Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Petite patrouille au clair de lune...

 :: Musutafu :: Zone résidentielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 3 Nov - 18:43
James terminait d'enfiler sa tenue de héros. Il était fier de la porter et prenait son temps pour bien s'équiper avant de partir en patrouille, toujours. Ce soir était une soirée particulière, c'était sa première patrouille nocturne en compagnie de sa binôme. Il est vrai que jusqu'à maintenant chacun des deux héros montrait qu'il ne dépendait pas de l'autre pour être efficace. Orgueil ? Qui sait...

Il prendra les escaliers pour descendre puis il se fait aborder par le standardiste à quelques pas de la sortie.

"Bonsoir monsieur Waterfall! Oh, vous êtes en patrouille ce soir ? Pourtant, le planning de la soirée ne parlait pas d'une éventuelle sortie..."


Elle cligne des yeux le regardant de bas en haut, surprise.

"Oui, petite patrouille improvisée ! Puis ce n'est pas interdit de patrouiller même si personne ne nous a assigné un secteur pas vrai ? Et justement, tant que vous-êtes la, vous pourriez me dire s'il y a des évènements qui regroupent un peu monde et qui n'ont éventuellement pas de patrouilles affectées ce soir ?"


Il lui sourit ajustant ses gants alors qu'elle le mange littéralement des yeux. Celle-ci s'active sur son ordinateur pianotant à une vitesse folle.

"Donnez-moi un instant je vous prie... Mh... Effectivement, il y a un spectacle son et lumière prévus dans le parc ce soir, beaucoup de monde d'attendu. D'après nos informations une petite fête foraine y aurait élu résidence le temps des festivités."


James sourit de plus belle, enjoué puis il lui répondra en tapotant son épaule.

"C'est parfait ! Dans ce cas, nous irons patrouiller dans le parc ce soir!"

La standardiste ouvre grand les yeux, elle n'y croit pas... Non... Ce n'est pas possible... Il vient de la toucher! Il vient de...

"Je... Nous ? Vous et moi? Mais... C'est si soudain... Je veux dire... Normalement, je ne peux pas quitter mon poste..."

On voit clairement le malaise sur le visage du jeune homme qui vient de voir qu'elle comprend mal les choses, mais elle ne lui laisse pas le temps de parler.

"Je pense pouvoir me libérer. Le temps de passer un coup de fil à ma collègue et je suis tout à vous monsieur Waterfall..."

James intervient et posera sa main sur le combiné téléphonique en toussotant.

"Je suis déjà en équipe pour ce soir... Quand je disais nous, je parlais de moi et ma binôme dehors."


Il pointe en direction de la porte entre ouverte et la standardiste se décompose en comprenant que non, ce n'était pas une invitation qui lui était destinée, elle avise Jacinthe qui patiente dehors et serre la mâchoire.

"Votre... Elle... Comme je suis idiote... Veuillez m'excuser. Je pensais que... Enfin, peu importe. Bonne soirée monsieur Waterfall. N'hésitez pas à nous contacter en cas de besoin."

Puis elle file en trottinant sans autres explications les yeux légèrement humides.

James se frotte la nuque puis il sort de l'établissement en regardant Jacinthe.

"Merde, la boulette quoi... Roh le con..."

Il ne pourra s'empêcher de pouffer de rire en avançant dans la rue et lui expliquera la situation si nécessaire, au cas où elle n'ai pas tout entendu malgré la porte entre ouverte.
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Disponible! (Je tiens à préciser que je débute en Rp forum, c'est mon premier alors il est possible que nos échanges ne soient pas immenses mais je me ferais un plaisir d'essayer. :3)

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: H2O
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Nov - 20:30
C’est qu’elle s’est perdue dans ses pensées la Jacinthe. Vous demander de ne pas imaginer un éléphant rose est le meilleur moyen d’en visualiser un. Repenser aux années de lycée et se dire de réfléchir à autre chose est le meilleur moyen de se replonger dans le passé. Avec un sourire amusé et mesquin elle se rappelle quelque coups pendables qu’elle a fait à James. Il y a eu une période où elle était toujours en recherche d’une bêtise à faire, d’une façon de se faire remarquer et ainsi montrer à tous à quel point Élisabeth Marjorie nouvellement Waterfall était une mauvaise mère. Une guerre psychologie où mère et fille se renvoyait la balle, elle était une mauvaise fille qui cherchait juste faire croire au monde au qu’elle était une mère indigne, elle était une mauvaise mère qui préférait les faux semblants et manipuler les apparences plutôt que de voir les problèmes qui la dérangeait en face.

Une guerre que la demoiselle Idalie avait perdu d’avance, mais qui lui a permit de faire ses armes pour explorer puis déjouer la perfidie humaine et voire une bonne partie des trésors de manipulation que vous pouvait développer une perverse narcissique. Et au milieu de tout cela il y avait les Waterfall père et fils. Même si elle éprouve un certain respect pour son beau père numéro trois. Elle reconnaissait qu’il faisait partie des moins pires, mais elle avait toujours une sorte de tristesse en pensant à lui. Au final il s’était fait avoir comme les autres. Il avait été tellement de bonne volonté qu’il venait parfois discuter avec elle pour lui dire à quel point sa mère avait changé. Qu’elle avait retenue des leçons de ses erreurs… Tu parles ! Elle avait juste apprise à être un ou deux plus subtile. La preuve en était il n’avait que son nom à la bouche…

Et enfin dans tout cela il y avait James. Il s’était fait punir un bon nombre de fois pour ou à cause d’elle. Au début il tentait gentiment de la couvrir. Après il juste avait été plus confortable de lui faire porter le chapeau par usure il était plus crédible que soit lui sur les petites bêtises… Mais il avait pas son pareil pour lui renvoyer l’ascenseur et la faire griller de façon exemplaire. Prise sur le fait, impossible de nier ou se dérober, elle pouvait juste encaisser et fanfaronner au monde les résultat de l’éducation si parfaite que sa mère avait promis à monsieur le juge pour avoir sa garde… Cela lui avait prit des années avant de comprendre qu’elle ne faisait que prendre le chemin de sa mère, et s’apprêtait à devenir une vipère insensible comme elle. Le premier déclic avait été…

« Oui, petite patrouille improvisée ! ... »

De se rendre compte qu’il était le premier dégâts collatéral de tout cela. Se rendre compte qu’au fond ça l’arrangeait qu’il la déteste. Cela semblait rendre tout plus facile…

L’héroïne se retourne alors que la porte automatique s’ouvre et laisse échappé la voix de James qui s’exprime en Japonais. Alors que l’échange se poursuit entre lui et la standardiste, elle assiste au malaise palpable qui s’installe en levant un index, cherchant quelque chose à dire pour sauver la pauvre jeune femme du mal-entendu. Puis se ravise quand elle se rend compte qu’au final, elle ne sait pas quoi lancer qui n’empirerait pas choses. Un sourire désolé se peint sur son visage alors qu’elle finit par recevoir un regard furieux de la standardiste qui prend la fuite.

« Well, that was something… » lâche-t-elle quand son binôme arrive à sa hauteur, avant de revenir à sa langue maternelle. «  He ben Don Juan ça va être drôle pour toi de la recroiser demain. »

Elle souffle un rire mi amusé- mi compatissant. Peut être qu'elle se ferait porter malade pour encaisser cela. Quoi que, les japonais ont beaucoup moins la culture de l'excuse valable pour manquer le travail, c'est plus tu viens quoi qu'il arrive. Ça, c’est sur, elle voulait pas être à la place du brun, mais elle reste tout de même à son écoute si il veut en parler.

« Le Parc donc ? Voyons voire à quoi ressemblent les fêtes foraines nippones »

Oui cela présageait une folle soirée de jeu du chat et de la souris avec les différents pick-pocket, tricheurs éventuels et potentielles pertes d’enfants dans la foule … La routine quoi.
avatar
Messages : 84

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: /
Alter: Grenades Végétales
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Nov - 13:16
"He ben Don Juan ça va être drôle pour toi de la recroiser demain."

Comme si ça pouvait vraiment lui faire quelques chose de la recroiser cette fille... Comme si c'était la première fois pour lui qu'il se retrouvait dans des situations gênantes et embarrassantes, le genre de situation qu'il faut bel est bien assumer que ce soit votre faute ou non...

C'est vrai qu'il était gêné pour la standardiste car sans le vouloir il venait clairement de lui mettre un joli râteau en bonne et due forme, heureusement il sait qu'il peut compter sur sa partenaires pour le soutenir et enfoncer le couteau dans la plaie comme elle sait si bien le faire.

"M'oh tu sais... Demain est un autre jour, elle fera comme si rien ne s'était passé et je ferais la même, comme deux hypocrites n’assumant pas leurs actes."

Il hausse les épaules en regardant l'état des trottoirs qui étaient étonnamment propres, rien à voir avec les rues françaises parsemées de chewing-gum gum et autres cochonneries.

"Le Parc donc ? Voyons voire à quoi ressemblent les fêtes foraines nippones"

Et ils ne tardèrent pas à le découvrir en approchant du fameux parc, il y avait beaucoup de personnes présentes ce soir, on pouvait entendre de la musique électronique, pas si différente des sons que l'on pouvait entendre dans les fêtes en France mais un peu plus... Rythmée et agressive.


Les attractions non plus n'étaient pas si différentes en soit, grand roue, manège à sensation, auto tamponneuses... Les bases d'une fête foraine.

Alors qu'il déambule dans la foule James aperçoit deux enfants qui étaient en train de se provoquer mutuellement pour monter dans un manège à base de "T'as peur hein?" ou encore "Ouais c'est ça... T'es pas cap!"

James observait les deux jeunes avec un léger sourire, la provocation par le défi ça il connaissait. Bon nombre de fois il avait eu des rivaux prêts à le défier dans divers domaines, mais jamais avec autant d'acharnement que cette personne...

Une annonce au micro le fait sortir de sa rêverie et lui fait lever la tête en direction d'un attroupement. Ici ils semblaient avoir une grande passion pour les jeux vidéos, en effet il y avait plusieurs salles d'arcades ambulantes ici et la et enfin sur une petite esplanade  dominant la foule en délire qui frappait des mains se déroulait un concours de danse en plein air avec une grande banderole. "Musutafu Just Dance Challenge".

Just Dance...!! Qui ne connaissait pas ce jeu? Tout le monde a au moins une fois essayé de danser avec des amis devant un écran pour le délire, ivre ou pas. En tout cas notre héro lui en avait déjà fait l’expérience et pas toujours en gardant l'équilibre. James s'approche de la scène observant les danseurs s'affronter avec acharnement et alors qu'au micro on annonce les inscriptions de nouveau ouvertes pour la prochaine session, soudain un sourire se dessine en coin sur son visage puis il se retourne avisant Jacinthe.

"Cap ou pas cap? Moi j'dis que t'es pas cap..." dit-il en pointant la scène derrière lui, arrogant à souhait.
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Disponible! (Je tiens à préciser que je débute en Rp forum, c'est mon premier alors il est possible que nos échanges ne soient pas immenses mais je me ferais un plaisir d'essayer. :3)

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: H2O
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Nov - 17:36
Cris, rires, lumières clignotantes en tout sens et en toutes couleurs, les panneau nommant les attractions sont tout plus fantaisistes les uns que les autres. Il y a quelques noms que Jacinthe ne parvient pas à comprendre, sûrement des jeux de mots dont les subtilités lui échappent. Le duo se fond dans la foule tant bien que mal. Étrangement, avec toutes les mascottes et vendeurs ambulants farfelus ils ne font pas si tâche que ça avec leur costumes de héros…

Jacinthe est occupée à scruter la foule et tendre l’oreille sans retenir plus que cela ce qui se dit. Elle se contente de filtrer les comportements suspects et les mots clefs qui peuvent indiquer une alerte ou  quelque chose d’anormal. Avec tant de monde, impossible de tout écouter en permanence. Toxic Smoothie doit aussi prendre garde à ne pas être touchée par un civil par inadvertance afin que personne ne s’empoisonne par erreur en la bousculant. C’est plus le domaine de Rogue Wave ça le contact avec les civils. En parlant du loup, voilà qu’il l’interpelle. Elle cligne des yeux et se remémore ce qu’il vient de lui dire en pointant la scène.

« Hum ? … … Ho. … Nan mais t’es pas sérieux ?! On est en patrouille là. »


Puis ce cher Rogue Wave, connaissant que trop bien sa binôme peut la voir d’abord arborer une mine fière et méprisante avant que celle ci ne se décompose. Luttant contre elle même la jolie blonde tente de contenir un de ses travers. Sa fierté l’empêche  tout d’abord de relever quelque chose d’aussi infantile, mais c’est cette même vieille enneamie qui lui dit quelle ne peut PAS refuser un défi. Un vieux plis pris depuis bien trop longtemps que ce dernier.

« Ne va pas t’imaginer n’importe quoi Wave ! » Lance-t-elle un index ganté et griffu pointé sur lui, son autre main posée sur sa hanche. « Un héros doit savoir travailler son image et saisir un échauffement en toute occasion ! »

De mauvaise fois, elle ? Jamais ! Toxic Smouthie tourne les talons et va s’inscrire prestement, sa longue natte fouettant l’air dans son sillage.

« On va leur montrer que l’équipe de la Rocket est dans la place ! »
Dit-elle en rendant le stylo à la jeune japonaise qui tient les inscriptions.

Très vite, il est entendu que l’héroïne ne compte pas faire tout le challenge, simplement participer pour l’amusement. Et le buzz. Jacinthe n’a pas totalement accepter pour relever le défi pour le plaisir. Il s’agit également de simplement se faire remarquer sur les réseaux sociaux…


C’est ainsi que pendant trois minutes la jolie blonde va se déhancher sur une musique japonaise assortie aux jolies griffes qui ornent ses gants. Elle ne fait pas un score mirobolant et laisse volontiers gagner son jeune concurrent afin qu’il accède à la suite du concours. Ce fait ne l’empêche pas de se déhancher sensuellement et danser en mimant l’icone de pixel. Griffant le vide de ses mains, elle exagère aussi certains mouvements pour faire jouer sa natte dans son dos. Puis se prenant au jeu elle lance certains regards provocants au hasard dans le public comme elle le fait parfois pour les séances photos. On peut aussi sentir par moment une certaine habitudes des boites de nuits, au fond on se refait pas.

Lorsque la musique se termine sur cette pose de chaton presque tiré d’un dessin animé, elle glisse un bref clin d’oeil James. Et Toc !
avatar
Messages : 84

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: /
Alter: Grenades Végétales
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Nov - 10:59
Comme il s’y attendait, Jacinthe fut très réceptive à son défi. C’était presque trop facile pour la convaincre. Elle n’avait pas tort ils étaient en patrouille et devaient rester concentrés, mais pour James c’était une patrouille un peu particulière, il était moins sur ses gardes qu’à son habitude se laissant aller à sourire bêtement comme un gamin. De plus l’ordre n’émanait pas directement de l’agence c’était une initiative personnelle.

Jacinthe essayait de faire croire qu’elle le faisait pour l’image et pour un éventuel échauffement quelconque mais dans le fond, James savait très bien que c’était par fierté et qu’elle ne pouvait pas le laisser la provoquer sans réagir. Elle n’osait juste pas le lui avouer.

" Un échauffement… Ton image… Mon cul ouais… " Lâche-t-il en français non sans rire à la blonde alors qu’elle file en direction de la piste.

S’en suivra alors un jeu du chat et de la souris entre elle et un public complètement sous le charme. Le flash des appareils photos n’en finissent plus de la prendre sous toutes les postures possibles et la blonde se prête au jeu des objectifs se laissant aller à bouger son corp de manière sensuelle, provocante.  Imaginez que cette scène soit une immense table et ajoutez des bouteilles d’alcool à foison qui sont en fin de vie avec des adolescents en furie et vous remontez de quelques années en arrière lors des soirées étudiantes…

James la regardera se déhancher par intermittence durant son show, il faut dire que la miss sait mettre ses atouts en valeur quand elle le souhaite puis il n'est pas aveugle. Cependant une gêne sera palpable. Détournant son regard dans le public il prêtera attention aux diverses réactions des personnes.

Faisant abstraction des commentaires déplacés de certaines personnes dans le public, entre les adolescents prépubères en plein fantasme et les demoiselles outrés ou jalouses, il devra prendre sur lui. En effet il n’est pas ici en civil et s’il y a bien une chose qu’on se doit de contrôler en tant que héros ce sont ses pulsions. Dieu sait que c’est beaucoup lui demander lui qui si souvent se retrouvait convoqué dans le bureau du directeur pour des motifs qu’il se devait d’inventer. Des motifs tous plus loufoques les uns que les autres et qui étaient totalement faux.

La musique se termine et le public hurle alors que sa collègue se fige dans une posture des plus féline qui soit lui adressant un clin d’œil. Le défi est bel est bien réussit. Il lève son pouce en direction du chaton de la soirée encourageant sa performance et attendra son retour pour la suite de la balade… Patrouille ? Qu’importe de quoi il s’agit il s’éloignera de tout ce beau monde et prendra appui non loin d’une machine à friandises. Cette odeur… Mmmh… !! Des pommes… Cuites ?!

Du moins espérons que Jacinthe arrive à le rejoindre car elle semble avoir pas mal de nouveaux admirateurs insistants. Cette distance et cette foule qui les séparent, ce retrait volontaire de notre héros qui la laisse respirer dans son petit monde à elle voulant se faire discret, une impression de déjà-vu.
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Disponible! (Je tiens à préciser que je débute en Rp forum, c'est mon premier alors il est possible que nos échanges ne soient pas immenses mais je me ferais un plaisir d'essayer. :3)

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: H2O
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Nov - 15:14
Une héroïne en collant moulant déchaîne forcément les fantasmes et jalousies en tout genre. Cela fait partie du métier et Jacinthe a toujours juger bon qu’il valait mieux se laisser porter par le courant que de lutter contre. Et cela passe aussi par utiliser cela à son avantage. Elle voit d’ici les partages en chaîne sur les réseaux sociaux et les marques qui vont la contacter pour des shooting photos ou pour « essayer leur produits ». Aka faire genre que ce « nouveau » produit qu’elle vient de découvrir est trop bien, ou bien laisser traîner négligemment tel ou tel objet dans le champs de ses photos.

C’est ainsi que parfaitement fière d’elle qu’elle tente de descendre de scène. Avec une certaine précaution car de nombreux civils l’ont rejointe et elle doit avoir un certain recul pour ne pas en empoisonnés quelques uns malgré elle. Finalement on lui propose de retourner en coulisse quelques instants, le temps que l’attention de la foule soit gagnée par les participants de la poule suivante.  Avant de faire volte face, elle jette un regard à James qui s’éloigne.

Comme un air de déjà vu. Un défi débile lancé très souvent par James qui lui vaut l’attention de tous, des bouteilles d’alcool qui s’enchaînent ensuite pour prouver qu’elle tient aussi bien l’alcool que le caïd de la soirée , quand elle parvient à se libérer, elle Le cherche. Mais il n’est plus là. Alors on lui dit de l’oublier, qu’il est juste bon à se battre avec la moitié du lycée, de la promo etc, et de revenir boire par ce qu’il y a Antoine, Jacques, Anaïs ou François qui est complètement ivre, qu’il faut pas rater ça…  Alors elle répond vaguement et se laisse emporter par tout ces personnes qui la demandent, déçue.  

Autre pays, autre mœurs, mais même engouement humain. Quelques civils l’attendent avec enthousiasme alors qu’elle passe la porte des coulisses. Elle enlève alors ses gants qu’elle tient dans son poing et se prête au jeu des selfies et des signatures d’autographes. Avant de s’éloigner en  rappelant que le devoir l’appelle. Elle gratifie son public d’un clin d’oeil complice avec un sourire radieux, remets ses gants et s’éloigne.

En contournant le stand, elle trouve un étal de nashi caramélisés. Sorte de fruit japonais à mi-chemin entre la pomme et la poire, elle en achète une barquette et grignote un morceau de fruit tranché piqué entre ses griffes.  L’héroïne se dirige dans la direction où s’est éloigné son binôme un peu plus tôt. Elle finit par le retrouver et l’interpelle en français.

« Tu l’as pris en filature ou bien ? »
Tout en parlant, elle lui tend machinalement le barquette de sucreries tièdes. « Quand je balayais la foule des yeux en dansant t’avais l’air concentré sur quelque chose parmi les civils. Tu as repéré un pickpocket ? »

Attendant sa réponse,elle reprend son observation des gens qui profitent des attractions alentours comme elle l’a fait avant un certain épisode dansant. Et peut être aussi par ce qu’elle s’attend à chercher une cible potentielle sur les futures indications du héro au masque noir.
avatar
Messages : 84

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: /
Alter: Grenades Végétales
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Nov - 13:25
Après plusieurs minutes d'attentes torturé par cette odeur de sucreries, James aperçoit enfin sa partenaire. Elle semblait être en un seul morceau ce qui était le plus important, les fans n'auront pas raison d'elle ce soir. Le jeune homme portait toute son attention sur ce que tenait la demoiselle. Une petite barquette qui attisait sa curiosité et qu'elle lui met presque sous le nez comme si celle-ci lui était destinée.

" Tu l’as pris en filature ou bien ? Quand je balayais la foule des yeux en dansant t’avais l’air concentré sur quelque chose parmi les civils. Tu as repéré un pickpocket ? "


Cette odeur, il n'y avait aucun doute c'était bien le fruit de la tentation qui se pointait juste la sous son nez!

"Un quoi? Ah... Nan j'ai rien vu d'suspect dans la foule. J'surveillais juste au cas où... T'aurais fais la même non? Patrouille avant tout... Mais surtout va pas croire que j'regardais pas ta performance non plus hein t'étais au top."


Il ne peut résister à piquer un petit morceau pour fuir un peu la discussion et le gobe en laissant échapper un bruit d'extase alors qu'il savoure ce fruit.

"Mhhhh... Oh p'tin... C'est trop bon c'machin... Faut que j'me trouve une nana du coin qui sache aussi bien les faire. Peut-être que la standardiste pourrait m'en faire... J'abuse un peu... Ou pas..."


Il s'en lèchera même les doigts n'en perdant pas une miette et regarde voir s'il en reste encore...

" Tu t'souviens de la fois où t'as fais un gâteau aux pommes...? "


Il ne peut s'empêcher de ricaner alors qu'il reprendra un petit morceau de fruit. Comment l'oublier cette histoire. Imaginez miss Jacinthe aux fourneaux. Ce soir là elle avait retourné la cuisine sans dessous dessus... Un carnage sans nom pour le plus grand malheur de la pauvre Maria...! Tout ça pour faire quoi? Un joli gâteau aux pommes mais non sans raisons! La demoiselle avait des choses à se faire pardonner et elle voulait se donner tout les moyens d'y parvenir...

C'est aussi lors de cette soirée que les Waterfalls ont faillit perdre le domaine familial... Eh oui... Jacinthe et la cuisine ne faisaient pas bon ménage à l'époque... Et quand on oubli quelques chose sur le feu pendant qu'on papote avec sa pote Melissa au téléphone à raconter des ragots... Bah un drame est vite arrivé.

Fort heureusement ce ne fut qu'un début d'incendie vite maitrisé. La première réaction de Jacinthe ne fut pas pour la cuisine, mais pour son gâteau... Heureusement il était sauvé... Mais légèrement brûlé... Voir carbonisé. Elle l'avait tout de même offert à James accompagné d'excuses en bonne et due forme affichant une petite moue. Pour sa part il avait fait l'effort d'y goûter quitte à presque y laisser une dent. Mais le geste était beau...

" Bon on continue? J'sais pas quand commence le spectacle son et lumières sur l'eau mais ce serait con de louper ça... Puis c'pas le tout mais pas mal de monde nous r'garde ils sont encore sur ta prestation de tout à l'heure j'pense.. Et j'aime pas qu'on me prenne en photo comme ça sans demander la permission."

Il grogne en direction des personnes qui viennent briser ce petit moment tranquillité avant d'emboiter le pas.
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Disponible! (Je tiens à préciser que je débute en Rp forum, c'est mon premier alors il est possible que nos échanges ne soient pas immenses mais je me ferais un plaisir d'essayer. :3)

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: H2O
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Nov - 15:37
Rien ? Juste au cas où ? La soirée s’annonce bien calme. Elle écoute son explication en piquant un nouveau morceau au bout d’une griffe. Elle savoure à son tour la douceur jusqu’à ce qu’il parle de la standardiste. Décidément cette pauvre fille va continuer à faire les frais du tombeur… L’héroïne dépose la barquette de fruits dans les mains de son binôme pour le laisser à sa dégustation. Encore et toujours cette standardiste, elle va finir par croire qu'il a un faible pour la petite brune… La jolie blonde lève les yeux au ciel.

« Je vais finir par croire que tu joues avec cette pauvre petite nippone... »

Elle ricanne et s’apprête à tourner les talons jusqu’à ce qu’un nouveau dossier refasse surface. Ah non ! Celle-ci est injuste Waterfall ! C’est avec une moue à moitié outrée et amusée qu’il en fasse mention qu’elle pointe un index vers lui en fermant un oeil.

« J’ai cramé ce malheureux gâteau une fois. Une seule. Les autres étaient tout à fait mangeables et même excellents ! »

Elle croise les bras avec une grimace boudeuse. Bon ok, on ne peut pas cramer un gâteau deux fois de suite. Une fois cramé  il est cramé quoi. Et bon,ok, aussi, celui-là en particulier était totalement cramé. Mais quand on te raconte la rupture du couple du bahut, le couple parfait avec un L majuscule,  et les rumeurs qui en découlent, tu te cales confortablement, avec un peu de pop-corn si possible, pour te régaler du drama. Et il fallait juste attendre quarante longues minutes de cuisson. c’était easy peasy. Bon c’était catastrophique sur le papier et ça été catastrophique. Les gâteaux aux pommes suivants furent des bijoux tout droit sortis d’un traiteur grand luxe, il fallait au moins ça pour se faire pardonner l’infamie cramée. Jusqu’à que ses talents de cuisinière rattrapent au moins la moitié de la qualité des pâtisseries du traiteur. Ou presque.

« Hum ? »

Elle jette un regard autour d’elle à la question de James. En effet, ils ne passent pas inaperçu. Elle dit que les costumes de héros jouent plus sur le fait que les yeux se tournent vers eux. Mais elle a peut être tort, après tout elle a dansé pour être remarquable au possible aussi.

« Oh. C’est le revers de la médaille d’avoir une binôme de ma trempe ! » ricanne-t-elle en agitant une main dans le vide comme pour chasser un insecte.

Elle lui emboîte le pas en gratifiant d’un clin d’oeil complice quelques uns des curieux et le rattrape alors que sa natte bat l’air derrière elle.  Toxic smoothie jette un œil à une attraction en forme de marteau dont les passagers attendent avec excitation de chuter avec la rotation de l’arme géante. Un claquement métallique régulier est émis par la structure alors qu’elle atteint son point le plus haut et qu’une musique rock donne le ton.  La blonde joint les mains au dessus de sa tête et s’étire.

« Le spectacle son et lumière ? Cette patrouille prend définitivement un air de ballade paisible. Je vais finir par croire que les rumeurs comme quoi le japon possède le plus bas tôt de criminalité sont vraies...»  

Elle soupire et reprends son observation de la foule. Sait-on jamais.
avatar
Messages : 84

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: /
Alter: Grenades Végétales
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Jan - 13:13
« Oh. C’est le revers de la médaille d’avoir une binôme de ma trempe ! »

Il effectue alors une légère déviation sur la droite venant la bousculer en douceur histoire peut-être de lui faire comprendre qu'elle sur-joue un petit peu... Et ça elle savait y faire comme si elle avait ce talent d'actrice depuis sa naissance comme un don... Enfin... Don pour elle, pas forcement pour les autres.

"Vrai que des comme toi il n'y en a pas deux j'dois bien le reconnaitre et heureusement dans un sens pas vrai? Une seule me suffit amplement. Quand à la standardiste... Elle m'intéresse pas plus que ça même si elle est loin d'être vilaine. J'sais pas elle a l'air... Spéciale ouais c'est le mot..."

Dessinant un léger sourire presque à la limite du furtif celui-ci disparaît presque aussitôt. Ils déambulent ainsi passant devant des manèges toujours plus impressionnants les uns que les autres. L'envie de montrer sa force... Son habileté au tir... La tentation était forte mais ils ne devaient pas abuser, Toxic avait déjà cramer un Joker avec la danse par sa faute certes... Mais se faire remarquer était peut-être ce qu'il voulait le moins.

Les bruits de carabines à plomb et les pétard se mêlent aux cris des enfants qui courent dans tout les sens avec des ballons et barbes à papa... Difficile de se concentrer avec autant de bordel. James zieute ici et là tant bien que mal et le duo continue sa petite ronde arrivant enfin devant l'étendue d'eau. Il y avait vraiment beaucoup de monde et les artificiers terminaient les derniers préparatifs.

"Viens... Suis-moi j'ai trouvé l'endroit parfait."


Il garde son regard figé sur un point précis du bord de l'eau et avance jusqu'à arriver devant une petite butée de terre avec un arbre immense et vieux... Il était probablement ici depuis toujours. L'accès à cette zone n'était pas autoriser au public et les vigiles du parc veillaient au grain.

"Bonsoir, c'est la R.A qui nous envoie, patrouille nocturne on a b'soin de prendre un peu de auteur pour une vue d'ensemble du parc."

Les deux vigiles lorgnent bien évidemment sur la jolie fleur accompagnant James dans un premier temps ce qui aura le don de l'agacer très fortement. Il leur met son badge de héro sous le nez et les agents de sécurités surpris par la virulence du jeune homme les laisseront finalement passer.

"J'sais c'que tu pense... C'est pas bien t'abuses de tes droits de héros bla-bla... Alors ouais... Un peu... Mais c'pour la bonne cause on aura vraiment une bonne vue d'en haut."
dit-il a sa collègue l'air de rien.

En effet James avait vu juste c'était l'endroit parfait pour profiter du spectacle... Ou surveiller la foule... Qu'importe. Enfin... Pour y parvenir il faudrait escalader cet arbre et se caler en son sommet ce qui vu comme ça... Ne devrait pas poser de problèmes à nos deux héros.

James pour sa part se servira de son grappin pour se hisser rapidement dans cette petite jungle de branches et trouvera un endroit dégagé avant de s'y poser prêt à savourer le spectacle et la fin de la barquette en attendant sa binôme.

"Magne toi ça va bientôt commencer!"


Oui, à ce moment précis on se demande si la sécurité de la foule l'importe plus que le spectacle sur l'eau qui ne tardera pas à débuter.
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Disponible! (Je tiens à préciser que je débute en Rp forum, c'est mon premier alors il est possible que nos échanges ne soient pas immenses mais je me ferais un plaisir d'essayer. :3)

Fiche de Pouvoir
Grade: 24
Année et Classe: /
Alter: H2O
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Jan - 17:50
Son étirement paresseux est interrompu par une bousculade de son partenaire. Elle ricane, ses grands talents de comédienne ne sont jamais reconnus à leur juste valeur ! Elle hausse un sourcil avec un sourire malicieux quand il mentionne la standardiste. Elle pensait que le sujet était clos avec cette histoire de faire comme si de rien n’était le lendemain. Le sujet le turlupine donc quand même un peu. Spéciale ? Ça veut tout et rien dire selon le contexte, et cela peut même devenir insultant selon ce que l’on entend par ‘spéciale ‘. La Blonde hausse les épaules et ajoute quelques mots.

« On aurait été en Europe, je t’aurais bien dit ‘’fait-en un plan cul au pire’’ si t’es pas sur de toi. Mais je sais pas si les japonnais sont assez libérés sur ce point pour ce genre de relation. »

La patrouille reprend alors qu’elle observe des  adolescents jouer à qui est le plus impressionnants pour faire rêver les filles. Elle remarque que l’un d’eux semble mauvais perdant et se fait chahuter par le tenancier de la billetterie d’une attraction de type montagne russe, peut être un défi de sa bande d’aller dire quelque chose en particulier au forain.  L’adolescent en question, à la chevelure colorée d’un rose flash méché de vert, crache même quelques flammèches à l’adresse de l’homme derrière la vitre. Le ton aurait pu monté mais finalement ses amis l’appellent au calme et tous s’éloignent. Les dieux semblaient vraiment décidés à ce qu’il ne passe rien de particulier ce soir pour les héros qui approchent d’une rive. Le clapotis de l’eau est étouffé par le brouahaha survitaminé des différentes musiques qui jaillissent des attractions.

James semble avoir une idée en tête. L’endroit parfait ? Pour ? Dans son esprit défilent bien des choses mais rien qui ne semble en liens logique avec la situation. Pourquoi se rendre ici ? Bien quelle garde un visage sérieux pour le civils qui les observeraient. La réponse vint lorsque Rogue annonce ses intentions aux vigiles qui leur barrent la route. Elle affiche un air blasé et sévère en réponse aux regards que lui adressent les vigiles. Réflèxe pour soutenir son binôme dans son initiative. Bien que son costume noir et masqué soit plutôt dissuasif de base. Une vieille blague aussi, qui date de quelques coups pendables dont ils se sont tirés à cause de bobards pendant leur années d’entraînement.

Enfin là ils n’étaient plus des débutants mais des héros en service. Ils n’était pas très moral d’abuser  de ce genre d’autorité. Elle lève un index et entre-ouvre la bouche pour dire le fond de sa pensée, mais elle est devancée par James. Elle hausse un sourcil dans une moue sceptique. Difficile de dire si il s’agissait de mauvaise foi ou non.

« Je vais finir par croire que je deviens trop prévisible. »
ricane l’héroïne alors qu’ils s’approchent du fameux arbre.

Elle regarde autour d’elle, et constate enfin qu’effectivement la vue permettait de mieux observer les environs. Mais pourquoi avoir limité l’accès de la zone ? Simplement pour éviter des chutes dans l’eau ? Cela semble le plus probable mais… On la somme de se dépêcher de grimper.

« J’arrive, j’arrive ! » Ronchonne-t-elle en français avant de prendre son élan.

Tel le félin qu’elle a imité un peu plus tôt, elle jouera de ses griffes et de quelques acrobaties pour rejoindre le héros dans les hautes branches. Alors qu’elle force sur ses bras pour se hisser sur une branche voisine à celle de James, un sourire fend son visage. Il a un côté de petit garçon touchant parfois. Surtout là, dans son costume noir de ninja aquatique alors qu’il déguste ses fruits et attend le spectacle avec impatience…  Elle lâche un petit rire en s’asseyant sur sa branche.

« Tu es sur que tu es en état de faire ton taf Waterfall ? »
Le taquine-t-elle en français alors qu’elle guette, elle aussi, le début fameux show.

Elle se dresse ensuite sur ses jambes en se tenant à une branche proche d'elle d'une main pour garder l’équilibre avec la brise nocturne qui agite doucement la frondaison. Elle ne peut s’empêcher d’observer la foule, pour se donner bonne conscience.
avatar
Messages : 84

Fiche de Pouvoir
Grade: 29
Année et Classe: /
Alter: Grenades Végétales
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Zone résidentielle-