Osaka - Grabuge au restaurant [Riley & Ryoji]

 :: Alentours de la ville :: Villes voisines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 103

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Lun 20 Mar - 20:58
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarRestaurant d’Osakamon avatarRiley Bageki

Osaka – Grabuge au Restaurant

feat. Riley

Il aimait cette ville. Ryoji se disait ça à chaque fois qu’il se levait le matin et qu’il enfourchait son vélo pour aller travailler, Osaka. Elle avait perdu de l’importance surtout du fait des nombreux héros qui préférés œuvrer près de Musutafu. C’était quand même sa ville et l’étudiant savait qu’il reviendrait accomplir son travail de héros ici, les habitants mérités d’avoir des gens pour les protéger.

Ryo profitait du break estival différemment de ses collègues, essayant de ne pas penser à son père car toujours très atteint par ce qu’il avait fait. Le garçon avait dû trouver un emploi pour avoir un peu d’argent afin d’aider sa mère à payer l’école et l’internat. Il avait eu la chance de tomber sur une petite annonce d’un restaurant de la baie cherchant justement un jeune commis pour la période.

C’était parfait pour le garçon, qui en profitait pour améliorer ses techniques de cuisine tout en gagnant des sous, ne rechignant pas à la tâche il restait le soir pour le rangement et réviser ses cours durant ses pauses.

Le rythme était compliqué, mais il appréciait d’avoir tant de choses à faire, ça lui permettait de penser à autre chose. La nuit avait déjà point depuis quelque temps déjà, mais le garçon ne pouvait pas le savoir. Comme souvent depuis une semaine, les familles profitaient de l’interruption des cours de leurs enfants pour venir au restaurant et les touristes les avaient suivis.

L’été était particulièrement chaud sur la baie, Ryo se surprenait parfois à sourire quand un client rentrait, non pas par politesse, mais parce que cela faisait un courant d’air dans la cuisine.

"Ryoji, coupe-moi les navets tu veux ?
Osu !"


Il prenait plaisir à la tâche, tout en découpant, l’étudiant pensait mentalement à tous les types de découpes de légumes possibles. Ici c’était plutôt en carrés juste suffisamment épais pour les bouillir, mais les Français avaient un nombre incalculable de méthodes de découpe.
La soirée avançait à plein régime, le garçon s’affairait en cuisine quand l’un des serveurs vint demander si Ryoji pouvait venir les aider en salle. Le chef acquiesça et le garçon enleva donc son tablier pour rejoindre l’effervescence de la salle. Celle-ci semblait presque ne pas désemplir, il avait presque du mal à voir les boiseries que le propriétaire appréciait aux murs tant les bancs des alignements de table étaient bondés. Ils devaient fermer dans une heure, quelques tables étaient vides, mais des gens rentraient par groupe.

"Vas-y Ryo, on accepte s'ils ont reservé, après on ferme. Tu les mets dans la table du coin."

Le garçon se dirigea donc vers le groupe d'hommes, ils n'avaient pas reservé le garçon leur indiqua donc la sortie. Ils semblèrent résister un peu, le ton monta un peu avant que deux autres serveurs viennent au soutien de l'étudiant. Celui-ci passa rapidement à autre chose une fois le groupe parti. Une petite famille proprette, un grand homme avec sa femme et leur fille, une blonde qui devait avoir l’âge de Ryoji. L’homme prit la parole, ils avaient réservé au nom de Bageki. L’étudiant de Yuuei acquiesça rapidement et les accompagna rapidement à leur table. Ce nom lui disait quelque chose, un héros professionnel peut-être ?

Il n’eut pas le temps de réfléchir, amenant rapidement les menus. Ils faisaient des choses simples ici, en tachant d’utiliser de bons produits. Les clients appréciaient de pouvoir manger local. Ryo se remit à la tâche en aidant au mieux au service des autres tables même s’il ne s’agissait pas de sa spécialité. Il revint à la table des Bageki un peu plus de cinq minutes plus tard avec une carafe d’eau. Il sortit son petit carnet de notes et son stylo.

"Vous avez fait votre choix messieurs dames ?"
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari

Fiche de Pouvoir
Grade: 4
Année et Classe: Classe 1-C
Alter: Tempêsta
Lun 20 Mar - 23:16




Grabuge au restaurant.


Osaka, l’une des trois plus grandes villes du Japon. Réputée pour son art culinaire et ses festivals sportifs, sans compter son aquarium assez populaire, elle se voyait être l’une des villes les plus propices au tourisme. C’était avec cette idée en tête que Garrett Bageki, alias Harsh-One, s’était permis une semaine de vacances en compagnie de sa dulcinée et de leur jeune fille.

Si cette dernière en était tout aussi ravie que son paternel, elle ne semblait pas pour autant aussi expressive que lui. À vrai dire quelque chose lui trottait en tête depuis quelques temps. La fin de sa dernière année de collège n’était plus très loin, devrait-elle s’inscrire à Yuuei ? Elle rêvait de devenir une héroïne comme son père, mais en avait-elle la possibilité ? Son alter n’était pas très docile après tout. Elle se rapprochait plus de la destruction que d’un sauvetage lorsqu’elle l’activait sans un temps de préparation…

« Regardes Riley, des poissons clowns, t’as vu comment ils sont drôles ?!
- Ce sont de simples Shubunkins, Gary.
- T’es sûre de ce que t’annonces ?! »

La femme du héros rit, quelque peu gênée de ridiculiser son époux face à tant de petits en excursion, mettant sa preuve à l’appuie grâce à un petit fascicule. Laissant alors leur petite blonde vénitienne continuer son chemin seule, non sans lâcher un petit soupire de lassitude face à la décomposition de son géniteur. Il en faisait souvent trop, pour rien, mais c’était pourquoi les gens l’aimaient bien.

Riley continua donc son chemin à travers les couloirs teintés de bleu, posant son regard de part et d’autres des vitrines qui la suivaient en présentant diverses variétés de poissons en tout genre. Puis, arrivant au niveau d’une énorme salle où les différents aquariums restaient « ouverts » à la surface, la rouquine s’arrêta au niveau d’un animal en particulier.

Il s’agissait d’une otarie, seule, l’air dépressif. Allongée sur un rocher, elle ne semblait pas plus heureuse qu’un lion en cage, et c’était exactement la situation dans laquelle elle se trouvait.,. Malgré l’appel des enfants face à l’animal, ce dernier ne broncha pas, mouvant de temps à autres sa nageoir comme à l’attente de quelque chose.

« Regardez, son ballon est coincé là-haut ! »

Une petite fille pointa du doigt l’objet en question, bloqué par différentes barres métalliques que composait le plafond. Sûrement utiles à l’éclairage de la pièce ou la présence des micros en cas de message de l’accueil. Quoi qu’il en fut, l’otarie suivit du regard son objet, montrant son intérêt pour ce dernier. Alors c’était donc ça ?

« Tout va s’éffondrer attention !! »

Cria de nouveau un enfant, ces derniers remarquant les mouvements inhabituels des branchements et autres éléments de structure avant que tout ne s’arrête. Le ballon se laissant bercer par une douce brise qui le déposa jusqu’à la surface de son aquarium respectif, ravivant presque l’animal qui reprit son show.

« Ça c’est ma fille. »

Surprise par son sourire chaleureux et ses yeux doux, la sécurité que cette immense main imposait sur son crâne, la rouquine sourit faiblement. Les enfants avaient rapidement arrêté de hurler au désastre face au petit spectacle de l’otarie.

« Elle me faisait penser à toi, il fallait que je l’aide à rendre le sourire à ses enfants. Souffla-t-elle avant que sa mère ne les rejoigne.
- Ce n’est pas par plaisir que je viens vous interrompre, mais il serait peut-être temps de passer au restaurant, non ? À moins que vous n’ayez plus faim ? »

Les deux concernés se regardèrent, interrogateurs, avant de débuter une course folle en direction de la sortie. S’il y avait quelque chose de précieux chez les Bageki, c’était bien la nourriture ! Concernant l’otarie, il n’y avait pas eu plus de résultats que ça, si ce n’est un animal heureux et cela lui suffisait. Peut-être que son alter servait à autre chose que tout raser sur son passage après tout.

Arrivés quelques dizaines de minutes en retard, le trio eut pour chance d’avoir réservé leur table. Le restaurant était déjà bien rempli malgré la proximité de son heure de fermeture, mais encore une fois la chance leur sourit, leur présentant ainsi un charmant jeune homme comme serveur. L’héros aux mèches dorées avait comme un doute sur son identité, mais il avait vu tellement de visage pendant sa carrière, peut-être l’avait-il sauvé à un moment donné. Mais qu’importait pour l’instant, ils allaient manger !

«  Ce sera tout je pense, à moins qu’une de mes précieuses princesses ne souhaitent autre chose ?
- Ça nous convient parfaitement. Sourit son épouse, suivie d’un hochement de tête de Riley. »

Cette dernière, comme plongée dans ses pensée, regardait les alentours. L'athmosphère y était bien plus vivant que l'aquarium non sans compter le bruit assourdissant.




©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Mer 22 Mar - 16:55
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarRestaurant d’Osakamon avatarRiley Bageki

Osaka – Grabuge au Restaurant

feat. Riley

Aussitôt la commande prise, le garçon disparut dans les cuisines pour donner les instructions. C’était presque comique de le voir ordonner des choses au chef, il bégayait parfois, devait aller redemander l’accompagnement que désiraient les gens. Ryoji avait plus l’habitude du rush en cuisine qu’en salle, ce brouhaha permanent qui était normalement filtré par une porte battante.

Il attrapa une commande prête, la posa sur un plateau. L’étudiant était encore loin de ses collègues pouvant faire reposer les plats chauds sur leurs avant-bras, jouant les équilibristes. Son enseignement à Yuuei avait commencé depuis quelque mois et Ryo sentait déjà des changements en lui. Sa nouvelle alimentation et les séances spécifiques de sport lui avaient permis de commencer à remplir sa carrure large, mais il n’était pas encore assez sûr de lui pour oser ce genre de manœuvre.

Trimballant son plateau sous le bras après avoir servi, le serveur d’un soir allait de table en table, remplissant les carafes ou passant un coup de chiffon quand les gens partaient. Ce serait ça de moins à faire et quand il entendit son nom, il partit chercher la dernière commande dont il devrait s’occuper ce soir, celle de cette famille, dont le père est un héros.

En chargeant son plateau, il pensait à comment il s’en était souvenu, l’étudiant avait déjà vu une intervention de cet homme dans sa ville d’étude. Un Alter pouvant contrôler la météo, il préférait le savoir du côté des gentils.

"Et voilà, désolé pour l’attente, bon appétit !"

Il déposa les plats devant chacun et s’éloigna après une petite courbette. Il voyait bien que la salle se désemplissait, le lycéen parvenait à se mouvoir sans soucis  et le bruit des conversations se faisait beaucoup plus discret. Les gens appréciaient aussi ce lieu pour son côté rustique, typique des restaurants côtiers où marins, dockers et employés de bureau pouvaient se retrouvaient. Les bars voisins voyaient les mêmes individus faire la navette entre les établissements tantôt pour se nourrir tantôt pour boire. Le restaurant avait acquis sa petite réputation au fil du temps, conservant son jus, mais s’ouvrant à une clientèle encore plus diverse, mais appréciant toujours l’animation.

Ryo était content d’avoir trouvé ce petit job, il fit un signe à deux serveurs et un des commis qui partaient, ayant terminés leur quart depuis longtemps, mais ils avaient voulu rester aider. Cet esprit d’équipe était vraiment tout à leur honneur et Ryoji imaginait déjà la tête qu’ils allaient faire le lendemain à la relève, mais aucun ne doute qu’ils ne regrettent pas.

Le restaurant continua de se vider, il ne restait maintenant que trois tables et le chef des serveurs étaient en train de compter les recettes du jour. Ils avaient dû faire du chiffre parce qu’il avait l’air particulièrement content, Ryo pouvait également le voir au bocal de pourboire bien rempli.

Le garçon fut surpris par le bruit de la porte s’ouvrant une nouvelle fois. Il entendit le chef dire d’une voix monotone que le restaurant était fermé, restant concentré sur ses comptes.
Oh mince alors, on peut rester un peu quand même ?

L’étudiant se retourna vers cette voix, il avait déjà vu ces gens, ils étaient là plus tôt dans la soirée cherchant une place pour manger. Ils avaient perdu des collègues au passage, mais les trois présents étaient particulièrement éméchés. Ryoji souffla déjà prêt à devoir aider la petite équipe restante à expliquer à ces mecs de sortir. Mais ils semblaient beaucoup plus hargneux que plus tôt dans la soirée.

"Bon dans ce cas, on va partir, je vais prendre ça par contre !"

D’une rapidité étonnante, le bocal de pièces et toute la monnaie présente derrière le comptoir atterrirent dans ses bras. Dans sa poche, Ryo sentit quelque chose attirer vers l’homme. Un aimant humain…  Il s’enfuit sans demander son reste, laissant ses deux collègues en travers du passage, l’air menaçant.

Ryoji déglutit alors que les réactions des serveurs et des clients restants oscillaient entre la surprise et la colère, des cris de protestation retentissants. Le regard du garçon se perdit dans le vague, un peu humide, il avait besoin de cet argent pour sa mère, il ne pouvait pas croire que quelqu’un pouvait simplement claquer des doigts et lui prendre ça.

Bordel.

Mais dans un coin du restaurant, la tempête grondait.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari

Fiche de Pouvoir
Grade: 4
Année et Classe: Classe 1-C
Alter: Tempêsta
Ven 24 Mar - 12:09




Grabuge au restaurant.


De leur côté, la famille Bageki ne semblait pas plus dérangée par l’imposant niveau sonore des lieux. Après tout, ils en avaient l’habitude avec un homme comme Garrett à la maison ! N’attendant pas trop longtemps leur service, la petite famille se mit aussitôt à dévorer littéralement leur assiette ! La seule exception restait Urielle, la mère de la rouquine. Même Riley, plutôt stoïque et inexpressive d’habitude n’avait plus aucune gêne face à son assiette, mangeant littéralement pour deux.  Ce qu’ils avaient commandé était principalement composé de plats chauds, de viandes et quelques desserts qu’ils ne tarderaient pas à recevoir vu la rapidité de leur gloutonnerie !

« Tel père, telle fille. S’en devient presque incroyable.
- Plus Ultra tu veux dire !
- Papa, s’il te plait !......
- Laisses donc ton père se réjouir, tu sais très bien qu’il n’a pas pu y aller, lui.
- Ça ne l’a pas empêché d’être un super-héro… »

Le blond ricana, flatté, non sans piquer une petite bouchée de steak de la demoiselle. Faisant rugir la dame ! Il est vrai que le grand Harsh-One ne fut pas un élève de la grande Yuuei, mais n’ai-je pas employé l’adjectif « grand » pour les deux ? Bon, il s’en va dire qu’il n’était pas non plus aussi populaire que All Might, ou bien Mt Lady qui avait fait ses récents exploits, mais tout de même, elle pouvait autant que quiconque qualifier son père de grand héros.

« Il semblerait que le restaurant se vide à présent, c’est plus calme. »

Riley regarda aux alentours, sa mère avait raison, il ne restait qu’eux et deux autres tables. Et dire qu’ils n’étaient toujours pas au dessert, ils sortiraient derniers encore une fois. En espérant que le patron n’était pas pointilleux sur les horaires. Les desserts ne se mangeaient pas aussi rapidement, il fallait les savourer après tout !

Soudain, une mauvaise brise se fit ressentir, comme un déclic les deux météorologues s’échangèrent un regard avant de les diriger en direction du comptoir où l’aimant humain prenait place. Le déplacement du bocal aux pourboires avait été si rapide qu’il avait également comme « perturbé » le flux venteux de la pièce. Peut-être aurait-il du être plus discret la prochaine fois, car le vaillant Harsh-One n’allait pas passer le fait qu’on perturbe ses vacances en famille. Se relevant sans dire mot, le grand blond au visage sérieux laissa la chance au vilain de s’échapper. Après tout, il ne souhaitait pas détruire ce si beau restaurant et les personnes à l’intérieur pour une poigné d’argent.

Posant une main réconfortante sur le crâne de son unique enfant, il la regarda d’une manière qu’eux seuls pouvaient comprendre. Tu peux le faire, protèges ta mère et ceux qui en ont le besoin. Un message qui en disait long sur la personnalité, la véritable face, de son père. Puis il s’en alla, prêt à en découdre.

« Pt’ain, il est pas sérieux en nous laissant seuls comme ça ce bouffon ?!
- S’il croit qu’on va lui laisser la monnaie, il peut courir !! Mais faudrait qu’on se dégage d’ici non ?!
- C’est qu’un gosse, il a beau être grand il doit pas avoir grand chose sous la dent. »

Les délinquants ricanèrent en le toisant du regard. Ils ne mettraient pas trop longtemps à foutre ce restau en feu et en cendres, et je sais de quoi je parle. Allumant une imposante flamme entre ses paumes, le premier délinquant à prendre la parole s’amusa à griller une table à présent détruite. Les quelques étincelles du petit incendie virvoltant dans les airs, menaçant les autres meubles de subir la même chose. Du moins, avant qu’une brise ne les étouffe.

« Vous avez dérangé ma famille pendant un repas, vous allez le regretter.. »

D’habitude, ce n’était pas le genre de la demoiselle de faire ce genre d’entrée théâtrale. Non, Riley était plutôt du type « muette et dans son coin » mais je ne le répèterait jamais assez en disant que la nourriture et l’esprit de famille étaient deux choses pour laquelle on pouvait la voir changer du tout au tout. Les sourcils froncés, à présent aux côtés du basané, ses yeux ses teintèrent d’un cyan lumineux alors que ces derniers mitraillaient du regard les deux énergumènes.

« Ne t’en fais pas, mon père est parti récupérer ton argent. Souffla-t-elle avant que la fine brise qui s’était occupée des dernières petites flammèches ne s’en prenne à l’inferno des ruelles.
- Tu vas le regretter saleté de gamine !! »

Si elle ne réussissait pas encore à contrôler son alter pour sauver les autres, alors elle prendrait soin de faire ce qu’elle fait le mieux pour l’instant : Éliminer les nuisances.





©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Sam 25 Mar - 15:19
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarRestaurant d’Osakamon avatarRiley Bageki

Osaka – Grabuge au Restaurant

feat. Riley

Le serveur ne pouvait encore que contempler la scène devant lui. Tout était allé si vite, l’Homme-aimant avait déjà pris ses jambes à son coup et quitté l’établissement. Il fut cependant rapidement suivi par l’homme que Ryoji avait servi avec sa famille. Dans un flash il se souvint, le héros de la météo, Gareth Bageki dit Harsh-One. Le garçon s’apprêtait à aller à la poursuite de l’homme lui aussi, mais un problème survint.

Ce problème c’était un de ces mecs qui restait derrière, semblait s’énerver de plus en plus. Il jouait avec un feu qu’il avait créé avant de le lancer sur une table qui s’embrasa. L’étudiant de Yuuei se voyait déjà partir chercher de l’eau en cuisine, mais avant de réagir, les braises disparurent peu à peu comme éteintes par un vent maitrisé.

La fille du héros le rejoint, vu son attitude, il devait certainement la survie du restaurant à son pouvoir. La remerciant d’un hochement de tête, elle se mit à ses côtés. Dans un premier temps, le garçon se demanda pourquoi, en jetant un coup d’œil il comprit. Les quelques clients restants s’étaient réfugiés derrière lui pour se mettre à l’abri des deux allumés. Semblait-il avoir déjà la carrure pour les défendre ? Ryo ne pouvait pas en être sûr, mais il ferait son possible pour ne pas leur donner tort.

Quand la fille de celui-ci le rejoint pour lui dire que son paternel allait récupérer le bocal, Ryo fut sûr qu’il n’aurait pas à s’inquiéter et que cet argent leur reviendrait. Serrant le poing dans une détermination retrouvée, il se prépara à affronter les deux hommes qui lui faisaient face quand la blonde à la clochette vint se mettre à ses côtés.

Deux contre deux hein, faisons vite, il faudrait éviter les dégâts ici.

Évaluant la situation, il se dit qu’il pourrait peut-être les pousser à l’extérieur, la rue devrait leur permettre de limiter les dégâts et de multiplier les témoins dans l’espoir de calmer les deux hommes. C’était seulement une ébauche de plan, mais ça devrait suffire. Ryoji n’avait comme information que l’Alter du voyou en lien avec le feu et soupçonnait celui de sa partenaire d’être lié à la météo ou au vent de façon générale.

Pas le choix… Heureusement j’ai mangé y a pas longtemps !


L’étudiant attrapa l’une des billes dans sa poche, il n’avait pas vraiment de solution contre le feu, mais l’une devrait faire l’affaire. Ryo sortit une sorte de boule un peu molle et rugueuse, sans réfléchir plus longtemps, il l’avala.

Gargantua, forme argile sablonneuse


Ses bras se recouvrirent peu à peu de la matière. La différence de poids était minime, mais il sentait une certaine lourdeur dans ces mouvements. Futur héros depuis seulement quelques mois, le garçon ne pouvait pas encore espérer jouer dans la cour des plus grands, mais il allait faire de son mieux avec ses capacités. Alors que la transformation de ses bras s’achevait, il souffle à sa collègue d’un soir.

"Attirons les dehors, je veux pas plus de dégâts ici."

Joignant le geste à la parole, Ryoji fit ce qu’il savait encore faire le mieux, attaquer rapidement par surprise. Il fonça sur les deux voyous, pariant sur leur taux d’alcoolémie élevé pour avoir un temps de réaction long. L’étudiant étendit ses bras pour cueillir les hommes sous les aisselles et, profitant de l’inertie, les projeta à l’extérieur. Les suivant dans le mouvement, le garçon sortit également de l’établissement. Tapant ses poings argileux l’un contre l’autre.

"Vous avez encore une chance de partir, vous aurez qu’à rembourser la table. Par contre si vous restez, je vous garantis pas que la mademoiselle juste là va vous laisser partir."


Il tourna sa tête vers elle, une résurgence de l’innocence qu’il avait avant que son père ne change de côté. Ce garçon qui voulait seulement aider les gens en devenant un grand protecteur apparut, souriant à Riley.

"Je crois que vous avez interrompu son repas…"
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari

Fiche de Pouvoir
Grade: 4
Année et Classe: Classe 1-C
Alter: Tempêsta
Dim 26 Mar - 15:27




Grabuge au restaurant.


Les principaux clients encore à l’intérieur n’avaient pas perdu leur temps.  À peine s’était-elle occupée de la table enflammée qu’une foule se hâta à rejoindre leur arrière. Lâchant une petite grimace, elle ne put s’empêcher de les comprendre d’un autre côté. Elle aussi se serait sûrement ruée derrière son père si ce dernier n’avait pas eu idée de poursuivre le voleur de pourboires.

Hochant la tête aux directives du basané, il fallait avouer qu’elle fut plus que surprise lorsque le jeune homme activa son alter. Elle qui pensait avoir un pouvoir destructeur, ses bras d’argile ne devaient pas plus jouer dans la dentelle que Tempêsta ! Ce qui était le plus original semblait être sa méthode d’activation. Elle n’avait jamais vu ou entendu parler d’Alter activé par l’engloutissement d’une petite bille mystérieuse. Aussi rapide que le vent, elle ne s’attendit pas non plus à l’action de son partenaire qui les envoya balader à l’extérieur avec une facilité surprenante. Avait-il de l’expérience ? Après tout, les héros n’avaient pas d’âge.

« Fais attention à toi, Riley..
- Ne t’en fais pas maman, je ne suis pas toute seule puis papa n’est pas loin. »

Affichant un petit sourire, la rouquine accouru aux côtés du basané. Il avait l’air de savoir ce qu’il faisait, et s’en était que plus bénéfique pour Riley qui n’était pas du genre à jouer le leader. Laissant donc faire l’homme aux bras d’argile, la demoiselle se préparait à tout écart de la part des vilains. Après tout, ils avaient gâché leur repas mais aussi une partie de leurs vacances d’été !

Un peu gênée du sourire que lui offrait l’adolescent qui la dépassait de plusieurs centimètres, Riley esquiva son regard un peu rose.

« Si vous croyez qu’on va se laisser faire par deux gosses tout juste sortis du collège, vous vous trompez ! Bordel, Taneki relèves-toi et montres leur ce que tu veux !! »

Celui qui venait de parler n’était autre que le pyromane des rues, encore au sol après l’évacuation forcée du jeune homme. Il n’allait pas se laisser faire, il ne se verrait jamais poser le genou au sol face à deux pauvres gosses !!! La rage au ventre, il hurla toutes ses tripes au second qui se releva plus vite que son ombre.

« Vous allez pas l’emporter au paradis ! »

Les dents grinçantes, le deuxième vilain illumina ses yeux d’un rouge sanglant. Rien qui ne paraissait très sympathique aux yeux de la demoiselle qui n’eut aucun réflexe face à l’attaque suivante. Heureusement, ou plutôt par chance, celui qu’il visait n’était autre que celui qui l’avait viré du restaurant. Un laser sortant de ses orbites, le voyou détruisit la zone de goudron à quelques centimètres de son coéquipier. Sûrement cherchait-il à les effrayer.

« Un fou allumé et un eye-laser.. On est gâté.. »

Souffla la rousse. Ils ne pouvaient pas avoir un alter commun pour une fois ? Du genre, je sais pas, pouvoir devenir géant ou être tout visqueux ? Le pyromane ne sera pas compliqué à gérer avec le pouvoir de la rouquine. Quand à l’autre… Tout dépendait de la résistance de l’argile du jeune homme.

« Je pense qu’ils nous sous-estime… Typique d’un cas d’idiotie.
- On verra ça quand je te mettrais en cendre ! »

Prenant une énorme boule de feu dans sa main, il l’élança en direction de la demoiselle qui l’esquiva en levant la main comme pour couper l’air qui lui faisait face. Une brise venant s’occuper de la boule de feu. Malgré ça, elle ne remarqua pas le laser arriver en plus sur elle pendant que le pyromane riait aux éclats. Ils n’étaient pas vraiment pas fair-play….





©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Mar 28 Mar - 18:32
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarRestaurant d’Osakamon avatarRiley Bageki

Osaka – Grabuge au Restaurant

feat. Riley


Il pesta contre lui-même. Ses professeurs l’avaient averti en début d’année à chaque fois qu’il avait voulu trop bien faire. L’étudiant se retrouvait souvent en situation de faiblesse face à des adversaires qu’il aurait pu battre relativement facilement. Son souci à ce moment était de réagir trop vite avant de connaitre tous les facteurs. Et la situation recommençait. L’argile sablonneuse était une bonne idée contre le feu se solidifiant de plus en plus avec la chaleur et pouvant l’étouffer avec le sable.

Mais face à un mec avec des yeux lasers ? Il aurait dû utiliser une matière réfléchissante, du verre ? Du fer ? En regardant le trou formé dans le goudron, il se dit qu’il était de toute façon trop tard maintenant pour répondre à cette question. Il souffla, se préparant à se défendre et à défendre le restaurant.

L’allumé revint à la charge, le lycéen ne fut pas étonné de le voir viser Riley, il se préparait à aller aider sa coéquipière d’infortune avant de la voir tout simplement annulé l’effet du feu. Son Alter était exceptionnel, Ryo s’étonnait de ne l’avoir jamais vu à Yuuei, était-elle dans une autre école ? Le rire glaçant de l’homme. Son sang se figea, le deuxième lançait ses rayons vers la jeune fille. Instinctivement, le futur héros réagit.

Comment pourrait-il se voir comme le protecteur des hommes s’il ne pouvait pas commencer à aider dès maintenant ? Il ne laisserait pas cette fille qui l’aidait être blessée parce qu’elle l’avait aidé. Dans un bond, il poussa le jeune fille et s’interposa sur la trajectoire du rayon, mettant ses bras en bouclier.

Le coup le toucha de plein fouet, il tenta de le contenir, bénéficiant de la relative viscosité de l’argile pour encaisser le plus gros de l’attaque. L’effet escompté arriva, tout relatif. Il sentait ses bras chauffés rapidement, mais il ne pouvait pas laisser passer ce rayon destructeur. La fille n’était plus sur la route, mais vu l’effet de l’attaque sur le goudron, cet homme pouvait mettre en miette le restaurant derrière lui.

Vraiment ?

Le garçon réfléchissait, il parvenait à relativement encaissé cette technique alors qu’elle semblait vraiment destructrice. Ce mec, les rayons de ses yeux perdent en puissance avec la distance.  S’il parvenait à faire ce genre d’analyse avant de se transformer et d’être en combat se serait extrêmement bénéfique pour lui. Mais aujourd’hui c’était l’adrénaline d’un bon combat qui lui permettait de réfléchir aussi vite.

« Il est bien plus dangereux au corps à corps qu’à distance, le laser perd en puissance. »

Le rayon s’arrêta enfin, les bras du héros en devenir s’affaissèrent, fumant. Le coup restait violent, jetant un coup d’œil à son bras gauche, Ryo sentit que celui-ci ne pourrait plus  supporter beaucoup de coups dans le genre, peut-être un au maximum à cette distance. Plutôt que tenter le pari de le voir revenir à son état normal avant d’avoir pu faire quoi que ce soit. Le garçon décida d’utiliser la technique qu’il avait développée au cours de ses premiers mois de cours.

Poing sédimentaire


Plein d’énergie, l’Alter du garçon exécutant rapidement un transfert de matière vers le bras droit qui sembla  grossir plus que de raison, alors que le bras gauche n’était plus recouvert que d’une fine pellicule d’argile et que chaque mouvement faisait tomber du sable.

Il tendit son poing droit en avant pour jauger le nouveau poids de celui-ci. Ryo savait que l’œil laser était trop dangereux pour lui qui se battait au corps à corps, il regarda rapidement Riley. Aurait-elle plus de chance ? Les deux hommes étaient vraiment dangereux, étaient-ils aussi comme ça dans leur état normal ? Qu’est-ce qui pouvait les pousser à être aussi violents maintenant ?

Ryoji n’avait jamais entendu parler de ses hommes. Avec ce type d’individualités, ils devraient pouvoir être des héros ou des vilains, mais rien… Est-ce que, malgré la puissance significative de leur pouvoir, le contre coup est trop important pour les utiliser régulièrement ?

« On s’occupe de l’allumé en premier en gardant l’autre à distance. »

Ils voulaient faire du deux contre un ? Pas de problème, eux aussi allaient le faire, bien qu’ils ne se connaissaient pas, ils allaient tenter de faire au mieux. Le garçon s’avança vers son adversaire, essayant de se rappeler les bases de boxe anglaises qu’il commençait à pratiquer en plaçant ses bras de manière à pouvoir parer et contre-attaquer rapidement. Riley derrière lui, il se chargerait de la protéger elle et le restaurant.
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari

Fiche de Pouvoir
Grade: 4
Année et Classe: Classe 1-C
Alter: Tempêsta
Lun 10 Avr - 20:17




Grabuge au restaurant.


La jeune fille ouvrit d’énormes yeux alors que le basané se prenait l’attaque de plein fouet. Il avait réussi à esquiver une bonne partie des dommages de l’attaque grâce à ses bras d’argile, s’en était impressionnant ! Malgré ça, il fallait bien reconnaître que ces deux zigotos avaient plus d’un tour dans leur sac. Combien même leur technique était lâche, cela ne semblait pas les déranger plus que d’avantages. L’homme aux yeux lasers souriant à la vue de l’effet qu’il avait produit sur le bras du jeune homme.

« Alors comme ça, on ne supporte pas mon alter ? Et ça se dit des « héros » !? Haha !!.. Quelle perte de temps, et dire qu’on aurait pu récupérer l’argent si ces gosses ne s’étaient pas fourrés sur notre passage !! »

Les poings serrés, le laser sur pattes n’avait réellement plus envie de faire joujou avec les marmots. Mais il restait bloqué par l’effet secondaire de son attaque. Plus sa puissance augmentait et plus le temps d’attente se laissait lui aussi prendre par le temps. Il n’avait pas tout donné, mais il s’attendait à voir la gamine tomber sous le coup qu’il lui avait préparé. Quoi qu’il en soit, il ne pouvait plus compter que sur son coéquipier pyromane pour les cinq prochaines minutes.

« Je pourrai créer une barrière de vent pour l’occuper un moment, mais je serai inutile pour l’Allumé… » Murmura la rouquine.

Son alter était peut-être puissant, mais elle n’en contrôlait qu’une infime partie, ce n’était pas comme son père. Et dire que lui possédait en plus le contrôle de la pluie, la sécheresse et elle en passait… Elle avait encore beaucoup à apprendre. D’autant plus qu’elle n’aurait jamais été capable de contrer le coup que Ryoji avait encaissé à sa place. Elle lui devait un dessert pour la peine !

Voyant l’homme aux poings de feu s’avancer avec plus de conviction, la rouquine se mit à trembler légèrement. Devait-elle s’occuper de lui, ou comme le souhaitait son partenaire, éloigner l’homme à la vision laser ? Elle ne savait pas réellement quoi faire sans quelques petites directions. Elle n’était qu’au collège après tout, et aucun cours ne lui avait appris à gérer son stresse ou savoir quoi faire pendant l’attaque d’un restaurant !

« Vous allez finir en brochettes mes agneaux ! »

Ricana le vilain, ses mains plus qu’enflammées. Ryoji serait sûrement capable de contrer un coup de son bras sédimentaires, mais qu’en serait-il de sa gauche ? Ce fut d’ailleurs le point ciblé par l’ennemi qui n’hésita pas à relancer l’une de ses boules de feu en direction des deux adolescents. Encore une fois arrêtée par la rousse. Combien même, elle ne pourrait le faire indéfiniment. La température utilisée dans ces boules de feu était assez élevée, et la force du vent qu’elle devait leur soumettre se devait de l’égaler. Rien de plus simple pour perdre de l’énergie facilement. Les sourcils froncés, Riley ne vit qu’une seule solution.

« On aura le temps de le mettre à terre avant que l’autre ne r’attaque ! »

Toujours concentrée sur l’homme de feu, la rousse s’était positionnée à la gauche du basané, posant l’une de ses mains sur l’épaule presque dénudée de ce dernier. S’il ne pouvait plus réellement compter sur ce bras pour le protéger, elle prendrait soin de combler son handicap.  Sa main libre mise en avant, elle ne laisserait personne s’attaquer à son coéquipier d’un soir ! Même si cela devait lui coûter toute son énergie !

« Vous êtes bien sûrs de vous pour des gosses ! » Siffla l’homme laser.

S’il ne pouvait pas s’attaquer de nouveaux à ces gamins gonflants, il avait plus d’un tour dans son sac. Ou plutôt dans sa manche. On mettait bien trop souvent les alters en avant dans cette société, mais les armes à feu n’étaient pas pour autant devenues des antiquités. Il fallait même dire qu’elles devenaient son atout majeur quand des situations comme celle-ci venait à se produire.



©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103

Fiche de Pouvoir
Grade: 18
Année et Classe: 2-B
Alter: Gargantua
Jeu 20 Avr - 18:40
mon avatarRyoji Hinasuramon avatarRestaurant d’Osakamon avatarRiley Bageki

Osaka – Grabuge au Restaurant

feat. Riley


Le jeune étudiant de Yuuei commença à analyser la situation autour de lui. À part des invectives, le voyou aux yeux lasers ne semblait pas pouvoir faire grand-chose dans l’instant. Leur priorité devait donc rester le pyromane le temps de trouver une solution pour gérer l’autre. Attendre Harsh-One pouvait être une possibilité, mais combien de temps cela lui prendrait-il pour rattraper le dernier voleur et revenir ?

Ryo sentit la jeune rousse trembler contre lui, après qu’elle lui ait soumis son idée. Lui aussi était en stress pendant cette première vraie application de ses cours, mais il devait rester sûr de lui, ne pas céder à la panique.

Est-ce qu’elle est plus jeune qu’elle en a l’air ?


N’allant pas au bout de sa réflexion, sa coéquipière lui sauva une nouvelle fois la mise alors que leur adversaire visait clairement son bras affaibli. La flamme s’éleva dans les airs avant de disparaitre. Elle était puissante, mais si elle était plus jeune, elle ne pourrait pas continuer à le défendre comme elle le faisait. Riley posa une main protectrice sur l’épaule du grand brun.

C’est à moi d’assurer, pas à elle…

Le sable continuait de s’écouler de son poing serré. Leur attention fut reportée vers l’homme au laser, il ne semblait pas vouloir laisser tomber et être prêt à en découdre sans son Alter. Ce qu’il cherchait dans sa veste ne laissait que peu de doute. Ils devaient agir vite s’ils voulaient s’en sortir sans problème.

Le garçon savait qu’il ne pourrait pas atteindre son adversaire assez vite pour l’empêcher de tirer dans cette situation. Il ne voulait pas non plus laisser Riley sans défense. Il regarda la main de celle-ci tendue vers le pyromane, avant de descendre sur son propre bras presque inerte, laissant tomber une quantité de sable de plus en plus notable sur le sol. Dans un murmure pressé, il attira l’attention de Riley sur celui-ci.

"Ton vent le plus puissant, vers le laser à mon signal, ok ?"


Sans attendre sa réponse, Ryo devait être rapide pour surprendre les deux adversaires, d’abord le feu, ensuite avec l’aide de la rousse, le plus dangereux. Le garçon qui commençait tout juste son parcours héroïque voulait frapper vite. Même sans technique évoluée, son poing sédimentaire devrait faire assez de dégât pour au moins sonner ses adversaires qui ne semblaient pas habituer au corps à corps. Il avait déjà vécu quelques mises en situation, mais rien de comparable. Tout ce qu'il avait retenu, jouer sur les faiblesses de vos adversaires, jouer avec vos forces. La coordination allait être la clé de la prochaine action, être rapide et efficace était leur seule option face à des personnes plus âgées. Jouer sur la surprise.

Il souffla une première fois, le voyou avançait, jouant avec une flamme dans sa main. Un pas de plus, deux… Là, à cette distance il pouvait l’atteindre. Les hommes n’avaient sans doute pas vraiment évalué l’allonge du garçon. Ryoji fit glisser son pied gauche avant d’armer son bras et de l’envoyer dans l’estomac du voyou aux flammes. Il entendit le souffle de son adversaire se couper avant que celui-ci tombe à genou se tenant le ventre des deux mains. Un court répit, mais il l’espérer suffisant pour atteindre le deuxième. Sans prendre le temps de regarder vers, trop concentré sur sa nouvelle cible, il dit dans un souffle.

"GO !"

L’étudiant tendit son bras gauche, affaibli et ruisselant de sable entre Riley et l’homme au laser. Il espérait que la puissance de la jeune fille et la quantité seraient suffisantes pour l’incapacité et l’aveugler le temps de l’atteindre.

Où êtes-vous Harsh-One, dépêchez-vous !


©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari

Fiche de Pouvoir
Grade: 4
Année et Classe: Classe 1-C
Alter: Tempêsta
Sam 29 Avr - 18:05




Grabuge au restaurant.


La demoiselle perdait peu à peu son énergie, elle y avait mis le paquet au restaurant, sûrement cherchait-elle à effrayer les deux gars… Combien même ça technique n’avait pas réellement été un franc succès, elle avait réussi à mettre à distance ces derniers, avec l’aide de son partenaire bien évidemment. Le pyromane seul ne lui aurait sûrement pas posé de problème, mais avec son collègue, elle perdait son souffle. Ils n’avaient pas l’air de vouloir se laisser faire. Pourquoi ne partaient-ils pas tout simplement ? Comme deux adultes intelligents. Ils avaient bien vu que son père était dans les parages, alors comment se faisait-il qu’ils n’aient pas encore eu le génie de prendre la poudre d’escampette avant son arrivée ? L’argent n’était plus là, il n’y avait rien à gagner ici. À moins qu’ils ne cherchent à redorer leur honneur, vu la facilité devant laquelle Ryoji les avait éjectés en dehors du petit bâtiment.

« Ton vent le plus puissant, vers le laser à mon signal, ok ? »

La demoiselle ne comprit pas tout de suite ce qui allait en venir, mais elle lui fit confiance, hochant la tête. Le pyromane se rapprochait de plus en plus, et elle n’osait rien faire s’il fallait qu’elle lance son vent après à son signal. C’est donc dans l’angoisse qu’elle laissa l’homme se rapprocher, avant qu’il ne se mette en quatre, le souffler couper. Elle n’avait même pas réalisé que son partenaire avait quitté ses côtés ! Sa vitesse était aussi incroyable que sa force physique ! Sans compter qu’il ne semblait pas perdre le nord aussi facilement. Se plaçant entre elle et le dernier assaillant, il leva son bras en l’air avant d’énoncer le signal. Que cherchait-il à faire ?.. Ce n’était pas le moment d’y réfléchir, puisant dans ses dernières forces, Riley envoya sa plus belle rafale ! Peut-être un peu trop puissante à son goût au vu du pyromane qui s’éloigna sur quelques mètres.

Malgré tout, le plan du basané commença peu à peu à prendre forme aux yeux de la rouquine. Le sable parvenant du bras sédimentaire de Ryoji termina sa course folle dans les yeux du deuxième malfrat. De quoi le faire hurler de douleur, et laisser échapper de la poche intérieure de sa veste un objet en métal. Une arme ? Les adultes s’allaient à des actions bien misérables parfois. Dégoutée de ce genre de personnes, la rouquine lâcha une petite grimace, mais la force n’y était plus. Un genou à terre, sa respiration accélérée et sa transpiration légèrement visible montrait bien qu’elle n’était plus valide pour combattre. Elle avait tout donné, et elle espérait que ce soit suffisant pour l’instant.

« Vous allez tous crever, bandes de sales gosses !! »

Ce fut au pyromane de prendre ses aises. Un bras contre son estomac, le vent l’avait balayé à quelques pas du revolver. Et lui n’avait pas de problèmes de vision, ce qui ne laissait présumer rien de bon pour les deux adolescents. C’est d’ailleurs après sa petite menace qu’il s’élança en direction de l’arme, la prenant à pleine main, prêt à tirer sur le basané. Ou la gamine, qu’importait, il les tuerait tous les deux à la fin ! Ne prenant pas plus de temps que son acolyte, il tira sur la gâchette sans vraiment calculer son coup. Combien même, ça balle n’aurait jamais fait mouche. Allant se loger dans la jambe de son partenaire de crime, censé être derrière ce dernier, le pyromane se posa quelques questions… Était-ce un nouvel alter ? Le sourire de la rouquine laissait présager que non.

« Il semblerait que tu aies du chemin à faire avant de savoir viser avec une arme, petit. »

L’homme qui avait parlé n’était autre que le père de Riley, Garrett Bageki. Peu reconnaissable sans son costume, le pyromane mis un temps avant de comprendre qu’il s’agissait d’un héros.  Hars-One était plus connu dans sa ville, et quelques banlieues avoisinantes après tout. Mais il était clair que son regard malicieux ne laissait rien envisagé de bon.

« Je n’accepte pas le fait qu’on pointe une arme à feu face à ma fille, l’ami. Alors je vais te demander de te rendre, toi et ton camarade. Il n’ira pas très loin de toutes manières.  »

L’homme au laser était au sol, souffrant pour sa jambe trouée d’une balle de quelques millimètres de diamètre. Quand au pyromane, à peine s’était-il levé prêt à s’enfuir que Garrett le ramena à ses pieds à l’aide de son vent. Non sans l’assommer avec son poing. Derrière lui siégeait le troisième malfrat, encore dans les pommes, une belle bosse au crâne.

« Tout va bien j’espère ? J’ai mis pas mal de temps à retrouver ce petit chabardeur mais les pièces sont sauves ! Rit-il, le bocal sous son bras gauche.
- Il était pas trop tôt. » Finit-elle par lâcher, une petite larme à l'oeil. Elle commençait à désespérer.



©Clém don't touch please! pour Epicode"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas
» Listes pour le Grabuge
» Débriefing Grabuge
» restaurant chinois
» Finale: Jemma Massey vs Cassia Riley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alentours de la ville :: Villes voisines-
Sauter vers:


bouton partenariat