AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tu sais, le prof chtarbé qui se balade en chaussons... Lapins. Oui, voilà !

 :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sora Ikeda
Professeur de sciences
avatar
Messages : 32
Disponible en RP : France
Ven 2 Sep - 23:12
You're My Hero

Sora IKEDA

Viens donc nous faire une démonstration blanc-bec...


Nom : IKEDA
Prénom(s) : Sora
Surnom : Neko-sama ( = pseudonyme de héro)
Professeur Ikeda, M.Ikeda, "tu sais, celui qui  est un peu chtarbé..."
Âge : Trente ans tout juste soit 262800 heures ou 9,461e+8 secondes
Nationnalité : Japonais
Département : Département des Héros
Année et Classe : Ecrire Ici (Ex : 1-A)
Particularités de votre santé ?
Il ne peut pas manger certains aliments et doit constamment garder un patch sous l'un de ses deux yeux. Surtout ne JAMAIS l'enlever.

Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
Sora voulait devenir un héro reconnu pour transmettre les plus belles valeurs du monde. C'est également l'université la plus réputée c'était donc comme un challenge de l'intégrer. Au final, il est devenu professeur après un malheureux incident.
Vos Hobbys ?
M.Ikeda dessine beaucoup, notamment l'anatomie des animaux. Il passe également beaucoup de temps à faire des recherches sur les pouvoirs de ses élèves. Malgré son caractère dynamique, sa nature féline le rattrape et passe une bonne partie de son temps libre à faire la sieste.
Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
M.Ikeda, faites attention à ne pas enlever votre patch, ça risquerait de vous rendre incontrôlable. Les sages paroles de l'infirmière.

Alter
NEKO KOKORO

Il possède les caractéristiques d'un félin et plus précisément celui d'un chat. Un gros chat. Lorsqu'il était plus jeune, Sora avait la capacité de gérer son degrés de mutation. Il pouvait même aller jusqu'à prendre la forme entière d'un félin énorme. Malheureusement, après une utilisation trop intensive de son pouvoir, il a finit par perdre le contrôle et ne peut plus atteindre le plus haut degré de son pouvoir sous peine de voir son corps se déchirer sous la pression. ( Un peu comme Izuku quand il reçoit le pouvoir de All Might ). En pourcentage, les capacités de M.Ikeda ne sont plus qu'à 50% de son potentiel. Pour ne pas risquer de mourir, il possède un patch qui restreint ses capacités.

Pour plus de précisions voici le descriptif de chaque stade.

- De 1% à 10% : Seuls les attributs physiques inoffensifs du chat se manifestent tels que les oreilles, la queue ou bien les pupilles fendues.

- De 11% à 20% : Les griffes ( environ 15 cm ), les crocs et la langue râpeuse se rajoutent au stade précédent.

- De 21% à 30% : Et on ajoute une vue féline ainsi que ses réflexes et capacité à comprendre la situation bien plus rapidement mais il ne faudrait pas oublier une addiction maladive au pyrophosphate. Il faut bien des inconvénients à être un chat, non ? On constate aussi une augmentation de l'ouïe et de l'odorat bien qu'il n'égale pas totalement encore celui du chat.

- De 31% à 50% : Pour clore les capacités de notre professeur préféré, ajoutons une souplesse incroyable et parfois flippante ainsi qu'une agilité et une détente incroyable. ( Tous les muscles dans les jambes ). La vitesse est aussi de la partie ! En revanche, à ce stade, il lui est compliqué de résister à l'odeur d'une proie ou même à sa vue. Fort heureusement, il ne passe pas beaucoup de temps dans la nature et les seules victimes sont les rats.

Il serait aussi utile de préciser que, suite à la réduction partielle de ses pouvoirs, les aliments toxiques pour un chat le deviennent aussi pour lui.
Aliments proscrits :
- Le chocolat en grande quantité et ce, à son plus grand damne.
- La caféine.
- Les pépins et noyaux. Adieux les pommes et tout le bazar.
- Le sel à outrance
- Oignons crus et ail. Ou comment réduire la saveur de ses plats...
- Les pommes de terre, le choux et le navet.
- Certains champignons, dans le doute, il les évite tous. De toutes façons, il n'aime pas ça.
- L'avocat
- Les Huiles essentielles

En plus de ça, notez que, tout comme son animal totem, la sieste lui mange tout son passe-temps.

Pour ceux qui seraient intéressés par les capacités de Sora au delà des 50%, les voici :

- De 51% à 70% : Plop, v'la la tête de chat qui pousse mais également les capacités d'odorat et d'ouïe au maximum. On note également une modification de la couleur des yeux qui deviennent ambrés et une augmentation de la détente lors des sauts. Retomber sur ses jambes/pattes n'a jamais été aussi facile.

- Enfin, de 71% à 100% : Le stade final de M. Ikeda est plus franc que le reste des évolutions. Vous avez maintenant affaire à un gros matou probablement aussi grand qu'un puma ( mais plus fin et plus agile sans aucuns doutes ).
Les muscles de son corps sont à présent plus équitables, mieux répartis dans ses quatre pattes ce qui lui offre une meilleure stabilité lors des réceptions. De même, les chocs sont mieux absorbés grâce à sa nouvelle structure. Ses coups sont plus difficiles à prévoir étant donné que peu de vilains-héros et caetera on pour habitude de se battre contre des chats.
En revanche, le feu devient sa plus grande faiblesse et le fait de prendre cette forme et relativement douloureuse. Il ne peut rester sous les traits d'un chat pendant plus de deux heures sous peine de tomber dans le coma.

Faiblesses: les aliments toxiques, l'addiction au pyrophosphate et aussi le fait qu'il ne puisse plus atteindre ses capacités maximales. De même à partir de 31% les effets ne dures pas plus de 4h 30 heures et ce, grâce à son patch. Sinon, il dépasserait le stade que son corps et son esprit seraient capable de supporter.

PS : Il comprend le langage des chats mais ça ne lui sert à rien.



You look awful. Perfect.

Les Chaussons Lapins

Sora est un mec relativement grand et pas bien gros. En réalité, il ne se soucis absolument pas de sa santé et se fiche pas mal de savoir quelle taille il fait ou quel poids. Si vous voulez plus d'info, allez voir l'infirmière. //TRAIN
Facilement repérable grâce à sa tignasse blonde et ébouriffée, M.Ikeda semble toujours en plein réveil et c'est le cas. C'est ça quand on a plus le droit au café. Pour ne rien arranger, le scientifique ne les coiffe jamais et de larges cernes se sont installées sous des yeux que l'on décrit comme étant de pures améthystes.
Collé à sa peau claire et sous son œil gauche, un petit pansement blanc ne quitte jamais son emplacements. Et c'est tant mieux. Il ne faudrait pas déchaîner le monstre. En parlant de monstre, la mutation animale de Sora est celle d'un félin de couleur blanc ça explique la couleur des oreilles de chats qui apparaissent de temps en temps au milieu du chaos de ses cheveux.
Malgré ses trente ans, il n'est pas rare qu'on le prenne pour un adolescent de dos. En revanche, dès qu'on voit son air fatigué et sa barbe naissante, on lui rajoute quelques années. Mais il est clair que le jeune homme n'a presque pas perdu ses muscles. ( vous le verrez sous la dou... Gasp //BRIQUE )
En même temps, s'il arrêtait un peu de s'habiller comme ses élèves et de se déplacer en pantoufles quand il n'est pas pieds nus... Oui oui, en chausson. Des chaussons blancs avec une tête et des oreilles de lapin. S'il vous plait, ne le jugez pas. TT^TT
Un dernier point concernant sa tenue : Quand il est chez lui, Sora porte des habits traditionnels japonais soit des haori sur des kimonos. Si vous tenez à le voir le week end, il est fort probable pour qu'il reste ainsi.
Alors, oui, Sora est beau. Il l'est encore plus en vieillissant mais, en fait, il est plutôt du genre à répondre : Qui, moi?  


My mind is telling me no...


Bienveillant, soucieux, dynamique et Enjoué  albino  Enfantin, ludique, tactile et Malicieux.

Sora Ikeda est encore un chaton dans l'âme et ce au plus grand bonheur des petits enfants avec lesquels il s'entend à merveille. En revanche, son attitude enfantine et parfois un peu trop malicieuse, pour le rôle de professeur qu'il incarne, a le don d'agacer ses collègues. Heureusement pour lui, la plupart l'apprécie pour ce qu'il est.
En ce qui le concerne, M. Ikeda se sent bien dans sa peau et ne compte pas changer de si tôt. D'ailleurs, pour ne rien arranger, il est très tactile et n'hésite pas à prendre les gens dans ses bras surtout quand il a peur. ( Du noir... Oui oui. )
Un dernier truc : Restez gentils avec lui. C'est vraiment une personne en or et il est aisé de le blesser en refusant, par exemple, un câlin. ~

Intelligent, passionné et passionnant  albino Persévérant, empathique et curieux.

A coté de ça, Sora est un homme très intelligent qui a tout mit en oeuvre pour réussir ce qu'il a entreprit. Il a un grand sens de l'observation ce qui lui permet de comprendre beaucoup de chose très rapidement. En plus de ça, il est vraiment passionné par son métier tant par les divers sujets qu'il enseigne mais aussi par le coté relationnel du métier. C'est pourquoi, en plus d'être un passionné, ses cours son passionnants. Il y met du cœur et est également là pour écouter ses élèves afin de recueillir leurs avis et envies. Il faut dire que Sora est quelqu'un de terriblement curieux qui, plus il en apprend sur ses élèves, plus il améliore ses cours et donc la qualité de son enseignement.

Original et Ironique  albino  Sarcastique et un peu bourru.

Avec ses élèves, Professeur Ikeda est un peu plus abrupte tout en gardant ce personnage qu'il est d'habitude. Disons qu'il prend tellement a cœur la réussite de ses élèves qu'il n'hésite pas à passer pour un bourreau des révisions. Le cauchemar des cancres. Il faut dire que, avec lui, les fainéants feraient mieux de se bouger les fesses s'il ne veulent pas passer leur temps libre sous le joug d'un démon déchaîné.
Par ailleurs, il ne s'adresse pas à ses élèves en les appelant par leur prénom et nom mais par des surnoms de type "blanc-bec" ou petit con. Si par malheur il vous interpelle de façon classique, c'est qu'il est sûrement très remonté contre vous.
En général, Sora est plutôt sarcastique avec ses élèves et manie l'ironie de façon régulière.
Malgré tout ça, les élèves l'apprécient en général quand ils n'ont pas peur de lui. Peut être est ce parce qu'on sait qu'on peut aisément se confier à lui et que tout ce qu'on pourra lui dire de garder secret le restera...

Once upon a time...


Klaxon, cris, vrombissement de moteur, bruits de la ville en somme. Je peux tout voir d'ici. C'est magnifique de pouvoir contempler la vie de haut, c'est comme si j'étais le roi perché sur son trône. Sauf que le roi, lui, il arrive à descendre de son trône tout seul...

<< Soraaa ! Redescends immédiatement ! Tu me fais peur ! >>

Sous mes pieds, ma chère maman me hurle de descendre. Elle est bien sympa mais il n'y pas moyen. C'est beaucoup trop haut. Elle continue de me crier dessus. Je crois qu'elle panique un peu et... Moi aussi par la même occasion.
Mon cœur s'emballe dans ma poitrine et je sens la peur envahir mon esprit. J'ai trop peur ! En murmurant le nom de ma sœur, elle qui est si courageuse mais malheureusement  absente pour le moment, je ferme les yeux si fort que même le soleil n'arrive plus à percer mes paupières.  Il faut que je fasse quelque chose ! Dans le noir que créé mes paupières fermées, je peux voir grande sœur au pied d'un grand arbre. C'est un souvenir.  Je la revois lever la tête vers les feuillages. Il y a un chaton dedans et il miaule comme moi je gémis à cause de la peur. La voix de grande soeur retentit alors.

<< Allez neko, saute ! Tu retomberas sur tes pattes je te le promet ! >>

Sa voix se perd en même temps que l'image. Quand je rouvre les yeux, maman me regarde toujours avec les yeux larmoyants mais il y a d'autres gens autour. Et si l'un d'eux voulais m'aider ?! Non, c'est hors de question ! Je vais y arriver ! Je sauterai de l'arbre comme un roi descend de son trône et comme neko l'a fait dans mon souvenir.
Alors je fixe le sol, il me parait plus près que tout à l'heure....Moins dangereux aussi et puis je ne vacille plus.
La voix de grande soeur résonne une dernière fois dans ma tête, elle répète à Neko de sauter. Alors c'est moi qui le fait. Je m'élance sous les cris horrifiés de tout le monde et alors je tombe... Longtemps. J'ai l'impression d'être léger, tellement léger et, comme si c'était une évidence, je courbe le dos et plis les jambes ainsi que les bras.
C'est l'atterrissage. Je vais sûrement mourir, mes os vont se liquider et mon crâne va exploser !

Une plume, je touche le sol comme une plume, comme un roi qui descend de son trône, comme un chat qui saute sans plus attendre.

Clap Clap ! Un, deux, trois... Des dizaines d'applaudissements résonnent dans mes oreilles. Oreilles que j'agite sans m'en rendre compte.  Je ne suis pas mort. Je palpe mon corps tout partout. Je suis vivant! Mais il y a un truc qui cloche. J'ai une bosse sur la tête. Non, deux ! Je peux les bouger et, pareille, j-j'ai une queue?!
Les files dans mon crâne se connectent. Vziip ! Une explication clignote vivement. J'ai mes pouvoirs ?

albino

A partir de ce jour, le monde me paru beaucoup plus attractif. Comme s'il était devenu un grand terrain de jeu. Chaque murets, chaque toits et gouttières étaient prétexte à jouer. Je me découvris une attirance folle pour la découverte, l'exploration. Au bout de quelques années, plus aucuns coins de la ville et de sa périphérie n'avaient de secrets pour moi. Tous les jours, je partais des heures à la recherche d'un nouveau point de vue et parfois même de nouvelles personnes qui m'inspireraient de nouveaux gestes et crayonnades car, en même temps que cette passion pour la découverte, je pu épanouir mon don pour le dessin. Suivant l'heure de la journée, les couleurs et l'atmosphère changeaient, si bien que je délaissais l'école au profit de ces expériences novatrices.
Comme je m'en étais douté, ma mère désapprouva totalement mon attitude. Elle me dit qu'en plus de m'empêcher de devenir un citoyen éclair, je perdais tous mes amis et que je finirais seul.
Ces dernières reproche me firent prendre conscience de quelque chose d'important qui, au fur et à mesure, était passé au second plan. Enfant, j'étais quelqu'un d'apprécié. Vif, intelligent et gentil, je ne manquais pas d'amis. Ces derniers étaient l'une des choses les plus importantes pour moi. Je voyais mon futur entouré de camarades et de rigolades, non pas comme la sorte d'ermite que ma mère me décrivais. Par ailleurs, dès mes premiers pas, j'avais voulu devenir un héro, une icône publique que tout le monde désignerait comme celui qui n'avait peur de rien. Ce rêve aussi avait coulé au fond de mon esprit.
Suite à cette prise de conscience, je me remis au travail, encouragé par grande sœur qui avait appuyé les propos de notre mère.

En fait, je me rends compte que vous ne savez rien d'elle, de ma grande sœur. Elle s'appelle Rea. Tout le monde la surnomme la sorcière mais je peux vous dire qu'elle ne ressemble en rien aux petites vieilles sur leur balais. C'est une jeune femme aux longs cheveux noirs, les même que maman, et aux yeux violets, pareils aux miens. Elle a l'air toute fragile tellement ses doigts sont fins et ses gestes délicats. Cependant, ne vous y fiez pas. Elle a consacré une grande partie de sa vie à allier les arts martiaux à sa magie. En parlant de magie, le don de Rea est un peu flou. On ne connait pas vraiment ses limites. Elle lit. Elle lit entre les lignes des images et des textes, comprends chaque choses qui l'entoure à l'instant où ces choses touchent son esprit. Elle lit les esprits, anticipe les pensées et les gestes pour frapper au meilleur moment. En contre partie, elle ne voit rien si ce n'est des silhouettes colorées. Ses iris ne perçoivent que les auras des âmes qui se déplacent. Ainsi, Rea connait la nature profonde de chacun, définie par une multitude de couleur que personne d'autre qu'elle ne peut voir.  Enfin bon, à part cet alter qui pousse parfois les gens à la rejeter, c'est une fille formidable. Elle a suivi des études très poussées sur le cerveau humain. Avec nos cinq ans d'écart, elle a eu le temps me sensibiliser aux sciences et de me pousser à m'y intéresser. On peut dire qu'elle a réussi. Au fil de ses années et de ses recherches, elle a eu des dizaines d'opportunités de voyages à l'étranger et parfois même de mutation. C'est seulement il y a trois ans qu'elle a accepté de partir. Elle a fait ses valises et s'est envolée vers le Canada. Si rien ne l'en empêche, elle sera de retour au japon cette année ou l'année prochaine. Il est inutile de dire à quel point j'ai hâte.

- Fin de la parenthèse sur ma chère sœur - J'ai continué d'explorer le monde mais je me suis fixé des objectifs. Reprendre mes rêves de gosses par exemple. J'ai donc travaillé d'arrache-pied afin de, ne serait-ce que, les frôler du bout des griffes. Mes efforts ont payé, j'ai intégré l'académie de Yuei et suis devenu un héro. La consécration de toute une vie. Malheureusement, moi qui me voyais héro jusqu'à ma mort ne fut pas le cas.

Flash Back 2

°Il est rapide ce con !°
Un trio "d'anti-héro" fait du tapage dans la ville et j'ai été assigné à cette mission avec deux autre de mes compères. A force de les pourchasser, j'en ai finalement pris un pour cible. Il se déplace à une rapidité peu commune et, surtout, ses mains semblent adhérer aux murs. Cela nous mène à une course sur les toits de la ville. Nous sautons de tuiles en tuiles pendant peut être une demi-heure mais la distance entre nous ne s’amenuise pas et mes poumons commencent à prendre feu.
Ma transformation est déjà à son avant dernier stade. Je contemple la ville avec mes yeux et surtout ma tête de chat. Je sais pourtant qu'il va falloir pousser mon alter dans ses derniers retranchements. Je n'ai pas envie d'aller jusqu'à ce stade maintenant mais les toits se font de plus en plus rares et je dois sauter de plus en plus loin pour ne pas tomber.
Ce qui m'agace le plus, c'est que mon adversaire ne prend même pas la peine de se battre contre moi et je n'arrive pas à savoir si c'est parce qu'il a peur ou si c'est parce qu'il cherche à m'attirer dans un endroit en particulier.
Quoiqu'il en soit, il faut que j'accède au stade supérieur.
Je ralenti donc un peu ma course pour m'arrêter sur l'un des derniers toits. Je ferme les yeux et me concentre brièvement sur la forme que je veux adopter. Elle me viens assez naturellement.  En revanche, la douleur, elle, est moins brève. La tête me vrille, mes os semblent se briser puis se reformer. En revanche, ça, j'ai appris à passer au dessus et à enchaîner le plus rapidement possible. Je ne m'attarde donc pas plus que ça et saute à terre en prenant appuie de plus en plus bas. L'autre énergumène m'a imité... Puis s'arrête. Net. Il se retourne vers moi et, avant même que je puisse réagir, me crache quelque chose de visqueux au visage. Mes yeux me brûlent!! Mon museau pique tellement que je me met à pousser des grondements. Je l'entends déguerpir à toute vitesse. La rage m'emplit le crâne. Je secoue cette dernière et me frotte les yeux du mieux que je peux afin d'enlever l'espèce de venin qui m'empêche de voir. °Je vais lui faire la peau à cet enfoiré!°
Maintenant que peux de nouveau voir, je me rend compte qu'il a disparu, alors je m'applique à mettre tous mes sens en éveil. Je sais qu'il est parti par là... Pas difficile de deviner car il dégage une odeur... hum... pestilentielle. En revanche, il n'a pas l'air totalement débile car, même après une autre demi heure de recherche, je ne le trouve pas. Son odeur est partout, comme une sorte d'illusion. J'en ai marre, il me mène par le bout du nez et je le sais. C'est pour ça que je ne peux pas m'empêcher d'abandonner. Déjà car l'honneur me l'interdit mais aussi par intérêt personnel.
Au bout d'un moment, je comprends qu'il tourne autour de moi. C'est comme si la souris se moquait du chat. Alors je m'assois et analyse ses mouvements. Je ne m'en rends pas bien compte et, pourtant, le temps file. Les deux heures sont bientôt écoulées mais, ça, je suis bien trop obnubilé par ma proie pour que je m'en rende compte.
Le vent s'arrête. Il s'est arrêté Une fraction de seconde peut être, mais une fraction de seconde de trop pour lui. Je bondis. Le fait tomber dans la poussière comme un vulgaire oisillon. Il me renvoi son liquide atroce et je réplique un peu à l'aveugle. Le combat s'engage. Nous échangeons, coups par coups, jusqu'à ce que je l'immobilise au sol après lui avoir brisé les bras. Je suis tellement fière que je ne sens pas les premiers signes du coma. Je résiste tellement que le voile gris qui s'abat sur mes iris ne m'alerte pas non plus. Cependant, le corps et l'esprit ne peuvent en supporter plus. Ils lâchent, tout simplement. Alors, après le voile gris, c'est le voile noire. J'ai l'impression de mourir...

Finalement, je me suis réveillé dans la chambre d'un hôpital. J'ai vu plein d'yeux inquiets autour de moi. C'était marrant mais j'ai eu l'étrange impression que l'un de mes amis s'était fait poussé la barbe bien vite... voir trop. Effectivement, j'ai dormi une semaine. Il y avait plein de médecins qui parlaient autour de moi. Je n'ai pas compris grand chose au début, jusqu'à ce que l'infirmière m'explique les choses.
Ses paroles ont eu l'effet d'une gifle monumentale. Mon corps ne pourrait plus supporter la moitié supérieur de mon pouvoir. Plus jamais.
Pour la deuxième fois de ma vie, il fallut que je me remettre en question. Qu'allais-je bien pouvoir faire à présent que je ne pouvais plus prétendre aussi dignement au nom de héro ?
Finalement, après m'être posé les bonnes questions, je décidais de vouer ma vie à former les prochains héros.




Très rapidement, moi c'est Sora Ikeda , j'ai 14 ans (, tâcherai de me montrer à la hauteur ) et je suis un alien de type féminin. J'ai connu le forum grâce à un topsite , et je suis Nouvelle. Mon perso c'est Yogi dans Karneval. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 11 Sep - 10:09
Ohayo ! N'oublie pas de bien mettre "terminé" dans ta prez quand tu auras fini Wink ! Histoire qu'on vienne te valider nyan :3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 15 Sep - 23:03
Bonjour, juste un petit passage pour savoir où en est ta fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Sam 12 Nov - 11:02
Salut à toi!

J'ai vu passer ton nom dans les dernières connexions aussi je n'ai pas archivé ta fiche ^^
Tu peux te recenser pour la reprise du forum et venir faire signe de vie ici ^^

Bonne continuation et bon jeu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sora Ikeda
Professeur de sciences
avatar
Messages : 32
Disponible en RP : France
Dim 13 Nov - 19:06
Terminé

_________________
NEKO KOKORO


Revenir en haut Aller en bas
Megumi Ikeda
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 48
Lun 14 Nov - 18:57
Konishiwa Ikeda-san !

Voici le fameux moment ! Donc pour ta présentation je vais pas beaucoup parler des fautes.

Donc pour commencer on commence par le commencement début !

Physique :

Description assez courte et il manque pas mal de détail. Il faudrait approfondir la description notamment sur le visage ou encore le corps. C'est vrai qu'avec une image de type manga il est plutôt difficile de décrire mais il faut vraiment imaginer une vraie personne.

Car chaque personnage a des caractéristiques différentes par exemple un nez légèrement plus crochu ou encore une bouche très fine. Il ne suffit pas de dire qu'il est simplement beau d'autant plus que la plupart des personnages de manga ne sont jamais réellement moches.

Tu as été trop légère au niveau de la description physique mais je ne peux reprocher d'avoir décris son style vestimentaire.

Psychique :

Bien mais sans plus, j'ai bien aimé que tu décrives sa façon d'être avec les élèves et son comportement en tant que professeur. Néanmoins il pourrait y avoir quelques petites améliorations qui feraient de ton personnage quelqu'un d'unique comme les mimiques ou l'attitude qu'il a par rapport à son individualité.

Il manque aussi une description de sa vision du monde, le fait de savoir ce qu'il en pense du monde des super-héros ou encore du monde en général aurait apporté une profondeur à ton personnage.


Et pour finir l'histoire :

Très bien, quelques petites remarques mais pas grand-chose à redire. J'en ai principalement deux !
La première étant que je trouve dommage que tu n'as pas assez développé ton histoire. J'approuve les flash-back je trouve que c'est un bon moyen de voir le passé d'un personnage par des moments qui ont marqué sa vie. Mais plus on grandit plus il y a de moment marquant. Et tu n'as fait que deux flash-back, un pour l'apparition de son alter et le deuxième pour le malheureux accident ce qui fait qu'il ne peut utiliser que la moitié de son pouvoir. Mais cela ne nous explique pas la vie en général du personnage. Comme la famille, les conditions de vie (même si on devine qu'ils ont été sans soucis).

La deuxième n'est pas très problématique mais le fait que tu mettes "Flash-Back 2" au milieu coupe la lecture. Ce qui est assez dérangeant puisque je trouve que tu écris bien et que c'est agréable et fluide de te lire cependant ces quelques mots coupent la lecture assez brutalement. Tu aurais pu facilement fait une petite phrase d'introduction pour indiquer que l'on changeait d'époque et de lieu.
C'est aussi le cas à la fin, puisque tu es censé être un professeur il aurait été préférable que tu décrives ce qu'il a fait pour réussir à avoir le poste de professeur à U.A. Ta dernière phrase marque la fin de l'histoire un peu trop brutalement et rapidement. Ce qui nous laisse un peu frustrer de ne pas savoir ce qui se passe après son accident.


Malgré toutes ses petites remarques, j'ai l'honneur de te compter dès à présent membre de ce magnifique forum. Tu es validé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations en cours-
Sauter vers:


bouton partenariat