♦ Jaymore T Y S O N ♦ G E N I U S | Terminé

 :: Anciennes Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jaymore Tyson
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 5

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Sam 17 Sep - 22:34
You're My Hero

Jaymore TYSON

“Tout enfant est en quelque façon un génie, et tout génie un enfant.”


Nom : Tyson
Prénom(s) : Jaymore Michaël
Surnom : Genius
Âge : 14 ans
Nationnalité : Afro-Américain
Département : Département des Héros
Année et Classe : 1-B
Particularités de votre santé ?
Des cas de migraines récurrents.
Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
Pour impressionner mon père
Vos Hobbys ?
Etudier, regarder les combat de boxe
Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
A part le besoin de concentration et le contact pour le transfert non, il est permanent

Alter
Knowledge : Le cerveau de Jaymore est super-développé, lui octroyant un QI bien au delà de la moyenne. Il peut en effet apprendre et comprendre en quelques instants, retenir un nombre astronomique d'informations, résoudre des énigmes avec aisance, et possède un talent d'inventeur de génie. Son savoir étant son arme, il peut la transmettre à une autre personne avec laquelle il a un contact physique pendant le temps du "téléchargement des données".



You look awful. Perfect.

♦ Descendants de ceux que l'on a amené de force sur les terres américaines pour servir dans les champs de coton, Jaymore Tyson arbore fièrement l'épiderme sombre d'un afro-américain complétée par sa chevelure ténébreuse et si crépue qu'elle forme sur sa tête une forêt de dreadlocks ascendantes. Son visage bien que jeune porte les marques d'une maturité le démarquant des autres étudiants de son âge qui sont assez souvent encore juvéniles. La paire de lunettes barrant ses yeux marrons foncés renforce son sérieux apparent, lui donnant presque l'air du petit intello de la classe s'il n'avait pas cette pointe d'assurance presque arrogante d'un jeune de ghetto. Ses ambitions obligent, le corps de Jaymore est soigneusement entretenu pour qu'en ressortent de beaux biceps, une belle couche d'abdominaux et tout le tralala du stéréotype "bel étalon bien monté" ! Pourtant, son corps n'est pas l'attribut principal du jeune Tyson, mais il faut dire qu'avec un père sportif, il n'allait pas y échapper !

♦ Son style vestimentaire reste assez simple, tantôt classe et tantôt décontracté, il ne reflète que le peu d'intérêt que le garçon réserve pour sa tenue. Beaucoup plus passionné par l'élaboration des tenues de héros, il sera beaucoup plus enclin à se mettre sur son 31 pour aller combattre le crime que pour aller à un gala de charité ! En général, Jay' est vêtu d'une chemise blanche unie, aux manches longues retroussées jusqu'aux bras pour laisser paraître les bandages enroulés autour de ses avants-bras. En guise de bas il porte un pantalon noir simple se terminant par des baskets de la même couleur, en cuir. S'il y a bien quelque chose duquel il ne se sépare - à part ses lunettes, bien sûr- c'est son sac à dos ! Un objet noir toujours sur son dos ou près de lui dans lequel il stocke son équipement, dans le but de toujours être paré à toutes éventualités. Le sac est représentatif d'une personnalité organisée, qui tend à prouver que Jaymore est quelqu'un de relativement pratique.


My mind is telling me no...

♦ L'on dit souvent qu'être paresseux est très souvent un signe d'intelligence, ce sera le cas par exemples pour les héros de fiction à qui l'auteur veut donner un semblant de complexité psychologique, pour les employés de bureau qui bouclent plus rapidement leur travail pour avoir plus de temps pour se reposer, et bien évidemment pour les jeunes afro-américains qui répondent au nom de Jaymore Tyson. Et il n'y en a qu'un dans cette catégorie, Jaymore ou Jay' pour les intimes est un personnage que l'on ne verra qu'assez rarement se fouler pour compléter une tâche. C'est l'un de ses plus gros défauts selon ses parents qui prônent le dur labeur, mais également une de ses meilleures qualités selon son mentor qui lui, favorise les résultats avant la démarche. Le jeune garçon est comme qui dirait en grande partie construit autour de la sacralisation du repos, de la sieste, de la farniente et de toutes les autres pratiques qu'elles soient culturelles ou non qui lui permet de se la couler douce. Ayant baigné dans des facilités scolaires depuis son enfance suite à l'apparition de son alter, il n'a jamais été enclin à réellement "se mettre au travail" et ainsi donc se trouve lui-même en désavantage par rapport aux autres qui eux, ne verront pas de problèmes lorsqu'il sera vraiment vital de se bouger ! Il a toujours eu l'habitude d'être l'écolier qui déposait sa feuille de devoir au bout d'une demi-heure pendant laquelle il faisait surtout semblant de travailler davantage pour ne pas se faire remarquer en la rendant après dix minutes, et donc ne se sent plus surpris, ni réjoui face à l'étendue de ses connaissances. Ce trait est assez souvent retenu comme de l'arrogance, pourtant il n'en est rien; Jaymore sait pertinemment que s'il n'était pas béni avec cet alter, il aurait très clairement dans les derniers de la liste, avec les cancres du fond de la classe qui s'exaltent encore sur le phénomène de magnétisme entre deux magnets -volés.- Par conséquent il ne se "vante" pas de son cerveau, mais le "félicite" parce que l'auto-congratulation est une façon de progresser.

♦ Outre sa décontraction légendaire, sa paresse monumentale et son penchant narcissique pour ses capacités, ce qui définit principalement Jay' reste son amour pour l'invention. En effet, ce n'est pas anormal pour quelqu'un d'aussi intelligent de déborder d'inventivité et ce garçon ne déroge pas à la règle. Particulièrement axé vers les nouvelles technologies et l'informatique, il raffole de tout ce qui parle de robots, de science-fiction, de mécanismes sophistiqués même pour les plus simples des tâches, si bien qu'il bidouille tout ce qu'il trouve avec passion. D'ailleurs la quasi-totalité des installations achetées par ses parents ont subi son courroux intellectuel, tantôt pour de belles améliorations utiles, tantôt pour des fiascos dignes d'un savant fou comme l'idée de la cafetière-à-canon supposée surprendre un éventuel cambrioleur mais qui a finit littéralement aplatie après avoir projeté le liquide encore chaud droit au visage du père qui, comme le laisse paraître sa montagne de muscles et ses sourcils constamment froncés, n'est pas commode. Le petit des Tyson aime apprendre de tout, même ce qui s'écarte de son domaine de prédilection, et est donc capable de prouesses en à peu près tout, pour peu qu'il ait eu le temps d'en apprendre les bases. Sa mère a déjà profité de cette fenêtre pour lui apprendre à cuisiner, et son père donnerait un bras pour pousser son fils à apprendre la boxe, laissant présager que les compétences cérébrales de ce dernier lui permettraient virtuellement de savoir tout faire. Mais c'est faux, Jaymore est le premier à affirmer que bien qu'il peut connaître et comprendre de nombreuses informations, la pratique qui découlera de ses aptitudes physiques reste à des années lumières en-dessous de ses aptitudes mentales ! Car oui, même avec un cerveau comme le sien, quelqu'un qui possède deux pieds gauches et aussi maladroit qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine pourrait lire et relire un manuel de danse, il en connaîtra les thèses mais n'en possédera pas l'expérience. C'est ce terme d'expérience qui définit la plus grosse contrainte de son alter, car il aimerait vraiment pouvoir contenter son père et boxer, mais il n'a jamais été un type "combattant". L'intelligence de l'adolescent reste tout de même un atout pour toujours savoir contourner lesdites contraintes, son ingéniosité fait de lui un élément de choix dans une équipe ou en solitaire, car il a appris à garder la tête froide pour être capable de se concentrer et s'en sortir. C'est d'ailleurs sûrement ce pourquoi Jaymore est si relaxé au quotidien !  

Once upon a time...


▬ Parce que tout le monde a sa petite histoire, il est bon de connaître le cadre dans lequel l'on se lance au début de chacune. Les parents de Jaymore, Myke & Yolanda, sont de deux univers totalement différents, et prouvent que l'amour surmonte toutes les frontières. Le premier tout droit sorti des rues de Chicago est un boxeur professionnel et célèbre héro, tandis que la seconde venue des quartiers chics est une secrétaire dans une grande entreprise, ayant raccroché sa carrière héroïque bien avant son heure. Myke est doté d'un alter lui octroyant des aptitudes physiques surdéveloppées, et gagnait sa vie à la dure comme on lui a toujours appris, prenant parfois des risques pour sa vie ou celle de ses proches au dépit de sa compagne, qui mène, elle, la vie d'une vraie femme d'affaires derrière son bureau et grâce à son alter qui lui donne une intelligence hors-normes. Rien ne laissait présager que ces deux âmes opposées viendraient à amener au monde le petit Jaymore, qui naquit sous de beaux auspices grâce aux moyens conséquents de ses parents, et étant le premier de leur descendance. Comme tout le monde dans cet âge où les mutations et les anomalies sont considérées communs, le fils Tyson se plaignit de lourdes migraines constantes vers ses 4 ans, qui n'étaient autre que les symptômes de l'arrivée de son alter, un cerveau qui se développait à une vitesse drastiquement accélérée pour un marmot, qui sut bien vite qu'il tenait plus de sa mère que de son père autant physiquement qu'au niveau de ses capacités. Quelques peu déçu, Myke, qui rêvait que son fils prenne sa suite en tant que formidable sportif et héros, se disait qu'avec "une grosse tête" il n'était bon qu'à s'asseoir derrière un bureau à remplir des papiers. Le couple débattra longtemps sur leurs deux visions totalement différentes du héroïsme, l'homme pensant fermement que l'intelligence ne serait pas favorable à un homme d'action tandis que la femme insistait sur son instinct maternel lui convaincant que son fils saurait en faire bon usage. C'est sur un beau compromis amoureux qu'ils décidèrent d'envoyer Jaymore à Yuuei, bien qu'il n'en éprouvait pas réellement l'envie.

♦ Le jeune enfant prodige faisait carton plein sur tous les examens écrits, les tests de connaissance, les exercices de mémorisation et distançait la quasi-totalité des autres élèves d'une classe préparatoire privée lors des débats argumentés. Yolanda Tyson avait trouvé bon d'inscrire Jaymore dans une de ces écoles pour enfants de 6 à 13 ans, où ils se préparaient avant de s'engager à l'examen d'entrée de la prestigieuse Académie Yuuei. C'était ici que l'on trouvait des gamins dont les parents étaient plus aisés, mais ce n'était pas pour autant que les noms qui figuraient dans cette petite école en ressortait glorifiés. En effet, en général, on les détestait. Pour la simple et bonne raison que le cliché des gosses de riches mis sur un piédestal par l'amour financier de leurs parents persistait à attirer le mépris de ceux qui, regrettablement, ne pouvaient s'offrir ce luxe. Pourtant il n'y avait rien de si spectaculaire pour Jay', malgré sa facilité à comprendre les thèses, il ne comprenait pas le comportement des gens. Pourquoi se liguer contre les futurs héros de leur société, qui sauveront peut-être un jour leurs enfants, leurs parents, leurs compagnons voire même leurs propres vies ? S'il existait de telles institutions pour les plus "avantagés", n'était-ce pas pour produire des paladins de la paix de grande qualité ? Et de toute façon, rien n'obligeait les meilleurs à suivre ces classes préparatoires, beaucoup stigmatisent de trop les élèves du privé alors qu'en vérité, il ne s'agissait que d'une étape supplémentaire et facultative.
Dans sa classe, Jaymore apprit notamment à canaliser l'afflux de connaissances pour ne plus souffrir de maux de tête, et découvrit à quel point il aimait apprendre. Il s'était attaqué à la bibliothèque de l'école avec un grand appétit et s'était délecté d'ouvrages entiers en peu de temps, ce qui ne pouvait que lui attirer les faveurs des enseignants de l'établissement. Au final, même parmi ces petits mal vus par les autres, Jay' était lui-même vu comme le chouchou, le petit toutou des professeurs sur qui l'on s'acharne parce qu'il semblait trop fier de son intelligence. Plusieurs fois, il s'est retrouvé dos au mur, sous la pression des garçons plus en muscles qu'en neurones qui avaient décidé de le prendre pour souffre-douleur. Mais il n'y en avait peu qui osait véritablement s'en prendre à lui, le fils de monsieur Tyson, le grand-mastodonte-à-ne-pas-énerver. L'on pensait souvent du fils qu'il profitait pleinement de ses parents, et que dès que ceux-ci quitteraient ce monde, plus rien ne pourrait le porter aussi haut qu'il l'est. A partir d'ici, Jaymore se détermina à prouver à ses détracteurs qu'il s'en sortira aussi bien, si ce n'est mieux que ses deux géniteurs et par ses propres moyens.
Il travaillait d'arrache-pied sans plus jamais se soucier des autres, développant un caractère solitaire qui inquiétait le personnel de l'école. En effet, le changement dans son attitude était remarquable, et dans l'enfance, si l'on se fait anti-social alors les répercussions sur la vie adulte pourraient ne pas être si plaisantes. C'est pourquoi ils décidèrent de proposer à chaque élève de la classe un mentor faisant partie ou non de l'équipe pédagogique. Sans grandes surprises, Jay' fut tûtelé par le responsable de la bibliothèque, monsieur Fuku, avec qui il avait déjà pu tisser des liens pendant ses heures parmi les livres. Le vieil homme lui apprit notamment à converger son intelligence au lieu de la laisser s'étendre futilement. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" disait-il, citant souvent de grands auteurs dans ses phrases, et il était alors nécessaire pour les intellectuels de savoir vers quel connaissance se diriger. Le jeune parvint sous ces bons conseils à découvrir ses facultés d'inventeur, usant de son cerveau sur-développé pour fabriquer un bon nombres de gadgets utilitaires. Il avait trouvé sa voie, et quitta le privée très reconnaissant envers monsieur Fuku par dessus tout pour lui avoir révélé autant de nouvelles perspectives sur son pouvoir.

♦ L'examen d'entrée de Yuuei se divisait en deux parties : un test d'aptitudes qui mettait les candidats en situation de combat, grappillant des points en anéantissant des robots, et un test écrit que le fils Tyson était déjà certain de passer sans problèmes. Le test pratique était donc le seul soucis, car Jay' n'est pas un combattant de première ligne, et ne se voit même pas combattant du tout ! Fort heureusement, la tutelle de monsieur Fuku lui avait été bénéfique et il avait appris à se servir de sa tête pour se préparer au combat. Après tout, qui serait plus à même de se préparer efficacement qu'un garçon dont les connaissances étaient si amples ? Il s'était en effet confectionné quelques appareils pour se donner un semblant de compétences combatives. Ils n'étaient peut-être pas de la meilleure des qualités, mais pour un garçon de 14 ans, il était très fier de ses babioles : sous ses chaussures, il avait prévu un système de roues rétractables accompagnées de réacteurs pour lui permettre des déplacements beaucoup plus élaborés. Portant une paire de gants renforcés rappelant les gants de boxe de son père, il leur avait intégré à chacun un lanceur chargé avec des rondelles électromagnétiques, déversant une décharge électrique suffisante pour causer des dégâts moyens à ceux sur qui elles se collaient. Jaymore rêvait de s'affubler d'un casque également amélioré mais, par manque de temps, devait se contenter de ces quelques bricoles qui lui seraient tout de même très utiles. L'examen était très visiblement basé sur la faculté de chacun à vaincre des ennemis plus nombreux, ils étaient lâchés sur un terrain urbain grouillant de robots qu'ils devaient éliminer pour remporter un certain nombre de points. Dés le début, Jay' avait décidé de faire cavalier seul et le plus vite possible pour creuser l'écart et montrer qui était le patron. Mais le simple fait que les candidats étaient nombreux suffisait à rendre la chose plus compliquée, ils s'entre-tuaient presque pour se voler les points, pendant que d'autres se regroupaient pour s'imposer plus facilement. Slalomant à une belle vitesse grâce à ses chaussures-à-roulettes entre les débris qui jonchaient déjà le béton, le garçon tirait à vue sur tout ce qui semblait robotique, et les mettait hors-d'état avec la surcharge électrique qu'infligeaient ses projectiles. En réalité, l'examen en lui-même reposait sur des principes simples, mais ce qui choqua le plus le fils Tyson restait la cruauté de l'être humain. Il n'était pas tranquille, l'on essayait de lui mettre des bâtons dans les roues pour qu'il n'avance pas, et il le comprit dés lors qu'une mèche de cheveux robuste s'enroula autour de sa jambe pour le faire tomber dans sa course. Une jeune fille était à l'origine de tout ça, elle contrôlait sa chevelure comme des tentacules, et semblait prendre un plaisir sadique à s'en prendre davantage aux participants qu'aux robots ! La foi en l'humanité lui fut à moitié restaurée lorsqu'un garçon qu'il se souvenait avoir fréquenté durant ses années dans le privé vint à son secours, s'alliant tous les deux pour échapper à la demoiselle. Ils décidèrent alors de faire cause commune pour encore quelques instants, juste le temps de récolter assez de points pour s'assurer le passage. Ils étaient dans les parages quand le gigantesque monstre métallique qui ne rapportait aucun point se montra, et pouvaient assister à la scène lorsque ce garçon bizarre le démonta d'un seul coup de poing pour sauver une jeunette. Ce fut à ce moment précis que le cerveau de Jaymore s'éclaira d'une ampoule supplémentaire : il capta enfin que l'utilité de cet ennemi valant 0 point n'était autre que tester le courage et l'héroïsme des participants, et de ce fait, il se sentit immensément honteux. D'abord parce que son super-cerveau ne l'avait compris que trop tard, mais aussi et surtout parce qu'il n'avait pas réagi comme le héro qu'il aspire à devenir, il s'était comporté comme un égoïste et réalisa alors que sa façon d'agir seul ne correspondait pas aux qualités d'un vrai héro.
Le test pratique terminé, le garçon au cerveau lourd put souffler sur le test écrit, répondant aux questions comme il en avait toujours eu l'habitude. C'était un vrai soulagement que Yuuei incluse un exercice de ce genre, parce que s'il se basait seulement sur ses prouesses à l'examen d'aptitudes, alors Jaymore ne serait certainement pas passé avec les nombreux points d'avance qu'il récolta sur le test de connaissances.

♦ Il n'en doutait absolument pas, Jaymore Tyson était officiellement devenu un élève de la célèbre Académie Yuuei, et intégra la classe 1-B avec la ferme intention de renforcer ses compétences pour prouver à son macho de père que les muscles n'étaient pas les seuls outils pour faire régner l'ordre dans ce monde où le mal est omniprésent et où les héros étaient de plus en plus demandés.



Très rapidement, moi c'est Leego, j'ai 18 ans et je suis ♀. J'ai connu le forum grâce à un top-site, et je suis le DC de Kuragari Usu. Mon perso c'est Kilik Rung. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 19 Sep - 16:36
Bienvenue parmi nous ! Je te laisse faire tranquillement ta fiche, n'hésite pas à nous prévenir si tu as besoin d'aide pour la faire ou quand elle sera prête et on viendra voir ça.

En attendant, on t'attend sur la CB Wink
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jaymore Tyson
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 5

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Ven 30 Sep - 10:12
♦️ Bonjour,
Merci pour l'accueil, je viens annoncer que ma fiche est terminée :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 1 Oct - 2:21
Bienvenue ! Un nom franchement classe que tu as là !

Le pouvoir est sympathique et je le valide. L'histoire est très bien écrite, rien à y redire.

Tu es donc officiellement validé !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Alkar Sen'tetsu( Terminé)
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Présentations-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310