Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Graîne de héros ! [Sawada/Sonohara]

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 15 Avr - 22:36
Un sourire soulagé s’afficha sur le visage de la troisième année lorsque sa cadette se leva et qu’elle répondit positivement à la proposition de l’alchimiste d’encre. Cette dernière récupéra le téléphone et le jeta au fond de son sac. Elle le jeta sur ses épaules et fit signe à sa cadette de la suivre. La brune traversa le terrain d’un pas sûr. Elle avait remarqué un de ses « clients » en venant ici. Parfait. Ça fera une bonne entrée en matière. Peu à peu, un sourire mauvais se dessina sur le visage de l’alchimiste d’encre. S’approchant d’un garçon suintant de transpiration, qui semblait prendre une petite pause, elle commença à parler.

-Toshio-kuuuuuuun !

Le garçon sembla soudainement se raidirent. Il releva la tête comme un pantin articulé. Et bégaya une salutation à Sumi, ne remarquant même pas qu’elle était accompagnée par une de ses camarades de classe.

-Alors comment tu vas aujourd’hui ?
-B-b-ien.
-Super ! T’as l’air de tout donner, c’est cool !

Le garçon se contenta d’acquiescer avec des yeux de chiens battus, ce qui ne fit qu’agrandir le sourire de son aînée.

-Mais il faut aussi travailler son esprit de partage et le don de soi quand on est un héros, pas vrai ? Du coup, tu peux me dépanner de quelques yens ? Et nous couvrir Kinoka et moi, on va s’entraîner à la salle de muscu !

Elle fit un clin d’œil au garçon qui acquiesça rapidement, tendant en même temps un peu d’argent à Sumi. Cette dernière s’en saisit et remercia le garçon avant de se diriger vers la sortie du stade. Elle se tourna vers Kinoka avec un léger sourire.

-Tu vois, je sais que ce gars est un fan de Stain, j’ai même un enregistrement de lui disant que son combat est noble tout ci, tout ça. Mais tu t’en doutes, penser ça dans une école de héros comme Yueï, c’est pas dingue. Du coup, il m’a suffi de jouer un peu avec cette corde sensible pour m’en faire un agent !

Sumi continuait de sourire narquoisement et de toutes ses dents. Elle avait tendance à trop jubiler quand elle jouissait de son influence sur les autres.

-Par « agent », j’entends quelqu’un qui me dépanne comme aujourd’hui, mais aussi, s’il apprend des trucs croustillants, il vient me les raconter !

Pendant qu’elles discutaient, les deux jeunes filles étaient arrivées à la porte des vestiaires, Sumi l’ouvrit et laissa Kinoka passer.

-Alors, qu’est-ce que tu aurais envie de faire ? Le cours va se terminer dans une heure, donc on a qu’à tuer le temps et revenir tranquillement, comme si de rien n’était !
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Avr - 1:10
Sumi ne perd pas de temps et récupère ses affaires, me faisant ensuite signe de la suivre. Je range mes quelques affaires et pars tranquillement à sa suite et je la vois intercepter un jeune homme random. Enfin, random pour moi mais pas pour elle apparemment.
Elle discute un temps avec elle lui faisant plus communément ce que l'on appelle du chantage, encaissant quelques yens pour qu'il couvre notre fuite du cours.
Peu après son départ, mon aînée m'explique deux trois choses sur ce type et je commence à comprendre le système tordu de cette fille, mais qui me fait hausser les épaules, comme toujours.

-Oh, rassures-toi, ce que tu fais avec les gens, je m'en bats les steaks avec une pelle à couper le beurre.
C'est pas moi qui vais m'épuiser à te balancer aux profs.


Je suis tranquillement Sumi jusqu'aux vestiaires, où je récupère le reste de mes affaires, haussant les épaules, en réponse à sa proposition:

-Comme tu veux, tant que je me tire de cette "arène de combat de coqs".
Optionnellement, un endroit à l'extérieur où je pourrais en griller une m'irait bien, même si je peux attendre la fin des cours pour ça.
C'est toi qui voit.
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Avr - 1:11
Le franc-parler de Kinoka faisait sourire Sumi. L’alchimiste était amusée par l’ensemble du comportement de la blanche, qu’elle commençait à cerner. Du moins, elle n’en avait l’impression. Tout semblait lui passer dessus. Bon, si ça se trouve, c’est à cause d’une dépression ou quelque chose dans le genre, et là c’est moins sympa. Puis, son père à l’air d’un sale con, ça doit expliquer deux trois choses. Tout en s’interrogeant sur l’état mental de sa camarade, la brune récupérait ses affaires tout.

En sortant des vestiaires, l’aînée se demanda un instant où elle pourrait emmener sa cadette. Ses réflexions se prolongèrent jusqu’à leur sortie du bâtiment. Devant elles, s’étendaient la large cour du lycée, qui à cette heure-là était, on ne peut plus vide. Une idée s’immisça soudainement dans la tête de Sumi étirant ses lèvres.

-J’ai peut-être une idée.

À ces mots l’alchimiste d’encre se jeta dans la cour. La demoiselle prit soin de se coller aux murs et d’emprunter des chemins détournés au sein même de l’école, l’idée était d’échapper aux potentiels regards, puisque, contrairement à ce qu’allait bientôt croire le professeur en charge des deux demoiselles, ces dernières ne se dirigeaient pas vers les salles d’entraînement. Rapidement, le bâtiment de l’internat se dessina devant elles. Ce n’est qu’à ce moment que Sumi se décida à briser le silence.

Au préalable, elle s’arrêta contre le mur d’un autre bâtiment et leva la main vers Kinoka pour lui faire signe de s’arrêter également.

-Je t’emmène sur le toit de l’internat, personne n’y va jamais, donc on sera tranquille. Du coup, si t’as un truc à récupérer, n'hésite pas !

Sumi jeta un regard soucieux à la cour.

-Cependant, c’est relativement exposé pour y arriver. Faut qu’on ait l’air naturelles sans s’attarder. Et… Qu’on prie pour que personne ne nous voie.

Puis, sans vraiment laisser à Kinoka le temps de répondre, Sumi s’élança joyeusement vers l’internat tout en faisant de nouveau signe à sa cadette de la suivre. Arrivant assez vite au niveau de l’entrée, Sumi regarda à droite puis à gauche, s’assurant que personne ne les avait vu et ouvrit la porte.

Qui s’avéra être fermée. Quelle chance. Wouhou.

La brune poussa un profond soupir et commença à se gratter l’arrière du crâne. Lorsque tout à coup, son visage s’illumina, elle avait laissé la fenêtre de sa chambre ouverte, peut-être que les deux demoiselles pourraient y rentrer ?

-J’ai laissé la fenêtre de ma chambre ouverte, on peut sûrement y grimper. Cela dit… Je ne sais pas si j’aurai assez d’encres pour. On essaie quand même ?

Si Kinoka répondait positivement, la jeune alchimiste d’encre la conduirait jusqu’à l’intérieur de la cour de l’internat, et enfin, sous la fenêtre de sa chambre.

avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Avr - 23:51
Au moins, on ne reste pas inutilement sur place à discuter et mon aînée m'embarque tranquillement à travers le pensionnat.

Franchement, je ne savais pas trop dans quelle case mettre Sumi. Dans la case "gens que je peux supporter"? Dans la case "gens qui paraissent sympas"? Je ne saurais pas trop quoi dire sur elle.
Elle semble aussi paresseuse que moi et peu encline à se battre comme une chiffonnière. Au niveau de Yuei, elle me paraît plus être "lycéenne standard" que "héroïne en devenir". On dirait aussi qu'elle prend tout avec nonchalance, un peu comme moi...
J'imagine que ça peut faire "plaisir" de tomber sur quelqu'un qui nous ressemble...

Cependant, une porte fermée semble interrompre notre petite échappée et Sumi propose une étrange solution... Quoi, elle veut jouer l'escalade le long des murs de l’institut?

Je secoue la tête:

-Pas question, on va pas être discrètes à se balader sur les murs comme ça.
Fais le guet plutôt, je vais essayer un truc.


Je laisse Sumi limite en plan et m'approche de la serrure, modelant le sel de mon indexe gauche et le glissant dans la serrure.
Je trifouille comme je peux dans la serrure, laissant mon sel se moduler de temps à autre, passant d'un semblant de clé à un crochet et je parviens enfin, au bout de deux minutes, à faire tourner le loquet et ouvrir la grille. Je décompose et recompose mon doigt, soupirant longuement. Ces tâches de précision sont presque aussi usantes que si je j'utilisais ma "technique" ultime.

-Et puis bon, je devrais trouver un moyen de me faire pardonner, parce que tu te serais épuisé avec cette escalade par ma faute. Et je veux pas avoir de dettes envers les autres, c'est chiant de devoir les honorer ensuite.
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Avr - 15:09
Sumi regarda Kinoka partir, interdite et sans vraiment avoir compris ce qui s’était passée. Faire le guet ? Elle observa la blanche se baisser vers la serrure et commencer à la trafiquer. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle comprit pourquoi elle devait surveiller que personne ne venait. Je suis longue à la détente ce matin. Ni une, ni deux, Sumi fit volte-face et commença à observer les alentours tout en tendant l’oreille. Comme indiquée plus tôt, l’entrée de l’internat était relativement exposée. Sumi délaissa la surveillance de la cour, il était assez peu probable que quelqu’un ne vienne de là.

Et même s’il y avait quelqu’un qui en venait, ça ne serait pas un professeur. La jeune fille s’éloigna légèrement de l’entrée pour pouvoir intervenir sans que Kinoka ne soit vu si quelqu’un arrivait, dissimulant sa présence derrière un buisson. Mais comme évoqué plus tôt, vu l’horaire, l’activité de la cour de l’école était proche du zéro absolu. Sumi s’apprêtait à aller rejoindre Kinoka ; convaincu que personne ne viendrait.

Mais, des échos de voix la figèrent sur place. Quel timing de cocu… J’espère que Yumi ne tente rien avec les infirmières qui s’occupent d’elle. Tandis qu’elle passait en revue les différentes tortures qu’elle infligerait à Yumi si jamais elle osait commettre l’adultère, la brune s’avançait à travers la cour, à pas feutrés. Si elle n’avait pu déterminer si oui ou non les voix appartenaient plus à des élèves qu’à des professeurs, elle avait cependant deviné que ces voix venaient de la même direction qu’elle avait emprunté plus tôt avec Kinoka.

L’étudiante en troisième année laissa son encre se matérialiser au bout de son bras droit, bientôt, ce dernier fut prolongé par un appendice d’encre de trente centimètres, à l’extrémité de la création, la concentration d’encre se fit plus forte pour former une sorte de boulet. Arrivant à proximité de la façade du bâtiment, elle s’y dissimula avant d’armer son bras droit puis, elle le projeta en avant, envoyant son boulet d’encre au-dessus du bâtiment que longeaient les hypothétiques professeurs. Le projectile aurait le mérite de les distraire quelques courts instants. S’il savait à quoi leur cours d’alter servent. Sumi s’empressa de rejoindre Kinoka qui venait tout juste d’ouvrir la porte. I’m the queen of timing. La troisième année se glissa à l’intérieur et referma la porte ni vue, ni connu.

Une fois à l’intérieur, elle poussa un profond soupir, expulsant son stress. Une fois qu’elle eut repris ses esprits, Sumi commença à marcher aux côtés de sa cadette en profitant de ce moment pour répondre à sa remarque.

-Et en plus, je suis la dernière personne à qui il faut devoir quelque chose !

Sumi gonfla caricaturalement le torse en prenant un air fier.

-Sans ça, bravo. T’es une vraie Mac Gyver !

Super Sumi, tu vas paraître encore plus vieille avec tes références du 20e siècle ! La demoiselle laissa transparaître sa gêne via un ricanement forcé et embêté. Heureusement, elles arrivèrent rapidement en haut de l’escalier de l’internat. L’aînée put donc reprendre la parole et embrayer sur autre chose.

-J’ai un truc à aller chercher dans ma chambre, profites-en si tu veux prendre un truc aussi ! On se retrouve ici dans cinq minutes ! Rompez, agent Sawada !

Sumi effectua un salut militaire, caricaturant toujours, avant de faire volte-face et de regagner sa chambre. Elle y entra et récupéra quelques capsules d’encre ainsi qu’un trousseau de clés qu’elle avait « emprunté » au concierge du lycée. Avant de sortir, elle ferma sa fenêtre histoire de ne pas trop refroidir sa chambre. Elle put rejoindre le point de rendez-vous et par extension, Kinoka. Cela fait, les deux demoiselles se dirigeraient vers le toit, la manieuse de sel n’aurait pas besoin d’utiliser à nouveau son alter ; les clés dans les poches de Sumi permettaient justement d’accéder au toit de l’internat.
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Avr - 13:06
Pendant que je crochetais la serrure, j'entendais à deux trois reprises un peu de chahut dans mon dos, mais je choisissais de faire confiance à Sumi sur le coup.
Pour ma part, ce genre de travaux minutieux était une certaine habitude que j'avais. Avoir une sorte de "passe-partout" au bout du doigt était assez plaisant pour pouvoir esquiver la maréchaussée, alors que t'occupais à sécher les cours où traîner sur le toit, un des rares endroits où tu peux être tranquille dans ce bahut apparemment.

Je parviens enfin à ouvrir la porte et mon aînée me talonne bien vite.

Je hausse les épaules, suite à la réponse de Sumi:

-C'est ça et puis bon, avec ton statut de reine des ragots et du chantage, faut mieux être dans tes bonnes grâces et éviter d'avoir des dettes envers toi.

Je ne réagis pas à sa réplique poussiéreuse de vielle série, n'ayant pas envie de débattre sur ce mec qui peut tout faire à partir d'une ficelle et de scotch et je file à ma chambre, lorsqu'elle dit que l'on se retrouverait ici d'ici quelques minutes.
Je récupère ma basse dans son étui dorsal, mon paquet de clopes et mon briquet, vérifiant bien la présence des gants de ma tenue de Héros dans la poche de mon étui de basse.

Je repars ensuite retrouver Sumi, avant de partir vers le toit, où je me préparais déjà devoir encore "créer une clé", ce qui risque de m'épuise plus qu'autre chose...
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 14:48
En revenant auprès de Kinoka, Sumi remarqua qu’elle avait maintenant un étui de basse sur le dos. La perspective d’en découvrir un peu plus sur la passion de la blanche et donc, sur sa personne ravie l’alchimiste d’encre. Avec tout ça, je vais p’tet réussir à le lui décrocher ce sourire, hehe ! VN ME VOILA. WAIT ME. Cependant, la troisième année craignait aussi que la musicienne en herbe ne se mette à jouer toute seule dans son coin, sans faire davantage attention à son aînée. Cette seconde perspective ennuyait un peu Sumi, mais, elle la chassa bien vite. Je trouverais un moyen pour éviter ça sur le moment.

-Oh, tu as pris ta gratte ! On va pouvoir réviser tes tricks de rockstar !

Tout en marchant, Sumi plia son bras vers elle, pointant son pouce vers son visage, un large sourire sur ce dernier.

-Manageuse Sonohara, pour te servir !

Sans tellement savoir pourquoi Sumi se sentait de plus en plus à l’aise. Si la brune avait bien compris une chose à propos de la manieuse de sel, c’est que cette dernière ne s’encombrait pas de jugement inutile. Ainsi, Sumi pouvait être elle-même sans avoir à essuyer la moindre remarque. C’est plaisant comme sentiment. Cette attitude aurait pu être un problème si la colporteuse de ragot avait voulu faire chanter sa cadette. Mais, à l’heure actuelle, ce n’était pas dans ses projets.

Au terme de cette petite discussion et des pensées de Sumi, les deux jeunes filles arrivèrent en face d’une lourde porte. Il n’y avait plus que cette dernière qui séparait les délinquantes de la fraîche brise d’été. Kinoka semblait déjà résolue à créer une autre clé de sel, Sumi la devança.

-Eh ! Pas de besoin de crocheter quand on a la clé !

Tout en parlant Sumi, agita l’imposante clé dans les airs. Sans attendre plus longtemps, la troisième année plongea la clé dans la serrure, cette dernière était quelque peu abîmée, l’aînée dût forcer un peu sur cette dernière pour qu’enfin, la clé tourne dans la serrure. Légèrement essoufflée par l’effort, Sumi poussa la porte et laissa sa cadette passer. Lorsque les deux jeunes filles arrivèrent enfin sur le toit, l’aînée gambada joyeusement jusqu’au centre de la plateforme s’offrant à elles.

Bien que le toit ne soit pas accessible en temps normal, d’anciens grillages entouraient la surface. Cependant, juste devant les deux étudiantes, le grillage avait été copieusement éventré. C’était certainement pour cette raison que l’accès était interdit, on pouvait facilement chuter par ce trou. Diverses structures décoraient le toit, dont des sortes de tuyaux rectangulaires dédiés à la ventilation de l’internat, ces derniers pouvaient faire office de banc voir même de lit pour les plus fainéants. Sumi sauta sur l’un d’eux, écartant ses deux bras et humant l’air frais.

-Comme on se sent bien ici ! C’est comme une deuxième maison, sérieux !

Sumi se tourna vers Kinoka, tout en s’asseyant en tailleur sur le banc de fortune.

-Et ici, aucun risque ; tu peux fumer, jouer, crier, personne ne va remarquer notre présence.

Sumi fit passer son sac de son dos à ses genoux et sortit une brique de jus d’orange, qu’elle commença à boire nonchalamment, attendant que Kinoka s’installe et prennent ses aises. Une fois que ce fut fait, Sumi reprit rapidement la parole pour enfin satisfaire sa curiosité.

-Au fait, je me pose une question depuis tout à l’heure… Ça veut dire quoi bitch-slap ?

Grandma Sumi in da place !
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 22:24
Sumi avait une étrange réaction, lorsqu'elle me vit débarquer avec ma basse sur le dos. D'ordinaire, soit les gens s'en battent les steaks, soit il y a un haussement de sourcil au maximum, mais sa réaction est bien plus "guillerette" que la normale.
Bah, j'imagine que c'est tant mieux pour moi, mais j'espère quand même qu'elle s'attend pas à grand chose de ma part, coté musique. Je pense avoir à peine un niveau au-dessus du moyen, mais bon, si ça peut lui faire oublier un temps ces bêtises de Héros, pourquoi pas?

Elle ouvre la porte menant au toit, avec ce qui semble être un passe-partout, et me fait passer en première ligne.
Pas de changement notable sur le toit depuis la dernière que j'y suis allé, il y a environ deux semaines, et je retrouve facilement mon coin habituel, même si je me décale quelque peu sur la gauche, pour rejoindre mon aînée et je peux enfin m'asseoir, m'étirant un grand coup, avant de sortir une clope de mon paquet, la mettre en bouche, mettre les gants de ma Tenue de héros et allumer la cigarette.
Je tire une longue taffe ,expédiant ensuite la fumée au ciel, dans un long soupir.

-Ah... J'avoue que c'est bien plus tranquille ici qu'en bas, avec tous ces tarés...

La clope au bec, je sors ma basse de son étui dorsal et fais les quelques réglages de mise, lorsque Sumi me pose une étrange question, qui me laisse songeuse un temps...

Je finis par faire un mouvement de la main, une claque dans l'air du revers de la main.

-En gros, c'est une baffe du revers de la main assez basique. Mais c'est dans l'intention de la personne qu'elle diffère.
Dans le cadre d'une "bitch slap", une personne baffe l'autre avec quasiment du dédain ou du mépris, étant persuadé de sa supériorité sur l'autre.


Tapotant deux fois sur la cigarette pour faire tomber ma cendre, je continue ensuite nonchalamment les réglages de ma basse, commençant à faire quelques notes pour tester l'acoustique.
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Mai - 16:07
Les yeux rivés vers le visage las et stoïque de Kinoka, l’haltérophile écoutait les explications concernant l’expression que la jeune fille avait utilisé plus tôt. Explications qui furent accompagnées du geste en question. Sumi acquiesça tout en laissant son regard se perdre dans le vide.

-Je vois le genre ouais. C’est en effet comme ça qu’on peut voir certains « entraînements ». J’imagine.

Sumi simula des guillemets avec ses doigts avant de porter à nouveau sa brique de jus d’orange à ses lèvres, en quête des dernières gouttes. L’alchimiste d’encre fini par poser entre ses jambes en tailleurs, la brique vide qu’elle venait de compresser dans tous les sens pour en extraire un maximum de liquide et laissa le silence s’installer, écoutant les notes que Kinoka jouait de temps à autre. Le regard de la brune quitta bien vite l’horizon pour venir observer la basse et les mains de la demoiselle.

La contrainte de l’alter de Kinoka était pour Sumi une véritable prison. Etre forcée de continuellement couvrir son corps lorsqu’elle manipulait un briquet ou de l’eau, faire attention à ce qu’elle touchait, toutes ces choses. Un demi-milliard de questions ne cessait d’assaillir l’aînée à propos de l’alter de sa cadette. Ça aussi, ça devait être une plaie. La blanche devait être traitée comme une bête de foire ou quelque chose dans ce goût-là. Les questions devaient à propos de cette mutation devait être légion. Y a des chances pour que ce soit pour ça qu’elle soit si blasée et renfermée sur elle-même.

Sumi chassa rapidement ses tentatives d’études de la psychologie de sa camarade. La dernière chose qu’on veut entendre, c’est des suppositions sur notre personnalité. En temps normal, du moins. Sumi préféra donc embrayer sur autre chose.

-Du coup, tu fais de la basse depuis un bout de temps, j’imagine ?

D’un geste de la main, Sumi chassa le nuage de fumée qui s’élevait vers elle. Si, elle commençait à s’habituer au mélange de tabac et d’herbe qui faisait partie intégrante du parfum de Yumi, sentir le nuage pur d’une cigarette était étrange et désagréable. D’autant que Kinoka et Yumi ne consommaient manifestement pas le même tabac.

-D’ailleurs, vu les événements du festival, on n’a pas pu voir toute l’étendue du talent du club de musique. Vous allez refaire un concert ou quelque chose dans le genre ?

En songeant à ce qu’avait été le fiasco du festival de musique, la jeune fille eut un frisson de honte. Pourquoi je reparle de ça moi ?
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Mai - 20:04
Je secoue la tête, suite à la réponse de Sumi:

-C'est surtout comme ça que c'est et point barre.
Le fait de faire s'entraîner ensemble des niveaux de puissance radicalement différents n'apporte rien de bon et n'importe quel abruti défoncé à l'huile de vidange devrait le savoir.
On peut déjà parler les tentatives de suicide qu'il y aurait, parce que le pauvre perdant sera trop déprimé de s'être fait latter la bouche en deux secondes; il ne voudrait plus vivre, parce qu'il a perdu toutes ses illusions de devenir Héros.
Après, il y a la colère, la frustration et le dégoût du perdant et la satisfaction et fierté mal placées du gagnant.
Il n'y a rien de bon à tirer d'un combat et pourtant, dans un monde de crétins défoncés à l'adrénaline et trop pressés dans leur vie pour discuter et négocier, le combat de sourds est la seule "solution.


Je continue les accords de ma basse un moment, avant de commencer à entamer un morceau simple.

Spoiler:
 

Tout en continuant à jouer, je réponds à la question de Sumi, qui m'arrache un léger rictus:

-Cela fait six ans que je l'ai, depuis que mon vieux a fait un effort, en pensant à moi pour une fois dans sa vie. Il me l'a filée pour mon anniversaire.
C'est con, parce qu'à l'époque, il avait choisi de laisser tomber son foutu classement de Héros et de choisir d'agir comme un père "normal". Mais bon, j'imagine que le passé c'est le passé et il faut faire avec maintenant.
Oh non, je crois qu'avec un fiasco pareil, je vais laisser tomber les concerts. Je déteste me faire interrompre comme ça en plein milieu d'un morceau et ça me rend bien grincheuse. Je vais plutôt continuer à m'exercer dans ma chambre, sans personne pour me déranger.


Je joue quelques temps, avant d'entendre des bruits de pas dans l'escalier, me faisant bloquer...

Je range précipitamment mes affaires, gardant quand même une précaution avec ma basse, par prudence:

-Faut se planquer, quelqu'un vient!

Si je tombe sur un prof dans un endroit interdit aux élèves, je risque de me récolter un coup de fil de l'école à mon père et à un "remontage de bretelles" de mon vieux, qui consiste plutôt à un monologue débile de sa part. Il risque aussi de confisquer ma basse et ça, c'est hors de question!
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade-