C'est en forgeant que l'on devient océanologue

 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Sud :: [EVENT STAGES] :: Groupe B Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
avatar
Messages : 78
Disponible en RP : Vi
Double-compte : Nope

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter:
Lun 8 Jan - 8:04
Les bêlements stridents percent l’obsucrité, induisant deux pensée; la première. « Bordel, j’avais presque épousé le colonel » et la seconde « Bordel, qu’est ce que je fous avec ce réveil en forme de chèvre ». Mes neurones mettent quelques longues secondes, au moins trois à expliquer la présence de cet engin de mort. C’est le jour du stage aujourd’hui, va falloir que j’apprenne aux nouveaux comment faire marcher une photocopieuse. Ah nan merde c’est vrai, j’suis héros pas employé. Faut donc que j’apprenne aux stagiaires à botter des culs avec classe, bonhomie et entrain. Mickey nous avait fait parvenir des enveloppes en papier kraft la veille, c’était un peu des cadeaux de merde on voyait directement ce que y’avait dedans. Dedans, sans surprise, je retrouve une lettre d’insulte et de mise en garde ainsi qu’un télécommunicateur. Le raton a encore du mal à sa vie d’humain, il n’a toujours pas bité que tout le monde a au moins un appareil de communication. Pis bon Herobook sert pas juste à organiser des plans culs entre héros, ça permet aussi de s’envoyer des fions. Mais on va dire que c’est un joli cadeau, j’lui enverrai un ballotin de praline entamé. Ah j'ai aussi reçu une carte postale de mon ancien associé.Apparemment, le ciel était toujours au beau fixe au canada, météo parfaite pour pécher le goujon.

J’enfile rapidement ma tenue, marcel noir, futal cargo, gants, protections et bandana. Nan mais quelle idée à la con de demander de tous se retrouver sur le terrain. Déjà y aura un connard qui sera en retard et en plus, y’a jamais rien à glandé à 8h du mat. Ca se voit que Nedzu est juste un gros rat planqué. Nan mais sérieusement, t’as déjà entendu un mec dire « huit heure l’heure du crime… soldat préparez-vous, vous ne survivrez sans doute pas au patron-minou ». Mais ça va je connais le terrain, j’ai déjà meulé la moitié des délinquants et recruté les autres. Y’a même quelques glands qui m’appellent TakaOniLordKing. Ce qui est un sacré nom de merde, pas étonnant de filer du mauvais coton quand on a si peu de goût. Avec un peu de chance, j’verrai même le frangin, il pourrait même donner quelques cours d’hygiènes aux marmots, c’est pratique un frangin toubib….

Je sors du gymnase et enfourche ma moto, ça fera une entrée un poil soignée. Un peu comme Tigerverine dans les Z-fellows. Bon le gros cylindré j’ai, la veste de cuir j’ai, par contre, j’ai aussi le casque orange fluo à n’oreille de chats. D’ailleurs quand j’y pense, c’est vraiment une idée à la con de rouler sans casque, tu bouffes plus de mouche sur un trajet de 5 minutes qu’une famille de batracien en deux ans.  Je traverse les rues de la ville assez rapidement, c’est bien les motos, ça permet de rendre les parents jaloux dans leur Trueno. La souris avait dit rendez-vous devant le parking du personnel. Ce qui il faut l’avouer est un peu con comme point de chute. Moi ça m’arrange je peux bazarder ma Bécanne à coté de celle du frangin. Par contre, les gamins ne vont pas s’y retrouver, j’suis même sûr qu’ils savent pas comment marche un GPS. En plus je suis en avance, j’vais devoir poireauter pendant au moins 10 minutes. L’avantage c’est qu’on ne perdra pas trop de temps en présentation. Les gamins sont de la 2B, et j’ai approfondis nos relations avec deux des trois aspirants. J’en profite pour pianoter sur l’appareil dont Mickey doute encore l’existence. Ca me permettra de griller mon avance et de pousser les gamins à se gargariser persuadés d’être arrivé avant moi.

-Frangin ! J’suis avec Bucéphale sur ton parking, j’peux bazarder mes grolles dans ton bureau ?

-C’était pas Nobunaga ?
-Si mais j’ai changé le cuir de la selle, c’est Bucéphale maintenant.
-A condition que tu rappelles à tes stagiaires que toubib c’est mieux que héros.
-Comment tu sais que j’ai des stagiaires ?
-ça tombe tous les ans à la même date ducon. Grouille tes fesses, j’vais bientôt prendre mon service.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 186

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Lun 8 Jan - 22:19
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarTakamura Kogoromon avatarSythea Asmodéemon avatarKana Sakaimon avatarMusutafu, Hopital

C’est en forgeant qu’on devient océanographe

feat. le groupe B

Il ne s’était écoulé qu’une semaine depuis les événements du labyrinthe. Pourtant, tout les efforts avaient été fait pour que celui-ci soit déjà considéré comme d’un passé lointain, les professeurs et élèves assuraient toujours une face assurée, mais dans les moments inattentions, on pouvait bien voir les regards hagards se tournant vers le lieu de l’examen.

Ryoji, lui, regardait plutôt dans sa salle de classe, la place vide laissée par Yûgure, ils n’étaient pas amis, ne s’étaient jamais vraiment parlés, mais elle était la preuve, que quelqu’un avait échoué à défendre ce bastion. Tachi avait été la première à partir, rejoignant la sécurité du département général, éloignée de la première ligne. Si elle avait peur, c’était au lycéen aux cheveux bleus et à ses camarades de la défendre maintenant et de lui montrer que Yuuei et ses étudiants étaient toujours le bouclier des citoyens.

La vie devait reprendre son rythme et après l’examen de premier trimestre vient le traditionnel stage d’été. Cette année une nouvelle formule semblait se mettre en place, les étudiants travailleraient en groupe, avec un héros référent. Cela devait-il montrer leur incapacité à se défendre seul ? Ou plutôt à resserrer les rangs ? Ryo lui serra les dents quand il fut appeler, se levant à la suite de Sythea et avant Kana. Les trois étudiants de la 2-B seraient donc ensemble, dont deux étudiants qui pouvaient être considérés comme à risque suite aux événements et du fait de leur lignage.

Il croisa le regard de Kana, détournant rapidement celui-ci avant de ranger ses affaires.
Le lendemain, il rejoignit son lieu de rassemblement dans sa tenue de héros presque au complet, sa veste longue à capuche bleue attendant sagement dans son sac. Faisant dans un premier temps face au bâtiment, il le contourna pour atteindre le parking réservé au personnel. Sur celui-ci il découvrit avec étonnement la moto de son professeur et entraineur.

Non, pas possible qu’il ait accepté ça, à moins que…

Dans sa tête, l’image de Takamura tout sourire acceptant un chèque de la part du directeur et faisant un signe de victoire... Voilà peut-être comment il avait pu se payer une nouvelle selle pour son bolide.

L’étudiant souffla en faisant tomber son sac à côté de lui, sac duquel il retira la touche finale de son équipement. Passant les bras dans les manches, il ajusta la veste avant de faire son contrôle de routine des différentes caches de celle-ci en attendant ses camarades.
©️linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Disponible en RP : 1-2 fois par semaine - 3/4 RPs pris

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-B
Alter: Extension des cheveux
Mer 10 Jan - 21:26
ft. Groupe B

C’est en forgeant qu’on devient océanographe

    Kana se remettait tout juste de son combat contre Bakugou et du départ de Tachi. Heureusement Sythéa avait été là et avait au mieux gardé la jeune fille à flot. Elle n’était pas non plus annihilée moralement, mais l’absence de son amie c’était faite lourdement sentir. Surtout durant cette période de trouble où l’une de leur camarade de classe avait elle aussi disparue.  Pas tellement dans son assiette, c’était Sythéa, avec toute sa douceur, sa délicatesse et son flegme qui l’avait réveillée en toquant à la porte.
   Rectification.
   Un tambourinement violent avait réveillé la blonde qui, lorgnant sur son réveil, compris de suite qu’elle était dans la merde. Enfin deux. Au moins remerciait-elle son amie d’être venue la chercher.
   « Pardon pardon, couina Kana en courant. Je t’avais promise de te réveiller, avec ta répèt’ et tout... Mais.... »
   La brune ne semblait guère lui en vouloir et Kana la bénit tout en retenant bien de lui revaloir le coup.

   Finalement, elles arrivèrent avec moins de retard que prévu. Il fallait dire qu’arrêter un bus avant qu’il démarre en faisant barrage de ses cheveux, ça pouvait aider. L’avantage de tenue bizarre et d’une licence temporaire pour en avoir l’autorisation.
   Licence que Kana était grandement heureuse d’avoir récupéré après l’examen.
   Toujours était-il qu’elles avaient 15 bonnes minutes de retard. A bout de souffle, Kana observa l’officine.
   Ryoji... Dont elle détourna bien vite le regard en rosissant, cette entrée lui rappelant que trop une autre expérience aux mésaventures peut racontables.
   Takamura... Un léger sourire penaude s’étira sur les lèvres de Kana.

   « Ah... Aha... Le quart d’heure Français, minauda-t-elle jouant l’ingénue. »
   Oui, elle était tout sauf française MAIS elle avait entendu cette expression dans un vieux film européen obscure. Certes, l’actrice blonde, menue, les yeux de biches, la bouche en cœur faisait mieux passer cette phrase... Mais là n’était pas le propos !
   Et puis Kana ne remplissait-elle pas certains de ces critères ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 86
Disponible en RP : Totalement

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-B
Alter: Contrôle du Sang
Jeu 11 Jan - 20:57


Sythea Asmodee

"C'est en forgeant qu'on devient Océanographe"

Sythea avait été réveillée par son téléphone en mode réveil-matin. Elle en fut d'ailleurs surprise, car elle avait programmé le réveil un quart d'heure après l'heure que Kana lui avait donné la veille lors de la répétition de Sythea dans le club de musique. La blonde avait dit vouloir venir la réveiller, et Sythea lui avait volontairement donné un quart d'heure d'avance sur son réveil habituel pour se laisser le temps de discuter un peu au lieu de directement courir au point de rendez-vous. Il faut croire que ça ne se passerait pas comme ça. Syth avait pris une bonne douche dans la soirée pour gagner du temps le matin, et sa tenue de héros était déjà prête dans le coin de sa chambre où elle faisait habituellement ses exercices physiques. Elle s'habilla donc rapidement avant d'enfiler la tenue et de se diriger vers la chambre de Kana. En chemin, la fille aux yeux rouges jeta un coup d'oeil à son téléphone. Kana n'avait pas appelé, il était donc fort probable qu'elle ne s'était pas levée du tout, ce qui fit soupirer l'apprentie héroïne.

Une fois arrivée à la porte de son amie, elle se dit qu'elle pourrait probablement essayer de la réveiller doucement, en l'appelant sur son téléphone, ou en essayant de l'appeler à travers la porte... mais soyons réaliste, elle n'allait faire aucun de ces choix. Sythea frappa donc à la porte avec violence, faisant vibrer cette dernière sous les impacts du poing de la brune.


Kana, crache ton oreiller, on est attendues! Si t'es pas prête dans un quart d'heure je défonce la porte et je t'embarque peu importe ta tenue!

Sythea avait attendu presque patiemment que sa partenaire ne sorte, elle n'avait refrappé à la porte qu'une seule fois, lorsque Kana sortit enfin de sa chambre en s'excusant platement mais Sythea la coupa en plein milieux de sa tentative d'explications.

Garde tes excuses pour le formateur. Moi je m'en fout d'un peu de retard, pas la peine de te faire des cheveux blancs, mais c'en sera probablement pas de même pour notre responsable.

Les deux se précipitèrent donc en direction de l'arrêt de bus le plus proche. Heureusement, Kana parvint à stopper le bus avant qu'il ne démarre. Les deux grimpèrent dedans en profitant de leur licence de héros temporaire. Le trajet fut heureusement rapide, et elles n'arrivèrent pas aussi en retard que ce à quoi Sythea s'attendait. Sythea aperçut alors Ryoji et intercepta une scène étrange tandis que les deux semblaient se fuir du regard. Elle fronça les sourcils avant de lancer un regard sombre à Ryoji. Si celui-ci avait fait quoi que ce soit à Kana, il s'exposait à des répercussions de la part de la fille à l'alter de sang. En tout cas, leur responsable était déjà là. Sythea soupira avant de trouver un mur contre lequel s'appuyer et depuis lequel elle pouvait garder Kana et Ryoji à l'oeil. La journée commençait bien, tiens...

_________________
~ : [ Theme musical ] : ~ : [ Préz' ] : ~ : [ Liens et Carnet ] : ~ : [ Fiche Technique ] : ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Disponible en RP : Vi
Double-compte : Nope

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe:
Alter:
Jeu 11 Jan - 22:18
-Ca a fait plaisir de te revoir frérot !
-La dernière fois qu’on s’est vu c’était hier crétin !
-J’aurais dis y’a une seconde moi…
-Allez casses toi, tu vas faire fuir les infirmières.

Je le salue une dernières fois et dévale les quelques marches qui me séparent de la fraicheur matinale. Apparemment, le ciel était toujours au beau fixe. Et quelle joie de voir que mes stagiaires sont là. Ils sont trois et tous de la 2B, ça donnerait presque un léger goût de sortie de classe.  Sauf qu’on va pas visiter un musée et expliquer la vie de je ne sais quel artiste peintre du XVIe siècle. Ils ont presque tous l’air de tirer la gueule en plus. Je les salue d’un grand signe de la main avec un grand sourire. Je les détaille rapidement du regard, Ryo grand bien bâtit et boxeur dans mon gymnase, son principal défaut, son sens de l’esthétisme déficient ou inexistant. Suivi de Kana, jeune fille quelque peu enrobée dont je n’ai pas encore pu jauger le talent. Et enfin une fille au prénom imprononçable que je résumerai en « toi » qui a une certaine classe vestimentaire, presque à la hauteur de ma tenue.

-Salut à tous, vous allez bien ? Vous avez intérêt ! Ensuite, ce n’est pas trop grave si vous êtes pas encore correctement dans vos pompes, ça va être peinard aujourd’hui. Une journée classique deux fois plus trépidante qu’un épisode de Derrick en accéléré, ‘fin je parie que vous ne connaissez pas Derrick… c’est un truc chiant où des allemands causent au téléphone. Il est huit heures et on est dans l’un des quartiers les moins famés du patelin et avec un hôpital pour couronner le tout. Je vous proposerai d’aller visiter les patients, mais je fais peur aux enfants depuis qu’on a utilisé mon visage pour un masque d’Halloween… ‘fin c’était surement le cas avant… J’en étais où ? ah oui ! Bon le programme du jour sera tranquille, on se balade, on va trouver quelques ratés qui trainent au lieu d’aller en cours et peut-être deux trois autres trucs. Pis on va sans doute gérer des accidents de la route et des conneries du genre. Vers 16h, je vous donnerai deux heures pour souffler puis on se retrouve à mon bureau, on se fait un petit trip montagne et camping. Marshmallow et histoire au coin du feu. Au matin on va faire mumuse dans la nature, retourner au bureau et un peu se reposer. Pis l’arrivera la partie marrante, la patrouille de nuit dans le coin. Selon mes sources on aura même des combats entre deux gangs. Ça devrait couvrir les deux premiers jours du stage. Bon seules consignes pour ce matin, tentez de vous habituer au terrain, de nuit ça sera moins calme. Des questions ? en fait on a déjà perdu assez temps et je vais continuer à monologuer ! Je vous répondrai en route. On va commencer par faire le tour des squats et des parkings autour de l’hôpital, les ratés ont tendance à y stagner.

On se met donc en route rapidement, je mène la marche et les autres suivent.

-Désolé mais pour aujourd’hui, vous n’aurez que moi. Je suis plutôt du genre solitaire et j’ai pas de side-kick pour le moment… si vous êtes sage je vais même vous montrer un peu de travail administratif.


On arrive au premier coin, une ruelle un peu sordide, comme toutes les ruelles quoi. Quatre jeunes sont accroupis, visiblement l’un d’eux a réussi à immobiliser une souris avec son alter et son comparse lui envoie quelques décharges. A leur dégaine, il pourrait très bien s’agir d’ado qui supportent pas leur puberté, du genre Boys Band de la loose. Mais pas des plus doué, zoner dans une ruelle à coté de poubelles, ce n’est pas très confort. Ensuite si ça se trouve, leur propre odeur couvrent celle des immondices.

-Bon les enfants, je vous propose de nous occuper de nos premiers clients avec diplomatie. Des volontaires ?

S’occuper des paumés n’est pas notre occupation première, mais au moins ça leur enseignera un brin d’humilité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 186

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Sam 13 Jan - 8:56
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarTakamura Kogoromon avatarSythea Asmodéemon avatarKana Sakaimon avatarMusutafu, Hopital

C’est en forgeant qu’on devient océanographe

feat. le groupe B

La petite troupe était maintenant rassemblée dans ce coin à l’extérieur de l’hôpital. L’arrivée de Kana et Sythea avait confirmé ses soupçons, ça allait être une situation compliquée. Il avait aperçu le regard accusateur de la fille du tueur, qu’est-ce qu’elle pouvait bien penser ?

Ils n’avaient pas eu le temps de s’appesantir sur la situation, Ryo saluant ses deux camarades d’un petit signe de la main avant de mettre un peu de distance et de s’appuyer contre le mur, les bras croisés. Kogoro-sensei ouvrit la porte en détaillant rapidement les personnes autour de lui. Il se lança alors dans l’organisation du stage qu’il avait prévu.

Un point fit réagir le lycéen, il comptait amener tout ce petit monde à son bureau. Il essayait d’imaginer les gars du gymnase à l’approche de la petite troupe et surtout des filles. Le garçon aux cheveux bleus ne savait pas s’ils allaient seulement faire les beaux ou bien uniquement saigner du nez, hagards. Bref.

Ils commencèrent à avancer dans ce quartier, relativement calme en journée, l’atmosphère traduisait une certaine tension une fois que la nuit serait tombée. Avec ses coupe-gorges, ses bâtiments relativement vétustes, seul l’hôpital présentait un intérêt dans cette zone.

Ils tombèrent alors au détour d’une ruelle sur un groupe de jeunes, un peu plus jeunes qu’eux. Ils malmenaient un petit animal. Takamura les enjoignit de réagir à leur envie. Ryoji souffla, ça commençait tranquillement, juste une petite remontrance, il doutait cependant de pouvoir leur faire la leçon comme ils semblaient avoir presque le même âge.

S’enfonçant un peu dans ce cul de sac. Le lycéen rabattit sa capuche sur son visage. Il devait attirer l’attention des jeunes sur lui, plutôt que sur cette malheureuse souris en train de se débattre dans le vide. Aspirant l’air en quantité, le garçon se redressa de toute sa hauteur, croisant ses longs bras, adoptant une Posture Provocante.

"Lâchez cette bestiole."


Ils se tournèrent vers le groupe de Yuuei, détaillant Ryo en première ligne avec sa stature et sa taille. La souris était encore en apesanteur, mais elle ne semblait plus être le centre d'attention de la bande.
©️linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: Directeur de l'école
Alter: High Spec
Sam 13 Jan - 8:56
Le membre 'Ryoji Hinasura' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Défense' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 105
Disponible en RP : 1-2 fois par semaine - 3/4 RPs pris

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-B
Alter: Extension des cheveux
Dim 14 Jan - 11:22
ft. Groupe B

C’est en forgeant qu’on devient océanographe

     Takamura ne releva pas son excuse et continua comme si elles étaient arrivées à l’heure. Se sentant légèrement ridicule, Kana se mit à rougit et se camoufla légèrement derrière sa tignasse.  Le programme ressemblait plus à une sortie scolaire entre copains qu’à un vrai stage. Hormis lorsqu’il parla d’aller dans son bureau. Il ne comptait pas leur faire faire le café au moins ? Mais bon, il s’agissait de Takamura, rien de nouveau à l’ouest quoi.
    En silence, Kana le suivit, jetant une œillade à Sythea suivit d’un petit sourire. Elles avaient esquivé les représailles, ça valait bien un petit regard complice.
    Discrètement, continuant à s’entrainer à ce sujet, Kana laissait ses cheveux frôler les murs pour ressentir les aspérités, les angles. Sa mine en paru renfrognée, voir agacée tant elle était concentrée.

    Le groupe fini par s’arrêter et un bruit provenant d’un peu plus loin devant s’éleva. Des « gamins » martyrisant un pauvre animal. Pauvres tâches ! Ryoji fut le premier à avancer. Forçant sur sa voix pour la rendre plus grave et plus tonnante, il se tint le plus droit possible pour les interpeler. Si de derrière, Kana se retint de pouffer, cela eut l’air de fonctionner. Les énergumènes se relevèrent, oubliant la souris et commençant à tourner leur animosité vers le grand brun.
    Parfait !
    Restant dans l’ombre de l’asperge et de l’environnement, usant de sa petite taille pour se faire oublier, Kana lança quelques mèches le long du sol et à distance de la marmaille. Le but : récupérer la souris sans se faire remarquer. Le reste... Les autres pourraient s’en charger. Mais elle se refusait que la pauvre bête soit blessée ou tuée dans l’altercation.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 261

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: Directeur de l'école
Alter: High Spec
Dim 14 Jan - 11:22
Le membre 'Kana Sakai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Alter' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 86
Disponible en RP : Totalement

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-B
Alter: Contrôle du Sang
Mar 16 Jan - 9:48


 
Sythea Asmodee

 
"C'est en forgeant qu'on deviens Océanologue"

Visiblement, leur retard ne leur était pas reproché et Sythea n'allait pas s'en plaindre. Elle fit un petit sourire à Kana qui semblait un peu rassurée. Le programme du stage ne semblait pas trop compliqué. Les patrouilles étaient en général plutôt calme. C'était très rare de tomber sur un vrai danger, et même ce qui pouvait être un coupe-gorge pour un civil n'était qu'un léger impondérable pour un héros, encore plus s'il s'agissait d'un groupe. Très souvent les voyous évitaient de chercher des noises à un groupe de héros en costume. Mais on trouva tout de même un petit groupe de jeunes. Sythea soupira en les regardant. Ils avaient vraiment l'air pathétique à torturer une petite bête comme ça. Rapidement Ryoji vint à leur rencontre tandis que Kana récupérait la bestiole. Sythea s'avança donc à son tour, se mettant devant son amie pour servir de bouclier si les choses venaient à mal tourner. Elle ne parla pas, se contentant de croiser les bras en jetant un regard froid en direction des jeunes. Elle ne savait pas si elle avait l'air particulièrement impressionnante, mais elle aurait probablement fait peur à certains d'entre eux. En tout cas, elle s'attendait à tout. Qui sait, peut-être Ryoji allait-il merder son rôle de médiateur et créer une baston. Auquel cas, Sythea s'apprêtait à réagir rapidement. Elle observait tout le monde et jetais des coups d'oeil autour d'eux également. Il n'aurait plus manqué qu'ils aient des amis qui se décident à les encercler. Sythea était donc alerte, laissant la discussion aux autres tandis qu'elle observait tout mouvement suspect autour d'eux. Du bruit suspect d'une poubelle aux pas des passants.

_________________
~ : [ Theme musical ] : ~ : [ Préz' ] : ~ : [ Liens et Carnet ] : ~ : [ Fiche Technique ] : ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» C'est en forgeant qu'on devient forgeron
» ► C'est en forgeant qu'on devient forgeron [200*320]
» [Aventure] C'est en forgeant qu'on devient forgeron !
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» Où le vent devient bourrasque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Sud :: [EVENT STAGES] :: Groupe B-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310