Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Like a Blossom that Shines under the Sky [Pv - Olivia Klein]

 :: Musutafu :: Zone résidentielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 13 Jan - 4:11

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Schizophrène ou bipolaire ? Était-ce vraiment ce que j’étais… ? En quelque sorte, ce serait logique, mais pourquoi donc ? Je n’avais jamais eu de choc assez grand et choquant pour qu’un tel mal se produise et se développe en moi… Ou alors ma mémoire me jouerait-elle des tours ? Selon moi, j’avais toujours vécu une vie simple et paisible, avec ses quelques péripéties que l’on pourrait rencontrer n’importe où. Cela voudrait-il dire que je suis mentalement dérangé depuis ma naissance ? Ce serait bien trop étrange pour que ce soit vrai…

Encore… Arrête ça… Je veux pas entendre tes murmures moi… Laisse moi tranquille…

Fais chier. Tout dérape depuis l’examen, comme si cela avait été le déclenchement du mystère qui entourait ma seconde personnalité, ou bien que cela l’ait encore plus développé. Et si… Certaines des actions que j’avais faites n’étaient au final dû qu’à l’intervention de l’être qui se cache en moi ? Et si tout ce que j’avais construit, tout ce que je ressentais n’étaient au final dû qu’à cette autre facette de moi ? Comment pourrais-je même savoir que je suis celui que je suis ? Eh bien, ça me ressemble bien… A déprimer en faisant ce genre de réflexion.

Edward hein. Je ne savais pas de quelles œuvres elle parlait, mais je ne cherchais pas non plus à le découvrir. Pour l’heure, j’étais un poil préoccupé par ma propre personne pour me dédier aux problèmes généraux. Dis comme elle l’avait fait, il semblait être un partisan du mal, mais ce n’était pas comme si je le connaissais. Après tout, les rumeurs étaient bien souvent différentes de la réalité. Ses causes pouvaient bien être nobles, même si j’en doutais fortement. Et puis… Des idées que j’avais eu auparavant, quelque chose me disait que la miss le connaissait bien plus qu’elle ne le faisait croire.

Ah, il était vrai qu’elle avait promis une telle idiotie. A vrai dire, ce n’était pas comme si cela m’importait vraiment que d’écouter son histoire. Avant de passer à l’action, je n’agissais que par pulsion, mais maintenant… D’une certaine façon, c’était comme si un poids s’était libéré de mon corps. Comme si une partie entravée venait de se libérer. Alors que cela venait si naturellement, désormais, je n’avais plus la force de jouer le chevalier que j’aspirais devenir. Je n’avais même plus la force de sourire devant une damoiselle, même après que celle-ci m’ait déposé un baiser sur la joue.

Un rendez-vous… Même si j’avais voulu refuser, elle était partie bien trop vite pour que j’eus le temps de répondre. Et puis, ce n’était pas vraiment correct que de lui poser un lapin après une si belle invitation. Peut-être serait-ce mieux que je la rejoigne après tout. Bien que je n’étais pas d’humeur à toutes ces chevaleries, c’était bien mieux de partager un repas avec quelqu’un d’autre que me morfondre dans mon coin, je crois. Un soupir me vint tandis que je me dirigeai chez moi. J’avais un peu de temps avant 18 heure.

J’espérais pouvoir parler un peu à ma petite sœur avant de me préparer, mais celle-ci n’était pas encore rentrée. Je pouvais très bien discuter avec ma mère, mais je n’étais pas aussi proche de mes parents que l’on pourrait penser. Je laissais donc tomber et me changeai rapidement, afin de porter des vêtements qui correspondait un peu plus à mon style, avant de me rendre vers le lieu de rendez-vous, un peu en avance certes.

Si je pouvais me contenter d’attendre paisiblement, je ne pus m’empêcher de sortir un vieil harmonica pour y jouer quelques morceaux. Produire un beau son sans l’aide de mon alter, ça avait toujours été un réel plaisir, mais aussi une manière d’exprimer mes vrais sentiments, ceux que je ne montrais presque jamais.
Luv'


Spoiler:
 
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Jan - 8:04
Bon ... il fallait le dire, c'était sa première invitation depuis ... depuis toujours en fait, elle n'a jamais invité personne à manger ... sans doute est-ce parce qu'elle n'a pas d'argent sur elle. Enfin, il ne fallait pas voir ça comme un rendez-vous romantique ... même si ça peut y ressembler avec le petit baiser sur la joue, mais c'était plus pour qu'il accepte qu'autre chose en fait ... et aussi pour le remercier de s'être déplacer pour rien du coup. Elle ne fait bien évidement pas abstraction de sa double personnalité ... après tout, elle avait fait affaire à des personnes bien plus déranger que lui. C'était ça vivre dans la rue, lorsqu'on a vécu dans la misère, la pauvreté et la maladie, plus rien pourrait la surprendre désormais ... enfin ... si, il y a bien une chose qui pourrait la surprendre ... c'est bien ce que Yukikaze fera lorsqu'Olivia rentrera ... ça, elle ne s'y attendait pas du tout, même en la connaissant un peu.

En effet, à peine Olivia est-elle rentrée que Yukikaze la prend dans ses bras en disant qu'elle s'inquiétait de ne pas la voir rentrée ... puis, elle a remarqué qu'elle sentait le "garçon", l'allemande ignorait que les garçons avaient une odeur propre à eux ... mais comment elle a su sinon ? Olivia haussait un sourcil en voyant la femme renarde faire des stipulations aussi absurde l'une que l'autre ... et pourtant, malgré qu'Olivia se défend sur le fait que ce n'était qu'une personne qui l'a aidé et qu'elle a juste proposé un repas ensemble pour parler un peu de tout, pour Yukikaze, il s'agissait d'un rendez-vous galant ... et pour un rendez-vous galant, il fallait une belle tenue. Oui, Olivia a été très très surprise de la voir en train de crapahuter partout pour tenter de rendre belle sa "nièce", et dire qu'elle avait pensé il y a quelques minutes que plus rien ne la surprendrait ...

Enfin, le temps que tout cela se passe, il était presque 18h. Yukikaze lui a donné bien trop d'argent de poche pour inviter elle et l'autre garçon à manger ... surtout qu'elle l'a invité dans un restaurant pas trop cher. Et dire qu'Olivia préfère les femmes et que cela se voyait un peu ... mais pour faire plaisir à Yukikaze, elle a quand même fait l'effort de se laisser se faire manipuler dans tous les sens pour se faire belle ... même si voir une européenne avec des vêtements japonais fait un peu touriste extrême ... mais bon, elle espère qu'elle ne se fera pas draguer par un garçon en allant au point de rendez-vous.

Kyle y était, il était même en avance car il n'était pas encore tout à fait 18h, il devait être 17h40 le temps qu'Olivia arrive. Au moins, ils n'auront pas à attendre trop longtemps pour avoir une place correcte vu qu'il n'y a pratiquement personne en ce moment dans ce restaurant ... Dans tout les cas, l'allemande laisse un peu son collègue - elle pouvait l'appeler comme ça car ils ont "travailler" ensemble - jouer un peu de musique, si elle avait su, elle aurait ramener sa guitare acoustique.

- Eh bien, j'ignore qu'en plus d'être un preux chevalier, tu étais un bon joueur d'harmonica.

Bien évidemment, toute son attention doit être porter sur elle maintenant, dans un magnifique kimono noir avec quelques carpes koï rouges et blanches qui traverse cet océan de noirceur à travers le tissu. Bien sûr, elle portait des sandales qui faisaient un maximum de bruits et Yukikaze en a profiter pour lui faire un brin de beauté en la maquillant légèrement, mais elle en a profiter pour lui faire un chignon, en soit, le chignon ne la dérange pas, mais le fait que ce soit bloqué par une paire de baguette ... ça l'était un peu quand même. Et puis, Olivia avait les joues qui rosissaient lorsqu'elle se faisait admirer par d'autres passants, elle n'avait pas l'habitude de porter de beaux vêtements, ni de se faire belle en fait.

- Ne ... ne fais pas attention à ma tenue.
avatar
Messages : 127
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 16 Jan - 12:32

「 I can't help myself but to come to you, even if I know that i will be rejected because I'm so girly 」

ft. Olivia Klein
Depuis combien de temps n’avais-je pas ressenti cette sensation ? J’avais l’impression qu’une éternité s’était écoulée depuis la dernière fois que j’avais pu effectuer quelques notes. Rien que ce petit air avait pu me libérer des maux qui auraient pu me conduire vers un chemin qui m’abandonnerait aux crépuscules. Je ne pouvais d’ailleurs plus m’arrêter. Chaque note me poussait à continuer davantage afin d’effacer ma peine et mes tourments. J’en venais même à oublier la raison de ma tristesse, ainsi que pourquoi sourire était devenu si difficile. C’était comme si mes sentiments s’échappaient en s’installant sur les perles cristallines qui s’écoulaient sur mon visage.

Des larmes ? Cela aussi était nouveau. Je me savais émotif, mais je ne l’affichais jamais… Du moins pas aussi distinctement.

Percevant la voix de la damoiselle germanique, mon regard se tourna naturellement vers elle, stoppant par ailleurs la mélodie. Je séchai alors mes larmes avant de ranger l’instrument de musique. Si je me sentais un peu mieux avec ce petit moment musical, en quelque sorte, la remarque d’Olivia me blessa légèrement. Preux chevalier hein… Ce genre de personnage, ce n’était pas moi. Toutefois, j’avais beau le savoir, je ne savais pas non plus qui j’étais réellement. Je pensais en avoir une vague idée, mais les récents événements me prouvèrent que ce n’était qu’une illusion.

Qui suis-je ? Ai-je choisi la bonne voie ? Que devrai-je faire ?
… Je sais très bien ce que je suis, ce que je veux, ce que je veux devenir…
Non… Ta gueule… Laisse moi tranquille… Je…

Heureusement, la nouvelle remarque de la miss me sortit de mes mauvaises pensées. J’avais même pu arrêter de me focaliser un moment sur ma détresse pour revenir à un état plus correct, plus chevaleresque. J’avais sans doute l’air d’être un type bien étrange avec mes sautes d’humeurs, passant de la courtoisie noble à l’enjouement brutale et une déprime sévère. Cela en était presque drôle. M’enfin, en tout cas, j’avais pu regagner un brin de sourire, bien qu’il ne semblait pas aussi naturel que ceux d’auparavant.

« Pourquoi ? Cette tenue vous va à ravir. Vous êtes très charmante. »

Le ton que j’utilisais différait presque totalement de celui que j’avais la dernière fois que je lui avais adressé quelques mots. Même si cela se rapprochait du style que j’avais pu montrer lors de notre première interaction, il n’était pas tout à fait le même. Il était légèrement plus calme et paraissait peut-être même plus noble, bien qu’on pouvait y percevoir ce faible éclat de tristesse dans celui-ci.

« Mes excuses pour la précédente scène. Je voulais me montrer rassurant en premier temps, mais au final j’ai sûrement dû éveiller d’autres émotions et vous m’en voyez excusé. »

M’approchant alors de la lady à la chevelure d’or, je vins rebondir sur mon jeu de chevalier que je n’abandonnais toujours pas malgré mes doutes. Ou en tout cas, je n’allais pas l’arrêter en plein milieu d’une rencontre, pas devant une personne qui avait sans doute une sale histoire derrière elle.
Venant alors doucement caresser la joue d’Olivia, sans réel objectif, agissant par instinct et dans la plus grande des puretés, je me voulais être apaisant, peut-être comme un grand frère – bien que j’admets que c’était sans doute awkward.

« Nul besoin d’être gênée, puisque vous pouvez être si ravissante, vous devriez embrasser votre beauté et la mettre en valeur pour plaire à la personne qui fera battre votre cœur. »
Luv'
avatar
Messages : 73
Disponible en RP : TOUJOURS

Fiche de Pouvoir
Grade: 15
Année et Classe: 1-C
Alter: Drop The Beat
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Zone résidentielle-