AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

One... Two... Tree... And the dream begin !

 :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 5
Lun 1 Mai - 22:18
You're My Hero

Elvan DREY

"The box of hell is open !"


Nom : Drey
Prénom(s) : Alvan
Surnom :
Âge : 34 ans
Nationnalité : Anglais
Département : Héros
Particularités de votre santé ?
Physiquement, pas de problème à l'horizon, légèrement insouciant mentalement et cachant son passé.
Pourquoi voulez-vous être un Super-Héros ?
Cela avait l'air amusant, être vilains, c'est pas gratifiant dans les dossiers.
Vos Hobbys ?
Jouer aux cartes et bouquiner ( voir psycho pour plus de détail ).
Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
(Facultatif) Ecrire Ici

Alter
Dreamland :




You look awful. Perfect.

Vous voulez connaître un peu plus Alvan. D’accord, pourquoi pas, mais j’ai un conseil… Ou deux… Ou peut être trois… Bref ! J’ai des indications claires à vous donner ! Préparez-vous une boisson, par exemple un chocolat chaud, un café ou un thé, je conseillerais plus ce dernier choix. Ensuite installez-vous confortablement dans votre siège, là, voilà, vous êtes bien. Pour terminer, apprécier la lecture.

Physiquement ? Bien, commençons par là, ce que je vais écrire n’est rien de plus que l’idée et la description personnelles du personnage choisi pour être Alvan.

Vous l’avez peut-être remarqué, mais… Alvan est un homme, oui… Cela saute aux yeux, mais sur la fiche, c’est noté « on a besoin de plus de détails », ce qui est un détail ! Bref, continuons. Il se porte plutôt bien et approche de ses 35 ans, mais selon une quelconque loi dans l’univers général des shonen, les anniversaires sont plutôt proscrit… Sauf en cas d’ellipse ou dans l’avancement majeur d’un personnage.

De manière générale, Alvan à une taille plutôt moyenne, avec un poids moyen, bien que ses traits montrent qu’il soit assez fin. Si on s’arrêtait là, cela en ferait un personnage bien banal, mais n’ayez crainte.

Un point assez important dans le look de cet homme est la couleur de ses cheveux, parfois, les gens peuvent se demander ou peuvent se dire : « C’est vraiment violet ? », « Pourquoi se teindre les cheveux dans une couleur aussi étrange ? », « Même sa barbiche est violette ! OMG ! » et j’en passe… Mais voyez, ce n’est pas vraiment par choix qu’il a cette couleur, c’est un accident avec son coiffeur, demandez-le-lui pourquoi, jamais il ne sortira là même histoire, essayant de la rendre à chaque fois plus épique. Noter aussi que je ne parle pas de teinture, c’est suite à l’accident avec son coiffeur, et il s’en fout un peu de quelle couleur peuvent avoir ses cheveux.

Aller, tiens, on continue avec les cheveux ! Vous avez vu sa coupe ? C’est… Assez étrange, mais pas dans le sens on a vidé un pot de gel sur sa coupe pour faire sayen, hein ! Sur 80 % du côté capillaire, Alvan à des cheveux plutôt court, sur les 20 % qui reste… C’est assez bordélique avec des mèches, dont deux assez longues encadrant son visage.

En parlant de visage, vous voudriez savoir à quoi ressemble la magnifique face d’Alvan ? Oh ! Vous n’allez pas être déçu ! Commençons par les yeux !

Avez-vous déjà plongé votre regard dans celui d’un poisson mort ? Non ? Bah, vous allez en avoir l’occasion, puisque son regard au couleur vert habituel est plus ou moins la même chose. En plus, Alvan possède des cernes bien prononcés, à cause des nombreuses activités nocturnes qu’il pratique et du peu de sommeil qu’il accumule. S’il vous paraît fatigué, c’est donc normal !

Si on continue en bas, on tombe sur le nez. Pas grand-chose à dire là-dessus, juste qu’il est… Peu prononcé.

Pour ce qui est de la bouche, avec ses fines lèvres, vous verrez souvent de petits sourires en coin, mais s’il vous fait un grand sourire, il vous révélera ses blanches dents, formant un sourire carnassier. Ce dernier point peut être troublant, ce joue-t-il de vous ou est-il sincère ? Bonne question !

Dernier point sur le physique en lui-même ? Dans son dos, entre ses omoplates, se trouve un tatouage représentant un corbeau, composé de signes celtiques. Ce tatouage est le premier, n’est certainement pas le dernier et est fut le premier investissement lors de sa première paye.

~~~~~

Et si maintenant, nous passions du côté vestimentaire ? Ne vous fiez qu’à moitié à l’avatar, puisque ce dernier est utilisé comme costume de super, que nous allons décrire un peu plus loin. Là, maintenant, tout de suite, ce sont plus les vêtements de tous les jours qui nous intéressent.

Dans le pur style londonien, Alvan est habillé sobrement. Petit veston noir à bouton, avec deux poches, dont l’une contient sa montre à gousset et l’autre ses lunettes de lectures. Dessous, vous verrez tout le temps une chemise, dans les mêmes tons de couleurs : sombre, parfois avec des bandes blanches. De plus, il porte toujours une cravate, de la même couleur que ses cheveux, finissant son chemin sous le veston.

Pour ce qu’il y a sous la ceinture, il porte régulièrement des pantalons qu’on pourrait associer normalement à des costards. Dans ses poches, un beau bordel composé : d’un jeu de cartes, son téléphone et ses clefs, ainsi que bonbons ou autres conneries.

Pour ce qui est des chaussures, en cuir, souvent lustré.

Passons maintenant sur le magnifique costume de super de l’ami Alvan. On casse le côté sobre londonien pour quelque chose de plus fantasque, même si, de façon générale, cela reste assez chic.

Commençons par le chapeau haut-de-forme, grand et large, blanc avec à la base des tissus rose et violet, on pourrait croire qu’il cache un lapin dedans. Pour le reste, une élégante tenue blanche composée d’une veste et d’un pantalon dans un style qu’il qualifie de « Jester-style », avec une cape de même couleur, cravate bouffante et gant violet.


My mind is telling me no...

À première vue, surtout physiquement, on peut s’attendre à avoir à faire à un gars plutôt sympa, voir insouciant dans ses actions et son comportement… Mais en vérité, il y a un point noir, un événement qui le hante depuis de nombreuses années. Si vous êtes intrigués, continuer à lire ! Aussi, juste pour vous prévenir, ce qui suit n’est pas forcement écrit de manière logique, c’est plus comme des points, parties qui peuvent être lié.


Donc, comme je l’ai indiqué un peu plus tôt, de prime arbore, Alvan affiche un air décontracté, détendu, voir parfois insouciant, si vous pensez ainsi, c’est que vous êtes en train de vous faire tromper. Psychologue de formation et de métier, en plus d’être héros, Alvan observe les réactions des autres à ses pitreries ou ses actions parfois, grotesque et étrange.

Le masque d’insouciance ne sert pas qu’à tester les autres, la façade qu’il entretien aux yeux des autres lui permet de cacher une douleur qu’il vit au quotidien, une affliction qui commence à dater et qui n’est pas prêt à ce soigner, la perte. Pas n’importe quelle perte, celle de sa femme et de sa fille. Chaque jour et chaque nuit sont un calvaire psychologique, il a bien essayé de tourner la page en voyant d’autres femmes, mais… Elles sont toujours là, caché dans le tréfonds de son esprit, prêt à resurgir.

Dormir est donc un calvaire pour cet homme, c’est ainsi qu’il à trouvé deux passions dans sa vie, pour ne pas avoir à rêver de sa femme et sa fille. Dans un premier temps, les jeux de cartes. Couplé à son sens de l’observation, il prend un malin plaisir à plumer les gens. En essayant de creuser dans l’esprit des autres à travers les jeux, ses pensées sont moins libres, et plus, tourné vers un objectif. C’est aussi pourquoi, il se tourne vers la lecture de roman. En focalisant son esprit sur l’imagination, en créant les lieux, personnages et interactions dans son esprit, il laisse moins de place, forçant son cerveau à se concentrer là-dessus.

Parlons un peu du reste. Alvan est quelqu’un d’assez gourmand et est facilement achetable avec un bon gâteau. Si vous avez donc un test psychologique, voilà un point qu’il faut taper pour avoir un meilleur profil. Le truc, c’est faire attention à ne pas trop répéter trop de fois l’action « chantage à la sucrerie », vous allez vous faire remarquer à un moment ou à un autre.


Pour les choses qu’il apprécie peu, faut chercher ! Peut-être est-dut dut aussi à son métier, mais, Alvan à horreur du mensonge et de la tromperie… Même s’il use de ces méthodes pour tirer quelque chose des gens, ce qui le répugne un peu.

Pour terminer sur ce profil psychologique, on pourrait parler du tatouage dans son dos, qui possède une représentation pour le trentenaire. Le style celtique lui rappelle ses origines, un pays dont il est fier, même s’il n’y vit plus. Alors que le corbeau représente la sournoiserie, chose qu’il exècre tout en l’utilisant.


Once upon a time...



(cliquer en bas à gauche pour lancer musique / vidéo )

Où se trouvait-il ? Dans un couloir au allure sinistre ? Il ne savait pas trop en réalité où il se trouvait, plongé ainsi dans les ténèbres, sans lumière… Seul les formes de là où il se trouvait lui donnait cette impression malsaine.

Que faisait-il là aussi ? Il ne se souvenait pas… La dernière chose qui lui revenait en tête était quand le moment où il avait retrouvé son lit pour s’endormir, trop fatigué pour faire une nouvelle nuit blanche. Non, il ne pouvait pas s’être endormi, s’il était là, debout au milieu de nulle part… Il devait s’être déplacé jusqu’ici, mais comment ?

Son esprit lui jouait des tours. D’un pas incertain, Alvan avançait dans ce qui lui semblait être un couloir… Un couloir ? Non ? Ou peut-être une pièce ? Il n’arrivait pas à savoir et les formes des objets insolites qui l’entourait ne le rassurait guerre…

Le psychologue marchait, marchait encore… Depuis combien de temps avançait-il dans cette obscurité totale où l’air semblait nocif et tout ce qui l’entourait semblait devenir de plus en plus morbide. Il n’avait pas rencontré d’âme qui vit… Que cela voulait-il dire ? Les brumes sur sa conscience l’empêchaient de réfléchir correctement.

Alors qu’il commençait à sombrer dans la démence, un éclat de rire enfantin. À ses oreilles, une harmonie salvatrice… Il s’arrête brusquement… Reconnaissant la voix à qui appartient ce rire. La folie qui avait commençait à l’étreindre s’envolait, laissant place à une joie sans borne.

La lente marche monotone se transformait petit à petit, devenant marche rapide à course effrénée à mesure que le rire devenait de plus en plus fort. À ce rire, s’ajouta une nouvelle voix… Elle n’était pas très compréhensible, mais elle aussi reconnaissable dans les tons… Les yeux pétillants de larme, il s’élançait à l’avant, ignorant ce qui l’entourait.

Essoufflé, il arrive enfin devant une porte. La poignet de la porte est… Sensiblement familière… Il comprend enfin ce qu’il est en train de vivre et il ne peut pas lutter… Il a envie de faire machine arrière, mais il en est incapable.

La main tremblante, celle-ci s’approche inéluctablement vers la poignet. Le contact glacial de l’objet accélère sa respiration déjà à moitié coupé par la course endiablée. Faisant tourner le mécanisme, la porte s’ouvre dans un petit grincement. Alvan est livide, mais… Il ne peut s’empêcher d’entrer.

Le trentenaire arrive dans un petit salon, face à lui, un petit canapé qui lui tourne le dos, avec deux personnes assises. Deux coiffure rousse regardant le mur qui leur faisait face. Il venait de remarquer aussi, le rire et la voix, c’était tuent. Alvan demandait, mais il connaissait déjà la réponse.

– Alivia ? Stella?

Aucune des deux ne répondit. Il se mit à contourner le canapé. À mesure où il approchait, la salle prenait feu. La pièce devenait un véritable enfer, mais il voulait voir leurs visages une dernière fois…




Alvan s’éveillait en sursaut, tout en sueur. Il étouffait et toussait, sa gorge semblait être tout aussi en feu que son cauchemar. Il faisait encore sombre, mais il savait qu’il était chez lui, le rêve était terminé. Le psychologue tournait la tête dans la direction de sa table de chevet, pour voir quelle heure il était. Trois heures du matin. La respiration encore saccadée, Alvan dirigeait sa main vers une bouteille d’eau posée sur la même table de chevet. Cela devrait l’aider.

Avalant l’eau, même si elle n’était plus très fraîche, lui fit du bien. Il reposait l’objet à sa place, à moitié vide. Il avait peur de se rendormir une nouvelle fois, peur de revoir sa femme et sa fille dans ce même cauchemar… Mais il fallait bien rattraper tout le retard de sommeil.

Il se recouchait une nouvelle fois, il devait être au moins reposé pour l'entretien de demain.



Très rapidement, moi c'est l'homme au multiple pseudo, j'ai 24 ans et je suis un ♂. J'ai connu le forum grâce à notre ami à tous Google, et je suis [nouveau sur le forum. Mon perso c'est Mephisto Pheles de Ao No Exorcist. Dernier petit commentaire : Praise the sun \[T]/ .

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Disponible en RP : 0/3 Indisponible pour le moment donc !
Double-compte : Nop !
Mar 2 Mai - 16:24
Bienvenue à toi et bonne chance pour ta présentation ;D
*offre un muffin de bienvenue*
Très bon choix de vava en tous cas ! Et puis, un coupain anglais ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Akiharu Suiren
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 28
Disponible en RP : Toujours !
Lun 8 Mai - 22:16
Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Lun 8 Mai - 22:27
Bonne chance pour l'Alter Alvan, hésite pas à revenir vers nous sur la cb pour en discuter si besoin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations en cours-
Sauter vers:


bouton partenariat