AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ange ou démon ? Sommes-nous obligés de choisir ? Présentation de Kuro TSUBASA [Terminée]

 :: Anciennes Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kuro Tsubasa
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 21
Mar 25 Oct - 1:02
You're My Hero

   
Kuro TSUBASA

   
Quoiqu'il arrive.. Je continuerai à aller de l'avant !

   

   Nom : TSUBASA
   Prénom(s) : Kuro
   Surnom : /
   Âge : 17 ans
   Nationalité : Japonais
   Département : Héros
   Année et Classe : 2-B

   
Particularités de votre santé ?
   En bonne santé. Souffre de maux de têtes et de douleurs physique au niveau de cœur de façon chronique.

   Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
   Pour trouver ma place dans ce vaste monde et surtout pour pouvoir utiliser mes pouvoirs sans avoir à payer...

   Vos Hobbys ?
   Manger, dessiner des paysages, jouer du piano, se relaxer et ne rien faire.

   Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
   Aucune condition pour utiliser ses ailes à part ne pas utiliser son pouvoir de téléportation par portails. Pour les portails, en plus de ne pas activer ses ailes, il faut connaître le lieu où se rendre ou y être déjà allé pour pouvoir le visualiser. Limite portée à 2 portails simultanément ouverts pour l'instant. Les photos ne sont pas une représentation suffisante pour connaître un lieu et s'y rendre par portail.


   

The Winged Traveler


Kuro a la particularité de posséder deux alters de type activation qui sont de nature opposées. Des grandes ailes blanches magnifiques poussent dans son dos lorsqu'il en a envie et lui permettent de voler sur de longues distances. Elles sont puissantes et n'ont jamais failli.

Son second alter lui permet d'ouvrir un portail vers des endroits qui lui sont familiers ou qu'il peut voir. Il est très pratique pour effectuer des déplacements sur de longues distances. Il peut permettre à des personnes de les franchir mais ne peut en ouvrir que deux simultanément pour l'instant.

Le seul bémol est que la dualité de ses alters l'empêche de les utiliser en même temps et que lorsqu'un d'entre eux essaie de prendre l'ascendance sur l'autre il est sujet à de fortes douleurs. Lorsque ce sont ses ailes, son cœur se serre et il ressent une forte douleur dans son torse mais lorsqu'il s'agit de son autre alter, sa marque au visage le fait souffrir et une forte migraine ophtalmique le paralyse.

   


   
You look awful. Perfect.

Kuro porte des vêtements relativement simples. Il porte bien souvent un pull blanc, un jean noir et des baskets. Quand il sort, il est enfile la plupart du temps une longue veste noire avec des épaulières blanches.

Il fait un mètre soixante quinze pour soixante cinq kilos, ses muscles sont bien dessinés mais il est loin d'avoir une forte masse musculaire. A première vue, il a un petit air punk ou gothique, les avis sont mitigés.

La première chose que l'on remarque chez lui sont ses cheveux blancs et la marque sur son front traversant son œil gauche. Ses yeux bleus et ses cheveux lui donnent un air innocent. Ses traits fins renforcent la douceur de son visage. Serait-ce un ange? Mais ce pentacle sur son front et cette marque? Non! Ce ne peut-être un ange! Serait-ce alors un démon?

   
My mind is telling me no...

Kuro est un être qui a été brisé à plusieurs reprises mais aussi qui a su trouver la force de se relever et d'aller de l'avant. Aller de l'avant quoiqu'il arrive est devenu son credo.

Il est de nature assez prévoyant, calme, taquin et joyeux. Il sourit souvent et a un bon fond. Son tuteur lui disait souvent qu'il était trop tendre pour être un vilain et trop idéaliste pour être héros. Son sourire est aussi un masque pour cacher sa tristesse, parfois sa colère et d'autrefois est juste sincère parce qu'il profite de chaque instant et est heureux. Il est assez secret et cache une mélancolie profonde qui ne s'accentue qu'à certaines dates.

Il n'a jamais été un modèle de courage mais n'est jamais resté inactif face au danger. Globe trotter, il cherche sa place dans ce vaste monde et a décidé de s'inscrire à l'académie pour contrôler ses alters, acquérir une licence et peut-être trouver sa voie.

   
Once upon a time...

   



PROLOGUE : THE SCIENTIST AND THE CHILDREN

Chine, complexe souterrain secret défense

Dans une nurserie se tenait une jeune femme avec un bloc note. Elle était vêtue d'une chemise bleue cintrée, une jupe blanche mi longue ainsi que de chaussures basses. Sa blouse blanche entrouverte portée de façon décontracté contrastait avec ses longs cheveux noirs soyeux, tirés, attachés et rabattus en chignon à l'arrière de sa tête. Seule dans la salle son visage aux traits fins était légèrement teinté de contrariété, son esprit plongé dans sa liste.

Sur cette dernière figurait une liste avec les références de chaque nourrisson. Chaque jour, elle commençait sa journée en vérifiant l'état de santé de chacun puis elle se dirigeait vers la garderie pour accompagner les sujets jusqu'à leurs médecins pour assurer leurs suivis.

En ce monde peuplé majoritairement par des super humains, les pouvoirs se déclenchaient pour la première fois vers l'âge de quatre à cinq ans. Le suivi de ces enfants était crucial pour comprendre comment ces pouvoirs étaient transmis et se développaient. Des recherches semblaient être menées sur le croisement de différents pouvoirs.

La liste vérifiée et le contrôle effectué, elle assurait ensuite le soutien psychologique des éveillés l'après-midi. Ceux qui avaient révélé leur pouvoir étaient encadrés par des psychologues afin d'éveiller leur curiosité et développer leurs connaissances. Sa journée se terminait à la cafétéria où elle buvait un café long avant de regagner son dortoir pour se relaxer.

La jeune femme soupira et se souvint alors de ses études. Elle qui avait un doctorat en psychologie et un master en biologie, elle qui avait mené de longues et fastidieuses études et était parvenue jusqu'à accéder à un poste de grande scientifique au sein du centre de recherche secret défense de Chine se retrouvait réduite à faire du baby-sitting. Elle sortait une photo de son journal intime et se demandait alors combien de ces enfants allaient encore périr demain...

Cela faisait déjà cinq ans qu'elle tenait un poste primé au sein de ce centre de recherche, elle avait priorisé sa carrière plutôt que sa vie privée et se demandait parfois ce que sa vie aurait été si elle avait fait un choix différent. Elle aurait peut-être été une douce mère de famille moins bien payée mais avec un mari aimant et deux enfants adorables. Elle s'assoupit sur ces douces pensées.

Cette nuit la jeune femme rêva qu'un incident avait lieu dans la zone B du centre, celle où était muté les enfants qui avaient plus de cinq ans et éveillé leurs pouvoirs. En effet, la scientifique ignorait ce qu'il advenait de ces derniers une fois mutés dans cette zone...

Elle se réveilla en sursaut, son cœur faisait des bonds dans sa poitrine et un très mauvais pressentiment stagnait dans son esprit... Ce rêve avait l'air si réel qu'elle était persuadée d'avoir fait un rêve prémonitoire. Alerte toute la journée, elle crut que c'était un futur proche mais ce ne fut qu'une journée comme les autres. Une journée de plus dans sa routine quotidienne...


Un mois plus tard.

C'était une journée qui devait être ordinaire. Une journée comme les autres pour notre dévouée scientifique mais ce jour-là rien n'allait. La journée commença par un réveil qui ne sonna pas, les piles s'étant déchargées la veille, le matin elle venait de finir de s'habiller et allait partir après avoir bu son café mais son empressement lui fit s'en mettre plein le chemisier. Il y avait des jours où l'on se demandait si le sort s'acharnait sur nous...

Ce jour-là, elle arriva en retard à la nurserie et lorsqu'elle fit le tour des nourrissons, elle dut en consoler deux qui s'étaient mis à pleurer sans raison apparente. Ce matin-là, elle allait accompagner le jeune sujet D-23 jusqu'à l'équipe médicale pour découvrir quel pouvait être son alter.

Il s'agissait d'un petit garçon aux cheveux noirs mi longs et aux magnifiques yeux bleus. Sa peau était aussi pâle, un héritage de sa mère et son sourire assez doux. Son nez était légèrement retroussé ce qui accentuait son air mignon et innocent.

Sur sa fiche, il était noté que ses géniteurs étaient japonais et que la mère arborait de magnifiques ailes et une peau pâle tandis que le père avait un sourire carnassier et un pouvoir classé dans les téléporteurs. L'enfant s'agrippait de sa petite main à sa blouse et tremblait. Devant la porte, il tremblait. La jeune femme fut surprise face à cette réaction inédite. Elle se pencha vers l'enfant âgé de quatre ans en affichant un sourire affectueux et lui demanda ce pourquoi il tremblait. La voix de l'enfant fut très ténue quand il répondit. Il dut répéter pour qu'elle comprenne.


D-23 - "J'ai peur... Je... Je... Je veux pas... y aller..."

C'est alors qu'une forte secousse retentit et qu'une alerte se mit à sonner dans tout le complexe. La scientifique eut une impression de déjà-vu mais ne parvenait pas à se souvenir. La menace provenait de la zone C et se rapprochait de la zone B causant mort et destruction. C'est alors qu'une voix paniquée retentit dans les enceintes et demanda l'évacuation du personnel.

L'enfant se mit à pleurer et à enlacer la jambe de la jeune femme. Cette dernière se remémora alors le rêve affreux qu'elle avait fait. Dans ce rêve, elle était la dernière survivante du bâtiment et face à un monstre. Ce dernier lui révélait qu'ils étaient tous morts dans des expériences affreuses et voyait autour d'elle les corps de ses collègues sauvagement assassinés. Elle pleurait quand l'être monstrueux s'élançait vers elle. Elle pensa alors à voix haute dans un murmure. D-23 a été récupéré plusieurs fois, il était un bébé malade mais sauvé grâce à mon intervention. Si je peux sauver ne serait-ce qu'un de ses enfants, je dois le faire... En tant que préceptrice, il en va de mon devoir...

La jeune femme prit l'enfant par la main et se rendait en courant vers la salle d'éveil demander à ses collègues d'évacuer les enfants mais elle ne trouva qu'une salle en ruines... L'enfant en retrait eut la chance de ne pas voir ce qu'il s'était passé. Lorsqu'elle retourna vers la nurserie les bébés étaient en pleurs et elle se rendit compte qu'elle ne pouvait pas tous les sauver. Ses jambes se mirent à trembler et elle tomba à genoux impuissante avant de pleurer de désespoir. Le petit garçon la regarda étonné puis posa sa petite main sur sa joue.


D-23 - "Pourquoi tu pleures madame?"
??? - "Ces enfants... J'ai pris soin d'eux et je ne pourrais pas les sauver..."
D-23 - "D12 m'a dit que les médecins étaient méchants et nous faisaient nous battre entre nous mais toi tu es gentille. Tu prends soin de nous et tu nous conseilles toujours bien. Je t'aime Madame!"

Le petit garçon enlaça alors la jeune femme par le cou. C'était la première fois depuis qu'elle avait quitté la fac qu'elle ressentait à nouveau cette chaleur et ce contact humain. Elle se mit à pleurer de joie et prit l'enfant dans ses bras avant de fuir le complexe. Les ascenseurs étaient coincés et ils durent prendre les escaliers mais après plusieurs minutes, ils parvinrent enfin à l'extérieur.

L'enfant s'émerveilla devant les vastes plaines qui s'étendaient devant lui et le ciel bleu. Ils fuirent et la jeune femme prit le nom de sa mère pour fuir les autorités et s'exiler avec le garçon.
CHAPITRE I : REBIRTH

Cela ne fut pas facile de redémarrer une nouvelle vie après cet incident. La scientifique dû s'exiler au Japon et prit le nom de famille de sa cousine japonaise afin de couper les ponts avec son sombre passé. Elle entama les démarches administratives pour déclarer D-23 comme étant son fils. D'ailleurs, il n'allait pas pouvoir s'appeler D-23 publiquement, il lui fallait un prénom. La jeune femme ne perdit pas beaucoup de temps et lui demanda simplement s'il aimait bien le nom de Kuro. Le garçon sourit et hocha la tête. Ils allaient donc s'appeler Li-Ming et Kuro TSUBASA.

Une fois la tonne de documents complétés, elle expliqua à l'enfant qu'ils allaient à présent vivre ensemble et qu'elle serait sa maman. Le petit garçon qui ne connut que la solitude fut empli de joie.

Il suivit un parcours scolaire classique tandis que la scientifique trouva un boulot de serveuse à temps plein grâce à l'aide de sa cousine. Elle parvint à se sociabiliser à nouveau avec l'aide de sa cousine Nami.

Kuro aimait bien quand ils rendaient visite à Nami car elle avait plein de choses et un superbe piano dans le salon. C'est d'ailleurs elle qui lui apprit les bases et lui fit faire ses gammes. Sa mère adoptive quant à elle lui apprit à ne jamais abandonner et l'invita à toujours aller de l'avant quoiqu'il se passe dans la vie. Elle répétait à la moindre occasion cette leçon à son fils.

Afin de passer inaperçu et de vivre une vie paisible et normale, Li-Ming amena plusieurs fois au jardin d'enfant son fils. C'est là qu'elle fit la rencontre d'un homme particulier. Ce dernier avait la peau légèrement mate, un sourire carnassier et des cheveux roux crépus tirés vers l'arrière. L'homme provocateur et arrogant avait abordé la jeune femme qu'il avait remarqué et commencé à la draguer.

Mais Li-Ming n'était pas facile à séduire. Le destin les réunit lors de plusieurs autres sorties et il fit la connaissance de Kuro lors d'une rencontre à la supérette. Cet homme se lia d'amitié avec Li-Ming et tomba amoureux d'elle malgré lui. Il se prénommait Soma et était en fait un super vilain en fuite. Il avait quitté un gang et était fiché pour des délits mineurs, égoïste, flambeur, sévère et arrogant, il ne s'était jamais préoccupé de quiconque à part sa personne mais cela changea quand il fit la connaissance de la jeune femme.

Il passa de plus en plus souvent à l'appartement et entra dans leurs vies agrandissant la famille. Pendant trois ans, ils vécurent heureux et apprirent l'un à l'autre la nature de leurs alters. Li-Ming était capable de générer un bouclier d'un mètre qui se manifestait sous la forme d'un champ de force mais ne pouvait protéger qu'une personne et Shiin, le super-vilain solitaire, avait quant à lui la capacité d'être une arme à part entière, son corps devenait robotique et il pouvait façonner des armes très avancées au niveau de son torse ou de ses membres.

Durant cet échange, Li-Ming réalisa que l'alter de son fils ne s'était toujours pas manifesté. Elle se demandait s'il y avait eu une erreur pour cet enfant puis préféra ne pas se poser de question.

La famille recomposée vécut des moments heureux pendant près de trois ans jusqu'à ce jour fatidique... C'était un mercredi en début d'après-midi, la belle chinoise allait, accompagnée de son fils bientôt âgé de huit ans, faire des courses quand une détonation retentit à l'autre bout de la ville. Shiin devait les rejoindre dans une poignée de minutes et elle espérait qu'il n'était pas là où avait eu lieu l'explosion. Elle pensait qu'il devait s'agir d'une altercation entre super humains.

Inquiète la jeune mère pressa le pas vers la place du centre-ville qu'il leur fallait traverser avant de rejoindre le centre commercial. Ils avaient déjà traversé la moitié de la place abondamment peuplée en cet après-midi ensoleillé quand une autre détonation résonna plus proche et quelque chose au loin fut projeter vers eux. Un homme se releva dans leur dos. Le garçon ne put apercevoir le visage du personnage mais ce dernier se releva en grognant et son corps se mit à luire fortement.

Sa mère eut alors le réflexe de l'entourer d'un champ de force protecteur tout en l'écartant de ce danger. C'est alors qu'il perçut une voix emplie de rage jurer "Tu ne t'en sortira pas si facilement enflure de super héros!".

La lumière s'amplifia et une détonation eut lieu ! Li-Ming se plaça devant son fils et fit bouclier quand elle s'en aperçut. L'explosion fit incroyablement puissante et un silence absolu régnait sur la place. La fumée s'atténuait peu à peu révélant un spectacle macabre. Le jeune Kuro découvrit le squelette calciné de sa mère dans la même position qu'elle et ressentit un profond désespoir, une colère noire et une peine insoutenable. Ses cheveux de jais devinrent blancs sous le choc et d'un coup il sentit quelque chose se matérialiser dans son dos puis une douleur sur le côté gauche de son visage.

Le hurlement de l'enfant résonnait dans la place vide, le super héros arriva mais le vilain était déjà parti, il ne posa même pas un regard sur le seul survivant et partit à la poursuite du terroriste fou de rage. Le gamin pleurait et hoquetait, il en avait presque mal au cœur. Jusqu'à ce qu'une douleur insoutenable ne le lui étreigne et qu'un mal féroce lui vrille les tempes. Il sentait son cœur battre au niveau de sa tête et les hurlements de tristesse firent place à des hurlements d'agonie.

Le gamin crut qu'il allait mourir à cet instant et s'en moquait presque. Sa mère était morte de toute façon. C'est à ce moment que Shiin arriva et découvrit la scène. Il avait pressé le pas quand il avait entendu la première détonation et il sentit sa gorge se serrer et un malaise l'envahir quand une seconde retentit. Son ressenti empira quand il découvrit le corps calciné de la seule femme qu'il avait jamais aimé et son gosse en pleurs qui hurlait de douleurs.

Il pensa au début que c'était juste des hurlements de peine mais lorsqu'il vit le gamin s'agiter à terre dans tous les sens une main sur le torse et l'autre à la tête et ses ailes blanches. Il comprit. Il maintint le gosse et l'invita à se calmer mais rien n'y faisait. Il fut obligé de l'assommer pour pouvoir le transporter et surtout lui permettre d'endurer la douleur.
CHAPITRE II : AWAKENING

Lorsque l'enfant reprit connaissance, il n'était plus en ville. Il était dans un lit qui n'était pas le sien. Il se redressa et se mit assis les jambes ramenées contre le torse et les bras les encerclant. Son regard se perdait dans le lointain.

Pendant ce temps, Shiin était au rez-de-chaussée en train d'échanger avec ce qui semblait être une vieille femme qu'il appelait Baba. Ladite personne était d'un âge vénérable et avait des traits rappelant les sorcières des contes de fées, un nez crochu, des cheveux gris ondulés et emmêlés, des petits yeux très fins et un sourire édenté desservait Baba. Il eut à peine terminé qu'un son familier résonna dans la maison. Interloqués, ils se hâtèrent vers la chambre où reposait le gamin.

L'enfant était à nouveau sur le dos et se tordait de douleur. Shiin maintint l'enfant pour l'empêcher de se gigoter et le regardait dans les yeux, en l'enjoignant à se calmer. Pendant près de vingt minutes, il resta au-dessus de lui à le maintenir puis la crise se calma et l'enfant reprit la position qu'il avait prise quand Shiin l'avait quitté. Kuro s'était de nouveau plongé dans un profond mutisme.

Baba et Shiin eurent alors une discussion. L'ex-voyou se confia à elle, exprimant son désarroi et son impuissance. Depuis l'incident, le mioche ne réagissait plus sauf pour se tordre de douleur lorsqu'il était soumis à une crise. La personne âgée lui donna alors un coup de canne sur la tête puis soupira avant de lui répondre que ce gamin souffrait car il avait le cœur brisé.

Shiin la regarda surpris de sa perspicacité et répondit que cela n'avait rien de surprenant car sa mère avait été abattue sous ses yeux. L'homme se sentait désarmé et ne savait pas quoi faire pour sortir le gamin de cet état de choc. Il ne répondait pas quand on lui adressait la parole et restait assis le regard perdu dans le lointain.

C'est alors qu'il du faire face à une réponse inattendue. "Tu dois t'occuper de lui et trouver les mots." Avait-elle répondu.

Le roux avait grommelé avant de répondre qu'il ne savait pas s'occuper des gosses et avait horreur de ça. Soudainement il dut faire face à un regard noir et eut une sueur froide. In déglutit puis soupira. Il allait faire de son mieux. Il remonta pour voir comment allait son protégé. Son pyjama et son lit étaient mouillés. Il s'énerva et se rendit à la salle de bain en râlant. Il fit couler un bain puis déshabilla le gamin et le plongea dedans. Aucune réaction...

Il continua ses tâches ménagères et lava les draps ivre de rage, prépara les repas et essaya de lui donner à manger. Lui qui n'avait pas peur de l'adversité, des supers héros et autres malfrats en tout genre avait tremblé à l'idée de devoir s'occuper d'un gosse. Rien que de penser à cela, il ne pouvait s'empêcher de rager exaspéré.

Pendant un mois, Le gamin à la chevelure décolorée souffrit atrocement ne parvenant pas à contrôler ses alters qui se manifestaient inconsciemment et cherchaient à prendre le dessus l'un sur l’autre. Un soir, alors qu'il avait apporté la soupe qu'il avait préparée et tenté une énième fois de le nourrir, il dut à nouveau faire face à une absence totale de réaction. Il soupira encore une fois puis assis sur sa chaise lui adressa la parole en l'observant.


Shiin - "Tu l'aimais donc à ce point, hein? Je ne l'ai pas connue aussi longtemps que toi mais je me souviens qu'il y avait une leçon qu'elle n'avait de cesse de répéter."

Il but une gorgée de whisky avant de reprendre.

Shiin - "Quoiqu'il arrive, il faut toujours aller de l'avant!"

Le voyou posa sa main sur la tête du gamin en la lui caressant et poursuivit.

Shiin - "Si tu aimes autant Li-Ming, bien que cela soit dur, reprends toi et continu à aller de l'avant. Je suis sûr qu'elle n'aime pas te voir dans cet état d'où elle est. Alors, courage et reprends toi! Gamin..."

Une larme se mit à perler sur la joue du gamin puis il se blottit contre lui en pleurs, hurlant de tristesse. L'homme fut d'abord surpris puis lui caressa les cheveux en soupirant. Après ce jour, le gamin remangea normalement et fut plus bavard.
CHAPITRE III : JOURNEY & RESOLUTION

Ne supportant plus l'air de ce pays, Shiin quitta le Japon accompagné de Kuro. Ils voyagèrent pendant plusieurs années et l'enfant eut la chance de pouvoir faire ses études dans des pays différents. Il se fit aussi quelques amis durant ces voyages mais comme il déménageait à peu près tous les huit mois, il ne restait pas longtemps en contact avec eux.

Son tuteur était un flambeur fini, un don Juan alcoolique et fumeur irresponsable. Il semblait prendre du plaisir à voir le gamin trimer pour ses dettes. Cela l'accoutumait à la dureté de la vie selon lui. C'est ainsi que de pays en pays, les dettes donnaient de nouveaux emplois au gamin et son père adoptif de nouvelles maitresses.

Il parcoururent l'Asie, plusieurs pays d'Europe et s'arrêtèrent aux États-Unis. Kuro était devenu un adolescent débrouillard durant ses voyages et avait plus ou moins appris à maîtriser ses pouvoirs et à contrôler ses crises. En les utilisant séparément, les douleurs étaient réduites et il parvenait à les surmonter en serrant les dents.

C'est là-bas que son père lui demanda ce qu'il voulait faire plus tard. En effet, l'adolescent maitrisait plusieurs langues et avait appris à se débrouiller pour surmonter les épreuves de la vie. Les dettes ne l'effrayaient plus, il avait appris à tricher au poker pour rouler les malfrats qui voulaient l'escroquer et au pire des cas pouvait toujours disparaître grâce à ses alters.

Shiin avait aperçu son fils utiliser son alter de portail pour sauver la vie d'une jeune femme. Il l'avait observé grandir et lui avait fait part de son opinion. Il n'était pas fait pour être un super vilain, il était bien trop tendre et généreux pour cela. Être super-héros n'était pas non plus pour lui, il était trop habitué à faire ce qu'il voulait pour être emmuré par la loi. Et puis, il ne devait pas utiliser ses pouvoirs en public si bêtement. Il ne devait pas être fiché comme criminel en l'absence de licence...

Kuro ne répondit pas et se dit que cela n'était pas grave s'il ne savait pas ce qu'il voulait faire. Il était heureux d'avoir des amis disséminés un peu partout dans le monde et d'avoir parcouru autant de pays.


Un an plus tard.

Kuro fut surpris de retrouver Shiin, qu'il avait toujours appeler par son prénom depuis qu'il était devenu son tuteur légal, avec des bandages au niveau du torse. Il lui avait demandé ce qui lui était arrivé pour qu'il se retrouve dans son état et il n'eut comme réponse qu'un léger rire et une question qui revenait à chaque fois.

Shiin - "Shiin? Ne pourrais-tu pas m'appeler 'Papa' pour une fois?"

L'adolescent rougit puis répondit négativement légèrement agacé. Ils poursuivirent leur progression à travers les différents états pour s'arrêter en Californie. Un jour, alors qu'ils se promenaient dans un parc, Shiin toussa puis cracha du sang. Il était mourant et eut une dernière discussion avec son fils. Il ne lui révéla jamais l'identité de celui qui l'avait mis dans cet état mais il lui avait révélé qu'il s'agissait d'un héros avec qui il avait eu plusieurs affrontements.

Il allait devoir continuer seul à aller de l'avant. Il lui conseilla dans ses derniers instants de retourner au Japon et de suivre des cours à Yuuei afin qu'il ait une licence et puisse vivre librement. Il était fier de lui. Le garçon enlaça son père en larmes.


Kuro - "Papa! Ne meurs pas... Papaaaaa!!!"

Son père lui ébouriffa les cheveux et sourit.

Shiin - "Il a fallu que tu attendes aussi longtemps. *Cough* Pour enfin m'appeler papa. Idiot... Je suis heureux... d'avoir pu être ton père... Et suis fier de toi... Maintenant... Va... Il est temps... que je rejoigne... Li-Ming..."

Il lui sourit tendrement avant de clore les yeux et de plonger dans un sommeil éternel. L'adolescent enlaça fortement son père dans les bras puis appela la police. Son corps le suivit au Japon et il fut enterrer aux côtés de Li-Ming. L'adolescent sourit à la pensée qu'ils étaient enfin réunis dans l'après-vie et décidait de poursuivre sa route jusqu'à Yuei. Il s'inscrit à l'académie pour effectuer sa deuxième année de lycée et dans l'optique d'avoir enfin une licence.
   


   
Très rapidement, moi c'est Raizen, j'ai 27 ans et je suis ♂. J'ai connu le forum grâce à Google et je suis NOUVEAU. Mon perso c'est Allen WALKER de D. GRAY MAN. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsubasa
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 21
Lun 14 Nov - 21:06
Bonsoir ! Ma fiche est toujours d'actualité mais en reconstruction ! :D

_________________


Kuro parle en #1E90FF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Lun 14 Nov - 21:08
Je supprime les messages intermédiaires pour faciliter la lecture du sujet! Tu as tout le champ libre pour réaliser cette fiche! Gambate!
Revenir en haut Aller en bas
Kuro Tsubasa
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 21
Dim 20 Nov - 23:34
Fiche terminée ! :D

_________________


Kuro parle en #1E90FF.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi Ikeda
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 48
Lun 21 Nov - 21:21
Bon bah rien à dire x) Tu connais déjà mon avis.

J'adore ton personnage et tu écris très très bien (ta dose de compliment pour la journée xP).
Dommage que tu n'aies pas développé un peu plus la description mental et physique avec ce qu'il a vécu.
L'histoire rien à redire, j'ai trouvé ça parfait ! Quelques fautes de frappes mais c'est tout.

J'ai le grand honneur de te valider petit Bisounours !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ange ou démon ? Sommes-nous obligés de choisir ? Présentation de Kuro TSUBASA [Terminée]
» Sommes-nous pareil?
» Sommes nous tous fou ?
» Sommes-nous morts?
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Présentations-
Sauter vers:


bouton partenariat