Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Le bleu est une couleur chaude FT.Sumi [+18]

 :: Musutafu :: Zone résidentielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 8 Fév - 21:10
Alors que je faisais la maligne, je sentis le corps de Sumi se presser contre le miens, me plaquant contre l’une des parois de la douche. Je me laissais faire, excitée par l’instinct de domination de Sumi. je remuais toujours mon postérieur alors que mon amante se préparait pour me laver le dos. Je frissonnais en sentant ses douces mains contre mon épiderme et je me cambrais légèrement pour échapper au froid, mettant encore plus en arrière mes fesses. L’instant d’après, ses lèvres vinrent se poser sur mon cou puis le mordiller, je gigotais légèrement pour faire mine d’échapper à cette morsure…

Rapidement, elle colla de nouveau son corps contre le mien. Je sentais sa poitrine qui se pressait contre mon dos. Ses mains elles, firent le tour de ma taille et alors que j’espérais qu’elle s’attaque à mon entrejambe, ses mains remontèrent vers ma poitrine. Je gémissais légèrement alors qu’elle en faisait son affaire, ne laissant aucun centimètre de peau à l’abri de ses mains baladeuses… Pour mon plus grand plaisir ! Je gigote légèrement, frottant mon dos contre ses seins. Elle me dit alors, au creux de l’oreille, que je la rendais folle… Elle n’avait aucune idée à quelle point c’était réciproque et je n’allais pas lui dire, je voulais continuer d’avoir l’ascendant sur elle. Pour ça, je me décollais du mur pour me retourne, me mettant face à elle et fît un sourire assuré:

-Je sais que je te rends folle, je fais souvent cet effet aux gens…

J’aggrippais alors ses fesses, fermement et la souleva pour l’embrasser. Ses pieds ne touchaient plus terre alors que nos lèvres se rencontrèrent… Je pivotais sur moi même pour à mon tour la plaquer contre la paroi de la douche et la regarda avec assurance:

-Et tu n’es qu’aux débuts de tes peine ma belle.

Sans plus attendre je venais mordiller son cou en passant de nouveau mes index entre ses fesses. Je les rapprochais inlassablement de son anus, très lentement, lui laissant le temps de se faire pleins d’idées tordues… Et alors que j’allais passer à l’acte… J’entendis ma soeur frappait à la porte de la douche:

-Papa et maman sont pas là ce soir ! J’ai fait le dîner alors sortez de là les amoureuses !

Je soupirais légèrement, triste de devoir abandonner ainsi mes projets. Je lui répondai rapidement:

-On arrive !

Avant de reposer Sumi au sol, je fis de nouveau mon affaire de ses lèvres, dans un baiser passionné, frottant légèrement ma cuisse contre son entrejambe. Je m’arrêtais rapidement une fois que le plaisir soit monté pour la frustrer un maximum. Je lui fis un dernier regard malicieux puis la déposa et sortit de la douche pour m’essuyer.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Fév - 17:10
C’était impressionnant de voir à quel point la jeune fille aux cheveux bleus réussissait à enflammer le désir et emballer le cœur de son aînée. Alors que Sumi s’était jetée sur Yumi, cette dernière avait réussi à enivrer la brune par ses réactions. Ses mouvements de bassin poussèrent l’haltérophile à les accompagner avec le sien, se calant sur ce rythme, elle commença également à bouger, succombant totalement à l’acte qui se déroulait. Tout stimulait l’esprit et le corps de Sumi, la façon dont Yumi se collait à elle, les gémissements de cette dernière, en somme, c’était la simple présence de la bleue qui rendait l’alchimiste d’encre aussi folle de désir.

Perdue dans ses pensées et ses désirs, Sumi ne put empêcher Yumi de s’échapper de son étreinte et de lui faire face. La brune releva un visage à l’expression marquée par le désir, ses yeux était à moitié fermés par ses sensations, sa bouche était entrouverte, laissant son souffle chargé d’excitation s’échouer contre les clavicules de la tatouée. Pourtant, la jeune fille réussit à sortir de sa transe quand sa petite amie parla de cet effet qu’elle faisait souvent aux gens. Le visage de la brune afficha automatiquement une moue boudeuse et renfrognée tandis que l’une de ses mains agrippa la peau des fesses de la bleue pour pincer cette dernière.

Sumi avait voulu exprimer son mécontentement par rapport à cette remarque, mais, Yumi ne semblait pas décidée à lui laisser montrer le moindre signe d’autorité ou de quelque chose qui aurait pu s’en rapprocher. Ce refus, elle l’exprima en plaquant Sumi contre le mur tout en la tirant contre elle, l’obligeant ainsi à se mettre sur la pointe des pieds, avant de promettre, de manière détournée, un avenir à leur relation. Ces paroles et cette position couplées au baiser que partagèrent ensuite les deux demoiselles poussèrent la jeune Sonohara à totalement s’abandonner à son amante, elle ne pouvait tout simplement plus contester quoique ce soit ; son désir était trop grand.

Un profond soupir d’extase passa entre ses lèvres alors que Yumi commençait à s’attaquer à son cou. Sumi passa une de ses mains dans la chevelure électrique de sa petite amie et l’agrippa avec fermeté tandis que les doigts de son amante allaient toujours plus loin et que ses pensées se bousculaient. Une fois encore, elle avait l’impression d’être hors de son corps, son esprit divaguait lui faisant perdre la notion de l’instant, il n’y avait plus que ses sensations qui comptaient. Pourtant, cet état de transe dut s’arrêter, encore un peu dans les vapes Sumi ne parvint pas vraiment à analyser la situation, simplement, le soupir frustré de Yumi laissait penser que ce moment de tendresse touchait à sa faim. Pourtant, la bleue revint embrasser son amante et passer sa jambe contre ses zones érogènes, Sumi ne put retenir un soupir qui fut étouffé par le baiser.

Lorsque le corps de Yumi se détacha du sien, l’haltérophile soupira de frustration, la bleue avait réussi son coup ; Sumi était on ne peut plus frustré. Instinctivement, l’un de ses bras s’était glissé entre ses cuisses, comme si elle voulait retenir et canaliser son excitation. La sourire malicieux de Yumi lui arracha un gémissement qui exprimait toute sa déception de ne pas avoir été au bout.

Rassemblant ses forces, elle finit par sortir de la cabine de douche et, profitant du fait que son aimée se séchait les cheveux, Sumi se glissa entre les bras de cette dernière et la serra par la taille tout en se blottissant contre elle.

-Yumiiiii… Je veux encoooore.

Elle avait gémi cette phrase sur un ton plaintif relativement exagéré et enfantin. Elle en avait profité pour poser discrètement ses mains sur les fesses de Yumi. Sumi releva la tête, posant son menton sur le poitrail de la bleue, elle lui lança un regard faussement innocent.

-J’aime bien tes fesses.

Tout en disant cela, elle pressa légèrement les fesses de son amante avant d’à nouveau enfouir son visage contre les seins de cette dernière. Elle continua un moment de geindre, disant qu’elle ne voulait pas retirer sa tête de là.

Mettant finalement fin à son faux caprice, elle se détacha mollement de son amante et récupéra les vêtements qu’elle lui avait prêtés et lui emboîta le pas pour sortir de la salle de bain. Une fois dans le couloir, Sumi agrippa automatiquement le bras tatoué de Yumi, le serrant contre elle. La brune leva les yeux vers la bleue, pour bien s’assurer que cette dernière approuvait son geste. Et aussi parce qu’elle est jolie.
avatar
Messages : 223
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Fév - 16:11
Sumi avait réagit parfaitement comme je le voulais, ce regard boudeur digne d’une gamine la rendait particulièrement mignonne… Je frottais légèrement mes fesses, sentant encore le pincement de Sumi. Je vins alors poser une serviette sur ma tête pour me sécher les cheveux, mon amante en profita pour venir se blottir contre moi, sa tête dans ma poitrine et ses mains sur mes fesses. Je soupirais intérieurement puis enlevait la serviette pour la regarder. Elle réclamait d’abord de continuer, ce que je répondais avec un clin d’oeil:

-Plus tard petite perverse, on aura le temps !

L’instant d’après elle commença à palper mon fessier, ce qui me fît légèrement couiner de surprise malgré moi. Je repris rapidement ma contenance avant de caresser doucement son dos. Je souriais lorsqu’elle me dit qu’elle aimait mes fesses:

-je vois ça… Tu pourras pleinement en profiter après le repas chérie.

Je sais pas pourquoi mais la voir agir ainsi me donner envie d’être tendre… Je caressais sa joue avec mon pouce mais elle vînt placer son visage dans mes seins. Je tentais de la repousser avant que ma soeur ne revienne mais elle s’obstinait, gardant fermement sa tête dans ma poitrine. Elle se décida finalement à arrêter de jouer la comédie pour se rhabilller. Je fis de même avec ma panoplie habituelle, débardeur et pantalon cargo. Puis la suivit dans les couloirs. Je me mordais la lèvre en la matant de dos. Elle ne portait que mon t-shirt qui tombait à la moitié de ses cuisses et une culotte, heureusement que mes parents ne sont pas là… Je la rejoins alors. Elle se serra contre mon bras et me regarda avec une bouille beaucoup trop mignonne… J’avais foutrement envie de l’embrasser mais nous arrivions dans la salle à manger où ma soeur avait déjà commencé le repas. Elle avait mis la table:

-Je sais pas ce que t’aimais Sumi alors j’ai fait du riz, c’est classique mais tout le monde aime !

Je levais les yeux au ciel, c’était impossible d’aimer la cuisine d’Hikaru, elle était aussi mauvaise que moi dans ce domaine, j’avais peur pour mon ventre… Je m’asseyais à table, deux assiettes vides se trouvaient l’une à côté de l’autre, ma soeur avait eu la sympathie de nous mettre côte à côte alors qu’elle se trouvait en face de nous. Je commençais à me servir et à servir Sumi quand Hikaru posa une question qui me fît légèrement rougir:

-Et du coup Sumi… Comment tu as rencontrée ma soeur ? Je veux tout savoir !

Je repassais dans ma tête les évènements et me demandait si ma petite amie allait avoir la force de vraiment TOUT raconter… je m'apprêtais à prendre la parole si jamais elle était trop gênée pour parler.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Fév - 17:35
Depuis que Yumi avait promis à Sumi de continuer ce qu’elles avaient commencé dans la douche après le repas, cette dernière était sur un petit nuage. Même si la perspective de passer la nuit ici était relativement agréable, la jeune étudiante devrait retourner à l’internat et honnêtement ça ne l’enchantait. Déjà qu’elle n’aimait pas ce dernier, mais, si en plus il la séparait de sa petite-amie, elle allait finir par vouloir le détruire. Cependant, ces idées négatives furent chassées par le regard que Yumi lui porta. Sumi se perdit une énième fois dans la contemplation de son aimée.

Quelques instants plus tard, les deux filles rejoignirent Hikaru dans la salle à manger. Prenant place aux côtés de Yumi, la brune rassura timidement la sœur aînée de sa petite-amie en lui disant que le riz lui allait parfaitement. Sumi se sentait un peu gênée d’être ainsi vêtu en la présence d’une de ses camarades de promotion.

Mais alors que Yumi la servait, l’alchimiste d’encre se raidit en entendant la question d’Hikaru. Sumi jeta subtilement un regard à Yumi pour la voir légèrement gênée. Se baffant intérieurement pour chasser la panique, la troisième année se reconcentra, elle était habituée à falsifier la vérité après tout.

-On a véritablement fait connaissance quand elle est venue passer une nuit dans ma chambre, à l’internat…

Rien qu’en se rappelant de cette soirée, Sumi sentit le rouge lui monter aux joues. Et en même temps elle ne pouvait s’empêcher de sourire, c’était à ce moment-là que tout avait commencé après tout. Elle détourna le regard, relativement gênée, se grattant distraitement la joue.

-Elle est arrivée un peu à l’improviste, et euh…

Elle regarda Yumi, toujours un peu gênée.

-On a passé une assez bonne soirée ! Puis, quand on s’est revu aujourd’hui, on s’est bien amusé, donc…

Elle reporta à nouveau son regard vers Hikaru, et parla d’un ton un peu plus détendu.

-Je pense qu’on peut dire que ça s’est fait assez naturellement !
avatar
Messages : 223
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Fév - 22:34
J’avais la tête posée sur ma main et écoutait ma petite Sumi bredouillait vaguement ce qu’il s’était le soir de notre rencontre… Qu’elle était mignonne ! Je regardais Hikaru qui me lança un regard entendu: elle savait très bien que Sumi tentait de noyer le poisson. Toujours désireux d’embêter ma petite amie et de virer ses joues au rouge, j’ajoutais l’air de rien en commençant à manger:

-Je cherchais un endroit où squatter quand l’appart était en travaux ya quelques semaines. Je suis tombée sur sa piaule au hasard, avec un peu d’alcool et… Voilà.

Je venais prendre la main de Sumi sous la table pour la caresser doucement. J’avais pas non plus était ultra explicite pour le coup… Ma soeur eut alors une illumination et cria soudainement en nous pointant du doigt:

-Attendez ! C’est vous qui avez réveillez tout l’internat en faisant l’amour ?!

Elle se mit alors à rire pendant de longues secondes. Je savais pas que tout le monde était déjà au courant dans cette affaire… Et on n’avait pas fait tant de bruit que ça en plus… Quoi que. Je regardais Sumi puis haussa les épaules. J’avais rien d’autre à ajouter et je commençais à manger ce que ma soeur avait préparée et… C’était pas trop mauvais pour une fois. Je disais quand même pour la faire chier:

-Faudrait vraiment que tu prennes des cours de cuisine.

-Tu peux parler ! T’es encore pire que moi ! D’ailleurs Sumi, tu sais cuisiner ? Parce que compte pas sur ma soeur pour le faire !

Je grognais légèrement, c’est vrai que j’étais une catastrophe dans une cuisine. Le fait que je n’avais pas la réponse à la question de ma soeur me fît me rendre compte que je savais finalement presque rien de la vie de Sumi… Je la regardais alors qu’elle répondait à Hikaru. Je ne connaissais pas ses origines, à peine ses passions, ni son plat préféré… Bref, le genre de connerie qu’on doit savoir dans un couple normalement… Mais on est pas normales de toute façon donc bon. Ceci dit j’étais quand même curieuse. Je me remis à manger tranquillement, un peu perdue dans mes pensées. J’en sortis seulement quand Hikaru me dit:

-C’est bientôt la semaine de stage au fait, tu devrais être contente Yumi !

-J’espère qu’il va y avoir de l’action ouais ! Des connards à défoncer et des trucs à sauver !

Un large sourire s’affichait sur mon visage alors que je frappais mon poing dans ma paume, mon sang bouillait à l’idée de pouvoir me défouler ! je repris ma contenance quand je vis le regard inquiet de ma soeur… Qui repris à son tour:

-Pour moi ça va être l'occasion de tester mes dernières machines.

Je me demandais si elle parlait de ses prothèses ou de ses exosquelettes mais je me disais que des élèves manchots il y en avait pas des masses à l’U.A et que ces prothèses ne sont pas terminées de toute façon… Je tenais toujours la main de Sumi pour la caresser tendrement, mangeant tranquillement.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Fév - 0:52
Le rouge monta immédiatement aux joues de Sumi lorsqu’elle entendit sa petite amie rétablir la vérité. En sentant les longs doigts de Yumi s’infiltrer entre les siens, elle tourna la tête vers elle, abasourdie et totalement perdue. Et, tandis qu’elle se disait que cette situation ne pouvait pas être pire, Hikaru renchérit, leur demandant si c’était bien elles qui avaient réveillé tout l’internat. Sumi se sentait affreusement gênée, mais, sans qu’elle ne puisse se l’expliquer, entendre Hikaru parler de cette fameuse nuit lui faisait plaisir. Elle avait l’impression d’avoir des papillons dans le ventre. Comme quand Yumi se serrait contre elle ou qu’elle l’embrassait.

Sumi releva la tête, un fin sourire sur le visage. Elle semblait gênée, mais elle arrivait à articuler. Ce qui était -mine de rien- un grand pas en avant.

-C’est vrai que les murs de l’internat n’isolent pas très bien les sons…

Elle ponctua sa phrase d’un petit rire. Sumi, rends-toi service et ferme ta gueule. Voilà comme ça. Merci. Tandis que la brune se rappelait mentalement à l’ordre, Yumi se contentait de manger tranquillement et de changer de sujet, l’air de rien. Elle est vraiment trop classe quand elle mange. En plus de mettre un terme à la situation, on ne peut plus gênante dans laquelle elle avait mis sa petite amie, la bleue se payait le luxe de capter toute l’attention de cette dernière.

Hikaru répondit à la pique qu’elle venait de subir en incluant Sumi dans la conversation. Révélant d’abord le talent inexistant de Yumi dans une cuisine, elle finit par questionner les talents culinaires de l’alchimiste d’encre. Un sourire amusé vint décorer le visage de Sumi.

-Hm, disons que si jamais être héroïne ça marche pas, j’pourrais toujours me reconvertir en tant que pâtissière. Le mec du héros chez qui je travaille tient une boulangerie et des fois, je lui file un petit coup de main. Fin après, c’est surtout mon père qui…

Sans s’en rendre compte, elle marqua une pause. Son visage se décomposa et l’espace d’un instant, Sumi sembla perdu, presque triste. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas donné de nouvelle à son père. Est-ce qu’il s’en sort au manoir ? Lui aussi a été confronté à l’absence d’Hiroko… Je dois vraiment l’appeler. Très vite, Sumi sortit instinctivement de ses pensées. Elle plongea sa cuillère dans son riz et l’engloutit.

-Euh, désolé, j’ai eu une absence… Et, ouais, mon père se débrouille pas mal niveau pâtisserie, du coup, j’imagine qu’il m’a transmis sa passion !

Elle ponctua cette phrase d’un petit rire, avant de se concentrer sur son plat, en mangeant, elle s’efforça de faire l’impasse sur ses problèmes familiaux. La main de sa petite amie dans la sienne lui apporta une aide précieuse. Je suis avec Yumi, pas le temps d’être triste, oh ! Les deux sœurs amenèrent le sujet des stages sur le tapis. La cadette montra un certain enthousiasme à l’annonce de cette semaine, enthousiasme auquel Hikaru ne resta pas insensible, Sumi put lire l’inquiétude dans le regard de cette dernière. La buveuse d’encre patienta jusqu’à la fin de leur discussion pour à nouveau parler.

-T’inquiètes pas Hikaru, mon taff, c’est de prendre les coups à la place de mes camarades. Je serais le bouclier de ta sœur ! Personne ne la touchera !

Se détendant enfin, elle avait exagéré sa dernière phrase, imitant et caricaturant l’attitude des héros les plus fiers. En revanche, il y avait une part de vérité dans ce qu’elle venait de dire. Pour Yumi, elle encaisserait tous les coups du monde. Et, elle était certainement aussi inquiète que sa camarade blonde. Sumi reprit son sérieux en avalant une autre bouchée de nourriture, puis, elle releva la tête vers Hikaru.

-Et du coup, le bras que tu nous a montré, c’est un truc que t’as fait avec l’école ? Ça se passe comment ce genre de projet ?

En parlant, les yeux de Sumi s’étaient subitement mis à briller. La branche de soutien de l’école de héros l’avait toujours fascinée et, si elle n’avait pas été aussi mauvaise dans ses études, elle l’aurait rejoint sans hésiter.
avatar
Messages : 223
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Fév - 2:45
J’avais bien remarquée sa détresse lorsqu’elle nous parla de son talent pour la patisserie… Je n’avais évidemment rien dit, c’était le genre de chose qui se disait en privée, juste elle et moi. J’allais lui tirer du nez, ça s’est sûr… Mais en attendant je serrais fort sa main, l’air de rien. Je rigolais légèrement lorsqu’elle promis à ma soeur de me protéger:

-Tu crois franchement que tu peux me suivre copine ? J’ai pas besoin d’être protégée de toute façon, je gère !

Alors que je disais fièrement cette phrase, ma soeur décida de me faire redescendre en énumérant toutes les fois où je m’étais cassée un truc, comptant sur ses doigts:

-Sauf cette fois où tu t’es cassé le bras… La clavicule… Les deux tibias… trois fois les côtes… Je continue ? Le seul truc qui te permet de tenir encore debout c’est les alters de soin qui pullulent dans les hôpitaux crétine !

Elle ponctua sa phrase en me frappant le front. Je ne savais pas comment elle faisait mais elle avait la technique pour que ça me fasse toujours atrocement mal. Je lâchais la main de Sumi pour frotter mon crâne en grognant alors que cette dernière en demandant plus sur le travail d’Hikaru. Oh merde, elle a lancée la machine infernale:

-Faire ça à l’école ? Meh, ils me laisseraient jamais faire ! Vu les dangers que je prends pour façonner un objet d’une telle qualité… Les marques sur mes bras ne sont pas là pour faire jolies, tout le contraire ! Non je fais ça dans mon atelier, c’est ici que j’ai tout mon matériel. A l’U.A je me contente de faire les travaux de groupe et je travail le reste du temps sur mes projets persos…

La douleur avait finit par passer alors que je l’écoutais parler. Puis finalement, je la vis se pencher pour prendre une bouteille de Sake que je n’avais pas encore vu… Qu’est-ce qu’elle a en tête celle là ? Elle servit trois verres puis leva le sien pour traquer:

-A ma soeur qui a enfin trouvée quelqu’un ! Et à toi Sumi qui va nous faire des supers gâteaux !

Je grognais mais trinqua avec enthousiasme pour boire cul sec mon Sake. Ma gorge me brûlait atrocement alors que je tirais la langue… Je savais très bien comment cette soirée allait se terminer mais je me demandais bien pourquoi Hikaru faisait ça. Peut-être pour qu’on soit moins timides ? Bwoarf, pas d’importance, j’ai Sumi et de l’alcool sous la main, le reste m’importe peu ! Je me remis à manger et à boire, attendant avec impatience la suite de la soirée.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Fév - 19:22
-Je crois que t’as raison Yumi, je pourrais pas suivre la cadence…

Parvint à articuler Sumi alors qu’elle essayait de contenir son fou rire face à la scène que les deux sœurs lui présentaient. Tout était hilarant. De la façon de raconter d’Hikaru, qui jetait de temps à autre des regards à Yumi pour capter ses réactions à ces mêmes réactions. Sumi ne put retenir sa crise d’hilarité quand Hikaru se leva et donna une pichenette contre le front de Yumi, la brune due se tenir le ventre tant elle riait.

Une fois calmées, les deux troisièmes années se mirent à discuter entre elles à propos du travail d’Hikaru. Ou plutôt, Sumi écoutait l’incroyable flot de paroles que débitait son interlocutrice. Lorsque la blonde parla de ses brûlures, la brune ne put s’empêcher d’être admirative d’une telle implication dans son travail. En plus de tout ça, la sœur de Yumi confectionnait la plupart de ses objets seuls, n’ayant pas à se conformer aux restrictions de Yuei. Y a pas à dire, la branche de soutien est vraiment trop stylée. Puis, sans prévenir, Hikaru posa une bouteille de sake sur la table.

Sumi ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux et de lancer un regard inquiet à Yumi. La panique commença doucement à s’insinuer dans l’esprit de la brune. Une fois saoule, elle était intenable, mais pourtant, refuser de boire avec les deux sœurs pourrait s’avérer mal vu. La jeune Sonohara ne voulait pas paraître impolie, ni trop prude.

De toute façon, on est plus à ça près.

Sumi attrapa le verre qui lui était destiné et trinqua avec ses hôtes. Ces dernières vidèrent les leurs d’un coup, alors, Sumi se sentit obligée de faire de même. Pas encore assez habituée à l’alcool, la brune fit une grimace qui n’avait rien à envier à celle que sa petite amie venait de faire et se mit même à tousser. Elle releva la tête vers les deux sœurs, un sourire et une expression relativement gênée sur le visage.

-J’ai pas encore totalement l’habitude, je crois.

À ces mots, elle finie rapidement son assiette sans se rendre compte que son verre était à nouveau plein. Elle se rassura en se disant qu’elle avait suffisamment mangé pour conserver sa lucidité pendant encore quelques verres. Soudain, quelque chose comme une illumination traversa son esprit ; elle était mal partie pour rentrer à l’internat et encore moins à temps pour l’appel quotidien avant le couvre-feu. D’une main sûre, elle dégaina son téléphone et écrivit un message à une étudiante qu’elle faisait chanter.

« Réponds pour moi à l’appel stp. Peux pas rentrer ce soir »


Ceci fait, elle posa son téléphone sur la table et avala le contenue de son verre. Quelques instants s’écoulèrent, pendant lesquels une conversation banale s’installa. Sumi et Hikaru parlaient des professeurs qu’elles avaient pu avoir en commun, racontant diverses anecdotes. Pendant ce temps, l’alcool montait à la tête de Sumi.

Progressivement, elle s’était rapprochée de Yumi, si bien qu’à présent, sa chaise était presque collée à celle de sa petite amie et elle avait à nouveau capturée sa main avec la sienne.

Un sourire narquois s’afficha sur le visage de la brune quand elle regarda sa petite amie. Elle releva la tête vers Hikaru et parla de la voix la plus innocente possible.

-Et des anecdotes sur Yumi t’en as ? Elle m’a encore rien raconté !

Elle posa son épaule contre celle de son amante et y posa contre cette dernière.

-J’suis sûre que vous étiez super chou enfant !

Ce que Sumi voulait vraiment voir, c’était un album photos. Et puis, Sumi avait bien le droit à sa petite vengeance pour tout ce que son amante lui avait fait subir.
avatar
Messages : 223
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Fév - 10:45
La soirée se déroulait tranquillement, Sumi m’avait lancée un véritable regard de détresse en voyant l’alcool mais elle su rapidement se mettre à l’aise. Elle se rapprocha d’ailleurs discrètement de moi pour venir serrer ma main dans la sienne, je serrais en caressant le dos de sa main et en la regardant avec un doux sourire, elle répliqua avec un sourire narquois qui n’augurait rien de bon… Et effectivement, elle demanda des anecdotes sur moi à ma soeur… Oh shit. Elle vînt poser sa tête sur mon épaule l’air de rien en rajoutant qu’on devait être chou quand on était enfants… J’allais protester quand Hikaru se leva pour s’exclamer joyeusement:

-T’as pas idée ! Yumi était tellement mignonne quand elle était petite même si elle faisait constamment la gueule… Je reviens, on doit avoir un album photo quelque part.


Je regardais Sumi en serrant les dents:

-Je te jure que tu vas regretter ce que tu viens de faire quand on sera plus que toutes les deux…

En vrai je n’avais pour l’instant aucune idée de ce que j’allais lui faire subir mais ça allait venir… Hikaru revient quelques instants plus tard avec un album photo qu’elle amena triomphalement. Elle s’asseya sur le canapé du salon en nous faisant signe de la rejoindre. Je m’installais au bout du canapé ne voulait pas subir ça, alors que Sumi se mit à côté de ma soeur. J’écoutais cette dernière malgré moi, imaginant les photos humiliantes qui défilaient:

-ça c’était quand elle avait 2 ans, elle venait de plonger dans une mare pour faire fuir les canards… Les parents ont bien cru qu’elle allait ce noyer ! Là, elle en avait 4, c’était le jour où elle a découvert son alter. Elle l’a activée et s’est propulsée à travers l’appart pour se manger le mur juste là ! Je suis sûr que si on regarde a la loupe, il y a encore des traces de sang. C’est ce jour là qu’elle s’est cassée le nez d’ailleurs.

Malgré moi je touchais mon nez tordue puis haussais les épaules, ça me donnait l’air menaçante et les autres m’évitait, ce qui était assez pratique… je soupirais en entendant Hikaru continuait sur sa lancée, visiblement très amusée de me rendre ridicule devant ma petite amie:

-Tu vois la gamine dans le costume de princesse ? C’était pendant le spectacle de fin d’année quand elle avait 8 ans ! La prof avait bataillée avec elle pendant au moins 10 minutes avant qu’elle réussisse à lui enfiler ! Mais le pire, c’est que Yumi s’est mise à insulter les autres élèves tellement elle était énervée ! T’imagines pas comment nos parents étaient tout gênés… Et ils pensaient pas que Yumi connaissait déjà autant d’insultes !

Je grognais encore en l’entendant rire… Putain d’album, si ça tenait qu’à moi je l’aurais déjà balancée par la fenêtre après l’avoir cramée… Je devais sûrement avoir l’air ridicule en train de bouder au bout du canapé mais pas grave… C’est alors que je remarquais qu’Hikaru avait ramenée le sake et les verres sur la table. Je pris le mien et le bu cul sec pour penser à autre chose.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Fév - 12:43
Hikaru se leva avec enthousiasme lorsque Sumi manifesta son désir d’en savoir plus sur l’enfance de sa petite amie, la blonde quitta la table pour aller chercher quelque chose. Yumi profita de ce moment pour lancer une menace à la brune, lui promettant de lui faire regretter tout ça. L’alchimiste d’encre offrit un large sourire à son amante.

-Je t’aime fort !

Susurra-t-elle avant de se lever et de rejoindre joyeusement le canapé en traînant la bleue avec elle, Hikaru avait un album photos entre les mains, en sachant ça, Sumi pouvait difficilement contenir son empressement. Sans surprise, Yumi se tint à l’écart des photos, mais, même malgré ça, sa petite amie ne lâcha pas sa main. C’était à son tour de caresser le dos de la main de la blasée.

Un large sourire s’afficha sur le visage de Sumi lorsqu’elle put voir les premières photos. Elle ne pouvait s’empêcher d’être touchée en voyant de tels clichés, les commentaires que faisaient Hikaru ne manquaient pas non plus de la faire rire. Avec ses photos, la brune découvrit également la couleur de cheveux d’origine de son amante, des cheveux châtains. Le bleu lui va quand même vachement bien. Il est fait pour elle ! Lorsque Hikaru parla du nez tordu de Yumi, le regard de Sumi se porta vers le mur que montrait la blonde puis, sur le nez tordu que la bleue touchait, visiblement ailleurs.

S’il y avait une chose que Sumi aimait par-dessus tout chez sa petite amie, c’était bien son nez. Ainsi, cette vision n’en était que plus belle aux yeux de la brune. Très vite, elle retrouva son sourire et ne put retenir un rire en voyant les photos de Yumi déguisée en princesse, l’histoire qui allait avec ces photos était tout aussi amusante.

-Elle a donc toujours été aussi cool !

Sumi avait murmuré cette phrase le plus naturellement du monde, sans vraiment s’adresser à qui que ce soit, comme s’il s’était agi d’une pensée. Et c’était le cas, elle avait de nouveau pensée à haute voix. En présence de Yumi, ça devenait une habitude. Les deux troisièmes années arrivèrent rapidement à la fin l’album et, alors qu’Hikaru se levait pour aller le ranger, Sumi se glissa contre la boudeuse de la soirée.

-Fais pas la tête mon cœur.

Elle embrassa rapidement sa joue et murmura à mi-voix.

-ça te rend encore plus attirante.

Son ton s’était fait plus sensuel et chargé de désir. L’air de rien, Sumi se remit en tailleurs sur le canapé se servant un autre verre de sake. L’alcool commençait déjà à lui monter à la tête et à lui faire des choses qu’elle n’oserait même pas imaginer sobre, comme par exemple, lâcher la main de Yumi pour mettre la sienne contre sa cuisse.
avatar
Messages : 223
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Zone résidentielle-