AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Dim 9 Oct - 13:18


 
Solitude, amie ou ennemie ?





 

C'était un jour comme un autre à l'Académie Yuuei. Les cours se déroulaient sans encombre, Nayami termina sa journée avec sa classe principale, les 1-D. Ils avaient montré une détermination assez forte pour leur cours du jour : elle les avait fait courir un bon moment sur un terrain accidenté, chacun devait y aller jusqu'à atteindre sa limite. Une fois cela fait, il devait continuer encore cinq bonnes minutes à pleine puissance. Ils avaient craché leurs poumons, ils s'étaient plaint avec le peu de force qui leur restait, mais ils avaient compris le but de l'exercice : les faire se dépasser. Et maintenant, la professeure était affalée sur une des chaises de la salle des profs, une bouteille d'eau presque vide à la main. Elle faisait presque tous les exercices avec ses élèves, d'abord parce qu'elle ne supportait pas l'idée d'un professeur de sport figé sur place et ensuite parce que cela lui permettait de garder la forme. Mais là, pour le coup, elle avait également donné de sa personne aujourd'hui. Les élèves se plaignaient d'avoir une heure ou deux dans la journée, Nayami faisait cela sept à huit heures par jour. Mais c'était bon.

Elle toussota légèrement. Il était dix-huit heures, les autres professeurs avaient presque tous quittés l'Académie et, en tout cas, elle était seule dans la salle. Rien ne l'attendait chez elle, pas même un animal de compagnie, alors elle pouvait se permettre de prendre son temps. De toute manière, elle savait déjà qu'elle allait passer sa soirée devant un animé avec un bol de nouilles instantanées dans les mains. Elle ferma les yeux et s'étala sur la table, la tête posée dans ses bras croisés.

« J'ai la fleeeeeeeemme ! »
gémit-elle en frottant ses yeux contre sa manche.

Il était difficile de l'admettre mais elle commençait à se sentir un peu seule. Elle parlait bien avec deux ou trois collègues professeurs de sport dans la journée, mais leurs conversations tournaient inlassablement autour des élèves. La jeune femme sortit son téléphone. Peut-être qu'elle pourrait appeler une amie et- Non, très mauvaise idée. D'abord parce qu'elle détestait parler au téléphone, ensuite parce qu'elle ne voulait pas déranger ces personnes.

Grommelant contre elle-même, Nayami se rentra davantage sur elle-même, essayant de chasser cette sensation de solitude qui la saisissait de plus en plus fréquemment. Elle n'était pas nostalgique de ses années de Super Héros, mais si cela continuait ainsi, elle n'allait pas tarder à ressentir une telle émotion, beurk ! Elle se leva brusquement et se mit à faire les cent pas dans la salle vide. L'écho de ses pas se répercutait sur les murs, et elle décida de divertir son esprit en réfléchissant à ce qu'elle allait faire faire à ses élèves le lendemain. Elle parlait à voix haute, de toute manière, personne n'était présent pour lui en faire la remarque ni penser qu'elle était devenue folle.





 
Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
  © Halloween sur Never-Utopia

 

_________________

That's another shadow:
 



Dernière édition par Nayami Kagebari le Mar 11 Oct - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Lun 10 Oct - 1:46

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
452 mots

La sonnerie des cours se fait entendre et ma classe ne perd pas de temps, se levant assez rapidement affaires rangées, avant de partir les uns après les autres, m'adressant, pour la majorité, des "au-revoir", bonne fin de journée" et autres. Je réponds à chacun, effaçant le cours sur les modifications chimiques liées aux transformations physiques d'un Alter de transformation du corps en roche. Un cours qui pourrait être qualifié de "poussé" pour beaucoup, mais je m'efforçais toujours de l'expliquer de manière claire et concise; alors je ne me faisais guère de soucis sur la compréhension de mes élèves, qui étaient, dans l'ensemble bien éveillés. La minorité qui dormait au fond de la salle, ils ont déjà été rappelés à l'ordre une fois et ils ont su être plus attentifs, pour la fin du cours...
Au final, ce fut un cours plutôt basique, avec ses plus et ses moins...

Après avoir fait un brin de rangement dans la salle de classe, je ferme la porte de la salle, mon sac à bandoulière à l'épaule, marchant tranquillement dans les couloirs déserts. C'était rare que des élèves traînent dans les couloirs, après les cours, surtout en fin de journée.
Je marche tranquillement dans les couloirs du lycée, n'ayant pas spécialement envie de rentrer chez moi tout de suite. Mes cours sont tous à jour, bien rangés en piles ordonnées, dans un classeur chez moi. Je n'ai rien de prévu spécialement, en terme de loisirs ou d'autres moyens de passer le temps...

Allant pour déposer mes affaires à la salle des professeurs, avant de rentrer chez moi, espérant trouver un truc à faire en chemin., j'entends une voix féminine dans la salle, alors que j'allais poser ma main sur la poignée de la porte.
Restant en suspens un moment, j'ouvre la porte, pour trouver le professeur de sport affalée sur une chaise, une bouteille d'eau sur le coté.
Je savais qu'elle était professeur titulaire d'une classe, tout comme moi. On avait pris nos fonctions dans la même période... Après, il est vrai que je n'ai pas non plus pris le temps de discuter avec mes collègues, depuis mon arrivée ici.

J'entre dans la salle, déposant mon sac sur mon bureau:

-Euh... Bonsoir...
Je ne pensais pas que des personnes seraient encore là à cette heure...


Bon, le premier contact est fait... Cela devrait bien se passer, à partir de maintenant...
Je n'ai pas de difficultés particulières sur le plan social, loin de là... C'est juste que j'ai du mal à entamer les conversations, encore moins avec des personnes que je ne connais pas...



Dernière édition par Eirin Hirano le Lun 17 Oct - 1:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Mar 11 Oct - 18:46


 
Solitude, amie ou ennemie ?


 

Seule ? Peut-être pas tant que ça finalement. Nayami finit par se rasseoir et par retourner à sa position initiale, c'est-à-dire celle du collégien lassé de son cours et qui attend que l'heure passe. Elle avait souvent adopté cette posture à cette époque, mauvaise habitude qu'elle avait prise suite à ses drôles de fréquentations. Et cela ne l'avait finalement pas tout à fait quitté. Elle soupira, fatiguée. Elle venait au lycée, seule. Elle repartait, seule. Elle mangeait, seule. Elle parlait, seule. Le problème était, et il en avait toujours été ainsi, qu'elle avait oublié comment parlé aux gens de manière simple. La femme qu'elle était ne savait pas ouvrir la bouche pour parler de la pluie et du beau temps, par manque de savoir-faire mais aussi par peur secrète de déranger son interlocuteur. Alors elle devait se contenter des bouts de conversations utiles, ou elle attendait simplement qu'une autre personne entame la discussion.

Soudain, le bruit d'une porte qu'on ouvre attira son attention. Elle releva brusquement les yeux vers la personne qui venait d'entrer : une jeune femme d'une vingtaine d'années, à la longue chevelure ébène et au visage adorable. Si Nayami se souvenait bien du jour de rentrée des professeurs, il s'agissait d'une professeure de Sciences. Elle l'avait parfois croisé dans les couloirs, mais bon, comme leurs matières n'avaient pas vraiment de sujets communs, elles n'avaient jamais engagé de discussion ensemble. La demoiselle voulu se redresser prestement, honteuse de sa position, mais elle alla trop vite, s'emmêla les pinceaux et finit par tomber sur le côté. La chaise se renversa également, en un grand bruit métallique. Nayami, rouge de honte, se releva et remit tout en place avec des gestes pressés.

« Ah euh désolée... Bonjour ! Euh... Mademoiselle Hirano si j'ai bonne mémoire ? »

Elle passa un bras derrière sa tête, plus embarrassée que jamais. Son visage avait cependant repris son teint habituel, aussi rapidement que le rouge lui était monté aux joues.

« Je.. Hahem. J'étais en train de prévoir mes cours pour demain. Ahah. »

Pitoyable comme excuse. Comme si un professeur de sport allait passer 3 000 ans à préparer une heure de cours. Pourquoi ne pas avouer que tu ne voulais simplement pas rentrer chez toi comme une pauvre loque ? Nayami chassa rapidement ses pensées négatives et adressa un léger sourire à son interlocutrice.

« Je ne pensais pas non plus voir quelqu'un ici, vu l'heure. » dit-elle avec un petit air curieux.



 
Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
 © Halloween sur Never-Utopia

 

_________________

That's another shadow:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Mar 11 Oct - 22:10

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
369 mots

Le moins que l'on puisse dire, c'est que mon entrée et mon interruption font de l'effet à ma collègue, qui tombe littéralement à la renverse de sa chaise. Alors que je m'avançai pour l'aider à se relever, elle se redresse précipitamment, remettant la chaise en place, toujours de manière précipitée. Elle s’excuse rapidement, avant de me saluer... Et c'est vrai que c'est bien la première fois que l'on parle ensemble... Après tout, nous avons toutes deux prises nos fonctions d'enseignantes il y a encore très peu de temps...

J'incline alors la tête, dans une légère révérence, avec un sourire:

-Oui, c'est bien ça. Bonjour et enchantée... Madame Kagebari, si je ne m'abuse?

Pour éviter de rester immobile à rien faire ou dire, je m'avance vers mon bureau, déposant mes cours dans mon tiroir, entreprenant de faire un brin de rangement et de classement.

Je relève la tête, suite à la deuxième tirade de la professeur de sport. Autant, je ne savais pas quoi faire ou dire, suite à la première tirade, sur les raisons de sa présence tardive dans la salle des professeurs. Mais, j'étais plus encline à pouvoir répondre à la deuxième, concernant les propres raisons de ma présence ici.

Je passe la main dans mes cheveux un temps, avant de doucement secouer la tête:

-Eh bien... Disons que je ne suis pas spécialement pressée de rentrer chez moi... J'ai préféré traîner un peu dans ma salle de cours et dans les couloirs du lycée, espérant trouver un truc intéressant à faire, en sortant du travail...
Et... Pour vous? Quelle est la raison de cette... "flemme"?


À peine cette question était-elle posée que je secouais vivement la tête:

-Euh... Je suis désolée... Je ne voulais pas écouter aux portes... mais disons que je suis arrivée au moment où vous vous écriiez ceci... Et on peut dire que ça m'a, pour le moins, surpris d'entendre ça...

Bon sang, mon franc-parler a encore frappé... Il faut que je dissipe tout de suite les éventuels malentendus... Il ne faut pas que je donne de moi la fausse image d'une fouineuse, commère ou autre...



Dernière édition par Eirin Hirano le Lun 17 Oct - 1:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Dim 16 Oct - 12:28


Solitude, amie ou ennemie ?



Droite à côté de la chaise qu'elle venait de redresser, Nayami observa avec attention la jeune professeure. Elle était nouvelle de cette année, contrairement à la professeure de sport qui avait déjà un an de bouteille (même si la plupart de ses collègues le savait à peine, tant elle était discrète), et pourtant, la demoiselle Hirano dégageait déjà tout le sérieux d'un véritable professeur. A moins que ce ne soit une forme de manifestation de timidité ? Nayami n'aurait su le dire aussi rapidement. Elle détourna un peu le regard au bout de quelques instants, ne souhaitant tout de même pas mettre son interlocutrice mal à l'aise.

Quand Eirin lui demanda de quoi elle avait la flemme, l'ex-Super entrouvrit légèrement les lèvres, surprise que sa voix ait porté aussi loin. La professeure de Sciences se justifia immédiatement et précisa qu'elle n'avait pas espionné ou quoi que ce soit dans le genre, et sa manière de le dire en était fort comique. Nayami finit par éclairer son visage d'un sourire gêné mais amical, elle la croyait sur parole et de toute manière, ce n'était pas quelque chose qu'elle voulait cacher à tout prix. D'un geste de la main, elle invita sa collègue à prendre place et, se tournant vers la machine à boissons chaudes, elle lui demanda du regard si elle souhaitait quelque chose. En même temps, elle se fit couler pour elle-même de l'eau chaude afin de se préparer une infusion.

« Eh bien, pour ne rien vous cacher, j'ai eu une sacrée journée avec mes élèves, et je ne me sens pas l'énergie de rentrer jusqu'à chez moi à pied. »

Ce qui était en partie vrai. Elle n'allait tout de même pas aborder le sujet au combien sensible et déprimant de la solitude, il n'était pas question d'embêter sa jeune collègue avec ses états d'âme. De toute manière, c'était un sentiment qui allait sans doute finir par lui passer. Tout finissait par passer, la tristesse, la haine, l'amour, le désir... Alors, pourquoi pas la solitude ?

« Et sinon, vous avez trouvé un truc intéressant à faire ici ? Parce que cela pourrait bien m'intéresser, si je reste camper sur place ! » demanda-t-elle en riant légèrement.

Ce n'était pas drôle, elle le savait. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.




Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
© Halloween sur Never-Utopia


_________________

That's another shadow:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Lun 17 Oct - 1:13

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
516 mots

J'attends une réaction, une parole de la part de ma collègue et le simple fait de la voir détourner le regard n'est pas pour me rassurer, loin de là... Finalement, elle finit par sourire et je sens une certaine tension disparaître de mon corps et de mon esprit. Je ne peux m'empêcher de laisser échapper un léger soupir de soulagement, rassurée de ne pas avoir été congédiée ou invectivée de quelconque façon...

Elle me propose, d'un simple regard, de prendre quelque chose au distributeur de boissons et, en voyant l'eau chaude couler dans son gobelet, je hoche la tête rapidement, souriant à mon tour:

-Un thé serait parfait, merci beaucoup.

Alors que le thé se prépare, madame Kagebari me raconte sa journée. En entendant cette dernière, je ne peux m'empêcher de penser à mes journées de cours, qui semblent être à l'opposée de celles de cette professeure...
Nos élèves semblent avoir des réactions diamétralement opposées à nos deux matières enseignées... De son coté, ils ont l'air suffisamment enthousiastes et appliqués pour épuiser ma collègue (sur le coup, je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose, vu comment elle est, à la fin d'une journée)... Mais, du mien, j'ai pas mal d'élèves qui piquent du nez en cours et qui ont un "enthousiasme" très... "relatif"... Enfin bon, j'imagine que, pour de futurs héros, les sports semblent plus adaptés que les sciences...

Cependant, en l'entendant parler du fait d'être trop épuisée pour rentrer chez elle, là j'ai une solution toute trouvée. Je sors, d'une poche de ma robe, mes clés de voiture (une occasion trouvée sur le Net, quelques temps après mon arrivée au Japon), les montrant un instant à ma collègue:

-Si vous voulez, je peux vous ramener. Cela ne me dérangerait pas de faire un détour, avant de rentrer chez moi... Limite, ça m'arrangerait...

En remettant les clés dans ma poche, je repense rapidement à mon arrivée ici... J'avais une telle bougeotte... En plus de faire mes différents entretiens, pour trouver une école où enseigner, j'avais passé mon permis, prête à partir dans une école à dix kilomètres de chez moi. J'avais carburé durant plusieurs mois, plusieurs années, sans même penser une seule fois à prendre du recul, des vacances, même un moment pour souffler...

Je reporte à nouveau mon attention vers ma collègue, pour répondre à sa question, en soupirant légèrement, haussant les épaules:

-Hum... Eh bien... Non pas vraiment, à vrai dire... C'est pas que je n'aime pas travailler ici, encore moins envisager de rester ici quelques temps après la fin des cours... Mais bon... disons qu'après des cours, où une dizaine d'élèves se met à piquer du nez, m'obligeant à jouer le réveil-après-midi, je n'ai... pas vraiment envie de faire grand chose non plus...

Je passe la main dans ma longue chevelure un temps, avant de lever les yeux vers madame Kagebari... avant de laisser échapper un petit rire à mon tour...



Dernière édition par Eirin Hirano le Jeu 20 Oct - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Jeu 20 Oct - 6:12


Solitude, amie ou ennemie ?



Dès que sa collègue lui répondit, elle entama la préparation de son thé. Enfin, "préparation"... Ce n'était toujours qu'un sachet de thé qu'on trempait dans de l'eau chaude, rien à voir avec le véritable thé que pouvaient préparer la plupart des salons de la ville. Mais Nayami n'était pas douée avec les théières classiques, et puis elle était trop fatiguée pour faire un service en bonne et due forme. Elle revint vers la table des professeurs avec les deux mugs fumant, et elle en plaça un devant son interlocutrice. Elle prit ensuite place sur la chaise qu'elle avait, peu de temps avant, renversé de surprise et elle laissa ses mains autour de la tasse afin d'en capter un peu de chaleur. Elle porta ensuite son regard vers sa collègue, l'écoutant calmement.

Quand Eirin sortit ses clés de voiture et se proposa de la raccompagner, Nayami était en train de prendre une gorgée de thé. La surprise la fit avaler de travers, et elle toussa un peu avant de finir étouffée. C'était quoi cette gentillesse ? Les yeux ronds, la jeune femme secoua légèrement la tête de gauche à droite, extrêmement gênée. Certes, elle ne pouvait rêver plus simple, mais elle se doutait que sa collègue risquait de faire un détour. Et de plus, elle se verrait obligée d'au moins lui offrir un thé une fois arrivées chez elle, et... comment dire... Son appartement était tellement en désordre que la dernière personne a être passée chez elle lui avait demandé si elle n'avait pas été cambriolée. Alors non, elle ne pouvait pas accepter, aussi tentant cela soit-il.

« C'est très sympathique, vraiment, mais je ne disais pas ça pour abuser de votre t- » Les mots moururent dans sa gorge quand elle entendit ce que la professeur de sciences ajouta.

Alors elles étaient toutes les deux dans le même état d'épuisement mental ? Sa collègue parce que peu s'intéressaient à sa matière, et elle-même parce que certains élèves en demandaient trop. Bonjour le duo ! Et l'année venait à peine de commencer... Nayami s'était souvent demandée comment les autres professeurs faisaient pour tenir le coup. Peut-être qu'ils avaient suffisamment d'activités sociales pour chasser les tracas des cours loin d'eux ? Sans doute, car c'était ce qui lui manquait personnellement. Soudain, elle se leva et alla fouiller dans un coin de la salle. Une idée lui avait traversé l'esprit, mais où était cette foutue chose ? Elle regarda dans une armoire. Non. Sur une étagère. Non plus. Dans un vieux carton. Bingo ! Elle revint sur ses pas, un projecteur CD-DVD dans les mains.

« Si cela vous va, nous pourrions peut-être regarder un film ? On mérite bien ça après une journée aussi chargée ! » dit-elle en souriant largement.

Nayami ne savait pas trop ce qu'elle faisait. Elle ne savait même pas si elle trouverait un film intéressant à mettre, mais c'était peut-être mieux que rien. Parce qu'au final, même si Eirin la raccompagnait chez elle, elle allait encore plus déprimer, elle le savait pertinemment.

HRP. Pardon pour le temps de réponse, j'ai eu pas mal de choses à faire et on vient d'adopter un chaton ^^" Je pense que la petite bouille risque de beaucoup m'accaparer, donc désolée d'avance si cela me retarde =O




Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
© Halloween sur Never-Utopia


_________________

That's another shadow:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Jeu 20 Oct - 18:11

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
546 mots

Au cours de la conversation, je reçois une tasse de thé chaud de la part de ma collègue. Je la remercie d'un signe de tête, enserrant doucement la tasse entre mes mains, pour capter la chaleur. C'était une des choses que j'appréciais avec ce "moment thé". En boire une bonne tasse, après le travail, tout en profitant de l'instant pour me détendre un peu, avant de me remettre au travail, avec les corrections et préparations de prochains cours.

En tout cas, je m'attendais un peu à voir une telle réaction de la part du Professeur de Sport, lorsque je lui ai proposée de la raccompagner. Elle ne veut pas abuser de ma gentillesse, mais, si je lui propose, c'est bien que j'ai l'envie et même le temps de le faire et que ça ne me dérange pas.

Je secoue la tête:

-Vous n'abusez pas de ma gentillesse. Et puis, je vous l'ai proposée, sans me forcer. Cela me fait plaisir d'aider les gens. Et bien sûr, pas question de me parler de contrepartie; je fais ça sans vouloir quelque chose en retour.

Alors que je répondais à ma collègue, cette dernière se levait assez brusquement, se mettant à fouiller dans les armoires de la salle, semblant chercher quelque chose... Vu comment elle a l'air relativement nerveuse, je ne vais pas lui proposer mon aide, me contentant de boire une gorgée de thé, soupirant d'aise. Au moins, l'instant "thé chaud" sera arrivé plus vite que prévu et ce n'est pas pour me déplaire, loin de là. On dira que ce thé sera la contrepartie pour le raccompagnement en voiture.

Madame Kagebari revient alors vers moi, un projecteur dans les mains... Regarder un film? Hum... C'est un peu particulier comme demande...

Je hausse les épaules, avec un sourire:

-Pourquoi pas, j'ai rien et personne qui m'attend chez moi, à part mes cours à préparer... même si j'ai déjà préparé mes cours pour les deux prochains mois...

Je finis par laisser échapper un rire bref. C'est vrai qu'en ce moment, je fais vraiment plus rien, en dehors du travail. Je passe mon temps libre à préparer mes cours et du coup, je prends de plus en plus d'avance sur le programme et, à ce rythme, j'aurais terminé la préparation de mes cours, avant la fin de mon premier trimestre...

Je croise les bras et les jambes, après avoir pris une autre gorgée de thé, réfléchissant un moment:

-Hum... Après, pour ce qui serait de la sélection du film... Je n'ai pas dé préférence particulière. Tout me va. Alors, n’hésitez pas à prendre ce qui vous plaît.

Ce que je veux dire par "pas de préférence particulière", c'est surtout que je ne connais pas grand chose en culture cinématographique... En Italie, pendant ma scolarité, je suis bien allé deux trois fois au cinéma, avec d'autres élèves de ma classe, mais bon, ça remonte à quelques années et j'ai déjà oublié ce qu'on avait regardé...
Donc, du coup, je préfère ne rien dire et laisser ma collègue choisir. Après tout, el but principal de l'activité, c'est de faire passer le temps.



Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Lun 21 Nov - 17:28


Solitude, amie ou ennemie ?


Face à ce qu'elle prit comme un manque d'enthousiasme de la part de sa collègue, Nayami se sentit un peu désemparée. En mission, elle savait toujours aisément sociabiliser avec les autres, mais dès qu'il s'agissait de sa vie personnelle, elle ne savait plus sur quel pied danser. Là, il était clair qu'elle avait brûler mille et unes étapes. Elle venait à peine de rencontrer sa collègue, elle ne pouvait clairement pas l'inviter à rester squatter à l'Académie pour regarder un film débile. Non. Ce n'était pas ainsi que les professeurs agissaient entre eux. La demoiselle reposa doucement le projecteur sur l'une des tables et se mit à réfléchir comme si sa vie en dépendait. Elle se repassait à vitesse grand V toutes les brides de conversations entendues entre d'autres collègues. Elle cherchait une idée qui pourrait les distraire toutes les deux et qui, en même temps, ne la ferait pas passer pour au choix une désespérée ou une psychopathe.

Pendant ce temps de réfléxion, elle tournait légèrement le dos à Eirin et elle marmonnait derrière sa main. Son regard était fixé sur le sol, elle clignait à peine des yeux. Si elle était bizarre ? Oui, sans doute. Peut-être pas autant que certains autres professeurs, mais ceux-là avaient au moins le mérite de savoir communiquer avec leurs pairs. Nayami était un peu un cas désespéré. Mais elle persévérait, parce qu'elle n'aimait pas s'avouer vaincue. Finalement, un petit tract posé sur le bord d'un casier finit par attirer son attention. Un bar à sushis. Ce n'était pas une mauvaise idée, après tout, l'heure du repas approchait et- Brusquement, la super héroïne se rendit compte qu'elle avait délaissé son interlocutrice tout le long de sa réflexion. Elle se tourna vers elle avec un regard penaud.

« Je... Euh... Ah... Mmmm... Je suis... confuse. Je- Je ne suis pas très douée pour... parler. Euh... » commença-t-elle à bredouiller.

Les choses allaient de mal en pis. Si elle commençait à bredouiller maintenant, elle n'allait jamais réussir à soutenir une conversation. Du nerf ! Elle allait devoir se motiver mentalement une bonne fois pour toute parce que là, elle passait vraiment pour une asociale de première catégorie. Nayami se tordit légèrement les mains et fit un pas vers Eirin. Ses joues s'étaient légèrement empourprées. Elle inspira profondément, et finit par retrouver un semblant de calme.

« Désolée, je suis un peu épuisée mentalement et, bon, je pense que vous l'avez compris, je ne suis pas très à l'aise socialement. Mais, si jamais je ne vous ait pas encore totalement effrayée, souhaitez-vous aller dîner ? »




Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
© Halloween sur Never-Utopia


_________________

That's another shadow:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Mar 22 Nov - 23:35

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
378 mots

Hum... j'arrive d'avantage à cerner ma collègue... Je suis certaine d'une chose, après quelques minutes d'entretien avec elle: c'est qu'elle prend tout pour argent comptant et qu'elle monte facilement dans les tours "sentimentalement" parlant...
Ne serait-ce qu'au niveau de ses expressions, je comprends bien son humeur et mes réponses "brouillonnes" semblent interprétées bien étrangement pour ma collègue, qui panique et se met à bafouiller comme pas possible...

Bon, il va vraiment falloir que je calme les choses rapidement, sinon, non seulement on va tourner en rond, comme des chiens de faïence, mais en plus, la conversation risquerait de tourner court, donc 'une façon que je ne veux pas envisager.

Je finis par lever les deux mains, faisant un léger mouvement en avant deux trois fois, pour demander à mon interlocutrice de se calmer, tout en souriant:

-Allons, allons... Calmez-vous... J'ai bien répondu par la positive, pour le film et le reste, même si j'admets avoir été un peu désemparée au début, parce que ce ne sont pas des demandes que l'on me fait très souvent, encore moins sur mon lieu de travail...

Bon, au moins, ma collègue semble retrouver une certaine contenance et sérénité. C'est déjà ça de pris... Je ne vois pas l'intérêt de mener une conversation "amicale", tout en étant stressé et sur le qui-vive.

Je reste silencieuse un temps, avant de hocher la tête une unique fois, avec un sourire:

-Le dîner me va très bien. Cela coupera bien avec la journée de cours et ça me changera clairement du fait de rentrer constamment chez moi, directement après les cours.

C'est vrai que j'avais rapidement pris une certaine routine de rentrer chez moi directement après les cours. Je sortais que très rarement après l'école et c'était plus de "rapides détours", histoire de me changer les idées et changer un peu du quotidien... Mais bon, c'est le genre de choses que je fais toute seule, depuis mon arrivée au Japon...
Faire des choses en groupe (oui, un groupe de deux, c'est un peu "petit"), cela fait longtemps que je n'ai pas fais ça et ça pourrait être sympathique de casser un peu la routine habituelle...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayami Kagebari



Messages : 22
Date d'inscription : 06/10/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sport et titulaire de la 1-D
Alter: Walking Shadow
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Jeu 24 Nov - 14:41


Solitude, amie ou ennemie ?


Le visage de Nayami s'illumina d'un grand sourire. C'était bien la première fois qu'un collègue acceptait sa proposition. D'ordinaire, ils avaient toujours quelque chose de prévu, et que leur excuse était bidon ou réelle, la jeune femme s'en moquait bien à chaque fois. Parce qu'elle avait toujours cru au jour où finalement quelqu'un dirait oui, malgré son manque d'aisance et sa bizarrerie. Et ce jour était venu, Alléluia ! Mais bien qu'elle était hyper heureuse à l'intérieure, elle s'efforçait de rester calme en apparence. Madame Hirano avait eu l'air assez gênée par ses débordements et ses balbutiements, alors elle allait devoir rester maîtresse d'elle-même toute la soirée. Mais bon sang que ça faisait du bien ! Pour simplement montrer son engouement, elle applaudit deux fois, légèrement.

Un autre problème allait bientôt se profiler à l'horizon : où iraient-elles manger ? Parce que le centre de la ville regorgeait de restaurants et petits snacks tous aussi bons les uns que les autres. A chaque fois qu'elle se faisait plaisir en mangeant à l'extérieur, elle savait qu'elle devrait faire face à un choix cornélien. Enfin, elle n'allait pas ennuyer l'autre professeur avec cela, elles verraient bien en route ou même une fois sur place. Il fallait laisser un peu de place à l'improvisation dans ce monde. Toutefois, avant de quitter l'école, Nayami avait besoin de récupérer deux ou trois affaires dans son casier. Elle retourna près de la table où elle avait laissé son thé, prit la tasse et en but une grande gorgée.

« Eh bien, si vous souhaitez y aller, je ne demande que quelques instants pour me rassembler. » dit-elle en adressant un autre sourire à sa collègue.

L'héroïne se tourna vers son petite casier, l'ouvrit et en sortit un manuel de travail ainsi qu'un roman emprunté à la bibliothèque de l'école. Elle glissa ensuite les livres dans son sac, prit ses kamas en mousse qui traînaient dans un coin et les installa dans le casier. Elle referma ensuite celui-ci, après avoir récupéré son masque de Nô qu'elle posa sur sa tête. Nayami se tourna ensuite vers Eirin pour lui indiquer qu'elle était prête.




Eirin Hirano
PSYCHOMETRA
Nayami Kagebari
WALKING SHADOW
© Halloween sur Never-Utopia


_________________

That's another shadow:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirin Hirano



Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2016

Fiche de Pouvoir
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Points d'Individualités: 500

MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Jeu 24 Nov - 20:47

Solitude, amie ou ennemie?

ft. Nayami Kagebari
327 mots

Peu à peu, je vois ma collègue se détendre, à mon grand soulagement. Je ne me voyais pas vraiment poursuivre une conversation "classique" avec quelqu'un qui stresserait sans arrêt, pour je ne sais quelle raison... Et puis, j'ai donné une ouverture pour qu'elle puisse se calmer d'elle-même et j'étais rassurée de voir qu'elle a pu reprendre une certaine contenance.

Pendant que madame Kagebari se prépare, je vais également pour faire un brin de rangement, après avoir bu une gorgée de thé. Je range les quelques feuilles de cours dans mes tiroirs, réajuste deux trois choses sur mon bureau, jette un stylo qui n'a plus d'encre, avant de le remplacer de suite, avec une petite réserve installée au fond d'un tiroir.

Une fois prête, après avoir enfilé une veste en laine noire et avoir récupéré mon sac à bandoulière, je sors à nouveau les clés de voiture de ma poche, regardant ma collègue, avec un regard interrogateur, non sans afficher un léger sourire:

-Alors... Concernant le moyen de transport... on prendra ma voiture, ou ce sera suffisamment proche, pour pouvoir y aller à pied?
Dans tous les cas, je suivrais vos instructions. Je ne connais pas grand chose par rapport aux restaurants de la ville... et pour être franche, n'importe quel restaurant m'irait.


C'est vrai que, malgré le fait que je sois installée au Japon depuis quelques années, je n'ai pas vraiment prêté attention à tout ce qui était divertissement et autres, étant plus occupée à m'installer, à chercher du travail, à m'organiser dans ma vie de tous les jours etc etc...
C'est pas que je ne sais pas prendre du temps pour moi, mais bon, faire les choses seule, ce n'est guère attrayant, surtout quand on débarque dans un pays dont on ne sait pas grand chose, après avoir vécu une bonne partie de sa vie sur un autre continent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude, amie ou ennemie ? [Pv. Eirin Hirano]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Solitude, amie de mes nuit, et tombe, tombe la pluie... [Privé]
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» Amie ou ennemie ? (PV Tempète de Neige)
» Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]
» Amie ou Ennemie ? [Feat Xena]Université

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bureau des Profs-
Sauter vers: