Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

14 Heros | 47 Elèves | 09 Ligue des vilains | 09 Vilains | 07 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Sea, Sex and Sun [PV : Chikara]

 :: Musutafu :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 25 Mar - 19:17
C'est l'été, il était normal donc d'aller à la plage ... mais Olivia n'aimait pas vraiment profiter du soleil sur une étendue de sable chaud. A vrai dire, elle ne s'est jamais offert ce luxe et a toujours penser qu'elle n'avait pas besoin de se dorer la pilule, à vrai dire, pour elle, "vacances" rime avec "grosse rentrée d'argent", les touristes sont nombreux et les portefeuilles pleins aussi. Pour une voleuse qui passait beaucoup de son temps libre à faire du pickpocket, c'était l'occasion rêvé, mais maintenant, elle n'a plus besoin de subvenir à ses besoins de manières illégales. Elle avait une maison et des études, certes, elle n'avait pas vraiment de travail à faire pendant les vacances vu que personnes ne veut d'elle, même en tant que serveuse ou caissière, mais les deux femmes qui s'occupent d'elle font le nécessaire pour qu'elle ne manque de rien. En échange, elle devait obéir à certaines règles, notamment le fait de cesser toutes activités illégales, du moins, activités qu'elles auront attendue, ce qui risque de ne jamais arrivé, l'allemande n'a pas échappé à la police pour rien ... cependant, elle n'a pas réussi à échappé à la sortie obligatoire à la plage ... elle voulait profiter des vacances pour étudier ou au moins pour jouer un peu de musique au calme, et la voilà maintenant dans un des espaces les plus bruyants en ce moment.

Bien sûr, ce qui la gêne le plus, c'est d'être en maillot de bain, enfin, on parlera ici plus de bikini de plage que vraiment de maillot de bain. Olivia avait pourtant insisté qu'elle ne mettra pas cette ... chose, un maillot de bain en une pièce, ça va, mais elle trouve cette tenue un peu trop ... à découvert. Certes, elle n'avait pas une si grosse poitrine, surtout pour son âge, mais l'allemande aurait aimé une tenue moins voyeur ... heureusement, il n'y avait pas de motif fantaisiste, c'était un bikini d'un noir intense mais purement banal. Les râleurs diront que cela contraste avec sa peau de vampire, mais sans doute que cette peau changera de teinte après une séance de bronzage ... et un supplément de graisse anti-UV aussi. Elle préfère encore avoir la peau légèrement foncée que complètement rouge ... Enfin, au moins, elle a réussi à convaincre les deux adultes de ramener sa guitare acoustique.

Les deux adultes ne cessent de passer leur temps à se chamailler dans l'eau tandis qu'Olivia restait à l'ombre, elle n'aimait pas trop l'agitation alentour et tente de se faire la plus discrète possible. De toute manière, il y a tellement de monde qu'elle est facilement peu appercevable, par contre ... quel brouhaha, impossible de jouer de la guitare, elle-même ne s'entend plus jouer ... c'est décidé, elle va se mettre dans un endroit plus calme. Si encore elle avait des amis avec qui s'amuser comme le font les adultes, elle aurait fait un effort, mais elle ignorait où ils se situent tous. A vrai dire, elle n'a même pas de portable pour les appeler, elle n'avait qu'un fixe à passer et ... l'inconvénient du fixe, c'est que l'on a jamais ce fixe sur soit ! Enfin bref ... Olivia se lève, portant sa guitare comme une massue, puis essaie de trouver un endroit calme, emportant avec elle une bouteille d'eau et un flacon de crème solaire.

Elle avait trouvé son coin calme, mais l'allemande n'a aucune idée de quoi interpréter. Elle se contente de jouer des musiques classiques, certes complexe à faire, mais pas pour elle. C'était un peu un genre d'échauffement en attendant que l'inspiration venait, si ça se trouve, elle va déjà créé l'instrumental du premier morceau qu'elle fera avec Sythea et peut-être avec Chikara si elle n'a pas abandonnée l'idée depuis.
avatar
Messages : 126
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 22:40

La plage ! Un incontournable événement quand on parle de vacances d'été ! Après tout, été rime avec chaleur, et chaleur avec plage. C'était d'une logique évidente. Et bien évidemment, c'était le devoir d'une jeune femme que de profiter du soleil et de la mer en compagnie de ses proches camarades. Jouer, rire, se baigner, avec pureté et innocence ! C'était pour cela que Chikara était venu ici, pour accomplir son devoir de lycéenne ! Enfin, ca c'est ce qui était prévu...

Dans les fait, elle avait fini par se retrouver toute seule. Oh, elle n'avait pas particulièrement envie de venir seule. Elle avait essayé de joindre ses différents contacts et amies... Mais aucun ne pouvait venir ! Pour une fois, elle n'avait même pas réussi à traîner Syth avec elle... Alors, oui, elle aurait pu simplement abandonner l'idée de venir. Se résigner au fait que personne ne l'accompagnerait, et décider de reporter... Mais ce serait bien mal connaître la jeune femme. Abandonner ? Quelle idée saugrenue ! Si personne ne voulait l'accompagner, elle irait seule et s'amuserait parfaitement toute seule. Et leur montrerait qu'elle n'en avait rien à faire qu'ils décident de ne pas venir.

Bien, ca, c'était le plan initial de Chikara. Venir, s'amuser, passer un bon moment. Donc, le contraire de s'ennuyer royalement. Le problème, c'est que le plan avait visiblement complètement échoué. Allongé sur une serviette, elle fixait le soleil, avant de pousser un long soupir. C'était... Tellement... Ennuyant ! Il y avait bien une raison pour laquelle les gens venaient à plusieurs généralement... Venir seul, c'était vraiment stupide. Oh, oui, elle s'était baignée... Ce qui fut amusement, pendant approximativement cinq minutes. Puis, voir tous ceux qui étaient venu à plusieurs s'amuser la déprima. Particulièrement les couples. Elle jurait de pouvoir remplacer la tête de chacun de ces mecs avec celle d'Aichiiro. Ce qui n'était pas bien pour la mettre de bonne humeur.

Alors, elle décida d'essayer de bronzer... Mais elle avait oublié un petit détail... Elle n'avait rien à faire pendant ce temps. Rien à lire, personne avec qui parler. Enfin, si. Elle eu droit à quelques dragueurs des bacs à sables qui essayait de venir la séduire. Il fallait dire qu'elle portait un bikini de plage qui faisait bien ressortir ses formes... Ce qui ne l'empêcha pas d'aller jusqu'à frapper dans les parties sensibles un Don Juan un peu trop collant. Un seul Zéro était amplement suffisant.

Décidant qu'elle en avait assez, elle décida de ranger ses affaires. Mais avant de partir, autant garder un bon souvenir de cette journée. Se dirigeant vers un magasin de plage, situé un peu plus loin, elle en profita pour acheter une glace. Et repartir en direction de ses affaires, soupirant. Elle aurait du venir avec quelqu'un, ou ne pas venir. Il y avait bien une personne avec qui elle aurait eu envie de venir mais n'avait pas contacté, Olivia, mais elle n'avait pas vraiment de moyen de la joindre. L'étudiante de UA avait envie d'en savoir plus sur elle, qui comme Syth avait vécu un passé similaire au sien.

Et il semblerait qu'un coup du sort ait décidé de lui accorder ce souhait. Tandis qu'elle mangeait la glace, d'un coin de l'oeil, elle aperçut une silhouette, ressemblant justement à Olivia. Elle semblait être seule, avait à la main une guitare, et semblait s'éloigner vers les bords de la plage... Visiblement, cette journée pouvait peut-être avoir son lot de surprises intéressantes. Un petit sourire se manifesta sur le visage de la jeune femme.

Elle se dirigea en direction de celle qui était possiblement Olivia... Visiblement, elle s'était isolée à l'ombre d'un rocher. Et en se rapprochant, silencieusement, Chikara put entendre le son d'une guitare... Ce n'était pas l'ami de Syth pour rien. Etait-ce bien de venir l'interrompre pendant qu'elle jouait, d'autant plus qu'elle avait visiblement décidé de d'isoler ? Peut-être pas. Mais ce n'est pas comme si Chikara allait s'arrêter pour cela. Sans se faire remarquer, elle approcha à pas de loup. Elle préférait tout de même lui laisser le temps de terminer sa musique... Elle était douée, c'était certain, mais était-ce étonnante pour une étudiante en musique ?

-Je ne suis pas une experte, mais je pense que c'est plutôt bien.

Chikara se décala alors un peu pour se retrouver dans le champ de vision d'Olivia... Et fut satisfait de voir qu'il s'agissait bien d'elle. Dans le cas contraire, elle aurait eu l'air assez bête. Ou aurait tissé une nouvelle relation. Mais là n'était pas la question. Elle lui offrit un sourire, et fit un petit geste de la main pour la saluer.

-Je n'aurais pas cru te rencontrer ici. Je pensais que ma journée était gâchée, mais finalement il faut croire que non.

avatar
Messages : 215
Disponible en RP : Disponible o/

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-A
Alter: Déplacement Instantané
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 7:02
Olivia enchaîne les chansons sans réelles logiques, elle passe d'un genre à l'autre sans réelle transition, elle jouait uniquement pour jouer, mais ça ne l'empêchait pas de s'appliquer et d'apprécier la musique qu'elle joue en ce moment. Ce n'était qu'un échauffement après tout, sans doute le plus long qui existe, c'est qu'aucune musique précise lui venait en tête et elle n'avait pas vraiment d'idée pour composer des nouvelles. Enfin, au moins, elle joue et elle ne s'ennuie pas, la musique reste sa passion après tout, mais sans sa guitare, qu'est-ce qu'elle aurait pu s'ennuyer. Elle aurait pu aller avec ces deux tutrices c'est vrai, mais disons ... que c'est moins drôle de jouer avec des adultes ? Même si la rue avait renforcer le caractère de la jeune allemande et lui a donner une vision assez sombre de la société actuelle, elle restait encore une enfant, et elle ne pouvait s'amuser qu'avec d'autres enfants, certainement. C'est la version non officielle, la vraie c'est que leur bataille d'eau aurait certainement finit en bataille de "qui arrivera à dégrafer le soutif de l'autre". Elle connaissait la nature espiègle de Yukikaze et elle sait qu'elle ne manquera pas une occasion de faire ce genre de farce à Hina qu'elle considérait comme un garçon manqué ... donc autant ne pas être une autre victime potentielle, déjà qu'Olivia attirait l’œil - ce qui était contre-nature pour elle, une ex-voleuse qui attire l'attention ... -, elle n'a pas envie d'attirer encore plus l'attention de jeunes adolescents débordants d'hormones, même si, encore une fois, c'est loin d'être la plus grosse poitrine qu'elle a.

Une chanson finit, la blonde accorde sa guitare pour passer à la suivante, jusqu'à ce qu'une personne vienne la voir. Elle se tourna immédiatement vers la personne sans se décoller de son rocher qui la protégeait du soleil. C'était Chikara, la fille qui était avec Sythea la dernière fois qu'elle l'avait rencontrer et la potentielle membre du groupe. Sythea et elle avaient promis de lui apprendre à chanter et de jouer d'un instrument, même si au niveau du chant, c'était déjà pas mal pour une débutante. Elle aussi voulait profiter de la plage pendant les grandes vacances ? En tout cas, elle est venue profiter de la musique d'Olivia, mais comment a-t-elle su qu'elle était là ? Question rhétorique, elle se doute qu'elle l'a vu lorsqu'elle s'est levé avec sa guitare, il n'y avait pas beaucoup de monde avec une guitare il fallait l'avouer, donc elle a pu la reconnaître en voulant savoir qui portait cet instrument. En tout cas, le fait qu'elle l'a écouter à son insu ne la dérange pas tant que ça, ce n'est pas comme si elle jouait des musiques exclusives pour son groupe après tout ... d'ailleurs, elles n'en ont toujours pas.

- Je te remercie, mais c'étaient des musiques que je joue pour m'échauffer ou quand je m'ennuie, je les maîtrise seit einiger Zeit déjà.

Ce n'était pas les musiques qu'elle appréciait énormément, tout simplement parce qu'elles étaient bien plus difficile à jouer, d'où la nécessité de jouer des morceaux moins compliqué pour s'échauffer le doigté. Enfin, désormais, elle ne savait pas trop si elle devait continuer ou non, elle comprend facilement que Chikara est venue parce qu'elle s'ennuyait elle aussi, qui viendrait voir une personne si loin de l'amusement si c'était le cas ? Et puis, elle confirma qu'avant de venir la voir, sa journée était gâchée, sûrement cherchait-elle quelqu'un pour venir avec elle et s'amuser à la plage. C'est un peu pour ça que l'allemande s'est coupé du reste, elle n'avait aucun ami actuellement qui souhaitait venir avec elle ... du moins, elle ne les a pas rencontré sur la plage.

- Schöne de sublimer ta journée. Toi aussi tu t'ennuyais toute seule ?


Finalement, elles se sont à peine rencontrées, mais elles se ressemblent déjà beaucoup, déjà par leur passé et maintenant par cette situation.

- Que souhaites-tu faire ? On peut discuter si tu veux.


Cependant, il faut avouer que le bikini de Chikara la rendait sublime. L'allemande pétillerait presque des yeux en la regardant, il fallait dire qu'elle préfère les jolies femmes que les hommes sexy.
avatar
Messages : 126
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 13:04

Bon, déjà, une bonne nouvelle : visiblement, Chikara ne dérangeait pas Olivia. Ou alors, cette dernière ne l'avait pas fait remarquer par politesse. Mais bon, cela voulait au moins dire qu'elle n'était pas opposée à la présence de l'apprentie héroïne, et c'était déjà une bonne chose. Cela voulait dire que Chikara pouvait mettre son plan en marche : se rapprocher de la dénommée Olivia Klein ! Bon, pas un plan si incroyable que cela, mais cela lui faisait au moins un objectif à accomplir pour le reste de la journée. Et c'était une avancée incroyable par rapport à ne serait-ce que dix minutes plus tôt.

De plus, ce n'était pas comme si cela venait de n'importe où. Depuis qu'elle l'avait rencontré pour la première fois, Chikara avait eu envie de se rapprocher plus d'elle. De ce qu'elle avait compris, comme Sythea, elle avait un passé similaire au sien. Et même au-delà de ça, les amies de ses amies ne sont-elles pas ses amies ? D'autant plus que si les jeunes femmes comptaient mener leur projet de groupe au bout, projet dans lequel Chikara semblait avoir été emportée, il était essentiel de renforcer les liens entre membres ! Et puis, Olivia avait l'air d'une fille sympa, et en fin de compte, c'était le plus important.

-Malheureusement... Je voulais venir à la plage pour me détendre après la fin de la période de stage, mais vu que personne ne voulait venir, j'ai fini par venir toute seule. Ce n'était pas très malin en y réfléchissant bien, mais bon, finalement j'ai peut-être bien fait de venir. Et toi, qu'est-ce que tu fais là ?

Elle ponctua sa phrase d'un grand sourire avant de se mettre à réfléchir à quelque chose. C'est vrai qu'elle n'avait pas demandé à Olivia vu qu'elle n'avait pas de moyen de la contacter... C'était l'occasion de lui demander.

-Oh, oui, ca me fait penser, je n'ai pas de quoi te contacter ! Tu as un téléphone ?

Tout en attendant une réponse, Chikara se rapprocha un peu d'Olivia, avant de s'adosser à son tour contre la paroi rocheuse, puis fini par s'asseoir pour être plus à l'aise. L'allemande lui demanda si elle avait envie de discuter... Cela avait l'air d'une bonne idée, mais d'une certaine manière elle n'avait pas envie de l'empêcher de jouer de la musique. Portant une main au niveau de son menton, elle réfléchit pendant quelques secondes avant de répondre.

-Eh bien, si tu préfères jouer, je veux bien servir d'audience, mais dans le cas contraire, pourquoi pas ? J'aimerais bien en apprendre un peu plus sur toi. Par exemple... Eh bien, tu sembles vraiment aimer la musique, une raison particulière ?

Elle détourna sa tête vers Olivia en souriant. Pourquoi ne pas rester sur le terrain de la musique ? Après tout, autant discuter avec les gens de sujets qu'ils aiment, ca rend toujours le discussions plus intéressantes !
avatar
Messages : 215
Disponible en RP : Disponible o/

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-A
Alter: Déplacement Instantané
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 19:42
Olivia avait cessé de jouer, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'osait pas jouer en compagnie d'autres personnes, sinon elle aurait refusé de faire partie du groupe. Au contraire, la musique est un art qui se partage, donc autant le partager n'est-ce pas ? Et puis, Chikara connaissait l'allemande, pas totalement, mais elle savait que la blonde est une musicienne. Elle sait aussi que c'est la fille d'un tueur en série, mais ça, ça ne semble pas l'avoir gêné plus que ça. A vrai dire, Olivia pourrait continuer à jouer de la guitare, mais ce serait impolie de jouer d'un instrument et parler en même temps, n'est-ce pas ? Et puis, sans doute voudra-t-elle proposer d'autres activités, Olivia devra juste poser sa guitare dans un lieu plus sécurisé qu'à la vue de tout le monde et elle sera totalement disponible. Tant que ça reste amusant et que ce ne soit pas des jeux "méchants", elle veut bien s'amuser avec la jeune étudiante, voire même faire plus amples connaissances, après tout, elle sait plus de chose sur Sythea que sur la demoiselle à la chevelure bicolore.

L'allemande a demandé si elle aussi s'ennuie, elle a reçu une réponse positive. Elle, elle s'ennuyait parce qu'elle était seule, elle voulait venir s'amuser à la plage avec des amis, mais elle a eu la plage sans amis, au moins, elle a eu l'un des deux, même si maintenant, la demoiselle peut s'estimer heureuse de tomber sur l'ex-voleuse pour lui tenir compagnie voire pour lui servir de compagnon de jeu, même si ... il faut se l'avouer, ça fait longtemps qu'elle n'a pas jouer à un jeu avec quelqu'un, du moins, jouer uniquement pour se divertir, sans enjeu économique derrière en quelques sortes. Il fallait dire qu'elle n'avait jamais le temps de jouer, c'était soit ça, soit elle mourrait de faim. Sans doute devrait-elle s'y remettre maintenant qu'elle a de vraies amies, mais pas tout de suite, sinon, ce serait trop précipité, il fallait reprendre petit à petit et pas d'un coup.

- Mes tutrices souhaitaient allez à la plage et elles m'ont emmenés avec, mais elles s'amusent ensemble à ... leur manière.


Quand au téléphone, elle n'en avait pas, hormis le fixe d'Hina, elle n'avait pas grand chose à offrir ... vivement qu'elle ait de l'argent pour s'acheter un téléphone cellulaire.

- Je n'ai que le fixe de ma tutrice, sinon ... j'ai kein téléphone. Et tu dois déjà l'avoir sein nummer, c'est une professeur de ton lycée.

C'était la stricte vérité ... c'est triste tout de même, pas de portable pour prévenir Hina si jamais elle a un soucis, mais elle peut comprendre qu'elle doit mériter cet engin, et puis ... elle essaie quand même de ne pas ruiner l'héroïne, elle veut éviter que la garder sous son toit lui coûte cher.

- Cela ne me dérange pas de faire une pause.


D'où lui venait la passion pour la musique ? Eh bien, c'était une histoire assez dur à raconter, car ça lui rappelait beaucoup sa mère ... enfin, rappeler, c'est un bien grand mot, elle ne l'a jamais croisé car ... elle était morte lorsqu'elle était née. Tout ce qu'elle sait d'elle, c'est des photos d'elle et ce que lui racontait son père sur elle. Sans doute ... qu'elle aurait vécu autrement si sa mère était vivante ... elle serait sûrement musicienne professionnelle à l'heure où elles parlent, voire même elle n'aurait jamais connu l'enfer de cet orphelinat ou la rude vie de gamine des rues.

- Nun gut ... c'est parce que j'étais trop curieuse que je suis devenue passionnée de musique ...

Elle montre sa guitare, celle qui l'accompagnait depuis toujours en fait, même dans cet enfer qui a duré des années, attirant l'attention sur un autographe qui datait de très longtemps et très peu visible à cause du temps.

- Cette guitare appartenait à ma mère, et lorsque je l'ai reçu, j'avais remarqué cette autographe. Je suis allée chercher le nom du groupe qui avait signé, et ça avait tout de suite été le coup de foudre en quelque sorte ...

Elle regarde sa guitare en souriant, même si elle n'avait jamais vu sa mère ... c'était comme si elle était ici et que son âme n'a jamais quitté cette guitare, c'est pour ça qu'elle en prend grand soin malgré le manque de moyen qu'elle avait eu pendant toutes ses années.

- Lorsque j'écoute de la musique ou que j'en joue, j'ai l'impression d'être proche de ma mère, de l'avoir à mes côtés ... je ne l'ai jamais connu pourtant ... sehr seltsam n'est-ce pas ?
avatar
Messages : 126
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 23:52

Excellent. Parfait. 20/20. Quel super moyen de commencer une conversation : forcer quelqu'un à se rappeler de sa mère décédée. Non, vraiment, c'était un excellent début de conversation. Si Chikara voulait une discussion légère, c'était très certainement complètement foutu. En d’autres termes : beau boulot. En même temps, elle aurait dû se douter que poser ce genre de question pouvait amener ce genre de réponse. Elle savait que le passé d'Olivia était dur, et aurait dû plus réfléchir avant de commencer à parler. Cependant... Ce n'était pas si mal. En effet, c'est assez impressionnant que la musicienne arrive à parler de choses aussi sérieuses et à se confier à une fille qu'elle n'avait rencontré qu'une seule fois auparavant. D'une certaine manière, Chikara trouvait que cela demandait du courage... Plus de courage qu'elle n'en avait, c'était certain.

"Moi, aussi je n'ai pas connu ma mère" Voilà ce qu'elle avait envie de dire. Elle avait envie de lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule dans cette situation. Mais peu importe, les mots ne sortaient pas. Elle avait beau commencer à ouvrir la bouche, elle ne pouvait pas. Elle n'avait pas le courage. Elle ne pouvait toujours pas en parler, malgré le temps qui s'était écoulé... Mais elle ne pouvait pas se lamenter sur ce fait. Elle avait un air triste, mais cela pouvait passer pour de la compassion. Mais si elle ne se ressaisissait pas, Olivia remarquerait que quelque chose n'allait pas.

Fermant les yeux quelques secondes, elle réfléchit. Que dire dans ce genre de situation ? Elle ne pouvait pas balayer le sujet comme ça, cela aurait incroyablement irrespectueux. Et elle n'avait pas envie de fuir le sujet non plus. Elle repensa rapidement à sa propre mère... En y repensant, c'était incroyable les ressemblances entre les deux jeunes filles. Deux filles de vilains, qui n'ont jamais connu leur mère, et qui ont fini par être recueillie par des héroïnes... Si Syth avait aussi un passé similaire à Chikara, jamais elle n'aurait pensé trouver quelqu'un qui ait ce genre de points communs avec elle... La seule différence, d'une certaine manière, c'est que la mère d'Olivia lui avait cédé quelque chose... Oui, voilà peut-être la réponse qu'elle cherchait.

Ouvrant les yeux, elle détourna le regard vers Olivia, un léger sourire aux lèvres.

-D'une certaine manière, je pense que ce n'est pas si mal... Cela veut dire que même si vous ne vous êtes jamais connu, vous avez un lien qui vous uni. Elle t’a légué quelque chose, et sera toujours avec toi. Ce n'est pas quelque chose que beaucoup de gens ont, et tu as raison d'y tenir...

D'une certaine manière, Chikara aurait aimé avoir un tel lien avec sa vraie mère. Mais non. Rien qu'une éternelle indifférence. Que ce soit son nom, son apparence ou sa voix, jamais elle ne saurait rien d'elle. Jamais elle ne la connaîtrait. Le seul lien, en fin de compte, était le sang qui coulait dans leurs veines. Elle avait fini par arrêter de penser à sa génitrice. Elle ne s'attendait pas à la voir occuper ses pensées, ne serait-ce qu'un peu.

-Enfin, je dis ça, mais ce n'est pas comme si j'en savais quoique ce soit... Je pense juste que c'est beau de voir les choses comme cela...  Et aussi désolé, je ne voulais pas t'amener sur un sujet de conversation désagréable.

Elle se gratta légèrement la tête, gênée. Désagréable, certes, mais peut-être que c'était moins désagréable pour Olivia que pour Chikara, d'une certaine manière. Dans ce genre de situation, le mieux restait d'essayer d'apporter un sujet de conversation un peu plus léger. Enfin, pas immédiatement, bien sûr... Et surtout, quel sujet ? Le cerveau de l'aspirant héroïne était toujours occupé par les souvenirs de son passé et une certaine peine pour avoir amené Olivia à se souvenir du sien.

Un silence s'installa tandis que Chikara réfléchissait se contentant de fixer Olivia... D'ailleurs, elle n'avait pas vraiment pris le temps de la détailler, plus tôt... Mais maintenant qu'elle regardait un peu plus posément, la jeune fille était vraiment mignonne dans cette tenue. Oh, mais oui, voilà qui lui donnait une bonne idée de sujet de conversation. Et d'une manière, le silence commençait à se faire assez pesant. Se relevant, Chikara se détourna en direction de Olivia. Elle arborait un léger sourire espiègle tandis qu'elle commençait à parler.

-Bon, histoire d'alléger un peu l'atmosphère... Dis-moi Olivia, est-ce que tu es amoureuse de quelqu'un ?

Les bonnes vieilles discussions amoureuses. Ca valait ce que ca valait, mais au moins, ca aurait le bénéfice d'alléger l'ambiance. Ou de faire se rappeler à Olivia un traumatisme amoureux. Mais à ce stade-là, Chikara finirait par croire que chacun de ses mots est maudit...
avatar
Messages : 215
Disponible en RP : Disponible o/

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-A
Alter: Déplacement Instantané
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 8:16
Chikara semblait désemparée, ce n'est pas ce qu'elle souhaitait entendre ? Sans doute ne s'attendait-elle pas à une réponse telle que celle-ci, ce qui était normal d'un certain point de vue : elle voulait savoir comment elle avait eu la passion de la musique et la voilà en train de parler de sa mère décédée pile après sa naissance. Enfin, elle ne lui a pas parlé d'elle directement, juste que cette guitare était à sa mère et que la musique lui donne l'air d'être encore vivante. Pour elle, sa mère n'a jamais été morte, elle n'a jamais pris le temps de s'attacher à elle par d'autres moyens que ce que cette guitare lui avait offert. En tout cas, l'étudiante reste pendant un long moment silencieuse, les yeux fermés, sans doute tente-t-elle de rebondir sur un autre sujet, c'est compréhensible, mais Olivia n'était point attristé par la mort de sa mère ... Chikara devait penser le contraire. C'est vrai qu'elle n'a jamais vraiment connu le passé de l'allemande, mais même si c'était une ancienne gamine des rues, elle restait une artiste et pensait tel quel. Sa mère était une muse, son corps est peut-être mort, mais son esprit est restée avec elle tout le long pour l'inspirer, et sans doute est-elle en ce moment en train de laisser Olivia faire plus amples connaissances avec une amie, comme le ferait toute les mères en fait ... ça explique pourquoi en tout cas elle n'arrive pas à créer des musiques juste avant.

Ce que disait ensuite Chikara était déjà ce que pensait Olivia, rien de plus à dire dessus, mise à part que l'allemande à raison : elle s'inquiétait à propos d'Olivia. Elle voulait essayer de se racheter d'avoir fait parler l'allemande sur une discussion aussi désagréable, mais l'allemande ne pense pas que ça l'est, au contraire, c'était même agréable de parler de quelqu'un d'autre que son père qui avait décidément pris une place dans sa vie et qui continue d'en prendre malgré tous les changements qu'elle a subi et le fait qu'elle ne le voit quasiment plus du tout ...

- Ne t'inquiète pas, au contraire, j'ai trouvé agréable de parler de ma mère. Je te l'ai dis, elle est à côté de moi quand je joue ou que j'écoute de la musique, jamais elle ne mourra. Et puis, j'en suis arrivée à un point où la mort de ma mère m'attriste beaucoup moins que la criminalité de mon père ... donc pour une fois qu'on ne m'incite pas à parler de lui ...

Elle soupirait, à force de vouloir s'excuser, elle a failli avoir ce qu'elle ne souhaitait pas : faire parler Olivia d'un sujet de discussion qu'elle trouve désagréable. Mais c'était plus de la maladresse que vraiment par méchanceté, donc elle ne lui en veut pas, et puis ... ne devaient-elles pas changer de sujet dans ce cas. Après que Chikara contemple un peu Olivia, se qui la fait légèrement rosir, elle voulait en savoir plus sur sa vie amoureuse. Elle n'a pas grand chose à dire ...

- Nicht wirklich, je l'étais à un moment, mais j'ai appris que c'était un homme donc j'ai abandonné, und du ? Tu en as un ?

Venait-elle d'avoué qu'elle aimait les femmes plutôt que les hommes ? Pourquoi s'en cacher ? De toute manière, les gens la détesteront plus à cause de son père que de son orientation sexuelle.
avatar
Messages : 126
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 20:57

Bon... Au moins, Olivia n'avait pas l'air d'être dérangée par le fait de parler de cette histoire... En réalité, il semblait plus probable que la maladresse et les excuses de Chikara était ce qui pouvait la mettre le plus mal à l'aise... Cependant, ce qu'elle mentionna sur la criminalité de son père... Voilà une chose que l'étudiante à UA pouvait comprendre. Pourquoi suis-je née dans cette famille ? Suis-je condamnée à vivre le même genre de vie que celui qui m'a engendré ? Ai-je le droit de vivre une vie heureuse ? D'une certaine manière, Chikara se demandait si celle qui avait une histoire si similaire à la sienne, se posait le même genre de question qu'elle...

Enfin, ce n'était pas le moment de se poser ce genre de question. De toute façon, ce n'est pas comme si elle avait le courage de lui parler de leur ressemblance, et avoir des réponses. Donc inutiles de se triturer les méninges avec cela. Elle ne pouvait que faire en sorte de laisser la conversation évoluer. Trop s'excuser ou s'apitoyer sur le sort de la musicienne n'aurait aucun effet positif, elle le savait. Alors elle laissa la conversation continuer.

En y réfléchissant bien, le sujet de l'amour et de la vie amoureuse était loin d'être le point fort de Chikara. Sa principale expérience dans le domaine résidait en ses fiançailles imposées avec un membre de l'organisation de son père... Donc, clairement pas de bons souvenirs. Et très certainement, des souvenirs qui étaient restés avec elle. Si ce n'était jamais allé au point de l'androphobie, à chaque fois qu'un homme essayait d’interagir avec elle de façon romantique, elle ne pouvait s'empêcher d'y repenser. Zero en avait d'ailleurs fait les frais.

En tout cas, Olivia ne semblait pas non plus très expérimentée... Enfin, elle au moins est tombée amoureuse, une fois. Jusqu'à ce qu'elle se rende compte que la personne était un homme... Si Chikara put sembler surprise, ce n'était pas vraiment que l'homosexualité de la jeune fille qui l'étonnait, mais plutôt le fait qu'un homme puisse ressembler assez à une fille qu'on ait le temps de tomber amoureux de lui avant de se rendre compte de son sexe. Mais encore une fois, elle n'avait pas d'expérience en amour...

-Hum, moi ? Je ne suis jamais tombée amoureuse... Et avec ma mère, je pense que le jour ou je serai dans une relation sera proche.

Elle se tut ensuite quelques secondes. Elle n'avait jamais vraiment réfléchi à cela, en réalité. Oh, elle était parfois du genre à demander aux autres, ou à les taquiner, à ce niveau-là. Mais jamais elle n'y avait pensé. En fin de compte, elle aimerait bien ressentir ce sentiment, et laisser ses mauvais souvenirs derrière elle.

-Mais je me dis que ca doit être un sentiment agréable. Un peu comme une douce vague qui viendrait laver toutes nos impuretés, guérir nos blessures, et nous conforter... Peut-être ?

Elle émit un léger rire après cela. Après tout, elle n'en savait rien, de ce à quoi pouvait ressembler l'amour. Mais bon, un peu d'imagination n'avait jamais tué personne, non ? Mais bon, toujours est-il que la romance n'était peut-être pas le sujet sur lequel les deux jeunes femmes pouvait avoir une conversation très prolifique... Et poser des questions sur la vie d'Olivia serait probablement déplacé.

L'aspirante héroïne détourna la tête, pour voir la mer... Elle se retourna ensuite vers la musicienne avec un sourire.

-Eh bien, tu as envie d'aller nager un peu ?
avatar
Messages : 215
Disponible en RP : Disponible o/

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-A
Alter: Déplacement Instantané
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Mar - 7:25
Pas d'amoureuse ? Olivia ne pouvait le croire, après tout ... elle était belle ! Elle était étonnée d'apprendre qu'elle n'avait pas d'aventures amoureuses déjà, après tout ... elle avait un corps de rêve, enfin, comparé à Olivia du moins - même si tout les mannequins du monde serait jalouses de sa silhouette mince - en plus d'avoir une bonne tête. Et puis, elle semblait avoir plus de facilité à converser avec les gens, voire même plus heureuse en fait, donc ça l'étonne qu'elle ne lui annonce pas qu'elle a un ou une petit(e)-ami(e). Mais c'est vrai qu'elles sont encore jeunes, donc l'allemande suppose que ça viendra sans doute en grandissant, elles ne peuvent pas vraiment avoir de relation stable à cet âge de toute manière, alors autant atteindre d'avoir trouvé le bon valentin ou la bonne valentine n'est-ce pas ? Enfin, elle annonce ne pas avoir été amoureuse et de ne pas s'avoir qu'est-ce qu'elle aurait ressentie. Olivia était donc la plus expérimentée des deux avec son amourette temporaire ? C'était étonnant étant donné le gouffre au niveau du charisme qui dépasse les deux jeunes filles, c'était comme ça qu'Olivia voyait Chikara, une fille bien plus belle et bien plus à même de rencontrer l'âme sœur. Enfin ... la blonde pourrait bien donné une légère indication sur ce sujet, mais ce ne sera pas la plus grande révélation du monde ...

- L'amour, c'est comme les Garnele, on ne peut pas dire comment c'est avant de les avoir goûté. Même moi je ne sais pas comme ressentir l'amour pour une personne ... j'imagine que c'est comme l'admiration in stärker.

C'est vrai que c'est plutôt bateau, mais pour une fois, c'était un sujet sur lequel l'allemande ne pouvait pas débattre malgré son haut niveau en QI, car oui, il ne fallait pas croire sa petite taille et son age moins avancé que les autres étudiantes : elle était intelligente, sûrement plus que la plupart des étudiants de la classe de Chikara. Elle était une génie déjà avant, et elle n'a pas perdu de ses connaissances, encore heureux. Sinon à quoi bon annoncer avoir eu son brevet trois ans avant les autres ? Enfin, un rire plus tard et un regard sur la mer, Chikara demande à Olivia si elle souhaite aller nager ... ça va faire longtemps qu'elle n'a pas nager, elle risque d'être un peu rouillée ... même si elle a vite appris à nager lorsqu'elle était dans cet orphelinat, ne serait-ce que pour éviter que les autres ne la noie en fait. Peut-être est-ce comme le vélo : ça ne s'oublie pas.

- Natürlich, je vais juste ranger ma guitare pour éviter qu'on me la vole, ça risque de prendre longtemps, donc attends-moi bien à l'ombre.

Elle n'a pas envie de retrouver la bicolore en train de souffrir de migraine ou allongé par terre à cause de la chaleur, mais Olivia tente quand même d'y aller le plus vite possible, autant dire qu'elle était rapide. Elle passe devant l'entrée après avoir dit au gardien qu'elle reviendrait, qu'elle doit juste ranger sa guitare. Cela lui prend cinq minutes pour ranger sa guitare en la camouflant d'un drap dans la voiture d'Hina, après l'avoir fermé à clé à nouveau - pas besoin pour elle d'avoir les clé de la voiture -, et retourner auprès de Chikara. En cinq minutes ... elle aurait le temps de préparer une farce certainement, ou bien d'emprunter la crême solaire de l'allemande pour se badigeonner avec, ou bien elle est raide évanouie par terre ou en train de se faire poursuivre par un jeune homme débordant d'hormones ... tout peut se passer en cinq minutes après tout. L'ex-voleuse est bien placée pour le savoir ...
avatar
Messages : 126
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Voir le profil de l'utilisateur

_____________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Mar - 19:32

Hum, Olivia semblait... surprise ? Peut-être était-elle surprise, en effet... Etait-ce à cause du fait que Chikara n'ai jamais eu de relation amoureuse ? Ou bien à cause de sa métaphore ? Il est vrai que ce n'était peut-être pas la comparaison la plus poétique du monde, et si la jeune allemande était en plus parolière, elle pourrait trouvait cela assez peu inspiré, mais la première option était plus probable. Et compréhensible. Après tout, ce n'est pas comme si elle manquait de prétendants. Mais encore une fois, Olivia ne connaissait pas son passé, ni le fait que sa relation avec son ancien fiancé l'ait amené à se fermer à toute relation possibilité de relation amoureuse pendant un temps.

Mais la comparaison avec les... Garneles ? Hum, qu'est-ce que c'était exactement ? Probablement de la nourriture... Oh, peu importait, en fin de compte. L'idée pouvait avoir l'air amusante de base, et Chikara lâcha un petit rire, mais elle n'était pas dénuée de sens. D'une certaine manière, c'est vrai que c'est comme penser quelque chose que l'on ne connait pas... Finalement, on ne peut vraiment savoir avant de le connaître réellement. Mais c'était une comparaison qui plaisait à la bicolore.

-Hum, peut-être... Mais dans ce cas, j'espère que les... Garneles, c'est ça ? Enfin, j'espère que ca a bon goût, autrement je serai déçue. Et puis, il y a quelque chose d'excitant et d'amusant à essayer de mettre des mots ou des sensations sur un inconnu. Un peu comme se lancer à la découverte de quelque chose de nouveau, comme un enfant d'une certaine manière !

Conservant sur son visage un sourire, Chikara finit par se rasseoir tandis qu'Olivia accepta sa proposition d'aller se baigner... Même s'il lui fallait d'abord aller ranger sa guitare. Ce qui était plutôt logique... Et aussi quelque chose à quoi la jeune femme n'avait pas pensé au moment de proposer.

-Pas de problème, je t'attendrai ici !

Et maintenant elle devait attendre. Elle observait Olivia se dirigeait vers la sortie de la plage, rapidement. Comment allait-elle se débrouiller pour la mettre en sécurité ? Après une réflexion assez brève, Chikara en arriva à la conclusion qu'il ne servait à rien. Alors elle préféra se concentrer sur la mer, se perdant dans ses pensées...

La voilà, à la plage avec... une amie ? Elles s'étaient rencontrées il y a peu, mais d'une certaine manière, Chikara la considérait déjà comme une amie. Peut-être grâce à leurs ressemblances... Peut-être grâce à leur amie commune... Peut-être simplement car elle avait envie d'être amie avec la musicienne. Sûrement un mélange des trois. Cela amena sur son visage un léger sourire, tandis qu'elle fermait les yeux, pour profiter du son des vagues.

Enfin, c'était le cas, jusqu'à ce qu'elle entendre quelques bruits de pas. Et pas simplement ceux d'une seule personne, donc ce n'était pas Olivia. Chikara ouvrit les yeux, l'air légèrement agacée, ce qui se confirma en observant un peu plus les nouveaux arrivants. Qui étaient visiblement de jeunes hommes voulant mettre en avant leur trop plein de testostérone et de virilité. Et de se confirmer dans l'idée que toutes les femmes tomberaient en admiration devant leur muscles saillants et leurs pectoraux d'aciers. Quand bien même la jeune femme était persuadée de pouvoir tous les mettre KO sans réellement chercher.

-Hey, ma jolie, tu veux venir t'amuser avec nous ? Tu as l'air de t'ennuyer toute seule.

Elle soupira. Combien de ces groupes avait-elle déjà fait dégager aujourd'hui ?

-Je suis désolé, qu'est-ce qui t'as fait penser ça exactement ? Je suis juste en train d'attendre quelqu'un.
-Oh, qui ça, ton petit ami ? Je suis sûr qu'on est mieux que lui. Et si c'est une amie, on pourra lui proposer de venir avec nous aussi.

D'accord, ceux-ci semblait être encore plus lourd et fatiguant que les précédents... Elle avait très fortement envie de frapper celui qui parlait dans les parties intimes, histoire de le calmer un peu. Et de lui faire comprendre à qui ils avaient affaire. En détournant le regard, cependant, elle remarqua Olivia, qui revenait, et eut alors une idée. Il fallait frapper là ou ca faisait mal, c'est à dire en plein coeur de leur virilité.

Arborant un grand sourire, en un instant, elle disparut pour se téléporter juste devant Olivia, écartant les bras.

-Ah, tu es de retour !

Elle en profita pour la prendre dans ses bras, et rapprocher sa tête de la sienne, de sorte à donner l'impression d'un baiser, tout en lui murmurant, avec un léger ton joueur : "Joue le jeu d'accord ?" Puis, elle se retourna, saisissant au passage la main d'Olivia, vers le groupe d'abrutis, qui semblaient ébahis.

-J'ai déjà une bien meilleure compagnie que ce que vous pourriez offrir.

Elle commença alors à courir vers la mer, tout en s'éloignant du petit groupe, emportant Olivia avec elle. Pour une étrange raison, il y avait quelque chose d'assez amusant et satisfaisant. Une fois arrivé assez loin, et après avoir commencé à entrer dans l'eau, elle lâcha la main d'Olivia avant de se retourner vers elle, lui offrant un sourire innocent et peut-être un peu gêné. C'est vrai qu'elle n'aurait peut-être pas dû l'emporter dans son idée aussi rapidement... Mais bon, c'était déjà fait !

-Désolé si je t'ai surprise, mais ça me semblait être le meilleur moyen de nous débarrasser de ces abrutis. Et puis, leurs têtes étaient formidables.
avatar
Messages : 215
Disponible en RP : Disponible o/

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-A
Alter: Déplacement Instantané
Voir le profil de l'utilisateur

_____________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits-