Bienvenue dans mon monde ! (Kazekara Taruki)

 :: Musutafu :: Cantina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Mar 10 Oct - 21:50

Bienvenue dans mon monde !

Himiko Toga X Kazekara Taruki
La soirée d'hier avait pris une tournure que je n'aurais jamais imaginé, j'étais normalement là pour tuer, et j'avais fait tout l'inverse. Kazekara Taruki avait fait en sorte que cette soirée était une vraie surprise. Il m'avait choqué, intrigué par le fait qu'il n'avait pas eu peur de la mort alors que j'étais prête à lui donner. Que j'avais été à deux doigts de lui ôter la vie. Il avait réussi à éveiller ma curiosité, à me faire sombrer dans la folie que je lui avais laissé la vie sauve. Il avait une vengeance à faire, bien que j'avais aussi d'autres plans pour lui, et j'étais prête à avoir du sang sur les mains pour l'aider.  Au contraire, cela ne me gênait pas le moins du monde, j'adorais voir le sang couler. Plus il y en avait, mieux je me sentais dans mon univers. Alors une fois que l'on était sorti de chez lui, je m'étais approché de lui, lui murmurant. " Va falloir me faire confiance à présent, faire confiance à Toga-Chan ! " Et je lui avais bandé les yeux avait un bout de tissus que j'avais pris chez lui. Pas que je ne voulais pas qu'il voie où je le menais, juste que j'étais un peu trop sur les gardes. Je gardais tout de même quelques précautions au cas où !

Une fois devant cet endroit qui était pour moi, ma maison. Je regardais la façade du bâtiment, de cette cantina, entrant à l'intérieur tout en guidant le jeune homme derrière moi ! ET à peine, j'y avais posé les pieds qu'une voix se faisait entendre de derrière le bar. " HIMIKO TOGA où étais tu ? " Kurogiri, cette voix je ne pouvais que la connaitre par coeur depuis que j'étais entré dans la Ligue " Doucement, pas la peine de crier comme cela sur Toga-Chan, je suis une grande fille ! " Un sourire diabolique s'affichait sur mes douces joues de porcelaine avant de me décaler pour montrer que je ne revenais pas les mains vides. " Tomura ne sera pas d'accord ! " Je soupirais avant de sauter sur mes pieds pour me mettre derrière Taruki-Kun et de lui enlever ce qui lui cachait encore la vue, me mettant sur la pointe des pieds, lui disant à l'oreille " Bienvenue dans mon monde Taruki-Kun ! "

Je reposais mes pieds à plat sur le sol avant de me diriger vers le comptoir et de sauter pour venir m'asseoir les fesses à mêmes le bois. Je portais encore les vêtements que Taruki-Kun m'avait donner avant de partir. " Himiko Toga, cas tu encore en tête ? ! " Je tournais la tête vers le barman des lieux, gardant un grand sourire sur le visage, montrant mes petites canines pointues " Toga-Chan à un plan énorme en tête, et ce jeune homme en fait partie ! " Je me redressais un peu pour me mettre à quatre pattes sur le comptoir " Que Tomura soit d'accord ou pas, j'ai un plan, Toga-Chan a un plan ! " Je tendais la main pour attraper un verre vide qui traînait sur le comptoir et reprenais ma position assise, mes yeux se posant à nouveau sur le jeune homme qui n'avait toujours pas bouger ! " En tout cas, Taruki-Kun m'appartient, n'essaie pas de l'enlever à Toga-Chan ! " Un petit rire s'échappait de mes lèvres alors que Kurogiri soupirait à mes cotes. Owi Kazekara Taruki, bienvenue dans mon monde, bienvenue à la Ligue !
©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 229
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯
Double-compte : Oui.

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Mer 11 Oct - 17:04


Bienvenue dans mon monde !
PW Himiko Toga

Taruki suivait la joyeuse Toga se balader dans la ville. La matinée c’était tranquillement passé à l’inverse de la veille. Une soirée presque fictive, mais la présence de la blondinette sautillant à ses côté prouvait le contraire. Le garçon avait rallé un petit peu à l’idée de marcher simplement. La destination lui était inconnue et s’était donc résigner à marcher. Enfin, il aurait pu marcher comme tout le monde, mais à un détail près. La vilaine lui avait bandé les yeux. Elle voulait garder le lieu secret où elle emmenait le garçon. Où allait-il bien pouvoir se retrouver. La marche durant une bonne demi-heure, Taruki sentait la main de sa douce le guidée. Une main qui traduisait les petits bonds d’excitation que faisait Toga.

Ils tournèrent régulièrement, le garçon pouvait deviner qu’elle lui faisait emprunter des ruelles. Apres tout se balader avec une personne les yeux bandés aurait pu être suspect, même si certains alter attiraient déjà l’attention. Cela montrait juste le soin qu’elle mettait pour se rendre à cet endroit si spécial. Alors que Toga le faisait entrer dans un bâtiment, il avait remarqué que les bruits environnent s’était amoindrit. Ils grimpèrent quelque marche, un étage, peut-être deux. Avant d’entendre une porte grincé, sa compagne lui intima se s’arrêter. Il entendu par la suite une scène… familiales ?
"HIMIKO TOGA où étais tu ?"
"Doucement, pas la peine de crier comme cela sur Toga-Chan, je suis une grande fille !"
"Tomura ne sera pas d'accord !"

Ah, il avait son nom complet ! Une voix à moitié éthérée s’adressait à Toga. Elle était attendue hier ? Taruki s’avait qu’il allait avoir une multitude de question. Dans un premier temps il lui faudrait comprendre où est-ce qu’il à atterrie et à qui ils allaient avoir à faire. Deux premières questions sautaient aux yeux et elles étaient simples, à qui était la voix et qui était ce Tomura, un chef, un leader ? La deuxième phrase avait été provoquée par l’entrée du jeune homme dans la pièce. Puis il sentit l’assassin se glisser dans son dos avant d’entendre un murmure.
"Bienvenue dans mon monde Taruki-Kun !"

Un frisson, un courant d’air, la bande qui le cachait les yeux tombait enfin. Alors que la lumière sombre et chaude habituait les yeux du garçon. Il put analyser rapidement le tableau, c’était une grande pièce, un bar avec un barman étrange qui le tenait. La voix provenait de lui, habillé d’un costard sa tête n’était qu’une ombre avec deux yeux brillant et jaune. Taruki était dans un repaire, une chose était sur s’il y trouvait l’homme qu’il cherchait, la journée allait mal finir. Le maître des vents scruta la pièce, il aperçut quelque tête, mais n’en reconnut pas une seule.

Le voyant s’habitué à l’endroit à blondinette partie s’assoir sur le comptoir. Prenant ses aises il était clair qu’elle était ici chez elle. D’ailleurs elle n’était pas la seule à avoir l’air détendu. Tous ceux qui s’y trouvaient étaient confortablement installé. Des individus qui n’avaient pas la tête les plus amicales du monde d’ailleurs. Le genre de type que Taruki évitait quand il savait qu’il se trouvait dans une ruelle. Oui, il était déjà arrivé que le garçon atterrisse dans un milieu qui servait de repère à des voyous. Étonnamment, il repartait généralement aussi vite qu’il était arrivé.
"Himiko Toga, qu’as-tu encore en tête ? !"
"Toga-Chan à un plan énorme en tête, et ce jeune homme en fait partie ! Que Tomura soit d'accord ou pas, j'ai un plan, Toga-Chan a un plan !"

Un plan ? De nouveau ce fameux plan dont elle taisait le but. Possiblement le même que Taruki, dans le sens opposé bien sûr. Elle se retournait vers le garçon, déclarant haut et fort à l’attention des autres personnes dans la pièce qui il était pour elle.
"En tout cas, Taruki-Kun m'appartient, n'essaie pas de l'enlever à Toga-Chan !"

Taruki rougie un petit peu. Alors qu’il allait répondre une personne, se leva et s’avança dans sa direction. L’air maussade du type ne mis pas en garde le garçon. En revanche, l’apparence du jeune homme qui s’approchait l’alerta, grand et sec, les yeux d’un bleu froid non-comparable au sien. Vêtu de noire, il possédait des cheveux en pétard. Alors qu’il aperçut des marques étranges sur tout son corps l’homme chargea, une main enflammée en avant.
- Ohh Toga qui ramène une personne, en vie… Intéressant, dis-moi gamin, t’as quoi de particulier ?

Le fils du vent fit un pas en arrière, voyant une main enflammer ce dirigé vers lui, il généra un tourbillon au niveau de sa paume. Passant le bouclier rotatif devant la main de l’homme, l’attaque fut dévié, mais l’action ne s’arrêta pas là.
- Je suis en un seul morceau, moi. Et je compte le rester Mister Frankn’Stain.

Un froncement de sourcils et une seconde attaque de son autre main arriva. Taruki de son côté prépara une contre-attaque frontale, générant un orbe tourbillonnant dans sa main. D’un direct du droit, il dirigea l’orbe vers la main couvert de flamme de son opposant. À l’instant où les deux paumes allait se rencontrer un voile noir s’interposa entre les deux hommes. Le jeune garçon sauta en arrière, mais l’ombre ne bougea pas plus, elle provenait de l’homme sur bar.
- Dabi ! Il a rien à faire là, mais c’est pas une raison pour carboniser le bar ! Si tu veux te battre, fais le dehors.
- Hff On peut même plus s’amuser, je lui faisais simplement l’accueil traditionnel de la maison.

D’un mouvement de poignet, il fit disparaître les flammes. Dabi se retourna par la suite en haussant des épaules. Se vautrant de nouveau dans son fauteuil, il fixait le nouvel arrivant. Taruki souffla, se redressant et quittant sa posture offensive. Son cœur battait rapidement et un courant d’air passait furieusement, venant claquer la porte à quelques mètres de lui. Il sentit une petite douleur à sa main, une légère brûlure, une flamme avait dut lécher sa main pendant l’attaque. Le premier assaut avait d’ailleurs été assez faible. En revanche la seconde attaque… Les flammes avaient beaucoup plus d’intensité. Taruki gloussa à l’idée de savoir ce qu’il aurait resté de sa main si leurs deux paumes s’étaient rencontré. Il l’avait testé, purement et simplement.
- Bref, je suis Kurogiri, c’est moi qui tiens cet endroit. Et toi Toga, tu peux m’expliquer à quoi tout ça rime ?
- Kazekara Taruki, j’ai rencontré Toga hier. Elle m’a dit qu’elle m’aiderait à trouver une personne puis m’a amené ici, j’en sais pas plus.
- D’ailleurs, si je pourrais savoir où je suis ahah et qui vous êtes ?

Taruki se dirigea vers sa compagne, il n’avait pas pu voir comment elle s’était comportée lors de son altercation. L’action avait été rapide et le maître des vents avait été lui-même surpris de l’attaque de ce fameux Dabi. Ce dernier n’avait d’ailleurs plus bougé de son fauteuil « T’en mieux, faut que je me méfie d’lui… et des autres, si y en a d’autres dans son genre qui passe la porte, j’suis mal. Surtout, si leurs intentions dépassent la volonté de me tester. » Taruki ferma sa main sur sa petite blessure pour s’adresser à Toga. En même temps, il prenait place sur une chaise. De sorte à faire face au petit comité. Il pourrait pivoter à l’envie, mais au moins le barman semblait raisonnable et surtout le moins agressif. Le garçon avait repris son calme et offrit un sourire à la jeune fille. Un sourire taquin, car il savait qu’elle ne pourrait pas éviter la question, de toute manière le barman, Kurogiri semblait lui aussi attendre des explications. L’heure était aux réponses ma petite Himiko Toga.
- Alors Himi-chan, c’est le moment de me parler de ton petit chez toi apparemment.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Mar 17 Oct - 19:41

Bienvenue dans mon monde !

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Ohh Toga qui ramène une personne, en vie… Intéressant, dis-moi gamin, t’as quoi de particulier ? " Je regardais la scène avec grand intérêt. Les coudes posés sur les genoux, ma tête posée sur le creux que j'avais fait avec mes mains. J'étais comme une enfant qui regardait un dessin animé qu'il aimait. Sauf que là, c'était la vraie vie, la réalité. Je savais qu'en ramenant Taruki-Kun ici, il allait se passer quelque chose dans le genre, et que cela était dangereux pour lui d’être ici. Mais cela avait été plus fort que moi, ma folie m'avait fait agir. Et quand j'avais une idée en tête, j'étais vraiment, mais alors là vraiment têtue. Chantonnant une petite chanson que j'avais toujours en tête. " Plic, ploc, plic , ploc ... " J'observais la scène, restant sur mes gardes, sachant de quoi étaient capable mes collègues de la Ligue. Je ne voulais pas qu'ils abîment ce qui m'appartenait à présent. Bien que j'avais l'air calme, j'étais prête à sauter sur mes pieds pour intervenir.

Un énorme sourire sur le visage, je tournais la tête vers Kurogiri qui s'était adresser à moi. Montrant toujours mes petites canines pointues. " Et toi Toga, tu peux m’expliquer à quoi tout ça rime ? " Je le regardais quelques secondes avec une lueur d'amusement dans mes prunelles jaunes avant de répondre. " Hummmm à quoi cela rime t-il ? Je ne sais pas si Toga-Chan doit répondre à cette question, après tout, cela ne sera plus une surprise si j'y répondais ... HIHIHIHI ! " Comme d'habitude, j'étais restée vague dans mes réponses. Kurogiri haussait les épaules en me regardant , avant de reprendre ce qu'il était en train de faire avant que j'entre dans le bâtiment avec Taruki-Kun. Ce fut l'odeur du sang et surtout de la peau brûlée qui me faisait brusquement tourner la tête vers ce dernier, penchant la tête sur le côté. J'avais un peu un odorat amélioré quand il s'agissait de cela. Le sang avait pour moi une odeur si particulier, si enivrante que je faisais tout pour la sentir passée dans mon corps que je le pouvais. Tournant le regard vers Dabi qui avait repris sa place, je le regardais en tirant la langue. " Toga, petite Toga qu'est-ce qu'on va faire de toi la folle ! " Il venait de me répondre par l'une de ses piques habituelles à mon égard ! " Dabi-Kun tu a blessé ce qui m'appartient, ce qui appartiens à Toga-Chan...pas bien, oh non pas bien du tout ! " Cela avait l'air d'une menace, mais j'étais en train de limite dansé sur le comptoir tellement la situation m'amusait !

" D’ailleurs, si je pourrais savoir où je suis ahah et qui vous êtes ? " Je reportais mon attention à Taruki-Kun, ce dernier était en train de s'approcher de moi, s'installant sur une chaise tout prêt de moi. Je le regardais avec un sourire sur le visage. " Alors Himi-chan, c’est le moment de me parler de ton petit chez toi apparemment. " Penchant de nouveau la tête pour l'observer. " Toga-Chan a dit hier à Taruki-Kun qu'elle n'était pas une gentille fille, que j'étais tout le contraire. " Je sautais sur mes pieds pour retoucher la terre ferme avec ceux-ci, avant de me tourner vers lui et de venir m'installer sur ses genoux. Passant mes bras autour de son cou. " Oh non que Toga-Chan n'est pas une gentille fille ! " Je plongeais mon regard jaune dans le sien d'un magnifique bleu " Nous sommes ici dans un endroit que Toga-Chan aurait sûrement pas du emmener, mais j'avais une idée, Toga-Chan à une idée concernant Taruki-Kun ! " Je savais le regard de tous les autres membres de la Ligue sur nous, mais je m'en fichais royalement ! " Cela reste une surprise pour le moment mon petit Taruki-Kun ! " J'approchais ma tête de la sienne " Ici, c'est la Ligue des Vilains ! " J'avais chuchoté ces derniers mots !



©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 229
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯
Double-compte : Oui.

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Sam 21 Oct - 17:30


Bienvenue dans mon monde !
PW Himiko Toga
"Hummmm à quoi cela rime t-il ? Je ne sais pas si Toga-Chan doit répondre à cette question, après tout, cela ne sera plus une surprise si j'y répondais ... HIHIHIHI !"

Taruki eut un rictus, il commençait à bien connaître ce genre de réponse. Cela faisait aussi partie du jeu. Le petit jeu que menait Himiko. Elle n’avait pas l’intention de dévoiler ses plans et Taruki l’avait bien compris. Cependant, il ne pouvait pas se résoudre à essayer de lui gratter des informations. Le fils du fils se doutait qui découvrirait ce que l’assassin avait en tête un jour, mais de quelques manières. Tel un plot twist, le laissant dans une certaine situation ou en lui annonçant un évènement déjà passé. C’étaient les deux possibilités qu’avait imaginées Taruki pendant l’aller. Une chose était certaine, ce qu’elle avait en tête le concernait, il était d’ailleurs sûrement le centre. À ce moment, il devra faire face à ladite situation. Il laissa donc cette charge à son futur, bonne chance à lui. De son côté, il avait aussi un plan.

Enfin fallait l’dire vite, il avait l’image d’une idée d’un plan… Autant dire que ce n’était pas solide. Le Kazekara n’avait pas l’habitude de prévoir et encore moins de planifier quoique ce soit. À l’inverse de son père ou encore de Yotaro. Pour le moment, il se contenterait donc d’observer sa Toga, elle restait impossible à cerner véritablement. Il fallait encore qu’il comprenne comment elle réfléchissait. De petites douleurs le lançaient au niveau de sa main, il n’avait pas pour habitude d’être blessé et les marques sur son corps étaient rapidement visible. Il se tirait d’ailleurs des entraînements avec son frère avec des bleus régulièrement. Ce certain Dabi lança une pique vers Toga, il semblait familier, les deux devaient se connaître depuis un petit temps déjà. À moins qu’il manque de manière habituellement. Son amie lui rétorqua rapidement pendant qu’elle tournoyait sur le comptoir du bar.

Le court échange ne s’éternisa pas et la blondinette descendit du bar pour venir répondre aux questions posées. Elle souriait, s’amusant de la situation, c’était un peu ce qui marquait chez elle. Une bonne humeur constante, bien que malsaine et des plans farfelus plein la tête. De son côté, Taruki n’était pas aussi optimiste qu’elle, il l’écouta répéter ses paroles favorites. Même si je jeune garçon l’avait bien compris, cette phrase sonnait comme un coup de désespoir. Alors que les occupant du bar nous fixait, le jeune assassin se rapprochait du jeune homme.

Après un petit saut, elle se retrouva de nouveau sur ses genoux. Taruki ne réagit pas, un peu gêner de la situation, il sentait les regardes peser sur lui. Il sentit les bras de celle qui avait logé sur lui, passé sur ses épaules. Ils finirent par être croisé, encerclant tendrement le fils du vent. Le regard de Taruki était quelque peu fuyant, ne sachant pas ou le placer, il parcourra le bar. Il ne voulait pas croiser le regard des autres habitants et plonger ses yeux dans ceux délicieux de Toga le métrait mal à l’aise vis-à-vis des autres. L’ambiance n’était pas la plus rassurante et il ne savait pas ce qu’il pourrait surgir d’un instant à l’autre.
"Oh non que Toga-Chan n'est pas une gentille fille ! Nous sommes ici dans un endroit que Toga-Chan aurait sûrement pas du emmener, mais j'avais une idée, Toga-Chan à une idée concernant Taruki-Kun !"

C’est la voix d’Himiko et son regard perçant qui attisa celui du jeune homme. Ses yeux jaunes scintillaient d’une idée mauvaise. Comme il le sentait, cela le concernait. Cependant impossible de savoir ce qu’elle souhaitait vraiment. L’utilisé ? Le ramener à sa « cause ». Elle avait fait le choix de dévoiler son intérêt pour lui. De son côté, Taruki préférait garder en lui ce plan encore trouble. Elle s’assaillirait de question s’il lui disait qu’il en avait un.
- Je devrais pas être ici ? Au vu du bienvenu que j’ai reçu, je m’en doute…

Taruki esquissa un petit sourire, mais elle l’avait emmené dans cet endroit lugubre. Il devait y avoir une raison. Plus qu’un repère de bandit, l’aoérokinésiste sentait dans l’air une ambiance plus pesant. Ce n’était pas qu’un vulgaire regroupement de Vilains. Au vu de la tête atypique des personnes présentes dans le bar, ils devaient être d’un tout autre niveau. À commencer par Dabi et l’homme derrière le comptoir, les autres ne devaient pas être faible non plus. Même pour Toga, elle savait ce lieu dangereux. Son idée, tout était lié à ce qu’elle avait en tête.
"Cela reste une surprise pour le moment mon petit Taruki-Kun ! Ici, c'est la Ligue des Vilains !"

Toga s’était rapproché de lui avant de lui révéler leurs emplacements. Les yeux du garçon s’agrandir. La Ligue des Vilains, l’organisation qui avait attaqué U.A et qui représentait une sorte de faction ennemie des Héros. L’ennemie de son frère et ceux qui récupéraient les meurtriers de la même sorte de celui qui avait tuer ses parents. Passer l’instant de surprise, Taruki repris un air plus sérieux, ils étaient proches et désormais dans leurs bulles. Beaucoup de questions lui montaient en tête. Beaucoup de réponses aussi. L’habitude de Toga, la manière d’être, ce lien qu’elle avait cité lors de la discussion de Stain. Pourquoi avoir conservé ce lieu secret.
- Ça ? L’alliance qui à attaquer U.A… ça explique beaucoup de choses. Mais dis-moi, quel est votre but ?

À part dire qu’ils étaient un regroupement de Vilain, les médias avait plus tendance à étouffé l’information. Ne pas parler d’une menace était aussi un moyen de protéger les civiles. Bien qu’assez jeune Taruki était assez mature sur certaines questions. Il avait dû s’intéresser au fonctionnement des média. Ces derniers auraient pu ébruiter la perte de contrôle de son alter, il s’était donc méfié à l’aide de Yotaro. Mais il avait une question plus importante.
- Pourquoi m’avoir amené, pour trouver l’homme que je veux tuer ? Je doute qu’on me laisse m’occuper de lui s’il est ici.

Connaitre une telle information venait à condamner le jeune garçon. Les autres ne réagir pas, leur discutions était faible. Ils étaient assez proches et n’avaient pas besoin d’élever la voix. Himiko Toga, elle l’avait amené dans l’antre du loup, pourrait-il seulement s’en sortir. Un vent léger monta. Un vent non-naturel, un vent que le jeune homme ne contrôlait pas. Il ne s’en rendait pas compte d’ailleurs. C’était pour lui, presque une habitude.
- Compte tu même me laisser repartir avec cette information ?

Était-ce là son plan ? Taruki fit monter calmement sa main sur une joue de Toga. Un sifflement léger d’air les contournait. Le jeune garçon ne savait plus à quoi s’attendre. Une chose était sûre, il risquait gros. Sa partenaire le toisait de ses yeux brillants. Même s’il avait confiance en elle, il ne pouvait pas prédire ses réactions et encore moins celle des autres personnes dans le bar.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Lun 27 Nov - 22:33

Bienvenue dans mon monde !

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Je devrais pas être ici ? Au vu du bienvenu que j’ai reçu, je m’en doute " C'est vrai qu'il n'avait pas été accueilli du mieux qu'il se doit, mais on était à la Ligue , endroit remplis de vilains aussi tordus les uns que les autres. C'était un peu normal qu'il ne le soit pas, et s'il n'avait pas été à mes côtés, je ne pense pas qu'il serait encore de ce monde à l'heure qu'il est ! Il était mon invité, et je l'avais bien fait comprendre, bien que j'étais restée vague par rapport à mes plans que j'avais pour lui. " Ça ? L’alliance qui à attaquer U.A… ça explique beaucoup de choses. Mais dis-moi, quel est votre but ? " Toujours sur ses genoux, je penchais la tête à nouveau sur le côté pour l'observer quelques instants avant de rire un peu. Je pouvais comprendre ses interrogations, mais il y avait des choses que je ne pouvais dire, que je ne pouvais dévoiler comme cela. Malgré la nuit qui venait d'y avoir entre nous, je gardais encore une part de mystère dans le monde dans lequel je vivais. " Ahalala Taruki-Kun, toujours à vouloir savoir des choses que Toga-Chan ne peut te dire, en tout cas pas pour le moment, pas pour l'instant...UN jour peut-être que Toga-Chan répondra à tes questions, un jour peut-être ! "

J'avais approché ma tête de la sienne pour que notre conversation soit un peut plus priver, bien que les yeux de toutes les personnes présentes dans cette pièce étaient sur nous. " Pourquoi m’avoir amené, pour trouver l’homme que je veux tuer ? Je doute qu’on me laisse m’occuper de lui s’il est ici. " Je posais quelques instants mes yeux autour de nous, un sourire un peu sadique sur le visage avant de lui dire à l'oreille " Crois-tu vraiment Taruki-Kun que Toga-Chan t'aurais amener ici si elle n'avait pas un idée en tête...Laisse Toga-Chan faire, laisse moi faire... ! " C'était comme lui demander d'avoir un peu confiance en moi, une tueuse en série. Je savais très bien que cela n'était point possible. OH non, il ne fallait jamais me faire confiance, surtout quand il s'agissait de certaines choses. J'étais imprévisible, et je pouvais très bien trahir un aillé si ce dernier n'était plus dans mes bonnes grâces ! " Et crois moi, Toga-Chan n'a pas que des amis ici...Entre vilains...C'est souvent la guerre, donc des meurtres entre nous, cela arrive très fréquemment... ! " Je posais mes lèvres juste en dessous de son oreille pour y poser mes dents pointues sur sa tendre chair à ma disposition, y faisant couleur quelques gouttes de sang le long de ma mâchoire !

" Compte tu même me laisser repartir avec cette information ? " Je posais mes prunelles jaunes dans les siennes, souriant toujours. " Taruki-Kun crois-tu vraiment que Toga-Chan t'aurais laisser venir ici juste pour après te tuer sur-le-champ....AAHAHAHAHAHAH, bien que l'idée est fortement intéressante et très excitante, non, je ne compte pas, Toga-Chan ne compte pas te tuer maintenant ! " Je passais mes doigts froids le long de sa joue. " Mais une seule erreur...et Taruki-Kun sera réellement à moi ! " Je partais légèrement dans mes douces et folles pensées. Car pour moi, une personne que je tuais, été à moi. Elle était devenue ma propriété. " HIMIKO TOGA ! " Je me penchais en arrière, regardant à l'envers le barmaid de la Ligue, ne quittant pas les genoux de mon invité. " Qu'est-ce que Toga-Chan peut faire pour ton plaisir ? " Je plaisantais un petit peu, mais voyant le soupire que Kurogiri venait d'avoir à ma phrase, je savais que j'avais vu bon ! " Il y a des chambres pour ce genre de choses jeune fille, et vous portez trop l'attention sur vous depuis que vous êtes entrés  " Toujours la tête à l'envers, je haussais les épaules " Toga-Chan s'en moque ! " J'avais du sang sur le menton, et un sourire sur le visage. OH oui, ma journée était très amusante ! En tout cas pour ma part !

©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 229
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯
Double-compte : Oui.

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Sam 2 Déc - 20:00


Bienvenue dans mon monde !
PW Himiko Toga

Décidément, Taruki n’en apprendrait pas plus sur la Ligue, même si Toga l’avait remmené dans ce repère. Le réel but de l’alliance resterait flou. Toga intima au jeune garçon de la laisser faire. Elle lui avait promis de l’aider à retrouver une personne. L’homme qu’il cherchait était peut-être dans cette organisation, l’idée ne plu par vraiment à Taruki, elle le démangeait même. Savoir que cette même personne avait pu fouler ce sol le rendait nerveux. La brise autour de lui était toujours présente. Un mélange de stress et d’insécurité dû à l’endroit. Étrangement, avoir la petite tête blonde sur ses genoux le rassurait d’une certaine manière.
"Et crois moi, Toga-Chan n'a pas que des amis ici...Entre vilains...C'est souvent la guerre, donc des meurtres entre nous, cela arrive très fréquemment... !"

Si c’était censé rassurer le fils des vents, cela n’avait pas réellement marché. Toujours se paume au creux de sa joue, il vit Toga esquivé sa main pour venir à son oreille. Le regard interrogatif, ses doigts longèrent le cou de la jeune fille et vinrent se poser sur son épaule. N’opposant pas de restant, il sentit des lèvres se poser sur mon oreille. Une chaleur gagna le bout de celle-ci. « hoi Toga.. » À l’instant d’après, il sentit de petites dents, le… mordre ? Sérieux ? L’attaque surprise tira une grimace au jeune homme. Il poussa légèrement de sa main pour retrouver Toga face à lui. L’aire toute fière. Cette tête adorable arracha un soupire, libérant d’une pression Taruki. Le côté décalé le faisait presque oublier sa position, plus que tendu.
"Taruki-Kun crois-tu vraiment que Toga-Chan t'aurais laisser venir ici juste pour après te tuer sur-le-champ....AAHAHAHAHAHAH, bien que l'idée est fortement intéressante et très excitante, non, je ne compte pas, Toga-Chan ne compte pas te tuer maintenant !"
"Mais une seule erreur...et Taruki-Kun sera réellement à moi !"

Une idée intéressante et très excitante ? Taruki avait tendance à oublier à qui il parlait. La douce folie de Toga n’était pas toujours bonne à comprendre. Mais de ce qu’elle disait, il était en sécurité. Avec elle en tout cas. En revanche, ça dernière phrase… c’était une menace ? Elle l’avait sorti en soulignant la joue de l’étudiant.

– Comment ça une érreu…
"HIMIKO TOGA !"

Kurogiri avait rompu la sphère dans laquelle, les jeunes gens s’étaient enfermés. Les bras de Toga se refermèrent autour du cou du garçon. Ainsi, elle bascula en arrière pour répondre au barman. De sa vue Taruki avait face à lui son t-shirt moulé par le corps de la demoiselle. L’adolescent fini par détourner les yeux quelques secondes plus tard pour écouter la conversation.
"Qu'est-ce que Toga-Chan peut faire pour ton plaisir ? "
"Il y a des chambres pour ce genre de choses jeune fille, et vous portez trop l'attention sur vous depuis que vous êtes entrés "
"Toga-Chan s'en moque !"
– Toga-chan, on pourrait peut-être aller dans une autre pièce... C’est pas que j’aime pas déranger, mais certain, on l’aire de l’être.

Sa brûlure le faisait toujours grimacer de temps en temps, dès que sa main effilerait quelque chose. Il avait ramené Toga vers lui pour lui dire plus bas. Il n’était pas assez bête pour provoquer tout l’assembler, surtout que chaque membre était sûrement plus fort que lui. Et Toga ? Cette question lui traversa l’esprit, elle avait un alter spécial, mais n’avait rien vu de ses capacités à combattre. Elle était peut-être qu’une assassine jouant avec l’apparence pour réaliser son crime. Mais son corps était élancé et aucun mouvement ne semblait pouvoir lui manquer.
– D’ailleurs, comment on va faire pour savoir si l’homme est dans la Ligue. J'connais même pas son nom.
Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 385
Disponible en RP : Close / Rose - Aaron - Kaze - Dabi
Double-compte : Un hérisson rouge !

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter: Métamorphose
Jeu 4 Jan - 16:55

Bienvenue dans mon monde !

Himiko Toga X Kazekara Taruki
" Toga-chan, on pourrait peut-être aller dans une autre pièce... C’est pas que j’aime pas déranger, mais certain, on l’aire de l’être. " Je soupirais, me redressant pour me retrouver à nouveau en position assise sur les genoux du jeune homme. Soupirant un peu. " Pfff Toga-Chan ne vous trouve pas drôle là ! " Pour une fois que j'avais trouvé un petit jeu qui m'amusais beaucoup, ils étaient tous là à me faire redescendre de mon petit nuage où j’aimais bien m’aventurer. " Soupira à nouveau, je descendais des genoux de mon jeune invité en sautant limite sur mes pieds pour retrouver la surface du sol. " Vraiment pas très drôle ! " Le barmaid de lieux me regardait en ayant un petit rire. Il devait vraiment avoir l'habitude de mon comportement de gamine que j'avais de temps en temps. " Si vous voulez parler, tu sais où tu peux aller ... " Un sourire sadique s'affichait alors sur mon visage, tout en tournant à nouveau les talons pour faire face à Taruki-Kun. On aurait d'une poupée qui regardait sa cible avec grand intérêt.  Je m'approchais à nouveau de lui, pour être sur qu'il soit le seul à entendre. " Soit Taruki-Kun suit Toga-Chan....Soit il reste ici en plaisante compagnie ! " Je passais la langue sur mes lèvres pour récolter le sang qui était presque sécher à cet instant avant de tourner à nouveau les talons pour commencer à avancer. Ne regardant même pas s'il me suivait, je savais que oui, vu ce qu'il venait de se passer quelques instants plutôt. Il n'allait pas rester dans cette pièce avec que son seul moyen de survivre était partie. Enfin moyen de survivre était un très grand mot , vu qu'il risquait beaucoup en ma présence. On ne savait jamais ce que ma folie pouvait me faire faire !


Je passais une porte qui se trouvait à cotée du bar, le laissant passer pour la refermer derrière nous. Nous étions dans une sorte de couloir, mais je savais qu'ici, on allait être tranquille. " D’ailleurs, comment on va faire pour savoir si l’homme est dans la Ligue. J'connais même pas son nom. " Je penchais la tête sur le côté pour l'observer quelques secondes. Avant de prendre appui dos contre le mur qui était derrière moi "Ahlalalalalal mon ptit Taruki-Kun ! On dirait que Toga-Chan doit tout t'apprendre...Que je dois tout t'apprendre ! " Je gardais la tête penchée sur le coté. " Un nom n'a pas d'importance aux yeux de Toga-Chan ! Nulle importance HIHI ! Et Taruki-Kun a sûrement son visage graver dans sa mémoire, cela est suffisant pour le trouver...En tout cas pour moi ! " Un énorme sourire dévoilant mes petites canines pointues s'affichait sur mon visage. Du sang sécher se trouvait sur une bonne partie de ma mâchoire. " Alors Taruki-Kun ! Toga-Chan veut savoir jusqu'ou tu es près à aller pour trouver ce type....Toga-Chan est bien curieuse, je suis curieuse de savoir ! " J'avais posé mes prunelles jaunes dans les siennes, attendant une réponse de sa part.


©️S a n i e

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 229
Disponible en RP : ¯\_ツ_/¯
Double-compte : Oui.

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 1-E (hors U.A)
Alter: Élémentaire d'air
Dim 14 Jan - 19:04


Bienvenue dans mon monde !
PW Himiko Toga

Bien que la jeune fille semblait contrarier, Toga descendit des genoux de Taruki. Ce dernier était un peu gêné et les regardes accusateurs n’aidaient pas. Le barman mentionna une pièce, sans définir ça contenance. Rien de bien inquiétant, excepté le sourire qu’offrit Toga à son invité en se retournant. Par la même occasion, elle s’approcha de son visage pour lui dire quelques mots.
"Soit Taruki-Kun suit Toga-Chan....Soit il reste ici en plaisante compagnie !"

Taruki déglutit légèrement, c’était pas vraiment un choix. La réponse était facile. À peine retourné, le jeune garçon décolla de son siège. Elle l’attendait même pas ! Il la suivit donc, à son rythme. Il ne voulait pas courir, mais ne se sentait pas à l’aise. Il jetait des regards sur le coté opposé au bar. Le changement de posture de jambe de Dabi le fit réagir. Il releva sa main blessée, mais se rendit vite compte du jeu de ce dernier. Taruki continua alors sa petite avancé, mains en poche, le plus naturellement du monde, ou presque.

Taruki avait rejoint sa compagne, de l’autre coté d’une porte qui séparait le bar. Derrière la porte il pu retrouver la jeune fille, l’attendant dans un couloir. Il voulut savoir ou était la pièce dont ils parlaient, mais posa sa question sur sa chasse à l’homme. Elle ne répondit pas et le taquina.
"Un nom n'a pas d'importance aux yeux de Toga-Chan ! Nulle importance HIHI ! Et Taruki-Kun a sûrement son visage graver dans sa mémoire, cela est suffisant pour le trouver...En tout cas pour moi ! "
– Son visage oui… et potentiellement son alter ou au moins à quoi il peut servir.

Comme il est compliqué de se rappeler le visage d’une personne vu dans un cauchemar. Le visage qu’il recherchait était assez flou, mais certain trait le caractérisait. Le jeune garçon avait même cru le voir par moment, dans une foule de gens, il avait confondu les visages. Mais elle avait raison, son visage était gravé dans sa mémoire. Il revenait de temps à autre dans ses cauchemars, après avoir rêve de ses parents. Une haine envers lui s’était développé, plus il y pensait, plus Taruki avait envie de le faire disparaître, de sa mémoire, de sa vie, du monde.
"Alors Taruki-Kun ! Toga-Chan veut savoir jusqu'ou tu es près à aller pour trouver ce type....Toga-Chan est bien curieuse, je suis curieuse de savoir !"
– Comment ça, où ? Je veux me débarrasser de lui. Je veux juste pas toucher aux civils ou aux héros… Déjà, pour pas avoir de problème après et parce qu’ils ont pas à être impliqué. Le reste, je m’en fous.

Il lui avait répondu honnêtement, il n’avait pas de raison de lui mentir. Ses yeux jaunes cherchaient la moindre malice dans Taruki à travers les siens. Le jeune garçon ne voulait pas causer plus de tort qu’il n’en fallait pour supprimer une personne. Il ne voulait pas non plus recrée ce qu’il avait vécu. Pour cela, il devait éviter d’impliquer les civils et héros. En revanche, s’il faisait partie d’un gang, Taruki n’aurait aucun scrupule à faire sauter leurs refuges. Mais il n’avait ni la TNT, ni l’emplacement d’une potentielle base.
– Toga-chan, j’aspire aussi à un monde différant. Mais j’affection pas vraiment vos méthodes. Elle se rapproche même de celle que je déteste…

La Ligue devait bien avoir un but, mais pourquoi s’attaquer à des étudiants, ou à des héros ? La notion héroïque se perdait chez certain, et cela était détestable. Taruki considérait lui-même les héros comme des sauveurs aléatoire. On pouvait compter sur eux qu’une fois sur deux. Mais, il suffisait que d’une fois, qu’un instant, pour qu’une personne perde tout. Ce sont des héros, pas des dieux. Certaine recherche plus la gloire et le classement qu’autre chose. Le jeune garçon considérait qu’à moitié les héros, il devait faire leurs preuves à son sens.

En revanche, le problème n’était pas tant les quelques héros corrompus, même s’il vaudrait s’en occuper. Le souci était bel et bien les Vilains, La Ligues des Vilains. Et pour Taruki, l’homme qu’il recherchait, qu’importe les sacrifices qu’il avait à faire.

Code de Joy

_________________

Dialogue: #0099FF

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Bienvenue dans ma boutique!
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Cantina-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310