Petite aventure dans la rue commerciale ? [PV : Diana et Ishi]

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Messages : 13
Disponible en RP : Tout les soirs (théoriquement)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 2
Année et Classe: 3-A
Alter: Furie
Lun 10 Avr - 19:48
En voyant venir la jeune allemande, Diana ne pu s'empêcher de sourire... Elle étais contente qu'elle veuille bien lui tenir compagnie.

- Dîtes-moi ... comment avez-vous su que j'avais faim ?

La jeune lycéenne, était troublé par cette question.

- Je... Je l'es su parce que c'étais mon intuition...je n'aime pas voir les gens mourir de faim comme moi. Tutoie moi je t'en prie, et tu peu m'appeler Diana

Diana la regarde droit dans les yeux, essayant de comprendre pourquoi une étrangère est mal habillé et semble si pauvre. En se retournant vers le menu, la jeune héroïne montrait les différents menus :

- Tu veux quoi ? Je te prend un plat gratuitement.

Fit'elle en souriant. Dommage que le gamin ne soit pas venu... La jeune femme aurais voulu faire un bras de fer avec lui. Il avais l'air si musclé.
avatar
Messages : 84
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Mar 11 Avr - 15:48
Alors qu'elle lui a demandé comment elle a pu deviné qu'elle avait faim, l'étudiante semble étonnée de cette question, pensait-elle juste avoir de la compagnie ? C'est étrange, Olivia pensait avoir mal joué son rôle, du coup elle pensait instinctivement qu'elle voulait l'inviter à manger pour calmer sa faim, mais en vérité, c'était vraiment que pour avoir un peu de compagnie, l'allemande n'a pas l'habitude de se faire invitée de la sorte à un restaurant ... surtout qu'elle ne s'attendait pas en fait à manger tout de suite avec quelqu'un ! En plus, elle est recherchée ... enfin, pas elle, juste Edwige, mais c'est juste un masque derrière lequel elle se cache, elle a honte d'être une fille de vilain qui est devenue à son tour une vilaine ... enfin, vilaine, c'est plus une voleuse qui ne s'occupe que de voler des objets matérialistes sans importances ... c'est bien loin d'autres vilains qui s'amuse à bloqué les tram en détruisant les chemins de fer d'un coup de poing, du coup ... Olivia peut-elle vraiment être considéré comme une vilaine ? Hé bien, jusqu'à preuve du contraire, voler, c'est mal, elle aurait aimé faire autrement mais la vie n'a jamais été facile avec elle, surtout dans une société où avoir un membre de la famille vilain vous case automatiquement dans le même département.

L'étudiant lui demande de la tutoyer et de l'appeler Diana avant de la regarder dans ses yeux, la jeune allemande essaie de fuir ce regard, pourquoi la regardait-elle comme ça ? Elle a l'impression d'être jugée, pourtant, elle n'a rien fait de mal pour l'instant ... hormis prévoir un vol, mais ça c'est encore autre chose vu que ce vol en question ne s'est même pas encore produit. Pour le moment, elle est innocente ... enfin, Olivia est innocente, Edwige l'est un peu moins même si elle ne compte aucuns crimes à son actifs hormis cambriolage et vol, de toute manière elle se doutera qu'un jour elle risque de finir derrière les barreaux ... mais la vie en prison lui paraîtra un vrai paradis en comparaison à ce qu'elle vit en ce moment.

- D'accord Frau Diana, je vais essayer ... Meine Name est Olivia.

Bien sûr, la politesse l'exige de quand même la vouvoyer, elle est plus âgée qu'elle et c'est une inconnue, même s'il y a des risques qu'elle la connaîtra bientôt lorsqu'elle deviendra héroïne professionnelle, comme les autres étudiants en quelque sorte. Elle aurait aimé étudié dans la même classe que la demoiselle, si ça se trouve, elle paraît moins brute qu'elle en a l'air ... enfin, "brute", Olivia ne le pense pas, sinon elle serait venu donner une tarte à l'autre garçon qui était en train d'intimider la mère du garçon. La femme lui montre le panneau qui affiche les menus que sert ce restaurant, rien de bien cher, Olivia s'en serait voulu si elle commandait quelque chose de très cher au niveau qualité prix ... et puis, elle va se contenter du minimum comme à chaque fois, assez pour tenir la journée mais pas assez pour avoir des réserves ...

- Je ... prendrais le menu classique, celui tout en haut.

C'est aussi celui le moins cher ... elle ne s'attendait pas que quelqu'un lui offre le repas en vérité. Elle reste légèrement en retrait, toujours cachée par la masse de muscle qu'est l'héroïne, elle sent les regards peser sur elle ... si Olivia n'est pas connue comme Edwige pour être une voleuse, elle est cependant connue pour être la fille du tristement célèbre Edouard aux mains d'argent, père qu'elle déteste plus que tout parce qu'elle a vécu une vie horrible à cause de lui ... vie qu'elle continue à vivre en ce moment. Plus les regards se font pesants, plus elle essaie de se cacher, de se replier sur elle-même, les gens l'ont reconnu ?

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Messages : 13
Disponible en RP : Tout les soirs (théoriquement)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 2
Année et Classe: 3-A
Alter: Furie
Mar 11 Avr - 20:30
Voyant les regards pesé sur la jeune Allemande, Diana dit:

-Un repas classique, s'il vous plait.

La lycéenne ce tourne vers la jeune femme.

-On va manger notre repas ailleurs si tu veux.
avatar
Messages : 84
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Jeu 13 Avr - 20:11
Après avoir commandé le menu, les regards sur Olivia s'intensifient, comment est-ce possible qu'ils arrivent à la reconnaître ... ou encore, pourquoi se souviennent-ils encore de son père ? Elle n'en peut plus de cette vie de fugitive à cause de son meurtrier de père, elle est déjà à la rue et sans famille, obligé de voler pour vivre correctement, que veulent-ils de plus ? Ne plus la voir ? Mais elle n'est ici qu'à cause de l'héroïne, pourquoi tout ces gens lui en veulent ? Elle n'a tué personne, et jamais elle n'oserait tuer quelqu'un, pourtant tout le monde la traite comme son père, comme si l'envie de tuer est héréditaire, c'est idiot, même Olivia sait que ce n'est pas le cas, même si c'est vrai que l'allemande est en avance sur son âge niveau étude malgré le fait qu'elle n'a pas pu venir au lycée, elle aurait pu le rejoindre à 13 ans c'était pour dire, mais l'orphelinat lui a refusé ce droit. C'est pourquoi elle s'est enfuie, elle s'est réfugié loin de cet enfer qui devait être sa maison en attendant de trouver une famille qui veuille bien l'accueillir chez elle ... mais qui voudrait d'une fille de vilain qui est devenue vilaine à son tour ?

Si l'héroïne n'a pas voulu lui proposer de manger ailleurs, elle serait sans doute en train de fuir, trop mal à l'aise pour réussir à rester sur place sans se mettre à paniquer ou s'évanouir. Elle regarde l'héroïne, son sourire n'est plus présent, il y a de l'inquiétude à la place, de la peur, peur que tous ses gens la haïssent bien plus qu'elle le croit. Bien qu'elle soit en présent d'une héroïne débutante, personne ne peut réussir à arrêter la haine de toute une foule sans subir de rétribution, mais ce sera surtout Olivia qui va manger. Elle suit donc l'héroïne sans poser de question afin de s'éloigner de tous ces regards rempli de haine, une haine des plus profondes dont elle n'est même pas à l'origine ...

Alors qu'elle se dirige vers la sortie, elle sent un obstacle à sa jambe en mouvement, un obstacle assez solide pour réussir à faire tomber l'allemande. Cette dernière se retrouve étalé de tout son long par terre, le choc du sol contre sa tête fait que son front est ouvert. Ce n'est pas une plaie bien profonde, juste le crâne qui s'est légèrement ouvert, pas assez pour qu'elle saigne énormément, juste un léger filet de sang, mais c'est douloureux. Elle se relève, se tenant le front, elle est encore légèrement sonnée, mais elle arrive à rester sur ses jambes. Les regards menaçants disparurent pour laisser place à des rires amusées, elle pensait juste qu'elle avait chuter une table sans faire exprès, mais l'obstacle bougeait, il avait la volonté de faire mal à Olivia. Bien qu'elle se sente vraiment mal, elle essaie de ne pas se mettre à déprimer ou pleurer, elle essaie de rester positive ... au moins, personne ne la menace de mort ...

- Allez la fille d'assassin, dégages !

Ça, elle aurait bien aimé partir ... mais avec la tête qui tourne un peu, ça risque d'être compliqué.

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Messages : 13
Disponible en RP : Tout les soirs (théoriquement)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 2
Année et Classe: 3-A
Alter: Furie
Ven 14 Avr - 17:09
Diana serrait les dents...non pas par crainte, mais par colère. Elle regarda la jeune fille, inspectant ses blessures.

-ça va ?

Elle se tourne vers les autre personnes, qui regardais la vagabonde, avec dédain. Elle craqua ses doigts, et fit un coup sur sa paume.

-Qui est le crétin qui as dit ça, que je le marave ! Allez viens, je vais te faire mordre la poussière. D'où tu lui parle ainsi ? Elle est peut être une fille d'Assassins ou de meurtriers, mais cela n'empêche pas qu'elle soit différente de ses ancêtres, alors fermez là. Laissez la vivre sa vie, bordel. Les héros sont sensé aider les gens  dans le besoin...je ne vois pas pourquoi je devrais protéger des monstres ! Regardez moi ça.... sérieusement. Vous ne valez pas mieux que les vilains.
avatar
Messages : 34

Fiche de Pouvoir
Grade: 3
Année et Classe: 2éme année de lycée
Alter: Crée des centres de gravités
Dim 16 Avr - 13:57
Ishi était dans la rue, ses mains moites enfonçaient dans ses poches, il venait tout juste de sortir du restaurant dans lequel il avait cassé son verre et il venait de travailler car il était en manque d'argent pour le re-payer. Pendant deux semaines il allait devoir venir tous les jours travailler une petite heure. Il avait bien vite oublié les quatre personnes qu'il avait rencontrés tout à l'heure, la petite fille, l'héroïne et la mini-famille sans argent. Vous devez surement vous dire pourquoi Ishi avait deviné que la naine avait faim ? Tout simplement car c'était bientôt l'heure de manger. Il ne savait rien de la fille, ni de l'héroïne mais il savait bien à quelle heure il fallait manger.

Mais alors qu'il était en direction de sa maison, des rires l'attirèrent en direction d'un petit restaurant à quelques pas de celui qu'il venait de sortir.

Moi aussi je veux rire...

Il arriva à l'entrer du restaurant et toutes les personnes dedans étaient en train de rire, pourquoi ? Aucune idée mais il suffit qu'Ishi regarda légèrement à sa gauche pour voir que la fille de la dernière fois avait la tête en sang et il avait eu le droit au petit discours venant tout droit de l'héroïne puis tout en l'écoutant il tapa sur son téléphone un numéro et il déposa son téléphone directement sur ses oreilles. Puis il se tourna vers Diana.

Biippp

- Et bien, et bien... il a Actuellement une personne à côté de toi qui a besoin de toi et tu fou ... euh... attends.

Biiipp

Il se mit dos à tout le monde.

- Oui halo, hôpital de Mustafu j'écoute.
- Oui halo, c'est juste pour prendre rendez-vous avec un médecin pour une petite consultation.
- D'accord, et ce que c'est dans une urgence médicale ?


Il se tourna vers Olivia puis acquiesa un sourire.

- Non, je pense pas que ça soit quelque chose de grave.
- D'accord, cela vous convient dans une heure ?
- Bien sur...
- D'accord, aur-


Il raccrocha puis leva les yeux vers l'heroïne.

- Revenons à nos moutons... Merde.

Il se bloqua et ne dit plus rien pendant un long moment

Je sais plus ce que je voulais dire...

Il passa sa sur sa figure avant de dire tout simplement avec non chalance :

- Tu l'amèneras à l'hôpital... je n'ai pas que ça à faire moi. Si tu veux les défoncer tu le feras une prochaine fois car je ne pense pas que ça soit ni le lieu, ni le moment. D'accord ?

Puis il se dirigea vers toutes la foules, épuisait, ile fit pas long feu et dit assez rapidement  :

- Qui est l'auteur de se désastre ?

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Mar 18 Avr - 17:11
Lorsqu'elle commence à entendre l'étudiante, elle commence à avoir un gros mal de crâne, elle se tient la tête dans ses mains. Qu'est-ce qu'elle a reçu comme autre blessure ? Elle n'arrive pas à le sentir, elle essaie de trouver une blessure en tâtonnant sa tête, mais hormis la blessure à la tête, elle ne sent rien, sans doute est-ce qu'une blessure aussi minime soit-elle soit bien plus grave lorsqu'il n'y a pas beaucoup de molécules dans le sang - dont du sucre et du glucide -, elle espère ne pas s'évanouir, mais elle se sent plus mal, et plus ça continue, plus ça empire. Alors qu'elle pensait être stable sur ses jambes, elle se laisse tomber, pliant ses jambes pour se remettre assise par terre, son visage est devenue légèrement plus pâle. Olivia appuie sur sa blessure alors que l'héroïne tente de trouver le responsable, sa main se retrouve couverte du liquide écarlate qui parcours son corps, pas entièrement, mais une plaie sur le visage coagule bien plus vite qu'une plaie sur une autre partie du corps. Elle voulait dire quelque chose, mais elle a été coupé lorsque quelqu'un ouvre de nouveau la porte : le garçon de tout à l'heure ! Il n'avait pas dit qu'il avait déjà mangé ? Pourquoi est-il venu les voir ? Elle l'ignorait, mais elle était contente de le voir ici.

L'allemande tente de se lever, mais elle abandonne aussi vite qu'elle a essayé, sa tête bourdonnait et elle avait des vertiges, elle préfère rester au sol. Le garçon a commencé à prévenir les urgences de laisser une place pour Olivia, pour dans une heure, mais elle ignore où se trouve l’hôpital qu'il a appelé, ni si l'un des deux étudiants savent conduire, mais le garçon semble laisser cette tâche à l'apprentie héroïne, pourquoi ? Simplement parce qu'il ne veut pas allez à l’hôpital, toujours sans que la voleuse sache pourquoi. Elle reste assise, ne se sent pas capable de marcher pour le moment, là, elle est sûre de ne pas tomber plus bas. Elle regarde les deux étudiants, toujours avec ce mal de crâne ... Comment c'est possible que cela lui arrive soudainement ? Elle l'ignore, toutes ses connaissances ne parviennent pas à lui dire ce qui lui arrive, était un Alter qu'on utilise sur elle sans qu'elle le sache.

Alors que la jeune femme avait tenté de savoir qui venait de faire un croche-pied, intimidant la plupart des civils présents dans ce restaurant, le garçon demande qui est à l'origine de cette chute loin d'être théâtrale. Il y a une personne qui se lève, un homme de la quarantaine, aussi grand que le garçon se situant près du duo de filles, il est habillé comme pour aller travailler dans un bureau, avec juste un bout de son pantalon froissé, la partie que la jambe d'Olivia a rencontrer violemment avant de se retrouver par terre, avec de minuscules trous qui sont loin d'être évident à voir à l’œil nu pas très entraîné. Il a les cheveux bruns coupé très court qui commencent à blanchir, un visage ferme loin de montrer une expression désolé.

- C'est moi le coupable, et je ne regrette rien. Son enfoirée de père a pris ma fille, je refuse qu'il se sent heureux d'apprendre que la sienne s'en sorte bien, et je ne suis pas le seul à penser comme ça.

L'homme semble ne pas craindre du tout l'héroïne malgré la tentative d'effrayer la galerie avec ces deux poings, il a l'air moins costaud qu'elle, mais assez carré au niveau des épaules quand même.

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Messages : 13
Disponible en RP : Tout les soirs (théoriquement)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 2
Année et Classe: 3-A
Alter: Furie
Mer 19 Avr - 14:01
Diana serrais les poings en entendant le discours du jeune homme ... mais il avais raison. En regardant la jeune fille assise en train d'avoir mal. Elle allais se mordre la langue, en entendant le discours du vieux. Si elle ne faisait rien, l'homme ici présent allais tenté quelque chose, elle le sentait.

- Sérieusement...

Elle parlais dans sa barbe, regardant ses mains. Il devais lui resté pile poil assez de temps pour allez a l’hôpital sans problème, en transportant l'adolescente.

- On se calme ! Alors pour commencer : Comme je l'ai dit auparavant, il est inutile de pensée que la jeune fille ici présente est comme son père. En faisant ça, vous l'incité à devenir comme son "vieux", que sa famille reste des malfrats. En la persécutant, vous perpétuez le cercle de la connerie, indéfiniment. Il a peut être tuer votre fille, c'est cruel...

La jeune femme prend un regard triste...Elle regarde ses mains.

- ... Je peu comprendre ... c'est dure. Si vous faite du mal à cette fille, ou que vous la tuez, vous aurez votre vengeance ... certes ... mais il vous manquera toujours votre fille.

La lycéenne active son alter. Ses cheveux devinrent blanc comme neige et son regard, noir comme le néant.

- De plus, si vous privé sa vie, en la tuant ou en l'incitant à devenir une criminelle, vous priverez ce monde de quelqu'un qui ne le mérite pas.

Elle se tourne vers la fille affalé sur ses fesses, la regardant droit dans les yeux.

- Je vais t'amener à l'hôpital, gamine. Je vais t'aider.

Toujours en essayant d'être convaincante, elle la regarde, toujours plus profondément dans son cœur.
avatar
Messages : 34

Fiche de Pouvoir
Grade: 3
Année et Classe: 2éme année de lycée
Alter: Crée des centres de gravités
Lun 24 Avr - 18:15
Mais alors que la petite fille souffrait le martyre, l'héroïne avait l'air de recommençait à se reprendre en main... mais non elle refaisait un discours qui n'avait pas trop d'utiliser aux yeux d'Ishi qui avait l'air plus préoccupait de l'homme qui c'était dénoncé tout seul, comme un grand. Vous allez peut-être penser qu'Ishi allait attaquer l'homme mais non en voyant la femme commençait à activer son alter il ne fit rien mais même si elle n'était pas dans cet état il n'aurait rien fait. Alors il fit un signe de la tête en répondant d'un simple «D'accord». Il avait retenu sa tête de l'homme et peut-être le genre d'endroit dans lequel il trainait. ( Mais bon, je ne pensais pas faire un truc, car c'était surement un dépressif qui allait en finir avec ses jours dans peu de temps. )

Puis Ishi détourna son regard vers la fille qui était prétendue fille d'un criminel, mais et ce que ça fait d'elle une criminelle ? La question ne se pose même pas mais d'autres questions se bousculèrent dans la tête du jeune antihéros; Par qui était elle éduquée sachant que son père est un criminelle ? Son père et sa mère ? Non, son père devait surement être en caval. Elle devait être éduquée par une mère qui la détestait ou peut-être c'était orpheline...mais cela était incohérent plus qu'elle ne devait pas avoirs une liberté comme elle l'avait. Plutôt dur à répondre quand on ne connaît pas grand-chose de la personne mais il laissa tomber car au final ce n'est pas ses affaires et tant qu'elle ne faisait rien de bien grave il s'en foutait un petit peu. Et malheureusement oui, Ishi était un peu con ne pas avoir pensé à l'effet d'un alter, il pensait plus à un simple cognement sur la tête mais les sympathomes qu'elle présentait étaient plutôt bizarre.

Un simple cognement peut il provoquait de tel symptome ?

Il commençait à avoir un début de piste mais comme avant il abandonna aussi assez vite, il sortit son téléphone avant de tapoter quelques trucs sur celui-ci pour ensuite le ranger juste après. Son devoir était fait et il n'avait plus rien à faire ici. Il se pencha vers les deux filles pour ensuite dire d'un ton assez monotone :

- Ne lui dit pas et fait le. Tu ne fais que perdre ton temps là... à piailler dans tous les sens et même si le rendez-vous n'est que dans une heure vous pourrez PEUT-ÊTRE avoir une consultation avant l'heure H. Tu comprendras, en tout cas j'espère, que tu ne peux pas changer l'avis d'un Homme guidé par la haine....

Quelle heroïne...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Jeu 27 Avr - 7:25
Elle avait mal, très mal, et pourtant elle a l'impression qu'elle se fait oublier par l'étudiante qui tente depuis tout à l'heure de raisonner un vieil homme qui a perdu sa fille, elle se doute que c'est impossible de le faire changer d'avis, on parle après tout d'une fille d'un homme qui lui a privé d'un bonheur qu'est sa fille. Mais Olivia continue de souffrir dans son coin tandis que l'apprentie héroïne continue encore et encore de parler, et pendant ce temps le mal qui ronge Olivia grandit, s'intensifie et lui tambourine de plus en plus le crâne. Son souffle devient de plus en plus lourd alors qu'elle finit par se laisser tomber en arrière pour finir sur le dos, elle a l'impression que quelque chose lui presse les poumons, juste assez pour lui laisser un peu d'air mais en lui donnant des difficultés pour remplir ses organes. Elle se sent engourdie, incapable de bouger ses membres, on dirait des sortes de fourmis qu'elle a au niveau des bras et des jambes, chaque mouvement lui fait mal en étant peu précis. Olivia a l'impression que son cas s'aggrave, mais cette héroïne ... elle continue de tenter de la défendre alors qu'elle devait l'emmener à l’hôpital, que fait-elle enfin ?

Finalement, elle arrive vers Olivia, elle la regarde dans les yeux, tiens, elle est devenue blanche avec des yeux noirs. Serait-ce son alter qui lui fait cet effet ? Peut-être, en tout cas, c'est drôlement impressionnant, enfin, elle est déjà impressionnante de base, bien plus qu'Olivia en tout cas. Si elle essaie d'être convaincante, elle l'est déjà, pas besoin de tenter de la regarder de cette sorte, de toute manière, Olivia a du mal à garder les yeux ouverts, ce n'est pas comme ça qu'elle va gagner une bataille de regards. L'allemande reste allongée par terre, sans donner de réponse, lui parler lui paraît être un effort inhumain, mais elle acquise et croise les doigts pour qu'elle arrête de parler et l'emmène tout de suite, elle essaie de résister du mieux qu'elle peut, mais elle sent qu'elle va craquer. Elle souffre pendant ses paroles, et la jeune héroïne ne comprend pas que le vieil homme a tenté de lui faire perdre du temps, ce qu'il a réussi à faire. Ce dernier d'ailleurs se remet assis, toujours aussi calme, garder ses deux jambes dans l'ombre de la table. L'héroïne n'a pas vu ce qu'il avait à la jambe, tant mieux, elle ne comprendra pas que, plus elle perd du tout, plus Olivia risque de baver, pas au point de mourir bien sûr, ce n'est pas un monstre quand même.

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Une toute petite aventure.....
» Petite maison dans la Fôret.
» petite aventure au cirque (pv nayki)
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310