Logo My Hero Academia

Nous sommes actuellement en été, au mois de Septembre

Membre du Mois

Coup de coeur

Coup de coeur My Hero Academia

Les dernières rumeurs

- Alors qu'il exécutait son stage, un élève a été retrouvé carbonisé parmi les décombres. Bien que sous le choc, la police a continué à mener une enquête formelle sur les faits entourant l'équipe de leur maître de stage, Blazing Eye. (Event 2)
- Les malfaiteurs ont été arrêtés durant leurs assauts. Il s'agirait des non moins fameux M.Compress et de ce que les journaux ont nommé "le Démon souriant". (Event 2)
-
- Un club de football américain est en train de se former! On dit que des paris ont été formés sur différents joueurs! En bien comme en mal...
- On aurait vu deux silhouettes rôder près de U.A...L'une d'elle était monstrueuse! Un couvre-feu est imposé pourtant... (Août).
- Le dimanche, on déconseille d'entrer dans les parcs! Attention, les chiens mordent sans raison! (Rumeur d'août)
-Des étudiants auraient été aperçus près d'une boutique de figurines par un étudiant de U.A. On dit qu'ils sont en deuxième année et qu'ils se cacheraient depuis...sont-ils en couple? Qui sont les geeks?!

11 Heros | 37 Elèves | 09 Ligue des vilains | 07 Vilains | 05 Civils

Notre Histoire

Année 2045. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains. La suite

Nouveautés

26/03 Le groupe "élève" est temporairement fermé. Consulter
23/03 Les rumeurs ont été mises à jour ! D'autres informations à suivre ! Consulter
22/03 Le deuxième event est officiellement terminé ! Voici la nouvelle intrigue de votre forum ! Consulter
26/02 Installation du nouveau design de My Hero Academia RPG, ainsi que d'autres petites nouveautées !Consulter
03/12 Un nouvel event débutera très prochainement ! Tenez vous au courant ! Consulter

02/12 Recensement de décembre. Consulter

03/10 Mise en place de la chronologie du forum. Consulter

19/11 Mise en place d'une aide au fair-play. Consulter

12/11 Plusieurs mises à jours ont été effectués sur le forum. Consulter

07/11 Fin du premier event & recrutement terminé !

18/09 Le premier event de MHA est lancé ! Consulter

21/08 Annonce sur les nouveautés ! Consulter

21/08 Nouvelle page d'accueil !

Prédéfinis


Fragment du passé ○ Yoko U.C

 :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 28 Avr - 20:11


Satô Yoko

 

Informations

Nom Complet :: Satō Yoko 
Surnom :: Odaku (おだく/汚濁)
Date de Naissance ::  15/03
Nationalité ::  Japonaise
Groupe ::  Ligue des Vilains
Alter ::  Manipulation de la poussière ici
Avatar :: ft. Takagaki Kaede (THE iDOLM@STER: Cinderella Girls)

Derrière l'écran

Parles un peu de toi :: Je suis étudiante j'ai 21 ans & je bosse en ce moment pour mes examens, j'ai essayé d'avancer la fiche, je ne sais pas si je pourrais la finir avant mes examens, je ferais tout pour ! J'espère que je pourrais avoir un petit délai si je déborde !
Comment a-tu découvert le forum ::  Partenaire en partenaire
Comment le trouve-tu ::  Beau ! Puis BnHA c'est tellement génial ♥️
Le seul soucis c'est qu'on est obligé de s'inscrire pour voir le modèle de fiche de présentation (je finis toujours mes persos avant de m'inscrire pour être dans les délais)
Tes disponibilités :: 24h/24 7j/7
As-tu lu le règlement, 
 si oui la preuve ::
Nedzu est un animal
Autre ::  Un petit mot de fin peut-être ?

Physique

La première chose qui attire le regard sur Yoko ? Définitivement son regard. Une anomalie discrète qui force les inconnus à s'avancer pour contempler ses yeux vairons. L'un vert, l'autre bleu, la différence passerait presque inaperçue mais a contrario, tout le monde le voit. Ce n'est pas tant la couleur qui attise mais plutôt la lueur qu'elle renvoie. Mystérieuse, elle porte son regard sur eux, les enchante de son charme et de sa mélancolie envoûtante. Elle est parfaite pour les missions nécessitant l'usage d'une quelconque séduction.

Ses lèvres pulpeuses et souvent couvertes d'un gloss pêche ou cerise se courbent souvent dans un sourire tantôt sincère tantôt contrôlé. Si la forme de ses traits du visage ne suffit pas, elle a depuis son jeune âge un grain de beauté sous l'oeil gauche qui lui apporte une touche de sensualité, un côté plus mature. C'est sûrement grâce à ce visage que l'on ne se méprend pas sur son âge.

Parce que sa taille d'un mètre soixante dix sans talons aurait pu la faire passer pour plus jeune. Avec sa peau claire, son allure de poupée de porcelaine, elle n'en impose guère. Pourtant, son corps reste entraîné, légèrement musclé ici et là pour lui permettre de s'en sortir. Généralement, elle n'a aucun soucis, personne ne veut la blesser.

Car ses courbes de femme ne font que sublimer ce qu'elle est. Sa beauté se dévoile dans des jambes interminables, des hanches et un fessier faibles pour une poitrine plus abondante que la moyenne japonaise. L'harmonie de son corps ne lui déplaît pas même si elle doit souvent courir pour perdre les kilos qu'elle récolte dans sa gourmandise.

La couleur verte de sa chevelure l'ennuie. Mais surtout la longueur de ses derniers. Ses cheveux ont toujours été courts, se refusant à pousser. Plutôt que de s'allonger, ils ont préféré devenir bouffants prenant plutôt de la largeur. Des mèches et une frange encadrent son visage. C'est d'autant plus compliqué de les attacher alors elle a parfois des bandeaux pour repousser ses cheveux vers l'arrière.
Caractère

Par le passé, elle était pleine d'idéalisme, rêvant de servir la justice, d'être enrôlée dans la police ou d'être une grande héroïne luttant contre le mal. Jeune naïve qui avait une confiance aveugle en les autres, elle a patiemment attendu le jour où ses parents reviendraient la chercher sans douter. Car elle se sentait bercée par l'amour et le bonheur qu'ils lui avaient fourni.

Frêle silhouette qui semblait prête à se casser sous le poids de la réalité, elle n'en imposait pas beaucoup. Elle nourrissait la peur de certains insectes, notamment les araignées et en faisait des cauchemars. Pour autant, c'est elle qui essayait toujours d'aider les autres enfants, qui voulait les voir sourire et heureux. Parce qu'elle avait un grand rêve, que pour y réussir il fallait qu'elle puisse apporter une part de bonheur, c'était cela, la vraie récompense pour un héros. La joie. Rien de plus.

Maintenant, tout n'est que mensonge. Une hypocrisie programmée dans un jeu finement mené.
Yoko a apprit le véritable monde. Celui peint de noir. Pour y survivre sans y perdre ses plumes, elle a dû devenir manipulatrice, usant d'un jeu de comédienne parfaitement réaliste dont personne ne se doute. Elle bat des cils, elle a un sourire agréable sur le visage ne laissant pas voir ses réelles pensées, son dégoût parfois, sa peur aussi. Rien, une façade parfaitement maîtrisée.

Elle entretient le mystère permanent sur sa personne. Elle ne se révèle pas, elle ne dit rien sur sa famille, rien sur ses goûts. Elle acquiesce en silence, laissant son interlocuteur décider de ce qu'elle pourrait apprécier. Elle garde de la distance, glissant entre les doigts de ceux qui ont voulu la conquérir, de ceux qui ont crut qu'elle les appréciait vraiment avant de se faire tromper. Car il y a un fossé entre la rose et ses épines. Et pourtant, grâce à sa sensualité naturelle, elle parviendra à étouffer les doutes. Ses gestes, son attitude, elle a tout revu pour qu'aucun soupçon ne soit porté. Tout ceci fut finement travaillé.

Malgré cela, Yoko préserve son côté naturel et pur. Si elle a choisi cette voie, ce n'est pas sous une quelconque contrainte ou parce qu'elle a été forcée. Elle a toujours décidé de faire ce qu'elle voulait et n'a jamais rien fait qui puisse la faire regretter. Même lorsqu'elle a des rôles plus ou moins dégradants lorsqu'elle aide son oncle, elle le fait car elle s'en sent capable et qu'elle veut le remercier pour tout ce qu'il a fait. Elle ne regrette rien. Sauf un événement lorsqu'elle était jeune, c'est la seule chose qu'elle ne peut se pardonner.

Car elle est nostalgique mais surtout pleine d'amertume. Bien qu'elle se souvienne souvent de cette époque où elle était encore à l'orphelinat, qu'elle s'amusait énormément, tout finit par se ternir. La dernière fois qu'elle a vu la bâtisse, c'est quand ses parents sont venus la chercher, quand elle est partie sans se tourner. Qu'elle a offert une étreinte pour ensuite disparaître. Et ses souvenirs ne sont pas prêts de s'effacer.

Le temps l'a néanmoins endurcie et en a fait une femme plus mature, pleine d'assurance. Physiquement, elle s'est entraînée pour être plus débrouillarde et ne pas avoir besoin de se reposer sans cesse sur quelqu'un. Psychologiquement, elle a grandi, son monde a changé et elle s'est adaptée pour ne pas être mangée. Elle a laissé l'ignorance derrière elle. Elle est devenue plus posée, plus réfléchie, plus prudente et attentive.

Coquette mais simplette, Yoko aime se sentir bien dans son corps. Elle aime faire les boutiques comme toutes les filles et s'acheter de nouvelles tenues plus ou moins jolies. Elle privilégie le confort au sexy. De larges pulls, des ponchos, des jupes et shorts plutôt que des jeans serrés. Elle préfère se sentir bien dans une simplicité déconcertante. C'est tellement dommage qu'elle râle à porter des tenues plus serrées qui la mettraient davantage en valeur. Si elle portait des robes taillées, des hauts plus moulants, elle se ferait beaucoup plus remarquer qu'avec de vulgaires pulls. Mais elle ne cherche pas à trouver d'hommes pour s'agripper à son bras. Alors elle ne se mettra pas en avant, elle restera discrète dans une beauté qu'elle dit naturelle.

S'il y a bien quelque chose qui n'a pas changé chez elle, c'est son altruisme envers les autres. Bien que les années ont défilé, elle apprécie toujours autant apporter de l'aide lorsqu'elle le peut. Des actions simples qui la font par la suite sourire. Néanmoins, elle sait que cette société est corrompue. Que les héros n'agissent que pour gagner de l'argent et non pour aider les autres, que le système est reposé sur de mauvaises valeurs.

Attentionnée, Yoko accorde beaucoup d'importance aux personnes qui lui sont proches. Elle veille à leur santé et bien-être. Elle se montre parfois trop tactile en voulant prendre soin d'eux. L'inquiétude gagne vite son regard, elle devient parfois trop envahissante et perd légèrement son calme. Elle essaye d'être plus maternelle et de prendre un ton plus autoritaire mais cela disparaît en quelques secondes. Elle n'est pas douée pour faire la morale.

Adieu pudeur enfantine, Yoko a un comportement un peu plus masculin lorsqu'elle est chez elle. Adieu vêtements opprimants, elle troque tout contre un short et débardeur. Parfois, elle reste en sous-vêtements car après tout, elle vit seule et personne ne risque de s'immiscer sans toquer.


Histoire


U.C

 FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
avatar
Messages : 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations en cours-