Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Inauguration ! Les Griffin Riders de UA débarquent ! [PV. Taka, Bjorn, Yumi, Sumi, Maya, Hayate, Lys, Zero]

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 21 Fév - 0:37
Today. Today's the day. TODAY. IS. THE. FUCKING. DAY !

Comment dire. J'suis heureux. Non, pas jovial, non, pas content, non, pas euphorique. Un état de pur bonheur. Combien de temps ça fait que je n'ai pas touché à la balle ovale ? Combien de temps ça fait que j'ai pas joué un match ? Oh, j'saurais pas le dire. J'ai arrêté de compter.

Mais c'est pas le sujet ! Aujourd'hui, c'est le grand jour ! Non, pas de graduation ou autre trucs, non, mais mieux. Beaucoup mieux. L'inauguration du club de football américain ! Et je suis pas seul dans le projet, houlà non. Mon buddy Taka, et un autre prof arrivé tout frais moulu, amateur de rugby. Autant, les règles c'pas les mêmes, autant il a pas l'air con, et il les comprendra.

Donc, j'arrive devant ce qui semble être notre local. C'est surprenant, y'a pas mal de vestiaires dans l'établissement, mais beaucoup sont... Vide. Like, really. Unused. Dusty as fuck. Certains gros clubs avaient des salles de club plutôt pas mal, de bonne taille même, et considérant le prestige de l'établissement, c'était pas étonnant. Nous en revanche, on allait certainement pas se lancer avec un si gros confort. Enfin, en tout cas, pour moi, c'était pas la bonne option. Si les kids voulaient le luxe, ils allaient devoir le mériter.

De toute façon, on avait déjà quelques noms sur la liste, suffisamment pour que le club soit officiel. De façon générale, un club se constitue d'un coach, un manager, et un assistant. C'est les trois postes qui peuvent être occupés par des adultes, et c'est mieux vu quand c'est des élèves qui s'occupent de ça. Mais pour ce qui est d'un sport aussi brutal que le football américain... Let's just say Nedzu was happy to comply. C'est pas pour me déplaire. Si techniquement nos rôles sont pas tous coach, au foot américain, on est jamais trop nombreux pour encadrer.

Justement, c'est pour discuter de ça, et inaugurer officiellement le club. Le matin même, j'avais envoyé à mes deux futurs compères un SMS, qui disait ceci :
Citation :

"Howdy les sacs, aujourd'hui c'est le grand jour. J'espère que vous êtes chaud, ça va être le feu. Rendez-vous devant le 4ème local Ouest, vous savez, le petit truc en bordel ? J'ai vu avec Nedzu pour que ça soit ça, notre base. En plus c'est proche du terrain. Alors ? C'est qui le meilleur manager du monde ? Bref, soyez là à 8h pétante, qu'on mette les derniers détails au clair. Essayez d'être là avant les kids, ça la filerait mal si vous arriviez en retard, hein !"

Posant par terre mon sac, qui contient ma tenue de sport, je déverrouille la porte du local. Toujours autant en bordel qu'avant. Génial. Pour ainsi dire, ça sera une bonne façon d'échauffer les kids.

What ? You thought WE were gonna clean that shit up ?

Casiers renversés, bancs retournés, déchets sur le sol, une vague odeur de clope. Yeaaah, home sweet home. Comme dans ma jeunesse, après avoir zoné, on s'assure de tout fracasser. D'ailleurs, y'a une vitre pétée, probablement par là que sont rentrés ceux qui ont foutu tout ce bordel. Faudra que je m'assure que ceux qui s'infiltrent, whoever they might be, se chient assez dessus pour que la simple idée de venir zoner dans notre club les trembler.

Anyways, je m’assois devant le local, hésitant à l'idée de me cramer un cigare, mais préférant finalement garder mes poumons purs pour la matinée au moins, histoire de montrer l'exemple.

Plus qu'à attendre mes deux compères, que je saluerai quand ils seront là !
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Damn right I am !
Double-compte : Nooooot yet.

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe: Héroïsme (Sans classe attitrée.)
Alter: Deadeye
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Themes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 9:17
Allez c’est le grand jour et je me suis préparé convenablement. J’ai relu tous les tomes de "Eyeshield 21", pour bien me rappeler c’est comment qu’on joue au football américain. Pis a coté, on a fait une soirée écran-géant avec les gars pour bien voir le machin et noter les bonnes stratégies. Alors j’ai appris deux choses, le vrai nom du sport c’est le Handegg, genre main œuf, c’est un nom de merde pour ça qu’ils ont changés. Mais comme les américains ils savent pas causer l’anglais, ils ont pris le nom football. Ce qui est complètement con quand t’y penses, vu que tu n’utilises pas tes godasses. L’autre truc que j’ai appris c’est que y’a deux stratégies qui fonctionne dans ce sport, être un bourrin et tricher. ‘Fin je dis tricher, mais c’est plus genre marouflarder comme un gosse de secondaire. Autant à la boxe, tu fous tes doigts dans l’œil du mec que tu frappes, c’est un coup de pute, mais ça passe, c’est un sport d’homme c’est honorable. Par contre, la c’est le coup bas, genre je te jettes du sable dans les yeux puis je passe discrètement. Ensuite bon faut dire, que c’est un peu un sport de tapette quand t’y penses. Tu dois porter des protections et tout, bon certes tu peux les utiliser comme arme, mais t’as quand même l’air con quand tu les portes. Genre un chevalier leader price qui planque son armure sous ses vêtements car il a honte de la couleur. Par contre le rugby, la dans "All out" tu vois que c’est un vrai sport. Mais bon, vu que les gosses vont pouvoir utiliser leur alters, y’a de l’espoir.

J’enfile un survet’ potable avec un « Boxing >your sports ! JOIN KOGORO GYM ! » et m’élances un pas de course vers l’académie pour mon footing matinal. Ce qui est bien avec une heure si matinale c’est que je peux foncer sans trop me soucier d’écraser une grand-mère. Je regarde une dernières fois le SMS que m’a balancé le ketsu’, c’est bon je visualise. Pis bon comme à mon habitude car c’est chiant d’attendre que la porte s’ouvre, bah je « tape un sprint » sur le mur quoi. Bon en vrai, c’est un condensé d’escalade, de saut en hauteur et de parkour’ mais voilà. C’est toujours plus classe de dire que tu cours sur le mur. Je traverse la cours en quelques secondes, ‘fin beaucoup de secondes, suffisamment pour faire des minutes, mais c’est pas important. Pis j’arrive devant une cahutte délabrée, mais pas de trace de personnes. Je furette quelques secondes et je me rends compte que le Keke il s’est encore gouré. Ça c’est pas le club de football américain, mais de… euh… je sais pas, c’est sûrement pas un sport officiel. Alors je traverse le parc dans l’autre sens, car Ketsu je le connais, c’est presque comme si je lui avais appris le japonais tu vois. Je sais qu’il a du mal avec des notions comme l’est et l’ouest. D’ailleurs c’est comme ça que je triche quand on joue au Majong. Il devrait pourtant savoir que l’ouest c’est à gauche et l’est à droite. Tu vois la phrase « Où est l’est » Bah voilà, l’ouest c’est à gauche pas à droite.

J’arrive alors en trombe devant un local à peine plus salubre que l’autre, en plus je dois pas forcer la porte cette fois, elle est déjà ouverte. Y’a même un Ketsu’ qu’est en train d’admirer le foutoir.

-HEY C’EST L’EST CA ! TROU DU CUL ! PAS L’OUEST ! La forme sinon ?

C’est marrant car Ketsu ça veut dire cul.

avatar
Messages : 105
Disponible en RP : Vi
Double-compte : Nope

Fiche de Pouvoir
Grade: 28
Année et Classe:
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 9:52
Il fait encore nuit quand tu t’éveilles, un sursaut de panique, quelle heure est-il ? Seulement quatre heures du matin ? C’est encore tôt, mais ton coeur bat beaucoup trop fort, ça ta rappelle les nuits qui précèdent les matches, un peu surpris de te voir ainsi tu te réveilles, cette lumière rouge qui bipes à ton poignet te remémore également tes impératifs. Cette lettre tu t’en souviendra toujours. Cette lettre d’acceptation notifiant ton entrée à U.A et ta mise en surveillance constante, tu devras agir dans parfaite mesure, sans jamais en faire trop… Mais parfois certaines situations ne nécessitent-elles pas d’en faire un peu plus que d’autres ? Hésitant tu soupires avant de te lever, tu n’arriveras pas à t’endormir. Un autre soupire passe tes lèvres, tu te serres un verre de jus d’orange, avec pulpes et tu vas ensuite te doucher. L’eau brûlante te fait du bien, ton corps rougis comme les joues d’un jeune homme à son premier rendez. Finalement propre, une serviette autour du bassin, glissant légèrement trop bas tu savoures une tartine de confiture en regardant les nouveautés sportives, les clubs suédois s’en sortent bien et ton ancien groupe reste dans le top trois de la saison. Tu souris, heureux, finalement leur flanker est extrêmement bon. Il était l’ancien numéro 7 de l’équipe espoir, un ancien camarade très bon.

Si tu te lèves ce matin c’est pour inaugurer le club de football américain, ce n’est pas du rugby, mais au moins, les règles se ressemblent un peu, le jeu des premières lignes peu rappeler celles de ton sport original. Une lumière sous ta porte s’allume, ta grand-mère se lève, comme chaque nuit, mais tu n’as jamais osé lui demander pourquoi. Tu t’habilles, revêtant la tenue de Rugby de l’équipe de rugby suédoise, tu as pu en prendre une avant ton départ, puisque tu connais quelques joueurs ils ont bien voulu te le vendre à prix réduit, prix « d’ami ». Tu fous tes crampons, passes tes brassards aux poignets, casque du flanker dans le sac, serviette, boisson, shaker avec protéines, tu t’observes dans le miroir avec un sourire, une statue grecque, le regard langoureux et la douceur en moins. Il n’est que six heures, tu as pourtant prit ton temps.

Tu prends la route de U.A, à pieds, au pas de course, tu en profites pour t’échauffer, les rues s’éveillent doucement dans la banlieue. Quelques fonctionnaires sortent, habitant loin de leur boulot, toi tu trottines joyeusement. Tes mèches rouges ondulent au grès de tes pas. Tu passes au commissariat, comme chaque matin, signant le compte rendu de ta nuit, les flics commencent à être habitué, sourire, petite discussion sportive, puis tu repars vers le bahut. Ketsuro et Taka t’attendent, ces deux profs forment un vieux couple assez mignon. Entre ces deux tu es le nouveau, le petit enfant du corps éducatif. C’est ton troisième jour d’enseignement, pour l’instant tout se passe bien. Les inscriptions au club ont eu un franc succès. Il est toujours trop tôt, tu es déjà bien échauffé, en arrivant au bahut tu prends la direction du club de gym où se trouve également la salle de musculation, autant soulever un peu de fonte. Rien d’incroyable, juste pour maintenir la forme.

Dix minutes avant le rendez-vous tu prends la route du stade et face aux deux carrures qui se dessinent dans le paysage, tu sais qu’ils sont là. Il semblerait qu’ils ne soient pas là depuis longtemps. Dès que tu arrives à leur hauteur tu t’inclines respectueusement, ton accent du nord ressortant dans ton japonais encore très maladroit, deux semaines au pays et une mère japonaise ne t’ont pas aidé à être bilangue, c’est pourquoi tes cours sont principalement en anglais.

-Bonjour, Takamura Sempai, Ketsuro Sempai. J’espère que vous allez bien ! Tu es dégoulinant de sueur et tu cours sur place, l’excitation sur son visage est palpable, on dirait que c’est toi qui va jouer. Ton regard se perd dans le local en piteux état et tu ris d’un rire franc. On sait quel exercice faire en premier. La règle fondamentale d’un club de sport c’est que le local est un temple saint qui doit toujours être dans un état impeccable et que sa responsabilité est commune ! Normalement t’es assez peu bavard, mais dès qu’il s’agit de sport… Je n’ai pas trop pu étudier les règles, j’ai revu mes séances d’entraînement et pédagogie des différents rôles, je présume que le but de la séance est de déterminer les rôles de chacun ? Il faudra penser à contacter les différentes écoles pour organiser des matches et pourquoi pas un tournois inter-lycée héroïque !

On pourrait presque croire que tu es en parfaite liberté, que rien ne te restreint, le sport c’est sûrement ce qui te fait tout oublier, la trahison, les meurtres, la prison, la rédemption tu es bien différent du Björn connu au bar il y a deux jours par les deux autres enseignants.
avatar
Messages : 11
Disponible en RP : 1 rp.
Double-compte : Clotaire Von Rei

Fiche de Pouvoir
Grade: 28
Année et Classe: Prof de sport
Alter: Demon Spear
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 10:28
Lorsqu’on est une feignasse doublée d’une connasse, il y a un certain esprit de stratégie qui se met constamment en place: comment en foutre le moins possible. Suite aux différents… “problèmes” que j’ai causée, il fallait que je suis a la disposition de tous les clubs et ça me surchauffait les parties intimes que je n’ai pas. Du coup, idée de génie, fallait que j’occupe mon temps libre aux bons moments. Et il se trouvait qu’un club de football américain était en train de se former… Alors concrètement, j’en ai rien à foutre de se sport mais c’est Sumi qui m’en a parlé et si je peux passer plus de temps avec elle… Au pire je trouverais un poste peinard ou il y a rien à faire, ça doit bien exister dans ce sport de merde non ? Avant de me coucher, j’envoie un message à Sumi pour savoir quand et où est le lieu de rendez vous: demain à 7h dans un endroit quelconque de l’école. 7H ?! Ils sont tarés ! Bon bah je viendrais vers 8h, après ça va être visible que je fous rien, ce serait dommage.

Du coup j’étais actuellement en train de passer les portes de l’école, la tête incroyablement dans le cul, toujours mon casque sur les oreilles. Je marchais en direction du point de rendez vous, il y avait quelques personnes dans l’école… Je m’attendais en arrivant sur place trouver tout ceux qui s’était inscrit mais je vois que les trois profs… Oh putain Sumi, t’as pas fait ça j’espère ? Je sais pas si elle s’était trompée en l’écrivant ou si c’était pour que j’arrive à l’heure… Mais ça allait chauffer pour son cul. Enfin bref, j’allais pas faire demi tour maintenant.

Je fis rapidement un signe de main aux trois armoires à glace puis m'assois sur le sol, le dos collé contre le local puis repris ma nuit. J’étais à l’heure, c’était déjà beaucoup,fallait pas m’en demander plus, merde.
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Ho que oui

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 1-C
Alter: VOID PULSE
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 14:01
Sumi était plantée face au miroir des salles de bain de l’internat. Le dos voûté, les cheveux ébouriffés, le regard encore embrumé par la fatigue et une brosse à dents dans la bouche. Elle n’en avait peut-être pas l’air -pas du tout même, mais actuellement Sumi débordait de motivation. Aujourd’hui, c’était l’inauguration du club de Football Américain. Certes, l’alchimiste d’encre n’était pas connu pour son investissement dans les activités extrascolaire et était davantage de ceux qui préféré rester sous leur couette après les cours, mais, elle devait l’avouer, l’ambiance de son club d’haltérophilie lui manquait. Le fait que celui de Yuei ait été dissous lors de sa première année n’avait fait que renforcer cette frustration. De plus -et outre sa passion pour les shonen de sports qui était un argument de taille, s’il avait bien un sport pour lequel Sumi avait la carrure, c’était bien celui-ci. Mais s’il n’y avait eu que ça, la jeune brune n’aurait pas été debout si tôt et n’aurait pas ce sourire en coin depuis son réveil.

Elle avait réussi à convaincre sa petite amie de se joindre à elle. Ainsi, en plus de pouvoir retrouver des sensations qui lui manquaient horriblement, elle allait pouvoir passer du temps avec sa petite amie. Et les douches post-entrainement ne sont pas du tout une motivation. Absolument pas. Tout en se perdant dans ses pensées, elle réussissait tout de même à se préparer. Remplissant un imposant sac de sport de vêtement de rechange, de serviettes et de la combinaison de sport de l’école.

Elle troqua son pyjama contre son uniforme réglementaire et, attrapant son sac à la volée, elle sortit de sa chambre.

Tout en se dirigeant vers le stade, Sumi sortit son téléphone pour consulter l’heure. Elle avait dit à Yumi de venir dès sept heures, histoire de s’assurer qu’elle soit présente à l’heure fixée par les professeurs et aussi, pour la taquiner un peu. J’ai pas oublié sa réaction face à mon costume de Nedzu. Ainsi, Sumi était partie un peu en avance, elle allait arriver au stade à la demie. Dans le meilleur des cas, elle pourrait passer un peu de temps avec sa dulcinée avant que les autres n’arrivent et dans le pire, terminer sa nuit.

Elle peina à trouver l’endroit exact du lieu de rendez-vous. Elle avait entendu dire que le local ne serait pas des plus luxueux, mais… elle ne s’attendait pas à ça. Ils ont réellement choisi un des endroits les plus glauques de l’école pour le club ? En plissant les yeux, elle repéra d’abord trois silhouettes massives.

Reconnaissant instantanément Takumura Kogoro, la jeune fille sentit un frisson lui parcourir l’échine. S’il y avait bien une personne qui représentait le diable ou n’importe quelle entité maléfique aux yeux de Sumi, c’était le gérant de la salle de sport de Yuei. Elle reconnut également Ketsuro Kujiro, le professeur venu d’Amérique, elle l’avait déjà rencontré lors d’une escapade nocturne dans la salle de musculation. Depuis cela, la jeune fille avait étrangement préféré limiter ses excursions nocturnes. L’autre silhouette, était aussi massive que les deux première, mais également inconnue au bataillon. Des mèches rouges, des traits qui laissaient penser à une binationalité. Sumi se rappela alors d’une rumeur qui courait depuis deux jours, à peine, concernant l’arrivée d’un nouveau professeur à l’école. Si ça se trouve, il est venu spécialement pour le club. Ce serait vraiment la classe.

Et enfin, Sumi aperçut une silhouette qu’elle connaissait bien. Assise par terre, un casque et un bonnet sur la tête, se tenait Yumi. De là où elle était, elle ne pourrait pas voir Sumi arriver, alors, un sourire malicieux prit ses marques sur son visage et elle se dirigea vers sa petite amie. S’approchant lentement, elle finit par se jeter sur elle, passant ses bras autour du cou de la bleue. L’haltérophile n’avait pas l’habitude des démonstrations d’affection en public, mais, après le coup qu’elle venait de faire à Yumi, elle lui devait au moins ça.

-Tu sais que t’as la classe, assise là, seule, face au terrain ?

Lança-t-elle avant d’embrasser rapidement la joue de sa petite amie. Les deux filles se trouvaient relativement loin de leurs professeurs, ainsi, Sumi aurait tout le temps de les saluer une fois que les autres membres du club seraient arrivés.
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Fév - 17:02
Le réveil fit entendre sa voix, faisant ainsi émerger la jeune Maya. Comme à son habitude elle sortit de ses rêves avec un entrain non dissimulé, le matin n'avait jamais été un problème pour elle. Et puis pour passer une agréable journée, il fallait obligatoirement se lever du bon pied non ? Ses mains poussèrent son drap tandis que ses pieds foulèrent le sol, la fille aux cheveux roses s'étira et alla ouvrir la fenêtre de sa chambre. Un sourire sur les lèvres, elle se dirigea vers la salle de bain pour se préparer. C'était aujourd'hui le grand jour ! Celui de l'inauguration du club de football américain de l'école. Enfin elle allait pouvoir reprendre officiellement une activité sportive.
Dès que ses yeux avaient aperçu la liste d'inscription elle s'était jetée dessus sans même y réfléchir et avait inscrit son nom sur le papier. Voilà un excellent moyen de s'amuser, mais surtout de canaliser son trop plein d'énergie. Elle trépignait littéralement d'impatience.
Elle enfila son uniforme et descendit prendre son petit déjeuner, après un brossage de dents en musique elle sortit à la hâte.

L'étudiante enfourcha son vélo tel un cheval de course et pédala à toute vitesse. Elle avait encore tout le temps d'arriver, mais l'impatience et l'excitation eurent raison d'elle. Évitant les passants elle essaya de se souvenir des autres noms inscrits sur la fiche, en vain malheureusement. Tant pis, elle verrait bien sur le moment, après tout ce n'était pas très importants. Maya appréciait tout le monde à U.A.
Une fois arrivée sur place, elle attacha son bolide et se mit en direction du lieu indiqué par SMS. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit tout le foutoir, "voilà pourquoi il fallait qu'on arrive plus tôt". Néanmoins, aider à faire le ménage ne la dérangea pas le moins du monde, après tout il fallait bien ça pour avoir un endroit décent. Apercevant au passage les trois professeurs qui se tenaient debout, trois colosses qui allaient les faire suer.

-Bonjour ! Lança-t-elle d'une voix enjouée et claire avant de se diriger vers les deux personnes assises contre un mur.
avatar
Messages : 70
Disponible en RP : Non
Double-compte : //

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-A
Alter: Orbes de cheveux
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Fév - 13:57
Du football américain... Ça avait l'air marrant comme sport. Et puis, participer aux clubs du lycée de ma propre initiative rendrait fière Nee san. D'une pierre deux coups. D’après ce que j'avais pu lire, le club était tenu par trois professeurs, mais je ne les connaissais pas. Ce serait l'occasion de découvrir du nouveau personnel de Yuhei, ainsi que de nouveaux héros.

Le rendez vous fut donné, aux vestiaires de l'ancienne équipe, si j'avais bien compris. Rendez vous matinal, très matinal. Après une routine de début de journée classique, et la natte serrée, je pris la direction de l'école afin de rejoindre mes trois coachs, et ma future équipe. Aucun événement choquant ne vint troubler ma marche. Ah si ! Il y avait eu cet oiseau, qui avait sautillé devant moi, me forçant à l'éviter afin de ne pas l'écraser. Je ne savais pas les oiseaux si téméraires, le Japon était vraiment rempli de braves êtres vivants.

Pas facile à trouver cette poubelle. Enfin, ce qu'ils appelaient vestiaire. C'était encore plus délabré que dans mon esprit. Hum, nous devrions sûrement tout remettre en place avant de commencer à apprendre les bases. Sûrement une manigance des professeurs, pour faire en sorte que nous apprenions à nous connaître un peu avant de jouer. Les fameux professeurs justement, qui, tous trois, étaient des colosses. Comparés à moi, en tout cas. Je me tins face à eux afin de les saluer d'une révérence, puis je fis quelques pas sur le côté afin de scruter le terrain.

Commençant à réfléchir et à me perdre dans mes pensées, je ne fis même pas attention aux autres élèves déjà présents. Un défaut qu'il me faudrait un jour corriger, cette tendance à mentalement m'isoler, mais pour l'heure, je détestais attendre.
avatar
Messages : 114
Double-compte : Candide de Tours

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-A
Alter: Armure de carbone.
Voir le profil de l'utilisateur

_____________



Thème et voix de Lys':
 




Merci Tobiceps moustache, pour l'avatar. ~
Merci Yumi pour la signature.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Fév - 14:06
Il y a de cela quelques temps, j’avais lu une affiche placardée sur le panneau des annonces à U.A. Plusieurs enseignants avaient l’intention de créer un club de football américain dans l’enceinte de l’école. Je ne connaissais pour ainsi dire rien à ce sport, n’y ayant jamais joué de ma vie, et n’avait regardé que quelques matchs à la télévision. Cependant, j’avais envie de rejoindre un club et celui-ci me semblait ma foi assez intéressant. Il me ferait travailler à la fois puissance et endurance, et les passes et tirs me permettraient également d’améliorer ma précision. De plus, qui disait football américain disait forcément pom pom girls ! Et si je devenais assez bon à ce jeu, il y aurait également des supportrices impressionnées par les performances ! C’était tout bénéfice, tant sur le plan professionnel que personnel. J’avais donc aussitôt signé pour participer. Et comme je connaissais une autre personne qui aurait bien besoin de se sociabiliser un peu, j’ avais également ajouté le nom de Haru sur la liste. Restait maintenant à le convaincre...

Heureusement, je connaissais désormais bien l’animal. J’avais commencé à le travailler au corps en lui expliquant que cela permettrait le rendre plus connu, donc plus proche de son objectif de numéro un des Héros. Comme cela ne semblait pas le convaincre, j’avais ajouté que cela améliorerait sa condition physique et donc ses aptitudes. Là, il l’avait carrément mal pris, comme si je sous-estimais ses capacités. Voyant qu’il résistait toujours, je m’étais résolu à frapper sous la ceinture.


J’ai entendu dire que Mirio en avait fait plus jeune. Mais tu as raison, c’est sans doute trop compliqué pour toi.

L’instant suivant, je me retrouvai dans une boutique de sport en train de faire la mule de bât pour mon ténébreux ami, et j’eus de la chance que la pile de matériel acheté montait assez haut pour cacher mon sourire narquois. Ce truc fonctionnait à chaque fois. Je profitais d’être sur place pour m’équiper moi aussi, ne disposant pas de l’équipement spécifique.

Cependant, ce jour-là, celui de l’ouverture du club, je n’avais enfilé qu’une tenue de sport classique, ne voulant pas avoir l’air de fayotter, et ne sachant pas ce qu’on allait faire ce premier jour. Je m’étais levé suffisamment tôt pour avoir le temps de me préparer, avec une bonne douche et un solide petit-déjeuner, avant d’aider à m’occuper des plus petits. Ensuite, j’étais passé chercher Haru chez lui. Le connaissant, il avait du réaliser depuis que je l’avais piéger. Et même si sa fierté l’empêchait de reculer, il était toujours possible qu’il trouve un autre moyen de le filouter. Mieux valait donc le tenir à l’oeil. Heureusement, il était bel et bien présent. Et c’est donc à deux que nous nous rendîmes à l’adresse de rendez-vous pour les membres.

Il fallait l’admettre, ce coin du campus n’était pas le plus reluisant, et le local semblait vétuste ET sale en même temps. Cependant, une autre chose capta relativement vite mon attention et me distraya de cette tâche de nettoyage fort peu avenante qui s’annonçait. Installés prêts du local se trouvait d’autres élèves de U.A. Deux étaient de ma classe, le silencieux mais efficace Lysandre et la charmante et pleine de vie Maya. Quant aux deux dernières, je ne les connaissais pas encore, mais il s’agissait également de deux jolies demoiselles. Je me redressai donc, passai une main dans mes cheveux pour les garder en ordre, et m’avançai avec szur le visage mon sourire le plus dévastateur.


Salut Lysandre. Coucou Maya. Et enchanté mesdemoiselles, je me nomme Zero. Quelle agréable surprise. Quand je me suis inscrit pour ce club, je ne m’attendais pas à ce que de si jolies jeunes filles s’y trouvent également.
avatar
Messages : 26

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-A
Alter:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 13:12
« - Rappelle-moi pourquoi j’ai accepté de te suivre déjà ? »

Toujours d’une humeur prête à frapper le premier vilain qui commencerait à me faire chier, me voilà en train de marcher en direction du Lycée de Yuhei, tôt le matin, mais pas pour aller en cours. Usuellement, je serais en train de courir à cette heure-ci, respectant à la lettre mon programme de maintien en forme pour devenir le numéro un des héros, mais ce matin était une exception. Accompagnant Akitsuki Zero, ce dernier m’avait forcé la main en décidant qu’il serait bon de rejoindre le nouveau club de Football Américain qui allait ouvrir bientôt.

==========

Zero s’approchait de moi, tout sourire, avec une affiche du nouveau club en question, alors que nous venions de terminer notre journée de cours. A peine m’en avait-il parlé que je savais ce qu’il voulait faire en m’attrapant ainsi, et bien évidemment, j’ai refusé avant même qu’il me fasse la demande de rejoindre le club avec lui. Déjà que je trouvais que Zero faisait une connerie en rejoignant le club, mais en plus il voulait me traîner avec lui ? Il devait bien connaître mon opinion sur toute activité qui n’était pas lié à l’entraînement de héros. C’était complétement inutile ! Nous avions un devoir d’être les futurs protecteurs des générations suivantes, et il voudrait qu’on perde notre temps avec ces conneries ? J’étais prêt à partir et le laisser en plan.


« - Ecoute ! Les matchs de sport sont bien souvent retransmis à la télé, tu pourrais facilement te faire repérer par les autres héros !
- Et je veux justement être reconnu en tant que héros, pas en tant que sportif à deux ronds.
- M-m-mais on a l’occasion d’utiliser nos Alter. Prend ça pour un entrainement supplémentaire pour améliorer tes performances physiques !
- Comment ça, j’aurais besoin de m’améliorer ?! Je suis le meilleur de cette classe en combat, et t’as intérêt à t’entrainer plus sérieusement si tu veux qu’espérer atteindre mon niveau. Maintenant fout moi la paix. »

Je lâchai un soupire exaspéré alors que je m’approchai de la sortie du bâtiment. Si je devais reconnaître un point fort au Casa Nova d’opérette, c’était qu’il était persistant, mais sur ce coup-là, j’étais bien terminé à ne-

« - J’ai entendu dire que Mirio en avait fait plus jeune. Mais tu as raison, c’est sans doute trop compliqué pour toi.
- … Répète moi ça pour voir ? »


=======================

Evidemment, je ne me suis rendu compte de ma connerie que le soir, alors que je me suis passé en revue des heures et des heures de sites parlant de football américain, avant que je ne me dise que même Mirio perdrait pas son temps avec ces conneries. Mais me voilà, à huit heure du mat, en short et polo noir (col relevé, parce que badass, déconnons pas) et des godasses qui m’ont coûté une blinde afin de mieux correspondre aux terrains de pelouse. Ça m’avait même coûté un supplément parce que je devais percer le fond pour mon Alter, putain de merde.
La marche fut assez rapide alors que je me contentais d’ignorer les différents plans qu’avait Zero pour essayer d’attirer l’attention (des filles) sur lui et essayait de voir le côté positif de la chose. Difficile à trouver, mais je devais avouer que selon le poste que je prendrais, je pourrais réussir à développer un peu plus mes compétences… Enfin, si les exercices étaient suffisamment difficiles pour me mettre au défi, ce que j’en doutes.

Plusieurs minutes et nous voilà enfin à destination. Un léger regard autour et je notais des visages que je ne connaissais pas, et d’autres qui me donnaient envie de faire demi-tour, car annonciateurs d’emmerdes. Essayant de voir comment voulait faire mon collègue, je ne fus qu’à peine surpris de le voir commencer son numéro de drague avec les membres féminins présents. Un facepalm et soupir enchaînés, je regardai un peu plus en détail la zone en m’avançant vers le bâtiment. Dire que c’était vieux et en bordel n’était qu’un euphémisme, c’était une vraie antiquité. Aussi, avec le calme et la monotonie qui me caractérisait, je pointais lascivement du doigt le bâtiment en regardant Zero.


« - T’es sûr que c’est pas une arnaque ton histoire de club ? J’crois plutôt qu’ils ont forcé des gens à venir pour nettoyer ce taudis. »
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Plus Maintenant
Double-compte : Shijima Shizuo

Fiche de Pouvoir
Grade: 17
Année et Classe: 2-A
Alter: Air Cannon
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Music !:
 

Run for Fight:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 15:59
Let's get this thing started.

Mes deux collègues arrivent en premier, comme on s'y attendrait. Taka annonce son arrivée en poussant une gueulante dès qu'il me voit. Apparemment, je me serais trompé d'orientation ? Meh, au pire on s'en fout, il a trouvé comme un grand. Je me relève rapidement, et c'est avec une étreinte virile que je rend son salut au tas de muscle.

"Est, Ouest, on s'en branle, t'as trouvé, c'est l'essentiel. Ca va et toi ? T'es chaud pour faire baver les pipsqueaks ?"


De mon pouce, je montre par dessus mon épaule le vestiaire en taudis, avec un mouvement de tête énonciateur. Après ça, je pointe en direction du terrain sur lequel quelques équipements étaient déjà en place, en particulier une machine que j'avais en réserve chez moi, un canon à balle, pour entraîner les reciever.

"Vu qu'j'me doute que certains auront aucune idée de c'qu'ils veulent foutre dans l'club, I took care of some stuff, y'know. So we can decide for'em. Whaddya think ?"

C'est à ce moment là que j'réalise l'attirail du boxeur, placardé avec son enseigne. Un petit sourire narquois se dessine sur mon visage alors que je lui claque la main dans le dos.

"T'as raison, fait de la pub. C'est pas comme si ta salle était, genre, toujours pleine, asshole."

Alors que je dis ça, entre dans la scène couvert de sueur le 3eme adulte du club, le tout frais, tout nouveau, tout beau, et fraîchement pranké Björn. Il avait du venir ici en courant. Eeeet il commence à parler en ajoutant un senpai a mon nom. God damnit. Bon, bref, c'est pas grave. Vu qu'il a encore du mal sur le japonais -il me rappelle moi y'a deux ans-, j'lui rend son salut en anglais. Puis il commence à parler, on dirait un gosse en train d'énoncer les parfums de sa glace de rêve devant le vendeur, il est excité à fond. Enfin, c'est l'impression qu'il m'donne. Dans tous les cas, il semble chaud à s'y mettre, et il commence déjà à parler d'organiser des rencontre entre lycées, ce genre de délire, alors qu'on a même pas les 11 joueurs, encore. L'enthousiasme c'est bien, mais faut faire gaffe à ce que ça finisse pas en pure connerie.

"Well... You're excited."

Je souris amicalement au nouvel arrivé, et je lui montre également les équipements sur le terrain.

"Dead on. Already got some stuff set up. Mais t'es sacrément enthousiaste, dis moi. Hé, Taka, j'crois qu'on a trouvé le manager du club, hein ? Enfin, si ça te gène pas de crouler sous la paperasse, en plus d'entraîner des mômes, Björn."

Mais je reste dubitatif quant à ce qu'il a dit. Il n'a pas eu le temps d'étudier les règles ? Bon par grave. Idéalement, j'vais les expliquer aux gosses dans les grandes lignes, donc ça sera l'occasion pour mes compères de choper quelques notions. Après, j'doute pas qu'ils aient tous les deux les bases. Ca serait con si y'avait que un seul des coachs qui les connaissaient. D'ailleurs, parlant de coach.

"Du coup Taka, plus opé stratégie ou entraînement? Coach ou assistant ?"


En attendant sa réponse, j'commence à farfouiller dans mon sac pour sortir mes fringues de sport. J'avais déjà mis mon short sous mon pantalon, mais fallait quand même que j'passe mon T-Shirt. Donc j'déboutonne la chemise, et en deux temps, trois mouvement, j'retire mon froc pour laisser briller mon short bleu et mon débardeur blanc, et j'range tout le bordel qui s'en suit dans mon bagage.

Sauf que le temps que j'fasse ça, j'remarque qu'arrive vers le terrain une gonzesse aux cheveux bleus. Elle me dit vaguement quelque chose, mais c'est le lot de tous les élèves du lycée.

"So, boys, y'all ready to rock ?"

Le temps que je finisse ma question, je vois arriver avec une démarche pseudo-furtive et un air facétieux la gamine, Sumi, je crois, que j'avais croisé l'autre nuit, dans la salle de muscu du lycée. Si c'est pas mignon, elle la prend dans ses bras.

"Oh, c'est donc d'elles que tu m'as causé, Taka. J'aurais pas cru."

Et ainsi de suite, le défilé continue. Une nana aux cheveux rose telle la protagoniste féminine d'un anime à la con, suivie par un... Freluquet, pour pas être blessant, avec une longue tresse, et des manières louches. Ca l'aurait tué de juste dire "salut" ? Nan, il vient, il fait une révérence et il se barre. J'sais pas, c'est poli, ouais, mais ça m'dérange. Weird.

Après ça, un duo dont je connaissais l'une des deux personne qui le compose. D'abord, un type que j'connais pas, un gringalet qui... Est-ce qu'il vient vraiment de se repasser la main dans les cheveux en voyant les nanas ? Est-ce qu'il vient vraiment de faire ça ? Est-ce que je suis face à un mec qui vient juste faire le beau pour impressionner les nanas sur un terrain de foot américain ? J'crois que j'ai trouvé qui serait le benchwarmer.

URG. I CRINGE SO HARD IT HURTS.

Le mec, à peine arrivé, il commence à chasser. Un peu tôt mon gars. Un peu tôt.

A côté de lui, le pseudo ténébreux, le seul, l'unique, lime boy. J'avoue, j'avais été surpris de voir son nom sur la fiche, au pire j'aurais pensé qu'il ne se ramènerait pas au final, monsieur "le-seul-sport-que-je-fais-c'est-de-l'auto-suçage-et-des-pompes". Mais bon, j'ai vu ce qu'il pouvait faire pendant les stages, donc... J'me fais pas trop de soucis. Il est con, mais il a des bonnes bases. Sa remarque prouve, justement, qu'il est con.

"Alright, alright les kids ! Bienvenue à l'inauguration du club de foot américain. Comme l'a si bien fait remarqué Dark-Edge boy, en guise d'échauffement, avant qu'on rentre dans le vif du sujet, et parce que c'est moins monotone que des putains de tours de terrain, va falloir mettre de l'ordre dans le vestiaire. Mais d'abord, rapide tour de table, qu'on sache qui vous êtes, et que vous sachiez qui on est. Et si vous vous y connaissez un peu en foot américain, c'est le moment de filer vos positions idéales, histoire qu'on aie une idée."

Je m'avance, pouce pointé sur ma poitrine, puis je commence.

"Moi c'est Ketsuro Kujiro, prof d'héroïsme pour ceux qui veulent vraiment aller plus loin et qui se contente pas des cours obligatoires. Et du coup, je serai l'un de vos coachs dans ce club. Si vous me prouvez que vous en avez quelque chose a foutre et que vous prenez le club au sérieux, j'suis sûr qu'on fera quelque chose de vous. Le Foot US est un sport violent, et s'en sortir sans une égratignure relève du miracle. C'est aussi un sacré entraînement, physiquement, mentalement, et au niveau du travail d'équipe aussi. Bref, le foot US, c'est un programme rêvé pour des apprentis héros comme vous, les kids."


Je recule d'un pas, regarde Takamura, un sourire en coin, et je lui dis à voix basse

"Take it away, Taka. Et évite de trop prendre la pose, on veut pas faire fuir nos premiers membres."
avatar
Messages : 138
Disponible en RP : Damn right I am !
Double-compte : Nooooot yet.

Fiche de Pouvoir
Grade: 31
Année et Classe: Héroïsme (Sans classe attitrée.)
Alter: Deadeye
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Themes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade-