines et, peut-être, aura-t-elle ensuite l'inspiration pour continuer son projet.

Ses deux robots réparés, la rouge ne trouve toujours pas d'idée pour continuer son projet, que c'est frustrant. Il lui manquait un matériau spécial, assez léger pour permettre au véhicule de voler mais assez solide pour ne pas tomber en piqué en se prenant la première balle qui passe ... utiliser de l'aluminium ? Il y a mieux, certes, il n'y a pas plus léger, mais dans ce cas, autant créé un hélicoptère. Enfin, elle se diriger vers une pièce dans l'atelier où se trouve une salle à manger, pièce qui ouvre aussi sur une salle de bain très simple, se rappelant qu'elle doit appeler Yuei pour les prévenir qu'elle ne s'est toujours pas fait enlever malgré son alter. Enfin, ce n'est pas comme si elle se transformait en rubis et que son alter fait d'elle le joyau le plus cher et précieux du monde, d'ailleurs, combien déjà a-t-elle reçu de proposition des bijouteries pour poser chez eux depuis qu'elle est petite et suite à l'histoire avec sa mère ? Elle n'est pas top modèle, mais futur ingénieur, la rubis n'a pas le temps pour poser pour prendre des poses, elle préfère le consacrer à aider les autres plutôt qu'à enrichir certains.

Après avoir mangé vite fait et s'être lavée, la jeune femme se rhabille et retourne auprès de ses inventions déjà brevetés. Parmi eux son projet de deuxième année, son fidèle lance-aiguille qui s'est finalement fait apprécié bien plus qu'elle ne pensait, elle voulait juste une arme qui permettait de neutraliser les vilains sans trop les blesser ou les tuer par accident, non pas qu'elle soit compatissant, mais généralement, les policiers préfèrent les avoir vivants que transformer en kebab, et parfois, les taser ne fonctionnent pas contre certains utilisateurs d'alter, donc avoir une solution B à porté de main peut parfois être pratique. Enfin, elle regarde toutes ses inventions qu'elle a testé et approuvé sur des robots : elle se demande comment elle pourrait améliorer tout ça à vrai dire, mais comment faire ? Les robots n'ont pas eu de compte rendu à rendre - surtout que les robots mannequins ne savent pas écrire -, du coup, comment tester le confort, la maniabilité et la solidité de ces machines ? Akiko pourrait toujours trouver un "cobaye" humain pour tout tester, mais la jeune rouge préfère tout tester d'elle-même. Le hic, s'est trouver quelqu'un qui accepte de se friter avec elle. Déjà qu'elle est imposante de base - enfin, elle est surtout très carrée, mais loin d'être une géante, même si plutôt grande -, les étudiants mêmes dans les filières héroïques acceptent rarement de servir de cible, même pour s'entraîner, surtout avec Akiko, encore plus avec des gadgets en plus. Du coup, il fallait trouver quelque chose d'autre.

Elle sort donc dans la rue, portant un simple pantalon gris qui lui descende jusqu'au mollet tâché de noir, un t-shirt sans manche gris et ses chaussures jet-pack aux pieds ressemblant énormément à de vulgaire baskets blanches, noirs et bleus. Là, il fallait trouver une personne assez téméraire pour qu'elle accepte de se battre contre elle, pour cela, elle peut toujours un héro ou une héroïne qui passe dans le coin. Heureusement pour elle, tout le monde semble scander une certaine Jewel, bon, dans le style héros téméraires, elle a vu mieux. Enfin, ne jamais se baser sur le physique des gens et de l'armée de serviteurs qui la suivent - wait, elle en a au moins ? -, du coup, tant qu'à faire, elle peut toujours essayer. Du coup, Akiko doit trouver un moyen de lui demander poliment vu que la dame semble être quelqu'un de bien éduquée en se basant sur l'élégance de sa tenue - comment arrive-t-elle à bouger là-dedans ? Elle doit nager non ? -.

- Bonjour m'dame Jewel, est-ce que vous voulez vous battre contre moi pour que je teste mes inventions ?

Si directe, si brutal, si ... impoli ? Enfin, ce n'est pas comme si Akiko avait l'air d'être une fille à cheval sur la subtilité et le "savoir parler bien avec des mots compliqués" comme elle le pense si bien, et ce ne sera pas comme si elle avait honte.

_________________
Thème:
 


Combat:
 

Robots et inventions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Lun 2 Oct - 17:38

Balade

Pv - Akiko





Ennuyée...

Franchement ! T'étais là pour te détendre ! Pourquoi fallait-il que toutes tes intuitions s’avéraient être vraies ? Posant la main sur ton front de manière désespérée, tu jetais un regard à la rousse qui te faisait face. Comment elle s'appelait déjà ? S'était-elle vraiment présentée à toi ? Non, elle s'était contentée de t'agresser comme un pitbull faisant face à un os. D'ailleurs en y pensant, il était vrai qu'elle ressemblait à un pitbull en quelque sorte. Pouffant de rire intérieurement, il restait le problème de ce parasite qui semblait vouloir gâcher ta journée de tranquillité.

- Jeune fille, je ne suis pas en service.

Tu tentais de dire cela avec le plus grand calme dont tu pouvais faire preuve en cet instant. Bien que tout trahissais chez toi une certaine frustration à l'idée qu'elle n'allait pas te lâcher aussi rapidement. Pour t'avoir sauté à la gorge ainsi, c'était qu'elle avait de la suite dans les idées et une assez grande volonté. Tu détestais ce genre de personne, ne reculant pas même après un premier refus. Comment lui dire de dégager sans paraître offensante ? Puis... Après tout... En avais-tu vraiment à faire de son avis ? Tans pis si elle était offensée par ton attitude, après tout c'était d'abord sa faute avant d'être la tienne.

- Je suis sur que tu trouveras d'autres héros avec qui faire joujou.

Toujours aussi avec un calme ambigu, tu voulais garder bonne figure face à tout ces passants qui posaient leurs regards médusés sur toi. Tu avais une image de grâce à respecter. Pas comme ce petit parasite roux qui t'énervait déjà pas mal alors qu'elle n'avait prononcé qu'une seule phrase...

Au même instant, se trouvait non loin un méchant bien connu des forces de police. Prenant un grand plaisir à semer la zizanie en ville, celui-ci était d'apparence inoffensif mais avait déjà déclenché plusieurs crises de paniques en un très court laps de temps. Son pouvoir le rendait d'autant plus difficile à capturer puisque celui-ci avait le don d'échanger deux personnes de corps. Pouvoir très puissant s'il n'était pas utilisé par un cancre n'ayant que faire de la richesse ou du pouvoir. Lui il voulait seulement amuser...

Et devant lui se passait alors une drôle de scène, entre toi et cette jeune rousse... De quoi se mettre un peu de plaisir sous la dent pour la journée à coup sur. Quant à toi, tu n'avais pas le temps de soupçonner ne serait-ce qu'une seconde sa présence. Tu étais bien trop occupée à chasser celle qui voulait dévorer ta tranquillité de son appétit sans faim.

Oust jeune fille, oust !







(c) MEI



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 3-G
Alter: Transformation en rubis
Mar 3 Oct - 7:24
Mmh, un refus, il fallait s'y attendre en même temps vu comme Akiko l'a "agressé" en plein milieu de la rue, au milieu de toutes ses personnes qui allaient et venaient juste, s'arrêtant juste pour admirer l'héroïne, bien plus belle qu'Akiko il faut l'avouer. En même temps, la rubis n'a jamais vraiment voulu être quelqu'un de joli, plus quelqu'un d'utile et de forte en faîtes, les tâches sur son pantalon doivent quand même servir de témoins mine de rien. Enfin, elle avait quand même assez de forme pour paraître sexy ... si on fait abstraction des muscles qui pourrait rendre le tout beaucoup moins beau à savoir - la miss a quand même la tablette au niveau du ventre -. Enfin bref, Jewel disait qu'elle était en repos, et que, du coup, elle ne voulait pas se battre - enfin, c'est ce qu'Akiko en déduit -. Elle lui dit ensuite qu'elle trouvera sûrement d'autres héros avec qui faire joujou, mouais, c'est bien vrai, Akiko trouvera bien un héros plus disponible hors de son temps de travail pour venir tester ses inventions.

- D'accord, je vais voir ailleurs alors si je trouve un autre héros avec qui me battre.

Elle repart donc à la recherche d'un autre héros, non sans avoir d'un seul coup une très mauvaise impression. Quel genre ? Oh, sûrement de l'intuition féminine qui lui dit que quelque chose commence à clocher. Bah, son boulot n'est pas d'arrêter les vilains, ça, c'est le boulot des héros, et puis, elle n'a même pas de boulot encore. Elle sera bien plus une ingénieur que vraiment une combattante sur le terrain, dans tout les cas, alors qu'elle s'éloignait de ce qu'elle pensait être l'héroïne au repos, elle commence à se faire observer. Que se passe-t-il ? Pourquoi tout les regards se posent sur elle d'un seul coup ? Pourquoi sont-ils si ... admiratifs envers elle ? Akiko n'y fait pas attention, "sans doute une farce de l'héroïne qui l'aurait mal pris" se disait-elle. Dans tout les cas, elle ne s'attendait surtout pas à ce qui vient de lui arriver.

En effet, après quelques minutes de marche, elle passe devant certaines vitrines qui ont été lavé, reflétant son reflet ... qui n'est pas le sien. En effet, au lieu de sa chevelure rouge et courte et de ses deux yeux brillants comme des pierres précieuses, elle se retrouve avec des cheveux longs et noirs et des yeux plus dans le brun. Elle sentait d'ailleurs que sa poitrine était bien plus rembourré qu'avant et qu'elle a l'impression de nager dans une robe ... plutôt jolie elle l'avoua, mais qui lui donne l'impression de nager au niveau des bras. On dirait une robe de festival d'été, que fait-elle avec ça sur elle ? Et surtout ... pourquoi elle se retrouve dans le corps de l'héroïne ?

- ... C'est très drôle comme farce, elle aurait pu juste me dire de m'en aller au lieu de me transformer en une version d'elle.

Oui, Akiko rejette la faute sur l'héroïne qui a décidé de changer son corps en une version du sien, sans doute pour qu'elle respire la beauté sans doute. Mais du coup ... il fallait qu'elle la revoit pour reprendre son corps, non pas qu'elle déteste ce corps, mais elle préfère le sien, ne serait-ce que pour se débarrasser de ce gros tas de tissus qui la gêne plus qu'autre chose.

_________________
Thème:
 


Combat:
 

Robots et inventions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310