Petite aventure dans la rue commerciale ? [PV : Diana et Ishi]

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Messages : 13
Disponible en RP : Tout les soirs (théoriquement)
Double-compte : Non

Fiche de Pouvoir
Grade: 2
Année et Classe: 3-A
Alter: Furie
Jeu 27 Avr - 13:00
Glissant sa main gauche derrière les omoplates, dans le dos de la jeune fille, son autre main en dessous les cuisses puis les genoux de la gamine. Diana la soulève d'un coup, comme si elle ne pesait rien.

- ça va allez ... fait moi confiance. Oy ... parle moi là ... tu me fait peur ...

La lycéenne ne comprenais pas ce qui se passait. La petite chose fragile dans ses bras semblais s'éteindre, il faut donc ce dépêcher. Elle se mis à courir vers l’hôpital, en usant de sa vitesse augmenté pour allez le plus rapidement possible au centre, rattrapant le temps perdu a blablaté.
avatar
Messages : 84
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka

Fiche de Pouvoir
Grade: 19
Année et Classe: Aucune
Alter: Metachair
Dim 7 Mai - 17:23
Lorsqu'Olivia finit par perdre connaissance dans les bras de l'héroïne, celle-ci vient finalement la porter pour l'emmener à l'hôpital. Elle a tenu encore un peu, mais elle a finit par se faire emporter par Morphée, ayant trop peu de force pour lutter correctement contre cette fatigue qui lui léchait les yeux : elle a faim et elle n'a même pas pu manger malgré la tentative de l'apprentie héroïne de la nourrir. Elle reste donc ainsi, toujours respirant fortement, sans force avec une substance qui lui ronge intérieurement le corps. La douleur se fait plus aiguë, la faisant gémir dans son sommeil forcé, preuve qu'elle reste vivant. Elle ne peut pas voir le paysage défiler à grande vitesse, les bruits des personnes qui rouspètent suite au passage forcé de l'étudiante, cela reste le noir absolu, seul la douleur se fait sentir dans cet enfer sombre qui semble l'emprisonner. Elle n'a même pas pu répondre à la question de la femme qui la porte, sa peur est grande, sans doute a-t-elle peur qu'elle meurt, elle ne mourra pas, la mort est une punition trop juste, la douleur elle par contre est l'une des meilleures punitions qui existent, même si cette punition est injuste. Olivia la subit, et elle ne peut même pas se défendre, son corps, immobile, finit par changé de bras au bout de quelques minutes, des longues minutes d'agonie que la jeune fille n'a pas été capable de contrôlé.

Puis, vient le réveil, le temps lui a semblé très long, elle a eu l'impression que plusieurs jours se sont écoulés, mais que nenni, il n'a fallu que trois heures pour la sortir de ce coma. Les médecins ont tout de suite vu le poison qui parcourt ses veines, un poison peu commun, mais facile à guérir, certains alters ont permis de créer cet antidote. Elle se sent encore vaseuse, le monde lui paraît instable, tournoyant sans qu'elle bouge. Ses habits ont changé, la voilà dans un habit réserver aux urgences, mais la douleur est là, le mal de crâne est toujours là. Elle ne peut pas encore bouger son corps, ses yeux cependant s'ouvrent dans ce monde qui la hait. Même si l'enfer noir qu'elle a parcouru l'avait fait souffrir, elle ne s'est jamais sentie aussi ... bien ? Pas de personnes qui la prend pour un monstre, pas de regards haineux qui la dévisage comme la pire des pourritures que ce monde à vu, et surtout, personne qui viendra la faire souffrir pour des crimes qu'elle n'a jamais commis et qu'elle ne commettra jamais. Voleuse malgré elle, sans famille, ce monde continue de faire souffrir cette chose qui n'avait même plus en vie de vivre pendant un instant, puis la peur de la mort lui a défendu de mourir.

Les médecins remarquent le réveil de la jeune fille, ils annoncent qu'ils vont bien s'occuper d'elle pendant quelques instants, le temps que l'antidote finisse de faire effet. Ils tiennent finalement leur promesse pendant quelques jours avant de la faire sortir ... ou plutôt qu'elle s'enfuit discrètement le temps que les médecins cherchent ses parents. Elle n'a plus de parents, plus d'orphelinat qui la surveille, ni même d'argent pour payé les urgences. Elle a repris ses vêtements et a aussitôt disparu, elle n'a rien laissé derrière que des fiches de résultats de prise de sang montrant non seulement une malnutrition, mais aussi la quantité de poison qui diminue en fonction du sang qui part du corps de la voleuse. Elle est pâle, a très faim, et en plus elle a manqué son contrat, il va falloir qu'elle retourne travailler. Elle repart donc de nouveaux dans les rues, capuche sur la tête, refusant de montrer son visage une nouvelle fois, n'ayant pas revu la femme qui l'a emmené dans cet endroit, elle n'a eu qu'un mot du garçon, rien de plus, elle n'est qu'une victime de plus après tout, une victime qui a été sauvé, mais qui restera toujours aussi transparente.

HRP:
 

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Une toute petite aventure.....
» Petite maison dans la Fôret.
» petite aventure au cirque (pv nayki)
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


bouton partenariat FTM 88x310