AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iki Bujoku



Messages : 5
Date d'inscription : 26/11/2016
Age : 18

MessageSujet: Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]   Lun 28 Nov - 0:57

The Desaster

Iki Bujoku

Soul and Heart lost me but i never abandon them


Nom : Bujoku
Prénom(s) : Iki
Surnom : Omoiyari no Akuma
Âge : 18
Nationnalité : Japonais
Département : / /
Année et Classe : ancienne élève de l’Académie(2ans d’études)/ classé Vilain

Particularités de votre santé ?
Désordre mental intense lié a la susceptibilité uniquement
Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
Je veux éviter que le monde souffre
Vos Hobbys ?
La nature, le silence, les bons sourires et les amis
The Ultimate Defense

L’ultime défense est un alter complètement défensif, le corps d’Iki est fait de cellules capable de muter pour le protéger de n’importe quelle matière et pouvoir. Il « s’adapte », il ne peut cependant devenir indestructible que face à l’alter d’une seule personne à la fois. Autrement, les attaques reçues par les pouvoirs le régénèrent, il est donc inépuisable mais son pouvoir ne lui donne le droit qu’à des attaques physiques (coup de poing, de katana) ordinaires ou en accord avec la mutation (en feu, électrique, eau, vent, terre, pierre..) qui n’engendre que de moyennes blessures(coupure, brulure, bleu) Pour le katana c’est quand même tranchant donc on en connait certaines issues...

Le stade ultime sera pour plus tard et il sera de créer un second bouclier immatériel qui s’adapte au second alter s’il y a une autre tierce personne, il sera impossible dans contrer davantage. Les deux exceptions que forment cet alter totalement défensif est qu’Iki a appris l’art du katana et peut transmettre la mutation à son sabre mais elle est et doit être identique à celle qui lui permet de résister à son adversaire. La seconde est un bouclier immatériel de 100 mètres de diamètres qui avance progressivement du corps vers l’extérieur en 10 secondes. Il extermine tout ce qui est composé de cellules dans ce périmètre. La faiblesse de cela est que si Iki ne se régénère pas rapidement il mourra désintégrer à son tour 30 secondes plus tard. Ce bouclier ne s’active qu’en qu’a d’immense rage, il est incontrôlable il ne peut donc le faire cesser ni le diriger à sa guise et ça à jamais ou jusqu’à ce qu’il en meurt…




Look at me, my past is make of

miseries and pains.




Ceux qui ont eu un peu de temps à m’accorder sont ceux qui dévisagent pour détecter une cible facile à l’agression… D’autres m’ont pris pour une expérience… Désolé. J'ai cru avoir une place dans l’humanité…

Mon 1m 78 ne me confère pas de titanesque attitude de guerre néanmoins il est des plus agile et robuste du à mon passé. Je ne fais pas parti des beaux gosses même si certains ou certaines me partagent leur admiration… Je n’ai guère de temps pour jouer à qui de nous deux croulera le lit en premier. Mes yeux seront les seuls traducteurs qui vous permettront de descellés l’immensité de la palette d’émotion qu’ils détiennent. C’est-à-dire : la rage, le calme total, la lucidité, la sagesse, le zeste de compassion et la froideur, la glaciale apparence d’un univers constitué de miroirs profonds que sont mes pupilles. Le reste de mon visage ne vous transmettra rien d’autre qu’une inexpressivité sans pareille. Ma voix peut être très grave comme d’un aigu perçant si je deviens fou mais elle ne laisse percevoir que la couleur des mots que je prononce jamais elle ne me trahira, croyez-moi, vous pouvez être le plus fidèle des amis vous me trahiriez avant elle.

Effectivement, je suis bien entrainé physiquement, je suis tracé si cela peut vous satisfaire… Qu’importe, le seul avantage que j’en tire c’est mon endurance et mon imposante prestance. J’ai mon style vestimentaire propre, je n’ai pas besoin d’artifice, surtout pas de collant qui ferait frétiller mon entre jambe par électricité statique. Dédicace à vous, mes chers héros, sans rancune. Nan ! Je porte un kimono noir ample avec deux bandes blanches qui couvre en V tout mon torse à l’air libre,  je l’affectionne particulièrement. Ainsi qu’un bas noir fascinant qui est authentique a ceux que portent les moines. Très pratique pour des mouvements larges et précis.

Bien sûr, je garde le meilleur pour la fin, mon katana mon trésor le plus précieux qui a servi de mon plein pur une seule victime, la figure « tranchée » paternelle dira t on hun hun. D’un acier si souple qu’il fend l’espace a une vitesse folle et violente, intéressant n’est-il pas. Hein ? Ce bandeau ? Vous êtes bien curieux dites-moi… Ce bandeau est le dernier morceau de tissu qu’il restait de la robe de ma sœur et de ma sœur entière plus exactement… Cela vous convient-il ? Malsain pas vrai ?... Une… vieille connaissance…


The beauty comes from

inside Hun? Then, witness too!



Comment qualifier un homme qui ressent en lui-même un vide immense ? Certes, il se trouve quelques fois ponctué de pitié, de nostalgie, de gaieté et bien d’autres parfaites convictions qui vous rapproche de la mort car plus vous vous sentez vivant plus vous semblez vulnérable et peureux s’il devait vous arriver malheur. Seulement je n’ai peur d’absolument rien, même pas d’infliger de pénibles souffrances ou d’en recevoir d’horribles… Un passé bien trop bétonné dans le sang pour qu’il s’en écoule une douce innocence… Mon visage n’est pas le seul à cacher tout ce qui pourrait vous permettre de me révéler au grand jour, mon âme est aussi scellée…

Je suis extrêmement perspicace. Que je le prouve ? Vous venez de m’entendre évoquer le sang et la souffrance que je pourrais infliger à Autrui jusqu’à les tuer et je l’ai déjà fait, vous vous en doutez. Maintenant, vous en tirez que je suis terrifiant, violent par gratuité et « méchant », vous ne me connaissez pas mais parce que j’ai aligné une cinquantaine de mots vous pensez en déduire toute ma personne. Eh bien, détrompez-vous je suis loin d’être méchant ; je suis malade. On a déclenché chez moi la subtile susceptibilité à son plus haut point. A un tel point que je deviens incontrôlable si vous pensez pouvoir rire de ma personne ou simplement sympathiser de cette manière. J’ai tué en perdant le contrôle et les personnes que j’ai épargnées de ma folie ne se comptent sur aucun doigt de la main.

Je ne suis pas le tueur sanguinaire et de sang-froid, je suis juste fragile mentalement sur un point précis, pour le reste je suis extra lucide. Par contre, ce qui fait partie de ma nature est ma sensibilité aux malheurs des autres… Un pigeon vous chie dessus et je serais tellement affolé par la honte qui vous envahira que je ferai n’importe quoi pour vous défendre… S’en est une contrepartie mais c’est aussi de mon grand cœur que je m’extirpe de mes démons. Je ne hais personne sauf ceux qui m’ont fait du mal dans le passé, aujourd’hui personne ne serait capable de m’infliger la même dose de douleur ainsi je ne puis vous détestez sans vous sourire pour autant... Je ne ris d’ailleurs jamais, ce qui est bien dommage car je suis un grand joueur et challenger ! J’accepte tout défis les deux bras levés, j’irai même volontaire si c’était pour défaire la mort.

Je suis son plus fidèle serviteur quand il s’agit de sauver ceux que j’aime et ceux qui le mérite. Je suis le plus fidèle ami qu’on puisse avoir, mais ma confiance est tellement dure à obtenir que mes amis aussi non aucun doigt sur ma main pour être comptés. J’aimerai juste être considéré comme un ange déchu qui viendrai vous aidez, vous relevez, vous aimez sans attendre rien en retour mais ma maudite folie vous empêche de me voir ainsi et comme j’ai toujours été. Et même si je vous le répétais encore et encore mes actes sont ineffaçables et vous ne l’entendrez pas… La métropole a fait de moi une tête à rapporter vivante ou morte. Alors croyez-le ou non, si vous criez à l’aide je serais le premier à répondre et à tuer les perversités qui vous encombre.


Omoiyari no Akuma, the true story


Mon histoire est aussi palpitante qu’un cœur battant sur son dernier souffle de vie… Mais tant qu’à vous dire mes plus noires pensées je vais simplement vous faire comprendre que ce qui est derrière moi n’a plus autant d’importance que mon présent… Donc je vais tacher de vous faire voyager dans les atrocités comme dans l’amour propre le plus fou mais pendant le plus court des instants possibles car vous voyez ce truc qui bouche dans ma bouche quand je parle ? Eh bien c’est une langue, elle est trrrèèès précieux puisqu’elle me sert à dire des choses intéressantes a des gens qui font partie de moi et vous n’en faites pas parti.

Bon on commence déjà à une étape bien avancé après la découverte de mes pouvoirs puisque de toute façon qui s’en préoccupe… Tiens ! Le jour où les parents m’ont « vendu » a un réseau mafieux pour quelque million… Je fus torturé à mort et puisque je ne voulais pas me défendre et activé mon pouvoir, enfin mon alter excusez-moi …. Pff … Bref, puisque je ne voulais pas les aider à trouver le moyen de réduire en soumission tous les altérés et bien ils me taquinaient sur mon physique ma famille, ma petite sœur… Sur ma faiblesse, mon abandon, mes pleurs, sur chaque petit douleur où j’hurlais à l’agonie lorsque qu’il tourné leur couteau de chasse dans ma langue mes parties intimes… «  Alors on est trop faible pour résister à la douleur » qu’ils disaient… C’est là après quelques années que j’ai commencé a développé une fermeté dont je ne sortirai jamais et qui me sers que trop… une froideur une inexpressivité qui sera la seule marque de mon passé… Ainsi que ma « folie »… Oui ce  pourquoi je tue les gens que je sauve ou qui me charrie… Et oui vous pensiez que j’étais un meurtrier sanguinaire et non je me souviens tout en détail et ça me hante mais bon personne ne peut défaire mon image, personne n’a vu quand je les ai sauvé de la mort, ces personnes étaient mes seuls témoins… Super con pas vrai ?

AAAH ! Ça s’illumine au dernier étage à ce que je vois tu as compris ? Et oui je ne suis pas méchant juste ultra glacial et d’une pitié très réduit sous mon état dégénéré si je puis dire…. Sinon un serveur renverserait de l’eau sur vous et je serais le plus gêné de tous pour vous, celui qui serait prêt à faire n’importe quoi pour vous sortir de cette galère… Hallucinant n’est-il pas ?

Comment suis-je sorti ? Eh bien, il faut vous avouez que je n’étais pas le seul enfermé ma petite sœur aussi, elle avait le pouvoir de contrôler l’esprit des gens par un simple contact visuel… Et pour me motiver ils l’ont attaché à côté de moi et je l’ai vu subir les plus horribles des tortures alors au bout d’une heure seulement… J’ai explosé ma véritable force c ;’est révélé, une bombe a destruction organique… Sympa n’est-ce pas ? J’ai absolument tout rasé sur plus de cent mètre de rayon… J’étais censé mourir aussi…Mais pour nous maintenir a la plus parfaite des forme physique nous étions régénéré en personne par une extrêmement puissante machine ainsi je n’ai pris aucun dégât physique seul mes cheveux ont réagis bizarrement comme vous pouvez le constater, ils sont bleus… Couleur de l’espoir, de la sagesse…

La prochaine fois il ne restera rien de moi… Et je n’espère pas que cela se reproduise… Ma sœur ? A votre avis ? Qu’elle est ma plus grande blessure impossible à recoudre ?... Je l’ai exterminé aussi et ces derniers mots furent « Grand frère merci, je t’aime »…. Dans mon village on me surnommait « Omoiyari no Akuma » soit le « Démon de la Compassion » car je protégeais extrêmement violemment quiconque et beaucoup moi-même car je tenais a absolument tout le monde qu’importe qui vous étiez ce que vous aviez fait et même aujourd’hui je pourrais vous protégez je n’ai aucun camp a part de ceux qui sont en danger ! Certains aujourd’hui me surnomme aujourd’hui the Lord of Pain mais pour mon village et pour la personne que j’ai toujours été ; Retenez que le Démon de la Compassion est de retour pour vous sauver et peut être un jour cela se changera en Ange… Ce serait mon plus beau rêve et mon plus grand objectif… Pour Sudataka ! Petite sœur…

Hmmm ?... Ensuite ? Dis donc, ça va ? Vous voulez des coussins pour vous installer chez moi aussi ??? Rrrrhh… J'ai retrouvé mon père le matin dans notre maison mes mots exacts furent: "Bonjour", je n'attendais pas de réponse puis je lui ai coupé la tête avec mon si magnifique katana, j'avais faim aussi après toutes ces années enfermé donc j'ai pris son bol de lait avec moi y avait pas de sang dedans donc j'en ai profité et je suis parti... Aucun regret je le connaissais pas trop aussi, un type cupide a ce qu'on m'a dis, m'enfin bon... Vous sav... Hein? qu'on change de sujet?... Et bien après j’ai rejoint l’Académie… Et oui, je voulais devenir le meilleur de moi-même avec mon incroyable alter ! J’y suis donc rentré a quinze ans et j’ai eu de formidable professeur dont un en particulier, Ayaka Kujo qui s’acharnait à m’aider alors qu’il ne voyait surement pas que je ne voulais pas de ce genre d’aide mais surtout de rythme de travail intense pour m’aider à progresser ! Seulement un jour fatidique arriva, mon dieu que ça a changé ma vie a jamais bordel ! Il m’avait pris avec un groupe d’élève parce que je pense qu’on faisait partie des meilleurs ou parce qu’on était les plus nuls… J’aurais aimé savoir  à cette époque ce qu’il pensait de moi… J’aurais peut être l’occasion un de ces jours parce que ça me trotte dans la citerne la… Il, elle pardon, c’est une femme au fait a très fort caractère, voulait que j’aille au-delà de mes limites mais bon maintenant vous savez ce que cela signifie…

Elle me poussait enncore et encore contre un élève déjà bien coriace pour nos âges, nous avions dix-sept ans… Je prenais les rafales à la file et je résistais du mieux que je pouvais même avec le début de douleur qui montait… Puis, haaaa… Il fallait qu’elle dise cela «  Alors on est trop fatigué pour résister aux dégâts? Faut se bouger hein ! »  Ça sonnait exactement pareille que lorsque l’on me faisait du mal… Je suis est bondi dessus en essayant de la frapper de toute mes forces en matérialisant mon corps en diamant gondolé de pics et d’une assez épaisse couche pour bien faire saigner… Seulement, ma prof’ avait le pouvoir de revenir un peu plus haut dans le temps et tentait de me calmer en le faisant en boucle… Dans mon état ? Hun HUN HUN…Elle était vraiment barge ça c’était clair ! Elle finit par se laisser frapper en jaugeant assez pour ne pas se faire briser la nuque… Très forte elle était je vous le dis ! Une belle leçon c’est bien vrai mais qui m’a valu mon renvoie alors que je commençais à me contrôler… BON OK LA JE N’AI PAS PU MAIS POUR D’AUTRES CHOSES QUI C’ETAIENT PASSEES J’AI ETE VACHEMENT COOL OK ???!

Hum Hum… La suite vous connaissez on a commencé à me ficher comme vilain solitaire… Et j’en ai tué du, type qui voulait ma peau mais autant que j’en ai butté pour sauver de pauvres personnes… Que j’ai butté aussi après car elles ont essayées de charrier pour sympathiser… ENFIN CA VA QUOI C’EST LE GESTE QUI COM… ET MERDE HEIN ! En plus, je me régénère sur mes adversaires donc j’ai toujours la pêche, enfin c’est plus compliqué et ça doit être trop chiant pour eux… Les pauvres vraiment… Bon tirez-vous maintenant, je ne veux pas que vous aillez d’enn… Que je montre mon alter ! Hun Hun ! Vous êtes adorables mais si vous le voyez un jour, et je ne vous le souhaite pas, c’est soit que vous avez un GROOS problème avec moi soit que vous avez un léger problème avec d’autres mais ça voudra dire que je serais là pour vous ! Aller, oust ! Hors de ma vue ! Je ne vois pas mon couché de soleil… Et tachez de ne pas m’énerver enfin vous avez compris le truc…




Très rapidement, moi c'est [Iki], j'ai 18 ans et je suis [ un Démon]. J'ai connu le forum grâce à [mon ordinateur()], et je suis [NOUVEAU]. Mon perso c'est [un fou(^^)]. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.( Moi j'en distribue gratuit Very Happy)


_________________
Paroles =>Nobody understand(MAD MODE) (Click)
Pensées=>Hors Fight/Confrontation (Click)
=>En Fight/Confrontation (Click)
DARE YOU (Click)


Dernière édition par Iki Bujoku le Ven 9 Déc - 22:45, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iki Bujoku



Messages : 5
Date d'inscription : 26/11/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]   Mar 29 Nov - 0:39

Pour rassurer les admins et les modos, ne vous en faites pas je n'ai pas posté ça dans le vide je la complète jour après jour par partie! Voilà, comme cela vous aurez été bien prévenu! ^^

_________________
Paroles =>Nobody understand(MAD MODE) (Click)
Pensées=>Hors Fight/Confrontation (Click)
=>En Fight/Confrontation (Click)
DARE YOU (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iki Bujoku



Messages : 5
Date d'inscription : 26/11/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]   Mer 7 Déc - 23:06

Voilà, tout fini! :3 Merci aux admins/modos qui passeront dans le coin pour vérifier ! A très vite !!! Very Happy

_________________
Paroles =>Nobody understand(MAD MODE) (Click)
Pensées=>Hors Fight/Confrontation (Click)
=>En Fight/Confrontation (Click)
DARE YOU (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iki Bujoku



Messages : 5
Date d'inscription : 26/11/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]   Hier à 22:28

Up! L'histoire a été un peu modifiée, voilà c'est fini-fini cette fois ;D

_________________
Paroles =>Nobody understand(MAD MODE) (Click)
Pensées=>Hors Fight/Confrontation (Click)
=>En Fight/Confrontation (Click)
DARE YOU (Click)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Iki Bujoku- Lord of Pain... [FINISSSH]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» La face cachée de Lord Voldemort (Commentaires)
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Formulaire d'inscription :: Présentations :: Fiches en cours-
Sauter vers: