AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paris : Tournoi Underground Des Vilains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsumoto Akari

Rang Matsumoto


Messages : 55
Date d'inscription : 24/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Solar Energy
Points d'Individualités: 1430

MessageSujet: Paris : Tournoi Underground Des Vilains    Ven 22 Juil - 17:24






Tournoi Annuel Des Vilains !



✪ Bonjour Paris ! ✪





↪  ⌜France, Paris Ier – 17H36  ★ Aéroport d'Orly⌟



Paris, ville des merveilles, pleines de charme et d'activités nocturnes. Paris est dite, "la plus belle ville du monde" depuis des temps illustres. Cette ville était également considérée comme une des plus importantes villes du monde, et plus importante agglomération Européenne en plus de jouir d’une réputation sans équivoque dans le domaine de la gastronomie et de la mode. Les Parisiens, sont répartis dans la ville sur vingt arrondissements qui font la beauté de la ville. Mais ce n’est pas tout, Paris est non seulement une ville importante au rang mondial, en économie, politique, militaire, et Européen, mais elle est aussi une des villes les plus historiques au monde. Son histoire remonte à avant l'époque Gallo-romaine où on l'a connu sous le nom de Lutèce, ville qui se concentrait sur l'actuelle île de la Cité, lors du néolithique. Puis, vint l'époque de Louis VI, où la Ville prospéra au niveau du commerce, puis, sous le règne de Robert le pieux, la ville se concentra sur la religion, où l'on voit s'élever dans les airs d'immenses cathédrales, dont certaines sont toujours sur pied, comme celle de Notre-Dame-de-Paris, ou encore celles de Reims ou d'Amiens.




Durant toutes ces périodes on vit s'ériger des châteaux forts, et de grands édifices. Puis, la renaissance, l'époque moderne et contemporaine façonnèrent les façades Parisiennes, pour nous donner aujourd'hui une magnifique ville. Concernant Akari, ce n’était pas la première fois qu’il mettait les pieds dans la ville des lumières. Aujourd’hui c’était sa dixième fois, oui, lui qui était un japonais de pure souche, il vouait un culte au raffinement à la française. Même son surnom « Sun King » faisant référence au « Roi Soleil », Louis XIV. Le vilain avait pris l’avion depuis l’aéroport international de Tokyo-Haneda à six heures du matin afin d’arriver à Paris aux alentours de 17H30 pour ne pas être en retard à un rendez-vous spécial qui était la justification de son voyage justement. Mais quel était donc ce mystérieux rendez-vous qui l’avait poussé à se rendre dans la plus célèbre capitale de l’Europe ? Eh bien il y a quatre jours de cela, le noble déchu avait reçu une mystérieuse lettre ainsi qu’un billet d’avion à son nom.




La lettre avait été écrite à l’ancienne, avec de l’encre de chine et une plume de l’époque napoléonienne, cacheté également avec de la cire rouge. Une merveille aux yeux d’Akari. Le contenu de ce document expliquait qu’un tournoi « underground » serait organisé dans quatre jours à compter de la réception de cette lettre. Un tournoi qui regroupait tous les vilains ayant fait parler d’eux dernièrement, venant des quatre coins de la planète. Akari avait donc été sélectionné par cette mystérieuse organisation qui avait créé cet événement unique en son genre. Pourtant même après avoir écumé toutes les ruelles les plus sombres du Japon, le vilain n’avait jamais entendu parler d’un tel événement jusqu’à maintenant. Sans doute parce que ce tournoi était tenu au secret, réservé seulement à ceux qui sortaient du lot dans le monde du crime. Une sorte d’élite de vilain sélectionné minutieusement pour la participation de ce tournoi.




C’était donc aux alentours de dix-sept heures trente-cinq que le vilain arriva à l’aéroport d’Orly. Le voyage en avion avait été confortable et agréable malgré sa durée importante. Munis seulement d’un sac en cuir de la marque « Gucci », le noble déchu se dirigea vers la sortie de l’aéroport. Il n’avait ramené aucune valise avec lui puisque dans la lettre qu’il avait reçue, il était expliqué clairement qu’aucun bagage ne serait accepté au sein de l’hôtel qui avait été réservé aux participants de cette compétition secrète. Les organisateurs se chargeaient d’offrir tout le confort nécessaire pour les combattants. Il s’agissait aussi d’une mesure de sécurité pour éviter toute infiltration de la police ou même des héros mais également pour éviter les micros et ce genre de chose. Malgré cette spécificité, Akari trouvait cela inutile à son sens car avec ou sans bagage quelqu’un de doué pouvait parfaitement infiltrer ce tournoi avec un peu de jugeote et de talent.




Bref, en sortant de l’aéroport le vilain se mit à guetter la zone, regardant tout autour de lui tout en respirant l’air parisien, pollué certes mais agréable à l’odorat. Akari aimait éperdument cette ville, plus largement ce pays, la France. Il se maudissait même de ne pas être né « Gaulois », de ne peux avoir pu profiter de l’éducation à la Française et de son raffinement. Tergiversant dans de vaine pensée, le vilain avait fini par redescendre de son petit nuage après qu’une voiture se mit à klaxonner à l’attention de ce dernier. Il s’agissait d’une Mercedes Benz, une merveille allemande. En y regardant mieux, la voiture à son sommet témoignait du fameux « Taxi » inscrit sous fond lumineux. A l’intérieur du véhicule un homme lui faisait signe de venir pour entrer dans le taxi. Il s’agissait sûrement d’un homme qui devait se charger de recueillir les participants du tournoi pour les ramener à l’hôtel qui avait été réservé par les organisateurs.




Akari sans se poser de questions, se rapprocha du taxi et entra sans dire un seul mot. Comme à son habitude il faisait preuve de sa légendaire insociabilité. Constatant le mutisme du vilain, le conducteur confirma son identité en expliquant qu’il avait été envoyé par l’organisation qui était à l’origine de ce mystérieux tournoi et qu’il avait pour mission de le ramener à l’hôtel. Toujours en restant silencieux le noble déchu se contenta d’acquiescer de la tête tout en déposant son sac de main en cuir sur ses genoux, étant donné qu’il avait pris place au côté du conducteur, juste devant. Ce dernier continua d’expliquer ce qui serait prévu, à savoir qu’une réception dès ce soir aurait lieu avec tous les participants et quelques grosses têtes de ladite organisation. Akari en saurait donc plus ce soir lors de ce banquet. Sans plus tarder le taxi se mit en route, direction l’hôtel. Le vilain profiterait de cette promenade en voiture pour admirer le décor parisien.




Le taxi se dirigeait au premier arrondissement de Paris avec son incontournable lieu touristique avec le Louvre, les Tuileries et la très chic place Vendôme. En effet l'Ie arrondissement de Paris est l'un des arrondissements les plus centraux du cœur historique de Paris. Il comprend notamment l'un des plus anciens quartiers de la ville, le quartier des Halles, qui date du tout début du moyen Âge. La zone est également bordée au sud, au-delà de la Seine, par les VIIe et VIe arrondissements, à l'ouest par le VIIIe arrondissement, au nord par l'IIe arrondissement et à l'est par les IIIe et IVe arrondissements. Situé sur la rive droite, il comprend aussi la partie occidentale de l'île de la Cité. En outre il s’agissait d’un vrai régal pour les yeux de l’ex-bourgeois qu’était Akari, c’était son petit paradis de la noblesse et de la bourgeoisie. Un plaisir qui allait vite prendre fin, car le conducteur se mit soudainement à accélérer, il semblait nerveux. Oui il y avait définitivement un problème.







« Bordel, mais qu’est-ce qui se passe !? »


« Akari-San, veuillez accrocher votre ceinture s’il vous plaît, nous avons été suivi par la BAC de Paris, je vais les semer, alors s’il vous plaît tenez-vous bien ! »

« La BAC ? C’est quoi ? »




« La brigade anti-criminalité, aussi connue sous l'acronyme « BAC », est un service de la police nationale française, créé en 1994 au niveau national, appartenant à la direction centrale de la sécurité publique. »

« Ah ouais, ok, je vois ! Merci Wikipédia ! »


« Mais de rien ! »


Un vrai pilote, hors pair. Il jouait littéralement avec les pédales de la voiture ainsi qu’avec la boîte de vitesses, faisant de lui un as du volant. En un rien de temps il avait déjà distancé la voiture normalisée de la BAC avec aisance et virtuosité. Se faufilant dans les rues chics de Paris pour disparaître ensuite au cœur de la place Vendôme. Malheureusement pour eux, il y avait d’autres véhicules de la BAC qui avait coordonné la poursuite pour prendre de nouveau en chasse le taxi. La chasse à l’homme continuait toujours, le pilote était concentré, il agissait méthodiquement pour tenter d’échapper aux autorités tandis qu’Akari se tenait avec la poignée juste à sa hauteur au niveau de la porte. Il était impressionné par le sang-froid et le talent du pilote qui ne semblait exprimer maintenant plus aucune émotion. Sa nervosité avait disparu pour laisser place à l’adrénaline et l’excitation de la vitesse et du danger. La Taxi arrivait maintenant tout proche du sublime musée du Louvre se caractérisant par son architecture en forme de pyramide.


« Attention dans le coin, y a d’autres keufs bordel ! »


« Je sais, j’ai vu. Merci de bien vouloir me laisser gérer cette situation de crise je vous prie. »

« Hé, ho, parle-moi mieux que ça enfoiré ! Et puis pourquoi on est poursuivi d’abord hein ? »


« Ce n’est pas la première fois que la BAC me poursuit de cette manière, ça va faire la 44ème fois aujourd’hui… »



« QUOI ?? 44 fois !????? »


« Avec vous en fait ça va faire la 45ème fois du coup… »

« Mais pourquoi !? »


« Et bien…la police française est en ce moment sur les dents. Dernièrement des vilains ont attaqués la Tour-Eiffel, ce qui a bien entendu attisé la foudre des héros et des autorités françaises sur notre organisation. Ils ont finalement découvert l’existence de ce tournoi de vilain et ils tentent maintenant d’appréhender n’importe quel membre de l’organisation pour en savoir plus sur nous. Ils ont découvert mon existence sans doute après avoir enquêté. Je suis le seul qui est chargé de ramener tous les participants à l’hôtel. Mon talent et mon expérience de pilote de « formule 1 » m’a donc permis de les semer 44 fois en une seule journée, et ce n’est pas finit, je suis partit pour les semer une 45ème fois, héhé ! Avec moi au volant, ils ne découvriront jamais la localisation de l’hôtel. »

« Je vois vous avez donc réceptionné 44 participants jusqu’à maintenant, il en reste combien encore comme ça ? »


« Vous êtes le 45ème, il m’en reste donc encore 5 à récupérer à l’aéroport et ma journée sera terminée. »

« Alors il y a en tout 50 participants… »


« Bravo, je vois que vous savez compter Akari-San. »

« Ferme ta gueule et épargne moi tes sarcasmes. Et puis dépêche-toi de les semer, j’ai plus de onze heures de vol dans les pattes et j’aimerais bien arriver à ce putain d’hôtel et me reposer un peu si ça ne te gêne pas… »




« Ne vous inquiétez pas, encore quelques minutes et je les aurais tous semer…Je fume une petite cigarette et je m’y mets sérieusement, merci de votre patience ! »

« MAIS T’ES COMPLÈTEMENT CINGLÉ !!! TA LÂCHÉ LE VOLANT ! MAIS…ON NE FUME PAS QUAND ON CONDUIT !! ARRÊTE TES CONNERIES ET REPREND CE VOLANT !! »


« Calmez-vous, c’est juste du Marlboro, pas du « shit » ! »

« MAIS C’EST PAS LA QUESTION !! MAMAN !! JE VEUX SORTIR DE CE TAXI SATANIQUE !!! LAISSE-MOI SORTIR ESPÈCE DE FOU !! »


« Non désolé, je dois vous ramener à l’hôtel coûte que coûte…Veuillez patienter s’il vous plaît ! »


Le pilote faisait preuve d’une arrogance et d’une folie hors norme. Il était tellement sûr de lui, talentueux, véritable virtuose du volant qu’il semait la police sans même tenir le volant, s’allumant tranquillement une cigarette en pleine course-poursuite sous les yeux ébahit d’Akari qui n’en revenait pas. Même lui qui était un vilain, il en était effrayé. Après avoir tiré sur sa cigarette, le pilote reprit enfin le volant, le mégot toujours présent à la bouche avec cette fumée qui venait envahir l’intérieur du véhicule, parvenant désagréablement jusqu’aux narines du noble déchu qui se mit à tousser. L’ex-pilote de formule 1 avait ensuite mis les bouchées doubles pour définitivement distancer les voitures de la BAC parisienne. Akari soulagé soupira en regardant instinctivement derrière lui, constant bel et bien que plus personne n’était à leur poursuite. Ce fou avait réussi à les semer en plein cœur de Paris. Ville pourtant connue pour ses nombreux embouteillages.




Cela s’expliquait du fait que le pilote connaissait la ville comme sa poche, il connaissait les horaires de pointes et l’activité des véhicules dans Paris par cœur, ce qui lui permettait d’emprunter les meilleurs chemins pour arriver le plus rapidement possible à destination. Et si le pilote n’avait pas encore été attrapé, c’était non seulement dû à son talent de conducteur, mais aussi parce que à chaque fois qu’il allait réceptionner un participant à l’aéroport, il changeait de voiture. Des voitures bien évidemment donnaient par la fameuse organisation criminelle qui était maintenant sous les projecteurs des autorités françaises. Heureusement pour eux, aucun héros français n’avait débarqué pour le moment. Après quelques minutes de routes supplémentaires, le taxi arriva enfin dans le parking souterrain de l’hôtel. Le conducteur fut le premier à sortir de la Mercedes, prenant le soin de regarder aux alentours pour s’assurer qu’il n’avait pas été suivi. R.A.S, il avait réussi pour la quarante-cinquième fois à semer les flics. Une véritable prouesse. A suivre !








-----------------------------------------------------------------------------------------


♛ ♣ ♦ ㋡ ♥ ♠ ✤








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephisto

Rang Meph


Messages : 32
Date d'inscription : 14/06/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: 1 B
Alter: Soul Reaper
Points d'Individualités: 895

MessageSujet: Re: Paris : Tournoi Underground Des Vilains    Sam 13 Aoû - 18:09

~ Good Morning Paris ! ~

Feat Matsumoto
De violentes turbulences secouèrent l’avion, arrachant à certains passagers des cris de terreur étouffés et extirpant les autres du sommeil. Le commandant de bord venait cependant d’annoncer l’arrivée à destination, si bien que la grande majorité des usagers ignorèrent ces désagréments. Une brutale amorce de l’atterrissage occasionna une nouvelle vague d’agitation, beaucoup plus prononcée que la précédente. Ceux qui osèrent regarder par le hublot se mirent à blêmirent en voyant la tour Eiffel se rapprocher de plus en plus vite.

« Mesdames et messieurs, veuillez conserver votre calme. Notre pilote est dans l’incapacité d’amener cet avion à bon port. Nous avons donc besoin de quelqu’un possédant un Alter pouvant nous aider à atteindre l’Aéroport sans problèmes ! »

Bien sûr, la déclaration de l’hôtesse de l’air ne fit qu’aggraver la panique qui gagnait progressivement chacun des passagers. On avait beau vivre dans un monde où les Super Héros poussaient partout comme des champignons, il arrivait encore certaines catastrophes que personne ne pouvait empêcher. Le crash d’un avion en plein coeur de Paris pouvait très bien faire partie de ces « exceptions » qui effraient temps le commun des mortels.

« Je peux rendre cet avion aussi léger qu’une plume ! Est-ce que ce sera suffisant ? »

L’homme s’était levé de son siège pour être visible, il regardait avec anxiété la jeune hôtesse de l’air qui restait de marbre jusqu’à présent. Un sourire démoniaque s’afficha soudainement sur son visage, ôtant au bon samaritain tout espoir de survie. En quelques secondes, il l’a vit dégainer un révolver et lui tirer dessus. La balle traversa son crâne avant même qu’il ait eu le temps de bouger et le tua sur le coup. Il s’écroula sur ses voisins de place qui se mirent à hurler d’horreur alors qu’un concerto de braillements apeurés leur répondait en écho.

« La compagnie Reaper Airline vous souhaite un bon séjour dans l’autre monde. Au nom de toute l’équipe je tiens à vous souhaiter, une excellente agonie. »

Alors que la panique général explosait dans l’appareil, la psychopathe ouvrit la porte la plus proche d’elle en enfilant le parachute qu’elle avait préparait minutieusement pour cette occasion. Les dernières alarmes qui ne s’étaient pas encore déclenchaient avec la perte soudaine d’altitude, se mirent à sonner sans que quiconque ne les remarque. Le bruit du vent et de la chute couvraient le brouhaha à l’intérieur de l’avion. L’hôtesse de l’air observa un instant la Tour Eiffel, fasciné par ce monument d’architecture qu’elle pouvait voir d’un angle totalement nouveau. Peu de gens en effet, peuvent se targuer d’avoir vu l’icône de la capitale française d’aussi près depuis les airs. Son visage s’illumina dans une expression de joie rare, avant de sauter dans le vide en abandonnant derrière elle des centaines de passagers condamnés par son oeuvre.

« Bonjour la France ! »

Tout en actionnant son parachute, Mephisto reprit son visage habituel et posa le regard sur le désastre qui s’apprêtait à avoir lieu. Il ne restait tout au plus, qu’une dizaine de kilomètres entre l’engin mécanique et la dame de fer. D’après ses calculs, il n’aurait pas encore atteint le sol au lorsque les deux entreraient en collision, ce qui lui permettrait d’avoir une vue imprenable sur le désastre occasionné. Malheureusement pour le vilain, son petit feu d’artifice n’aurait jamais lieu.

~

« Surtout, ne relâche pas ta concentration une seule seconde Boniface. »

« T’inquiète pas frérot, je sais comment faire ! »

Depuis le Champ-de-Mars, deux Héros en smoking noir se tenaient prêt à intervenir. Jolicoeur et Boniface étaient des jumeaux aux pouvoirs télékinétiques reconnus dans toute la France. Ils étaient rapidement devenus des célébrités dans ce pays et puisqu’ils avaient élus domicile à Paris, ils se devaient de défendre leur ville contre n’importe quel menace. Mais cet avion en perdition qui fonçait sur la Tour Eiffel était l’un des défis les plus coriaces auxquels ils allaient devoir se confronter. Même à deux, ils n’étaient pas certains de pouvoir stopper l’engin infernal.

« MAINTENANT ! »

La fratrie leva ses mains en direction de l’avion qui commença à ralentir sa chute. Alors qu’il ne restait plus que quelques centaines de mètres avant l’impact, le sang se mit à couler de leurs oreilles et de leurs narines, jusqu’à ce que le monstre d’acier finisse par stopper sa course à une infime distance de sa cible. Les deux héros soupirèrent comme un seul homme, sans relâcher leur attention. Même s’ils avaient éviter le pire, les passagers n’étaient pas encore en sûreté. Il leur faudrait conserver leur emprise sur l’engin jusqu’à l’arrivée des secours.

Depuis son parachute à quelques kilomètres de là, Mephisto jura. Il n’avait pas pris en compte la possibilité qu’un Super-Héro français soit capable de lui mettre des bâtons dans les roues. En réalité, il ne s’attendait pas à réussir facilement mais de là à imaginer que son attentat soit mis en échec aussi facilement… il en était malade. Même s’il avait imaginé ce plan depuis un bon moment déjà, il avait encore une fois agit principalement par impulsion, sans envisager les myriades de possibilités qui pouvaient le faire échouer. De toute évidence, ignorer l’éventualité d’une intervention héroïque pour faire capoter son feu d’artifice était une grave erreur. Mais il savait déjà comment se rattraper. Tout en se débarrassant de ses vêtements de stewart et de son parachute, le Croque-Mitaine quitta les lieux en promettant de se venger à la première occasion.

Ce n’était certainement pas des bouffeurs de grenouilles altérés qui allaient lui gâcher ses vacances ! Tôt où tard, il découvrirait l’identité de ces sauveurs effrontés et leur ferait regretter amèrement d’avoir gâcher ses festivités.

« Vous ne perdez rien pour attendre… »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paris : Tournoi Underground Des Vilains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Paris] Tournoi SW le samedi 15 Juin 2013 @T2J
» [Paris] Tournoi SW le samedi 29 Juin 2013 @ T2J
» [Paris] Tournoi "Highlander" SW le samedi 04 Janvier 2014 - Troll2Jeux
» [Paris] Tournoi à Uchronies mercredi soir 18 décembre 2013
» [ANNULE] [Paris] Tournoi "Triumvirat" le samedi 08 Mars 2014 @ T2J

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Europe :: France-
Sauter vers: