Retrouvailles [LIEU: Studios de T.V.D, la Télé qui déchire!] [PV Dan Hua]

 :: Musutafu :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 41

Fiche de Pouvoir
Grade: 12
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter: Bubble-Gum
Dim 1 Oct - 18:14
Son voyage c'était terminé hier. Enfin, elle avait pus fouler le sol du Japon, un premier pas symbole de beaucoup d'espoirs : Vivre enfin sans la peur de leurs geôliers. Pouvoir être indépendante. Revendiquer un peu de 'normalité' si tant était que ce soit possible maintenant, après tout se passif. Et surtout, retrouver ses amies, si elles avaient pus s'en sortir et venir jusqu'ici. Elle n'en doutait pas, ou du moins, refusait de voir cette possibilité tout en en étant pleinement consciente. C'est pourquoi sont voyage avait été calculé avec un contrat de travail, mais aussi une participation à un jeu télévisé. Ainsi donc, après avoir atterrit à Tokyo et pris le bus direction Musutafu. Cette grande ville si réputée dans le monde pour y héberger l'une des plus prestigieuses écoles de Héros du monde. Peut-être LA plus prestigieuse du Japon et au minimum, la plus réputée du Japon. Yasui était à vrai dire assez peu renseignée sur cette ville. Sinon concernant sa chaîne de Télévision locale ou elle avait postuler jours après jours à cette émission de télé-crochet musical, espérant être prise. Elle avait aussi postuler sur pas mal de travail mais quelqu'un vivant pour l'instant en Chine, ça ne donnait visiblement pas envie d'embaucher. Elle avait eu beaucoup de mal pour ses deux affaires là. En définitive, le plus simple avait été de trouver un logement de petite taille. Dont elle payait le loyer depuis deux mois déjà. Ayant reçue la clef par vois postale. Elle n'avait eut-, la veille au soir, plus qu'à trouver la rue, le numéro, bref, une affaire de plusieurs heures avec son piètre japonais. Une affaire lui ayant aussi permis de se rendre compte que c'était un logement « sans meubles ».. Alors qu'elle pensait avoir lus « avec meubles ».

Bref, après un bon dodo au chaud mais au sol, et un petit déjeuné inexistant, la demoiselle avait donc pris la décision de chercher très tôt les studios de « T.V.D, la Télé qui déchire! ». Selon leur propre slogan, qui semblait plutôt bien marcher au vus de leurs parts d’audience assez fortes sur leurs émissions clefs, mettant en avant des résidents et futurs résidents de Musutafu. Elle y parvint à son plus grand étonnement, assez vite, en ayant demander sa route dans son japonais qu'elle estimait très imparfait, mais qui ne l'était surtout qu'à cause de son accent très fort, hybride entre l'accent chinois et russe. La rendant difficile à comprendre malgré des connaissances sures.

Après une longue attente dans les studios, ou elle avait pus combler un petit vide de son estomac sur un buffet de petit déjeuner normalement réserver au personnel avec la plus grande des discrétions. Voilà que venait l'heure du direct et elle ne savait encore pourquoi, mais elle avait comme un nœud à l'estomac. Les participants avaient été débriefé, avaient rencontré le présentateur. Un certain « pui », de son surnom officiel bien que personne ne semblait connaître son vrai nom, lui même esquivant toujours le sujet. Un vedette dans le domaine des arts martiaux pour avoir commenter tous les plus grands tournois lorsqu'il était jeune. Bien plus âgé aujourd'hui, quoi que le maquillage n'en montrait rien, il c'était reconvertit dans sa ville natale, à la télévision. Un domaine bien différent qui permettait de faire tous le succès de cette chaîne.


L’émission avait donc commencée sur les coups de Midi, en présentant les différents candidats qui allaient participer à un jeu loufoque au dénouement souvent cocasse, comme aiment les japonais. Mais sans le côté pervers habituel de certaines grandes chaînes. Il s’agissait là d'un takeshi's castle like et musical. Ou les participants devaient, tout en chantant une chanson de leur choix, sans faire d'erreur sur les paroles, passer un parcours d'obstacles se déroulant au dessus d'une vaste étendue de boue. Le tout sur un plateau on ne peux plus vaste et moderne, simulant des extérieurs à la perfection. Un terrain qui était par ailleurs parfois allouer à des exercices pour les élevés de Yuei.

La rose fut présentée comme les autres, chacun son tour devant donner leur nom, leur travail, depuis combien de temps ils habitaient ici et pourquoi ils participaient. Entres les envie de défi, de prouver quelque-chose, ou les simples vénales, la chino-russe parvint à se sortir du lot en énonçant texto ses desiderata très différents « Yasui, extra dans un Fast Food le Pop Dog, je viens de Chine, je suis arrivée hier et, Je suis venue en ville pour retrouver des amies d'enfance, on s'y étaient donnés rendez-vous il y à quatre ans et je n'ai aucun autre moyen de montrer que je suis là. » avait-elle donc dit, avec un sourire nerveux aux lèvres et toujours dans son japonais assez inaudible quoi qu'on lui avait indiqué de parler moins vite pour moins mâcher les mots, avant le tournage. Ça devait faire son effet. C'était aujourd'hui, maintenant, ses amies avaient intérêt à regarder la télé de temps en temps, ne fut-ce que les rediffusions, elles finiraient bien par en zappant sur cette chaîne. Ne restait qu'à espérer un bon timing !

Affublée d'une tenue digne d'un pyjama intégral avec le logo de l’émission en gros dessus sur l'avant, et d'un casque, pour la sécurité, avec micro rattaché à celui-ci. La première épreuve du jour consistait donc à chanter sa chanson en sautant sur une planche de surf rattachée par un bras mécanique a une sorte de tourniquet, le tout assez en hauteur. Un tour de manège de l'enfer puisque de nombreux obstacles obstruaient le chemin des participants qui allaient devoir passer chacun leur tour. Seuls ceux ayant réussis pouvant participer à l’épreuve suivante le lendemain. Rappelons donc que le tout devait être fait en chantant une chanson de son choix, sans faire la moindre erreur au niveau des paroles. Autant dire que ses deux heures ou des dizaines de participants allaient tenter leur chance allait être pleine d'émotion pour le public et les téléspectateurs.

Tandis que les deux premiers rataient le simple fait de sauter sur la planche lorsqu'elle passait, un peu en contrebas du promontoire pour y accéder. Yasui, troisième participante, qui venait d'ailleurs de crier les prénoms de ses amies, en espérant qu'elles soient proche d'une télé sur cette chaîne à ce moment précis, bondit sur la planche, usant de son Alter en morphisme partiel pour rester bien collée à la planche. Ce fut assez précaire et elle manquait presque de tomber, durant quatre ans, elle avait assez peu utiliser son alter. Voir pas du tout... Pourquoi compter soudain dessus ? Aussi commençait la chanson. La musique instrumentale de fond était lancée. Une chanson choisie parc-qu’elle commençait et gardait en refrain le surnom de la première de ses amies, Dan, ou Dan Dan ! Une belle occasion de lui crier de regarder vers le téléviseur.

Aussi commençait-elle à chanter « DAN DAN Kokoro hikareteku » sa petite vois un peu criarde parc-qu’elle se concentrai sur le prochain obstacle qui vint juste après le « Dan Dan », consistant à sauter sur une plate-forme, la parcourir, et ressauter sur la planche, cela en évitant un PNJ lui barrant plus ou moins la route. Ce qu'elle fis sans trop de problème. Il fallait ainsi faire un tour de Dix obstacles qui se répéterait tant que le premier refrain n'était pas fini. Le choix de la chanson était donc important. Yasui passa le murs de mousse impliquant de passer en prenant une posture loufoque prédécoupée, en se prenant le murs de plein fouet au visage mais le reste de son corps passa puisqu'elle c'était transformée sans devenir rose, avec un temps de retard, elle tombait donc sur la planche, juste au moment mort d'avant le refrain. Coup de chance qui lui permis de se remettre d’aplomb avant un dernier obstacle tout en criant de nouveau « DAN DAN Kokoro hikareteku »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Mar 3 Oct - 17:05
-Voilà votre commande, bonne journée, au revoir !

Avec cette phrase bateau je decochais mon plus beau sourire, où plutôt faux sourire de vendeur que j'avais perfectionné avec les années. Sans m'accorder plus qu'un bref regard, le client de toute évidence pressé attrapa son paquet et fila en marmonnant quelques salutations, au moins il essayait d'être polie s'était déjà sa. Bon pour le moment il n'y avait plus personne, j'en profitais pour m'accouder au comptoir et soupirer un coup. Fallait pas se faire d'illusions, pour le moment c'était vide car il était à peine midi, mais dans moins de vingt minute cela serait l'invasion de zombies, euh pardon, de clients affamés. Bah, ce n'était rien que je ne pouvais gérer, le métier était plus que rentré après quatre ans de bon et loyaux services.

Certe ce n'était pas le meilleur job, mais il fallait rapeller qu'à la base j'étais une migrante, sans cv, sans diplôme, et qui venait d'apprendre le japonais sur le tas, c'était presque un miracle que j'ai dégoté cet emploi à mi-temps. La paie était pas trop degueulasse et comme je ne faisais pas beaucoup d'heures, deux par jours et certaines soirées en week-end, j'avais eux largement la liberté de faire quelques autres boulots par-ci et par-là, de quoi payer le loyer de mon petit studio et des cours d'escrime. Sans compter que si j'avais de la chance, certains jours je pouvais repartir avec un jolie paquet de restes et je n'allais pas faire la difficile face à de la nourriture gratuite.

Certains ne pouvaient comprendre le bonheur que j'avais de vivre cette petite vie pas très riche, mais ces personnes sont sans doute nées avec une cuillère d'argent dans la bouche et se torchent avec de la soie. Croyez moi, après avoir vécu l'enfer de la vie d'enfants-soldats, travailler dans la restauration était un jeu d'enfant et un studio un palace. Certe, on avait des clients problématiques parfois, mais c'était un plaisirs de débarrasser l'établissement de la vermine. Ce n'était pas une bande d'adolescentes rebelles tentant de m'intimider pour avoir une glace gratuite qui allaient me faire pleurer, je leur bottais le cul en deux coups de cuillères à pot .... de glace ! Nan elle était nulle celle là.....

Bon je m'ennuyais un peu là honnêtement, pas de clients à servir, pas de racaille à gérer, coincé à la caisse à attendre en imaginant des jeux de mots pourris. À ce stade j'étais affalé sur le comptoir à gémir et à chercher de quoi me distraire. Mes yeux se posèrent finalement sur la télé, un peu à côté du comptoir mais à la vue de tous les clients, elle diffusait toujours la même chaine, la favorite du chef et surtout adapté aux enfants. L'émission était passable en soit, je n'étais pas une grande fan mais c'était toujours marrant de voir des gens se casser la gueule et faire les imbéciles tout en chantant. Personnellement je pensais que ne me debrouillerais pas trop mal dans ce genre de truc, l'agilité étant un de mes points forts.

Si mes souvenirs étaient correct, l'emission d'aujourd'hui devait contenir une nouvelle fournée de participants. Bah ce n'était pas comme si je suivais particulièrement le truc, j'étais la pour travailler, pas pour regarder la télé. En parlant de cela, voilà qu'une petit groupe de client franchissa enfin les portes de l'établissement, je me redressais pour prendre une posture plus correcte et mon sourire en plastique.

-Bonjour, bienvenus à popdog ! Que puis-je faire pour vous ?

Les paroles du client couvraient les sons de l'émission mais je crus entendre un "Yasui" et mon coeur se serra. Cependant je ne tournais pas la tête tout de suite, cela serait impolie pour le client, mais une fois la commande expédié je regardais l'écran avec un maigre espoir qui s'envola très vite en ne voyant aucune tête rose. Je fixais l'écran quelques secondes avant de retourner au client suivant, nan j'avais du rêver, misère je commençais à perdre la boule j'en étais certaine. Je décidais donc de me concentrer sur les clients plutôt que par la télé.

Jusqu'à ce que j'entende mon nom venant du téléviseur, puis celui de Tanya ! Je tournais la tête en un éclair et fallis avoir un arrêt cardiaque, YASUIIIIIIIII , c'était bien elle ! En chair et en chewing-gum ! Elle passait à la télé, elle nous cherchait ! Mais quelle idée de génie elle avait pour une fois ! Une sorte de petit cris aiguë à moitié étouffé s'échappa de ma gorge alors que je faisais de mon mieux pour cacher mon excitement.

-Tout va bien ?

Mon collègue qui s'occupait de l'autre caisse était en train de me regarder l'air assez inquiet de mon étrange et soudaine réaction. Incapable de formuler une phrase correcte ou de tout lui expliquer, je pointais du doigt la télévision. Les clients aussi avaient commencés à fixer l'écran assez perplexes.

-Yasui ! C'est Yasui !

Alors que je disais cela, Yasui commençait à chanter "Dan Dan" ah ! Je n'aurais pas trouvé une meilleur chanson pour faire passer le message, la cela crevait les yeux à qui le message s'adressait. J'espérais que mon collègue avait lui aussi comprit le message puisque je me faisais un peu surnommer par tout le monde "Dan Dan". Personnellement je ne pouvais plus tenir en place ...hors de question de rester planté la alors que Yasui était là ! Dans cette ville ! A porté de main !

-C'est moi ! C'est moi Dan Dan !  Aaaargh j'y vais !

Sans vraiment laisser à qui que se soit le temps de répondre j'avais attrapé une poignée de gobelets vides et filais au vestiaire, pas le temps de changer complètement de tenue, je troquais juste ma casquette pour mon manteau et attrapais mon sac. Je reviendrais me changer après, pas question de prendre le risque de faire attendre Yasui ou de la louper ! Une fois dans la rue, je me dirigeais vers la  ligne de bus menant à peu près au studio tv, une fois le bus en vu, je jettais un gobelet sur le toit et utilisais mon alter pour swaper. Même si quelqu'un levait le nez et me voyait sur le bus, je doutais qu'il ferait quoi qu'il appelerait la police pour sa, il s'etonnerait juste quelques secondes avant de continuer son chemin.

Je ne pensais pas non plus que j'aurais trop d'ennuis pour avoir quitté le travail comme sa, déjà mes collègues ne me denonceraient certainement pas vu que la plupart m'en devait une, j'étais le genre à facilement accepter de remplacer certains collègues le soir et les laisser arriver plus tard et partir plus tôt en cas de problèmes. Et même si cela arrivait à l'oreille de mon chef j'avais l'esprit tranquille, en 4 ans de travail je m'étais toujours comporté comme une employée modèle, jamais en retard, jamais loupé une journée, toujours accepté les heures supplémentaires et surtout la seule qui avait été capable de botter le cul d'un braqueur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41

Fiche de Pouvoir
Grade: 12
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter: Bubble-Gum
Jeu 5 Oct - 23:16
Son tour se terminait quand elle rejoignit enfin la plate-forme de départ, ou elle manquait d'ailleurs de se rater mais parvint à monter tout de même. Soufflant fort, parc-qu’elle avait eu chaud et qu'elle avait perdu son souffle au moment du choque. Le présentateur la fellicita pour son parcours et il s’attendait peut-être à une réaction plus joyeuse de sa participante qui le regardât un peu.. Blasée. Ouai, au final elle avait fait a chanson mais elle sentait un peu avoir taper dans le vide avec son idée grotesque pour retrouver ses amies, a tous les coups elles faisaient du streaming et regardez pas la télé ! C'est les vieux qui regardent la télévision ! Elle le réalisait que maintenant, malgré ce haut et bas, en dent de scie total sur son moral, elle restait fébrile, espérant un appel aux studios. Parce que au final, ils avaient son adresse et elle avait précisée qu'on pouvait la donner si Dan ou Tanya appelaient... Elle se redressait bien droite et inspira un bon coup quand il lui demanda quelques mots, elle fit le v de la victoire avec les doigts, souriant malgré tout pour bien paraître : C'est cool, je pourrais repasser mon message au prochain épisode ! »

« En voilà une concurrente DETERMINEE ! Allez ! Maintenant, au suivant, pourrat-il faire aussi bien pour se qualifier ?! Il chante BANG BANG BAAAANG ! »Le public applaudit pas mal, pas autant que pour le choix geek de la bubble girl mais tout de même assez pour que l'ambiance soit là, tandis que le concurrent suivant arrivait ; Yasui était pour sa part en train de rejoindre les coulisses. Réfléchissant a ce qu'elle pourrait chanter la prochaine fois pour Tanya cette fois-ci, c'était plus dur, sa culture musicale étant assez pauvre en fin de compte. Et remixer des mots ressemblant impliquait de perdre, donc c'était vraiment très compliqué ! Pfeuh... Et même une seconde pour Dan Dan sa restait un vrai problème, à part Dan Dan de Dragon Ball, qu'est-ce qu'il y avait ? Rien.. Un Stagiaire lui passa une serviette humide lui demandant si ca allait. Le tout était sécurisé et le murs en mousse pas trop douloureux, avec son alter c'était encore plus adoucit mais bon les regles de sécurité, tout ca tout ca. Elle levait la main pour le repousser et refuser la serviette « Ouai ouai ca va dégage. »

Renvoyant sans ménagement le stagiaire elle entendit un talkie walkjy gresillé puis quelqu'un parler, pas experte en japonais surtout parler rapidement elle compris tout de même quelques mots : « Il y à … intruse …. … …...... …. folle, … .. ….. .. ….-..-..... .. .. premier étage, … vas arriver ….. ..'entrée des participants ! … disparaît …..... !! » La rose s'arrêtait net : mais sans réaliser le possible lien. Elle songeait surtout à une chose, chez les enfants soldats, on glorifiait leur travail on les nommaient héros de l'ombre... On leur faisait croire qu'ils agiraient en bien pour l'humanité, était-ce une opportunité de, non, pas briller, mais répondre à ce pour quoi elle pensa longtemps être destinée, allant jusqu'à parfois retarder volontairement les discutions sur une évasion avec ses amies... ? Elle soupirait et allait bien se détourner, songeant qu'elle ne voulait plus de ca, le monde était trop plein de déconvenue i on visait trop haut. Vivre heureuse d'une vie simple, voilà ce à quoi elle aspirait pour le moment. Et plus que tout, retrouver ses amies.

Aussi, ce fut du coin de l’œil qu'elle vis la silhouette d'une rouquine à talons débouler sur la plate-forme, faisant tomber l'autre participant dans la boue du haut de celle-ci, elle se retrouvait donc avec le présentateur qui avait la bouche grande ouverte et en savait plus trop quoi dire. Tandis que la musique instrumentale se lançait... Comment dire ? Certes, son cœur s'arrêta avant de cogner fort dans sa poitrine, rien de plus normal, mais surtout, bien au-delà de ca, ses poumons c'étaient gonflés d'air en prévision d'un cris de fan girl plus terrible que celui d'un nazgul et plus strident que celui d'une phobique des araignées, quoi que bien plus joyeux aussi, c'était sortit tout seul, comme les quelques larmes qui coulaient déjà de ses yeux. Et ensuite elle hurlait simplement « 那是丹丹 ! 那是丹丹 ! 那是丹丹 ! » et plus fort encore « 丹丹 ! » Biensur, personne ne du comprendre puisqu'elle parlait en chinois. Malgré ca, elle était comme pétrifiée, et d’ailleurs la sécurité essayait toujours de rattraper la fleur rouge, il serait probablement bon d’éclairer la situation. En tous les cas, tout le monde avait oublié le concurrent tombé tandis que pas remis de cet événement inattendu le présentateur lâcha à Dan un simple « Bonjour.. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Sam 7 Oct - 21:57
Je savais ou était le studio tv mais je n'y étais jamais allé. Enfin j'eux de la chance, le bus sur lequel j'étais alla plus ou moins dans la direction que je souhaité, jusqu'à un carrefour ou je dû lancer un gobelet vide sur le toit d'une voiture pour switcher. Normalement ils ne remarqueraient pas ma présence, vu que je faisais en sorte de switcher pour atterir proche du toit, donc le plus silencieusement possible. Bref le trajet se passa sans trop de problèmes même si je dû rester concentré pour utiliser mon alter et priait pour ne pas croiser la police, c'était pour sa que normalement je n'utilisais cette technique que sur des courtes distances. Mais la il s'agissait d'une urgence !

Une fois que la voiture sur laquelle j'étais passa devant le studio, je swapa rapidement pour me retrouver sur le trottoire et commencer à courir vers l'entrée. Comment je pouvais courir aussi vite avec des hauts talons ? La motivation et l'entrainement !  En quelques secondes je deboulais devant l'entrée, qui était gardé bien entendu. Mais je n'allais pas m'arrêter pour autant, le vigil fit de grands yeux en me voyant foncer sur lui comme une furie, je balançait un gobelet qui ricocha entre ses jambes avant de gueuler.

-HORS DE MON CHEMIN !

L'instant d'après je me swapais avec la tasse et me retrouvait à l'intérieur du hall du batiment. Le temps que le vigil comprenne que j'étais passé derrière lui, et que les gens dans le hall comprennent d'où je venais, j'avais sprinté à la recherche de panneaux pouvant m'indiquer ou trouver Yasui. Je n'avais pas vraiment le luxe de demander, pas le temps de m'arrêter il fallait improviser. Mais heureusement ils n'avaient pas encore décollé les panneaux "entré participants" qui avaient été placé pour indiquer le chemin à prendre à ceux qui étaient venus pour jouer dans l'émission.

Je continuais donc ma folle course, suivant les panneaux et esquivant les vigils en lançant des gobelets et swichant avec, heureusement que j'en avais pris une sacrée paire ! Mais c'était un sacré exercice, bonne chose que je n'étais pas rouillé niveau alter et que j'avais gardé une bonne forme physique. À ce niveau la je faisais encore plus de figures et de cascades que les gens dans l'émission, cela devenait très très fatiguant. Heureusement je semblais arriver au bout de mon périple ! Je voyais la lumière !

....des projecteurs, je ne savais pas trop comment mais j'étais arrivé directement sur le plateau de jeux, en plein devant les caméras. Dans mon entrée surprise, je percuta légèrement un joueur ce qui lui fit perdre l'équilibre eeeet il tomba dans la boue. Je me penchais un peu l'air incrédule pour vérifier que le type allait bien mais quand même, il avait fait un sacré bon. Je me redressa en entendant quelqu'un m'appeller dans ma langue natale. Une voix que j'avais presque perdue espoir d'entendre à nouveau, je sentais les larmes me montaient aux yeux. En réponse je sortais mon plus beau sourire, un vrai sourire avant de répondre à plein poumons.

-黏  ! 黏 ! 我的粘性 !

Un petit bonjour me fis détourner le regard sur le côté. Ah le presentateur, ah oui je venais un peu d'interrompre l'émission... ouuuuups. Je lançais un air gênée vers le concurrent qui était toujours en train de se remettre de sa chute, puis je m'essuyais les yeux pas mal humides avant de me tourner vers le présentateur avec mon air de plus jovial possible.

-Salut, moi c'est Dan ! Une des amies que Yasui cherchait ! Excusez moi de l'interruption mais en voyant mon amie à l'écran je n'ai pas pu m'empêcher de courir la rejoindre.

Un petit sourire charmeur pour paraitre totalement innocente et inoffensive même si je venais littéralement de passer entre les mailles de leur sécurité. En parlant de sécurité voilà un vigil qui foncait pour essayer de m'attraper, il ne semblait toujours pas avoir compris la technique. Il sauta sur moi ... et voilà que le concurrent qui était dans la boue se retrouva à sa place, tombant sur le sol devant moi avec un air complètement confus, plus bas le vigil devait avoir le même air, se demandant sans doute comment il avait finit dans la boue.

Faisant comme si rien ne s'était passé, et que me retenant de rire, je me tournais vers lee caméras et fis mon airs le plus innoncent possible avant de me tourner vers le présentateur pour lui donner un sourire plus enjoué et plus sincère.

-Merci de nous avoir réuni !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41

Fiche de Pouvoir
Grade: 12
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter: Bubble-Gum
Dim 15 Oct - 10:04
Qu'avait-elle eu dans sa vie ? Abandonnée, probablement non désirée, dans un orphelinat ou elle était le souffre-douleur, puis vende à ce projet de tarés sans respect pour la vie humaine, dressée, éduquée pour être un bon larbin du mal dans sa pire forme. Une vie jusque la mi-adolescence somme toute assez terne, pleine de mensonge et de haine. Il n'y avait pas beaucoup d'étoiles qui avaient brillées dans son ciel intérieur, sinon celle de Dan Hua et celle de Tanya. Même si sa situation c'était améliorée, qu'elle avait appris nombres de choses, principalement spirituelle, poussée sur la vois du bouddhisme et ses lois primordiales, elle avait appris à accepter son triste passer, et que la vie sera parcourue de douloureux moment qu'il faudra affronter, accepter et laisser derrière pour se réjouir des joies simples : Ce n'était pas une joie simple qui inondait son cœur tout collant, rose et sucré à ce moment précis. Jamais elle n'avait ressentit pareil bonheur. Peut-être parc-qu’elle avait laissée ses tristesses derrière elle et qu'elle atteignait là, l'apogée de son cheminement vers la béatitude. Comment retirer se sourire niai de ses lèvres ? Tanya l'aurait peut-être reprise à se propo. Comment même bouger ? Elle en avait du mal tant la sensation était forte et nouvelle.

Son petit surnom, à réentendre, qui l’agaçait et la faisait toujours réagir au quart de tour lui faisait aussi le plus grand plaisir, ça ne faisait qu’ajouter au réalisme de la scène, elle n'était donc pas dans un putain de rêve, elle n'allait pas se réveiller sur le parquet sans vie de son studio vide ou pire, sur le sol froid d'une geôle du camp russe. Seule, sans avenir, non... Tout se profilait pour le mieux ! Mince, voilà que son sourire lui semblait tirer sa peau tant elle n'en avait jamais eu un aussi large. Ses larmes, sucrées à cause de son Alter somnolent, et légèrement rosâtre, coulaient assez nombreuses de ses yeux gorgés de nombreuses autres. Mince mince réveille toi idiote ! » se répétait-elle dans sa tête « si Tanya regarde aussi elle va se moquer ! » ce n'était pas suffisant, juste assez pour lui permettre de faire un premier pas presque hésitant, avant de courir, le présentateur interrogeait la demoiselle imprévue sur le plateau. Autant dire que le moment émotion allait probablement faire le Buzz sur la toile dès que la scène serait terminée !

La petite fleur rouge jouait son rôle devant les caméras, qu'elle se devait d'affronter probablement sans y avoir pensée. Yasui aurait tout le temps de s'en vouloir de lui faire affronter ça, son plan avait fonctionné à merveille pour au moins une des deux ! C'était, juste incroyable... Aucun mot ne pouvait réellement expliquer ce qu'elle ressentait. Elle avait bondit à l'aide de son alter jusque sur le tremplin tandis que la rousse terminait ses mots à la caméra, toute en chewing-gum, yasui atterrit entre l'angle des caméras prenant Dan de face et celle-ci, et ne lui laissa guère de temps de réaliser qu'elle était déjà là, juste en face, pour la prendre dans ses bras d'une étreinte, comme elle n'en ferait probablement que peu dans sa vie :

你错过了我 我的小花 你错过了我” Le pire dans tous ça, c'est qu'elle chouinait, sans plus réussir à s'arrêter, se serait probablement dur de lui faire lâcher prise avant quelques instants, peut-être même impossible. La collante était capable de l'être même sans utilisation de son Alter. Et elle ne se priverait pas pour l'être. Honnêtement, même si elle avait garder l'espoir, elle n'y avait non plus jamais vraiment cru, d'en retrouver l'une des deux.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310