Piquer une tête, ça te dis ? [Zeke & Sonohara]

 :: Musutafu :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 90
Disponible en RP : YEA

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Mer 13 Déc 2017 - 9:24
Comme chaque matin, Sumi avait eu un mal fou à se lever, elle avait encore veillé tard pendant la nuit, seulement, cette fois ce n’était pas pour regarder des animes ou lire des mangas jusqu’à tomber de fatigue. Elle avait reçu un étrange message sur la messagerie qu’elle utilisait pour ses activités de vendeuse d’information. Cela n’avait rien d’anormal à vrai dire, elle était habituée à recevoir ce genre de message de temps à autre, mais chaque fois qu’elle les recevait, son corps était secoué par une vague d’excitation. Elle ne savait si c’était l’appât du gain, le fait d’exercer une activité à la limite de la légalité ou simplement, l’excitation suscitée par l’inconnu.

Pourtant, ce message était différent des autres. Il avait intrigué la jeune fille. Ce message parlait d’une rencontre et d’un marché. Habituellement, les gens étaient rassurés par la messagerie anonyme et décrivaient la nature du service qu’ils demandaient directement dans leur message, la rencontre ne se faisait d’ailleurs que très rarement. Sumi et son client ne se contentaient que d’échanger quelques messages, puis déterminaient du mode de paiement. Après tout, lorsque qu’on demandait des ragots sur quelqu’un d’autre, on ne cherchait pas trop à s’en vanter. Et beaucoup que Sumi n’était pas la personne en qui on pouvait avoir une confiance aveugle.

L’auteur du message avait seulement fixé le rendez-vous après la journée de cours qui s’annonçait et n’avait rien ajouté de plus, si ce n’est, qu’elle risquait d’avoir beaucoup à y gagner. Cette simple phrase avait balayé l’éventuelle méfiance qu’elle avait eue en lisant les premières phrases du message. Mais, elle n’était pas folle au point d’y aller à l’aveugle. Si elle n’avait pas dormi, c’est parce que, elle avait passé la nuit à chercher des informations sur cet étrange anonyme. Elle n’était pas parvenue à trouver un nom, cependant, elle avait pu s’assurer en fonction de l’heure et du lieu du rendez-vous donné que c’était un élève. Ces recherches avaient rapidement exclu les professeurs et les élèves de troisième année. Elle n’avait pas pu déterminer en quelle année était l’auteur de ce message, ne connaissant pas assez bien les nouveaux élèves pour ça.

Bien qu’un peu sur ses gardes tout de même, la jeune fille disposa quelques capsules d’encre dans son sac, histoire d’avoir un moyen de se défendre si jamais ça s’avérait nécessaire. Une fois, cela fait, elle troqua son uniforme scolaire contre un short relativement ample et un sweat-shirt jaune moutarde dont elle rabattit la capuche sur ses mèches noires. Elle enfila aussi ses baskets favorites ainsi qu’une paire de chaussettes hautes qu’elle remonta jusqu’à ses genoux. Son casque sur les oreilles, son portable chargé, son sac sur le dos ; elle pouvait partir. N’ayant pas le meilleur sens de l’orientation, la jeune fille bénit l’invention des smartphones et de leurs applications de géolocalisation. Même si elle manqua de rentrer dans plusieurs personnes et de s’écraser le nez contre plusieurs poteaux à force d’avoir les yeux rivés sur son écran, elle finit par arriver indemne au lieu de rendez-vous.

C’était un endroit relativement calme et serein. Un large lac s’étendait face la jeune demoiselle, autour de ce dernier, se dressaient quelques arbres, une fine brise faisait danser les brins d’herbe sur lesquels l’alchimiste d’encre était plantée. Si le lieu n’était pas forcément désagréable à voir et à fréquenter, il n’y avait, actuellement, pas âme qui vive. Sumi toisa les environs en retirant lentement son casque de ses oreilles. Une fois qu’elle eut terminé de scruter l’endroit, elle sortit son téléphone pour consulter l’heure de rendez-vous, c’est à ce moment-là qu’elle se rendit compte qu’elle avait une dizaine de minutes d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Disponible en RP : Full (5/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Vesta
Jeu 14 Déc 2017 - 0:55
Maintenant que Yami avait pris la décision de retrouver le vilain ayant mené l’assaut de leur petit groupe durant le test afin d’obtenir des réponses il fallait parvenir à le retrouver sans éveiller les soupçons. Cet épisode avait pour le moins chamboulé le fonctionnement de l’école vis-à-vis de ses occupants mais aussi l’attitude des professeurs qui étaient devenus beaucoup plus protecteur et pour preuves : De nombreuses armes létales ont été saisis et placés sous scellés par la direction en attendant l’obtention du diplôme par les futurs héros et limiter les risques d'accident volontaire ou non. D'ailleurs, même le département de support n’y avait pas échappé, de ce qu’il savait la réforme avait était totale, seule ceux jouissant du statut de héros avaient été épargnés étant donné que leurs équipements étaient sous leur propre responsabilité et non celle de Yuei. Dans le cas de notre jeune cracheur de flamme ce n’était pas un handicap réel, à vrai dire il n’était peu, voire pas du tout affecté par les nouvelles règles. Bien qu’il fût un excellent manieur de katana il n’avait jamais utilisé cette facette de son arsenal au sein de l’école. Etait-ce dû au fait qu’il devait cette maîtrise à son ascendance Yakuza ? Ou bien parce que l’omniprésence d’alter tous plus redoutables les uns que les autres ne lui offrait que peu de champ d’action ? Peu importe le fondement le fait est qu’il ne s’en servait pas. A l’intérieur de ses murs il ne devait pas y avoir un seul élève au courant de son affinité avec les lames songea-t-il avec un rictus, seule sa maîtrise martiale avait fait parler d’elle, et il n’en était pas peu fier.

Afin d’arriver à ses fins il avait méthodiquement procédé par élimination. Il ne pouvait pas faire jouer ses contacts hors-la-loi au risque d’attirer des soupçons sur lui-même. En effet il serait bien trop simple de remonter jusqu’à lui pour quiconque serait attentif s’il passait par cette voie. Les éléments seraient trop flagrants pour laisser entendre une coïncidence, l’option de la rue était donc rayée. Restait donc l’école ou les forces de l’ordre. Habitué à la recherche d’informations Yami n’était pas très optimiste quant au fait que les agents de la paix lui délivreraient gentiment le lieu où était retenu captif son agresseur, surtout aussi peu de temps après des évènements critiques à ce point. Il devrait donc tenter de trouver son information directement à la source à savoir l’école elle-même.

Il prit son temps, se renseigna, écouta tous les bruits de couloir, les ragots à la cantine, les dortoirs, il était persuadé qu’il finirait par apprendre quelque chose. Finalement il obtint une piste. Aucun nom ni visage mais c’était le filon à suivre il en était certain alors méthodiquement, bribes par bribes il nota toutes les informations sur un certain élève de 3e année qui semblait être quelqu’un de cupide. Semblerait-il que contre une récompense à la hauteur cette personne était enclin à rendre toute sorte de service. Le jeune adolescent ne roulait pas sur l’or cependant il avait mis de côté l’argent gagné le mois dernier. A la base il était destiné à améliorer son équipement mais depuis qu’il était à Yuei ce facteur de dépense était considérablement réduit, encore plus depuis sa rencontre avec Kakihigi. Pestant intérieurement il décida de la contacter et lui fixer rendez-vous. Même s’il en avait les moyens il ne comptait pas céder si facilement à ce marchandage car il n’avait aucun indice sur la qualité de l’informatrice ni-même si elle était en possession de ce qu’il voulait savoir. C’était une étudiante ? Qu’à cela ne tienne une petite idée venait de lui germer dans la tête …

Le jour J Yami arriva en rendez-vous avec quelques minutes de retard, il pu apercevoir de dos un individu en sweat moutarde, était-ce son contact ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Disponible en RP : YEA

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Ven 15 Déc 2017 - 0:42
Plantée au milieu de nulle part, Sumi se demandait quoi faire. Devait-elle rester là pour être sûr d’être bien visible et que la personne ayant fixé le rendez-vous ne rebrousse pas chemin en pensant qu’elle s’était méfiée ou quelque chose comme ça. Finalement, l’alchimiste d’encre décida de rester au milieu du chemin. Gardant son téléphone à la main, histoire de tuer le temps. Elle ouvrit d’abord diverses pages de scan pour rattraper la nuit qu’elle avait passé à chercher à connaître l’identité de l’auteur anonyme. Pourtant, une notification s’afficha sur l’écran de téléphone, elle pesta en se disant que le sort s’acharnait contre ce pauvre manga qu’elle n’arriverait jamais à terminer.

Lorsqu’elle ouvrit le message, son agacement s’estompa progressivement pour laisser place à de l’étonnement. Elle avait reçu un message de Yukishiro, chose qui était inhabituelle. Surtout, qu’en ce moment, l’apprentie du héros noir ne pouvait pas se rendre à l’agence en raison d’une période de cours assez intense.

Message a écrit:
« Sumi. Rien est encore sûr, mais, Kato pourrait être lié à la Ligue. Il faisait le mort depuis un an, mais on dirait qu’il recommence à bouger. Fais attention à toi, on ne sait pas s’il est du genre à vouloir se venger. »

Sumi soupira devant ces nouvelles informations. Ayumu Kato était en quelque sorte l’homme qui lui avait fait avoir sa licence prématurément. Il avait organisé une prise d’otages dans la prison de Yokohama et avait causé pas mal de soucis à l’agence et à la police. Même s’il n’y avait eu aucune perte humaine, plusieurs mois après, les retombées s’étaient faîtes ressentir. Cet événement avait donné du courage aux malfrats de Yokohama, qui donnait dorénavant l’impression de n’être plus aussi bien protégée qu’avant. Rien qu’en repensant à cela, la jeune fille sentit la boule de son ventre se transformer en feu ardent de colère.

Pourtant, ce n’était pas le moment de penser à ça. Des pas dans son dos l’avaient ramené à la réalité. Sumi fit volte-face pour se retrouver face à un jeune garçon brun. A la carrure relativement grande et svelte, sa silhouette était indéniablement belle au même titre que son visage. La colporteuse de ragots ne put s’empêcher d’imaginer tous les bénéfices qui pouvaient être tirés d’un tel physique. Elle chassa rapidement ses idées de son esprit pour se reconcentrer sur la situation ; un garçon était face à elle, c’était certainement lui qui avait écrit le message, mais elle ne pouvait s’en assurer. La demoiselle se maudit de ne pas avoir donné dans sa réponse un nom de code ou une phrase à dire. À la place de cela, elle se contenta de sourire rapidement et de pianoter quelques mots sur son portable.

Message a écrit:
« Est-ce bien toi devant moi ? »

Lorsqu’elle envoya le message, elle releva les yeux vers le jeune homme, s’il sortait son téléphone, il y avait de grande chance que ce soit bien lui l’auteur anonyme.

[HRP : T'inquiète, j'ai pu réussir à broder quelques chose, bon par contre, j'ai fais un peu de remplissage, désolé x)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Disponible en RP : Full (5/5)

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Vesta
Dim 7 Jan 2018 - 15:54
La jeune fille qui lui faisait face pianota rapidement sur son téléphone avant de le fourrer dans sa poche quand dans le même temps celui de Yami vibra. L’étudiante esquissa un sourire innocent semblant attendre que l’homme-torche consulte le sien. C’était un peu le système D cette façon pour s’identifier, dans le même temps songea-ti-il il n’avait pas défini d’un quelconque mot de passe ou code pour s’assurer de l’identité de l’un ou de l’autre. Soit pensa-t-il tout en attrapant son smartphone dans la poche. Sans surprise il constata qu’il avait bien reçu un message de son informatrice qu’il montra donc à la jeune fille qui lui faisait face. La petite enveloppe ouverte qui indiquait que le message avait été ouvert s’estompa tandis qu’elle semblait être rassurée.

« Enchanté Sumi Sonohara, qui eut-cru que j’aurai affaire à toi aujourd’hui ? Pas moi en tout cas. Yami, Yami Zeke seconde B on s’est déjà brièvement croisé depuis que je suis à Yuei mais sans plus. Je ne t’en voudrai pas si tu as oublié mon nom »

Acheva-t-il avec un sourie alors qu’il se dirigeait déjà vers l’étang. Bien qu’elle fût son aînée d’un an il lui intima de le suivre d’un geste de la main par-dessus son épaule. Notre jeune adolescent n’avait pas vraiment le temps de parler école, souvenir et bon vieux temps il était là pour affaire ; ils étaient là pour affaire.

Yami était déjà venu plusieurs fois dans la semaine et il connaissait bien l’endroit. Idéalement situé il y avait peu de personnes, justes assez pour attirer l’attention en cas d’une potentielle entourloupe (on n’est jamais trop prudent) mais pas assez pour être un réel problème. Pour un observateur extérieur cette scène aurait l’air d’une banale rencontre entre adolescent, d’une séance d’entrainement lambda cependant pour l’un et l’autre il y avait gros en jeu aujourd’hui. En effet ils avaient tous deux convenus d’un deal au préalable avant cette rencontre. Sous ses airs de jeune fille un peu pataude Sumi s’était révélée être une négociatrice récalcitrante. En échange d’une vraie petite fortune de la part de Yami (Plusieurs semaines de travail au noir) elle avait accepté de lui révéler une précieuse information sur l’attaque des vilains lors du test récemment organisé par Yuei. Comment se fait-il qu’une étudiante ait accès à une donnée sensible ? Aucune idée je dirais même mieux, aucune importance, c’était simplement la loi de l’offre et la demande. Comment l’un et l’autre se débrouillaient pour obtenir ce qu’ils avaient à offrir ne l’intéressant guère.

Arrivé sur les rives de l’étang il sortit d’entre les feuillages d’un buisson une grosse caisse estampillée Yuei. A l’intérieur plusieurs modules gonflables mis au point par quelques connaissances en support. Tant qu’ils étaient secs ils ne prenaient pas énormément pas énormément de place avec un poids négligeable presque, pratique pour le transport ! Cependant une fois gorgée d’eau leurs volumes étaient dupliquées ainsi que leurs rigidités transformant ces petits cubes en vrais petites plateformes. A la base l’utilité première de cet outil était le sauvetage en milieu marin, ces gadgets permettent de maintenir les victimes en lieu sûr pendant que l’extraction de blessé ou matérielle peut continuer. Aujourd’hui elles leurs serviraient de champ de bataille.

« Tu peux me donner un coup de main ? Faut foutre tout ça à la flotte »
[.. ] Une fois le théâtre de leur affrontement prêt ils prirent tous deux places sur des plateformes. Il y en avait nombres sur l’étang, encore calme la surface de l’eau n’était troublée que par de légers remous, rien de bien embêtant pour se déplacer cependant la chose allait vite devenir compliqué lorsque l’affrontement débuterait songea-t-il.

« Bien avant de commencer récapitulons pour être bien clair. On a chacun deux cibles, un foulard noué dans le dos et une cible à l’avant (dit-il en tapotant la sienne) Le premier à attraper ou détruire la cible remporte l’affrontement. Tous les coups sont permis mais restons amical, ça serait bête de retourner à l’Académie avec un bras en moins. Je crois avoir dis le principal … Ah j’oubliais, si je remporte tu me donnes l’infos que tu as en t’as possession, c’est un peu pour ça que je suis là après tout »
acheva-t-il en faisant craquer ses phalanges.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Disponible en RP : YEA

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Jeu 11 Jan 2018 - 13:22
Le garçon devant Sumi s’avéra être son client, il lui tendit son portable en se présentant, confirmant qu’il était bien l’auteur du message qu’elle avait reçu la veille. Cependant, une chose la mit immédiatement mal à l’aise, il savait qui elle était, de son nom jusqu’à son prénom. Certes, ce n’était pas étonnant, cependant, elle, ignorait pas mal de chose à son sujet. Si ce n’est sa mésaventure lors de l’examen avec l’une de ses camarades et la très vague idée qu’elle se faisait de son alter. Intérieurement, elle maudit son amour pour les ragots qui lui avait fait négliger des informations essentielles ; les alter et les noms de ses camarades de deuxième année.

L’informatrice en herbe fit en sorte de ne pas montrer son malaise et acquiesça d’un signe de tête. Elle n’allait pas le laisser s’en sortir comme ça, elle laissa échappa un petit sourire narquois avant de répondre.

-J’ai habituellement une assez bonne mémoire des noms, mais j’avoue que pour ton cas, j’ai davantage retenu ton échange avec… Kana, c’est bien ça ?

Après ces mots, Sumi suivit Yami jusqu’à l’étang. Se remémorant la façon dont ce dernier avait été insistant lors des négociations. Pourquoi ne s’était-il pas juste laissé dépouiller de tous ces biens ? Non, il avait tenu à passer un marché en face-à-face. Qu’à cela ne tienne, elle était curieuse et, plus elle côtoyait quelqu’un, plus elle avait d’arme pour le plier à sa volonté. Sa curiosité fut encore plus attisée quand elle vit le brun sortirent une caisse où l’insigne de Yuei était peint. Tout en demandant de l’aide à sa camarade, Yami dévoila le contenu des caisses, des sortes de bouées qui gonflaient une fois à l’eau, formant des plateformes terrestres sur le lac, ainsi que des sortes de cibles d’entraînements et des foulards.

Assez rapidement, le lac fut recouverts de plateformes orangées et les deux étudiants purent y grimper. Yami avait fait enfiler à son aînée une cible sur son poitrail et un foulard dans son dos, avant d’en faire de même. Sumi avait été un peu réticente, mais, le garçon était si concentré sur ses préparatifs qu’elle préféra attendre un peu. Elle décida plutôt de grimper sur ces plateformes qui l’intriguaient. L’haltérophile y mit d’abord un pied, peu confiante. Son poids fit remuer la bouée, elle resta un instant dessus, les bras levés, les jambes fléchies recherchant l’équilibre, une fois qu’elle l’eut trouvé, elle put écouter l’exposé de son cadet.

Il voulait un affrontement donc ? Sur ce terrain, Sumi était clairement désavantagée, elle se doutait que le garçon avait choisi ce terrain-là dans ce but. Elle tiqua également à la mention « tous les coups sont permis ». La jeune fille se redressa légèrement en croisant les bras.

-Alter compris donc ? J’imagine que si tu connais mon nom, tu connais aussi mon alter. Il serait donc normal que tu me parles un peu du tien, non ?

Elle savait que Yami manipulait les flammes, mais, en feignant l’ignorance elle apprendrait peut-être une information plus intéressante encore. Vas-y Zeke, tombe dans mon piège. Elle resta dans cette position un instant pour écouter l’adolescent.

Une fois la discussion achevée, Sumi fit tomber son sac de son épaule et l’ouvrit, attrapa les quatre capsules d’encre dedans avant de jeter son sac sur la rive. Elle englouti le contenu de deux capsules avant de ranger les deux autres dans une poche de son short. Elle n’aurait pas besoin de beaucoup d’encre dans une situation comme celle-ci. De plus, ses créations les plus coûteuses étaient moyennement utiles dans un affrontement de ce genre où le but était de voler quelque chose à l’adversaire. Elle avait actuellement ingurgité une cinquantaine de centilitres, il lui en restait une trentaine dans les poches au cas où la situation se corsait un peu plus. Elle se mit alors en garde face à Yami.

-Si c’est ce que tu veux, pas de problème. Si tu perds, je n’ose pas imaginer tout ce que tu me devras.

Elle ne pouvait dissimuler le sourire qui lui décorait le visage à cette idée. Dans un sens, elle était assez excitée, ça faisait un certain temps qu’elle n’avait pas eu une vraie raison pour utiliser la totalité de ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les orties ne font pas que piquer...
» RECENSER ⊹ tu veux quand même pas te le faire piquer
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» Et puis, on va aussi piquer leurs nez [ Go go go PokéTsuki o/]
» Ketsueki Kaguya à Two Rivers [jour 3 à 5]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310