• Parlons-en autour d'un flingue... | PV Lyne

 :: Musutafu :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 95
Disponible en RP : (2+1)/4 (Aaron - Setsuna) + Event

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: -
Alter: Encyclopedia
Sam 21 Oct - 21:48
    Pleine d'entrain, Lyne empoignait l'arme fermement avant de la braquer sur les cibles. Pressant la gâchette coup par coup, la jeune dame me démontrait une chose : elle n'avait pas l'habitude de tirer. Je pouvais le voir aisément grâce à mon oeil avisé d'expert, mais curieusement, les résultats ne me paraissaient pas forcément médiocres. En effet, alors que la blonde faisait l'erreur de ne pas garder l'oeil sur la cible, préférant tourner sa tête vers moi peut-être pour éviter quelconque éclat dans ses yeux, elle n'atteignait aucune canette mais touchait de plein fouet les caisses qui s'écroulaient sous l'impact de balles. Le but de cet exercice n'était effectivement pas de tester uniquement la précision de la demoiselle, je testais aussi les caractéristiques de Duke. Le premier test peu concluant laissait tout de même la place à des résultats plus que satisfaisants de la part de mon invention toute fraîche ! Avec cette arme dans les mains, aucun doute qu'elle perforerait sans grands problèmes celui qui lui cherchera des crosses ! Je pouvais voir à son attitude que sa prestation ne l'avait pas encouragée, déposant le pistolet avant de retourner s'asseoir, mais je ne perdais pas ce sourire sournois qui laissait croire que je n'étais pas frustré. A l'école, on a l'habitude de recevoir une réprimande voire même une punition lorsqu'on échoue, mais ici nous étions loin des bancs de l'éducation. Nous étions tous les deux adultes après tout. Je me rapprochais d'elle pour prendre place à ses côtés, posant la main sur son épaule dans l'optique de la réconforter.

    « Que nenni ! Maintenant je sais qu'il serait judicieux d'installer un affichage assisté dans la visière de ton costume, et aussi que mon petit bijou est aussi parfait que les autres, héhé ! Reprenant un air sérieux, j'inspirais profondément en regardant le ciel azur parsemé de nuages de coton blancs. La vie est semblable à une expérience gigantesque à mes yeux... Tous les résultats mènent à des interprétations qui elles-mêmes mènent à de nouvelles expériences, tout ça dans le but d'atteindre la perfection soit le résultat escompté. La prochaine fois que tu essaieras de tirer, après avoir enfilé ton costume, tu feras mouche à tous les coups. S'il y a bien une chose que j'ai pu apprendre au fil du temps, c'est que mes échecs ont tous été des marches vers mes réussites. Et même si je ne connais rien de plus frustrant que l'échec ... Je serrais le poing en repensant à l'expression relativement calme mais implicitement accusatrice du principal Nedzu quand il m'a ordonné de quitter l'Académie. Je t'assure qu'il n'y a pas non plus plus jouissif que le progrès. »

    Je ne voulais pas bassiner Lyne avec mes déblatérations mi-philosophiques, mi-folles, mais j'étais sûr d'une chose : elle était l'une des mieux placés pour comprendre mon ressenti. Elle aussi avait quitté U.A sans n'avoir jamais éprouvé le sentiment d'avoir accompli quelque chose. Elle aussi était restée sur sa faim, si j'en avais bien compris ses quelques indications concernant son passé scolaire. Comme moi, elle avait été victime de l'incompétence de l'Education Nationale de nos jours, et je ne pouvais pas sanctionner ses propres lacunes. Nous en avons tous, et avec ce corps aux limites de la ruine, je pouvais parler. Bien sûr, je suis un véritable génie créatif avec à son actif plus de coups réussis que de flops, bien sûr je sais manier une bonne quantité d'armes différentes et sais parfaitement manipuler la technologie même la plus complexe. Mais quand il s'agit d'échanger des coups, voire même d'aller à la pêche à l'information, je ne valais pas mieux qu'un autre. Je ne valais pas mieux qu'elle. Je pouvais entrevoir les multiples points communs que nous avions elle et moi, surtout la grande marge d'évolution que nous avions encore à explorer ensemble. Grâce à nos méninges surhumains nous étions les plus à même de déchiffrer les secrets de l'existence, de la vie et du pouvoir. Un jour peut-être, nous serions en train de nous pencher sur une arme de destruction massive capable de dissuader même le numéro un des héros de se frotter à nous. Tout cela n'était qu'une question de temps. Je continuais à rêvasser quelques instants avant que la réalité ne me revienne brutalement. D'un ton maléfique qui ne pouvait présager que de sang, j'attribuais à Lyne l'une de ses toutes premières assignations.

    « Maintenant que tu es équipée pour te défendre, que dirais-tu de te mettre au travail ma très chère Lyne ? Tu ne devrais même pas avoir à combattre, ton joli minois et ton habileté dans le métier devrait te permettre de soutirer toutes les informations sans accrocs. Dis moi ... Tu connais La Baronne ? Je grinçais des dents rien qu'à dire son nom, cette peste et moi avions eu un passé .. proche, autant dans les affaires professionnelles qu'intimes. Une scientifique de renom anciennement connue sous le nom de Dame Medusa, elle a néanmoins disparu de la circulation après qu'elle ait subi ses propres expériences, cherchant le secret de la beauté éternelle... Ha, les femmes. Elle a refait surface. Et comme si ça ne suffisait pas, c'est en liquidant l'un de mes fournisseurs qu'elle me prévenait de son retour. Si je ne bouge pas, il se pourrait qu'elle continue à massacrer mes collaborateurs et je suis désolé Lyne, mais ce n'est qu'une question de temps avant qu'elle ne sache que tu travailles avec moi toi aussi. C'est pourquoi nous devons agir et vite. Elle gère un.. bar, sur les docks. Je levais les yeux en l'air, évitant de préciser la classification particulière de son établissement. Le Viper's Tongue. Elle n'y est presque jamais alors j'ai toutes mes raisons de croire que tu n'as rien à craindre, mais ses employées la vénèrent comme une mère. D'après nos derniers rapports, ce n'est pas par amour, mais par crainte qu'elles lui sont fidèles. Alors... y aller grappiller le maximum d'informations sur ses différentes planques, ses récents projets et pourquoi pas le nom de ses derniers amants, c'est dans tes cordes, pas vrai ? »

    Je jetais un regard inquisiteur sur l'informatrice, je savais que ce n'était qu'un contrat d'enfant pour quelqu'un de son calibre, mais arrêter La Baronne devenait une priorité pour le bien de mes opérations. Envoyer Lyne sur les terres d'une ennemie aussi redoutable que Medusa aurait été du suicide, si je ne la savais pas pleine de ressources. Qu'elle joue sur les sentiments de ses filles, ou qu'elle mente sans scrupules pour qu'elles vident leurs sacs,
    c'était ce pourquoi j'avais confiance en elle pour mener à bien ce travail. La petite Olivia est une voleuse, elle n'aurait pas eu la même facilité de langage. De plus, la Gamine était bien trop jeune pour s'aventurer dans un bar aussi douteux sans que cela ne fasse louche. Là-bas,
    des loubards venaient se rincer l'oeil et se torcher au comptoir, mais la gente féminine courtement vêtue y était dominante : armées de fouets, de flingues et de couteaux, elles faisaient régner la terreur parmi le désir. Mais Lyne est une demoiselle, elle aussi. Et mon petit doigt me dit que la solidarité féminine dont elles étaient si fières pourraient très bien leur porter préjudice...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Disponible en RP : Olivia / James-Kiza -> 2/4
Double-compte : Nope !

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: Base de données
Lun 23 Oct - 13:29
Un affichage assisté, quelle bonne idée ! Comment Lyne avait pu passer à côté ? Impensable pour elle de zapper un tel détail, alors que l'exercice d'avant avait démontré qu'elle en avait besoin dans tout les sens du terme. Elle qui ne savait pas viser correctement outre avec son index quand elle désirait quelque chose, voilà que le scientifique venait de la conforter dans son échec. Elle qui n'avait pas eu cette chance au sein de Yuuhei, voilà qu'elle arrivait maintenant. Un peu tard, et pas très utile, ce coup de pouce du destin tombait à point nommé. Quitte à ne pas avoir de relations amicales avec la gente vilanesque, autant exploiter cette relation avec l'Ayatasurinin jusqu'à ne plus avoir à dépendre de lui. Il ne s'agissait en aucun cas d'avoir un autre type de rapport que professionnel, l'Adelreich ne désirait pas s'attribuer le titre de "Madame Ayatasurinin". Il était plutôt pas mal, mais elle n'avait pas besoin de se rapprocher davantage de lui pour obtenir ce qu'elle voulait. Et puis, il semblait plus attiré par ses expériences que le monde extérieur. Tenter le coup ? Sûrement pas Lyne. A voir si une autre gonzesse pourrait y parvenir.

Une chose était sûre, c'est que l'arme que tenait Lyne entre les mains possédait une puissance énorme. A défaut d'avoir échoué à toucher les canettes, les caisses portant les canettes et celles de derrière avaient toutes éclatées de manière explosive lors de l'impact de la balle. Une excellente chose à savoir, dont la blonde était un peu horrifiée à l'idée de posséder une telle puissance de feu pareille. Et dire que l'arme était encore en cours de développement d'après ce qu'avait dit Kakihigi si elle avait bien fait attention à ses propos. Mais Kakihigi coupa court à toute cette réflexion et proposa à sa nouvelle partenaire de se mettre au travail pour lui. Grimaçante au début, la Germanique accepta. Elle aurait préféré de l'argent en liasse de billets, mais avec une arme aussi dévastatrice comme cadeau, Lyne ne pouvait refuser.  Lady Médusa de son nom, recherche de la beauté parfaite.

Si tu me le demandes, c'est que ce n'est pas une simple épine dans ton pied. Elle doit être terriblement dangereuse, et tu veux être sûr qu'elle soit mise hors d'état de nuire. Si ça avait été dans un autre endroit, j'aurais refusé même avec ta participation pour ma défense. Cela dit, je ne refuse jamais un bar. Après tout, n'est ce pas le seul endroit où la vraie nature des gens est révélée ? conclut-elle en arborant un sourire diaboliquement plaisant.

As-tu autre chose à me demander avant que je me mette en route de la tanière du serpent ?

Elle n'avait aucune idée dans quoi elle se fourrait, mais c'était bien plus intéressant de plonger vers l'inconnu en quête de sensations fortes quand on dispose d'une arme pour se défendre. Avec un peu de chance, cette Baronne serait une fille tout simplement normale à qui le pouvoir était monté à la tête trop vite. Va savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 95
Disponible en RP : (2+1)/4 (Aaron - Setsuna) + Event

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: -
Alter: Encyclopedia
Ven 27 Oct - 12:57
    Dame Medusa ... Rien qu'à y penser, son nom faisait remonter de vieux souvenirs que j'aurais certainement aimé pouvoir oublier si seulement ma mémoire n'était pas aussi traîtresse. En réalité, cette Baronne était même l'une des raisons pour laquelle je n'avais plus aucun intérêt pour la gente féminine et ses compétences innées pour s'insinuer dans vos vies, comme le poison dont elle était une experte, vous détruire de l'intérieur et vous laisser pour mort. Sauf qu'ironiquement, c'était elle qui avait été déclarée morte. Jusqu'à ce que son rouge à lèvres écarlate ne décore le mur du bureau de mon regretté fournisseur. "There are snakes in the grass", avait-elle écrit comme pour s'amuser. Un message que l'on ne pourrai pas réellement comprendre sans en connaître la symbolique. Pour le commun des mortels, et sûrement les brigades d'enquêteurs qui se penchaient sur le mystérieux assassinat, c'était clairement une indication. Mais pour moi, l'image du serpent évoquait beaucoup plus que le reptile auquel nous sommes tous habitués, c'était surtout une parole qu'elle aimait me susurrer sensuellement à l'oreille lorsque nous faisions.. des recherches ensemble. A multiples sens, ce maigre indice était des plus alarmants.

    [FLASHBACK]

    C'était il y a trois ans de cela, je me trouvais dans le laboratoire blanc de cette dame qui autrefois avait de quoi me charmer comme l'on charme un serpent, elle et ses deux soeurs y vivaient et c'était également leur base d'opérations où elles planifiaient leurs prochains crimes. L'endroit normalement très bien rangés avec une légère odeur fruitée flottant dans l'air était ce soir-là totalement retourné. Des fioles brisées sur le carrelage, des traces de sang et d'une substance visqueuse semblaient indiquer qu'un cadavre avait été traîné lourdement tandis que l'odeur des meubles incinérés avaient remplacé le doux parfum. Dame Medusa avait disparu, les sanglots de ses petites soeurs me faisaient presque culpabiliser, puisque j'avais été l'un de ses derniers contacts avant qu'elle ne s'évanouisse dans la nature. Même après les expéditions que nous avons organisé pour la retrouver, son corps restait introuvable. Puis dans le même mois, ses soeurs se sont également envolées. Quelqu'un en voulait à leur association familiale. Les pensant mortes, j'ai abandonné tout espoir de les revoir et avait presque oublié les bénéfices importants que je perdais en voyant son business suppléé par le mien s'effondrer sur lui-même.

    [FIN DU FLASHBACK]

    « Dangereuse..? Et comment ! Je rebondissais sur les remarques de Lyne en revenant à la réalité, une réalité dans laquelle la Baronne ressuscitait. Et ne promettait pas de chaleureuses retrouvailles autour d'un dîner aux chandelles. La dernière fois que je l'ai vue, elle avait déjà commencé à ingérer ses propres drogues ... Elle a vite commencé à perdre les pédales, a cessé notre collaboration et s'est mise à terroriser les bas-quartiers avec ses nouvelles capacités. Mais les tests étaient formels; c'était bien son sang qui repeignait son labo ! Je ne comprends pas... Je me grattais la tête visiblement frustré de rencontrer une énigme aussi complexe même pour un véritable génie de ma trempe. Oui, je n'ai que deux petites choses à te demander ! Une fois à son bar, essaie d'en savoir plus sur ses soeurs également. Je n'ai jamais connu leurs noms, mais elles se faisaient appeler les Gorgones toutes les trois. Elles avaient disparu peu après leur grande soeur, mais si Medusa est de retour j'ai bien peur que ses paires ne soient pas loin derrière, il y a quelque chose de louche là-dessous et je veux que tu t'occupes de découvrir quoi. La dernière chose que j'ai à te demander, c'est de faire attention. »

    Même si ces sorcières n'avaient encore fait que peu de vagues, je ne pouvais pas risquer de perdre mes atouts de si tôt, Adelreich y compris. Elle tombera forcément sur une employée ayant été témoin de la disparition de leur patronne, ou au moins ayant entendu de quoi il en retournait. Si c'était un repli stratégique, alors elles préparent un très sale coup. Si c'est un miracle ... alors le Malin avait remplacé le Seigneur et se préparait à faire de nos vies un enfer ! Je me levais de la caisse encore intacte après la session de tir tumultueuse de la blondinette, jetant un oeil tracassé vers les cieux. J'avais l'horrible sensation que mes projets n'allaient pas se dérouler aussi proprement que j'envisageais. Les imprévus étaient des données aléatoires que je ne parvenais jamais à cerner, même lorsque mes calculs étaient parfaits il y avait toujours ce genre d'aléas pour venir tout gâcher. J'en étais irrité, mais le fait que cet imprévu prenait le visage d'un démon du passé remplaçait la colère par de l'appréhension. Je savais que nous ne nous étions pas quittés sur de bons termes mais c'était surtout à cause de sa drogue ayant entamé sa santé mentale ! Peut-être avait-elle repris son sadisme théâtral d'autrefois ? Même si son message était clairement menaçant, peut-être je pourrais enfin revoir la Vipère avec qui j'avais pris plaisir à travailler à l'époque ? C'était une affaire qui accaparait touts mes sens, je devrais mettre le recrutement et le renforcement des robots en stand-by le temps que nous ayons éclairci cette mystérieuse réapparition.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» Mets moi un flingue sur la tempe, et décore les murs avec ma cervelle... (Destinée et Rich)
» Réflexion autour d'un repas [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310