Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 47 Elèves | 09 Ligue des vilains | 09 Vilains | 07 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Faire peau neuve ( avec Aaron Arkving)

 :: Musutafu :: Cantina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 27 Nov - 19:17
Et ce qui devait arriver, arriva. Leonard lui avait parler « d’alters surpuissants », mais il semblait qu’il pouvait être mis au tapis pour moins que ça. Etait il si faible que ça ?!

Toutes ces pensées tourbillonnaient dans la tête de Crane alors que l’assassin le tenait en respect. C’était clairement de la soumission. Les rôles étaient, pour ainsi dire, contraire à son habitude.  Le visage de Leonard était devenu rouge de colère, et il ne se fit attendre deux fois pour se relever, une fois relâché.

La question de son adversaire le rendit furieux.  Ce n’était qu’un jeu pour lui, il le sentait. Crane tenait toujours fermement son couteau visiblement inutile, tout en tremblant d’animosité. Bien que silencieux, il souhaitait intérieurement sauter sur le vilain, le poignarder, lui couper les mains…  Mais son bon sens le retenait. Ça serait inutile, et suicidaire. Mais que faire alors ? Cet individu n’avait laissé transparaître aucun point faible… Et il se permettait en plus de se nettoyer son petit genou, dans cette situation !

Oh… oh, oh…Leonard redevint lucide pendant un instant. Il s’immobilisa telle une statue pour réfléchir.

Se pourrait-il que monsieur soit maniaque ? En repensant à son amour pour la propreté de ses pistolets, ça tomberait presque sous le sens. Et tout à coup, une idée jaillit.

Crane regarda alternativement son couteau, et son adversaire. Puis soudain, il retroussa sa manche et se tailla profondément le poignet gauche. Il convulsait presque, mitigé entre excitation et douleur. Le sang commençait à se répandre au sol, mais ça ne suffisait pas. Leonard continua son œuvre, se poignardant frénétiquement, presque jusqu’à l’os. L’hémoglobine éclaboussait les murs. De grosses flaques s’étaient formées au sol. Après un coup plus fort que les autres, le tueur passa sa blessure béante sur tout son corps, afin d'être recouvert de rouge.  Seuls ses petits yeux blancs globuleux ressortaient. Sa psychose revenante,  il commença donc à s'avancer doucement, agitant sa plaie de plein fouet, histoire d’asperger le visage de son adversaire.

Prévoyant la passivité de l'ennemi, Crane profita de cette effrayante mascarade pour lui lancer sa lame ensanglantée , et lui foncer dessus. Ça, au moins, allait le faire réagir, sauf s'il souhaitait mourir. Poings crispés, Leonard profita de ces quelques secondes de surprise pour lui asséner un délicat crochet du droit, extériorisant toute sa colère en un coup. Il n'était pas bien doué au corps à corps. Le squelette humain est dur, et sa main encore valide en faisait les frais. Mais peu l'importait. Ce vilain devait comprendre qu'on ne se moquait pas de Leonard Crane sans conséquences.
avatar
Messages : 65
Disponible en RP : Ui

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: régénération rapide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Nov - 0:31

Leonard Crane

Aaron Arkving


Faire peau neuve




Qu'allait-il pouvoir faire ? Aaron l'attendait de pied ferme, qu'allait-il lui sortir cette fois-ci ? Il semblait réfléchir, du moins c'est la seule chose qu'il pouvait penser de son adversaire, vu la position qu'il tenait. Puis soudainement, Leonard mutila son bras, semblant pris d'une folie personnelle.
Cela ne fit pas réagir Arkving, conscient que cet homme rose possédait un alter adéquat à sa survie. Sans aucune goutte de panique dans son sang, Bunshin fixait de son regard impénétrable le vilain qui agitait son bras sanguinolent autour de lui.

Il avançait en continuant ce mouvement, faisant gicler son propre sang partout dans la ruelle. Le sol, les murs, ils en furent rapidement tâchés. Que comptait-il faire ? Avait-il une sorte de fibre artistique sanguinaire ? À vouloir recouvrir son tableau de rouge, pour ensuite terminer avec lui comme bouquet final ?
Peut-être qu'il l'était, chacun son art et c'était des choses à respecter, bien que certaines ne possèdent aucune morale. Au final, cela semblait plutôt être une diversion qu'une véritable "attaque". Leonard avait de nouveau décidé de l'attaquer au corps-à-corps, ce qui semblait être son seul choix.

C'était donc le point à développer chez lui. Si c'était le style qu'il préférait, Aaron se tâcherait de lui donner quelques conseils, si jamais un jour se présentait. Enfin, tout cela s'était si la nouvelle recrue acceptait également de recevoir ce genre "d'entraînement".
La seule véritable surprise qu'il a pu avoir, ce fut le lancé de sa lame, bien qu'elle soit un minimum prévisible, elle lui était passée à quelques centimètres du visage. Chose répugnante de se faire blesser par ce genre d'arme dégoulinante de sang, et également grand porteur d'une certaine maladie, c'était un moyen comme un autre.

La lame ensanglantée se planta dans la palissade de bois robuste qui servait de limitation pour la rue où il se trouvait, créant donc deux culs-de-sac. Toutefois, s'étant concentré sur son esquive, il était parfaitement ouvert pour recevoir le coup-de-poing de l'homme à corne.
En plein abdomen, douloureux, et à en couper le souffle, mais heureusement rien de "renforcé". Son alter était centré sur un combat se basant sur la durée, voir un peu défensif. C'était un autre point qu'il allait devoir exploiter dans ses futurs combats. Le coup en pleine poitrine fit reculer Arkving, qui en lâcha un soupir essoufflé.

Sacré coup pour débuter, mais il en fallait plus pour le faire tomber. Aaron profita du contact rapproché entre lui et son adversaire pour lui saisir le bras. Bras qui était toujours tendu suite au coup-de-poing donné, et dont il profita. Rien de sensationnel comme contre à ce coup classique, il lui asséna une prise simpliste, mais qui demandait d'avoir ce genre d'ouverture.
Saisissant le bras du vilain, qu'il tourna, il le plaqua au sol, ventre contre terre, coude planté en plein milieu de sa colonne vertébrale, tandis que son autre bras maintenait fermement le bras de son opposant. Ce genre de parade, il les avait apprises lors de sa période d'or en tant qu'agent.

Ce n'était pas la seule qu'il connaissait, mais il avait eu le temps de se familiariser à ce genre de combat nécessitant d’immobiliser l'adversaire, notamment lors de l'arrêt de vilains. C'était grâce à cette époque qu'il avait un minimum de base dans ce domaine, sinon, il aurait été une vraie quiche dans ce milieu.

« C'était plus efficace. Forcer son adversaire à esquiver une première attaque à la suite d'une autre difficilement esquivable. »


Toujours bloqué dans la même position, jaugeant son adversaire, il continua de commenter l'action. Il faisait un peu office d'un juge de performance, notant et validant ou non ce qu'on lui présentait. Après être sûr que Leonard soit "calme", il le relâcha de nouveau et se releva. Tout comme la fois précédente, il lui demande s'il avait d'autre chose à montrer ; ou s'il pouvait passer à une phase "d'apprentissage" si évidemment le bonhomme rose en avait ne serait que l'envie.
Certains vilains hargneux et égocentrique, même en se sachant inutile, refusait l'aide qu'on pouvait leur proposer pour s'améliorer. Il en avait déjà vu de ce genre, et c'était dommage de rencontrer des cas perdus, généralement irrattrapable. Il espérait que son adversaire n'en soit pas un.
avatar
Messages : 121
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Nov - 22:32
Un bruit sourd se fit entendre, alors que Crâne tombait lourdement au sol. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait dans cette situation, les trente dernières secondes mises à l'écart. Il connaissait cette prise, assez courante en milieu carséral. Très pratique, pour maitriser une bête sauvage tel que lui. Mais c’était sans compter sur son Alter… et de ce fait, les gardes avaient fini par comprendre que cette technique n’était que peu utile sur quelqu’un n’hésitant pas à se déboiter les os.

Actuellement, la poupée de chair commençait à se débattre à terre, afin de se libérer de nouveau de son emprise. Ses mâchoires se déformèrent lentement, laissant échapper un terrifiant hurlement de frustration. De ce qu’il entendait, il n’avait que faire du « jugement » de son ennemi.  Était- ce le moment? Il se préparait à se disloquer l’épaule, mais se sentit soudain…vaseux, prit de vertiges. Il continuait de perdre beaucoup de sang, et son corps le mettait en garde. Puiser ainsi dans ses réserves l’avait terriblement affaibli, et bientôt, ses cris s’atténuèrent. Posant la tête sur le bitume ensanglanté, il reprit calmement sa respiration. La bête était pour ainsi dire, domptée.

Son calme revenu, il écouta l’assassin. Et alors qu’il se relevait difficilement, Crâne fit le choix de laisser sombrer sa fierté, et de s’en remettre à lui, en hochant doucement la tête sur le coté. Cela avait eu sur lui l’effet d’une douche froide. Il n’aurait jamais pensé finir dans cet état, dans une ruelle sale, simplement pour rentrer dans la ligue. Allait-il seulement être accepter? A la vue de ses performances, il avait tous les droits d’en douter. Mais il était hors de question d’abandonner pour si peu…

Leonard, titubant quelque peu, passa la tête baissée devant son adversaire, reprenant son arme plantée dans le mur. Son manteau étant fichu, il essuya vivement sa lame contre ce dernier, et le jeta à terre. La chaleur de l’été devenait étouffante, et toutes ces activités physiques n’aidaient pas. Le jeune tueur en sueur, vêtu d’une belle chemise en coton rentrée dans son pantalon, se mit en garde. Décidé à faire le premier pas, il attaqua plus doucement le vilain au niveau du ventre, afin que ce dernier puisse contrer sans lui casser quelque chose. Il se dit que vu son niveau actuel, n’importe quelle technique était bonne à prendre.
avatar
Messages : 65
Disponible en RP : Ui

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: régénération rapide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Nov - 23:58

Leonard Crane

Aaron Arkving


Faire peau neuve




Il semblait avoir ralenti son rythme. Aaron prit cela comme une réponse à son invitation d'entraînement. Bien, s'il était décidé à apprendre de ses erreurs, ou même à apprendre de nouvelles choses tout court, c'était un bon élément. À garder donc, cela va de soit. Cette fois-ci avec plus de souplesse, Bunshin ne bloqua pas le coup, mais accompagna le mouvement du vilain.
Cela, tout en dégageant son flan pour ne pas se faire réellement embrocher. Une fois le mouvement accompli, il se redressa et lâcha le bras de l'homme à cornes. Il adopta la même position de garde que Leonard, puis répéta son geste sur lui cette fois-ci. Il le fit aussi doucement que son adversaire l'avait fait, puis arrêta son poing à une certaine distance de son flanc.

De là, sa main ne le touchait pas, mais il actionna la lame à son avant-bras, qui sortit d'un bruissement métallique. La lame finissait la distance et sa pointe métallique touchait la chemise du bonhomme rose, sans la percer. Aaron avait visiblement fait attention et jaugé la distance pour qu'elle s'arrête à ce niveau.
Après avoir arrêté son geste, il se redressa pour expliquer son geste. Ce coup classique mais indémodable variait selon les utilisateurs. Le trafiquant avait pu remarquer son style agressif et lui conseilla donc de continuer à développer ce style, tout en prêtant attention à sa gestuelle.

Porter des coups, c'était bien. Qu'il touche, c'était mieux. Mais avoir une bonne gestuelle et surtout de bons réflexes permettaient une garde assurée. Leonard savait visiblement manier la force brute plus ou moins bien, mais semblait laisser à désirer pour ce qui était des défenses.
Bien que de part son Alter, il n'en ait pas spécialement besoin, cela restait vital, surtout dans un combat rapproché. Si l'adversaire était plus fort, il fallait se servir de sa force, et faire tourner son désavantage en puissance. Visiblement conscient de ce qu'Aaron pouvait dire, il enchaîna avec une petite parenthèse.

« Comme tu l'as dis toi même, un vilain seul, aussi bien entraîné soit-il, ne vaut rien sans contact et aide. Tu peux choisir de vivre ta vie seul, mais tu en pâtiras le restant de tes jours. »


Après avoir répété le coup à Leonard, afin qu'il assimile parfaitement la gestuelle adéquate, il alla chercher le manteau du vilain. Il l'avait jeté à terre, visiblement pour l'abandonner. Chose à éviter totalement, car chaque objet laissé pouvait constituer un indice, ou une preuve.
Il lui rendit donc, en lui indiquant que laver ses affaires n'était pas quelque chose de difficile à entreprendre. Enfin, il indiqua à la nouvelle recrue que cette session était finie, pour le moment. Bunshin ne souhaitait pas trop traîner ici, sachant les ruelles mal famées, cela pourrait finir en engagement surprise.

Très peu pour lui donc. Il indiqua à Leonard qu'ils rentraient pour la Cantina, qui n'était, au final, pas si loin de leur position. Ce qui rendit le chemin d'autant plus cours pour eux, c'était tant mieux. À nouveau, comme s'ils n'étaient jamais parti, ils entrèrent tour à tour à l'intérieur de cette planque aux allures d'un vieux bar jazzy.
On s'y sentait un peu comme chez soit, s'il l'on oublie qu'en étant ici, on était potentiellement entouré de vilains armés. Comme à son habitude, Aaron se dirigea vers le bar, où se trouvait toujours son vieil ami. Kurogiri semblait d'ailleurs étonné de leur retour.

Combien de temps avait-il pu s'écouler depuis leur départ ? En prenant en compte la petite marche allé-retour, l'échauffement, l'entraînement et les explications, peut-être une petite heure. Dans tous les cas, ils étaient revenus, sans blessure physique visible.
Peut-être que cela c'était mieux passé qu'il ne l'avait pensé ? Kurogiri, perplexe, demanda donc des nouvelles à Arkving de cette petite excursion. Ce à quoi Aaron répondit, en s'asseyant sur l'un des sièges face au bar :

« Hm ? Le nouveau ? Il est admis. »


avatar
Messages : 121
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Nov - 22:39
Ainsi passèrent ce qui lui semblait des heures. Sous ce soleil de plomb, le jeune homme suintant attaquait, contrait, esquivait, encore, et encore… Et malgré ses crampes, il commençait à y prendre gout. La technique qu’on lui apprenait, en plus d’être classe à observée, était simple à imiter. Parfait pour un non-sportif tel que lui. Esquiver, attraper, recommencer… Esquiver attraper, recommencer… La fatigue laissa bientôt la place au plaisir. Ses enchainements devinrent plus rapides, plus précis, et bientôt, il pu reproduire fidèlement les mimiques de son master sensei. Les discours grandiloquents de ce dernier lui rappelaient ces vieux téléfilms d’arts martiaux. Il réprima un rire alors que tous deux rentraient à la cantina.

Après cette petite séance, Leonard se sentait bien. La dopamine lui faisait oublier la raclée qu’il s’était pris. Bah, après tout, c’était du passé! Il n’avait qu’à s’entrainer comme aujourd’hui, afin de devenir plus fort. Pour l’instant, il profitait de la situation présente, s'étirant les bras derrière la tête: il faisait beau, il avait apprit une nouvelle technique,  et avait à priori réussi à convaincre son hôte. Mais ces pensées positives disparurent alors que la porte de la cantina s’entrouvrait, laissant apercevoir les marques qu’il avait laissé sur le bar, lors de sa présentation mouvementée. Il s’arrêta quelques instants. L’estomac noué, il attendis debout, sur le palier, une réponse quelquonque.  Ces quelques instants d’euphorie lui avaient fait oublier le caractère exécrable de l’assassin. Il ne se pressait d’ailleurs pas pour annoncer la nouvelle, prenant bien le temps de s’assoir, histoire de laisser du suspens, sans doute…

Mais lorsque le mot magique fut prononcé, Leonard n’hésita plus et entra dans le bar. Il pensa à remercier personnellement  l’assassin, mais se résigna. Ayant maintenant un aperçu du personnage, il en déduit qu’il valait mieux économiser sa salive. Si cette expérience avait appris quelque chose à Crane, , c’est qu’il n’allait pas s’entendre avec ce bonhomme, malgré son beau discours au début de leur rencontre. C’était un peu malheureux, mais chacun est comme il est.  En espérant tout de même qu’il rencontrerai d’autres personnes plus amicales… Mais il n’en oublia pas les bonnes manières pour autant. Il avait été son ticket d’entrée, et ça, il ne l’oubliera pas. Et sur ces pensées, il se courba légèrement en avant, vers le barman.

- Je vous remercie de me recevoir… leur chuchota-t-ils, enthousiaste.

Il ne baissait pas la tête, le fixant dans le blanc des yeux. Peut-être allait-il enfin se sentir chez lui...
avatar
Messages : 65
Disponible en RP : Ui

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: régénération rapide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Déc - 19:33

Leonard Crane

Aaron Arkving


Faire peau neuve




Visiblement redevable envers les deux vilains, Leonard les avait remerciés. Mais cela, Aaron n'en avait plus vraiment grand chose à faire. Il semblait désormais focaliser sur son cellulaire qu'il avait sorti pour répondre à un appel quelques minutes après avoir pianoté dessus ; pour probablement envoyer un message.
C'est à côté de Kurogiri et du nouvel arrivant qu'il décrocha.


« Hm, qu'est-ce que tu veux ? »


Un moment de silence, visiblement troublant se passa, alors qu'Arkving écoutait les informations qu'on lui transmettait. Il soupira à un moment en se pinçant l'arête du nez, geste qu'il lui arrivait de faire dans les moments où il était agacé. Son regard bleu acier glissa dans celui de Kurogiri qui se figea un instant, surpris qu'il le regarde. Mais rien ne semblait trahir les émotions qu'il pouvait ressentir intérieurement, il restait de marbre.

« Je vais passer récupérer ce que tu as reçu. Le moindre endommagement sur la marchandise et je ne te paye pas. »


La voix à l'appareil semblait visiblement parler vite, un brin d'affolement que la personne semblait cacher avec des rires et de la plaisanterie. Chose qui n'amusait pas du tout l'interlocuteur au bout du fil. Après encore quelques minutes de conversation, qui semblait faire une éternité pour le trafiquant, il termina par une dernière phrase.

« Charge la au même endroit que la dernière fois. J'arrive. »


Puis il raccrocha, sans même avoir de réponse, visiblement soulagé de couper court à cet échange. Un petit souffle sortit de ses narines, puis il alla se masser la nuque un instant, tout en craquant ses os d'un côté et de l'autre. Après cela, il craqua ses phalanges et ses poignets, qui résonnaient dans une étrange symphonie morbide. Visiblement plus détendu après cela, bien que son expression faciale n'ait absolument pas changé depuis le début, il informa le barman de ce qui l'attendait.

« Je vais chercher un bout de la marchandise que j'avais commandé au préalable pour la Ligue. Les stocks vont commencer à se faire rare, alors j'en ai profité. »


« Tu as besoin de mon aide pour le transport jusqu'ici ? »


Aaron fit mine de réfléchir, pendant que Kurogiri venait de finir d'essuyer un verre. Il secoua négativement la tête à l'attention de son vieil ami, puis son regard de marbre glissa vers l'homme rose à cornes. Il était visiblement resté à côté d'eux, sans qu'Arkving ne sache pourquoi. Jouait-il aux espions ? Si c'était le cas, il n'allait pas trop l'apprécier.

« Hm, non, ne te dérange pas. Une autre paire de bras suffira. »


En disant cela, il désigna de la tête Leonard, puis fixa celui d'un regard qui lui signifiait qu'il avait vraiment intérêt à avoir une bonne raison pour refuser cette proposition. La mort par exemple, c'était une bonne excuse oui. Mais Aaron avait principalement pensé à ramener cette nouvelle tête pour voir s'il était bien un vilain et non pas un simple paumé en vadrouille qui chercherait des infos sur la Ligue. Il en avait déjà vu des comme ça, ils avaient fini à la mer ou au feu, préalablement mort ; enfin pas pour tous.
Aaron rangea son cellulaire dans une des poches de sa veste noire. Avant de partir, il allait devoir repasser par la petite salle à côté où il avait laissé quelques affaires à lui le temps de se poser à la Cantina. S'il repartait, ce ne serait pas sans. Mais avant, il lui fallait la réponse de Leonard, évidemment positive, il n'en doutait pas, non. Ce serait dommage qu'un nouveau venu de la Ligue ne la quitte dans la même journée.
avatar
Messages : 121
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Déc - 1:56
Parfaitement immobile, il écouta avec grande attention cette discussion au téléphone. Son coté commère, sans doute.  Après, pas besoin d’être Sherlock pour comprendre qu’il s’agissait d’un échange. Mais de quoi? Des armes, des bombes peut être… Oh, il en était tout excité. Ses joues en devenaient rouges. Mais pourquoi parlait-il de rupture de stock? Leonard avait entendu parler de  l’attaque du centre d’examen, et malgré la raclée que la ligue s’est prise face à All Might, ça avait du être un sacré spectacle.  Ah, si seulement il avait pu voir ça de ses yeux... Mais peut-être préparaient-ils quelque chose de plus gros? Dans tous les cas, il savait pertinemment que ce bar n’était qu’une façade d’un plus grand projet, auquel il allait participer.

-(…) autre paire de bras suffira…

Il releva un peu la tête par réflexe, sortant de ses pensées. Il n’attendais plus que ça, de partir en mission! Mais si cela nécessitait un compagnon, c’était que la livraison devait être encombrante, ou dangereuse à transporter… Ou peut être étais-ce encore une autre étape à l’initiation. Peut être… Sans doute… Ça semblait presque trop beau. Un nouveau membre, une mission à faire… Mais Leonard était aussi connu pour sa paranoïa… Croisant le regard de son interlocuteur, il pencha légèrement la tête et acquiesça d’un signe de tête à sa demande implicite.

Il posa donc son élégant chapeau sur son crâne chauve, rangea son couteau dans son pantalon, et suivit l’assassin dehors, déambulant à pas feutrés derrière lui, telle une ombre, sous le soleil estival. Obéir aveuglément... Il détestait ça. Obéir tout court d'ailleurs.  Mais ayant compris que son « boss  » n’éclaircirai pas la situation, il préféra jouer au jeu du silence, afin de s’économiser mutuellement leur salive.

Ils arrivèrent finalement à bon port. Devant Leonard se trouvait une magnifique voiture noire; chose qui aurait pu l’épater si seulement il en avait quelque chose à faire. Pour lui, ces engins servaient à combler quelque chose. Et plus la voiture est grosse…
Tout en caressant la carrosserie du bout des doigts crochus, il jeta des petits regards sur son collègue. Serait-ce ce genre de personne? Maniaque et complexé? Et c’est moi le fou? Il ne partagea cependant pas ses pensées avec lui, pour des raisons de survie évidentes, et entra tout naturellement dans la voiture, resserrant le tissu de sa chemise sur sa blessure au poignet, afin d'éviter au sang de gouter.

-Où allons nous? Fini il par chuchoter, sa curiosité prenant le dessus.
avatar
Messages : 65
Disponible en RP : Ui

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: régénération rapide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Déc - 18:55

Leonard Crane

Aaron Arkving


Faire peau neuve




Après un consentement physique de la part du nouvel arrivant aux capacités régénératrices, Aaron s'éclipsa un court instant pour aller chercher comme prévu quelque chose. Il ne mit pas longtemps, semblant avoir fait un simple aller-retour qui était allé droit au but. Le trafiquant était simplement allé chercher son masque de "vilain", ou plutôt, le masque de Bunshin comme il l'appelait.
L'homme n'en était pas à avoir plusieurs personnalités, mais il considérait cette partie de lui, tout comme son Alter, comme des facettes différentes d'une même personne. Il pouvait être plusieurs choses, tout en restant une unique personne.

Leonard le suivait en silence, ce qui n'était pas pour lui déplaire, lui grand quémandeur de calme et de sérénité. C'est en arrivant dans un parking un peu plus loin, qu'Arkving le guida jusqu'à sa voiture. En temps normal, si on ne s'en approche pas pour regarder la marque, on croirait voir une voiture classique, noire. Bien que les vitres soient teintées, la forme n'était pas si frappante, c'était d'ailleurs pour cette capacité à se fondre dans la masse qu'il avait acheté cette voiture.
Pas question de se trimballer avec une voiture qui coûterait plus d'un membre, et bonjour la discrétion. Une fois à l'intérieur côté passager, il précisa à la personne qui l'accompagnait de faire attention où il mettait les pieds, en l'occurrence, de ne pas salir tout et n'importe quoi. Maniaque de première, mais légèrement flemmard, il n'avait pas envie de finir sa soirée à nettoyer l'intérieur de son véhicule.

Il déposa à l'arrière son masque à l'arrière, pour ne pas qu'il le gêne en étant placé en évidence sur l'avant. Alors qu'il était en train de démarrer et de sortir de sa place de parking tout à fait normale, une question à peine parlée lui parvint jusqu'aux oreilles. Où allaient-ils ? C'est vrai qu'il ne l'avait pas informé de leur destination.
Mais en avait-il seulement besoin ? Comment devait-il le considérer à l'heure actuelle ? C'était compliqué, d'autant plus qu'Aaron n'était pas vraiment le meilleur pour se sociabiliser. En soit, méritait-il de connaître la destination ? Oui, évidemment, il finirait par le découvrir, mais pour l'essence même de cette mini-mission, il n'en voyait pas l'actuelle utilité.

« Nous allons récupérer des marchandises sur un lieu d'échange. »


Préciser les marchandises ? Inutile, de même pour le lieu, il le verrait bien assez vite pour ce dernier. Peu de temps de trajet, et heureusement pour le conducteur et le passager, sûrement, car le pilote n'était pas du tout bavard. C'est près d'un vieux port qu'ils arrivèrent, de grands bâtiments visiblement désaffectés gisaient sur le flanc gauche ; tandis que d’innombrables caisses métalliques empilées les unes sur les autres formaient un étrange dédale de fer coloré.
Avant de sortir de sa voiture, Aaron coupa évidemment le moteur et attrapa son masque posé en arrière pour le placer sur son visage. Il lui couvrait parfaitement celui-ci, on ne croirait d'ailleurs plus voir la même personne. Rajustant sa veste et la sangle arrière du masque, il attrapa également à ses pieds une petite valisette. Il quitta l'intérieur de son véhicule, fermant une fois que Leonard fut sortit, puis lui confia la fameuse mallette en lui disant de faire attention avec.

Mains dans les poches de son long manteau sombre, il s'approcha de ce fameux dédale de métal, trois personnes attendaient près d'un des caissons. Deux molosses, visiblement gardes du corps du plus petit homme qui semblait un peu nerveux. Il s'exprima d'ailleurs à ce sujet envers son commanditaire, comme quoi il n'aimait pas les échanges en plein air et que c'était risqué aussi bien pour lui que pour Bunshin.
L'expression figée du masque, sans un mot d'Aaron lui fit ravaler sa salive et il passa donc directement aux négociations, histoire de ne pas s'attarder. Les deux hommes plus grands qu'eux soulevèrent deux grosses caisses, visiblement lourdes, et les posèrent à côté du vendeur et de l'acheteur.

Le petit homme tendit la liste de commandes de Bunshin, qui la vérifia, puis l'invita à aller évidemment vérifier le matériel que détenaient les caisses. Le silence était si pesant que le négociateur ne pouvait s'empêcher de commenter pendant qu'Aaron vérifiait minutieusement qu'il ne manque rien. Le trafiquant se redressa après son inspection, tel un robot, puis tourna la tête vers le vendeur, celui-ci semblait attendre un coup de grâce vu son expression.
La voix d'Aaron brisa le silence, une voix un peu plus grave, probablement à cause du masque qu'il portait sur la tête. Il s'était d'ailleurs approché de l'homme, mais les molosses s'étaient mis en travers de lui et du vendeur, pour éviter probablement qu'il ne se fasse saigner à vif. Pourtant, la voix d'Aaron était posé, calme, bien qu'elle soit naturellement froide voir un peu agressive.

« Il manque des choses. »


C'est une expression de surprise qui marqua le vendeur d'objets illicites. Il se fraya un chemin à l'avant de la barrière que formaient les deux hommes aux aguets. Aaron lui montra la caisse en question, ainsi que la liste de commandes donnée par le vendeur lui-même.

« Deux boîtes d'aiguillons et des sachets de graines de Dionée. »


L'homme se grattait la tête tout en fouillant à l'intérieur de la caisse, visiblement confus. Il se justifia en indiquant que la caisse n'avait pas été ouverte depuis sa livraison. S'il manquait quelque chose, c'est que le commerçant de base n'avait pas dû fournir les dites choses. Visiblement mécontent, malgré sa figure totalement de marbre, Aaron demanda donc le prix final.
Évidemment, le marchand s'excusa pour cette petite erreur de transfert, tout en lui assurant qu'il lui en ferait parvenir de nouvelles une fois le producteur recontacté. Bunshin acquiesça évidemment, une main dans sa poche, qu'il sortit pour récupérer la valisette qu'il avait confié à Leonard. Le prix des objets manquants retirés, la note semblait moins élevée, mais elle l'était toujours au final.

De l'armement, ça avait un prix, et pas qu'un petit. Retirant les deux verrous, il présenta l'intérieur au vendeur visiblement très satisfait vu son sourire. Toutefois, Aaron retira trois liasses sur celles qui s'y trouvaient, avec l'acquiescement du vendeur, à cause des objets manquants à la commande.
C'est satisfait, mais pressé, que l'homme remercia son acheteur.

« Au plaisir de faire affaires avec vous monsieur Bunshin ! »


Accompagné de ses deux chiens, il s'éclipsa, laissant Aaron et Leonard avec les deux caisses. Les caisses rentreraient à l'arrière dans la voiture, peut-être que la plus petite passerait même dans le coffre. En tout cas, ils allaient pouvoir en porter une chacun. Bunshin s'approcha de la caisse ouverte que le vendeur avait vérifié suite à la remarque du trafiquant, puis sortit de ses poches deux paquets qu'il déposa.
De sa manche, sortit également un serpent, son favori. Le mamba noir, enroulé autour du bras de son propriétaire, recracha un sachet de graines dans la boîte. Effectivement, maintenant, la commande était complète, en ayant payé moins cher que prévu, il était gagnant sur ce coup. En temps normal, Aaron n'était pas du genre à escroquer, mais le prix proposé au préalable par le vendeur avait été nettement supérieur qu'il le pensait, il avait donc simplement allégé sa note.

« Bon, rentrons avec ça. »


avatar
Messages : 121
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Déc - 21:40
Une petite moue le prit à l’entente de cette vague réponse.  Alors quoi ? N’était-il qu’un larbin ? C’est en tout cas ce qu’il pensait alors qu’on lui remettait cette malette, sans doute remplie d’argent. Garde ça, couché, wouf ! La colère l’envahissait, alors qu’il restait les bras ballants, debout, tandis que son « maitre » réglait ses affaires. Visiblement transparent aux yeux de ce petit monde, le jeune homme visita les lieux. Un endroit parfait pour un meurtre discret.  Cette ambiance pesante et oppressante prouvait d’ailleurs qu’il n’était pas le premier à avoir cette idée. Une odeur fétide mélangée à celle de la mer annonçait que d’horribles histoires s’étaient déroulées ici auparavant. Il avançait, émerveillé et envouté, entre les conteneurs, laissant sa main glisser sur les parois métalliques. Décidemment, quelle belle ville était-ce ! Mais des bruits de pas le ramenèrent à la réalité. Devant lui passa une silhouette, qui disparut derrière une autre caisse métallique. Intrigué, il la suivit silencieusement. Dos à lui, un homme encagoulé réglait soigneusement son sniper, pointé vers les négociateurs. Décidemment, ce toquard de marchant avait raison de craindre les rendez-vous en plein air. Tel le professionnel qu’il était, Leonard s’approcha à pas de loups du tireur, et lui brisa silencieusement la nuque, sans sourciller. Jetant de tranquilles regards vers les vilains, il semblait que ceux ci n'aient rien remarquer. Il était cependant de nouveau convié.  Il attrapa rapidement un pistolet dans la poche de sa victime, qu’il cacha sous sa chemise, et les retrouva. Au pied, donne la malette Leonard !

Mais il était maintenant dans la Ligue, et devait privilégier le commun au privé. Se ravisant,  il assista fidèlement l’assassin dans la livraison. Vu le poids de ces caisses, elles devaient contenir du matériel important!  Mais une fois en voiture, alors qu’ils s’apprêtaient à partir, Leonard vit sortir ce sac de graines d’un intimidant serpent.  Etait il venu simplement pour des caprices personnels de grand-mère ? Caprices que l'assassin aurait pu, au préalable, régler lui-même ? Furieux, Leonard le prit entre quatre yeux.

- Sachez une chose. Je ne suis pas votre chien. Ni votre larbin. Si vous voulez mon aide, je veux savoir pourquoi. On ne se fait pas confiance, mais puisque je suis admis dans la ligue, sachez qu’il y a un début à tout.  

Il sortit le pistolet de sa victime, qu’il posa devant le parebrise.

-C’est la première et la dernière fois que je vous sauve, sans savoir pourquoi.

Ce n’était pas tant une question d’éthique. Peu importait son nombre de victimes. Mais à passer pour quelqu’un de loyal sans raison, il allait sans aucun doute rencontrer des problèmes, vu le nombre de profiteurs en ce monde. Il avait d’ores et déjà compris que l’intimidation ne marcherai pas sur lui. C’était plus une mise au clair de leur situation. Et peu importe si tel un magicien, il pouvait faire sortir des lapins de ses manches, il était hors de question de perdre la face dès le premier jour.

- Alors… à quoi cette excursion a servi ?
avatar
Messages : 65
Disponible en RP : Ui

Fiche de Pouvoir
Grade: 22
Année et Classe:
Alter: régénération rapide
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Déc - 0:49

Leonard Crane

Aaron Arkving


Faire peau neuve




Une fois les caisses chargées, les vilains étaient près à repartir, un petit caprice de son collègue ralentit ce départ. Aaron l'écouta, attendant qu'il daigne finir, ayant toujours son masque sur la figure. Une fois qu'il eut fini par une question, il retira son masque qu'il déposa à l'arrière avec les caisses, puis attrapa ce qu'il avait dérobé à l'une des caisses au préalable.
Une boîte d'aiguillons perforant plus épais que de simples aiguilles et creux ; ainsi que le sachet de graines de cette fameuse plante carnivore qu'était la Dionée. Il en avait commandé plusieurs sortes, qu'on ne trouve que dans leur pays d'origine, d'où la rareté et le prix élevé pour de la qualité. Arkving sortit l'un des aiguillons de sa boîte, le tenant entre deux doigts.

« Je te l'ai dis, de la marchandise pour la Ligue. Il faut bien armer les nouvelles recrues qui arrivent comme toi. »


Par la suite, Bunshin expliqua à Leonard la possible utilité de ces objets "manquants" qu'il avait du coup, eus gratuitement. Ces aiguillons, il s'en servait déjà actuellement, avec ses armes à feu, comme ses revolvers. S'ils sont creux, ce n'était pas pour faire jolie, mais bien pour y insérer une quantité précise de liquide plus ou moins toxiques.
Aaron n'aimait pas parler de lui, mais malgré cela, il lui expliqua à nouveau qu'il n'était pas un amateur sur le sujet des poisons et des venins, à force d'en avoir toujours sur lui, en même temps ; et d'en créer. S'il était possible de faire contenir ce genre de liquides dans un objet de cette taille, des balles plus épaisses pourraient en contenir bien plus.

Quant aux graines, Aaron aimait expérimenter de nouveaux poisons, et pour cela, il lui en fallait des déjà existants. Pouvant se procurer n'importe quel venin animal grâce à son Alter, du moment qu'il le connaisse, il lui manquait celui créer par des végétaux. Les plantes carnivores sont notamment un bon sujet d'étude et de mélange. Un mélange de venin médiocre peut devenir fatal, si l'on arrive à bien doser chaque mélange.
Une fois son explication fini, vu qu'apparemment, il devait s'expliquer sur le fait qu'il fournisse à la Ligue des armes et de l'argent, il reposa la marchandise dans la caisse. Autour de son cou, le mamba noir était toujours enroulé, il sifflait de temps à autre avec sa langue.

« La première et dernière fois ? C'est dommage, la coopération et de prime pourtant, sinon, toute organisation s'effondre si le chaos y règne. Qu'une certaine autorité et confiance règnent, c'est primordial. Toutefois, tu as bien fait de ne pas rester à côté comme d'autres l'auraient fait. Bien que j'ai été aussi imprudent, j'aurai dû envoyer mon Alter faire le tour de la zone. Comme quoi j'ai bien fait d'arnaquer ce pauvre type. »


De plus, après cela, il reprit également le premier point que Leonard avait évoqué. Il est vrai qu'il n'était pas le plus agréable, mais gardait un minimum de savoir vivre.

« Tu n'es pas un chien non, j'en ai déjà assez, et tu ne serais pas debout sur deux jambes si tu l'étais. J'aurai pu y aller seul, effectivement, tu n'étais pas obligé d'accepter. Mais comme tu dis, il y a un début à tous, alors il fallait bien commencer par quelque part, pour acquérir cette fameuse confiance. »


Après cela, il démarra la voiture, filant de cet endroit lugubre à mauvaise ambiance pour se diriger à leur point de départ. Le chemin fut un plus long, notamment à cause des fréquentations nombreuses sur certaines routes à certaines heures de la journée. Une fois garée, à la même place qu'au début, il coupa le moteur et récupéra à nouveau un sachet de graines et une boîte d'aiguillons.
Il récupéra également la liste que lui avait fourni le vendeur, qu'il allait refourguer à Kurogiri, histoire qu'il ait une idée précise du matériel que contenaient les deux caisses. Avant de sortir, Aaron notifia à Leonard qu'ils n'avaient pas à s'embêter à porter les caisses jusqu'à la Cantina et qu'il s'en chargerait plus tard avec l'aide de Kurogiri. Le trafiquant quitta sa voiture, son masque dans une des deux mains, direction la Cantina.

avatar
Messages : 121
Disponible en RP : Kaki - Toga - Satsu - Kitten

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe:
Alter: Alter-Ego
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Cantina-