Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Like a Blossom that Shines under the Sky [Pv - Olivia Klein]

 :: Musutafu :: Zone résidentielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 17 Oct - 20:43

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Eh bien, il fallait croire que mes termes étaient un peu trop exigeants pour elle. Pourtant, il fallait s’y attendre, demander à un aspirant héros de passer dans le côté obscur en commettant un crime, ce n’était pas comme si n’importe qui allait accepter. Non, en toute franchise, je doute fortement que quiconque serait en accord avec les actes qu’elles voulaient commettre, du moins dans la branche héroïque. Je pouvais comprendre Sensei qui l’aiderait à s’abriter, mais elle n’irait probablement pas jusqu’à tuer une personne pour assurer les arrières de la damoiselle.

En tout cas, quelque chose me dérangeait dans son discours. Même si elle n’allait pas recourir à mon aide, elle semblait déjà défaillir dans ses propres idées, comme si elle partait perdante. En plus de cela, elle sous-entendait que ces ennemis seraient assez fort pour venir à bout de la professeur de la classe supérieure, ce qui serait assez difficile à croire. Si jamais ces individus étaient des vilains à appréhender, il serait bien plus simple que de faire appel à plusieurs héros officiels afin de garantir la protection de la famille de la formatrice. Pourtant, il nous fallait agir en toute discrétion si j’avais bien compris…

Je ne savais pas trop quoi penser de tout cela, mais une seule chose me vint à l’esprit lorsque j’assemblais les informations bout à bout. Ces assaillants dont elle parlait étaient d’une façon ou d’une autre connectée à elle. Ainsi, cela prenait sens. Quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas rester sans agir. Même si elle pouvait avoir un fond malsain, j’éviterais quand même qu’elle ne meure. Ne vous méprenez pas, je suis comme ça avec tout le monde, et pas uniquement les damoiselles.

La rattrapant alors, j’attrapais son poignet afin de la stopper. Sans que ce sourire calculateur ne disparaisse, je fis mine de rester humble, priorisant la sécurité à l’accomplissement de la mission.

« Attends. As-tu au moins pensé à un plan ? Si tu oses demander de l’aide à un étranger, c’est que la situation doit être assez terrible et désespérée non ? Si tu as pris le soin d’attendre de l’aide, c’est sans doute parce que seule, il te sera terriblement difficile de surpasser ton obstacle, n’est-ce pas ? Sans parler que si ta bienfaitrice Hina peut mourir des assaillants sans l’aide si grande et miraculeuse du type inutile que je suis, pourquoi penses-tu que tu arrêterais ces mécréants à toi seule ? Ne penses-tu pas qu’ils se débarrasseront de toi rapidement avant de revenir vers Sensei ? Ta mort et tes actes n’auront donc été d’aucunes utilités, et tu n’auras fait qu’aggraver la situation en leur donnant encore plus raison de venir… A moins que ce soit toi, la raison pour laquelle ces personnes souhaitent venir. Ai-je tort ? »


Sans écouter sa réponse, ou même sans lui laisser le temps de répondre, j’enchaînais ma tirade comme si je contrôlais la situation. M’enfin, j’aimais trop parler quand je commençais à m’y mettre.

« Et puis, réfléchis un peu idiote. Tu veux protéger la personne qui s’est efforcée de le faire en te sacrifiant ? Crois-tu vraiment que tu vas la rendre heureuse de cette manière ? Elle restera peut-être en vie, et encore ce n’est pas dit, mais tes actes laisseront un trou béant dans son cœur. En plus… Causer un tel vacarme pour la bonne santé de Sensei risque aussi de lui attirer des ennuis. Si tu réussis à tuer tes cibles, la police finira par retrouver les corps. L’affaire remontera forcément jusqu’à Hina, et que se passerait-il à ton avis ? Une héros abrite ou a aidé une meurtrière, est-elle encore digne de confiance ? Ou quelque chose du genre. Sigh. Je suis d’accord que les principes des héros ne sont pas vraiment les meilleurs pour arrêter définitivement une situation… Mais il préférable de s’y plier que de suivre une obscure voie. Si tu as rejoins Hina-sensei, c’est parce que tu souhaites avoir une vie normale, correcte, n’est-ce pas ? Si ce n’était pas le cas, tu n’aurais pas ce genre de visage lorsque j’ai pu parler des études. Alors, je te demande… Pourquoi ne veux-tu pas accepter mes termes ? Je ne trouve pas qu’ils sont si horribles… Si tu plonges encore dans le chemin du crépuscule, pourras-tu vraiment en sortir ? Je suis sûr qu’actuellement, ce mal te rongera quand même dans le futur. Alors quoi, ajouter des meurtres ? C’est à se demander si tu souhaites vraiment devenir une civile lambda. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à trop suivre la voie du mal, tu ne pourras jamais la quitter. »

Par la suite, mon sourire revint à celui qui se faisait chaleureux. D’une pichenette sur son front, je terminais mon coup de théâtre par une dernière remarque.

« Je suis là pour t’aider, pas pour te réprimander. Alors, aie un peu confiance en moi, d’accord ? »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Oct - 16:39
La voilà maintenant partie, mais une force la retient de passer le portail de la maison d'Hina. Il s'agit de Kyle qui la retient par le poignet, il veut l'empêcher de sauver Hina ? On dirait qu'il veut forcer Olivia a accepté les termes, mais il a déjà sa réponse, s'il ne compte que les arrêter, il ne lui sera d'aucune utilité, quitte à devoir tuer ces personnes de sa propre main, elle n'a pas envie que cet abruti se mette en danger pour elle alors que tout ce qu'elle veut, s'est arrêter toute cette fichue bande a qui soi-disant elle doit de l'argent, là où elle se rend, il n'y a ni justice, ni même police, tout ce qui pourrait la sauver n'est pas présent dans ce quartier mal famé digne d'une légende urbaine. Pourtant, cet endroit est bien là, un lieu où le crime est fréquent et où aucuns héros ne souhaitent intervenir. Enfin, il a l'air de vouloir s'inquiéter, si elle a demandé à un inconnu de venir l'aider, c'est qu'elle ne peut pas s'en sortir seule n'est-ce pas ? Pourtant, elle a quand même décidé de partir seule à la chance de cette bande afin de pouvoir laisser Hina en paix ... elle n'a que 10 personnes à trouver et à tuer, ce n'est pas sorcier, mais Olivia sait qu'elle ne pourra pas s'en sortir indemne en étant seule ...

Elle l'écoute tout de même et elle ne peut pas vraiment le contre-dire : il a raison sur tout le long. Olivia n'aime pas tuer justement car c'est beaucoup moins pardonnable que les vulgaires vols dont elle est l'auteur, même s'il lui est déjà arrivé de tuer par pur autodéfense. Mais cependant, une partie du discours de ce futur héro lui fait comprendre qu'il ignore où elle va se diriger et aussi qu'elle n'a pas envie de tuer, mais qu'elle est forcée de le faire ... Enfin, difficile de lui faire comprendre que ce n'est pas possible qu'il vienne, de toute manière, il sait tout, il peut toujours la dénoncer à la police et ça lui permettrait de bien se faire voir par Yuei ... il n'a pas l'air de manger de ce pain là cependant. Mais la voleuse commence maintenant à comprendre qu'elle n'a pas le choix, elle va devoir le coltiner pour passer à l'acte ... si ça se trouve, peut-être a-t-il une autre solution ... mais elle n'est pas sûre que lui il s'en sortira indemne.

- Black Matter ça te dit quelque chose ? C'est un quartier que les héros et la police évite à tout prix tellement il est mal fréquenter. Si tu as peur que la police retrouve les corps, tu t'effraies pour rien, pas un seul des forces de l'ordre est ressorti de cet endroit vivant.

Elle soupire longuement, bien sûr que non il n'a pas dû en entendre parler, ou alors par le biais d'histoire raconter par internet ...

- C'est là-bas que je vais. Si tu veux vraiment venir, viens là-bas et retrouves-moi devant une vieille droguerie, sinon, restes-ici. J'ai un plan pour les attirer et m'en sortir en cas de pépin, tu pourras toujours essayer de leur parler, mais tu pourras voir par toi-même que la justice est bien différente selon le lieu où tu te trouves.


Sur ce, elle s'échappe de la poigne de Kyle, puis commence à quitter la zone, libre à lui de la suivre ou pas ... mais elle doit chercher "l'appât" avant toute chose ...
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 20:15

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Black Matter ? Ce nom me disait quelque chose, étrangement. Ce genre de quartier malfamé et très peu prisé des officiers, j’avais pu en faire un petit stage. Même s’il était peu recommandé que d’y poser les pieds, certains héros agissant dans l’ombre patrouillait dans ces zones pour arrêter les plus grands mécréants qui sortent de leur secteur. Bien entendu, ce genre d’accoutrement était déconseillé dans ces endroits-ci. Il en disait long sur mon appartenance, et incitait presque autrui à venir discuter avec moi. « Venez, je suis un héros, je n’ai pas peur de vous. » Évidemment que je ne pouvais pas porter une telle confiance étant donné mes capacités limités en tant qu’apprenti, si jamais on se rendait bel et bien à cette place là.

M’enfin, aussi dangereuse soit-elle, je savais que les types qui y résidaient n’étaient pas uniquement des tueurs sanguinaires et sans moraux. Bien que leurs principes restaient parfois sombres, ils n’étaient pas si difficiles à comprendre. L’argent et l’honneur étaient les bases de leur satisfaction ainsi que de leur agissement.Toutefois, ce n’était pas là l’unique vœu de ces canailles. Tout ce qui pouvait leur être utile avait de la valeur pour un échange.

Quoi qu’il en soit, il était vrai que les informations qui circulaient à l’intérieur de ces rues n’en sortaient généralement pas. Ainsi, dans un ultime recours, je pourrais toujours faire preuve de barbarisme et œuvrer dans la violence. Après tout, réussir des négociations dans ce genre d’endroit relatait du génie. Peu importe comment on pouvait le voir, les brutes chercheraient sans doute à avoir du profit sans déverser le moindre de leur bien. Le seul moyen d’empêcher que cela n’advienne n’était autre que de proposer un échange trop intéressant pour qu’il y ait un risque qu’il le perde. Mais bon, sans les détails des personnes avec qui Olivia avaient affaire, je ne pouvais préparer un plan parfait, sans dire que dans le pire des cas, cette damoiselle me tendait un piège depuis le début et je fonçais droit dedans.

Bref, même si la miss semblait avoir une tactique permettant la retraite, elle ne m’en fit pas part. D’une certaine façon, je détestais agir sans connaître les stratégies élaborées, j’avais l’impression d’être limité dans mes mouvements. De cette façon, je ne pouvais entreprendre des actions sans risquer de mettre à mal le plan initial.

« Attends-moi, je vais préparer certaines choses. »

Bien que j’avais prévu de voir Sensei pour ce jour, je ne pouvais pas ignorer cet événement. Voilà pourquoi la première étape était de faire quelque chose pour mon aspect. Ainsi, j’allais enfiler des vêtements moins tape-à-l’œil avant de la rejoindre vers le magasin. Je ne savais pas vraiment ce qu’elle avait prévu de faire, mais je pensais que changer de tenue n’était pas de refus pour le coup. Dans un style moins noble, disons presque archaïque, mon image changea du tout au tout. Même ma longue crinière se faisait discrète dans son style queue de cheval.

Ne sachant pas si la damoiselle allait me reconnaître lorsque je la surpris en arrivant, je vins à prendre la parole en premier.

« C’est Kyle, je suis venu. Sigh, je ne croyais jamais revenir dans le coin de sitôt, mais il faut croire que le destin a vu les choses autrement. Et donc, vas-tu finalement me faire part des détails de ton plan, ou vais-je devoir agir comme si je n’étais qu’un pion dispensable et sans importance ? »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Oct - 15:45
Black Matter semble dire quelque chose à la chevalière ou au chevalier - c'est encore à découvrir -, au moins, il sait quels risques il court en venant avec elle, pas besoin de lui faire un dessin. Cette bande peut donc mourir de toutes les manières possibles, jamais personne ne saura qu'ils le sont, après tout, personne ne connaît cette bande. Ce ne sont que des misérables grains de poussière comparé à ceux qu'on qualifie de "roi du quartier", Olivia sait de quoi elle parle. Pour avoir circuler dans ces ruelles sombres et écarlates pour gagner de l'argent en revendant ses butins ou en cherchant du travail. Si tout le monde la connaît sous l'identité d'Edwige et qu'elle est surtout connu pour toujours rapporter du butin intéressant, sans doute que cette bande n'a fait que suivre la voleuse et veulent se faire de l'argent sur son dos en menaçant ceux qui ont un lien avec elle. C'est pourquoi Olivia a toujours été seule et c'est pourquoi elle veut protéger son identité, le meurtre de cette bande résoudra tout les problèmes qu'elle croisera lors de sa réinsertion dans sa vie normale, ce ne sont que les seuls obstacles de son passé qui se trouvera sur son chemin.

Kyle accepte de venir, il dit juste qu'il doit préparer deux trois choses avant ... Olivia compte faire de même bien évidemment. Elle doit chercher "l'appât", et elle doit prendre deux trois petites choses qui lui seront utiles pour la fuite si elle doit vraiment fuir, quand à l'attaque ... elle est déjà armée de son alter, ça devrait suffire. De plus, ils ne s'attendent pas du tout à une attaque, mais ils viendront quand même tous ensemble, ne serait-ce que pour avoir plus de chance de l'attraper une fois qu'elle aura payer ... elle connait ce genre de bande, ils veulent faire dans le sensationnels tout de suite, oubliant qu'ils ont affaire avec une professionnelle du vol ... mais ils comblent avec leur nombre, et ça c'est problématique.

Elle passe devant une de ses cachettes, puis prend avec elle un sac contenant "l'appât", un énorme rubis très lisse, sans imperfection, de la taille d'un œuf d'autruche, l'une des pièces de collection d'une bijouterie. Olivia compte bien le leur rendre, une fois tout ça finit bien évidemment. Quand aux autres trucs ... c'est surtout quelques bombes artisanales qu'elle a créer elle-même, des bombes fumigènes notamment, mais surtout des bombes avec des effets très ... proches des farces à l’extrême. La voilà maintenant équipée, il ne reste plus qu'à prendre un masque pour ce cher chevalier, puis à l'attendre à la vielle droguerie.

Olivia arrive en première sans problème, Kyle ne met pas beaucoup de temps avant de venir à son tour, ayant troquer son bel uniforme de défenseur de la justice pour des habits plus sobres, plus discrets, comme les habits qu'habituellement Olivia porte. Il ou elle maîtrise son sujet, il sait qu'en tenue de héro, même non officiel, il risque d'être très vite mal accueillit. En tout cas, elle ne sait toujours pas s'il est bel et bien un homme ou une femme, mais elle continue d'espérer que ce soit une femme. Elle sort de son sac un masque, assez gros pour recouvrir entièrement le visage du chevalier, avec les trous aux bons endroits. Dessus, il y a un genre de visage clownesque ressemblant à un smiley qui rigole.

- Tiens, mets-ça.

Après lui avoir imposer un masque, il lui demande si elle compte lui faire part d'une partie de son plan. Elle compte bien le lui dire, elle se sentirait coupable qu'il lui arrive quelque chose de mal ... Olivia cherche dans son sac, puis dévoile le joyau qui doit servir de monnaie pour "payer sa dette", du moins, c'est ce que la bande pense.

- On va les attirer grâce à ça, ensuite, on avisera. Si tu arrives à discuter avec eux, on pourra toujours "les convaincre" de ne plus venir menacer Frau Hina et moi, sinon, on devra se battre. Si jamais tu penses ne pas pouvoir t'en sortir, jettes ça au sol et couvres-toi les yeux.

Olivia fouille dans sa poche, sortant une bombe ressemblant à un sachet contenant une poudre qui rendra aveugle tout ceux qui la reçoivent dans les yeux pendant une journée entière. Elle range ensuite le joyau dans son sac, avant de le remettre sur le dos.

- Ils seront dix en tout, il faudra que tu fasses attention autour de toi, mais aussi au-dessus. Je crois que deux d'entre eux sont capables de se battre à distance, ce sera les premiers à éliminer si on engage le combat. Les autres sont plus doués au corps-à-corps, avec ou sans alter, aucuns alters de renforcement ou de solidification.

Elle regarde ensuite le chevalier auquel elle a fait cadeau de son ancien masque.

- As-tu quelque chose à proposer ou cela te convient tel quel ?
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Oct - 20:24

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Eh bien, ce genre de masque défiait l’existence même de ma noblesse d’âme tant son allure était grotesque. La part chevaleresque de mon être rejetait l’idée même que d’enfiler ce couvre visage. Toutefois, je devais m’en tenir au plan. Si jamais je laissais mon côté aimable et respectable me diriger pour ce coup, je risquais fort de détruire ma couverture avant même que l’on ne débatte, d’autant plus qu’il ne serait pas permis que de garder mon masque habituel. Dans ce cas là, ce serait bien trop évident que de découvrir mes origines. Le comportement que je devais adopter devait coïncider avec ma tenue… Soit, je devais faire un faire et accepter de porter de masque clownesque et m’imprégner du personnage.

Et donc, j’avais pu voir à l’aide de quoi elle comptait attirer ses cibles. Je n’allais pas réellement lui demander où elle s’était procurer un tel joyau, elle avait sans doute demandé l’aide d’une bijouterie du coin en échange de faveurs ou autres, mais il était certain que cela avait un minimum de valeur. M’enfin, je comprenais quelle idée elle avait derrière la tête, mais amener un bijou pareil compliquait déjà les négociations. Si l’on possédait un tel trésor, pourquoi donc ne pourrait-on pas tout simplement le céder pour mettre un terme à cette histoire ? Les mécréants ne se laisseraient jamais prendre dans aucune de mes tentatives de persuasion, surtout s’il nous est possible de les payer. Leur entêtement prendra le dessus et ils finiront par uniquement chercher à recevoir leur dû. En quelque sorte, je pouvais comprendre ce genre de réaction étant donné que j’agirais sans doute de cette façon.

En somme, il y avait de grandes chances pour que l’on ait à se battre. Ce n’était pas que cela me déplaisait, mais si possible je préférais éviter un drame, et il était courant que la violence n’amenait qu’un retour de violence. Ce n’était pas vraiment la solution idéale pour mettre fin au conflit, même si l’un des deux camps venait à disparaître. Le chagrin des êtres qui ont perdu un proche se transformerait petit à petit en haine, puis un nouveau combat se présentera devant, peut-être même plus féroce et de plus grande ampleur. Bien que ce n’était pas le genre de connerie à résoudre par la voie la plus simple, je n’avais pas réellement d’idée pour panser les plaies et esquiver adroitement un débat avec nos poings.

Bref, quoi qu’il en soit, elle avait effectivement préparé quelque chose afin de les vaincre. Elle avait une espèce de grenade flash, ainsi que des informations concernant le groupe ennemi : le nombre d’individus et leurs compétences… Si ce n’était qu’une dizaine de malfrats sans compétences, cela risquait d’être aisé, mais je me méfiais toujours des mauvaises surprises. Ainsi, j’avais déjà préparé un plan en back-up, histoire d’avoir un moyen de renverser la donne, ou bien de fuir impunément.

« Prends cela. Si jamais je viens prononcer le mot lion, il vaudrait mieux que tu les mettes. Mon hurlement a un puissant pouvoir, capable de paralyser ceux qui l’entendent dans la durée du cri, et un tout petit peu plus. M’enfin, tu pourras te protéger de mon attaque avec ces bouchons anti-bruits. Et puis, même si tu risques quand même d’être un minimum affectée par ma technique, tu pourras quand même bouger librement. Par ailleurs, mon alter fonctionne dans les dix mètres autours de moi. »

Si cela était fait, j’espérais que l’on ait pas à sortir le grand jeu. Je savais que mes capacités d’improvisation étaient assez bonnes, et je comptais là-dessus pour convaincre les assaillants de garder des attitudes neutres envers Sensei et cette damoiselle, voire même hostiles mais sans rentrer dans un affront quel qui soit.

« En tout cas, essaye de ne pas lancer les hostilités. Et, ne montre pas ton bijou dès le début, il me sera plus difficile de parlementer si cela venait à se produire, bien que je doute que j’y arrive vraiment… M’enfin, je te suis. »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Nov - 17:42
Il avait l'air embêter de mettre ce masque sur le visage, qui ne le serait pas ? Enfin, qui hormis la jeune allemande qui n'a pas peur de paraître ridicule avec ce masque sur le visage, mais c'est fait exprès : qui voudra prendre au sérieux une demoiselle avec un masque de clown sur le visage ? Pas grand monde, mais désormais, Olivia ne pense pas réutiliser ce masque encore une fois, sans doute est-ce que ce sera sa dernière utilisation avant qu'elle le jette ou le brûle, preuve qu'elle pourra mettre une réelle croix sur son passé avant de commencer une vie normale. Ce sera Hina qui sera contente de la sentir soulagé, mais elle ne compte rien dire de plus, maintenant, c'est l'heure de protéger l'héroïne qui a accepté de la prendre sous son aile, une sorte de façon de la remercier ... si ce que va faire son camarade marche, elle pourra même espérer revenir chez elle sans avoir de remords derrière elle ... enfin, des remords, elle en a toujours pour avoir été une voleuse pendant tout ce temps ... mais lorsque personne veut vous embaucher et que vous n'avez aucun proche qui peut vous accueillir chez soi ... enfin, la demoiselle va mettre à terme à ce conflit, que ce soit de manière pacifique ou non, elle y mettra fin.

Son compagnon lui donne des bouchons d'oreilles, il lui explique qu'il peut utiliser un cri qui lui permet de pouvoir paralyser ceux qui l'entende, ces bouchons d'oreilles sont donc les seuls protections de son alter ? Intéressant, mais Olivia peut garder cette info et ne pas utiliser ces bouchons. Après tout, s'il suffit ne pas l'entendre, elle peut utiliser son alter pour se boucher les oreilles. Pas besoin de bouchon, surtout que ce sera bien plus efficace que ces machins de boucher ses oreilles avec son propre alter, en plus d'être beaucoup moins dangereux par la suite, mais elle les accepte par pure politesse, mais surtout parce qu'elle sait qu'il ne connaît pas son alter, et encore heureux. Au moins, sa couverture reste complète, même si elle a aucune raison de lui cacher quelque chose. Elle préfère garder sa couverture au cas où, enfin, "couverture", c'est plus sa nouvelle vie privée qu'elle veut protéger à tout prix ... mais après, il lui faudra sans doute une récompense.

- Très bien, je compte garder ce bijou à l'abri de toute manière tant qu'on aura pas parlé, et je n'ai pas l'intention de le leur offrir ...

Elle range et planque l'énorme joyau sur elle tandis qu'elle fait signe à son cher garde du corps de la suivre. Olivia parcourt donc beaucoup de ruelles avant de finir sur un terrain vague, les dix personnes de la bande sont au rendez-vous, toute la bande est là. Ces gens sont habillés d'une manière jeune et urbain, normal après tout, ils doit y avoir une moyenne de 19 ans dans ce "gang", elle a prévenu que ce n'était qu'une bande de joyeux lurons qui se croient déjà tout permis, y compris menacer de brûler la maison d'une héroïne pour tenter de rouler une pauvre gamine des rues. Bien, tous on vu Kyle derrière elle, et Olivia lui fait signe de venir parler, après tout, c'est à lui de briller maintenant. Ce qu'elle compte faire dépendra de ce qu'il dira et si c'est efficace ou non, mais Olivia se prépare déjà psychologiquement.
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov - 3:01

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Parfait. Il m’était possible de discuter avant qu’elle ne montre cette gemme. Je n’avais toujours aucune idée de comment leur parler, mais je ne souhaitais pas vraiment me jeter dans la violence dès le début. Je savais très bien comment cela tournait si je laissais ma nature combative jouer sans même que je n’essaie de lutter. Cette agressivité m’avait déjà corrompu de l’intérieur, je le sentais. Je n’allais pas non plus lui offrir un moyen de sortir alors que je réfléchissais encore sur cela.

Déjà, je me demandais comment même cela avait pu se produire ? Comment j’avais pu créer une telle chose ? Mon esprit était des plus seins, selon moi, tandis que je n’étais pas particulièrement affecté par quoi que soit. Toutefois, cette personnalité déchue semblait concorder avec certaines de mes réactions que je ne comprenais pas par le passé. Cela concordait même avec plusieurs autres choses, ce qui me faisait croire que ce n’était pas une apparition soudaine, mais une constante évolution qui éclata finalement quelques temps avant ce jour.

Bref, l’heure n’était pas à songer sur ce problème interne, mais à questionner ces malfrats. Je savais que mes discours moralisateurs n’allaient pas fonctionner. De plus, si je gardais cette noble atmosphère comme j’en avais l’habitude, les événements finiraient forcément par mal tourner. Non, pour le coup, j’étais obligé d’embrasser cette nature insoutenable enfermé au fond de moi.

« J’vais aller droit au but. Olivia a des dettes envers vous si j’ai bien compris. Sachez que j’suis pas vraiment un ami ou quoi que ce soit, mais j’vous conseille tout simplement d’abandonner ça. J’vous connais pas vraiment, j’sais de quoi vous êtes capables mais… Si j’vous connais pas, vous devez pas valoir grand-choses. »

Provoque gratuite ? Pas vraiment. Tout cela n’était que le début d’un plan tordu de manipulation psychologique. Toutefois… Je détestais déjà cela car je savais… Je savais parfaitement que seul mon but était intact, mais que mon sens moral venait tout juste de s’adonner à ce que je cherchais d’éviter. Cette sensation était identique que lors de l’épreuve… Ce n’était plus moi, mais toujours moi.

« Vous avez du culot que de menacer l’habitât d’une héros, mais au final, j’suis sûr que j’pourrais vous prendre de suite et personne n’ira chialer vos dents perdus. M’enfin, j’vais vous donner des raisons pour appuyer mon discours… N’en venez pas direct aux poings, bande d’idiots. Vous les crétins cherchaient toujours à montrer vos muscles avant de ressortir avec la gueule en sang et des larmes qui couleraient même de vos culs.

D’une, si les héros ne cherchent pas à v’nir ici, vous cherchez pas non plus à vous démarquer plus qu’ça. Après tout, vous signerez votre crève si l’orga’ de ces putains d’héros décident d’agir pour l’coin. De deux, vous d’mandez à une lady des rues de vous filer du pognon ? Vous avez vraiment que des conneries à faire ? Si vous voulez d’l’argent, pourquoi vous brillez pas pour en avoir ? Quoi ? Vous avez trop peur pour ça alors vous vous attaquez à une fille ? M’enfin, le fait qu’ce soit la petite de l’autre con vous empêche pas d’essayer, vous d’vez avoir une bonne raison d’agir… En vrai, plus j’y pense, plus j’me dis que vous êtes maso’ et qu’vous voulez juste qu’on vous botte le cul assez fort pour qu’vos vies se perdent dans les enfers. Et en vrai… J’serai tellement ravi d’vous aider pour ça.

Mais bon, l’autre idiot veut pas d’une tuerie. Lucky you. J’vous donne une chance de vous retirer sans que ça tourne mal. M’enfin, si votre petite bande à un boss, vous autres larbins doivent être juste prêt à lécher ses bottes et à crever pour lui en bon toutou, alors je doute que vous partez sans rien… Et je m’en fais une réelle joie. »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Nov - 6:51
Le personnage semble pensif lorsqu'Olivia lui dit qu'il peut y aller, réfléchit-il à un discours à faire ? Ou bien est-ce le "tract" qui le fait remettre en question ? La voleuse l'ignore, mais si ça l'empêche de parler, dans ce cas, autant qu'elle les attaque directement non ? Heureusement, ils n'ont pas l'air d'avoir énormément bouger, c'est même bizarre ... elle connaît ses types, et ce sera étonnant qu'ils décident d'écouter sagement. Enfin, au moment où elle décide de finalement s'en occuper, Kyle semble s'être enfin décidé à parler, tant mieux pour lui, elle n'avait pas envie d'attendre que l'effet de surprise cesse. Finalement, il commence en les provoquant et ... c'est elle ou son ton a ... changé ? On dirait qu'il est devenu plus agressif, plus violent dans ces paroles, voire même avec une petite touche derrière de sadisme. Il est loin le chevalier qu'elle a rencontré, aurait-il une deuxième personnalité ? Est-ce pour ça qu'elle a du attendre ? Il se concertait ou se remettait en question à cause de son double intérieur ? Sûrement n'est-il pas au courant, sinon, il l'aurait prévenu ...

Il récitait un discours très provocateur et humiliant, en plus de les menacer, quelle idée avait-il dans la tête ? Ne voulait-il pas simplement leur parler ? On dirait une menace de mort, si avec ça ils ne décident pas de se battre, c'est qu'ils doivent être possédés ou ont été remplacés. Enfin, la demoiselle de chair semble inquiète à ce sujet, perdre l'effet de surprise pour ça ... ceci dit, il a attirer l'intention et sans doute s'est-il montrer assez intimidant pour les faire regretter leur acte. Et puis, elle n'avait aucune dette envers eux, ce sont juste eux qui ont inventé se prétexte pour la faire payer et se donner une excuse pour la menacer. Tout n'est que du vent chez eux, autant que la vulgaire bande qu'ils font. Mais elle sait qu'ils ont l'avantage du nombre, mais elle, elle a l'avantage du combat et de la surprise, ils ne connaissent pas son alter, ni celui de son camarade, elle, elle connaît les leurs ... cependant, on dirait qu'ils n'ont pas écouter un bout de dialogue, en vérité, ils ont l'air ... figé ? C'est inquiétant, elle préfère le dire à son preux chevalier.

- C'est bizarre, normalement, ils réagissent plutôt vite ...

Olivia s'approche, le coin est assez sombre, difficile de les voir en détails, mais elle remarque plusieurs fils briller autour d'eux. Cependant, lorsqu'elle finit par être assez près pour finalement voir leur chef en détails, elle remarque qu'il est aussi pâle qu'un vampire, semblant avoir une expression d'horreur imprimé sur son visage. Ses parties du corps semblent cousus entre eux, comme un épouvantail, et des fils le traversait ici et là pour le garder debout. Ce type est mort, ils sont tous morts, immortalisés comme des statues de chair après avoir sans doute été éventré vu que seul cette partie n'est pas accessible ... c'est très flippant comme spectacle qui s'offre aux deux jeunes adolescents.

- Kyle ... ils sont tous morts.

Elle tente de chercher des traces de blessures, mais aussi le carnet de ce type, heureusement, son carnet se trouve encore dans la doublure de sa veste. Mais cet action fait tomber le corps, entraînant avec lui les fils qui le tenait en place, déclenchant des projecteurs qui éclairent le mur en face d'eux, montrant une phrase en allemand écrite avec du sang, probablement leur sang : "Ich beginne meine Kunst wieder", "Je recommence mon art", en voyant cette phrase, Olivia devient plus pâle que d'habitude, voire même légèrement plus terrifiée. Il est revenu, et il n'a pas l'air d'avoir cesser ses activités.

- Partons d'ici, nous n'avons plus rien à faire !

Cet endroit est un labyrinthe sombre qu'Olivia connaît par coeur, elle décide donc de prendre les rênes, activant son alter qui lui permet de créer des lianes de chair qui viennent s'enrouler autour de Kyle, puis elle l'emmène avec elle, passant par les toits, le chemin le plus rapide pour sortir de cet enfer urbain. Personne ne connaît les toits de cette partie de la ville mieux qu'Olivia, elle le sait, seule elle ose les emprunter.

C'est au bout de quelques minutes que la civilisation est enfin atteinte, dans la rue commerciale. Elle descend du toit, dans une ruelle à l'écart de la rue principale, puis dépose son compagnon.

- Nous y voilà, désolé de t'avoir embarqué là-dedans pour rien ...
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Nov - 10:50

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
C’était étrange. Ces types n’avaient aucune réaction face à mes propos. Ils restaient là, les yeux livides et sans vie, le visage sans expression n’effectuant que très peu de mouvements difficilement discernables par ailleurs. C’était comme si je faisais face à des mannequins. Ce n’était pas normal. Je comptais sur leur réaction pour trouver une solution aux problèmes énoncés, mais vu qu’ils ne faisaient rien je n’avais aucune idée de comment continuer. Le plus étrange, c’était bien qu’aucun d’eux ne me suivaient du regard lorsque je me déplaçais légèrement afin de ne pas être statique. Sigh. Il n’y avait nul raisonnement à faire les concernant. Ils ne jouaient aucun rôle ni rien. Ils n’étaient tout simplement plus conscients, mais restaient droit debout pour certaines raisons.

Mes ardeurs cessèrent d’exister à la seconde où je m’étais aperçu de ce détail quelque peu déplaisant, laissant peu à peu revenir mes nobles sentiments et ce caractère qui s’en attachait. L’agressivité qui s’accrochait à l’atmosphère qui flottait par dessus mon aura se calma rapidement, laissant place à une grâce certaine. Cette impression s’intensifia lorsque je retirai ce masque fort élégant, dévoilant alors mon visage à ces pantins. Ce mot était adéquat pour le coup. Ces corps n’étaient que des coquilles vides, des marionnettes sans un souffle d’énergie vitale. Les fils qui étaient reliés à eux le prouvaient.

Restait à savoir qui tirait les ficelles. J’avais beau observé davantage les lieux, je n’arrivais pas à déterminer qui était maître du jeu pour le coup. Pour sûr, cela était intriguant, mais étant de retour à moi, je ne cherchais pas plus pour affirmer que le problème initial était résolu. Toute la petite bande venait de disparaître, de par un conflit interne probablement, et tout était bien qui finissait bien. Alors que je m’apprêtais à retourner sur mes pas pour y indiquer la tournure des événements à la miss, ou du moins faire un commentaire histoire d’effrayer le silence, celle-ci le fit d’elle-même en enlaçant l’un des types à en tomber par terre.

Soit, je vous laisse faire vos affaires pendant que je vais inspecter ces inscriptions projetées sur le mur… Ces écriteaux étaient dans une langue sensiblement étrangère, occidentale, avec un alphabet grec. Ce n’était pas de l’anglais. A en voir la formation, je dirais plutôt que c’était de l’allemand. Alors que ma curiosité venait de croître, et que j’allais demander à la miss si elle avait compris ce qui était écrit, je pus remarquer qu’une certaine frayeur s’emparait de l’esprit de cette damoiselle. Soupirant comme pour annoncer la fin de notre petite balade, je la suivis afin de quitter cet endroit, ne cherchant pas plus à satisfaire ma soif de savoir.

Une fois arrivée dans les ruelles plus visitées et plus communes, Olivia s’excusa que je vins dans le but d’intervenir, mais pour rien au final. Étant revenu dans des tons doux, il en valait de soi que mon sourire reprenait ce même facteur et se faisait des plus chaleureux. Par instinct, lorsque je m’approchais d’elle, je vins apposer ma main sur le dessus de sa tête, la caressant légèrement sans arrière pensée.

« Ne vous en faîtes pas, j’apporterai toujours mon aide si besoin. »

Reculant par la suite, j’eus bon de penser à ne pas revenir sur le sujet trop brutalement. Évidemment, je voulais savoir ce qu’il se passait réellement. Bien que j’avais déjà quelques doutes depuis le tout début, je ne pouvais nier qu’une affirmation serait la bienvenue. Bref, en tout cas avant de la questionner sur les quelques petites choses qui me dérangeaient, j’essayai de la détendre ou du moins de faire dégager cette sale mine sur son visage.

« Au fait, j’espère que mon jeu d’acteur ne vous a guère trop surpris. Je conçois qu’il y avait de quoi l’être au vu de la différence entre mon caractère principal et celui que j’avais pu démontré, navré de ne pas vous avoir informé de ce que je comptais faire. »


Ce n’était sans doute pas le mieux pour éviter qu’elle ne se lamente trop, ou encore qu’elle retrouve son calme, mais cela devait être suffisant pour que l’effroi ne prenne pas le pas sur elle.

« Quoi qu’il en soit, tout ce que j’avais prévu s’était envolé en fumée dès l’instant où l’on arriva sur les lieux. Après tout, ces coquilles décoratives n’étaient aucunement présent pour nous faire du mal, mais plutôt pour envoyer un signe, n’est-ce pas ? Je ne suis pas sûr d’en comprendre la signification… Mais vous, si, je me trompe ? »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Nov - 12:35
Lorsqu'Olivia arrive à destination, elle n'arrêtait pas de repenser à ce qu'elle vient de voir : il est non seulement libéré, mais ce n'est plus un tueur en série. De son souvenir, il ne s'attaquait qu'à un certain archétype de femme, maintenant, il doit se dire qu'il n'a plus besoin de faire son difficile, étant donné que tout le monde reconnait son "art", aujourd'hui encore on parle des meurtres "d'Edward aux mains d'argent". La voleuse sait de quoi elle parle vu qu'elle se fait encore tourmenté aujourd'hui à cause de ça, alors que tout ce qu'elle souhaite faire, c'est vivre une vie normale, c'est même à cause de ça qu'elle a finalement pris le chemin du vol, étant donné que la route "pacifique" lui a été depuis longtemps interdit. Heureusement, elle a rencontré Hina qui l'a aidé à se remettre dans le droit chemin, et maintenant que cette bande n'existe plus, elle peut vivre enfin tranquillement, rendre le joyau qu'elle a volé pour l'occasion puis retourner chez Hina ... enfin, après avoir rendu le joyau, il faudrait qu'elle récompense le jeune garçon, après tout, il a quand même risquer sa vie, et maintenant, Olivia sait que Black Matter n'est désormais plus aussi sûr qu'avant.

Elle s'excusa, Kyle finit par accepter ses excuses, finalement, même si elle est déçue que ce n'est finalement pas une fille, elle doit avouer qu'elle trouve charmant de sa part d'aider une pauvre fille en détresse qu'il ne connaît à peine. C'est bien chevaleresque de sa part, mais l'allemande se doute que c'est en partie parce qu'il ne connaît pas Olivia qu'il l'a aidé, beaucoup de gens la connaissent uniquement comme fille d'un tueur en série ... tueur en série devenu maintenant tueur tout court à vu d'oeil ... heureusement qu'il n'a pas l'air de chercher à se prendre à Olivia. De toute manière, personne à Black Matter ne saura où elle est maintenant qu'elle a ce carnet d'adresses. Enfin, elle est vite tiré par ses réflexions en sentant la main de Kyle la patpater avant de lui dire qu'il voudra toujours l'aider si le besoin se fait ressentir.

- Je t'en remercie ...

D'ailleurs, il semblerait qu'il soit inquiet de ce que la demoiselle a penser de son jeu d'acteur, en vérité, Olivia n'est pas si bête que ça, elle sait qu'il s'agit sûrement d'une personne bipolaire, elle en a croiser des malades et des gens étranges dans ce quartier où elle n'ira désormais plus jamais. Ce qui est étonnant, c'est qu'il semble vraiment convaincu qu'il s'agit juste d'une prestation, non pas qu'il ait subitement changé d'identité. Elle soupire, sans doute n'est-il pas au courant ... mais elle doit au moins le prévenir.

- Ne me ment pas, ce n'est pas qu'une simple prestation, tu es sans doute schizophrène ou bipolaire, mais ne t’inquiètes pas, je ne compte pas le crier sur tout les toits. Ce serait sehr respektlos de ma part.

D'ailleurs, en parlant d'allemand, le garçon lui avoue que tout ce qu'il a prévu est partis en fumée, il fallait dire qu'Olivia n'avait pas prévu qu'ils se fassent tuer et exposés ainsi, comme une galerie d’œuvres d'arts. Oui, elle sait que c'est un message, pas uniquement un délire d'un timbré quelconque, et elle sait ce que veulent dire les mots qui ont été peins du sang de ces "œuvres" sur le mur. Elle reconnaîtrait cette écriture parmi n'importe laquelle, peut importe la surface ou l'encre utilisé pour l'écrire.

- Oui, je sais ce que ça signifie : c'est le retour d'Edward aux mains d'argent. Il compte maintenant continuer ses œuvres macabres avec d'autres personnes que les femmes qu'il recherchait.

Et là, Olivia se souvient de lui avoir promis de lui parler de son passé si jamais il l'aidait ... elle compte bien tenir sa promesse, du coup, les deux jeunes gens vont devoir se parler ... et Olivia a peut-être une idée.

- Je t'avais promis de vous dévoilez mon passé si tu m'aidait, c'est ce que je compte faire. Que dirais-tu d'aller manger quelques part tout les deux pour en parler tranquillement ?

Hina ne serait pas contre, surtout que c'est la preuve qu'elle se "sociabilise" avec le monde extérieur, qu'elle leur fait confiance. Quand à l'invitation, elle n'est pas obligatoire, mais peut-être qu'avec le bisou que vient de faire Olivia sur sa joue, sa réponse serait peut-être positif.

- Rendez-vous à 18h devant le restaurant juste entre la boutique de télé et la lingerie, dans la rue commerciale. Si tu es en retard, ce sera tant pis pour toi.


Elle lui sourit, puis descend du toit avec aisance pour atterrir dans la ruelle et partir dans la rue commerciale. La jeune fille se sentait ... soulagée d'un seul coup, mais à la fois inquiète du retour de son père ... mais elle peut quand même vivre pour une fois une vie normale.
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Zone résidentielle-