AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Quelques notes perdues dans l'air

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 27
Disponible en RP : Totalement
Ven 12 Mai - 21:40


   
Sythea Asmodee

   
"Quelques notes perdues dans l'air"

La journée était plutôt chaude au lycée des héros. C'était le moment le plus calme et le plus reposant de la journée: l'heure du repas. La majeure partie des élèves étaient en train de se restaurer à la cafétéria pour se préparer à l'après-midi de cours qui les attendaient, et donc très peu d'entre eux restaient en extérieur à cette heure. Il n'y avait en effet que ceux qui apportaient eux-même leurs repas et qui ne déjeunaient pas avec leurs camarades. Sythea était de ceux-là. Elle s'était installée dans un coin d'ombre de la cour, sous un grand arbre qui la dissimulait du soleil et des passants. Assise dans l'herbe, elle poussa un léger soupir avant de sortir de son sac quelques paquets de biscuits salés, accompagnés de sandwich qu'elle avait elle-même fait le matin même. Elle n'avait rien contre les autres élèves de sa classe, surtout après un an déjà à les supporter, mais elle appréciait ces moments de solitude. Posé à coté de son lourd sac de cours, se trouvait une housse. Elle saisit son sandwich entre ses dents pour se libérer les mains le temps de l'ouvrir, puis en sortit une guitare sèche qu'elle plaça sur ses genoux. Comme elle portait l'uniforme de l'académie, elle prit bien soin de bloquer sa jupe afin d'éviter qu'un courant d'air malencontreux ne la soulève, offrant une vue plongeante sur ses sous-vêtements aux élèves les plus pervers. Elle saisit l'instrument d'une main, le plaçant contre elle afin de pouvoir attraper sa nourriture de l'autre. Arrachant une bouchée au sandwich, elle mastiqua quelques instants avant de le replacer dans sa bouche. Elle avait besoin de s'assurer que l'instrument était accordé, et se mit à le triturer doucement. Après quelques instants pour s'assurer que le son était bon, elle mordit une nouvelle fois dans son pain. Elle s'assura cette fois de manger avant de se saisir de son instrument. Elle fit résonner quelques notes qui semblèrent comme résonner dans la cours déserte puis ferma les yeux. Sythea prit alors une longue inspiration... et rouvrit ses yeux pour jouer.


Alors que ses mains s'animaient le long des cordes, elle pouvait sentir monter en elle une certaine forme de quiétude. Elle tapota sa guitare pour ajouter au son des cordes alors qu'elle refermait les yeux, n'offrant plus à son corps que le doux son des notes ajouté au ressentis de ses mains sur la guitare. Le vent laissait porter sa musique dans l'enceinte des murs alors qu'elle se laissait emporter à une douce transe, n'écoutant plus rien d'autre que celui de sa musique. Le temps sembla se figer pour elle, emportée qu'elle était dans la danse de ses doigts et de ses mains sur le manche de l'instrument. Ses cheveux, du moins ceux qui n'étaient pas retenus par sa casquette semblaient également danser au gré du léger vent. Dans l'ombre de son arbre, elle se laissait aller, prenant une expression neutre et concentrée alors qu'elle jouait. Elle tenta d'ouvrir la bouche pour chanter par dessus, mais se ravisa, se mordant légèrement les lèvres, comme pour les punir d'avoir voulu chanter. Il n'était pour elle aucune voix qui pourrait accompagner le son de son instrument que celui de sa défunte mère. Mais pas une larme ne coula sur ses joues à cette pensée. Cela faisait bien longtemps maintenant qu'elle était passé outre. Désormais, la musique lui servait à se rappeler sa mère. Bien que Sythea ne chantais pas, elle pouvait s'imaginer le doux son de sa voix recouvrant les notes. Il n'y avait aucune parole dans son esprit, juste une voix servant d'instrument et qui accompagnait le bruit des cordes.

Finalement le morceau se stoppa et Sythea laissa échapper un léger soupir avant de regarder la guitare qu'elle tenait fermement entre ses mains.


" J'ai encore du boulot... ma musique ne vaux toujours pas ta voix... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Disponible en RP : Toujours
Ven 12 Mai - 22:51
Je poussais un long soupir me souvenant de la leçon de mademoiselle Eirin, c'est-à-dire voir la vie du bon côté et arrêter de me renfermer sur moi-même, mais avec ce que j'ai vécu la démarche était assez difficile. Ma petite réputation c'était aussi répandue aux autres classes. Alors je n'avais plus qu'une solution, faire ami avec ceux qui ne me connaissaint pas encore. Le seul problème c'est que je ne savais pas qui me connaissait, donc n'importe qui pouvait savoir qui j'étais, avoir une réputation de sale gosse n'était pas très utile pour être héros.

L'heure du repas était le moment parfait pour faire des rencontres. La cafétéria n'était pas le bon endroit pour commencer, je devais trouver un endroit avec très peu de monde. Je me dirigeai vers mon endroit favori de l'école en espérant y trouver un futur ami. Je grimpais doucement les marches avant d'arriver au toit. La porte s'ouvra doucement m'éclairant d'une forte lumière aveuglante. Une fois que mes yeux étaient ouverts, je fixais le vide et le plat du toit. Il n'y avait pas le moindre chat, absolument rien. Je soupirais un grand coup puis me dirigea vers les rebords pour m'assoir dessus juste devant le vide.

Cette place m'offrait une vue parfaite sur la totalité de l'école. Je fermais mes yeux pour profiter du calme absolu. Tu parles, se faire des amis c'est plus une torture quelque chose d'autre. Le calme m'apaisa doucement, le vent soufflait calmement et je le laissais me balancer doucement au chacun de ses passages. A travers ce vent j'entendais au loin un doux bruit, le doux bruit d'une guitare doucement caresser par des doigts fins, du moins c'est ce que j'arrivais à entendre depuis le toit. Je montais en équilibre sur la barrière et marchais vers le son que j'entendais à peine. Une fois au bord le plus proche  de la musique, de là j'étais parfaitement capable d'entendre et de profiter de la musique. Elle venait du pied d'un arbre où se trouvait ce qui semblait être une fille, je ne voyais que ses jambes mais seul un fou ne pourrait pas reconnaître une femme à ses jambes.

J'accrochais un fil au rebord puis l'enroula à ma jambe. Je fis le grand plongeon avant de me retrouver tête vers le sol, mon corps suspendu par un fil. Je l'allongeai doucement le laissant glisser sur ma jambe dans un petit sifflement. Après une petite galipette, je retombais légèrement sur mes jambes, voyant la fille qui jouait de la guitare sous sa casquette. Elle sembla si plonger dans sa musique que je ne pus m'empêcher d'approcher discrètement pour mieux voir son visage concentré, un visage qui partageait une même caractéristique que le mien, les yeux rouges. Une fois le morceau fini elle prononça doucement quelques mots, et je lui répondis sur le coup en allumant mon collier.


- Du boulot ? La musique était parfaite, je ne vois pas ce que tu peux faire de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Disponible en RP : Totalement
Sam 13 Mai - 0:33


 
Sythea Asmodee

 
"Quelques notes perdues dans l'air"


Alors que Sythea semblait enfin reprendre conscience de son environnement, une voix la ramena d'un coup à la réalité.

" Du boulot ? La musique était parfaite, je ne vois pas ce que tu peux faire de mieux. "

La guitariste releva alors la tête pour apercevoir un garçon à peine plus jeune qu'elle. Elle le fixa quelques instants sans dire un mot. Quelque chose chez lui lui semblait légèrement familier, et puis ça lui sauta presque au visage. ils avaient tout deux les yeux d'un rouge presque surnaturel. Cette pensée la fit sourire et elle déposa son instrument dans sa house avant de se saisir des biscuits salés qu'elle avait emporter pour accompagner son sandwich et l'ouvrit sans ménagement.

" Merci pour le compliment. Je m'attendait pas à avoir un public. D'habitude le coin est plutôt vide aux heures de repas. "

Elle resta assise, mais tendit alors le paquet de biscuits vers son interlocuteur avec un sourire entendu pour qu'il en pioche quelques uns s'il le voulait. Il n'était pas vraiment nécessaire de se faire des politesses, surtout qu'elle n'aimait pas vraiment être formelle.

" Je pense pas t'avoir déjà vu trainer dans le coin. Moi c'est Sythea de la 2-B. Soit pas surpris si je t'ai jamais eu à l'oeil, je suis pas particulièrement tournée vers les autres. "

Malgré ce qu'elle affirmait, elle était plutôt agréable avec lui. Il faut dire que la musique avait tendance à l'adoucir et la rendre légèrement plus souriante, donc Jekan avait eu la chance de tomber sur elle alors qu'elle était en de bonnes dispositions. Elle prit ensuite quelques biscuits et chercha dans son sac une canette de soda prise au distributeur du coin de la rue le matin même. Elle en avala quelques longues gorgées et laissa échapper un petit soupir de réconfort. Il faisait bon profiter d'un petit coin d'ombre par ce temps. Elle le regarda alors et sourit de le voir toujours debout. Elle fit alors un petit geste de la tête en direction de l'espace libre à l'ombre de l'arbre à coté d'elle.

" Bah écoute viens, pose un cul. Tu payera pas plus cher, tu sais? A moins que tu n'ai des potes à aller retrouver, auquel cas je te retiens pas. "

Sythea se resservit alors quelques biscuits et sourit. La pause repas n'était pas encore très avancée. C'était le moment idéal pour se reposer un peu et profiter de cette belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Disponible en RP : Toujours
Sam 13 Mai - 13:31
Elle releva la tête pour me regarder pendant quelques secondes comme si quelque chose la dérangeait puis son visage changea en moins d'un second pour m'offrir un merveilleux sourire. Elle redéposa son instrument avant de prendre des biscuits salés.

- "Merci pour le compliment. Je m'attendait pas à avoir un public. D'habitude le coin est plutôt vide aux heures de repas. "

Elle me tendit le paquet de biscuits que je puisse en prendre un peu. Je ne me gênai pas et en pris une petite poignée. Je pris le premier qui s'offrait à moi dans ma main et le dévorais doucement en écoutant ce qu'elle avait à dire de plus.

- " Je pense pas t'avoir déjà vu trainer dans le coin. Moi c'est Sythea de la 2-B. Soit pas surpris si je t'ai jamais eu à l'œil, je suis pas particulièrement tournée vers les autres. "

Par chance cette fille ne savait qui j'étais, elle semblait sympathique mais assez seule. Parfait pour s'en faire une amie. Enfin.... je n'étais pas content qu'elle ne semblait être aussi insociale que moi mais bon qui se ressemble s'assemble, on avait la même couleur d'yeux et on était tous les deux insociaux.

- " Moi, c'est Jekan de la 1-C, et s'insèrement ça serait bizarre que tu sache tout sur moi, tu n'as pas trop l'air d'être une stalkeuse et je ne vois pas pourquoi tu m'observerais, j'ai pas une vie super intéressante. "

Elle fit un petit geste pour me demander de venir m'installer à côté d'elle mais étrangement son comportement et sa voix ne collait pas trop ensemble, elle est gentille mais sa manière de me parler, on aurait presque dit qu'elle m'agressait ou qu'elle m'en voulait.

- " Bah écoute viens, pose un cul. Tu payera pas plus cher, tu sais? A moins que tu n'ai des potes à aller retrouver, auquel cas je te retiens pas. "

Je lui souris, content qu'elle m'invite à m'assoir et je suivis ses ordres à la lettre et m'installai à côté d'elle mais quand même a un bon demi-mètre, on venait à peine de se rencontrer, je n'avais aucune raison de la coller, à moins que je voulais paraître pour un psychopathe de haut niveau. Je relevai la tête pour regarder à travers les branchages de l'arbre la douce lumière du soleil. Une douce brise nous souffla dessus, tout semblait calme et parfait. Cette place semblait assez unique dans l'école, j'y reviendrais plus souvent mais comme pour un jardin d'Eden, j'éviterais de ramener des personnes ici. Je tournai mon visage vers Sythea.

- " Très sympathique comme endroit, désolé de te dire cela mais il se peut que je vienne à plusieurs reprises ici. Sinon ce que tu viens de jouer c'était/

Ma phrase fut interrompue par le bruit de mon estomac qui criait famine, je n'avais rien manger aujourd'hui et les biscuits salés avaient réveillé le monstre qui dormait en moi. Je rougis un peu avant de tourner ma tête à l'opposé de Sythea, un peu gêner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Disponible en RP : Totalement
Dim 14 Mai - 21:54


 
Sythea Asmodee

 
"Quelques notes perdues dans l'air"


Alors qu'il expliquait vouloir revenir dans cet endroit que Sythea venait de lui faire découvrir, la phrase de Jekan fut interrompue par les grognements de son estomac. Sythea étouffa un léger rire en le regardant.

" La 1-C c'est pas Hirano que t'as comme prof? T'aurais intérêt à bouffer un truc si tu veux pas tourner de l'oeil. Je suis pas certaine qu'elle apprécie que tu pique un somme pendant son cours. "

Elle plongea alors sa main dans son sac pour en sortir un second sandwich empaqueté. Elle le déballa puis le tendit dans la direction de l'affamé... mais alors qu'il s'apprêtait à le saisir, elle le releva un peu pour le mettre hors de portée avant d'ajouter avec un sourire légèrement narquois.

" Te fais pas trop d'idées, Jekan... Si tu le veux, t'accepte de m'en devoir une. Je suis pas bien regardante mais de nouvelles cordes de guitares ça peut se négocier. A moins que tu ne préfère me servir de partenaire d'entrainement. J'ai toujours besoin d'un bon sparing partner. "

Elle avait un petit sourire en coin, mais était totalement sérieuse. Elle n'allait pas juste offrir quelque chose sans attendre un renvoi d'ascenseur, et son année de plus dans sa scolarité n'allait pas jouer en la faveur de cet élève aux cheveux blancs. Une fois qu'elle avait clairement spécifié ça, elle lui retendit le sandwich qu'elle avait fait elle-même. C'était un simple sandwich d'urgence, car elle préférait toujours prévoir un peu plus de nourriture en cas de grosse faim plutôt que de devoir attaquer un cours musclé avec un creux dans l'estomac. Elle devait cependant avouer qu'elle n'avait jamais pensé que ce repas supplémentaire serait partagé avec un autre. Pas qu'elle était particulièrement radine, mais elle n'avait pas tant l'habitude de manger en groupe. Même les gens de sa classe avec qui elle s'entendait plutôt bien ne venaient que rarement dans ce coin de la cour, et la plupart du temps ils avaient de quoi manger. D'ailleurs maintenant qu'elle y pensait, il était étrange que ce type n'ai pas du tout prévu de repas. Peut-être qu'il espérait se montrer plus fort que les autres en ne mangeant pas, mais Sythea trouvait que c'était une idée particulièrement stupide parce que ça diminuait ses capacités. Ou peut-être qu'il n'avait simplement pas pour habitude de prendre à manger, mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir rejoint la cafétéria? C'est ce dernier point qui intrigua la musicienne.

" Et sinon tu fais quoi ici à cette heure? Tu trainais au hasard, ou tu cherchais un truc? "

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Disponible en RP : Toujours
Mer 17 Mai - 15:40
Super ! Pourquoi il a fallu que mon ventre s'en mêler, j'étais tout sauf du genre à paraître faible devant les autres, surtout devant une personne que je venais à peine de rencontrer. Je ravalai ma salive pour me suffire avant que Sythea change de sujet. Elle semblait connaître mademoiselle Eirin et surtout sa manie de me réveiller quand je dors. Elle et moi avions déjà eu une discussion sur ce sujet, sur le fait que dormir en classe n'était pas très constructif. Elle me tendit alors un sandwich que j'essayai de dérober à la seconde où je la vis, mais ma faim me faisant défaut, je ratai ma cible de peu.

- Oui, elle m'a fait plus d'une réflexion là-dessus j'ai même eu droit à un cours privé chez moi sur cela. Et pour le sandwich... je ne suis pas très fort au combat encore mais je veux bien t'aider. Que je me fasse casser le crâne ou pas. Faut bien se nourrir.

Je repris le sandwich et le dévorai comme un fauve. Le sandwich n'était super mauvais mais pas super bon non plus. J'avais pas trop le choix , j'étais low niveau budget et c'était l'entrainement ou payer des cordes de guitare, je ne sais même pas si ce genre de truc coûte cher. Et il y a plusieurs types de corde donc elle allait à coup sur m'arnaquer pour me prendre de l'argent sans aucune forme de pitié. Pour finir, elle me posa ensuite la question fatale, qu'est-ce que je foutais là... Je n'avais pas trop envie de lui dire que j'étais un sans ami à la recherche de ceux-ci, que j'avais une sale réputation d'homme araignée, que la plupart des profs avaient une dent contre moi. Je décidai donc de faire ce que j'avais l'habitude de faire, dire une partie de la vérité ou une forme un peu déformée, à force de faire cela j'étais devenu un vrai pro.

- Disons simplement que je cherchais des amis mais que j'ai entendu ta musique et que je suis venu à toi pour mieux l'entendre.

Ce genre de réponse n'allait pas lui suffire, elle allait demander pourquoi je n'irais pas plutôt rejoindre mes amis ou pourquoi je ne les ai pas trouvé. J'utilisai alors une vielle technique de politicien. Répondre à une question par une question.

- Et toi alors, tu fais de magnifique musique alors pourquoi tu ne vas pas en jouer devant quelque personne ? Ou alors c'est un talent que tu caches à tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Disponible en RP : Totalement
Mer 17 Mai - 21:25


 
Sythea Asmodee

 
"Quelques notes perdues dans l'air"


Sythea eut un petit sourire satisfait à voir le garçon se jeter sur le sandwich comme la misère sur le monde. Il avait accepté ses conditions, et elle se gardait bien de pouvoir lui demander un service le jour où cela pourrait devenir intéressant. Il lui en devait une, et elle ne comptait pas l'oublier de si tôt. Cependant vint le moment de répondre à ses questions. Il répondit qu'il cherchait ses amis mais avait été attiré par le son, et Sythea n'était pas vraiment satisfaite de cette réponse. Elle n'eut cependant pas le temps de relever qu'il enchaina par sa propre question, pour se détourner. Elle n'était pas dupe, mais s'il voulait tant éviter le sujet, elle n'allait pas le forcer à parler, n'étant pas d'une nature particulièrement curieuse.

" Et toi alors, tu fais de magnifique musique alors pourquoi tu ne vas pas en jouer devant quelque personne ? Ou alors c'est un talent que tu caches à tout le monde ? "

La guitariste se saisit alors de son instrument. Ils avaient encore du temps avant la reprise des cours, et son acolyte semblait apprécier. Elle se remit donc à jouer, mais cette fois en répondant. Les accords étaient plutôt réguliers, et le rythme calme lui permettait de maintenir une discussion sans forcément devoir se concentrer sur sa musique.


" Je ne cherches pas forcément à fuir les autres... mais il faut dire que je ne suis pas toujours très calme... je dirais même que j'ai tendance à être sanguine sur plusieurs points... et un poil trop facile à mettre en colère. Et puis mes camarades de classe ont leurs propres potes... je leur interdit pas de me rejoindre, mais ils préfèrent souvent être entre eux. "

Alors qu'elle jouait, il lui arrivait quelque chose que peu de ses camarades voyaient en classe. Une jeune fille souriante et calme, loin de la solitaire colérique qu'ils avaient l'habitude de voir en cours. D'ailleurs si certains d'entre eux la voyaient dans ces moments, ils réviseraient peut-être leur jugement sur elle. Sythea quand à elle s'en fichait totalement. Elle était comme elle était, et même si elle appréciait certains de ses camarades, elle n'avait jamais véritablement cherché à passer du temps avec eux. Pour tout dire, ce petit moment passé avec Jekan était en train de la faire réfléchir... car après tout, être en groupe ce n'était pas si mal. Mais malgré tout, il lui serait difficile d'approcher les autres, quand bien même elle les connaissait. Elle n'était pas vraiment habituée à ce genre d'exercices, et aurait peur de se ridiculiser si elle demandait à l'un d'eux de devenir son ami. Elle tenta alors de chasser ses pensées avec un sujet de conversation. Il lui fallait en trouver un ou alors elle allait se mettre à rougir de s'imaginer demander à quelqu'un comme Shota s'ils pouvaient passer du temps ensemble. Mon dieu que ce serait ridicule.

" Et sinon... qu'est-ce qui te pousse à devenir héros ? "

Aussitôt dit, aussitôt regretté. Cette question stupide allait forcément se retourner contre elle, mais elle l'avait choisi dans la précipitation. Bon, elle pouvait garder son calme et rester vague s'il lui demandait sa raison personnelle. Mais au moins elle avait totalement oublié cette histoire d'amitié avec ses camarades de classe, c'était le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques notes dans les escaliers... [FINISH]
» Perdues dans un vaste monde
» «DANS LE DORTOIR DES FILLES?!»
» Tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler. (pv Ambre) Mi Mars.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour-
Sauter vers:


bouton partenariat