AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Proie ou prédateur. (ft. Olivia)

 :: Musutafu :: Rue Commerçante Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 49
Disponible en RP : Toujours
Jeu 11 Mai - 17:23
- Salut Jekan ! Tu prendras la même chose que d'habitude j'imagine. AHAH !

S'il y a bien une personne ici avec la gentillesse d'une maman, le corps d'une femme bucheronne, avec une voix aussi grave qu'un homme c'est bien Mama. Cette dame avait plus de la quarantaine mais traitait pourtant tous ses clients habituels comme ses amis parfois et comme ses enfants. Elle était gentille avec tout le monde et retenait facilement les visages. Elle m'avait dit qu'un client qui se fait reconnaître reviendra toujours une deuxième fois, et elle avait raison.

- Malheureusement je n'ai pas assez donc je prendrais juste deux oranges et trois pommes de terre. - Je regardai rapidement mon portefeuille en soupirant un coup voyant que je devais sacrifier mes derniers yens pour cela.

- CADEAU DE MAMA ! - Elle me lança dans mes bras un sac portant deux fois plus que ce que j'avais demandé. Avec quelque bonus, comme un citron et une pomme posé discrètement au fond du sac. Je relevai les yeux un peu surpris et avant de me prendre une grande tape sur l'épaule avec le rire gras de Mama en accompagnement.

- Tu repasseras demain pour t'occuper du bar d'accord ? AHAHA ! De toute façon tu n'as pas trop le choix !

Je rangerai mon portefeuille avec la petite chainette accroché à ma ceinture et partais donc avec un sac de nourriture vers le prochain marchant qui avait ma commande, heureusement que j'avais déjà payer en avant pour celui-ci. En m'éloignant, je regardai par dessus mon épaule Mama qui tapotait à grands coups sur l'épaule d'une fille, certainement une autre cliente ou juste une future cliente. En passant deux, trois vendeurs me saluait, je ne suis pas très social mais quand on travaille souvent au même endroit, on fait très vite des rencontres et même des amis.

Je m'élançai à travers les rues à la recherche d'Alexander, celui qui a mon coli. Au bout d'un moment, je remarquai quelque chose d'étrange, un bruit venant de derrière moi, le même bruit depuis un petit moment, comme si ce bruit me suivait. Je changeai calmement de direction pour passer dans les rues étroites. Je glissais entre les rues avant de prendre un tournant serre puis de gripper rapidement pour me retrouver juste au-dessus de la personne qui me suivait, comme une araignée qui venait attendait sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka
Sam 13 Mai - 15:42
Aujourd'hui, elle doit acheter de la nourriture ... cela n'a rien d'exceptionnelle, mais Yosuke a insisté sur ce coup, notamment sur le mot "acheter", pas voler, il lui a même donner de l'argent pour. Mais encore, ça, ça va, le pire c'est que Yosuke insistait aussi pour qu'elle mette de nouveaux vêtements, elle déteste mettre autre chose que sa tunique noir et sa cape, pourtant, cela lui permet de passer plus inaperçu ... mais le soucis, c'est les vêtements à porter : une jupe rose, une petite veste de la même couleur et un t-shirt sans manche avec un logo trop "girly" à son goût, un bon gros cœur imprimé sur fond blanc. Elle a l'habitude de sentir ses jambes à l'air libre, mais elle a l'impression d'être emballée comme un bonbon ... ou d'être une motarde, mais sur quelle moto ? Elle garde ses bottes, aux pieds, elle ignore ce qu'elle aurait pu avoir à la place et elle ne préfère pas savoir. Olivia aurait pu refuser, mais elle veut montrer qu'elle est digne de confiance, même si c'est une voleuse. En plus, ça lui fera un exercice pour corriger sa mauvaise manie de glisser des mots en allemands dans la conversation.

Olivia file donc, un sachet en main, le portefeuille dans une poche de sa veste, vers un magasin de primeurs, il fallait d'abord penser aux fruits, les hommes de Christophe Colomb n'ont pas pu survivre sans eux après tout, la viande ça viendra après ... surtout qu'elle ne peut pas trop prendre de viande cuite vu qu'ils n'ont rien pour la cuire ... du coup, il faut acheté encore plus de légumes pour contre-balancer le manque de protéines, enfin, elle en manque quand même et elle n'a pas manger un morceau de viande depuis deux ans, à croire qu'elle devient végétarienne ... alors là, non, pas du tout, tout sauf ça. Enfin bref, elle parcours la rue commerçante avant de trouver un magasin de primeurs bon marché. Elle entre à l'intérieur, puis voit en pleine discussion deux personnes : une femme plutôt costaude et un garçon aux allures plus sombres, de loin, ils ont l'air de bien s'entendre, par politesse, elle reste à l'entrée - enfin, c'est surtout de la timidité qui fait ça, elle n'a plus l'habitude du contact humain -. Au bout de quelque seconde, elle donne au garçon un sac qui a l'air plus gros que ce qu'elle a donné. Puis, une fois le garçon en train de partir, elle s'adresse à Olivia.

- Salut mademoiselle, bienvenue chez Mama ! Qu'est-ce que ce sera pour toi ?

- Euh ... je ...

Elle n'est pas intimidante, mais Olivia perd un peu ses moyens devant quelqu'un qui accepte de l'accueillir sans arrière pensée négatif ... tout compte faire, elle a bien fait de changer d'accoutrement.

- Ne t'inquiètes pas, je ne vais pas te manger. AHAH !

La vendeuse se met ensuite à taper lourdement sur l'épaule d'Olivia pour lui donner un peu de courage. Bien que cela ne fonctionne pas beaucoup - ça lui donne surtout des bleus -, la voleuse essaie de faire un effort, après tout, Yosuke compte sur elle.

- Je ... je voudrais cinq tomates, douze pommes, douze pommes de terre et ... et un peu de carottes.

Après avoir dit ce qu'elle voulait, elle regarde la vendeuse chercher ce qu'elle souhaite, puis son regard se pose sur quelque chose qui attire son attention sur le sol. Ça a la forme d'une carte et ça lui dit vaguement quelque chose. En s'approchant et en se baissant, elle remarque que c'est un badge, presque le même que celui de Yosuke à l'exception même que c'est quelqu'un d'autres sur ce badge. Elle le ramasse, puis le regarde, c'était le garçon de tout à l'heure, son nom lui dit quelque chose ... puis, ça lui revient, Yosuke lui en a parlé de ce garçon, qu'il l'avait rencontré et qu'ils se sont entraînés ensemble ! Après que la vendeuse lui donne ce qu'elle a demandé, elle la paye, puis essaie de rattraper le garçon qui était là tout à l'heure.

Elle commence à courir, puis finalement ralentit sa marche une fois qu'elle arrive à le rattraper. Olivia marche plus lentement, essayant de reprendre son souffle en marchant un peu, il y a beaucoup trop de monde pour qu'elle puisse courir en tout sécurité ... heureusement, le garçon a l'air d'aller dans une ruelle un peu plus serrée et isolés, elle peut maintenant le rattraper sans problème. Elle accélère maintenant le pas, mais au moment d'entrer dans cette ruelle, elle ne le voit plus ... est-il entré quelque part ? Elle commence à s'avancer dans cette ruelle ... avant de se sentir épiée d'en haut. Elle lève la tête, puis remarque que quelqu'un est pratiquement en train de se préparer à lui sauter dessus. Paniquant, elle active son alter, créé des lianes de chair qui viennent ligoter l'individu qui se trouvait au-dessus d'elle, n'osant plus bouger par la suite.

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Disponible en RP : Toujours
Sam 13 Mai - 16:42
Je regardais tranquillement la personne qui me suivait c'était une fille assez... féminine. On se croirait presque dans un anime, elle avait une petite jupe rose, une veste rose et un t-shirt blanc décoré d'un magnifique coeur rose. Elle ne semblait aucunement agressive. Je m'apprêtais à descendre me présenter quand son corps changea du tout au tout, laissant pousser d'étranges cordes de chair qui fonçaient droit vers moi.

Surpris, je lâchais mes courses puis je plongeais aussi vite que je pouvais en avant mais une liane s'accrocha à mon pied, je m'accrochais rapidement aux murs pour ne pas me faire tirer. J'avais l'avantage de la force, une liane ne pouvait pas suffire à me retenir et le temps que les autres venaient j'avais un petit moment pour m'échapper. Je tirais de toute ma force pour me détacher, la liane céda et toute la force accumulée par mes bras me jeta sur plusieurs mètres avant de tomber lourdement au sol, comme quand on tend un élastique avant de le lâcher.

En me relevant, tout semblait s'être arrêté la fille ne bougeait plus. Est-ce que je l'avais effrayé ? Certainement, vu qu'elle ne bougeait plus d'un seul centimètre. Je marchai calmement vers elle. Elle était un peu plus petit que moi, mais beaucoup plus mignonne surtout avec ses habits, et ne semblait pas très agressive. Elle a certainement utilisé son alter pour se protéger de moi. En même temps quand vous êtes dans une petite allée et que vous voyez un homme tenant au mur posté au-dessus de vous, tout ce que vous pouvez faire c'est avoir peur ou faire une attaque.

Je m'approchai toujours plus de la fille et pour éviter de l'effrayer ce coup si, je me mis à genoux devant elle comme un chevalier, un genou au sol, une main sur le coeur et une autre tendue vers la demoiselle. Avant de lui parler d'un ton très doux et calme.


- " Bonjour, mademoiselle. Désolé de vous avoir fait peur. Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous pour m'excuser de la frayeur occasionnelle que je viens de vous faire ? "

Woooooh! OK ! Quand on se met à genoux devant une dame, on ne peut pas s'empêcher de parler à la manière d'un chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka
Mer 17 Mai - 7:27
Elle n'avait arrivé qu'à attraper le bras du garçon, les autres lianes de chair n'ont pas le temps de venir vers lui qu'il réussit à se dégager sans problème en forçant un peu, faisant lâcher prise la voleuse qui n'avait pas beaucoup de force il fallait l'admettre. Olivia n'a donc pas réussi à immobiliser l'étudiant, mais au moins, celui-ci se met à tomber en ayant trop pris d'élan pour se sortir de l'entrave qui l'empêchait de s'enfuir. Contrairement à ce que pense la jeune fille qui restait immobile face à la personne qu'à la base elle voulait aider, mais que maintenant elle craint en l'ayant vu tenter une attaque ... c'est du moins ce qu'elle a penser pendant un instant lorsqu'elle l'a vu juste au-dessus d'elle, et en tant que voleuse, elle connaît les situations les plus propices pour voler en toute sécurité, mais aussi pour attaquer les personnes sans que les autres le savent, en étant caché dans les ruelles. Elle a attaquer aussi bien par peur que par méfiance, enfin, attaquer, elle voulait juste l'immobiliser, elle n'aime pas utiliser la violence directement, ayant un cardio bien plus grand que sa musculature.

La petite fille, voyant qu'elle n'a pas réussi à immobiliser le garçon, ramène ses lianes autour d'elle, "flottant" dans les airs, prêtes à fendre sur le garçon araignée au cas où. Bien qu'elle se soit mis en position défensive, toujours aussi immobile qu'avant, le garçon ne semble pas vouloir reprendre un assaut quelconque, c'est vrai qu'Olivia s'est occupée de garder tous les angles morts, aussi bien le haut que derrière elle, toutes attaques en traître ou tentative de l'attaquer en escaladant les murs est futile. Pourtant, elle qui pensait qu'il reviendra à la charge, celui qui semble être le propriétaire du badge qu'elle a récupérer ... se baisse et semble vouloir lui demander pardon ... d'une manière presque chevaleresque ... si elle était une jeune fille à la recherche d'un prince charmant, elle aurait sans doute trouver ça romantique. Or, là, c'est une jeune fille ayant vécu le malheur et de la haine de toute une ville, du coup, elle trouve cette réaction un poil ... ridicule ? Oui, ridicule, c'est le mot, celui qui est le plus adapté à cette situation. Il lui demande ce qu'elle souhaite pour pouvoir s'excuser pour de bon ... tout ce qu'elle veut s'est vivre heureuse, de plus, elle n'aime pas dépendre des autres ...

- Vous êtes bien ... Jekan Musendai ?

Elle comptait rendre ce badge et s'enfuir le plus loin possible pour rentrer à la maison, ne serait-ce que pour rentrer déposer les courses et se cacher derrière Yosuke au cas où il la suivrait vraiment jusqu'à chez elle. Il connaît Yosuke, peut-être qu'en sachant qu'elle est liée à lui, il n'oserait pas attaquer ... du moins, c'est ce qu'elle pense depuis le début, qu'il attend le mot propice pour attaquer.

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Disponible en RP : Toujours
Dim 28 Mai - 15:08
Je me relevais doucement beaucoup trop gêner par ce qu'il venait de se passer. Pourquoi est-ce que je me suis mis à genoux moi. J'ai jamais appris à faire cela de ma vie et j'ai agi sur un foutu coup de tête, de plus si elle me voulait du mal, elle m'aurait attaqué alors que j'étais sans défense. Je me grattais donc l'arrière de la tête par habitude. Elle gardait ses étranges tentacules volés autour d'elle. C'est quoi ces trucs d'abord, on dirait que c'est fait de chair mais pourtant ça flotte au vent. Si ça avait assez de force pour me tirer, il doit y avait de la chair à l'intérieur. Sa tête me disait étrangement quelque chose, comme une drôle d'impression de déjà vu. Est-ce que je l'avais déjà croisé quelque par mais ou ? Ses cheveux me rappelaient parfaitement ceux de quelqu'un d'autre mais aucun moyen qu'il ait un lien de parenté entre eux deux, elle semble très réactive alors que l'autre est bien plus... calme, solitaire, étrange. Meh ! Le pire c'est que moi, un gars avec quatre yeux, disait qu'il était plus étrange.

- Vous êtes bien ... Jekan Musendai ?

Sa voix semblait bien plus calme, on allait enfin pouvoir discuter tranquillement. Je soupirais un grand coup avant de m'arrêter sec. Jekan Musendai... D'où est ce qu'elle sait qui je suis?! Bon sang, j'espère qu'elle n'est pas venu pour l'incendie. Cette histoire était du passé et moi aussi j'ai souffert à ce moment-là, j'ai souffert énormément, personne ne sait ce que c'est d'être une bête en cage. Il faut le vivre pour comprendre ce que cela fait. Je soupirais un grand coup en me retournant.

- Non, c'est pas moi et je sais pas qui c'est !

Mon ton changeait aussi bien que mon humeur. Maintenant j'avais juste envie d'aller chercher mon colis puis de rentrer chez moi pour dormir, et ne plus jamais me rappeler de cette rencontre. Je ne savais pas si elle savait quelque chose sur mon passé mais je n'avais pas envie de savoir. La seule chose qui me perturbait était le fait qu'elle savait qui j'étais alors qu'elle semblait assez jeune et innocente. Je me retournais avant de récupérer mon sac avec mes courses puis je partis sans le moindre mot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Disponible en RP : Oui
Double-compte : Akiko Aka
Jeu 1 Juin - 18:51
Après cette question, le garçon ... s'enfuit en disant que ce n'est pas lui ? Elle est surprise, du coup, à qui peut bien être ce badge. Sûr, c'est à Jekan Musendai ... mais si ce n'est pas ce type, qui c'est ? Elle n'a vu que lui, enfin, si ça se trouve, c'était à quelqu'un d'autre encore. Mais tant pis, elle cherchera plus tard. Elle regarde donc celui qu'elle pensait être Jekan Musendai prendre son sac de course, puis partir comme pour échapper à Olivia, à croire qu'il voyait mal cette jeune fille depuis qu'elle a posé cette question, pourtant, c'était une question tout à fait anodine, rien de bien méchant ... enfin, elle croit ? Elle ne bouge pas, ne dit rien, le regarde juste partir. Elle retire ses lianes de chairs, les diminue jusqu'à ce qu'ils ne font plus qu'un avec sa chair initiale, personne ne l'a vu utiliser son alter hormis ce garçon, et puis, pour une fois, c'était de la légitime défense, rien de plus, elle aurait pu tomber sur un violeur ! Ou bien un autre voleur, ça dépend, maintenant qu'elle a l'air "moins pauvre". De toute manière, elle est déjà dans le délit en volant les gens, alors bon ...

Après le départ du garçon, elle commence à sortir de la ruelle en s'excusant au passage à celui-ci, mais ce dernier a l'air de ne pas l'entendre du tout ... du coup, puisqu'elle a perdu du temps et histoire que Yosuke n'ai pas peur en voyant qu'elle est en retard, elle commence à courir, à courir même très vite, si la jeune fille n'a pas des muscles en bétons, elle a quand même une bonne foulée en plus d'avoir un bon cardio. Une vitesse et une endurance sur-entraînée, voilà ce que lui a offert le métier de voleur en plus de toutes les misères qu'elle a en ce moment ... mais sans doute qu'avec Yosuke ça va s'arranger ... elle espère, pour l'instant, elle est sur la bonne voie, elle n'a rien voler du tout ! Enfin, elle a garder le badge, mais elle ignore à qui ça peut bien être ... et puis, tant qu'à faire, ça lui donnera la possibilité d'entrer dans Yuuei ! Elle pourra rendre visite à Yosuke dans ce cas et ... c'est tout, même sans l'handicap de la nécessité d'avoir un badge, le lycée reste très surveillé et elle n'a pas le pouvoir de devenir invisible ... ça va être dur de rejoindre Yosuke ... enfin, sauf si elle arrive à se mêler à la foule ou à rentrer dans sa chambre sans se faire voir. Du coup, tant pis pour ce Jekan, de toute manière, il pourra bien demander un nouveau badge ... enfin ...

HRP:
 

_________________
Thème:
 


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Olivia / Juliette
» Ma proie ne m'échappera pas. [PV Coeur Sauvage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: Rue Commerçante-
Sauter vers:


bouton partenariat