ça se passe comme ça chez Pop Dog...et avant un examen!(Tag: Dan Hua, Yasui)

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 19
Disponible en RP : MP ME

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-k
Alter: Visionary:Hybrid Heaven's
Mar 3 Oct - 21:34
Je poussai la porte de Pop-Dog. Une chaîne de restauration rapide bien implanté à Musutafu Depuis plusieurs années. Bien que personnellement, je ne la connais que depuis l'an dernier, j’avais vu son nom pour la première fois quand j’avais fait la connaissance de Mirio qui revenait de là-bas avec une commande a emporter, ce qui du coup à associer cette enseigne au nom à un bon souvenir.Premier bon point en faveur de Pop Dog mais ce n'était pas le seul. Ce fast-food était bien placé, pas très loin de l’UA. Cela plus un bon rapport qualité/prix, un choix de plats honorables, un cadre confortable et un bon service faisaient que j’avais pris mes quartiers là-bas, et j’allais oublier de mentionner son logo rigolo. Etant donné que je n’avais pas trop d’amis, le cas Mirio étant particulier puisqu’il était à peu prés ami avec tout le monde, il m’arrivait de venir déjeuner dans cette cantine pour être tranquille. Toutefois j’y passais plutôt à la fin des cours pour me poser, en prenant un thé ou une boisson voire une glace occasionnellement et je me posais là pour travailler sur mon pc portable.

C’était d’ailleurs le cas aujourd’hui sauf que j’avais exceptionnellement plutôt puisque demain lieu une manifestation de Yuei à laquelle je participai, pour ce qui serait ma première exhibition du genre alors que je venais d’ajouter un module d’héroïsme à mon cursus de management. Je saluai la serveuse rouquine Dan,une jeune femme des plus aimables que je voyais régulièrement au service quand je venais. J’allai m’installer à ma table favorite à l’étage. Favorite car elle me permettait d’avoir un point de vue privilégiée sur la rue commerciale en contrebas, une Kiriyama cherchant toujours la position dominante. Il était environ 14h30 et donc l’établissement était quasi désert vu que ce n’était pas l’heure de pointe. J’ouvris mon pc et l’allumer pour ouvrir un dossier et affichait un modèle de tract du conseil étudiant. Oh c’était quelque chose de sobre mais j’avais prévu d’en imprimer un bon paquet ce soir avant d’aller au lit pour en distribuer pendant la manifestation de demain, enfin dans la mesure du possible. Ça allait être un jour important pour moi à plus d’un titre puisque j’allais devoir faire mes preuves au milieu d’une majorité d’élèves du département d’héroïsme, notamment en devant faire face à des robots similaires à ceux de leur examen d’entrée à l’UA, et aussi parce que je comptai en profiter pour faire connaître le conseil d’étudiant que je faisais renaître. Toutefois pour cela, il allait falloir que j’assure.

J’attendis que Dan, ou la nouvelle serveuse puisqu’il s’agissait d’une que je n’avais jamais vu juste à présent, pour commander.

-Bonjour, je vais prendre un thé vert glacé à la menthe s’il vous plaît...hmm et avec ça je vais vous prendre une princesse crêpe, chantilly,nutella, boule Vanille et cheesecake.



J’adressai un sourire capable.Ce genre d’excès était inhabituelle de ma part mais j’avais décidé de me faire plaisir. Il fallait que je me prépare pour demain en étant la plus détendue possible.Par contre, ce soir je mangerai léger et irais au lit tôt pour être dans la meilleure forme possible demain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Mar 3 Oct - 23:07
Il est 14h30 et ... j'avais un rhume de cerveau, aie aie mon crâne ! Le coupable de cette douleur ? Une glace au chocolat, pourquoi je mangeais une glace au boulot ? Euuuuuuuuh... parce que .... parce que je montrais à Yasui le fonctionnement de la machine à glace !

Yep la collante allait travailler temporairement dans le même fast-food que moi, et c'était moi qui devait la surveiller et tout lui apprendre, en même temps c'était logique, on se connaissait bien et parlions les mêmes langues. Bref Yasui avait passé le service avec moi, à m'observer travailler et faire quelques commandes elle-même, en même temps ce n'était pas sorcier. Et comme il se faisait tard et que presque plus personne ne venait, j'avais commencé à lui montrer comment faire fonctionner la machine à glace, produisant un peu de glace au chocolat au passage et cela aurait été un gâchis de la jetter !

Bref alors que j'étais en train d'agoniser, quelqu'un entra, je repris rapidement une posture professionnelle, me frotta la bouche avant de fourrer le restant du pot de glace dans les mains de Yasui. Je decochais un beau sourire à celle qui venait d'entrer, la miss Setsuna, une habitué de l'établissement, venant ici plutôt dans l'après-midi pour boire un coup tout en bossant. Je ne dérangeais pas trop les gens occupé surtout que la miss semblait travailler beaucoup, mais quand il n'y avait personne à servir j'allais parfois l'embêter rapidement et échanger quelques rapides mots.

Je fis signe à Yasui que je m'en occupais, ne suivant pas Setsuna directement, j'attendis quand même quelques secondes avant d'aller la servir. De toute façon elle se plaçait toujours au même endroit, à l'étage près d'une fenêtre avec vu sur la rue, je la retrouvais bien aisément et commença donc à sortir mon calepin pour noter ce qu'elle voulait. Le thé à la menthe était un classique, j'haussais cependant un sourcil un peu étonné lorsqu'elle fit une pause puis ajouta un crêpe à sa commande, et pas une petite crêpe, une bien gourmande. Quand elle se faisait plaisirs la miss et le faisait vraiment.

-Ah, la petite présidente a une envie de sucré ?


Je le disais avec un ton de plaisanterie, un peu amusé mais sans aucune reproche. Moi je ne jugeais pas la commande des gens, elle pouvait bien manger ce qu'elle voulait la petite présidente. Oui je lui donnais ce surnom, j'aimais bien les surnoms, cela donnait un côté amicale sans être trop familier, j'appelais donc Setsuna "petite" car elle était plus jeune que moi et "presidente" car il me semblait qu'elle était la présidente du conseil des élèves. Et ouais car la miss était à Yuei, en même temps on avait pas mal d'élèves de Yuei qui venaient ici.

J'avais écris la commande, mais au lieux de retourner au comptoir je me contentais de descendre l'escalier et hausser la voix pour me faire entendre.

-Yasui ! 一杯綠茶,薄荷和縐紗公主,鞭打奶油,堅果粉,香草球和 乳酪蛋糕  !

Je venais basiquement de répéter la commande de la miss, mais dans un chinois impeccable sans aucune hésitation. Je ne savais pas le niveau de compréhension du japonais de la collante donc ne préférais ne pas prendre de risque qu'elle se plante dans la commande. Et puis c'était toujours cool de montrer qu'on était parfaitement bilingue. Techniquement j'étais trilingue, mais je n'avais pas de bonne occasion de parler russe, je doutais fort d'en avoir une ici.

Bref une fois l'ordre relégué à Yasui, je remontais à l'étage pour faire savoir à Setsuna que sa commande arriverait bientôt, tout dépendait de la vitesse de Yasui mais je lui faisais confiance, la pire chose qu'elle pourrait faire serait de mettre du chewing-gum sur la nourriture. Erf, mieux valait pas que cela arrive, et dans ce cas mieux valait ne pas dire au client d'où venait le chewing-gum.... Bref espérons que cela n'arrive jamais. Je me penchais un peu sur le côté pour jetter un oeil à l'écran, cela ne semblait rien de personnel et de toute façon de la distance d'ou j'étais je ne pouvais pas vraiment lire. En revanche là je pouvais voir une image, où plutôt un tract, dans doute fait par la petite présidente.

-Hé ben, sa bosse dur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41

Fiche de Pouvoir
Grade: 12
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter: Bubble-Gum
Jeu 5 Oct - 17:24
Le mieux dans une bonne nouvelle, ce n'est pas la surprise positive, mais ce qu'il vas se passer en rapport avec cette même nouvelle. Et ce qui devais se passer de positif dans la bonne nouvelle du matin, c'est que Yasui retrouvait déjà son amie Dan, parce qu'il se trouvait que par un heureux hasard, son premier vrai Job au japon se déroulait dans la même boite qu'elle ! Et du coup, comme son japonais était pas terrible et qu'elles se connaissaient, autant dire que c'était à la switcheuse de l'éduquer au service, en salle certes, ce serait bien différent du service du lendemain. Mais, au moins, l'approche était là. C'était aussi une bonne occasion de réviser ses mathématiques. Chose pour laquelle la demoiselle n'était pas très douée, juste de vieilles bases jamais révisées dont elle n'avait guère trop de souvenirs. Pourtant au téléphone elle avait assurer en postulant savoir très bien compter et avoir déjà exercer un travail en caisse et au service, des mensonges pour mieux trouver. Quoi que la boite semblait facilement embaucher du sans expériences et de l’étranger. Probablement pour le dévouement à la tâche pour rester dans le pays ? Ou pour les bas salaire proposés peut-être aussi . Elle n'en savait rien et n'y pensait d'ailleurs plus depuis un moment.

La journée avançait et elle maîtrisait plutôt bien le tout en fait, du moins dans l'idée, dans la pratique on verrait ca le jour-J. Une chose lui était cependant assez dur, non ce n'était pas de voir Dan Dan manger de la glace sans lui en proposer. Il faut dire qu'elle n'avait jamais rien manger de sucré, ce n'éait pas trop dans la culture chinoise, ni dans les 'bénéfices' des enfants soldats et encore moins dans le propre de ce qu'on mangeait à Shaolin. Elle retenait surtout comment utiliser la machine quoi que ca ne lui serait probablement pas très utile au stade si elle avait bien compris l'affaire. Le soucis, celui qui restait trop présent, ce répéta quand une cliente entra dans ses heures creuses ; si elle salua poliment en même temps que son amie, elle lanca un « Nihao ! » bien trop chinois pour coller au japonais.

Sans s'en rendre compte. Sans le rectifier donc. Son amie la laissai en comptoir, elles n'étaient que deux à cette heure avec deux personnes en cuisine achevant le nettoyage. Autant dire que là, elle stressait, si du monde arrivait en masse pour des commandes compliquées, mince alors ! Elle jeta un regard stressé à la caisse dont l'écran tactile monotouch la terrifia d'autant plus. Un long défi du 'regard', statique, se déroula alors, tandis que Dan la sortait de ses pensées avec une drôle de commande. La rose lui répondit das sa langue une approbation pour qu'elle sache qu'elle avait entendue. Puis, elle se mit au travail, consciencieuse mais pas lente, répétant les mouvements vus durant le service sur les machines adéquates.

Sortit de ses pensées elle plaçait le tout sur un fabuleux plateau en plastique xxl, parce qu'il y avait en effet plusieurs tailles. Tu vas pas donner en caisse quatre plateaux pour un client, dur de tout emmener à la fois. Elle avait revérifier sur les images photos des produits une fois chacun d'eux terminé pour être bien sur du travail accompli. C'est qu'il n'était pas temps de faire des erreurs, sinon elle serait pas gardée pour demain et perdrait un salaire. Bref, une fois le totu fait, elle partit à l'assaut des escaliers, tout en pensant que Dan avait été bien lon,gue et n'était même pas décendue prendre le plateau ! Et vouloir voir la cliente seule à seule, y avait-il anguille sous roche ?!

Elle déposait donc le plateau, arborant un sourire copié collé sur Dan quand elle accueillait les gens puis pris la direction des escaliers de nouveau... Elle n'allait pas la déranger pendant qu'elle drague ! Chose qu'elle lui chuchota en passant à côté d'ailleurs : Séductrice ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Disponible en RP : MP ME

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-k
Alter: Visionary:Hybrid Heaven's
Ven 6 Oct - 1:20
J’entendis Dan interpellait quelqu’un, sûrement la nouvelle serveuse que j’avais aperçue à ses côtés en entrant. Toutefois je notai qu’elle l’interpellait en chinois. Instinctivement, j’activais mon Visionary pour analyser cette langue, des étoiles apparaissant dans mes yeux et un sourire en coin.Enfin pas besoin d’alter pour deviner qu’elle était chinoise, tout comme sa nouvelle amie. Par contre, je me crispai légèrement quand Dan revint vers moi et s’intéressait à mon travail, bien que cela partait d’une bonne intention.
Celle-ci aimait bien bavarder quand il y avait peu de monde, du coup elle avait constaté mes habitudes.
-On peut dire ça.Je prépare des flyers pour la manifestation de demain.Cela aurait dû être simple.

Toutefois j’avais un souci d’inspiration, la mienne vadrouillant trop si bien que sur l’écran le flyer était recouvert d’un pavé tenant du discours où je racontai toute ma philosophie de présidente du conseil. Outre de ne pas être esthétique puis que ça recouvrait l’image de fond, je me doutai que ça allait repulser le public. Contrairement aux idées reçues, être parfaite ne faciliter pas toujours la vie.

-Il faudrait que je trouve quelque chose de plus simple.


Il faudrait que je trouve une devise qui synthétiserait l’esprit du conseil étudiant que je voulais créer

-D’ailleurs j’ai vu que votre société sera présente demain.

Voilà que sa collègue arriva avec ma commande, je poussais mon portable pour la laisser déposer le plateau devant moi.

-Merci !


Mon alter toujours activé, j’observais les deux. Ma dernière visite ici remontait à trois jours et il n’y avait pas cette fille, ce qui tendait a dire qu’elle était vraiment nouvelle, ou peut-être juste-là en stage ou…

-Vous êtes saisonnière ici ?
Demandai-je sans ambages à la nouvelle.

Toutefois ce n’était pas la chose la plus frappante que je percevais.La nouvelle,Yasui, du moins c’est le nom qu’il y avait sur son uniforme, avait l’air d’être un nid à mimique, et était familière avec Dan. Que les deux soient chaleureuses et aient rapidement sympathisé vu qu’elles étaient tous les deux chinoises, c’était cohérent. Toutefois j’avais l’impression que c’était plus profond que ça...

-Vous vous connaissez depuis longtemps non ?Vous venez du même coin ? Vous avez le même accent, enfin pas tout à fait identique mais assez similaire.

Voilà qui était une coïncidence rigolote. Enfin je dois dire que je ne connaissais pas la vie de Dan au-delà de son travail ici. Je sentais qu’elle, tout comme Yasui, avait un alter mais de nos jours c’était tellement banal qu’il n’y avait pas à se formaliser de voir des serveuses utilisatrice d’alter. D’ailleurs j’avais déjà vu celui de dan qui était de pouvoir les choses de place, un pouvoir tout simple en apparence mais qui pouvait être vraiment pratique, même quand on travaille dans un fast food.

Mais alors que j’approchai ma crêpe et pris une première cuillère de chantilly avec une fraise dessus, je remarquai autre chose. Je fronçai les sourcils, l’air mécontent et regarda Yasui.

-Par contre vous ne connaissez pas la différence entre un brownie et un cheesecake.


Tandis qu’avec la fourchette, je prélevai un échantillon de brownie pour prouver ce que je disais à Dan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Sam 7 Oct - 20:44
J'étais du genre curieuse mais cela ne semblait pas rendre la miss trop inconfortable. Après tout je voulais juste discuter, rien de méchant, mais si je remarquais qu'un client était mal à l'aise ou voulait juste être tranquille je ne le derangerais pas et continuerais de travaille. Setsuna semblait donc bien travailler, sur un prospectus pour le tournoi, houla mais c'était demain sa, fallait pas trop traîner mais j'allais garder cette pensée pour moi, pas la peine de la stresser.

-Je suis pas un génie, mais si je peux me permettre ....  Il faudrait relire ton pavé, le diviser en plusieurs grandes parties, puis essayer de résumer ces parties en phrases simples et concises, sans oublier une phrase accrocheuse.

J'avais fait un léger mouvement de main pour désigner le pavé tout en parlant doucement. Honnêtement j'étais incapable de lire de pavé de la miss, du moins sur l'immédiat, j'étais une lectrice assez lente, il me faudrait du temps pour tout lire.... attention il ne fallait pas me prendre pour une idiote ! Le japonais était ma troisième langue mais je n'avais commencé à l'apprendre que depuis 4 ans, et je m'étais plus concentré sur l'orale que sur l'écrit. Je savais parfaitement lire mais manquais encore de rapidité.

-Enfin je dis sa, c'est comme sa qu'on fonctionne pour faire notre pub ici.

Je ne voulais pas que la miss pense que je lui donne des ordres, je faisais que donner un conseil. En encore, pas sûre qu'un intellectuel d'une très bonne école apprécie de se faire conseiller par quelqu'un dont l'éducation était assez précaire. Enfin passons à un sujet plus joyeux, le tournoi ! La miss semblait au courant de la participation de popdog au tournoi !

-Yep, popdog est le fournisseur de snacks du tournoi. Demain on fera les vendeurs dans les gradins !

Trêve de bavarage, voilà que Yasui était de retour, elle avait prit son temps mais c'était sa première fois, pas grave. Je m'ecartait pour laisser la collante poser le plateau devant la présidente, imitant mon sourire à la perfection avant de tenter de filer. Et comment sa "seductrice"  ?! Nan mais oh elle avait trop de sucre dans le cerveau c'était pas possible.

- 他的名字是“要友善”.

J'avais sifflé rapidement ma réponse mais de toute façon Yasui ne pût pas trop s'éloigner puisqu'elle fut assallit de questions par la miss. Elle était curieuse s'était normale en revanche je montra un peu de surprise lorsqu'elle remarqua immédiatement le lien entre Yasui et moi. Autant dire que je fis la grimace à la mention de mon accent.

-Mon accent s'entend toujours autant ?

Je ne posais la question à personne en particulier, mais le fait que la miss l'ai remarqué signifait que oui il s'entendait toujours. Mince moi qui pensait faire un bon travail pour le dissimuler, c'était frustrant. Enfin je n'allais m'énerver contre la miss pour avoir vu vrai, à la place je reprenais mon sourir plus enjoué.

-Mais bonne pioche !  Yasui et moi avons grandis ensemble.

Née en Chine, grandit en Russie et maintenant vivant au Japon, c'etait tout ce que je me permettais de dire aux gens sur moi, quand ils me le demandaient bien sûre, et il était evident que je n'allais pas crier sur tous les toits que j'avais été une enfant-soldat. En fait ma vie se résumait à être enfant-soldat puis fugitive, pas vraiment quelque chose que je pouvais dire tout haut.

Je fus tiré de mes pensées par une complainte de Setsuna, fronçant les sourcils je me penchais vers l'assiette pour voir qu'il s'agissait bien de brownie, pas de cheescake.

-狗屁.

Mais bien sûre que Yasui ne savait pas la différence entre des gâteaux, je doutais même qu'elle en ait déjà mangé. Assumer que Yasui savait tout ce que j'avais appris en 4 ans au japon serait stupide et hypocrite. Mais ce n'était pas grave, après tout la raison pour laquelle j'étais arrivé au japon le plus rapidement possible avait été pour bien découvrir le terrain afin d'aider les deux autres à mieux s'intégrer.

-Ma faute désolé, je ne lui ai pas encore apprit la différence, je vais corriger sa !

Je prenais le petit plat de brownie en donnant un sourire désolé. Puis je swappa avec Yasui qui était plus proche de l'escalier avant de commencer à trottiner, avant de disparaître à l'étage inférieur je me tournais vers mon amie avec un air taquin.

-我可憐的粘,別擔心,你的超級導師會教你一切關於食物!

Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41

Fiche de Pouvoir
Grade: 12
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter: Bubble-Gum
Dim 8 Oct - 17:26
Elles discutaient déjà quand la rose était arrivée avec le plateau, la cliente était partis visiblement sur un nouveau sujet qu'elle avait à peine entendu, surtout la réponse de Dan en fait, puis-qu’approchant d'abord de celle-ci. Le tout était bien servis et rendait de manière plutôt harmonieuse parce qu'elle avait très bien suivis les images. Aucun doute de son côté, les glaces étaient bien notées, ainsi que chaque chose, la vitrine à gâteau aussi, côté client, n'avait aucun soucis d'affichage. Supposant que le personnel connaissait depuis l'enfance la différence entre tous ses gâteaux européens plutôt à la mode depuis quelques années. Ce n'était pas le cas de Yasui bien entendu. La chine n'étant pas touchée par cette mode du super sucré, les palais pas trop habitués non plus. Et la culture de ce même pays donnant plus le sucre de manière curative et modérée au sexe féminin uniquement. Bref, la demoiselle se souvenait d'avoir entendus un mot avec cake, et que c'était le sombre qui avait alors été servis, comme elle avait entendue d'une oreille distraite la commande à l'étage avant qu'elle ne soit retransmise en chinois et pensait avoir bien fait... Sur d'elle, elle s'interrompit dans son départ quand ce fut la cliente qui, visiblement, lui parlait à elle alors, elle répondit en se retournant de nouveau : Oui. C'est mon Un contrat au japon. Même si j'ai servis de cascadeur pour une élève de Yuei hier. Vous connaitressez ? » Parce-que bien entendu, la collante ne savait rien de la cliente. Dan serait probablement surprise d'apprendre le petit boulot que c'était trouvée la veille la rose qui ne lui en avait pas encore parler, puisqu'elles avaient à peine eut le temps d'échanger des banalités depuis le début du service.

Venait ensuite une question sur leurs origines, elles se ressemblaient ça c'était certain, Yasui considérait Dan comme son amie et c'était beaucoup dire, si elle avait un quelconque sentiment positif pour « la famille », elle l'aurait considérée comme sa sœur, amie étant clairement l’équivalent pour elle. Et leur ressemblance pouvait aider à ce sentiment. Elle avait d'ailleurs préférer ne pas répondre à la remarque en chinois de Dan, si elle était pas intéressée, c'était elle qui voyait ! Par contre elle repris sur la réponse de son amie d'enfance : Et nous sommes nées dans le même canton. On as suivis une formation d'héroïsme très privée, en Russie. Et on fini là, on as pas été jusqu'au diplôme, hahaha ! » Voilà sa version des faits, qui n'était pas tout à fait fausse. En plus, ca la faisait rire. Avoir vus comment le monde marcher, dans le fond, c'était bien ce qu'elles avaient fait. Un entraînement physique, au combat, a l'utilisation de l'alter dans un centre certes militaire. Mais ca revenait au même qu'une école. Surtout qu'on leur faisait croire que leur avenir était d'être des héros de l'ombre.

Mais tout ne pouvait pas se dérouler aussi bien pour sa première commande, bien qu'elle n'avait rien renverser et que ca avait pris son temps, il y avait bien une erreur sur le plateau succulent et bourré de mauvais sucres ! Merde ! Dan avait trouver le bon mot, Yasui se courba aussitôt aussi bas qu'il le fallait au japon en lâchant un « извините меня! » qu'elle dit en russe par réflexe de dire ca en russe et tellement déstabilisée sur le coup. Avant de se ressaisir un peu et recommencer avec un très beau « Sumimasen! » Elle suivait ensuite Dan bien vite sans plus rien dire, visiblement déstabilisée... Une erreur, au boulot, qu'elle honte suprême ! Elle ne répondit rien ensuite à dan et se contenta de regarder en essayant d'encore mieux retenir qu'au départ. Il était rare qu'elle s'écrase, plutôt du genre à répondre en faisant des mimique de bouche et de visage agressive mais là, c'était son premier travail, elle devait bien le faire pour en trouver d’autres et rester au japon ! Puis, c'était elle qui avait fait l'erreur après-tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Disponible en RP : MP ME

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-k
Alter: Visionary:Hybrid Heaven's
Mar 10 Oct - 0:39
Je souris à la serveuse quand celle-ci me donna son point de vue sur mes tracts et ses conseils.

-Oui je vois ce que tu veux dire !je voudrais trouver un slogan simple qui résumerait ma philosophie en tant que présidente des étudiants pour mes tracts.


Enfin n’étant pas très ravie par ce sujet où je me sentais imparfaite, je fis dévier la conversation, notamment grâce à l’arrivée de Yasui puisque j’interrogeai celle-ci.

-Cascadeur ? Hmm, j’imagine que tu parles de quelqu’un du département de soutien, c’est bien leur genre, mais c’est difficile de deviner qui si tu ne me donnes pas davantage de précision.Enfin ça m’étonnerait que je la connaisse,il n’y a personne que je connais particulièrement dans cette département. Enfin il y a bien cette fille déjantée de cette filière qui s’est faite repéré principalement par son exubérance au cours du dernier festival de Yuei. Elle avait fait tester tous un tas d’inventions farfelues à un de ses adversaires et quand elle eut fini ses tests, elle déclara forfait.Un numéro amusant je dois dire.Je vois clairement qu’elle était son but plutôt que de chercher à être au sommet du festival.Un but qu’elle a bien remplie. Elle a provoqué le buzz et à se faire un coup de pub en agissant de la sorte.Tandis que le frère d’Ingenium est encore passé pour un noob même s’il a remporté ce combat.

Je ricanai quand Dan se sentit choqué pour son accent.

-Hi hi, pas tant que ça en fait mais disons que j’ai de bonne capacités pour ce genre de déduction. Enfin cet accent est davantage flagrant quand tu parles en russe.

J’avais en effet déjà entendu Dan parlait dans cette langue face à des clients étrangers. Je notai d’ailleurs qu’elle y était fluent là aussi, le russe faisant partie des langues que je connaissais, contrairement au chinois. Je l’avais déjà questionné à ce sujet et elle m’avait dit avoir vécu plusieurs années en Russie mais sans davantage de précisions. D’ailleurs sa réponse « -Mais bonne pioche !  Yasui et moi avons grandis ensemble. » représentait bien la tendance à la concision de ses propos.

Par contre on ne pouvait pas en dire autant de sa copine

-Ah bon ? Vous avez été a quel académie en Russie ?


Je percevais qu’il y avait quelque chose de bizarre dans ses propos mais sans pouvoir mettre le doigt dessus.Toutefois cela me confortait sur le fait que Dan cachait des trucs sur son passé, et cette Yasui en faisait partie sans l'ombre d'un doute.

-Je vous recommande de faire attention. La réglementation japonaise sur l’utilisation d’alters est très stricte. Bien que cela me paraisse stupide alors que de nos jours, il y a une majorité d’utilisateurs alter. Si j’en avais la possibilité, c’est le genre de réglementation que je ferai réformé.

Je leur donnai ce conseil pour leur être utile, surtout cette Yasui qui semblait un peu évaporée et risquerait de finir au poste de police si jamais elle utilisait imprudemment son alter, bien que j’ignore la nature de celui-ci.Remarque Dan, malgré qu’elle fasse preuve d’une éducation, était aussi du genre à utiliser son alter facilement pour se simplifier la vie. Enfin comme je l’avais laissé entendre, ce n’est pas moi qui risquais de les blâmer pour cela, moi qui usait et abusait de mon alter au quotidien.

Mon mécontentement suite à la gaffe de Yasui sur mon gâteau disparut bien vite quand je vis qu’elle et Dan étaient penaudes et confuses, d’autant que la justification de Dan était honnête. Puisque sur Yasui venait d’arriver au Japon et que ça se sentait qu’elle venait de, sans offense, de la campagne.

-Hmm, je vois. Ce n’est pas si grave de toute manière.L’essentiel c’est d’apprendre de ses erreurs.


Enfin je tenais tout de même à avoir mon cheesecake. Je me remis au travail sur mon ordinateur.

-D’accord, d’accord, faites ça. Répondis-je après coup à la dernière phrase que Dan avait dite en chinoise, leur propos me devenant de plus en plus intelligible sous le coup de mon visionnary.


J’étais passé sur la liste des candidats référencés, avec nom, classe et photo, pour l’épreuve de demain. J’avais été l’avant-dernière inscrite, et évidemment la seule représentante du département d’administration. La plupart des autres candidats m’étaient inconnus à part Roman et quelque stars tel que l’un des Trois Grands ou certains de ces premières années qui avaient fait sensation tel que le fils d’Endeavor ou tiens...c’était la fille du département de soutien dont je parlai un peu plus tôt, Mei Hatsume

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Mar 17 Oct - 17:09
Ah !  Yasui, cascadeuse, cela lui irait bien comme job avec son alter, enfin je me demandais quand même comment elle avait fait pour trouver un tel travail de casse-cou. La miss semblait avoir une idée de qui pourrait l'avoir engagé, citant même un nom possible, comme quoi même si elle ne connaissait pas tout le monde dans son académie, elle était quand même bien renseigné. Je donnais une tape dans le dos de mon amie en me retenant de rire, avec un ton de plaisanterie.

-Attention à ne pas finir comme un vieux chewing-gum écrasé ! Je viendrais pas te ramasser après.

Malgré ma taquinnerie Yasui savait très bien que je voulais vraiment lui dire de faire gaffe à pas se blesser. Son alter était sympa mais y avait des limites à tout. En tout cas si quelqu'un malmenait ma collante pendant les expériences elle aurait à faire à moi. Et oui je disais ma collante car c'était mon amie, sans nul doute ma meilleure amie et la chose la plus proche qui pouvais être considéré comme une famille. Même si je ne n'aimais pas utiliser cet terme "famille" car il me rappelait une trahison douleureuse, Yasui et tanya étaient ce qui ressemblaient le plus à une famille pour moi, mes compagnes d'infortunes.

Parfois je me demandais même si dans d'autres circonstances nous serions devenues amies, étant toutes les trois de fortes têtes avec des points de vu différents. Cette différence de mentalité fut visible dans notre réponse sur notre passé. Tandis que je donna une réponse vague mais vrai, Yasui developpa par un mensonge. Mensonge qui pouvait être facilement percé à jour, car soit Yasui inventait une académie soit elle en citait une au hasard mais dans les deux cas si Setsuna cherchait un peu elle realiserait facilement qu'il s'agissait d'un mensonge.

Mais je laissais la collante se débrouiller, si j'intervenais et sortais un mensonge contraire au sien on ne s'en sortirait jamais. Il ne fallut cependant pas longtemps pour que la miss change de sujet et décide de prévenir Yasui sur les lois du japon au sujet des alters. Lois que je trouvais personnellement un peu stupide, et je me semblais pas être totalement la seule, à quoi cela servait d'avoir un alter si on ne pouvait pas le rendre utile ? Certe il faut faire gaffe à ne pas blesser tout le monde avec mais quand même quoi il y avait de l'abus certaines fois.

-Faut pas s'en faire présidente ! Je vais surveiller Yasui pour qu'elle fasse pas de bêtises.

En disant cela, j'avais passé un bras autour de l'épaule de la collante avec un air des plus enjoués. Mieux valait ne pas dire tout haut mon opinion sur la loi, surtout que je ne la respectais pas totalement. Bien sûre j'attendais de Yasui qu'elle joue la comédie , enfin elle n'était pas tête en l'air au point de dire tout haut en publique que je jouais la vigilante la nuit ... et avait commencé à l'entrainer avec moi dedans. Ouais j'étais peut être pas la meilleur influence sur elle, surtout qu'elle pouvait être parfois assez influençable, mais pour les autres lois promis je ferais en sorte qu'elle les respecte.

Le ton de plaisanterie paswa rapidement en mini-panique générale devant la boulette de Yasui. On avait filé comme deux flèches en direction de la cuisine pour réparer les dégâts, bon c'était pas la fin du monde et la miss semblait compréhensive, mais quand même. Bref on se retrouva de nouveau derrière le comptoir ou je préparais une nouvelle assiette de cheescake en la comparant bien avec l'assiette de brownie pour que Yasui comprenne bien les différences, surtout que les deux trucs ne se ressemblaient pas tant que sa.

-Je sais que tu voulais bien faire, mais je ne suis pas vraiment d'accord avec ton histoire de fausse académie Russe là. T'as surtout attiré la curiosité de la miss, rien qu'un simple mensonge est une invitation aux questions.

Malgré le fait que nous étions seules au fond de la cuisine, je chuchotais doucement mes paroles. Enfin ce qui était fait était fait, mais mon plus grand problème avec le mensonge était qu'il impliquait toujours de mentir un peu plus. Le simple fait de raconter quelque chose sur son passé, même un mensonge, était un signe pour les autres que on était ouvert à en parler, donc ouvert à plus de questions. Garder le silence était un bon moyen de faire passer le message "je ne veux pas en parler" et donc d'éviter plus de questions. L'assiette en main, je retournais en salle en concluant simplement.

-Je préfère ne rien dire sur notre passé qu'inventer des mensonges.

Pas que j'en voulais tant que cela à Yasui de mentir, mais cette histoire nous concernait toutes les deux. J'avais fait tellement attention ces quatre dernières années à ne rien révéler sur mon passé que je n'avais pas envie que Yasui risque de faire sauter notre couverture avec des mensonges. Mais on en reparlerait peut être plus tard, laissant ces pensées dans un coin de mon esprit, je reprenais mon sourire de serveuse et mon air enjoué pour rejoindre la miss en deux temps et trois swap avant de poser le bon gateau sur sa table.

-Et un cheescake pour la miss !  Désolé pour l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu [PV : Aki]
» Une soirée qui ne se passe pas comme prévue
» Le sablier du temps...
» les bugnes comme chez le patissier
» Virginie passe Chez Céline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310