Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Graîne de héros ! [Sawada/Sonohara]

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Mai - 0:54
Sumi resta silencieuse en écoutant sa camarade parler. Son avis à propos des entraînements entre aînés et cadets était des plus catégoriques. Il aurait été vain de la faire changer d’avis. Et elle n'a pas forcément tort de toute façon. Lorsque Kinoka se mit à parler de sa basse, elle accompagna ses paroles par un morceau. Sumi, étant particulièrement bon publique, se mit à bouger très légèrement la tête, en rythme. Une légère émotion passa sur le visage de la musicienne. Chose que Sumi ne manqua pas de remarquer. Si le début de l’anecdote concernant l’instrument de la blanche avait de quoi attendrir, la suite était beaucoup plus triste. Son père est vraiment un con.

Son commentaire à propos du festival, Sumi ne le comprit pas. Du moins pas complètement. Pourquoi vouloir fuir la gloire et l’argent de la célébrité ? Cela étant, l’alchimiste d’encre garda ses questions pour elle. Kinoka aurait pu être vexée d’une pareille remarque, dans un sens, il est vrai qu’elle n’avait pas la personnalité typique d’une rockstar. Mais bon, tout est possible. Je suis héroïne. La brune garda le silence, posant ses mains derrière elle, son corps s’étendit. L’alchimiste d’encre laissa ses yeux se perdre dans le ciel bleu, profitant de la musique.

Ce moment de calme faisait du bien. Sumi était à court de sujet de conversation et mine de rien, son objectif initial qui était de sécher le cours d’entraînement pour se reposer avait été plus difficile à atteindre que prévu. Mais maintenant, elle l’avait atteint. Tout allait pour le mieux.

Ou presque. Le son de l’instrument de la première année s’arrêta brusquement tandis que cette dernière s’empressait de ranger ses affaires. Sumi écarquilla les yeux et s’empressa, elle aussi, de ramasser ses affaires quand elle fut avertie que quelqu’un venait. L’aîné agrippa par réflexe la manche de sa cadette et se jeta avec elle derrière le local de la porte. Un instant, plus tard, un puissant fracas raisonna. La porte venait tout juste d’être jetée contre la façade. Des pas lourds et un souffle puissant raisonnèrent. La troisième année cessa subitement de respirer, c’était Hound-dog, le gardien de l’école.

Évidemment, il fallait que ça tombe sur nous.
Le héros avait un odorat sur-développé, il était impossible de lui échapper à moins que…

Le visage de Sumi s’assombrit, elle venait d’avoir une idée des plus inconsciente, qu’elle hésitait vraiment à mettre en place. Lorsque l’alchimiste d’encre posa ses yeux sur Kinoka et sa basse, la colporteuse de ragot soupira intérieurement. Elle sortit son téléphone et commença à pianoter dessus. Les reniflements du « caniche de Yueï » comme aimait l’appeler la plupart des pensionnaires de l’internat, étaient de plus en plus effrénés. Finalement, Sumi tendit son téléphone à Kinoka.

« Je vais lui faire croire que je m’entraînais à supporter les effets de mon alter. Descends pendant que je le baratine. »


Puis, sans faire plus de cas de la réponse de sa cadette, Sumi rangea son téléphone et attrapa ses capsules d’encre restantes qu’elle vida d’une traite. Affichant une grimace dégoûtée, la brune prit une grande inspiration et sortit de sa cachette, titubante. Les mains de la jeune femme furent rapidement recouvertes d’une bouillie noirâtre visqueuse. Sans attendre davantage, Hount-Dog bondit sur l’étudiante, l’immobilisant au sol. Par précaution.

-Qu’est-ce que tu fais ici ?! Cet endroit est interdit aux élèves !

Pour être le plus crédible possible, Sumi laissa filtrer un ricanement propre au cliché de l’ivresse.

-Et saoule en plus ?! Donne-moi une bonne raison de pas te donner la correction de ta vie !

Un sourire des plus simplet apparu sur le visage de Sumi alors que ses joues prenaient une teinte plus rose. Elle commença à essayer de parler, entre deux ricanements.

-Je suis là parce que… je voulais travailler mon alter !

Elle retint un hoquet, pouffa puis reprit.

-En fait… Avec mon alter, quand j’abuse bah euh… Je suis bourrée ! Donc, je me suis dit que c’était plus malin de m’exercer sur le toit… J’ai pas raison ?!

Hount-dog grogna avant de se relever et d’aider l’élève à se lever aussi.

-Pense à prévenir inconsciente ! On pensait qu’il y avait un intrus ! Tu viendras quand même en colle avec moi ce samedi. Et je te ramène auprès de ton prof.

Eh merde, j’avais pas prévu ça. J’espère que Kinoka va penser à rejoindre la classe.
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 1:34
Je déteste l'imprévu, ça te force à revoir tes plans en plein moment de panique et tu finis toujours par faire plus de conneries que d'habitude.
Dans ce cas présent, entendre une personne approcher dangereusement du toit de l’institut, endroit où on n'est pas censé se trouver, c'est clairement un imprévu. On ne peut même pas être tranquille plus d'une demi-heure dans ce bahut!?!

Sumi me met à l'abri, alors que je reconnaissais le reniflement frénétique du type qui venait d'envoyer bouler la porte contre le mur. Super, le "gardien-cabot" qui entrait dans la partie et il avait l'humeur de chien qui allait avec son rôle et son Alter, sinon ça ne serait pas drôle!
Je vois alors ma "camarade" pianoter frénétiquement sur son téléphone et me montrer l'écran; elle est sérieuse là?
J’hésite un temps à la retenir, mais les reniflements de plus en plus proches et frénétiques du gardien me font finalement abdiquer. Je risque de devoir "expliquer" à mon vieux le fait que je me sois retrouvé sur un endroit interdit d'accès et il ne se posera trente-six mille questions; il me sucre la basse, le seul moyen de me "punir" efficacement...

Je me glisse donc sur le coin opposé jusqu'à la sortie, alors que Sumi faisant son speech auprès du "gardien-cabot" (je reste trois ans minimum ici, je vais pas me casser le cul à retenir les noms de types que je verrais plus après).
Je descends à pas feutrés dans les escaliers, alors que j'entends le gardien aboyer ses menaces dans mon dos, ce qui me fait stopper net... Une colle... J'échappe à une colle, grâce à Sumi...
Non, ça ne va pas du tout. Je disais ne pas vouloir avoir dette auprès des autres et j'en devrais une bonne à mon aînée de se faire punir à ma place.

Je laisse passer quelques secondes, avant de me "précipiter" dans les escaliers, en "cherchant ma camarade perdue":

-Sumi? Sumi, tu es là?

Je déboule sur le toit, tournant la tête à gauche à droite, soupirant avec un affaissement d'épaules "soulagé", lorsque je vois Sumi.
Je m'avance de suite vers elle, lui saisissant doucement le poignet, adressant un signe de tête au gardien-cabot, reprenant mon souffle perdu de manière imaginaire:

-Ah... merci de l'avoir retrouvée, monsieur le gardien... Je la cherchais partout... On devait s'exercer à maîtriser nos Alters ou je ne sais plus quoi... et je l'ai perdue de vu quelques instants plus tard...
Vous pouvez reprendre votre ronde sans soucis... je vais la ramener au professeur sans aucun problème...
Pas la peine de déranger votre travail pour une broutille... Je me sens tellement plus en sécurité, de savoir que le personnel veille sur nous quotidiennement... que si je peux vous permettre de continuer votre bon travail, en ces temps troublés, c'est déjà bien...
Allez, viens par là Sumi, le prof est déjà suffisamment en colère comme ça... Au fait, vous avez un message à faire passer au professeur, monsieur le gardien?


Je penche innocemment la tête sur le coté, attendant une quelconque réponse du gardien-cabot. J'avais fais et dis tellement de choses avec ce bazar. J'espère que ça va passer le fait d'avoir parlé d'un professeur en colère et d'avoir une pseudo "similitude" avec les propos de Sumi concernant la maîtrise d'Alters comme exercice du jour.
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Mai - 10:51
Mais qu’est-ce qu’elle fait ici ?! Sumi avait manqué de s’étrangler en voyant Kinoka surgir de la porte qu’elle avait franchit un peu plus tôt. Tout en faisant mine d’être essoufflé, la jeune salière répéta le nom de Sumi plusieurs fois avec une voix paniquée. La brune ne put qu’écarquiller les yeux devant cette prestation. La jeune fille qui avait l’air si blasé d’ordinaire était en train de jouer la panique devant les yeux ébahis de l’alchimiste d’encre. La surprise de Sumi n’en fut que plus grande quand Kinoka se jeta auprès d’elle et lui attrapa la main. Elle écarquilla tant les yeux qu’elle en eut des courbatures.

Kinoka s’adressa à Hound-god, évitant ainsi qu’il pose son regard sur Sumi et qu’il puisse se douter de la supercherie. Puisque avec tout ça, la jeune fille était totalement sortie de son rôle. Elle se contentait d’écouter le flot de paroles de la première année. Elle en fait beaucoup quand même. Progressivement, Sumi reprenait de sa contenance et parvenait à mieux analyser la situation avec davantage de précision. Elle lança un regard à Hound-dog qui paraissait relativement perdu devant les mots de l’élève, pourtant, une pointe de colère persistait dans son regard. Ça va pas le faire, ça va pas le faire du tout… Oh mon dieu. Elle est géniale.

Quand Kinoka termina son monologue en demandant au gardien s’il avait un message à faire passer à leur professeur, la question déstabilisa Hound-dog.

-Dîtes-lui de faire attention à ses élèves et de pas les laisser partir n’importe où !

Tout en continuant de grogner, il se tourna vers Sumi qui avait repris son masque d’ivresse.

-Et toi, tâche de te remettre en question ! C’est ta cadette qui doit s’occupe de toi ! T’as pas honte ? Et ça sera héros à la fin de l’année…

Sumi laissa échapper un petit rire avant de lever ses deux mains, formant un V avec ses index et majeurs.

-Oui m’sieur !

Puis, Sumi tira Kinoka vers elle et commença à se diriger en direction de l’escalier, gambadant gaiement comme le ferait une personne ivre. Le gardien resta en retrait, reniflant quelques instants. Sumi allait féliciter sa camarade à voix basse, mais un puissant raclement de gorge la coupa net.

-Une seconde. Toi, la petite aux cheveux blancs… Ton alter est en lien avec la musique ?

Oh merde… Sa basse… Je crois qu’on peut pas être plus dans la merde que ça.

-Et rien ne trompe mon flair. Ça sent le tabac ici. J’ose espérer que ce n’est pas vous. Videz vos poches.

Ah si, on peut. Retenant un soupire, Sumi tendit discrètement sa main devant Kinoka, une bulle d’encre poisseuse commença à se former à l’intérieur de sa paume. Elle murmura quelques mots, le plus bas possible.

-Pose tes clopes et ton briquet là. Vite !

Dès qu’elle l’aurait fait, Sumi solidifierait la matière pour en faire une boule. Puis elle la lancerait dans l’escalier tout en faisant volte-face dans un ricanement abruti pour faire diversion. Au moins, un de leur principal problème serait réglé.
avatar
Messages : 224
Disponible en RP : YEA
Double-compte : Kioshi Takeda

Fiche de Pouvoir
Grade: 23
Année et Classe: 3-A
Alter: INKHOLISME
Voir le profil de l'utilisateur

_____________

Griffin Riders:
 
THEMES DE SUMI "The best" SONOHARA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Mai - 15:42
Pfiou, le coup de bluff est heureusement passé crème et le gardien semble avoir tout gobé! Tant mieux, parce que je ne voulais pas non plus prendre tarif avec cette histoire. Mais bon, entre le gardien et Sumi et son "réseau de ragots" ou je ne sais quoi, mon cœur balance pas mal, mais je préfère encore avoir la demoiselle de mon coté plutôt que l'inverse.

Cependant, le gardien-cabot balance deux détails qui pourrait éventuellement faire capoter toute l'opération.
Je réponds du tac-au-tac pour la première question:

-Ah, la musique de tout-à-l'heure?
J'ai terminé mes exercices avec de l'avance et je me suis isolé dans un coin de l'école, pour jouer de ma basse. Bon, j’avoue avoir pris la liberté de m'éloigner et d'aller aux étages supérieurs un peu plus déserts, mais c'était justement pour éviter de déranger les gens. Après, je serai revenu auprès de notre professeur, une fois l'heure-limite de nos exercices étant passée.
Heureusement, je n'étais pas trop loin du toit et j'ai pu récupérer notre camarade, grâce à votre aide.
Mais, désolé si la musique vous a perturbé. Avec la réverbération des sons, j'imagine que la musique faite à une endroit devait paraître provenir d'un autre endroit. Cela peut paraître bien déboussolant et je m'en excuse.


Bon, pour ça, je crois que c'est réglé, mais l'histoire des clopes, ça me fait bien chier sur le coup. Tout est dans mes poches arrières et je n'ai vraiment pas besoin de me faire prendre à fumer sur le toit de l’institut!
J'entends alors la voix de Sumi dans mon dos et je crois mes bras dans ce dernier, farfouillant dans mes poches nonchalamment, pour éviter d'alerter le gardien, avec des gestes trop précipités. Je finis par trouver mes clopes et mon briquet, mettant le tout dans une main, pointant la direction ou l'on se trouvait, un peu plus sur le coté encore, histoire de bien faire tourner la tête au gardien-cabot:

-Vous parlez de l'odeur qui vient de là-bas? C'est vrai que ça sent vraiment fort. C'est vraiment persistant ce genre d'odeur et la moindre brise peut coller la fumée aux vêtements en une seconde... C'est agaçant d'ailleurs, parce que je viens à peine d'arriver ici et je vais déjà puer la cigarette durant toute la journée...
Après, je ne veux pas accuser sans preuves, mais il me semble avoir croisé rapidement quelqu'un à deux reprises. La première fois, c'était une fille et l'autre un garçon. Ils semblaient venir tous deux des étages et ils avaient vraiment une sale odeur avec eux. Je ne saurai pas me rappeler si c'était une odeur de tabac, mais c'était assez costaud...


Pendant que je noyai le poisson, je posai mon "matériel incriminant" dans la main de Sumi, ignorant complètement ce qu'elle voulait faire, pourvu qu'elle me renvoie l'ascenseur pour l'aide providentielle que je lui ai apportée.
avatar
Messages : 50
Disponible en RP : Toujours disponible
Double-compte : Eirin Hirano

Fiche de Pouvoir
Grade: 14
Année et Classe: 1-C
Alter: Salty Body
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Stade-