Un échauffement avant la reprise ! [Pv Ryoji & Harley]

 :: Musutafu :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 41
Disponible en RP : Toujours ♥
Double-compte : Aucun

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe: Professeure de Sports
Alter: Puissance Titanesque
Mer 15 Mar - 15:26
« Zzzzzz hmmm ouiii haaa zzzzz »

« Bienvenue et bon réveil sur RADIOOOOOOOOOO KOOLKOOLSCOOP, les vacances c’est bientôt termi…BOOOOOOM BJOIGHRZOIGHZIO »

« Ferme-la »

Réveil matin six heures et pas comme une fleur, Harley cogna doucement son poste de radio et pourtant, même si elle avait la volonté de faire doucement, elle détruit en miette pour la énième fois son appareil électronique. La suédoise ne supportait presque pas l’idée de « fin de vacances » bien qu’en tant que héros, le mot « vacance » n’existait pas dans son vocabulaire. Pourtant elle passa un été calme et rassurée à l’idée d’avoir un travail stable. Quelques semaines avant la rentrée, les grasses matinées lui manquaient déjà ce qui la poussait à déborder de violence sur les objets du quotidien. Difficilement mais sûrement, la blonde sauta de son lit pour enfiler une tenue de sport. Le jour J allait arrivée à une vitesse folle et il fallait être en sport pour montrer le bon exemple aux élèves ! Harley prit ensuite sa moto et roula à toute vitesse loin de la ville, direction la nature ! Rien de mieux qu’un bon bol d’air frais pour un entraînement. La suédoise se trouvait désormais dans un gigantesque parc, il y avait des endroits de jeux d’extérieur mais surtout beaucoup d’installation sportive et une piste de footing. Très motivée, la toute jeune professeure entamait sa séance d’échauffement durant une bonne demi-heure.

Une fois les premiers gestes essentiels terminés, Harley débuta son footing en toute sérénité. Courir l’aidait tout banalement à évacuer son stress et ainsi mieux contrôler son alter. Plus elle avait le contrôle de ses muscles, plus elle dominait ses capacités surhumaines. C’était pourtant plus fort qu’elle, la suédoise ne pouvait pas s’empêcher de penser à ses collègues, vont-ils être sympa ? Ses élèves seront-ils respectueux et surtout, sera-t-elle une bonne professeure de sports ? Matière qu’elle considérait plus qu’importante pour un héros. Sa petite séance devint alors une réelle course allant alors jusqu’à l’essoufflement. Une belle erreur de débutant qui la poussa à faire une petite pause dans un curieux endroit vide de monde. Il y avait à cet endroit précis du parc de quoi faire du sport en extérieur de quoi l’inspirer pour d’éventuels cours spéciaux. La blonde se posa sur une machine de fitness et entendit un souffle, une présence, elle n’était pas seule dans cet endroit très paisible.

Elle chercha du regard quelques minutes l’individu présent en ces lieux. Il y avait un jeune homme d’une carrure plutôt imposante. Sa tête de petit bronzé sauvage lui disait vaguement quelque chose. C’est à ce moment précis qu’Harley se faisait la leçon à elle-même, se renseigner plus sérieusement sur ses futurs élèves. Très extravertie et intéressée par la technique presque professionnel du jeune garçon, Harley s’approcha de lui sans aucune gêne ni discrétion. Elle observait chacun de ses gestes, de ses mouvements et ne pouvait s’empêcher de faire une petite remarque.

"Pas mal du tout mais tu peux faire mieux. Tu as le physique pour être un bon sportif c’est certain."

Croisant les bras et esquissant un large sourire montrant ainsi la droiture de sa dentition, la jeune femme attendait patiemment la réaction de ce jeune inconnu à la taille très imposante. Il puait l’élève de l’école où elle allait enseigner sous peu ! Peut-être qu’il allait être surpris, peut-être allait-il tout simplement l’envoyer valser mais ce gamin, il avait quelque chose d’intéressant et elle pouvait l’aider. D’autant plus qu’en se rapprochant, il lui disait vraiment quelque chose. Le tout dans l’impolitesse, sans se présenter et passer peut-être pour une grosse psychopathe vu que l’endroit était totalement désert et était un parfait endroit pour devenir le parc du viol ou de l’escroquerie et bien d’autres choses malsaines.

"Tu ne serais pas à l’U.A par hasard ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Mer 15 Mar - 22:31
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarParc de la périphériemon avatarHarley Silverson

Un échauffement avant la reprise !

feat. Silverson-sensei


Réveil à 4h du matin, il avait dû reprendre cette habitude depuis son retour à Musutafu. Ryoji avait quitté Osaka à la fin de la semaine précédente pour préparer sereinement sa rentrée. Cette habitude de se lever tôt, il l’avait prise l’an dernier. Le vieux professeur de sport lui avait concocté un entrainement spécifique et le garçon s’y était attelé avec acharnement. Il était temps maintenant de reprendre ce rythme.

La journée de l’étudiant commençait pour préparer les portions gargantuesques qu’il devait ingérer quotidiennement dans sa chambre qui ressemblait plus à une cuisine avec simplement un futon dans un angle. Il aimait cette odeur de bonne nourriture ambiante, loin de l’écœurer. Les autres étudiants devaient arriver à l’internat au compte-goutte, car personne n’était encore venu toquer à sa porte, attiré par l’odeur. Une fois le petit déjeuner ingurgité et la nourriture empaquetée pour la collation du matin. Il suivit le programme qu’il s’était imposé en rejoignant le parc dans la banlieue de la ville. Le complexe sportif de Yuuei n’était pas encore ouvert, mais ça permettait à Ryo de s’entrainer tranquillement de son côté sans avoir trop de monde autour de lui.

Les écouteurs visés dans les oreilles et le baluchon balancé au-dessus de l’épaule. Il commença un jogging qui devait l’amener jusqu’au parc. Le vieux professeur avait pris sa retraite maintenant, mais avant de partir il avait parlé de ce coin à ses étudiants si ceux-ci voulaient venir s’entrainer pendant les vacances. Ryoji n’avait encore croisé personne de Yuuei dans cette zone depuis qu’il était revenu.

Il entra dans le parc, maintenant un rythme de course lui permettant de travailler son endurance, le vieux le disait : "Ta faiblesse, c’est ton endurance, tu dois apprendre à gérer ton Alter pour avoir plus de marge au niveau énergétique. Tu pourras le maintenir plus longtemps" Les effets n’étaient pas encore là, mais l’étudiant avait bon espoir, s’il avait tant progressé en un an c’était grâce à cet homme. Il était curieux de savoir qui allait le remplacer.

Retrouvant son coin favoris, équipé de diverses machines en plein air utilisant le poids du corps, Ryo posa son paquetage et but quelques gorgées d’eau avant de se diriger vers une première machine.

Depuis sa rencontre avec son père l’année précédente, il avait compris que sa faiblesse résidait dans l’explosivité de ses coups, certains m’étant trop de temps à sortir. Il devait gagner en souplesse, mais également en puissance au niveau des bras, aussi, attrapa-t-il deux bracelets de force avant de commencer à faire du shadow boxing, lançant des coups et essayant de les esquiver dans le même temps. Il avait toujours en tête une silhouette en face de lui, celle de son père, ce sourire suffisant sur le visage alors qu’il évitait son coup.

Concentré sur sa tâche, il ne savait pas depuis combien de temps il pratiquait quand un bourdonnement se fit entendre au-dessus de la musique. L’étudiant étonné arrêta son mouvement, retira son écouteur, une voix féminine finissant une phrase.

"…faire mieux. Tu as le physique pour être un bon sportif c’est certain."


Il se leva du rameur pour faire face à son interlocutrice. Il remarqua en premier les cheveux blond très clair, s’arrêtant au-dessus des épaules. Un visage fin, mais atypique au Japon, elle lui souriait. Plutôt grande d’ailleurs, il évalua qu’elle devait avoir pas loin de trente ans.

Une étrangère.

Le japonais avait arqué son sourcil, comme il le fait souvent quand quelqu’un le regarde de la sorte, avec cette impression d’être analysé. Il épongea rapidement la sueur qui perlait à son front en calmant sa respiration après l’effort. Quelques secondes passèrent et il se rendit compte de son impolitesse de ne pas répondre. Un peu gêné d’avoir regardé dans le blanc des yeux aussi longtemps une femme plus âgée. Il se gratta l’arrière du crâne. Malgré son physique, il restait un enfant. Une autre question fusa avant qu’il ne puisse répondre.

"Tu ne serais pas à l’U.A par hasard ?
- Classe 2 – B, Ryoji Hinasura, madame..."


Il avait répondu par réflexe, l’étudiant aurait presque salué. Ryo avait volontairement laissé en suspens la fin de sa phrase, en espérant obtenir une réponse de la part de cette femme. Il repensa à ce qu’elle lui avait dit juste plus tôt "… faire mieux.", il essaya de faire jouer sa mémoire musculaire pour savoir pourquoi elle disait ça, une exécution peut-être pas encore très fluide. SI c’était le cas, elle devait avoir l’œil.

"Vous avez dit plus tôt que je pourrais faire mieux, qu’est-ce que vous vouliez dire ?"


Le garçon était prêt à écouter tout conseil pour améliorer sa technique, au pire elle pouvait avoir tort et il s’en rendrait compte rapidement, au mieux, il pourrait corriger un défaut.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Disponible en RP : Toujours ♥
Double-compte : Aucun

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe: Professeure de Sports
Alter: Puissance Titanesque
Jeu 16 Mar - 9:56
Harley avait presque agit avec instinct, elle s’était approchée de ce jeune sans trop réfléchir, trop passionnée peut-être par son travail. Il mit quelques secondes avant de réagir aux paroles de son interlocutrice. Le brun retira ses écouteurs et tous deux se firent face. Ce qu’elle remarqua en premier, c’était bien entendu sa sueur et sa respiration un peu trop forte pour quelqu’un qui faisait du shadow boxing. Ce n’était peut-être pas très agréable de passer au scanner mais la suédoise prenait très à cœur son travail et elle avait vu juste. Ce garçon allait bientôt être son élève et s’il voulait cartonner, il devait faire mieux. Il avait déjà énormément de qualité et Harley sentait un énorme potentiel en lui, il pouvait toujours se surpasser. La matière dans laquelle il allait le plus cartonné allait certainement être le sport et c’est la raison pour laquelle elle cherchait toujours la petite bête. Bien sûr, la jeune femme grinça des dents lorsqu’il l’appela Madame. Toujours difficile d’assumer son âge avancé. Soufflant un bon coup, elle répondit tranquillement à la question de l’élève, que sous-entendait-elle par « faire mieux » ?

"Le premier défaut de ton entraînement, c’est que tu combats un adversaire imaginaire. C’est beaucoup trop prévisible. Je ne sais pas à quoi tu penses mais tu n’es pas relaxé du coup tu t’essouffles rapidement. Tu dois juste t’habituer à des mouvements pas te fatiguer.

Ton muscle arrière du bras semble plus faible que les autres sûrement parce que tu cherches la force plus qu’autre chose. Si tu ne travailles pas ce muscle, ton bras va se fatiguer rapidement et toi aussi. Tes mouvements doivent être aussi naturels que ta respiration. Oublie tout le reste, tu dois juste bouger ton corps. Tu n’es pas assez agile, relaxe toi."

Sans même s’être présentée pour le moment, Harley commença à tourner lentement autours de Ryo. Elle avait une petite idée derrière la tête pour le mettre en face à face avec ses légers défauts facilement corrigeable. Ses pas étaient très lents mais elle ne le quittait pas des yeux et lui parlait en même temps.

"Hinasura, dans quelques jours je serai ta professeure de Sports, Madamoiselle Silverson si tu préfères, aujourd’hui je vais te donner un petit coup de main en dehors du cadre scolaire. Je ne suis rien d’autres que ton adversaire alors vas-y, touche moi sans me donner un réel coup."


Harley était prête à esquiver n’importe quel coup. Sa chance à elle, c’est qu’elle n’avait pas besoin de travailler sa force puisqu’elle en avait déjà une naturellement surhumaine. La suédoise se servait du sport pour apprendre justement à la doser et la souplesse ainsi que l’agilité était un parfait entrainement pour ne pas en faire trop. L’exercice semblait peut-être étrange mais si Ryo était assez futé, il comprendrait vite que le but était de travailler ses mouvements, son agilité et son endurance. Aussi, en voyant directement ses coups, Harley allait pouvoir analyser plus facilement ses petits défauts à corriger. En ayant en face de lui un réel adversaire imprévisible, la suédoise allait voir s’il avait directement des pertes d’équilibre en se déplaçant par exemple et à quel point il pouvait se mettre la pression et devenir peut-être nerveux. Avec cet entraînement tout bête, Ryo allait pouvoir penser autrement, être en alerte et surtout noter tout seul ses propres faiblesses avant qu’Harley ne puisse le faire.

Ce qui était intéressant ici également, c’est qu’il avait en face de lui une personne plus petite, plus chétive et donc plus rapide que lui. Il allait devoir trouver un moyen de contrer cela. Harley toujours souriante tournait autours de son futur élève et attendait le premier coup. Elle n’avait pas peur de subir une frappe démesurée, trop puissante, il devait tout simplement se concentrer sur la fluidité de ses mouvements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Jeu 16 Mar - 14:45
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarParc de la périphériemon avatarHarley Silverson

Un échauffement avant la reprise !

feat. Silverson-sensei


Impressionnant.

Ryoji n’avait que ce mot à l’esprit pour décrire ce que venez d’expliquer sa future professeure de sport. C’était toujours complexe en effet de se battre dans le vide et elle avait vu juste, lui aussi sentait qu’il donnait beaucoup trop d’énergie dans ces coups dans le vide. L’étudiant ne pouvait juste pas évacuer sa frustration d’être encore si faible par rapport à son paternel.

Quand elle évoqua son bras, il regarda celui-ci par réflexe, lui ne voyait pas ce qui clochait, mais l’explication se tenait. Se relaxer ? Ryo n’était pas vraiment dans cette optique, il avait toujours préféré maintenir une certaine tension dans son corps pour permettre à celui-ci de s’habituer plus vite à la différence de poids dans ses membres qu’impliquait l’utilisation de son Alter. Même maintenant, il mimait ce changement avec les poids qu’il portait en bracelet de force. Était-ce une erreur ? Le garçon avait certainement dû faire du zèle après un été à travailler en dépit de son entrainement. Il voulait reprendre très fort trop vite, cette rencontre était peut-être arrivée au bon moment pour lui éviter de prendre des mauvaises habitudes maintenant que le vieux n’était plus là.

L’étrangère commença à tourner autour de lui, lentement, elle le fixait. Cette impression d’être placé sous rayon X était plutôt gênante pour le garçon, même si il avait compris qui elle allait être, c’était tout de même un peu dérangeant, certainement quelque chose de plus habituel de là où elle venait.

Silverson, un nom d’Europe du Nord certainement. Après le développement de son futur professeur, Ryo comprit qu’il pouvait lui faire confiance en ce qui concernait son entrainement. Elle avait l’œil, ne semblait pas avare de conseils, il pourrait certainement progresser comme ça.

"Vous devez avoir raison Silverson-sensei, c’est juste que, je me concentre un peu sur la force en ce moment, à cause de mon Alter que je n’ai pas beaucoup utilisé cet été… J’ai peur d’être rouillé."


Il se mit lui aussi à tourner lentement, hors de question de rester au milieu du cercle s’il devait l’affronter. Sans donner un réel coup, qu’est-ce qu’elle pouvait vouloir dire par là ? Il n’avait certes pas envie de la blesser avec une attaque, mais elle semblait avoir une certaine assurance de pouvoir encaisser une attaque. Une nouvelle fois, la réflexion et les paroles de cette nouvelle professeure vinrent faire écho à ceux de son prédécesseur : "Si tes mouvements sont plus fluides, plus en rythme, tu auras besoin de moins de force et d’énergie pour les lancer, au boulot gamin."

Le garçon souffla, faisant le vide dans sa tête. Pour lui, la première étape était toujours de comprendre son adversaire, une des faiblesses de son Alter qu’il devait compenser était de ne pas avoir la possibilité de changer de forme à loisir. Il mit ses bras en garde haute et commença à avoir une démarche plus sautillante et rythmée, comme s’il utilisait une corde à sauter.

Devant lui, cette femme, grande pour la moyenne restait plus petite que lui. L’étudiant devrait donc avoir une allonge plus importante, mais il ne savait pas comment elle pouvait se battre, peut-être les jambes ? Il se plaça au mieux à une distance plus courte pour éviter ce genre d’attaque.

Assez proche pour mettre un coup, assez loin pour ne pas en recevoir.


Elle attendait patiemment le coup venir. Ryo pensa instinctivement à envoyer un crochet du droit, son bras dominant. Il sentait ses épaules déjà chaudes après la course avec le baluchon et le shadow boxing aussi essaya-t-il de visualiser le mouvement le plus proprement dans sa tête. Ne pas la toucher, s’était une façon de voir si le garçon pouvait contrôler son corps au point de se stopper alors que l’énergie cinétique déployée devait l’emporter. Il finit de se faire l’image dans sa tête. Son pied gauche s’avança, dans un ample mouvement il bascula son corps pour envoyer le coup. En se concentrant à point, il sentait effectivement que le mouvement était un peu mécanique, comme grippé. L’étudiant voyait comme raison la mémoire musculaire qui essayait de rattraper le mois où il n’avait pu s’entrainer sérieusement. Préférant commencer par viser le corps plutôt que le visage, le poing partait vers les côtes. Il stoppa son mouvement, cinq ou six centimètres trop tôt. Ryo avait dû se retenir pour ne pas toucher son adversaire, mais cet espace assez important entre son poing et la cible montrait clairement qu’il n’avait pas encore la précision ni les réflexes nécessaires pour se stopper plus tard.

"Tssh…"


Il ne pouvait s’empêcher de pester contre lui-même, l’étudiant n’avait pas eu le choix que de travailler pour payer sa scolarité et maintenant, il se trouvait avec un fossé devant lui. Peut-être ne se rendait-il pas compte que la moyenne des étudiants avait dû plutôt passer son temps à se reposer, mais Ryo était certains que les meilleurs avait dû prendre de l’avance sur lui.

L’étudiant était un paradoxe, il ne souhaitait pas passer devant les meilleurs, mais il ne supportait pas non plus d’être à la traine. S’il voulait pouvoir agir, même dans l’anonymat, il devait se renforcer. Ryoji se remit en position de garde, respirant assez fort maintenant que son rythme cardiaque remontait.

"Vous avez raison Silverson-sensei, ce n’est pas encore ça, mais je ne sais pas… Est-ce que j’anticipe trop ? Ou c’est autre chose…"

Il cherchait les mots justes pour décrire sa sensation. C’était étrange, comme une énergie non maitrisée. Le futur se retrouvait à user de force brute, car son corps réagissait comme ça, mais son esprit lui disait de se calmer et de s’économiser. Un frein, à force de trop réfléchir son esprit lui m’était un frein.

Lâche prise.


Son professeur n'attendait pas une avalanche de coups, simplement des coups bien exécutés, plus efficaces. De la réflexion plutôt que de la rage.

"On peut continuer Sensei ? J'aimerai voir ce qu'il se passe maintenant dans un enchainement."


Il y avait une donnée qu'il avait négligée et qui le fit sourire en y pensant. L'instinct, il devait aussi apprendre à jouer avec ce facteur à la croisée des autres, celui qui lui disait à quel moment il était opportun de lancer son attaque.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Disponible en RP : Toujours ♥
Double-compte : Aucun

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe: Professeure de Sports
Alter: Puissance Titanesque
Ven 17 Mar - 10:20
Ryoji était un excellent élève, il était à la fois curieux et réactif. Les vacances d’été lui avait peut-être donné un peu de retard par rapport aux plus sérieux de sa classe mais vu son mental, Harley ne doutait pas une seule seconde qu’il puisse monter rapidement en haut de l’échelle et creuser un fossé entre lui et ses futurs camarades. Il avait ce petit plus, cette détermination qui allait le projeter bien plus haut qu’il ne l’imaginait. Laisser cet élève de côté serait une très mauvaise erreur et c’est bien pour cela que la suédoise continuait à l’aider. A son tour, le jeune héros se mit lui aussi en mouvement, une décision qui surprit la professeure. Il était très malin et ses choix reflétaient totalement sa personnalité. L’élève évoqua également son alter et sa crainte de rouiller, en tant que professeure, Harley se devait de le rassurer à ce sujet-là.

« Etre rouillé ? Ne t’en fait pas, on ne rouille qu’après 90 ans. Fais toi plus confiance et familiarise toi toujours plus avec ton Alter. Avec le temps, ça viendra. »


Par la suite, le jeune homme souffla signe de relaxation, sa respiration était un très bon réflexe et surtout une très bonne habitude. Gonfler son ventre et imprégner ses poumons le plus possible d’air étaient ce qu’il y avait de mieux. Au fond, Harley était émue par Ryo. Elle se voyait un peu en lui, la elle d’il y a plusieurs années et cette petite part de noirceur comme le stress ou autre qui ne faisait que lui donner quelques difficultés. Avec un peu d’entraînement, le grand brun allait pouvoir mettre de côté ces mauvais côtés. La démarche devint alors plus naturelle, plus souple, il se mit à légèrement sautillée et se mettre en rythme. La suédoise ne put s’empêcher d’esquisser un sourire de satisfaction, il comprenait très vite. Il commençait à rendre son corps aussi léger qu’une plume, il n’était pas loin du tout et approcher du but aussi rapidement était impressionnant. Harley préférait ne rien lui dire pour l’instant afin qu’il reste concentré et surtout, qu’il ne cri pas victoire trop vite.

Les premiers coups de Ryo visaient les côtes, point très stratégique et une décisiopn encore très intéressante. Hélas, ses mouvements étaient encore trop brutaux, ils n’étaient pas encore meilleur ami avec sa force, ses bras étaient encore trop lourd car ses coups se stoppaient trop loin et trop tôt. Il pensait trop anticiper, au fond c’était ça, il réfléchissait peut-être un peu trop.

« C’est bien, tu trouves tout seul tes défauts. Tu réfléchis un peu trop, laisse toi aller, ça doit devenir instinctif, totalement naturel et léger. Et bien sûr qu’on va continuer »

Ce qu’Harley n’avait pas mentionné à son élève, c’est qu’elle comptait désormais rajouter un peu de piment. Désormais, lorsque Ryo allait attaquer, la suédoise allait esquiver et parfois changer le sens de sa direction. Il devait apprendre à son corps à réagir bien plus vite et oublier un peu pour une fois la réflexion. Se battre en réfléchissant n’était pas toujours la meilleure des solutions, cela faisait perdre énormément de temps surtout dans un combat au corps-à-corps. En même temps, la professeure allait un peu parler à son élève afin de tenter de le déconcentrer, elle passait rapidement au niveau suivant mais il était important qu’il cible d’abord ses problèmes avant de les régler un par un.

« Tu me donnes une petite idée, dès la rentrée je vais donner quelques cours de Yoga. Ca permettra de relâcher les muscles et surtout la cervelle. Quoi de mieux que la détente après tout ? Allez, montre un peu ce que tu sais faire. Je t’attends »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Sam 18 Mar - 13:47
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarParc de la périphériemon avatarHarley Silverson

Un échauffement avant la reprise !

feat. Silverson-sensei


Du Yoga ?

Alors qu’ils continuaient leurs pas, se faisant face, Ryo réfléchissait à cette activité qu’ils auraient l’an prochain. Encore une fois il extrapolait plutôt que se concentrer sur le moment présent. Il secoua la tête, une vraie mauvaise habitude à perdre.  Était-ce à cause des mots du professeur Silverson ou bien de sa propre initiative ? Il se retrouvait dans cette même situation qu’en première année, au tournoi de l’académie.

Durant son premier duel, il avait au fil de l’affrontement commencé à lire les mouvements de l’adversaire, comme si sa vue s’adaptait au combat. Ryoji avait gagné son combat, mais il prétendit un coup un peu trop violent pour être déclaré forfait pour la suite. Aujourd’hui, il retrouvait cette sensation de duel, cette impression de mieux comprendre son adversaire.
Son rythme a changé.

L’idée lui était venue immédiatement et sans chercher plus loin, il comprit que cette sensation était vraie. Harley changeait de rythme, elle n’avait pas répliqué au moment des attaques, maintenant il n’en était pas sûr. Elle allait être plus active, elle disait l’attendre, mais il en doutait. L’étudiant allait donc devoir faire avec cette situation, petit à petit ils se retrouvaient dans une confrontation.

C’est une façon étrange de rencontrer quelqu’un et d’autant plus son futur professeur. Il n’allait pas la faire attendre plus longtemps dans ce cas. Il sourit avant de taper ses poings l’un sur l’autre.

"Osu."


C’était donc ce genre de sensation qu’apprécient ceux qui aiment se battre ? Ryo n’était pas vraiment dans cette catégorie, cette recherche permanente de l’adrénaline, mais il pouvait les comprendre. Il décida de tester son professeur et sa théorie, une première attaque bien visible facilement esquivable avant d’enchainer.

Va falloir la contenir.


Il arma son poing droit et se prépara à attaquer quand un cri fendit l’air. Pendant une seconde qui sembla s’étirer, le garçon resta dans cette position avant de subir comme une décharge. Sans réfléchir ni voir si son professeur le suivait, il arracha ses bracelets de force et se mit à courir en direction de la source de ce cri.

Le parc était encore presque vide du fait de l’heure matinale, normalement les premiers joggeurs devraient commencer à arriver. Quelqu’un c’était peut-être blessé ? Il allait en avoir le cœur net, sa vocation de futur héros le poussait à aller voir ce qu’il se passe et aider dans la mesure de ses capacités.

Ils étaient quatre à entourer deux jeunes femmes. Leur attitude ne laissait rien présager de bon.

"Lâchez-les !"

Ils se retournèrent vers lui, Ryoji pouvait voir que l’un d’entre eux avant une individualité de type mutation, prenant les attributs d’une sorte de reptile à priori, il n’était pas le plus impressionnant, surclassé par un géant d’environ deux mètres.

"Casse-toi gamin, tu veux pas avoir d’ennui."


C’était un troisième qui avait parlé, d’une voix atone renforçant la froideur du propos, il parlait comme s’il disait une vérité, sûr de son fait. L’une des femmes avait profité de l’échange pour essayer de s’enfuir. Elle fut rattrapée en quelques instants par le dernier homme qui semblait glisser sur le sol, il l’attrapa violemment par les cheveux et la renvoya au milieu du groupe.

Face au stoïcisme du garçon, les hommes commencèrent à s’approcher, menaçants. L’étudiant chercha machinalement dans sa poche une des billes de matière qu’il transportait toujours, prêt à l’utiliser à tout moment. Le géant, le reptile et celui qui glissait sur le sol s’avancèrent vers lui, celui qui avait parlé était resté en arrière.

Trois contre un…
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Disponible en RP : Toujours ♥
Double-compte : Aucun

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe: Professeure de Sports
Alter: Puissance Titanesque
Lun 20 Mar - 15:04
Il est vrai que Harley n’avait strictement rien d’une japonaise. Son caractère la poussait à être bien plus extravertie que les asiatiques et au fond, elle ne pouvait s’empêcher d’être sociable et exercer son métier n’importe où. Le sport c’était réellement toute sa vie et l’enseigner était une façon de faire honneur à cette matière afin qu’elle ne disparaisse jamais dans la vie quotidienne des êtres vivants. Alors qu’elle entraînait cet adolescent, elle vit son visage s’illuminer, il souriait. C’était ce sourire là qu’elle voulait voir s’afficher. A présent, son état d’esprit était dans de parfaite condition pour s’améliorer. Le poing du brun se dirigeait vers elle, les jambes de la suédoise prirent une autre position. Elles étaient prêtes à changer de direction et c’est ce qu’elle fit. La professeure changea immédiatement de trajectoire afin d’esquiver l’attaque de son élève. Hélas, il ne finit pas ce qu’il avait commencé. Tout comme lui, un cri freina la blonde dans son élan et stoppa net son esquive. S’il avait réellement lancé son poing, la jeune femme n’aurait pas eu d’autres choix que de l’arrêter à main nue.

Ryo partit immédiatement et laissa en plan la professeure. Cette dernière se tut et se contenta d’en faire autant, rejoindre l’endroit d’où provenait ce cri de détresse. Nul doute que s’en était un, à force de travailler en tant que « héros » on sait reconnaître un cri de joie d’un cri d’effroi. Sauf si bien entendu, la personne à l’origine de ce son est un excellent acteur. Trêve de bavardage, l’élève courrait à toute vitesse et réussit presque à semer la jeune femme. Elle arriva quelques secondes après lui, le sourire aux lèvres, hâte de voir de quoi il était bien capable en situation réelle.
Une fois sur place, il y avait un groupe bloquant deux jeunes femmes. Décidemment, ils aiment s’en prendre aux femmes dans ce pays ! Ryoji ordonna à ces hommes de lâcher leur proie. De son côté Harley se contentait d’abord d’observer son élève. Observer la situation ? Certainement pas, c’est une bourrine, en temps normal elle fonce dans le tas. L’un d’entres eux semblait doté d’un Alter ce qui compliquait largement la chose. La blonde ne pouvait pas laisser son élève sans surveillance, s’il lui arrivait quoi que ce soit, elle s’en voudrait. Il fallait donc qu’elle se batte à ses côtés. La suédoise s’avança lentement et se mit près de son élève, son visage prit une expression plus que sérieuse. Calmement mais froidement, elle s’adressa au voyou.

« Hey les gros thons, vous n’avez pas entendu ce qu’à dit le gamin ? Y’a des dents qui vont se perdre »


Harley ne pouvait pas s’empêcher de sourire, elle s’enflammait, son instinct lui disait de foncer mais sa conscience lui rappelait qu’elle devait d’abord épauler. Elle fit d’abord craquer ses doigts puis le reste de son corps afin d’échauffer un peu tout. Les hommes lui rirent au nez, réaction prévisible venant de lâche comme eux. Sans plus attendre, elle fonça sur le plus faible des trois, celui qui glissait et lui mit un bon gros coup de poing. L’homme réussit à arrêter le coup mais il ne devait pas s’attendre à une force aussi impressionnante. Le bras de l’adversaire craqua et le voilà propulsé sur quelques mètres et pourtant, il glissait et cela n’avait pratiquement servit à rien mis à part lui donner de la distance.

« Salope ! Comment t’as fait ça »
« Répète un peu pour voiiiiiiiiiiiir ! »

L’ennemi se releva facilement, visiblement, il était un dur à cuir. Harley y était allée doucement certes. Le but était juste d’intimider. Pour le moment elle s’énervait face aux insultes de ces enflures. La jeune femme souffla un bon coup et garda sa zen attitude. Elle recula sur plusieurs mètres et se mit en position de combat. Elle faisait entièrement confiance à Ryo pour la suite des évènements. Il fallait éviter à tout prix de tout casser. Elle vit le brun chercher quelque chose dans sa poche mais quoi donc ? En attendant, elle protégeait ses arrières. Les hommes s’avancèrent tous de plus en plus et les voilà à un mètre du duo.  Désormais à une distance trop dangereuse, Harley fonça sur le géant et lui colla un coup de pieds dans le menton. Elle faisait preuve d'une très grande agilité et surtout d'une certaine force mais elle ne se donnait pas encore à fond, loin de là. Aucun d'entres eux n'avaient pu sentir sa réelle force pour le moment. Le géant cracha un léger filet de sang mais sa résistance était impressionnante. Un combat titanesque allait débuté.

«  Fais attention à toi Ryo, ils approchent »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Lun 20 Mar - 21:02
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarParc de la périphériemon avatarHarley Silverson

Un échauffement avant la reprise !

feat. Silverson-sensei


Il avait d’abord entendu les pas de son futur professeur le rattraper. Elle venait l’épauler, Ryo sentait que dans ce genre de situation elle était comme lui, sauver la veuve et l’orphelin sans rien attendre, comme un vrai héros ou une vraie héroïne dans ce cas. Une approche plutôt directe pour tout dire, il tiqua un peu sur le mot gamin en lui lançant un regard du coin de l’œil puis sourit légèrement. Ça allait vraiment être une enseignante hors du cadre habituel ! Il se mit en garde pour parait toute attaque-surprise.

L’étudiant sentit la passion animer soudainement son professeur, c’était presque visible, elle était vraiment faite pour se battre. Aussi, Ryoji ne fut presque pas étonné quand elle se jeta sur l’un des adversaires. Il entendit le « crac » caractéristique d’un bras qui se déboite, il ne put s’empêcher de laisser échapper un « outch » partagé par les deux autres voyous. Son épaule était certainement déplacée, rendant son bras inutilisable.

Malgré que l’homme se remit sans peine grâce à son individualité glissante. Il insulta Harley, Ryoji fut presque surpris qu’elle ne retourne pas lui en coller une nouvelle. À la place elle revint près de lui, ils étaient en infériorité numérique et elle ne voulait certainement pas laisser un étudiant seul contre potentiellement deux adversaires même s’il avait l’air de représenter un plus gros adversaire que la Suédoise.

Est-ce que je suis vraiment plus menaçant ?

Il continua de douter de cette affirmation peu après. Les trois adversaires s’étaient rapprochés, distance dangereuse malgré la garde qu’il maintenait, Ryoji doutait de pouvoir contenir plusieurs fronts d’attaque sans activer son Alter. Une nouvelle fois la solution vint de son professeur, elle s’étira jusqu’à ce que son pied entre en contact avec le menton du géant. Celui-ci se mit à cracher du sang.

Elle se retient.

Ça le frappa rapidement, elle avait le même genre d’attitude que face à lui, comme si elle en avait encore sous le coude. Jusqu’à quel point pouvait-elle être forte ? Profitant de l’inattention des voyous, le garçon plongea sa main dans sa poche, il trouva directement ce qu’il cherchait, cette bille froide couverte d’aspérités.

"Je suis désolé Silverson-sensei, mais moi je vais devoir me donner à fond dès le départ !"


Il fit un pas de côté jaugeant le voyou glissant. C’était contre lui qu’il avait le plus de chance, le futur héros fit un pas en avant et comme attendu, l’homme s’éloigna rapidement. Le garçon arqua le sourcil, il serait son adversaire. Sûr que son professeur pourrait s’occuper des deux autres. Ryoji mit la bille dans sa bouche et l’avala, relevant ses manches en même temps.

Gargantua, forme granit.


Ses poings se transformèrent en une épaisse forme de pierre. Le garçon frappa ses poings l'un contre l'autre avant de se remettre en garde haute recommençant sa danse et sa rythmique de pas.

"Vous pouvez encore partir si vous le souhaitez… Je ne garantis pas qu’après ça elle vous laisser faire ça."


Il sentait son ventre commencer à grogner, essayant de ne rien laisser paraitre, il savait qu’il avait au maximum une demi-heure d’énergie avant d’être affaibli, surtout après son entrainement. L’étudiant devait faire vite pour lui, mais aussi pour ses filles toujours à la merci du quatrième.

"Alors mon grand ? On fait quoi ?"


La provocation marcha, comme souvent avec ce genre de voyou. L’homme fonça sur lui, le poing  valide bien en arrière, Ryo devait vérifier une première chose,  aussi fit-il un pas de côté. Le coup frappa son arcade. Pas très puissant, mais rapide, il sentit une chaleur particulière, du sang certainement. L’étudiant resta concentré sur le bruit de la glissade en fermant son œil pour éviter que celui-ci s’emplisse de sang.

1.. 2..

Deux secondes, ce mec semblait avoir besoin d’au moins deux secondes pour modifier sa trajectoire. Énervé, il se mit à tourner autour du grand brun, une glissade elliptique. L’étudiant cherchait à maintenir le contact visuel, même s’il y arrivait difficilement du fait de son œil fermé. Il avait besoin d’attendre le bon moment.

Les enseignements de Silverson commençaient déjà à se faire ressentir, attendre le bon moment, plutôt que matraquer de coups son adversaire. Ryo sourit en coin en se prenant un coup mineur au niveau du pectoral droit. Maintenant. Son bras droit partit dans un crochet assassin qui se destiner à seulement atteindre le vide. L’inertie fit la suite, joignant la puissance du poing et l’incapacité du voyou à changer de direction. Les deux forces opposées s’affrontèrent dans un premier temps, il sentit une côte se fêler.

Le voyou était maintenant reparti dans l’autre sens du fait de la force du coup. Blue Hood avait bien vu qu’après le coup de la Suédoise, l’homme était parti dans une ligne droite. Aussi n’avait-il pas prévu de le laisser partir. Son bras gauche armé, il vint cueillir le flanc de son adverse sur le même principe que précédemment.

Une question de rythme hein Silverson-sensei ?

Une dernière attaque, vite. Cet homme était clairement le plus faible et plus vite il en aurait fini, plus vite la situation s’arrangerait pour eux. Mange ça ! Le garçon lança un uppercut tout en précision au niveau du menton de son adversaire. Celui-ci tomba à la renverse, sonné. Le garçon souffla essuyant le sang coulant sur son front, il avait bien un petit kit de soin chez lui, mais ça pouvait attendre. Il jeta un œil vers son futur professeur, comment s’en sortait-elle ?
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Disponible en RP : Toujours ♥
Double-compte : Aucun

Fiche de Pouvoir
Grade: 6
Année et Classe: Professeure de Sports
Alter: Puissance Titanesque
Mar 21 Mar - 13:34
La jeune suédoise était désormais face au géant. Non loin de ce dernier, l’homme lézard dans le poing mort de la donzelle. Harley combattait uniquement et seulement comme une bourrine, de ce fait, elle n’observait certainement pas son environnement ni même la position de ses ennemis. Peu importe où ils se trouvaient, ce qui comptait, c’était ceux en face. Elle venait toujours juste de donner un coup de pied souple à son adversaire. Le géant répliqua immédiatement par une puissante rafale de coup de poing. La professeure en esquiva plusieurs à l’aide de son agilité, sa petite taille par rapport à l’ennemi aidait énormément. Le seul problème, c’est qu’il ne lui laissait aucun moment de répit et donc aucune ouverture pour le frapper. Elle n’avait plus le choix… Harley mit fin à ses esquives et enfonça ses deux pieds au sol afin d’être plus stable. Elle ouvrit ses deux mains puis utilisa sa technique –Paume du Titan- ainsi, la blonde arrêta les puissants coups du géant. Les deux individus étaient dotés d’une telle force que de la fumée s’échappa des poings et des paumes. Harley avait prit un sacré coup interne mais gardait un air froid pourtant une douleur lui parcourait les bras.

L’adversaire serrait les dents et elle aussi. Pour les deux, c’était difficile à encaisser. Ils se regardaient dans le blanc des yeux durant quelques secondes jusqu’au moment où Harley entendit la voix de son élève. Il se donnait à fond et le voir combattre était une réelle fierté pour elle. Il avait du cran, de l’énergie et surtout beaucoup de cervelle ! La suédoise avait presque envie de s’asseoir sur un banc avec une pop corn et le regarder faire. Hélas pour elle, l’homme lézard intervint pour aider son coéquipier et lui cacha littéralement la vue. Elle ne voyait plus cet horrible animal.

« Ne t’approche pas j’ai horreur de cette sale bestiole !!!!!!!!! »

Une vue hideuse poussa la jeune femme à empoigner les mains du géant. On pouvait entendre un léger craquement encore une fois mais ce qu’elle voulait faire était tout autre. Concentra toute sa force dans ses bras puis souleva banalement le géant pour l’envoyer valsé sur son copain le lézard. Malgré ses dires, il pesait son poids et une goute de sueur perlait sur le visage de la professeure.

« T’es aussi léger qu’une gonzesse en louboutins !!!! »

Les deux voyous se percutèrent mais ils n’allaient pas en rester là. Ils étaient bien plus coriaces qu’ils ne le paraissaient. Alors qu’ils étaient à terre, Silverson s’assura de la bonne santé de son élève. Il avait visiblement prit des coups et ça c’était vraiment la merde. La blonde s’en voulait beaucoup de le voir blessé, ne serait-ce qu’un cheveu en moins… En les voyant se relever, la suédoise leur fonça immédiatement dessus ne leur laissant ainsi pas le temps d’attaquer une nouvelle fois. Utilisant ses deux pieds, elle utilisa sa technique du –coup de pied titanesque circulaire- afin de les avoir tous les deux. Elle frappa ainsi en premier le géant qui partit valser au loin et se prit plusieurs arbres. Quant au lézard, il était plus rapide qu’elle ne le pensait. Il avait clairement prit le temps d’esquiver le coup et se camouflait à présent on ne sait où. Sa capacité était celle d’un caméléon, il était à présent transparent. Harley ne pouvait s’empêcher de broncher

« Merde il est où. Ryu, ça va ? Fais attention à toi, j’ai perdu de vue l’un d’entres eux »

La blonde se concentrait comme elle le pouvait, il n’allait pas pouvoir se camoufler bien longtemps. Elle cherchait partout, la moindre trace de pas… Puis le vit tout simplement réapparaître derrière Ryu afin de lui porter un coup directement dans le dos tel un lâche. Harley n’avait même pas le temps de se déplacer. Elle fonça une nouvelle fois sur lui mais son arrivée risquait d’être trop tardive. L’élève allait devoir y mettre du sien.

« Derrière toi attention ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 147

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Mer 22 Mar - 16:57
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarParc de la périphériemon avatarHarley Silverson

Un échauffement avant la reprise !

feat. Silverson-sensei


Alors qu’il observait rapidement la situation, Ryo put se rendre compte que la Suédoise avait réussi à se débarrasser de l’adversaire qui semblait être le plus menaçant. Elle lui indiqua que l’autre avait disparu, mais il n’eut pas le temps de commencer à chercher qu’il entendit une nouvelle fois sa voix. Trop tard, le garçon sentit le coup dans son dos, il tomba à genou se rattrapa comme il put sur ses mains.

"Ça va aller Silverson-sensei, allez-vous occuper du dernier et sauvez ces filles. Je m’occupe de lui."


Il avait murmuré la dernière phrase, elle était plus pour se donner des forces. Il frappa du poing sur le sol avant de se redresser. Si Ryoji voulait un jour devenir le bouclier de la population, ce n’est pas un vulgaire voyou qui allait l’arrêter, même alors qu’il n’était qu’au lycée.

Vous voulez pas juste les laisser tranquilles ? Déjà deux en moins tu veux être le troisième ?
Il entendit un rire, mais en se retournant l’homme caméléon avait une nouvelle fois disparu. Le garçon essaya de garder son calme, c’était bien différent d’affronter son imagination, mais ça pouvait renforcer une nouvelle fois son entrainement. L’ennemi n’était pas en vue et il allait forcément attaquer sans que Ryo ne puisse deviner d’où.

Ryoji fut alerté par un bruissement sur l’herbe alentour, se retournant rapidement il fit un pas arrière, mais le coup toucha quand même son abdomen, mais de façon mineure. Peut-être un bleu, mais pas plus. Le voyou disparut une nouvelle fois.

Son Alter est puissant, mais il se repose trop dessus…


C’était le moment de lui rendre la monnaie pour les deux coups reçus. Le lycéen commençait à sentir la fatigue arrivait, il avait dû consommer la moitié de son énergie restante. Il sera le poing et ferma ses yeux comme durant son entrainement avant l’arrivée de son professeur. Si la vue ne servait à rien, les autres sens devaient pouvoir faire quelque chose et ils l’avaient déjà alerté précédemment.

Le garçon se mit à marcher en cercle. S’il se déplaçait, l’autre devrait en faire de même pour pouvoir le toucher. Se concentrant encore plus sur son ouïe, Ryo écouta le bruissement du vent dans les branches d’arbre. Le printemps arrivait, il pouvait le sentir dans l’air. Un mouvement sur sa gauche. Le lycéen leva son bras, celui-ci bloqua le poing écailleux qui craqua. Alors que le voyou était encore choqué d’avoir été ainsi paré, le lycéen envoya son poing droit dans le visage de son adversaire.

Contre Fulgurant

Le coup explosa la joue de l’individu malhonnête. Qui tomba sur le sol. Le garçon reprit son souffle, il se rendit compte qu’il avait bloqué celui-ci durant tout ce temps, de peur que celui-ci n’interfère dans sa concentration. C’était ce coup qu’il destinait à son père la prochaine fois qu’il le verra. L’étudiant avait certainement donné un coup trop passionné et il s’en voulait presque d’avoir été si violent. Il n’avait pas besoin d’y aller aussi fort. Si Ryo avait eu le choix, le grand brun les aurait simplement fait fuir, mais ils avaient clairement envie de se battre.

Le japonais ne prit pas la peine de regarder l’état de ses adversaires, il se dirigea rapidement vers le groupe de filles malmenées et le dernier agresseur.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller
» Avant garde ork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Autres endroits-
Sauter vers:


FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310 FTM 88x310