Il faut savoir se mouiller pour apprendre à nager ! [ft. TOBIAS]

 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Nord :: Commissariat de police Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 159
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Jeu 11 Jan - 12:17
Sumi poussa un long soupire, mélangeant appréhension et colère. Passablement énervée, la jeune apprentie-héros se tenait au milieu d’une rue, son téléphone portable à la main et en costume. Aujourd’hui, elle travaillait pour Scarecrow et enfin, les recherches sur Ayumu Kato, l’homme qui avait semé le trouble à Yokohama l’année passée, reprenaient. Pour cela, les membres de l’agence étaient sollicités pour accomplir diverses missions. Comme Kato était soupçonné d’être en lien avec la ligue et n’avait pas eu d’activité depuis plusieurs mois, il fallait que les justiciers du quartier de Yokohama se renseignent auprès des autres quartiers.

Et Sumi s’y collait. Elle devait se rendre un peu partout dans Tokyo pour faire la tournée des postes de police. L’action servait aussi à montrer que l’agence se remettait bien de sa crise. Envoyer l’apprentie de Scarecrow lui-même, ça faisait sérieux. Il n’empêchait que Sumi était là, plantée au milieu de la rue chaussures blanches et noirs aux pieds, chaussettes hautes, genouillères, short, débardeur, masque buveur replié sur la gorge, lunette de protection sur le front. Cependant, elle avait pitié de son dos et ne s’était équipée que d’une bouteille qui ne contenait que deux litres d’encre. En principe, elle n’aurait pas besoin de son alter donc elle avait préféré s’épargner les dix-huit litres habituels.

Un sac en bandoulière pendait de son épaule droite, il contenait tout en un tas de paperasse à remettre aux policiers. Dans un énième grognement de rage, Don’t Panic tourna à nouveau dans la même rue pour la septième fois, elle commençait à en avoir marre de sa connexion et de son téléphone plus qu’obsolète, elle allait devoir attendre son anniversaire ou une quelconque fête pour qu’on lui en paye un nouveau. C’est que ces choses-là coûtaient chers.

Finalement, ses pensées et projets sur le futur la firent arriver comme par magie devant le commissariat où elle devait se rendre. L’espace d’un instant, elle resta immobile, surprise par ce fait. Puis, elle reprit son expression blasée et entra dans le commissariat. Sumi détestait cette mission parce qu’elle l’obligeait à fréquenter les forces de l’ordres. Certes, dans l’agence, personne n’avait envie d’avoir à s’y frotter et elle était sûrement la moins bien placée pour se plaindre, c’est d’ailleurs en considération de ça qu’elle avait accepté cette tâche.

Mais, elle aussi n’aimait pas la police depuis son arrivée à Yokohama. Son ressentiment s’était même accentué à mesure que le temps s’était écoulé. Mais, un travail était un travail. Il lui suffit de penser à sa fiche de paye pour se donner du courage. Se dirigeant vers l’accueil, l’haltérophile découvrit un jeune homme d’au moins huit ans son aîné. Les cheveux bruns lui tombant légèrement sur les côtés du front, la peau un peu mâte, il n’avait pas la corpulence d’un agent de terrain, c’était sûr. Il portait une chemise à manches courte, légèrement bleutée et un pantalon noir. Sur son insigne, elle put lire « Surotu Tetoe ».

- Bonjour, je suis Don’t Panic de l’agence Scarecrow, je suis venu à propos du dossier Kato.

L’homme sembla soupirer en entendant le surnom de Sumi, avant de se mettre à tapoter sur son clavier. Il finit par relever la tête.

- Hm. Le dossier Kato, c’est… oh. L’équipe de Takeda. J’espère que vous ne tomberez pas sur lui. C’est en haut, y a des sièges, je préviens de votre présence.

À ces mots, elle acquiesça, un peu surprise d’entendre un policier parler d’un de ses collègues et potentiellement supérieur de cette façon. Gravissant les escaliers la menant à l’étage, elle prit place dans ce qui semblait être une salle d’attente et… attendit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 124
Disponible en RP : 1/3

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Ven 12 Jan - 2:12
Let's get wet, to learn to swim. #SUMILe bruit des doigts qui tapent sur le clavier était le seul bruit qui remplissait la petite salle. C'était une journée calme, Tobias était seul au milieu des bureaux vides d'occupants. Pianotant sur son clavier, il s'occupait tranquillement de remplir la paperasse trainante laissée par Takeda et uniquement lui. Le bureau de Sanada brillait de sa surface lisse et libre de tout dossier. Totalement à l'opposé du bureau à côté où reposait l'équivalent de l'empire state building en papier lisse. Au moins ce n'était pas le foutoir complet, remerciez la taille du bureau plus grande. Laisser trainer n'était pas le même luxe pour tout le monde. De mémoire, le hacker avait dû voir son supérieur remplir un dossier moins de fois qu'il n'avait de doigt sur la main droite et c'était parce que son second Sanada avait réussi à avoir un moyen de pression sur lui. Habituellement, c'était celui-ci qui remplissait les feuilles rectangulaires maléfiques.

Sauf cette fois, le voilà donc à remplir des dossiers plus barbants les uns que les autres pendants que ses collègues étaient partis enquêter sur quelque chose où il ne pouvait pas aider. Ajoutant à cela qu'il fallait que quelqu'un soit disponible au commissariat. Ce n'était pas obligatoire, mais certes c'était mieux. Il poussa un long soupire de souffrance en envoyant son rapport à l'impression. Un dossier d'achevé, un ! Plus que.. Oh non, il valait mieux ne pas compter et constater la lente progression de son travail. De cette façon, c'était un minimum motivant, bien qu'il savait pertinemment qu'il n'en viendra pas à bout avant son ultime heure de travail de la journée.

L'albinos s'étira le dos avant de se lever pour s'approcher de la fenêtre et voir une fille rouspéter contre son téléphone juste devant le bâtiment.. Encore une qui ne chérissait pas la beauté de la technologie à sa juste valeur. Se retournant contre la vitre, il fit encore quelques étirements, il fallait vraiment qu'il fasse rapidement changer cette chaise en bois tueuse de dos, une vraie arme de destruction massive. Attrapant une bouteille d'eau, Tobias en profita pour prendre une petite pause. Prenant une petite gorgée, il laissa son regard vagabonder vers un bout de bandage accrochée à la chaise de son supérieur. Le temps avait bien passé depuis leur rencontre atypique. C'était un homme étrange, mais un homme qui était devenu un mentor.. Ou plutôt un grand frère un peu trop chiant, collant, bizarre et par-dessus tout déjanté, mais un frère sur qui il pouvait compter..

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing… Il sursauta, jetant la bouteille, heureusement fermée, dans sa frayeur. Rah ! Ca aussi il allait devoir le faire changer ! Un jour quelqu'un allait faire une crise cardiaque à cause de ce cri du démon. Reprenant ses esprits, le hacker se hâta d'aller décrocher.

« Agent Bradford à l'appareil.. Oui.. Très bien merci. »

Gé-nial. Tout simplement merveilleux. Il soupira. Combien de fois l'avait-il fait dans les dernières minutes ? Certes, il avait accepté un métier où il devait être présent pour aider la populace ou dans ce cas-ci, un héros. Il allait donc devoir se motiver un peu et arrêter de rechigner. Si seulement il ne passait pas l'une des journées les plus ennuyeuses de son existence. Se mettant en mouvement, il jeta un regard désapprobateur à l'immeuble de papier avant de se diriger vers la porte et de prendre la direction de l'imprimante à gauche. Autant récupérer son rapport achevé. Tournant à droite, Tobias avança d'un pas décidé vers la salle d'attente, tel un médecin allant chercher son patient. Hmm.

« Euh.. Don't Panic ? »

Il prit un ton calme et posé, cachant le fait qu'il était britannique et que ce n'était pas un nom à ses oreilles mais bel et bien une phrase. La repérant, il lui fit signe de la suivre sans vraiment la regarder pour ne pas trainer dans les couloirs. L'albinos lui ouvrit le passage dans la salle et se dirigea vers le bureau de Takeda afin d'y déposer les papiers fraichement imprimés. Se tournant vers sa cliente qui ne lui donnerait pas un rond, il tendit une main à serrer et fit un visage accueillant.

« Agent Tobias Bradford, analyste de l'équipe de Takeda-san, comment puis-je vous aider ? »


©️ 2981 12289 0

_________________
    Everything but time is running out
    Nothing could ever be this real, a life unsatisfied that I could never feel, this future's not so bright, some can't make the sacrifice, it's much more than just black and white. And I won't follow ⠇NO REASON, SUM 41
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Dim 14 Jan - 3:32
Sumi attendait depuis déjà quelques minutes quand la porte s’ouvrit et qu’un jeune garçon apparut sur le pas de celle-ci. A sa vue, l’apprentie héros arqua un sourcil. Il n’avait absolument rien d’un policier, sa carrure semblait faible aux yeux l’haltérophile, ses épaules n’étaient pas bien larges malgré qu’elles soient contenue dans une chemise blanche assez près du corps. Il n’était pas non plus très grand. Pourtant, en s’attardant sur son torse, Sumi se rendit compte qu’elle avait eu tort de le juger trop vite ; le jeune homme devait en effet faire travailler son corps assez régulièrement et ne se contentait pas de rester assis en face de son bureau.

Non ce qui était le plus étrange dans son apparence, c’était son visage d’enfant et ses cheveux dépigmentés, pendant un instant, la brune hésita à lui demander s’il les avait déteints. Mais, elle n’était pas là pour ça. Son visage dépourvu d’imperfection n’était pas japonais non plus. Un Russe ! La brune n’était pas vraiment physionomiste pourtant elle essayait tout de même de déterminer la nationalité de son interlocuteur, donnant lieu à une situation assez gênante, elle ne lâchait pas le garçon du regard. Lorsqu’il avait parlé, elle avait noté un accent anglais plutôt correcte, du moins, plus que le sien.

Elle lui emboîta finalement le pas pour rentrer dans une pièce relativement spacieuse jonchée d’open space. Apparemment, l’albinos était la seule personne présente ici, tendant la main à la future héroïne il se présenta dans un Japonais étrangement correct aux oreilles de Sumi. Cette dernière commençait à peine à éprouver une once de sympathie pour le personnage quand sa présentation lui rappela que son interlocuteur était de la police. Elle regarda sa main, une moue à la limite du dégoût sur le visage. Pourtant, elle finit par la serrer, elle devait apprendre à mettre de l’eau dans son vin.

-Sumi Sonohara, apprentie héros à U.A et à l’agence Scarecrow, je suis l’apprentie de ce dernier. Enchanté monsieur Bradford.

En serrant la main du dénommé Tobias, elle se forçait à changer d’expression et à sourire le plus naturellement possible et à avoir l’air sympathique. Lâchant finalement la main du policier, elle attrapa son sac qui pendait le long de son corps et en sortit un épais dossier qu’elle tendit au jeune blanc, conservant un ton et une expression aussi bienveillante que possible.

-Nous sommes à la recherche d’Ayumu Kato, l’homme responsable de la prise d’otages à la prison de Yokohama, l’an passé. Voici un dossier avec toutes les informations que nous avons sur lui.

Son sourire s’agrandit de sorte à ce qu’elle est l’air la plus avenante possible.

-Pouvez-vous regarder si vous avez quelques choses sur lui, monsieur Bradford ?

Derrière ce masque de bienveillance et de politesse, une question brûlait les lèvres de la buveuse d’encre. Elle brûlait de demander au policier ce qu’il faisait là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 124
Disponible en RP : 1/3

Fiche de Pouvoir
Grade: 25
Année et Classe: Policier
Alter: Transducer
Mar 16 Jan - 15:25
Let's get wet, to learn to swim. #SUMIAyant complètement raté la fixation dont il fut la cible de la salle d'attente jusqu'à son bureau, Tobias pensait avoir fait les choses dans les règles. En commençant par se présenter. La main tendue vers la jeune héroïne, le hacker ne manqua pas le changement de visage de celle-ci face à.. sa main. Une main, tout ce qu'il y a de plus commun parmi les êtres humains. Propre, il les lavait fréquemment comme toute personne avec un sens correct de l'hygiène. Bien que son teint était un peu plus pâle que celui de son interlocutrice, mais.. c'était une foutue main ! En avait-elle la phobie ? Certaines personnes avaient bien la phobie des pieds, donc pourquoi pas sur les mains. La dernière possibilité qui lui vint en tête était la moins réjouissante, peut-être était-elle raciste. Après avoir fini cette poignée tendue pour les deux partis, l'humeur en chute libre, il se dirigea vers son bureau. Rassemblant les papiers qui traînaient du dossier précédent, il alla rassembler le tout sur le bureau de son patron.

« Scarecrow hein.. Connais pas. »

En fait, l'albinos connaissait bien peu de nom de héros, tout simplement parce que cela ne l'intéressait pas. Il y avait bien assez de monde qui les fanatisait, pas besoin de s'ajouter dans le lot. Haussant les épaules, il attrapa le dossier qu'elle lui tendit. Hasardant un regard de ses mains vers son visage il fronça les sourcils. Non là, ça devenait abusé, il allait finir par croire qu'il sentait mauvais ou un drame dans le genre. Sentant un frisson lui parcourir la colonne vertébrale, il pencha rapidement la tête vers le dossier afin de cacher son air renfrogné.

C'est qu'elle était carrément frustrante et un tantinet effrayante à le regarder avec son faux sourire et sa fausse bienveillance. Sumi ressemblait actuellement à ces assistantes sociales qui essayaient d'amadouer les enfants avec des expressions plus fausses les unes que les autres. Le jeune policier avait un mauvais souvenir de ces femmes détestables. Se penchant pour s'appuyer le dos contre son bureau, le hacker commença à analyser minutieusement les informations sous ses yeux, mais ne put s'empêcher de laisser échapper une réplique mordante.

« Vous savez, plus le sourire est faux et plus l'effet désiré est inversé. C'est carrément flippant là. »

Le coin de sa bouche se déforma en une grimace, il n'avait pas voulu être aussi sec. Sans la regarder, Tobias fit le tour de son bureau et s'installa sur sa chaise. Il se tourna vers son ordinateur, déposant le dossier près de son clavier afin de pouvoir comparer les informations. Une pensée alla vers ses deux supérieurs qui n'étaient pas là. Sûrement qu'ils s'occuperaient de ce cas bien mieux que lui, avec une petite confusion sur le cas en particulier. Son bureau prêt pour travailler, il soupira avant de se tourner à nouveau vers elle, lui faisant un signe de la main pour prendre la chaise la plus proche et de s'installer à côté de lui.

« Vous voulez que je vous aide ? Commencez d’abord par m’expliquer le problème. C’était quoi cette grimace tout à l’heure ? »

Pour éviter de la fixer et prolonger le malaise, il tapa distraitement quelques raccourcis sur le clavier, ouvrant un logiciel d’analyse ainsi que la base de données.

©️ 2981 12289 0

_________________
    Everything but time is running out
    Nothing could ever be this real, a life unsatisfied that I could never feel, this future's not so bright, some can't make the sacrifice, it's much more than just black and white. And I won't follow ⠇NO REASON, SUM 41
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 159
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 21
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Mer 17 Jan - 1:02
Oh la boulette. Sumi eut un rictus de surprise en entendant la remarque de l’albinos sur son faux-sourire. Laissant échapper un petit rire gêné, elle resta cependant silencieuse. Elle avait l’air maligne, muette et plantée devant le policier qui n’avait même pas daigné relever le regard vers elle. Intérieurement, la brune se maudit de ne pas savoir mieux contrôler son ressentiment vis-à-vis de la police. La jeune fille savait que Yukishiro et Takeomi n’étaient absolument pas d’accord avec ce genre de comportement, elle devait les réfréner au maximum.

À présent déterminée à faire des efforts, la jeune héroïne devait rattraper le coup avec Tobias. Ignorant comment s’y prendre, l’alchimiste d’encre réfléchissait à toute vitesse. Heureusement pour elle, le policier réagit en premier, la dispensant de donner une réponse dans l’immédiat. L’analyste alla s’asseoir devant son ordinateur, poussant un soupir, il intima à la demoiselle de venir s’asseoir avec lui. Puis, il lui demanda sans détour, l’origine de son comportement étrange.

C’était l’occasion rêvée pour Sumi, de se rattraper. Tobias semblait faire référence à la poignée de main qu’il avait échangée, c’est vrai que c’était le moment où Sumi avait été la plus ambiguë. La jeune fille prit place aux côtés de l’albinos avant de parler.

-Je suis vraiment navré, j’ai du mal à m’en sortir en société ! Vous parlez de notre poignée de main, c’est ça ?

Une héroïne qui n’en sort pas en société, on aura tout vu ; autant continuer de faire la cruche maintenant. Elle se tortilla un peu sur chaise, comme si elle se sentait honteuse.

-En fait, c’est que… Je suis haltérophile, vous savez et…

La jeune fille dévoila l’une de ces mains couvertes de cloques et de blessures liées à ses entraînements tout en sentant le rouge lui monter aux joues.

-C’est assez gênant de savoir qu’on touche mes mains… Surtout, quand c’est un… un… un garçon…

Ça marche toujours la technique de la fille timide. La brune avait parlé avec toute la timidité qu’elle pouvait mimer, utilisant son malaise pour rendre ses propos plus cohérents. Avec ça, le garçon se sentirait peut-être coupable d’avoir mis dans une telle situation une jeune fille. Mais maintenant, Sumi devait embrayer sur autre chose, son interlocuteur avait l’air malin et, elle avait peur des gens malins. On ne savait jamais comment il pouvait réagir.

-On devrait peut-être commencer les recherches ? Je ne vous ennuierai plus après ça !

La jeune fille restait tout de même assez mal à l’aise à cause de ce qu’elle venait de dire et de la première impression qu’elle avait laissé au jeune policier. Actuellement, elle voulait juste qu’il en finisse avec les informations sur Ayumu et qu’ainsi, elle puisse partir et ne plus jamais remettre les pieds dans cet endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» [Flashback - Entrainement solo] Il faut savoir se mouiller pour ses amis
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ♥ Ethan
» Le savoir est fait pour être partagé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits :: Périphérie Nord :: Commissariat de police-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310