AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aru



Messages : 21
Date d'inscription : 08/05/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-I
Alter: Télékinésie
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Ven 24 Juin - 4:04

Big Mac et Big Fish


Aru

Shy-wu Kannon

Je me faisais bien à Yuuei. J’avais beau ne pas connaître grand monde, l’école
me plaisait. Plus que ça, elle m’apaisait. Inquiétant. Ils avaient voulu faire de moi
une héroïne, et ils commençaient à y arriver. Parfois, je ne pensais plus à mon
aspiration au pouvoir, ma folie des grandeurs s’effaçait avec cette béatitude que
m’engendrait l’acte criminel. Je me sentais mourir ; une partie de moi s’en allait.
Il n’avait suffi que de quelques jours pour me rendre ainsi. J’avais une année
à tenir. Rapidement, je pris l’habitude, chaque soir, de me remémorer le dernier soir avec mes parents. Je revivais passivement l’exaltation que j’avais éprouvée
alors. Ainsi, je pouvais m’endormir, pleine de moi-même, sereine de ne pas
avoir cédé à leur désir.

Une semaine, peut-être deux, passèrent depuis mon arrivée à Yuuei. J’avais déjà
pu entendre toutes les rumeurs possibles sur n’importe qui dans l’académie,
tous les « on dit » infondés sur des bouches-à-oreilles et autres commérages ne permettant à l’information de n’arriver que partiellement. Mais cette fois, le « on dit » qui me mettait en scène finit par me parvenir.

- Il paraît que Kannon va entraîner la nouvelle !

- Personnellement ?!

- Oui, mais elle est en troisième année ! Si ça se trouve, elle a déjà le niveau pour battre un prof !

Un professeur de cette académie, m’entraîner personnellement ? Pfuh, on m’en avait racontées de plus drôles. L’une des filles de ma classe, avec qui j’avais déjà eu l’occasion d’échanger quelques mots, s’avança vers moi.

- Hé Aru, c’est vrai que tu vas t’entraîner avec un prof ?

- Non, bien sûr que non, arrêtez de croire tout ce qu’on v…

Un surveillant se plantait en face de moi, imposant de par sa carrure, mais son air endormi lui retirant toute crédibilité. Il prit la parole, de sa voix d’ours :

- Tu dois te rendre à Dagobah… Entraînement… Avec Shy-wun Kannon. A 20h.

Je le regardais, incrédule. Comment les rumeurs pouvaient-elles aller plus vite que l’information qui devait ME revenir ? Et pourquoi me faire entraîner avec un prof que je ne connais même pas ? Tout ce que je savais de lui n’était que ragots de lycéennes. Et tout ce qu’on en racontait n’était pas toujours rassurant. Néanmoins, je me disais qu’il devait quand même être un bon prof, pour qu’ils m’envoient vers lui. Jusqu’où irait leur jeu ? Je ne deviendrai jamais une héroïne, qu’ils le sachent. Je serai bien mieux.

Quoi qu’il en soit, je me dirigeais vers cette fameuse plage. Je ne connaissais pas encore bien les lieux, et il me fallut l’aide de plusieurs passants avant de finalement arriver à Dagobah. La route ne fut pas facile. Certains prétendaient qu’il fallait prendre le bus, d’autres me signalaient que la plage se situait juste dans le quartier voisin. Je finis tout de même par arriver à destination, un peu en avance – j’étais partie tôt au cas où, je déteste le retard.

Personne ne m’avait accompagnée jusque là-bas. Ça aurait été suspect, ils le savaient. Ou ils me faisaient assez confiance pour savoir que j’irais sur la plage, que je ne chercherais pas à fuir. J’en avais pourtant eu l’occasion plus d’une fois. Mais ma présence à Yuuei m’était bien plus utile que la fuite. Ils le savaient et s’en servaient. Je n’attendais que mon tour pour entrer sérieusement dans leur jeu.
Une fois sur la plage, je ne voyais personne. Le Soleil entamait tout juste son coucher, tandis qu’une brise fraiche caressait ma peau avec délicatesse. En attendant l’arrivée du professeur, je retirais mes sandales, pour glisser mes pieds dans le sable encore tiède. Je m’asseyais sagement, les jambes fléchies, les cuisses contre mon buste. Mon regard était attiré par l’écume jaunâtre, dont la saleté n’était que le fruit du gaspillage et du manque cruel des Hommes. Quelques cannettes et autres emballages traînaient aussi dans le sable.

Je ne m’y attardais pas. Je me fichais pas mal de savoir ce que les autres faisaient de leurs déchets. Le cadet de mes soucis, à cet instant, était ce professeur Kannon qui n’arrivait pas. Je relevais ma montre devant mes yeux. 19h59, seulement. J’étais impatiente de savoir à quoi il ressemblait, quel genre de super héros il était. Et quel genre de sujet il serait.


_________________

I'm gonna kill you just for fun ♫


Dernière édition par Aru le Sam 25 Juin - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shy-wu Kannon



Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héroisme
Alter: Sun's Time
Points d'Individualités: 700

MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Sam 25 Juin - 12:17

♦ Big Mac ou Big Fish

Shy-wu Kannon est le second professeur d'héroïsme de la grande école nommée Yuei. Aujourd'hui, il doit donner des cours particuliers à la 3ème année Aru (de quoi le réjouir). Cependant, certains évènements risques de compromettre le cours de Mickey.
« Feat. Aru»


Cette fin de journée va être incroyable. Le simple fait de penser à ce qui m'attend ce soir me donne la force nécessaire pour tenir la journée entière même avec les heures de plus qu'on m'a appliqué. Pour une fois que quelque chose de bien m'arrive! Oui parce que on va pas se voiler la face hein? Mes débuts de journée sont la plupart du temps pas terrible. Enfin, quand je vous dis pas terrible ça veut dire banal ou comme d'habitude car on le sait tous, toutes mes journées ont la particularité de pouvoir être qualifié de pas terrible...Vous voyez ce que je veux dire? Bref, aujourd'hui est une bonne journée et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas la gâcher cette journée.
Lorsque je suis arrivé dans la salle des profs ce matin, j'ai reçu un petit mot du principal Nedzu sur lequel il disait que ces derniers temps mon activité était en baisse et pour rehausser tout ça, je me dois de faire quelques heures supplémentaires. Vous vous demandez donc où est ce que je trouve mon bonheur dans le fait de travailler encore plus, n'est ce pas? Et bien voici les dernières phrases de monsieur le principal : Pour commencer j'ai un peu retouché votre emploi du temps pour aujourd'hui. Vous allez travailler jusqu'à 19h puis vous reprendrez à 20h pour un entraînement à la plage avec l'élève de 3ème année Aru. Elle fait parti du département d'Administration et possède de bonnes compétences dans son domaine. Bonne chance à vous!

Vous avez vu? JE VAIS À LA PLAGE! Et à la plage il y a....DES NANAS EN MAILLOT!! Rien que le fait d'y penser provoque un léger saignement au niveau de mon nez ce qui intrigue les personnes autour de moi. Légèrement gêné et pressé comme pas possible, j'accelère donc le pas pour me diriger vers le centre d'achat à toute vitesse. Car oui qui dit plage dit maillot de bain pour moi aussi. J'achète donc celui ci et je prends quelques affaires supplémentaire pour l'entraînement de la demoiselle qu'il ne faut pas oublier. D'ailleurs, d'après les souvenirs je ne l'ai jamais vu exceptée sur la photo que m'a passé Nedzu. Elle m'a l'air d'une gentille fille...du moins je l'espère.

J'arrive enfin à la plage et c'est là que mon esprit se retrouve brisé : pas une seule petite femelle à vue bon sang de bonsoir! Bon ok il est 20h et le soleil commence à se coucher mais c'est une heure tout à fait adéquate pour ce baigner! Je commence donc à serrer les dents et avant même que je hurle de désespoir je vois finalement une autre personne sur la plage. Celle-ci est visiblement une jeune femme qui se trouve être assise sur le sable avec une position synonyme de la tristesse. JE SAIS! Cette femme attends son mari mais il ne vient et ne viendra pas. Elle se retrouve donc seul et désespérée mais heureusement pour elle je suis là moi!
Je m'approche donc d'elle et j'entame un doux massage au niveau de ses épaules et laissant place à ma perversité je commence à doucement descendre vers sa poitrine quand je remarque soudainement que cette femme est l'élève que je dois entraîné. Je fais énorme bon en arrière et prend une position de professeur : je me mets droit avec mon poing droit je prend ma bouche et je tousse de temps à autres avant de finalement prendre la parole:

"Bonjour Aru! Je suis le professeur d'héroïsme Shy-wu Kannon et je suis celui qui va s'occuper de ton entraînement aujourd'hui. Juste, ne te méprends pas. Le massage que je viens de te faire est une massage obligatoire pour effectuer un entraînement à la plage hum.
Bon avant de commencer l'entraînement il faut que tu mettes ce bikini qui te permettra d'être plus à l'aise dans tes mouvements. Alors, des questions ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aru



Messages : 21
Date d'inscription : 08/05/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-I
Alter: Télékinésie
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Sam 25 Juin - 14:20

Big Mac ou Big Fish


Aru

Shy-wu Kannon

Je profite encore un peu de l’air frais qui règne sur la plage. Après cette lourde journée estivale, ça fait du bien. Je me serais presque endormie, si, tout à coup,
des mains ne s’étaient pas posées sur mes épaules. Surprise, je sursautais
légèrement. Les mains se mettaient à me masser, et sans attendre, finir par glisser
sur ma poitrine. Mes  joues viraient brusquement au rose, tandis que je
m’expulsai, d’un bond vers l’avant, pour me défaire de ces mains friponnes.

- Hééééééeeuurk...

Dans mon saut, je m’étais retournée. Le cri qui venait de m’échapper semblait
être une réponse au geste de la personne. Mais je dois avouer que c’est sa tête,
plus que ses mains, qui m’a impressionnée. Une tête énorme, toute grise ou noire, sur laquelle trônaient deux immenses oreilles rondes, se présentait à moi avec un étrange sourire carnassier. Ses yeux tombants lui donnaient l’air absent, ou en pleine descente. Et… il y avait un cœur, au beau milieu de son front. Il avait l’air dessiné au feutre rouge. Clairement, je venais de me faire toucher les seins par une souris-requin avec un cœur sur la tête. Ok.

Enfin, les rumeurs n’étaient pas tout à fait fausses : malgré son corps de lâche, Shy-wu Kannon était vraiment effrayant. Et vraiment bizarre.  Il toussa plusieurs reprises avant de prendre la parole :

- Bonjour Aru! Je suis le professeur d'héroïsme Shy-wu Kannon et je suis celui qui va s'occuper de ton entraînement aujourd'hui. Juste, ne te méprends pas. Le massage que je viens de te faire est un massage obligatoire pour effectuer un entraînement à la plage hum.
Bon avant de commencer l'entraînement il faut que tu mettes ce bikini qui te permettra d'être plus à l'aise dans tes mouvements. Alors, des questions ?


Un massage des seins obligatoire et un bikini d’entraînement. Mais il est con ?

- Je préfère rester en short et en t-shirt, si ça ne vous dérange pas.

Je répondais poliment. Il avait l’air débile, il était petit, frêle, moche, mais sa place de professeur d’héroïsme n’avait pas dû lui être remise dans une pochette surprise. J’espère. Maintenant, je m’inquiétais de la nature des exercices qu’il me ferait faire. Du peu que j’avais vu de lui, je l’imaginais capable de trouver un entraînement à la fin duquel il se retrouverait en poirier sur mes fesses, ou quelque chose comme ça. Mais, évidemment, ça n’aurait qu’été purement pédagogique ! Comme le massage. Et le bikini. D’ailleurs, il aurait pu au moins faire l’effort de prendre un bikini qui ait l’air sportif. Celui-ci était noir, le tissu croisé au centre. Un peu comme les bikinis de mannequins, ceux qu’on trouve dans les magazines de vêtements, et qu’on finit par ne jamais porter car ils ne vont réellement qu’à ces mannequins. En plus, le haut me semblait bien trop large. Il avait dû espérer de ma part que je fasse un bonnet D ou E. Le bas ressemblait plus à un string qu’à un vrai bas de bikini. Il n’y avait qu’une petite ficelle qui le retenait aux hanches, et le tissu qui recouvrait les fesses n’avait pas du coûter cher, vue sa quantité.

- De toute façon, je n’ai pas une énorme poitrine, dis-je en palpant mes seins de mes deux mains. Ça aurait fini par vous ennuyer.

Je lui lançais un sourire amusé, suite à ces mots. Mais je me rendais rapidement compte que son étrangeté était contagieuse. Je venais vraiment de me toucher les seins devant un professeur ? A mon tour, un peu gênée, je me mettais à tousser.

- Humpf… On commence par quoi ?!



_________________

I'm gonna kill you just for fun ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shy-wu Kannon



Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héroisme
Alter: Sun's Time
Points d'Individualités: 700

MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Sam 25 Juin - 17:37

♦ Big Mac ou Big Fish
Shy-wu Kannon est le second professeur d'héroïsme de la grande école nommée Yuei. Aujourd'hui, il doit donner des cours particuliers à la 3ème année Aru (de quoi le réjouir). Cependant, certains évènements risques de compromettre le cours de Mickey.
« Feat. Aru»


Bon on dirait que j'ai plutôt bien réussi mon coup. Je ne sais pas si elle m'a cru pour le massage -ce qui m'étonnerait vraiment- mais elle n'a pas l'air vraiment révoltée. Du moment qu'elle n'en parle pas à ses parents et qu'elle n'appelle pas la police je m'en sors bien. Cependant elle refuse le maillot de bain et ça ça me met un peu dans l'embarras étant donné que celui-ci est un peu trop...sexy pour un entraînement et aussi pour elle. Je dois me rattraper encore une fois. Je m'empresse de jeter celui-ci sur la plage et je me mets à rigoler bêtement.

"Hahaha je me suis trompé de maillot celui-là est pour...ma fille! Enfin non j'ai pas de fille mais il est pour la fille d'un ami du cousin d'un prof et...rester en t-shrit est une sage décision!"

Là par contre, j'ai clairement merdé et je pense que rester silencieux aurait été la meilleure des solutions. Mes yeux se réorientent donc vers la mer et ainsi je regarde le nombre incalculable de déchets présents aux abords de l'eau qui s'en retrouve impur et usée. Je réfléchis donc à un entraînement qui en plus de former Aru pourrait être utile pour le nettoyage de cette plage et une fois que je pense avoir trouvé quelque chose d'assez correct je m'apprête à prendre la parole quand mon élève me devance soudainement.

"De toute façon, je n’ai pas une énorme poitrine, ça aurait fini par vous ennuyer."

Elle vient de se...tâter les seins...sous mes yeux? J'étais d'abord resté calme et "normal" face à ce geste mais je ne put me retenir plus longtemps : un puissant jet de sang jaillit de mes narines et me propulsa jusque dans la mer qui se trouvait pourtant à une bonne distance de notre position. Je tomba alors dans celle-ci et commença à sombrer au fin fond des océans lorsqu'un violent choc vint me "réveiller". C'était le choc d'un poing qui s'était enfoncé dans mon abdomen jusqu'à me faire cracher un flot de sang et me projeter en dehors de l'eau. En moins de 20 secondes, j'effectuais un deuxième vol plané qui fut cependant beaucoup plus douloureux que le premier. Je m'écrasa finalement juste à côté de la jeune Aru alors que l'impact fit vibrer le sol, souleva un nuage de sable et me fit cracher une nouveau filet de sang.

L'ennemi était dangereux. Il sortait de la mer avec un visage n'affichant aucun sentiment de compassion à notre égard. Avec ses 3 mètres de haut et son corps robuste, il marchait sur la plage et chacun de ses pas soulevait quelques grains de sables. Puis il s'arrêta et d'un seul coup, il propulsa son bras droit vers l'avant ce qui provoqua ensuite une grande colonne d'eau qui se dirigeait en notre direction. J'attrapa alors la main d'Aru et la tira pour esquiver l'offensive puis je lui donna aussitôt des directives pour la suite des évènements.

"Aru, sauves les civils qui sont encore dans les parages et ensuite reviens...en tant que prof je devrais te dire de fuir mais disons que je ne suis pas comme les autres...TON ENTRAÎNEMENT VA COMMENCER!"

Et à peine ma phrase finie je poussais la jeune fille pour éviter de lui brûler les yeux pendant que je cédais ma forme de petite souris chétive pour laisser place au lumineux et brûlant combattant de 2m30, Shy-wu Kannon.

"Humain...vous allez payez pour vos actes impardonnables! Préparez-vous au combat!!"
"Je vais te paner l'poisson et ensuite...j'irais me taper une bonne pizza au saumon."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aru



Messages : 21
Date d'inscription : 08/05/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 3-I
Alter: Télékinésie
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Sam 25 Juin - 19:16

Big Mac et Big Fish


Aru

Shy-wu Kannon

Alors que je retirais mes mains de mes seins, je vis le professeur ne plus
donner signe de vie pendant quelques secondes. Mais, soudainement, son corps
fut propulsé en arrière par un jet de sang immense. Si ce genre d’accident lui
arrive souvent, ça explique la taille de ses narines. Ma question « On commence
par quoi ? » se terminait sur un decrescendo, tandis que j’observais, dépitée,
Shy-wu Kannon voler jusque dans la mer. Il m’avait semblé le voir ricocher
sur quelques mètres… avant d’être directement renvoyé au point de départ, par un énorme coup de poing, sorti tout droit des eaux. Home run. Kannon se plantait
à quelques pas de moi. Je plissais légèrement les yeux pour les protéger des
grains de sable qui volaient, tout en abaissant mon regard vers lui. Cette fois,
tout cabossé et sanguinolent, il n’était vraiment pas beau à voir. Ca l’aurait
presque rendu attirant sans blessures.

Il n’eut pas besoin d’aide pour se relever, et nous relevâmes le visage vers le monstre marin dans un mouvement coordonné. La chose faisait au moins deux fois notre taille, son corps était grand, gras et bleu. Globalement, il avait l’air quand même assez en colère ; mais son regard, lui, était vide d’émotion. Il avait quelque chose d’éternel,  de supérieur et d’autre. Il n’avait rien à voir avec les humains, c’était un être tout puissant, un dieu sorti des mers. Sur son corps jonchaient et cohabitaient algues, débris, déchets et algues. Le monstre émergea depuis les profondeurs, laissant son corps entier visible, et s’avança vers la plage. Alors que les quelques derniers touristes s’affolaient et que le chaos commençait à devenir maître, le monstre brandit son bras droit dans notre direction, ce qui eut pour effet de créer une colonne d’eau dévastatrice. Kannon m’attrapa par la main et plongea pour éviter le pire. Du petit professeur au ventre à bière, laid et niais, il passait à un guerrier surentraîné. Sans perdre de temps, il donna les ordres :

- Aru, sauves les civils qui sont encore dans les parages et ensuite reviens...en tant que prof je devrais te dire de fuir mais disons que je ne suis pas comme les autres...TON ENTRAÎNEMENT VA COMMENCER!

Je n’avais pas le temps de me diriger vers les derniers citoyens tétanisés qu’il me poussa dans leur direction. Je ne pus que voir, venant de mon arrière, une lueur éclatante remplacer le Soleil. On y voyait comme en plein jour. Sentant une chaleur atroce derrière moi, je ne tardais pas à me redresser et avancer, au trot, en direction des civils. Une fois assez loin, je me retournais : lorsque je l’avais comparé à un guerrier, je pensais n’utiliser qu’une expression. Là, comme un crapaud qui se change en prince charmant, la souris avait laissé place à un homme à la musculature développée, plus grand qu’un humain normal, au corps illuminant les environs comme un soleil. Une sorte d’Apollon, en somme.

Je continuais ma course vers les civils, tout en entendant, derrière moi, une voix immensément grave, gutturale, qui se mettait à vibrer :

- Humain… Vous allez payer pour vos actes impardonnables ! Préparez-vous au combat !

Une autre voix, tout aussi grave mais plus graveleuse, répondait :

- Je vais te paner l’poisson et ensuite… j’irais me taper une bonne pizza au saumon.
Bien que cette voix-là n’avait rien de celle de la souris, la phrase m’assura qu’il s’agissait bien de Kannon.


Sans me retourner ni m’intéresser à leur lutte, j’allais à la rencontre des quelques civils pétrifiés face au combat des dieux qui se préparait. Alors que je m’apprêtais à aider une demoiselle, une pensée me vint.

Le monstre réclame justice, certainement pour ses eaux que les Hommes déshonorent par leur pollution. Il semble alors légitime d’aider ce monstre à réparer une erreur humaine, une faute consciente dont chaque jour nous sommes tous responsables. Le monstre désire seulement que son monde, la mer, ne soit plus mutilé par l’avidité et la stupidité des Hommes. Comme les héros, qui refusent que leur monde ne soit soumis à la tyrannie des vilains.
Mais aider ce monstre, c’est céder à sa violence et sa soif de vengeance. L’aider, c’est laisser le monde se faire tuer pour le désir d’un seul homme.


Je ne pensais pas Kannon assez naïf pour l’ignorer. Mais je doutais qu’il mette en danger une population entière, celle dont il faisait entièrement partie, pour sauver une mer que nous ne faisions qu’exploiter - elle ne représentait qu'un potentiel de matières premières et de nourriture. Pourtant, une question se posait : Allait-il tuer ce monstre ?

Quant à moi, j’élaborais déjà les solutions à toutes les versions des faits que je me faisais. Mais la préférable aurait été qu’il le tue. Tuer, ça n’a rien d’héroïque. Le tuer, c’est devenir aussi bas que les vilains qu’ils combattent. Il fallait qu’il le tue seul, sans mon aide.

Ou mieux. Qu’il tue un innocent. Il aurait été malencontreux qu’un citoyen, que je n’aurais malheureusement pas vu, se mette accidentellement en danger en se dirigeant, pour une raison inconnue, au milieu de leur combat.

Mais en attendant cet instant béni, je rassurais la femme qui me faisait face, tout en prenant de plus en plus de plaisir à regarder ce combat.


_________________

I'm gonna kill you just for fun ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shy-wu Kannon



Messages : 17
Date d'inscription : 19/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héroisme
Alter: Sun's Time
Points d'Individualités: 700

MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Mar 5 Juil - 2:30

♦ Big Mac ou Big Fish
Shy-wu Kannon est le second professeur d'héroïsme de la grande école nommée Yuei. Aujourd'hui, il doit donner des cours particuliers à la 3ème année Aru (de quoi le réjouir). Cependant, certains évènements risques de compromettre le cours de Mickey.
« Feat. Aru»


Aru avait bel et bien écouté mes ordres et s'était empressée d'aller aider les civils. Grâce à ça, je mettais la population aux alentours en sécurité mais je mettais aussi mon élève en sécurité. Même si je lui avais dit qu'elle pouvait aider face à cet individu des mers je ne voulais pas non plus qu'elle tente quelque chose d’insensé. J'espérais donc battre ou épuiser un maximum l'homme poisson pour mettre un terme à ce combat. 

Le monstre aquatique, bien déterminé à faire payer les pollueurs que nous sommes, créa une petite vague d'eau sous ses pieds qui lui permit de "glisser" sur le sol à une vitesse incroyable. Je m'étais alors mis en garde prêt à encaisser sa première offensive et ensuite contre-attaquer avec tout ce que j'avais en un seul et unique assaut qui serait dévastateur. Mais lorsqu'il arriva poing fermé et bras tendu dans ma direction je trouva l'opportunité trop grande pour ne pas en profiter : malgré sa grande vitesse, mes yeux pouvaient suivre ses déplacements et ma carrure nettement plus impressionnante qu'il y a quelques minutes pouvait stopper son poing et c'est donc ce que je fis. Au moment même où son poing allait entrer en contact avec mon torse, mes deux paumes de mains s'abattirent de chaque côté du bras de mon opposante ce qui eut pour effet de l'arrêter net dans son élan.

"Pas mal humain...et maintenant?"
"Ne sois pas impatient Nemo, je vais tout simplement te brûler vif."

J'utilisais alors la température de mon corps que je concentra principalement sur mes mains dans le seul et unique but de brûler le bras du poisson humanoïde. Je ne comptais pas tuer ce personnage...je ne tue jamais les gens de toute façon : tout le monde a un bon fond car en général, tout l'monde est gentil à la base. De plus ses raisons de nous attaquer étaient valables : nous polluons son environnement sans se soucier des dégâts que cela peut engendrer sur son peuple. Ne sommes nous pas de méchants dans ce cas là? Je ne peux pas me permettre de tuer cet être mais je me dois de calmer le jeu. Je comptais donc lui infliger de légères brûlures et casser un os ou deux histoire de le contenir mais malheureusement pour moi cet homme n'était pas aussi simple à battre.

Mes mains qui étaient censées être très chaudes en ce moment même ne faisaient même pas grimacer l'autre poisson. Celui-ci me sourit alors du haut de ses 3 mètres et avant que je ne réagisse son deuxième poing vint s'enfoncer dans ma tête et me projeta donc à quelques mètres d'ici. Le coup m'avait directement couché dans le sable et alors que je peinais à me relever je vis un liquide translucide et visqueux sur mes mains. Je compris presque aussitôt la raison de mon échec mais la poiscaille trouva utile de me le confirmer.

"Visiblement je suis tombé sur le bon adversaire. Humain! Mon armure est faite de cette substance qui recouvre tes mains sales et pollueuses. Cette armure me permet d'échapper au changement de température les plus forte et sa viscosité en fait aussi une défense redoutable face au coups de poing et autres dont le choc est en partie absorber par celle-ci. Alors...que vas-tu faire maintenant, humain? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Big Mac et Big Fish [ft. Shy-wu Kannon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fish Mooney
» Dreamland ? y'a des gars balèzes ici ?
» [0026] Djelly Fish [PYROLI]
» JACAGE. (+) Come on ladies, come on ladies, one pound fish.
» MC / no good fish goes anywhere without a porpoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Plage Dagobah-
Sauter vers: