Festival de la Saint-Valentin

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 142

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: Directeur de l'école
Alter: High Spec
Dim 29 Jan - 12:24

La St Valentin. La fête où l'on offre, à ceux que l'on apprécie, quelques douceurs comme une façon de leur exprimer toute notre affection. En bonne ville japonaise, Musutafu n'échappe pas à cette séculaire tradition et s'est même parée des couleurs de la fête pour l'occasion. Les banderoles rouges, rosées et blanches sont suspendues dans toutes les rues, nanties de cœurs. Les chocolats et petits présents se font la part belle dans les vitrines. Pour la journée la mairie a décidé de décorer l'ensemble de la ville, d'octroyer à chacun un jour férié, employés comme élèves, et d'organiser un festival. Les cœurs en papier pleuvent sur la foule. De quoi amener la joie chez les plus romantiques, et l'amertume chez les plus réticents à partager la gaieté de la fête.

Les Héros et membres de la police chargés de la sécurité ont du, eux aussi, se plier à l'ambiance de la fête troquant leurs uniformes habituels pour d'autres plus en phase avec l'ambiance du jour. Vous pouvez ainsi les croiser parés comme des Cupidons, de quoi faire sourire.

Règles de l'évènement
• Le RP est ouvert à tous les membres validés.
• Le sujet durera jusqu'au 1er mars.
• Amusez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Eirin Hirano
Professeur de sciences
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Toujours disponible

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Dim 29 Jan - 19:02

Festival de la Saint-Valentin

ft. ...
395 mots

Le réveil à 7h00 fut assez étrange aujourd'hui... Je suis restée un moment allongée sur mon lit, avant de me rappeler de l'annonce qui avait été faite, au sujet de la Saint-Valentin... Un jour férié... C'est nouveau ça... D'habitude, ça reste un jour de travail comme les autres et je récupère le chocolat sur le chemin du travail, pour le distribuer aux collègues...

Oui, disons les choses clairement. La Saint-Valentin ne représente rien pour moi... C'est une fête comme les autres et puis bon, je ne pense pas qu'il y ait besoin d'une fête spécialement dédiée à l'amour... L'amour, ça peut se déclarer n'importe où et n'importe quand, pas seulement un jour dans l'année...

Finalement, après un bon quart d'heure passé à rouspéter dans mon lit, je me décide à me lever et à partir m'habiller.
Autant profiter d'un jour de repos pour essayer de sortir et me changer les idées. J'en profiterais pour récupérer le chocolat à donner aux collègues, le lendemain...

Après avoir enfilé une longue robe bleue, des bottines noires, mon pendentif en argent et avoir mis quelques sous dans une pochette en cuir à bandoulière noir, emportant également ma carte bancaire, en cas de dépense imprévue, je pars vers la rue commerçante, sur les coups de 8h00. Autant aller voir sur place ce qu'il y a de prévu, et aussi voir ce qui est suffisamment important, pour faire de ce jour un jour férie...

Après une vingtaine de minutes de marche, j'arrive enfin à la rue commerçante, effectivement décorée pour l'occasion... Bon, à cette heure-là, il n'y a pas grand monde et... attendez un peu... le service de sécurité est habillé en Cupidon???
En voyant un policier avec des ailes dans le dos, tout bardé de blanc et de rose, je ne peux m'empêcher de détourner la tête, réprimant à grande peine un éclat de rire. Bon sang... ils ne savent plus quoi inventer...

Au final, je me retrouve à arpenter la rue commerçante, seule, jetant un regard aux différentes devantures et stands... Autant en profiter pour visiter... De toute façon, rien ne m'attend à l'appartement, mes cours étant prêts pour le trimestre... Et puis bon... qui sait, peut-être que je trouverais des choses intéressantes à faire ici...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 30 Jan - 15:24
Valentine's day !






La Saint-Valentin, surement la plus belle fête de l’année ! Enfin pas pour les raisons habituelles en ce qui me concerne. Non non, c’est la journée parfaite pour bien s’amuser aux dépens des autres voila tout ! Contrairement à Halloween, aujourd’hui personne ne s’attend à une blague de mauvais gout, enfin mauvais gout, façon de parler personnellement je trouve mon humour particulièrement amusant.

Pour bien commencer la journée, je commence par m’infiltrer dans le local avec les costumes cupidons de tous le service de sécurité. C’est assez simple étant donné que personne n’a de temps à perdre à surveiller de simple costume. Discrètement, j’applique une gum extrêmement collante sur l’attache des ailes. Elle ne devrait pas tenir plus de deux ou trois jours tout au plus, mais ainsi demain j’aurais le plaisir de regarder ceux qui n’auront pu s’en défaire toujours en costume d’angelot ! Une fois cela fait, je m’attaque aux friandises. J’achète une trentaine de boites de chocolats que je remplace par du chewing-gum au gout particulièrement exécrable de ma création et les vends au passants, histoire de bien faire rater tous les futurs cadeaux concerné. Cette journée s’annonce réellement passionnante mais je n’en suis encore qu’au début !

Il est encore très tôt. La plupart des amoureux sont encore dans leurs lits. En ce qui me concerne, être en couple aujourd’hui serait presque du gâchis. Le pas léger, le me balade dans la rue commerçante. Je lance discrètement des boules de gum sur les amoureux pour qu’ils restent collé l’un à l’autre. Finalement, après un départ suffisamment bon à mon gout, je m’achète un café pour me poser tranquillement quelques minutes et observe les passants, certains ayant encre échapper à m vigilance.

L’idéale pour une journée parfaite serait sans doute de croiser un collègue ou même un de mes élèves bras dessus bras dessous avec sa dulcinée. C’est à ce moment que je vois une jeune femme au loin s’avancer dans ma direction. J’ai déjà vu son visage. Je ne la connais pas particulièrement mais nous travaillons dans la même école elle et moi. Elle est professeur de math, ou de science… Enfin un truc dans le genre quoi, pas une super matière… Ok c’est l’heure de créer des ragots.

Avec mon sourire le plus doux et charmeur, je m’avance dans sa direction. J’achète un second café sur le quel j’écris mon numéro, peut être le mien, peut être pas et m’approche d’elle pour le lui donner, enjôleur.

« Hirano c’est ça ? Alexandre Priore, enchanté. »


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Disponible en RP : 7 jours/7

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Lun 30 Jan - 20:02

~Saint-Valentin!~

Ah la Saint-Valentin, la fête des amours, du chocolat... et pour certain de l'envie et de jalousie. Pour moi, c'est un peu de tout. C'est la journée dans l’année a laquelle je ne me prive pas et me gâte avec chocolat et sucreries de tous genres en passant mon temps a regarder les couples marchant main dans la main dans les rue de la ville. La différence cette année est que je ne suis pas dans ma ville natale, ce qui est plutôt rafraîchissant avec les décorations qui diffèrent largement et les nouveaux gens parcourant les rue. Mais tout ça ne change rien au fait que encore cette année, je me retrouve a "fêter" la Saint-Valentin toute seule. D'accord j'admets que le fait que je viens d'arriver en ville me donne une bonne raison puisque je n'ai pas vraiment rencontrée personne encore. Avec un peu de chance les choses changeront.

Je me suis plutôt dépêchée ce matin, me levant de bonne heure pour être prête le plus tôt possible. Il me fallait bien prendre de l'avance sur tous le monde si j’espérais avoir assez de friandises pour moi! Il ne me fallu pas plus d'une petite heure et tous mes achats étaient faits, il en va sans dire que d'utiliser le vent pour se promener d'un bout a l'autre de la ville rend les chose beaucoup plus simple et rapide. Des feux de signalisation? Des maisons? J'ai juste besoin de planer au dessus de tout! Apres être sure que j'avais tous ce qu'il me fallait, je me suis percher sur le coin d'un immeuble ayant une plutôt de bonne vue sur l'ensemble de la rue commerçante. Il était finalement venu le temps de regarder les heureux couples en imaginant ce que d’être en amour a l'air. Quoi? J'ai bien le droit de rêver!

Avec les couleurs de mon habit rose et blanc, on croirait que je fessais partie des décorations, ce qui me cachais un tantinet alors que j’épiais la masse de gens la en bas pendant que je mangeais mes chocolats. C'est a ce moment que quelque chose capta mon attention. Un homme marchait en direction d'une femme. Normalement, ce serais tout a fait normal, mais cet hommes avait l'air louche. C'est probablement juste a cause de son look, mais bon, il y avait quelque chose de pas net. J'ai donc décidée de les observer, lui et la femme qu'il approchait. J'avais un étrange pressentiment a ce moment la, mais j'arrivais pas a mettre le doigt dessus...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne Eirin Hirano
Professeur de sciences
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Toujours disponible

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Lun 30 Jan - 21:52

Festival de la Saint-Valentin

ft. ...
510 mots

Tout en arpentant la rue commerçante, je commence à assister à d'étranges événements... Des membres de l'équipe de sécurité qui semblent pester contre leur costume, pour je ne sais quelle raison... Et quelques couples semblent avoir bien du mal à se lâcher... En soi, ce dernier point ne me surprend pas plus que ça, ayant déjà vu ce genre de scène, au cours de ma scolarité... Après, en voyant leurs têtes, j'ai l'impression que cette étreinte qui s'éternise n'est pas voulue...

Alors que je m'interroge quelque peu sur ces événements, je me fais accoster par un collègue de Yuuei... Hum, il me semble qu'il fait partie du département des héros, donc pas de mon secteurs d'activités, qui est plus axé sur le général... Hormis cela, je n'ai jamais vraiment parlé avec lui (ni avec d'autres collègues, mais c'est un détail)... J'incline néanmoins la tête, tout en récupérant le café qu'il me tendait:

-Ah... Oui, c'est exact. Enchantée également et merci pour le café.

Je pris assez rapidement une gorgée, pour compenser le fait que j'ai oublié de prendre ma tasse de café quotidienne le matin, au saut du lit... avant de sentir quelque chose sur la paume de ma main gauche. Je fais passer le café dans ma main droite, regardant ma paume... tâchée d'encre... Grimaçant légèrement, je regarde plus attentivement la boisson chaude, pour enfin remarquer un numéro de téléphone inscrit dessus...

Je lève les yeux vers mon collègue, finissant par sourire doucement:

-La prochaine fois que vous voulez écrire quelque chose sur une boisson chaude, évitez d'utiliser un stylo. Avec la chaleur, l'encre bave quelque peu et ça devient rapidement illisible.
Je vous recommanderais plutôt d'utiliser du papier basique, pour la prochaine fois.


Effectivement, j'avais beau pu reconnaître la série de chiffres comme étant un numéro de téléphone, le fait que ça ait bavé et, qu'en plus, j'ai posé ma paume dessus, ça a effacé partiellement des chiffres et c'est à peine si je peux en lire le tiers...

J'avaler rapidement le reste du café, le balance dans une poubelle proche et sort un mouchoir en tissu d'une poche de ma robe, m'essuyant rapidement, avant d'incliner la tête vers monsieur Priore:

-Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée, en vous remerciant encore pour le café.

Sans plus attendre, je poursuis ma route, passant sur la gauche de mon collègue, décidée à ranger cette rencontre dans la case "à oublier"...
Le coup du numéro de téléphone et le sourire enjôleur, je le connais parce qu'on m'a fait le coup une fois et j'ai vu deux camarades de classe être accostées comme ça...
Personnellement, je n'ai guère envie de démarrer une relation, encore moins avec une personne pour qui je ne ressens rien... L'amour, ça doit marcher dans les deux sens, point final.
Froide? Non, disons juste que je sais ce que je veux...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Jan - 1:17
Valentine's day !






Sans réelle surprise, la jeune femme repousse mes avances. Peu importe. Ce n’est pas pour draguer que je me suis approché d’elle et lui ai offert un café. Non, la raison est tout autre ! Alors qu’elle m’explique son petit tour de papier et de stylo dont je me fiche éperdument juste avant de jeter le café, je tente au maximum de réprimer mon sourire naissant. Elle est tombée droit dans mon piège. Je la laisse partir sans lui expliquer quoi que ce soit, elle va s’en rendre compte incessamment sous peu.

« C’est moi qui vous remercie pour vos précieux conseils. »

Dis-je d’un ton absolument ironique à peine masqué qui peut probablement lui mettre la puce à l’oreille. Bientôt elle pourrait sentir sa main être légèrement tirée vers l’arrière. Serait ce moi qui m’empare de la sienne dans un mouvement de fougue passionné ? Non pas le moins du monde. En réalité dans sa main se trouve maintenant un nouveau café. Vraiment ? Un nouveau café ? Pas exactement. En réalité, il s’agit du même pot en plastique d’un peu plus tôt, facilement reconnaissable à cause des traces d’encre sur son côté.

À y regarder de plus pret, la belle Hirano peut remarquer que sa main est attachée directement au café par une gum hautement élastique. Mouhahahahahaha L’avantage de cette technique, c’est qu’il est extrêmement difficile de s’en défaire. La couper simplement est inutile, ma gum est bien plus résistante que ça et les variations de température fonctionne mais seulement à un très haut niveau. Et oui, on ne termine pas major de sa promotion et professeur titulaire d’une des classes du département des héros à Yuei sans raison.

Si elle se retourne, tout ce qu’elle pourra voir c’est moi au loin, un grand sourire aux lèvres en train de partir en courant dans l’autre sens. Mon Dieu ce que je peux aimer la Saint-Valentin.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Disponible en RP : 7 jours/7

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Mar 31 Jan - 2:34

~Saint-Valentin!~

C’était plutôt distrayant, l'homme et la femme ne semblait pas vraiment s’apprécier de ce que je pouvais voir de mon perchoir. Il lui a offert un café qu'elle a but aussi vite que possible pour se débarrasser de lui. Un bon plan, mais apparemment tout a changer pour que la situation devienne plutôt collante. De mon point de vue je pouvait voir le gobelet lentement retourner vers la main de la femme après qu'elle l'aie jetée, clairement un mauvais tour de cet homme. Mais je devais l'admettre, c’était pas mal jouer et ça ma fait rire un brin, surtout lorsqu'il a pris ses jambes a son cou comme un enfant.

J'avais aucune idée de ce qu’était la chose élastique qui rattachait la femme et son gobelet, mais ça l'a piquer ma curiosité. De la haut par contre j'avais aucun moyen de me renseigner et il me faudrait descendre et voir ce qu'il en aie moi même. Du même coup peut-être pourrais-je aider cette femme puisque décoller quelque chose dans votre main avec seulement une de disponible semble plutôt pénible. J'ai donc ranger mes chocolats dans le sac que je transportais avant d'ouvrir mon parapluie et de me laisser lentement descendre de mon perchoir. J'ai atterrie non loin de la femme qui bien évidemment était plus grande que moi. Plus vraiment un surprise a vrai dire... Si un jour je croise quelqu'un de mon age mesurant moins de 139 cm, je vais me poser de sérieuses questions sur leur développement. Je me suis ensuite lentement approchée de la femme en bleu, qui attirait plutôt l'attention avec cette couleur qui faisait contraste avec les rouges de la fête. "Excusez moi, j'ai pus voir toute la scène... auriez vous besoin d'un coup de main?" ai-je demandée d'un ton sincère sans réaliser le potentiel et mauvais jeu de mot sur sa situation. Il y avait quelque chose a propos de cette femme qui me semblait familier, l'avais-je croisée auparavant? Non, c’était très peu probable vue que j'arrivais juste en ville.... L'homme me disait quelque chose aussi, normalement je suis sur que son apparence extravagante aurait été suffisant mais apparemment non. Peut-être un jour j'aurais réponse a mes questions.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne Eirin Hirano
Professeur de sciences
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Toujours disponible

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Mar 31 Jan - 8:39

Festival de la Saint-Valentin

ft. ...
454 mots

Jeter le café (et aussi un peu mon collègue), avant de continuer ma route... C'était ce qui était prévu dans ma tête, initialement... Mais, lorsque je sens quelque chose légèrement tirer ma main gauche vers l'arrière, avant voir le gobelet de café revenir dans ma main, je sens de suite qu'il y a un truc pas net...
Alors que je tourne la tête vers le principal suspect de cette mauvaise blague, je vois monsieur Priore s'enfuir dans une autre direction, en détalant comme un lapin... Bon sang, cette fuite, plus le ton tellement ironique qu'il a employé, tellement ironique que même un aveugle aurait compris, et puis, il y a le fait que ce soit lui qui m'ait donné ce fameux café...

Au départ, sans chercher à comprendre, je tire sur le gobelet, ressentant de nouveau cette sensation étrange... Il y a un truc collant qui relie le gobelet à ma main gauche et je n'arrive pas à m'en défaire... Je relâche le gobelet qui revient se nicher dans la paume de ma main gauche, me laissant penaude, en plein milieu de la place, comme une grande débile, qui s'est faite avoir comme une débutante...

Alors que je commence à réfléchir une manière de me libérer de ce "piège", j'entends une voix féminine dans mon dos.
En me retournant, j'aperçois une jeune femme toute bardée de rose, des cheveux aux pieds. Sa tenue et son visage... tout était rose et blanc et elle pouvait facilement se fondre dans les décorations de la fête...

Hochant la tête, avec un sourire que je me voulais aussi léger que moins forcé, étant donné les circonstances:

-Euh... Bonjour...
Oui, un peu d'aide ne serait pas de refus, si vous me le proposez si gentiment...
Je ne sais pas trop ce que c'est, mais on dirait qu'une substance collante et élastique relie ma main à ce gobelet... Peut-être qu'on doit trouver quelque chose pour la couper...


Je tente de garder un certain self-contrôle, mais, si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais déjà enfermé monsieur Priore dans un cube et l'aurais secoué dans tous les sens, lui broyant une partie des os au passage, tout en lui enjoignant de me dire comment me débarrasser de ça... Mais bon, ce ne serait pas simple à réaliser et puis, c'est une décision que je regretterais sans doute bien vite, à titre personnel...

Je finis par montrer ma main gauche (et du coup le gobelet) à la jeune femme, la laissant se faire sa propre idée sur la situation. Deux cerveaux qui réfléchissent à un même problème, c'est toujours mieux qu'un seul...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Disponible en RP : 7 jours/7

Fiche de Pouvoir
Grade:
Année et Classe: (Exemple : 1-A)
Alter:
Lun 6 Fév - 19:38

~Saint-Valentin!~

J'ai retournée un sourire a la femme après qu'elle est bien acceptée mon aide. Apres tous je ne crois pas qu'elle aurait voulu passer le reste de la journée avec un gobelet de café attaché a sa main. Elle a ensuite tendue sa main pour que j'aie une meilleur vue de la situation, je me suis donc approchée et j'ai pus voir exactement l'objet collant qui liait la femme et le contenant. Je me suis ensuite mise a fouiller dans mon sac pour une de mes facture de mes achats du jour avant de toucher l’étrange substance avec mon doigt en étant certaine que la facture m’empêcherait de rester coller a ce piège moi même. Du coup je sourit, mon doigt n’était pas rester coincer comme la main de la femme, mais je ne pouvait pas en dire autant de ma facture qui s'ajouta a la prison collante.

J'ai fais un pas en arrière en réfléchissant et sans dire un mot. La substance ressemblait a de la gomme a mâchée, juste collante a l’extrême. Je me suis mise a penser a tous les trucs que j'ai utilisée pour me défaire de gomme qui était soit prise dans mes cheveux ou mes vêtements, mais je n'avais aucune des chose requise sur moi. La seule autre solution qui me venait a l'esprit était de poser quelque chose de très froid contre la substance afin quelle perde de son élasticité. Malheureusement mon Alter était loin d’être suffisant puisque je peux pas attendre des températures qui sont dans les extrêmes. J'ai donc tournée mon regard vers la femme, me forçant a lever la tète pour le faire part de mon idée. "Tout ce que j'ai comme plan c'est d'y coller de la glace ou n'importe quoi qui serait assez froid. Si c'est comme de la gomme ça devrait marcher, du moins j’espère. Sinon ce serait de la laisser sécher mais la chuis pas sure que ça va pas tirer sur la peau a ce moment la." Je suis donc après resté la pour savoir ce que l'en pensait la femme. Avec un peu de chance je l'aurai aidée.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne Eirin Hirano
Professeur de sciences
avatar
Messages : 53
Disponible en RP : Toujours disponible

Fiche de Pouvoir
Grade: 27
Année et Classe: Professeur de Sciences / Professeur titulaire de la Classe 1-C
Alter: Psychic Geometry
Mar 7 Fév - 0:44

Festival de la Saint-Valentin

ft. ...
464 mots

La réflexion de la jeune femme sur ma situation actuelle me fait réfléchir un moment... Je ne disais rien sur le fait qu'elle en ai rajouté à mon problème, en collant un morceau de papier sur le filament retenant le gobelet à ma main.
C'est vrai qu'en congelant cette espèce de chewing-gum, je pourrais le rendre plus solide et le casser, en grattant... Après, si je considère ma main comme du cuir ou un vêtement, je devrais nettoyer le reste avec de l'alcool ménager... Je vais sans doute bousiller ma paume de main avec ce traitement, mais c'est ça ou me retrouver avec un gobelet à la main pour au moins une semaine...

Je finis par incliner la tête devant ma sauveuse:

-Je vais de suite m'occuper de ça. Merci beaucoup pour vos conseils et peut-être à une prochaine fois.

Sur ces mots, je tourne les talons, reprenant le chemin du retour, au pas de course, calant ma main collée contre moi, prenant soin de toujours maintenir le gobelet collé à la paume, pour éviter de coller ma robe, ce qui me contraindrait à passer trois heures à tout décoller.

Une fois rentrée chez moi, je balance mon sac de la main libre, avant de récupérer un bac à glaçons, un sac plastique, une bouteille de vinaigre et du coton.
Je place les glaçons dans le sac plastique, le referme soigneusement, avant de le placer sur le filament que j'étire comme je peux. Pour passer le temps, je bouquine distraitement quelques pages d'un roman lu et relu cinquante fois, grinçant toujours des dents... Placez ça sur le compte de la fierté mal placée, mais je ne supporte pas de me faire avoir comme ça et ce, depuis que je suis gamine... On pourrait dire que ça vient du coté de mon père italien...
Après une bonne demi-heure d'attente, je retire la poche de glace, cassant au passage le filament de gum, me faisant soupirer de soulagement. Il y a quand même une solution à ça...
Il me faut encore une bonne heure pour congeler et retirer le reste de la gum, gratter le reste à grand coup de vinaigre. Je jette le tout à la poubelle, avant de ressortir, balançant le sac poubelle au passage, souhaitant bonne chance aux éboueurs qui récupéreront le tout demain matin...

Finalement, je retourne au festival après une bonne heure et demie perdue à cause de mon inattention... J'étais toujours frustrée et encore moins dans l'ambiance de la Saint-Valentin, qui est pourtant au centre de tout aujourd'hui, encore plus de l'endroit où je me trouve...

Soupirant profondément, je commence à arpenter le festival, pensant déjà à ce que je vais faire, une fois rentrée chez moi...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous
» Hagiographie de Saint Valentin
» [FANFIC] Harry Potter et le Groupe de Saint-Valentin 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310