AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poker menteur [Pv Joseph Jamison]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kogda V. Rasstroy

Rang Kogda


Messages : 24
Date d'inscription : 30/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Partage
Points d'Individualités: 990

MessageSujet: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Dim 31 Juil - 17:35

    Les caves d'un restaurant... L'idée n'était pas des plus originales mais cela fonctionnait, vue qu'aucun héros n'était encore venu pour mettre la main sur la tripotée de vilains sur place. Ici, toute sorte de commerces illicites, de la traite d'êtres humains et des traitements arbitraires aux mauvais payeurs, ce genre de choses. Pourquoi est-ce que le russe venait mettre son nez là-dedans ? Rejoindre la bande ? Non, ce dernier était davantage solitaire et dans les faits, il n'était un super-vilain, encore inconnu au Japon, que parce qu'il tabassait les deux parties. Un Hero Killier ? Parlons plutôt d'accidents, mais dans le pays communiste, les prisons étaient déjà pleines et certains se donnaient le droit de juger sur place ceux qui osaient défier l’État. Ce dernier offrait déjà assez de possibilités peu éthiques, il ne fallait pas abuser ! La liberté, en voilà une chouette notion... Au Japon, la chose était un peu différente et les crimes avaient tendance à diminuer d'année en année sans que la Loi ne change pour les admettre dans un cadre sécurisé. Non, décidément, l'ambiance était bien différente que sur les terres gelées natales de Kogda...

    Devant une double-porte, au fond d'un couloir à l'arrière de l'établissement, les gros bras. En plus d'un petit curieux qui ressemblait à un rat et qui reniflait les agents infiltrés de la police. Heureusement pour le russe, il n'avait pas la gueule de l'emploi et venait comme tant d'autres pour se faire quelques billets, ou plutôt en perdre, de toute évidence !

      « - C'quoi ton alter, l'étranger ?
      - Je soigne les plantes vertes. »


    Un silence gênant et par la suite, un pot avec une fleur fanée. Ils voulaient une démonstration ? Est-ce qu'ils briseraient le vilain s'il avait tenté de faire de l'humour ? Rien à faire. Tendant la main, le végétal se redressait un peu et reprenait des couleurs, mais en lenteur. Au moins, avec un alter pareil, le russe ne serait pas une menace pour les commerçants de l'endroit.

    Dans une salle sombre et enfumée, la cigarette à la bouche, l'invité regardait ce qu'on lui offrait. Des femmes pour ceux qui avaient les sous, de l'alcool pour ceux qui en avaient moins, des jetons pour ceux qui étaient un peu entre les deux et qui se sentaient en veine. Vue les finances... Kogda opterait pour les jetons et se dirigerait ensuite vers une table où quelques gars jouaient déjà aux cartes, l'un d'entre eux partant tout en joie avec son sac de points pour les échanger contre de l'argent. Une seule pensée : les gagnants n'avaient pas leur place ici, il fallait que les criminels gagnent de l'argent, pas qu'ils en perdent, donc sûrement que quelques tricheurs se cachaient dans les parties pour voler les autres, puis ramener les jetons au bar avec l'argent.

    Rien d'inhabituel en soi. Les casinos clandestins, c'était toujours un peu la même chose.

_________________
Présentation - Fiche Technique - Thème
Paroles en SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Jamison



Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héro professionnel
Alter: crée et manipule les fils
Points d'Individualités: 785

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Dim 31 Juil - 18:08

Les pokers clandestins étaient légions dans cette endroit. J'avouais de n'être pas forcement être très bon aux jeux de carte, mais tricher je savais faire. Mon rôle en tant qu'héro était forcement de démanteler ce réseau et toute les conneries qui allaient avec. Evidemment je devais faire ça, mais ce n'était pas mon but premier. L'argent manquait un peu en ce moment, alors plumer des briguant pouvait être très amusant. J'allais me faire passer pour un Yakuza, ou une connerie du style. Bien que je connaissais pas tellement le délire sur cette mafia. Un tatouage suffisait pour se faire respecter. J'avais la chance d'en avoir sur moi, et des vrais. Non je n'étais pas un mafieux, je les avais fait en Angleterre. Au japon, je ne pensai pas que ça serait aussi mal vu.

Pour l'occasion, j'étais venu avec des vêtements simple. Un bonet, t-shirt et un manteau. Arrivé en costume, en mode fétard ou je ne savais quoi, allait paraître trop gros. Et je voulais quand même ne pas trop divulguer mon vrai visage. J'étais après tout un super héro, et je n'avais pas tellement envie qu'on me retrouve.

Spoiler:
 

J'arrivais bientôt au restaurant,bien évidemment j'avais marché sur une merde avant d'entrer. J'en avais pas fait exprès, mais ça salissait le sol et ça me faisait plaisir. Quelqu'un me montra la zone de jeu. Au moment de passé, je vis deux gaillard et un mec avec une tête de rat. Les deux hommes me stoppèrent et le rongeur fit son taf. En me sentant, son faciès changea complètement par une horrible grimace. Avant de me laisser passé, ils me demandèrent mon alter, je répondis seulement par: " je tisse des fils" sans trop donné de détail.



Je tissai aussitôt un fils pour reculer ma chaise, et m'installer en faisant énormément de bruit. J'avais un jolie rictus au visage. Notamment à cause du stress mais la fierté que j'avais. M'infiltré pour plumer des criminels, quel idée à la con mais c'était tout moi. Tout le monde s'installa aussitôt et montrait une certaine méfiance envers moi. Je gardais toujours mon sourire. Ils devaient se demander à quel clan de Yakuza je devais appartenir ou un truc comme ça. Ou alors comment ils allaient me flinguer. La partie allait bientôt commencé, tout comme mon plan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogda V. Rasstroy

Rang Kogda


Messages : 24
Date d'inscription : 30/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Partage
Points d'Individualités: 990

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Dim 31 Juil - 18:33

    Les menteurs étaient mal vus mais au Japon, les tatouages l'étaient certainement davantage. C'était un drôle de pays, Kogda n'avait pas souvenir d'un autre endroit où il y avait des panneaux à l'entrée des piscines pour interdire les gens qui avaient marqués leur peau à l'encre et de souvenir encore une fois, la Loi n'avait pas trop changé de ce côté en un demi-siècle. Bien entendu, on excusait les alters de type Mutation mais par moment, la tradition était encore forte et certains se faisaient parias malgré tout.

    Le type qui venait d'arriver... Il devait avoir un bon alter, ou bien aimer la provocation, ou encore être un peu idiot. A la vue de ses mains, le nouveau devait appartenir à une bande quelconque mais vue sa gueule, l'inverse n'aurait pas été étonnant. Un étranger, comme le russe, mais pas du même coin du globe, ou alors peut-être s'était-il fait discret devant les médias et les avis de recherche. En tout cas, les chances qu'il s'agisse d'un criminel étaient grandes, vue l'endroit, vue le caractère et les agissements de Joseph. Pas le temps de trop réfléchir non plus, il y avait une partie à jouer et les cartes se lançaient avec aisance, peut-être de la dextérité, peut-être un alter. Pourquoi toujours tout analyser ? Un mauvais réflexe, une légère paranoïa, une raison pour survivre.

    Un regard sur sa cave et celles des autres, c'est à dire le nombre de jetons et leurs valeurs, assuraient que chacun avait bien une place à jouer ici. Pour ceux qui n'en avaient pas beaucoup, il fallait ruser, ils avaient moins à perdre, plus à gagner mais là était une subtilité du poker, tout le monde pouvait gagner davantage qu'avec quoi ils étaient venus. Sûrement une bonne raison pour rendre le jeu populaire et dangereux à la fois, sans égaler la roulette russe, jeu auquel le russe en question ne perdrait pas son temps. Vue la chance qu'il avait, après tout...

      « - Je suis. »


    Aucune chance de relancer, il ne fallait pas trop tenter la chance et faire avec ce qu'on a. Vue le niveau de stress, chacun avait encore assez de neurones pour tromper les autres adversaires et l'alter de Kogda ne servirait à rien mis à part à l'épuiser, ou encore griller sa couverture. Attendre, juste un peu et transférer sa propre inquiétude aux autres, surtout aux plus petits joueurs pour qu'ils aillent relancer et soient éliminés plus vite. De la manipulation mentale ? Si on voulait. Chacun réagissait différemment au stress et en soi, l'utilisation de l'alter du russe à ce moment-là constituait en soi un coup de poker !

    Cinq cartes, juste une paire et neuf... Ce n'était pas terrible mais encore une fois, le résultat ne se jouerait pas sur le tapis mais dans les sensations. Enlever l'assurance des adversaires s'il le fallait, pouvoir jouer au bluff et garder un petit sourire. Il fallait aussi que les autres misent davantage, pour que l'équilibre soit là et créer la panique dans les esprits. Tout ça prendrait du temps, mais pendant ce temps, précisément, il suffirait d'observer et voir qui était le tricheur éventuel, découvrir les criminels autour de la table et se créer des ouvertures. Que la partie commence!

_________________
Présentation - Fiche Technique - Thème
Paroles en SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Jamison



Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héro professionnel
Alter: crée et manipule les fils
Points d'Individualités: 785

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Mar 2 Aoû - 1:52

La partie commença donc, le croupier mélangea les cartes avec une vitesse ahurissante. On pouvait bien voir que c'était un expert. J'éviter d'appréhender de ce qu'il allait se passer. Je voulais surtout éviter de me faire griller. Tout le monde allait l'air bien sérieux comparé à moi. Première distribution et je découvrais mon jeu, il était bien nul. Juste une paire de 5 de cœur et trèfle, puis un 6, 4, 2 de carreau. Je n'osais pas trop augmenter ma blinde, je ne pouvais rien faire sur le coup. Un des joueurs s'en tira facilement avec un brelan.

Les tours passèrent et je ne faisais rien de brillant. Je me permettais de garder un léger rictus mais ça me faisait mal d'autant sourire. En une soirée j'avais du sourire beaucoup plus qu'en une année entière. Mais mon plan commençait à se faire petit à petit.

Le jeu n'était fais que sur un paquet, bien évidemment. donc j'en concluais qu'il circulait bien les quatre têtes pour chaque couleur et les as. Ma stratégie était toute simple: à chaque tête ou as qui venait à ma main, j'accrochais un fils. Parfois, j'accrochais les fortes cartes adverses, au moment de dévoiler nos jeux. Le fils était tellement fin qu'il en était invisible en plus d'être indolore. Il était assez résistant pour des simples coups brusques.

Malheureusement à mes débuts, j'avais perdu pas mal d'argent. J'étais trop concentré pour mettre mes fils. Mais là, tout était en place. Le jeu pouvait vraiment commencer. Sur chacun de mes doigts étaient reliés quatre même tête, le tout sur ma main droite. La composition était donc:

l'index: les as
le majeur: les rois
l'annulaire: les dames
l’auriculaire: les valets


Je pouvais donc deviner qui avaient les plus fortes cartes. Je pouvais le sentir avec mon doigt. En revanche personne ne semblait m'avoir griller, mais je devais faire gaffe. Le croupier distribua les cartes, je devinais que j'avais un roi de pique, un avait une dame de coeur et surtout un qui avait deux as. C'était trop beau pour qu'il ait une quinte flush aussi facilement. Le premier tirage débuta et tout le monde posa leurs cartes. A ce moment là, j'eu une étrange impression au bout des mes doigts. L'homme qui avait les deux as semblait s'en retrouver avec 4 désormais. C'était trop beau pour être possible. J'avais sur moi un brelan de roi, et en face quelqu'un avait une paire de dame. Je ne suivais donc pas et l'homme avec le carré gagna.

Je me disais qu'au début ce n'était qu'un coup de chance. Mais au tour suivant, cette homme gagna avec deux paires rois et as. En plus il avait beaucoup misé. Personne n'avait de quoi le battre. Même pas un brelan, c'était pour dire. Et juste après, il gagna sur un full house. J'avais un mauvais pressentiment avec cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogda V. Rasstroy

Rang Kogda


Messages : 24
Date d'inscription : 30/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Partage
Points d'Individualités: 990

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Mar 2 Aoû - 3:06

    Le début de ce genre de partie était souvent pareil, les joueurs se testaient mutuellement et les risques n'étaient pas pris la plupart du temps. D'abord l'échauffement, puis seulement cela se taperait sur la gueule et les moins malins se feraient virer, vitesse grand V. L'une des indications les plus importantes, la première impression que la main offrait à son détenteur et pas besoin d'user d'alter pour comprendre à quoi s'y tenir. Lorsqu'on prenait l'habitude de manipuler les cartes et de compter les points dans sa tête, on savait vite si on était mal barré ou non mais ici, tout le monde semblait calme, sérieux, même le rigolo qui arrivait bon dernier...

    Ce bon dernier était également dernier au jeu. Peut-être un débutant ? Il ne se montrait pas brillant sur les premiers coups, comme concentré sur autre chose qu'il était clairement difficile d'identifier. Rester concentré, ne pas faire de parano au risque d'être poignardé dans le dos par un autre joueur... Tous possédaient des coups spéciaux, tous tricheraient probablement à un moment ou à un autre, mais cela faisait aussi partie de l'univers du poker ! Comme disaient quelques gens -qui n'étaient évidement pas russes-, il n'était pas interdit de tricher, mais il l'était de se faire prendre la main dans le sac. L'addition devait être salée dans un endroit comme celui-ci et les joueurs étaient ainsi éliminés de bien des manières qui ne se voyaient pas dans les compétitions officielles à la télévision ou sur la toile, quoique sur le Deep Web, on trouvait toute sorte de chose...

    Rester concentré... Dur de l'être après la raclée que le russe venait de se prendre. Le jeu ne comptait que les cartes classiques et un malin venait d'avoir la chance d'avoir plusieurs fois les as, ce qui était en probabilité incroyable mais en comptant qu'il n'y avait qu'un jeu de cartes, cela relevait davantage du miracle et les jetons venaient à lui avec aisance. Personne pour réagir ? Inutile de se lever et de lui coller une tarte, il y aurait sûrement un autre moment où un accès de violence ne se ferait pas trop remarqué et ce serait encore mieux si cela ne pouvait pas être Kogda qui détournait le regard sur un joueur (un peu au hasard). Si le russe était énervé, il soufflait un coup pour se calmer et cela fonctionnait, drôlement bien d'ailleurs, alors que sa cible pouvait sentir son sang bouillir au sens figuré après tant de coups fourrés évidents que le croupier n'avouait pas.

      « - … »


    Ne pas s'énerver, Kogda n'avait pas un vilain jeu mais la frustration était naturelle : une belle suite avec une seule différence de couleur, ou bien comment ne pas avoir une quinte-flush au dame... Ne pas s'énerver, ne pas s'énerver... Personne ne sentait l'autre gaillard, donc autant déverser un peu de haine dans le cœur d'un joueur mais à faire ça sans cesse pour garder les idées claires, l'ambiance s'alourdissait. Au final, même le russe mordait sa chique car la fatigue mentale due à l'alter accélérait d'autant plus les montées de colère. Ce serait exponentiel donc et le but à présent, c'était de faire craquer quelqu'un avant que lui-même n'éclate et dans un repaire de brigands comme celui-ci, l'instinct de survie bloquait ce genre d'élan, instinct de survie que l'orthodoxe avait un peu moins que les autres.

      « - Dites-donc, vous n'auriez pas le pouvoir de manipuler les probabilités ? Vous avez vraiment un de ces bols, mon gars. »


    Inutile d'utiliser son alter pour augmenter le niveau de stress, dire qu'un traître se trouvait autour de la table mettrait les moins attentifs en alerte. Un petit rire pour se déresponsabiliser et faire semblant de vouloir détendre l'atmosphère et l'homme sans pupille augmentait la mise, juste l'histoire de forcer les joueurs les moins chanceux à mettre ce qu'ils leur restaient. Paraissait que la devise de l'académie se trouvant dans cette ville appelait à toujours aller plus loin et en mettant sa suite au dame à la vue de tous, un sourire en coin comme s'il était sûr. Après tout, n'avait-il pas parlé de probabilité ?

    Non, juste de l'arrogance simulée et qui excusait le coup de poker qu'il venait de faire, pour pousser un peu plus les plus faibles d'esprit à bout. Dans le pire des cas, il lui restait encore de quoi se refaire après. Se rapprocher de la limite, faire un peu d’antijeu, être une ordure, c'était un peu la règle bonus pour réussir en ce monde...

_________________
Présentation - Fiche Technique - Thème
Paroles en SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Jamison



Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héro professionnel
Alter: crée et manipule les fils
Points d'Individualités: 785

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Mer 3 Aoû - 3:13

Cette situation m'ennuyait beaucoup. Mais au final que je perde ou non ne changeait pas grand-chose. Je pouvais réquisitionner l'argent. Sauf que j'étais fortement intrigué par sa façon de tricher. Je ne pensais pas que ça soit un simple contrôle de proba. Je voyais bien quelque chose de plus simple. Après tout on vivait dans un monde où tout le monde possédait un pouvoir. Forcement ça avait quelque chose en rapport. Rajouter ça avec de la pratique, ça pouvait donner quelque chose d’intéressant.
Au lieu de m’occuper de ce que j’avais en main, je préférais m’occuper de ce croupier. Quelque chose m’intriguait. Cette sensation au bout de mes doigts au moment de distribuer les cartes me faisait réfléchir.

Après un tour où j’avais encore perdu, je fis gaffe à ce que distribuait le croupier. Les têtes semblaient être distribuées normalement, certaines étaient vers le fond du paquet. Je pouvais anticiper en quelques sortes les cartes qu’il nous donnait.  Le premier tirage se passait bien, rien de suspect. Les personnes se mirent à poser leurs cartes pour qu’ils soient échangés.  Chacun leurs tours, ils recevaient leurs cartes. Il y avait peu de cartes relié à mes doigts. Sauf un, la tête d’elfe. Il avait reçu un full house. Trois dames, deux rois. C’était joli. Quant au tricheur, il n’avait rien de spéciale. Il avait échangé toutes ses cartes. Quand le croupier prit les cartes dans le tas, il n’y avait que deux têtes. Sur le coup, je mettais dit que le croupier connaissait les cartes et pour le coup, il allait le faire perdre. Mais c’était tout l’inverse.

Mais subitement, une sensation étrange me vint au bout de mes doigts. Plusieurs têtes se retrouvaient sur la main du croupier. Pourtant les cartes prisent à la base n’étaient pas reliées avec des fils. Là il se retrouvait avec un carré, et pas n’importe lequel, un carré d’as ! Il allait recevoir quatre fortes cartes. Victoire assuré.
Beaucoup de personne ne pouvait plus suivre la mise, furent forcé de faire tapis. Seul l’elfe pouvait continuer. Malgré son fullhouse, il ne pouvait rien faire, mais il semblait confiant. Il voulait l’avoir par bluff, mais ça n’allait pas marcher. Le croupier, je ne savais pas comment il faisait. Mais il semblait capable d’échanger les cartes. Une sorte de téléportation d’objet, ou même quelque chose d’encore plus fou. Je me devais de prévenir le gars aux oreilles pointues. Il allait miser, et il allait perdre beaucoup.

C’était étrange par rapport aux autres il ne me disait absolument rien.  La plupart autour de cette table était des petites ordures. Des simples mafieux qui vendaient de la drogue. C’était un simple petit groupe formé à l’arrache venant d’un plus gros clan. L’association des super héros n’en avaient rien à faire d’eux pour l’instant. Leurs ventes de drogue s’établissaient plus sur la banlieue ou en vente des boites. Ils avaient amassé pas mal de tune, mais ils en faisaient n’importe quoi. Le tricheur, était un simple mac. A mon avis, il devait avoir un business entre lui et l’organisateur de ce poker. Ça me semblait évidemment, sinon pourquoi cette association. Du coup, je décidais de miser sur la tête d’androgyne aux oreilles pointues. Il était calme, réfléchit et sérieux. Je ne connaissais pas ses raisons, mais je sentais une certaine violence en lui. C’était quitte ou double, je devais agir et l’aider.

Au moment où il jeta un coup d’œil sur moi. Je décidais de lui faire un clin d’œil. Avec mes yeux, je faisais en sorte qu’il suive mon regard qui se portait sur ma main. Je montrais un signe de négation avec ma tête et mon doigt. Pour montrer qu’il ne devait pas miser. Il avait du mal à comprendre au début et je le comprenais, c’était plutôt brusque. Je montrais alors, toujours avec mon doigt, que le mac et la croupier était de pair. Ensuite je le désignais, et je faisais un mouvement latéral avec ma main, pour signifier qu’il n’avait aucune chance. Il hésita, mais au final il écouta et du coup se coucha. Le mac remporta la victoire avec son carré d’as. J’avais agis héroïquement si je pouvais dire. Je voulais bien faire en l’aidant. Je ne connaissais pas ses attentions. Mais j’avais confiance en quelque sorte. Je ne savais rien sur lui, mais ça me gênait pour faire mon geste. Maintenant, sera-t-il aussi compréhensif ? Que allait-il en conclure de tout ça ?

(J'ai fais agir le personnage de Kodga sur son accord)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogda V. Rasstroy

Rang Kogda


Messages : 24
Date d'inscription : 30/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Partage
Points d'Individualités: 990

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Mer 3 Aoû - 3:53

    Venir ici dans l'espoir de gagner ? Qui pouvait suspecter un autre but ? En sachant bien que les triches étaient courantes dans le milieu, le plus logique aurait été de revenir de temps en temps et puis partir une fois l'investissement emporté. Comme cela, on pouvait perdre beaucoup mais gagner un peu plus... Hélas pour cette logique imparable digne des plus grands casinos pour fidéliser les clients, Kogda n'avait pas l'intention de revenir et il n'avait pas non plus l'intention de laisser le casino continuer à rouler sur l'or pour alimenter les finances mafieuses de la ville. Non, ils allaient tous devoir se coucher face à la Justice, la vraie, pas celle trop douce dont on parle dans les médias pour attirer les gamins dans la carrière de super-héros. Le monde n'était pas doux, il était froid, cruel, hostile, ce serait une bonne leçon pour tous les vilains garçons présents ici...

    Ne pas rire... Ne surtout pas rire... Trop grave, le son grave sortait à répétitions de la gorge du russe lorsque le full house se présentait à lui. La joie de gagner au poker ? Non, mais là était la plus belle excuse pour se libérer un peu de ses chaînes et mettre un peu plus la pression aux criminels présents autour de la table. Du bluff ? Cela était possible aussi, cela ne serait pas la première fois mais qui sait, peut-être la dernière ? Toujours se méfier, le tricheur faisait encore parti de la partie et le croupier était le premier à suspecter dans l'affaire...

      « - … ? »


    Visiblement, Kogda n'était pas le seul à les suspecter et le petit rigolo faisait des signes mi-discrets, mi-trop évidents, pour indiquer que la main du tricheur était meilleure. Devait-il accepter cette aide de la part d'un inconnu ? En plus, l'inconnu pouvait tout aussi bien faire partie de la bande et tendre un piège... Se coucher et manquer toute cette belle somme ? Ce serait stupide à faire vue le full house mais le doute était toujours là. Le doute est humain et Kogda ne supportait pas ces moments où son cœur aurait dû battre mais ne le faisait pas. Non, plus de place aux doutes, la manche était déjà assez entamée et ce brun l'avait regardé un peu trop...

    Un regard et les orbites vides de l'oreilles-pointues se remplissaient de l'iris et des pupilles de Joseph, une action fulgurante pour bien lui faire comprendre qu'il l'avait pris en considération et qu'il comprenait, peut-être même plus qu'avec de simples gestes. Quelle sensation se produisait lorsqu'on sentait un non-mort pénétrer nos âme pour découvrir les secrets enfouis dans nos cœurs ?

      « - Oh ! Mais vous êtes un super-héros, vous, j'vous reconnais ! »


    Quel connard, ce russe !

    En se redressant violemment, manquant de faire tomber sa chaise, il sentait son propre visage s'étirer sur le côté dans un sourire qui déformait sa mine si blasée habituellement. C'était de la folie à l'état pur qui s'emparait de la table, le stress, la panique, la confusion tout pour faire flancher un homme et quelques uns lui emboîtaient le pas en quittant leurs sièges et se dirigeaient vers le héros suspecté.

      « - IRONY ! »


    Cette technique, Kogda ne la maîtrisait pas et cela se traduisait facilement. Un coup unique, hasardeux, et son poing se déformait contre le torse d'un des mafieux qui s'était trop approché de la table. Le bras du russe se tordait, le bruit des os qui craquaient raisonnait un peu partout et le coude se retournait... Venait-il vraiment de se briser le bras aussi bêtement ? Avec un corps aussi frêle, cela n'aurait rien eu d'étonnant mais attendez... Son bras brisé reprenait sa forme, comme s'il retournait dans le temps et on entendait un autre craquement, plus brutal encore. Le sang ne tardait pas à jaillir entre les dents et de part le nez du criminel qui était littéralement éjecté en laissant une pluie de sang s'abattre sur le communiste qui jetait juste un coup d’œil derrière, l'histoire de voir si la panique était toujours aussi présente.

    Irony, mais qu'est-ce que c'était que ça ? Une idée. Une sorte de parabole chrétienne qui ne voulait pas que l'on inflige à autrui ce qu'on ne serait pas prêt à recevoir soi-même et ainsi, le bras du russe s'était brisé avant de reprendre sa forme originelle et les dégâts avaient été transférés sur le vilain inconscient maintenant, le torse presque ouvert par un coup qui à priori rien d'intéressant. Le problème ? La fatigue. Kogda semblait avoir pris un coup de masse après cet essai et son esprit s'affaiblissait, sa tolérance diminuait et il recommençait encore en se prenant quelques balles d'un Xème bandit, restant debout en hurlant de rire alors que le sang s'écoulait à gros bouillon entre ses lèvres si pâles. Une simple gifle du revers de la main et le criminel avait la tête arrachée. Ce n'était pas de la force brute, il avait perdu la boule davantage à cause de la gravité qu'à cause de la frappe du russe qui se redressait encore, toujours tout sourire. Toujours du bluff car ceux qui le connaissaient se douter qu'il n'agirait jamais ainsi en temps normal. Il provoquait juste, en faisant mine d'être un dieu de la mort des plus convaincants en accentuant les effrois dans les esprits les plus sensibles qui traînaient sous ses yeux. Quelques comas après, il zieutait un peu du côté du héros.

      « - Désolé de m'être servi de vous, mais cela partait d'une bonne intention. Vous m'aidez ? »

_________________
Présentation - Fiche Technique - Thème
Paroles en SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Jamison



Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héro professionnel
Alter: crée et manipule les fils
Points d'Individualités: 785

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Jeu 4 Aoû - 1:39

Je n’avais pas tellement compris à ce qu’il venait de se passer. Je ne penserais pas que ça allait partir aussi vite. Bon après tout ça m’arrangeait. Sur le coup je mettais à rire fortement par nervosité et au vu de la situation. Aussitôt je me levai de la table en mettant mon pied dessus. Je pointai mon doigt en l’air et je mis ma main opposé devant ma tête. Je prenais une pause stylé avant de lancer ma réplique :

- Ne résistant à aucun de ses désirs, égoïste, narcissique, orgueilleux, menteur, pervers, feignant, je suis le héro aux 1000 défauts mais qui a quand même du cœur, Greed pour vous servir !

Tout le monde me regarda étrangement, y compris le russe.  Et de léger ricanement s’installait dans cette ambiance si sérieuse. Je ne le prenais pas mal. J’avais l’air con et je le savais. Mais je voulais quand même essayer car au début je trouvais ça cool.

- Ahah vous rigolez, j’aurais fait pareil, je l’avoue… M’exclamai-je un peu gêné.

Subitement j’envoyai un fils tranchant qui entailla le bras l’un des gorilles pour le désarmais. Je projetai un fils qui s’agrippa à lui et je le tirai vers moi. Je pris sa tête et l’éclata contre la table qui céda sous le choc. Et aussi j’écrasai son crâne avec mon talon. Je regardais les autres adversaires avec un regard un peu sadique en tirant un peu la langue. Je prenais une posture de combat  et je frottai mon nez comme Bruce lee en guise de provocation.



- BITES THE DUST

Après avoir cité ma technique, je fis un mouvement brusque avec main et un fils tranchant en sorti. L’attaque trancha le sol et fit écarter les ennemis. Je me lançai aussitôt sur eux. Ils étaient trois. Je devais frapper vite et efficacement avant qu’ils utilisent leurs alter. Pour le premier, j’enroulai ses mains avec mon fils pour le gêner et je frappai aux testicules. Au moment où il se bassa je le fini par un coup de pied sur la tempe. Le deuxième m’agrippa et le troisième fonça pour me frapper. Des fils tranchant entourèrent mon adversaire qu’il le blessa fortement et se força à me relâcher. Je donnais un coup de pied au ventre pour m’écarter de lui. Le troisième adversaire transforma ses mains en lame. Il se jeta pour m’enchainai rapidement, il était clairement au-dessus des deux autres. J’esquivai le plus possible ses coups, mais il arriva à m’entaillai vers la jambe et l’avant-bras. Je ripostai en tirant son pied par un fils, ce qui le déséquilibra. Il se rattrapa en plantant ses lames au sol et riposta d’un coup de pied. Je bloquai son pied et lui brisa les os en donnant un coup de coude au genou.

Plutôt fière de moi, je me ventais en disant : « vous n’êtes rien face à mon alter Heaven’s door ». Le deuxième adversaire essaya une dernière charge désespéré sur moi. Je pointai mon doigt sur lui et une balle de fils en sorti traversant son épaule. Ce qui le mit de nouveau à terre. Je me tournai aussitôt vers le croupier qui n’avait pas encore agit.  L’homme prit une carte dans sa main qui s’échangea un pistolet. Après de futile menace, il n’hésita pas à tirer sur moi. Des fils s’étaient agrippé au plafond, j’utilisai ceci pour me balancer pour esquiver. Je contre-attaquai en lui envoyant un drop kick au visage. Je pris son arme à l’aide de pouvoir et je le démontai pour qu’il soit inutilisable. Ensuite j’agrippais ses mains et je frappai avec ma tête pour lui briser le nez. Puis je le finis par un coup de talon sur sa tempe.

Après ceci, je n’hésitai pas à me frotter pour enlever la crasse. Avec un peu d’arrogance, je sorti : « vous étiez minables ». Je pris un sac, et commençai à prendre des jetons, j’avais besoin de ça pour avoir de l’argent. Il me suffisait d’avoir un mec en otage pour donner plus d’enclin à l’échange. J’avais prévenu l’association des héros à l’aide mon portable. Ils allaient arriver dans quelques minutes, je devais faire vite. Je me retournai vers le russe pour entamer une courte discussion.

- D’autres hommes du casino vont venir, le mac a du se barrer pour rappeler des renforts sûrement. Je vais leur tendre un piège avec mes fils. On va prendre un otage juste après comme ça on pourra échanger les jetons avec la tune. Evidemment je te filerai ta part. Tu es prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogda V. Rasstroy

Rang Kogda


Messages : 24
Date d'inscription : 30/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe:
Alter: Partage
Points d'Individualités: 990

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Jeu 4 Aoû - 2:30

    C'était quoi cette réplique ? Fallait-il l'avouer, Kogda avait marqué un petit temps d'arrêt pour admirer le héros comme un enfant avant de réaliser que la situation ne s'y prêtait pas, en plus que le héros en question demeurait assez ridicule. On était pas dans un film, bordel ! La plupart des gens crevaient d'une balle dans le corps et les criminels n'hésitaient pas à affronter les super-héros de la sorte, il n'y avait pas toujours des combats d'alter interminables et épiques ! Remarque faite, Joseph était une bonne cible ainsi et aurait au moins le mérite d'attirer l'attention pendant que le russe déboîtait un autre gars qui arrivait avec un couteau de petite taille en lui entaillant le haut. Super-héros, super-vilain ou autre, un bon coup de cutter dans le foie, ça vous tuait un homme !

      « - Je suis le mec sans cœur qui ne se présentera pas, pour te servir, Greed»


    Au moins, les deux semblaient d'accord pour s'aider l'un l'autre en plus de dire que le fameux Greed était un héros. Vue que Kogda était un bon russe venant à peine d'arriver, il n'en était pas sûr mais sûrement qu'il reconnaîtrait le gaillard dans les journaux papiers et télévisés, l'avenir lui dira! Maintenant que les présentations s'étaient faites, la suite pouvait arriver et le russe pouvait souffler un peu maintenant que le français intégrait la partie. Peut-être trouverait-il un peu de courage à voler dans le cœur noble qui l'accompagnait... ?

      « - … Personnellement, je préfère Ip Man. »


    Citer le maître de Bruce Lee pour ensuite rien en faire ? Weak Heart n'appréciait pas les actions inutiles et un nouveau yakuza s'approchait. Tant pis s'il était blessé dans la tentative mais il commençait à tourner sur lui-même en remontant son centre de gravité pour que ses jambes soient un peu libérées de son propre poids, que ses mains puissent gifler le malin avant qu'un coup de talon ne suive en souplesse. Le voilà sonné, le communiste en profitait pour ancrer ses pieds solidement au sol et pivotait le bassin pour accompagner un coup de paume au niveau du plexus pour bloquer la respiration, suivi d'un coup de pied vertical où il s'imposait presque un grand écart avant de se coller à nouveau, les coudes soudés à ses côtes et les poings près du corps pour enchaîner les coups rapides avant qu'il ne finisse avec un coup du tranchant de la main dans la gorge.

      « - Voilà pour la forme Chum kiu»


    Un second, cette fois-ci, l’accueil s'accélérait et le russe enfonçait sa paume dans le nez du méchant pour le forcer à lever la tête et à se tordre, enfonçant ensuite son pouce replié dans les côtes flottantes avant de glisser sur le côté, combinant un coup de talon dans le talon d’Achille du criminelle avec un coup de poing fermé entre les yeux, tel un coup de marteau. Cette combinaison forçait naturellement le mafiosi à tomber en arrière pour se faire cueillir et clouer au sol et Kogda restait ainsi, une main dans le dos, l'autre toujours fermée avec quelques gouttes de sang qui perlaient sous les doigts.

      « - Et le style Biu gee, pour l'élimination rapide en visant des poings précis. »


    Après cela, il n'y avait qu'à regarder le combat de Joseph qui se débrouillait assez bien dans son coin mais l'avant-bras et une jambe avaient été atteints dans la mêlée. Fallait-il aider ? Non. Mauvaise idée. Cela était le devoir de Burden, celui des Services de Soutien Russes, pas de Weak Heart, le criminel en cavale qui détournait les yeux pour chercher un quelconque macchabée qui respirerait encore... Techniquement, celui qui s'était bouffé le style Biu gee avait été mis hors d'état de nuire mais pouvait encore expirer et inspirer, l'otage en question ?

    Mais que faisait l'autre débile ? Il passait un appel ? Sûrement une équipe de nettoyage et le sentiment de solitude remplissait le cœur absent de Kogda qui serrait le poing, se retenant de gifler le super-héros pour ne pas écourter son séjour dans la liberté civile des japonais lambdas.

      « - Peuh, de l'argent ? Vous m'avez pris pour un héros ou quelque chose du genre ? Je ne suis là que pour le meurtre, mais je vous laisse votre otage si vous m'assurez qu'il ne sera un risque pour personnes ensuite. Prison ou exécution sommaire, vous faites comme vous voulez, vous connaissez mieux ce pays et ses lois ! »


    Le meurtre... Son alter ne permettait pas de tuer mais en avançant, Kogda avait un léger sourire apaisé en sentant Simvol à sa ceinture qu'il dégainait. L'épée brisée allait trancher la chaire d'un bonhomme rampant vers la sortie pour suivre la route du mac et au passage, le russe se permettait de prendre le pistolet de ce dernier ainsi que des chargeurs sur quelques cadavres qu'il achevait soit d'un coup sec de talon dans la nuque, soit d'un coup de lame sur le corps couché et inapte à se défendre. La définition même de « Justice » ne devait pas trop correspondre à celle de l'organisation de super-héros qui allaient débarquer alors le super-vilain se contentait de lever sa main armée du flingue pour saluer Joseph.

      « - Désolé mais je vous laisse là, Greed-le-héros, j'ai du mal à supporter la compagnie des vivants mais on se reverra peut-être. Tâchez juste de ne pas commettre trop de méfaits de votre côté, salut ! »


    Courir, toujours courir. Kogda devait vite évacuer la zone avant qu'on ne lui tombe dessus et ce n'était pas un nouveau barrage de criminels qui l'arrêterait. Les balles fusaient, le super-vilain hurlait à la mort en même temps de rage et de douleur avant de forcer le barrage en force en offrant autant de douleur qu'il le pouvait à ceux qu'il laissait dans son sillage. C'était toujours spécial, devoir charger ainsi dans la mêlée au lieu d'utiliser un pistolet directement, mais il fallait bien qu'il reste des vivants pour qu'il puisse s'en repaître avant de repartir, sautant par une fenêtre en croyant voir le fameux mac se casser au hasard d'une ruelle.

    Sa nuit n'en finirait pas, mais au moins, pour ce qui était du casino clandestin, le russe était rassuré de savoir que les anciens élèves de Yuuei (en grande partie, supposait-il) s'en chargeraient. Encore une ironie, être ravi de savoir que les criminels survivants seraient arrêtés et peut-être même soignés, alors que lui s'évertuait à leur ôter la vie sans remord jusqu'au moment de ses petites réflexions nocturnes...


    (Fin du RP pour moi, sauf si on vient me chercher des poux!)

_________________
Présentation - Fiche Technique - Thème
Paroles en SteelBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Jamison



Messages : 22
Date d'inscription : 27/07/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Héro professionnel
Alter: crée et manipule les fils
Points d'Individualités: 785

MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Jeu 4 Aoû - 2:58

"Bonne soirée !"

Disais-je avant de partir à mon tour. J'avais une belle somme devant moi. J'étais content de ma petite escapade. J'avais fais en sorte de mettre KO mes adversaires, mais je ne les avais pas tué. Ce n'était pas ma vision des choses de faire un tel acte. Je doutais qu'ils se souviennent de mon visage après tout ce qu'ils aient pris dans la figure. Je repartis bredouille chez moi. L'avantage avec ce casino, c'était que l'argent était blanchi. Je ne comprenais pas forcement le système du pourquoi et du comment, mais je pouvais directement l'utilisé. Cependant, je n'allais pas le mettre dans mon compte en banque comme ça. C'était tellement risqué. Je le mettais juste dans une petite planque dans mon appart.

Je ne savais pas si j'allais revoir le russe de si tôt. Je ne savais pas vraiment ce qu'il était, mais il avait un avenir plutôt sombre. Sa hargne et violence dans son combat montrait quelqu'un d'assez foufou mais pas pour autant cruel. Il avait sûrement un objectif à accomplir. Plus important que sa vie apparemment. Il était mon opposé un peu et il devait avoir sûrement plus d'honneur que moi.


Les héros étaient venu sur place après que je sois parti. Comme excuse je disais que j'étais parti me soigner chez moi. J'avais eu le droit à l'interrogation de la police sur ce qu'il venait de se passer et comment j'avais eu l'information. J'étais très bref, en disant que je suivais un groupe de vilains, et ils s'étaient massacrés entre eux. Pour l'argent, j'avais sorti comme excuse que tout avait disparu.

Au final, je m'étais fait beaucoup d'argent, et peut-être gagner en reconnaissance parmi les héros. Cette soirée m'avait apporté beaucoup de chose. Malheureusement, toutes actions de ce calibre allait provoquer des conséquences... et ils arrivèrent plus vite que prévu.

(fin du rp !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poker menteur [Pv Joseph Jamison]   Aujourd'hui à 21:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Poker menteur [Pv Joseph Jamison]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poker menteur [Lukas/Carter]
» Senatris Edmonde Beauzile denonse konplo kandida o Sena Willo Joseph pou UCADDE
» Joseph Lambert ap seme terè nan Jacmel
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Préval, un sale menteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Restaurants-
Sauter vers: