AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tekken, le cyber héros !

 :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 6
Dim 14 Mai - 23:50
You're My Hero

Raihun Ryo

No Battery Lasts Longer


Nom : Ryo
Prénom(s) : Raihun
Surnom : Tekken (JP), Impulse (EU)
Âge : 21
Nationnalité : Anglais / Japonais (Eurasien)
Département : Héros
Particularités de votre santé ?
Actif et en bonne santé
Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
Améliorer, voir les limites de mon alter sans commettre d’infractions et se faire arrêter.
Vos Hobbys ?
Étudier, bricoler, courir, boxer, écouter de la musique et faire la cuisine.
Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
Étre chargé en électricité et ne pas être complètement trempé.

Alter
Bioélectricité

Les cellules de son corps peuvent se charger en électricité et prendre les propriétés de ce dernier. Si son corps n’est plus chargé, il ne pourra plus utiliser son alter. Par contre, il peut se charger rapidement à partir de n’importe quelle source d’électricité. Ses cellules se rechargent au fil du temps - 8h pour être complètement rechargé.
Son pouvoir lui permet d'attirer / repousser des objets métalliques dont le poids n'excède pas le sien. Il peut surcharger ses cellules pour pouvoir mouvoir des objets allant jusqu'à 1 000 kg au maximum. Cependant, s'il le fait, il ne peut plus utiliser son Alter pendant 24 heures.

Armure métallique

Raihun possède une armure en titane conçue par l’unité de recherche de sa mère. Cette dernière pèse 10 kg et a une capacité isolante pour le protéger de l’extérieur. Son armure possède un bâton extensible (2 mètres), ainsi que 300g de petites billes de métal. Elle ralentit son utilisateur.




You look awful. Perfect.

Raihun a la chance d’avoir des parents venant de continents différents, mais a majoritairement hérité des traits de sa mère qui est anglaise, et qui lui a donné ses beaux yeux verts et ses cheveux bruns. Il mesure 1m82 et son corps est sain et lui permet de pratiquer ses hobbys sans soucis (aka la boxe et l’héroïsme).

Ses cheveux bruns sont les meilleurs indicateurs de son taux de charge : Plus il utilise son pouvoir, et plus ses cheveux deviendront blonds / blancs. Ils reprennent leur couleur naturelle après une bonne nuit de sommeil. Si Raihun se recharge entre-temps, ses cheveux garderont leur état et ne redeviendront pas bruns sur le moment. Ses yeux, quant à eux, prennent une couleur bleue en cas de surcharge.

Quand il est l’heure pour lui de pratiquer son alter (et d’aider les gens en détresse par la même occasion), il porte une cyber-armure renforcée de couleur noire et grise qui recouvre entièrement son corps et dont la seule couleur vive se trouve sur son casque, où l’on peut voir deux lumières vive qui prennent la couleur de ses yeux.

Dans sa vie de tous les jours, il préfère porter des tenues décontractées tels que des jeans, des T-shirts et des vestes selon le temps et l’humeur.


My mind is telling me no...

Raihun est assez réservé et n’a pas peur de la solitude. C’est quelqu’un d’assez évasif qui n’exprime pas facilement ce qu’il ressent et qui ne s’emporte que dans de très rare cas. Autant dire que le faire rire n’est pas chose aisée. Il n’est pas volontairement désagréable mais n’ira pas chercher à se faire des amis non plus, principalement parce que cela demande de la patience et qu’il n’en a pas avec les gens, sauf dans certains cas.

Raihun se concentre beaucoup sur ses hobbys et aime voir les limites de son corps ou de son pouvoir. Il est perfectionniste dans ce qu’il entreprend et n’a pas peur de prendre beaucoup de temps sur ce qui le passionne. Si vous partagez un de ses hobbys, il vous accueillera à bras ouverts.

Once upon a time...


Malgré son prénom qui pourrait indiquer le contraire, Raihun n’était pas née sur le sol japonais mais sur le continent européen. Il était le fruit de l’amour entre un professeur de sciences physiques – belle jeune femme dont la carrière et la popularité au sein des scientifiques s’étalait sur plusieurs années – et d’un jeune diplomate japonais accompli – jeune homme ambitieux dont l’anglais était aussi exemplaire que sa fonction au sein de son pays – qui se rencontrèrent en Angleterre, lors d’une réunion visant à mettre en avant l’apparition des fameux Alter et de proposer une alliance officielle entre ces pays.
Ses parents tombèrent amoureux dès le premier regard, et c’est après plusieurs semaines de romance et d’amour que le petit Raihun fut conçu. Son père resta autant qu’il pu auprès de sa femme, jusqu’à la naissance de son garçon. Malheureusement, malgré le fait qu’il aimait sa femme et son fils, son pays passait en premier et, ne pouvant pas se décider à s’installer en Angleterre avec sa famille, il reprit ses activités.
Il ne leur rendait visite qu’en de petites occasions, mais cette absence n’avait pas spécialement affecté le garçon qui se satisfaisait de l’amour qu’il recevait de sa mère. Cette dernière décida d’arrêter sa profession pour se concentrer sur l’éducation de son garçon, et devint femme au foyer. Étant particulièrement aisée, elle pouvait se permettre de vivre de sa fortune, et son mari les aidait également en cas de besoin.
Raihun, jeune garçon passionné par ce que lui apprenait sa mère, n’avait pas spécialement d’amis. Il se concentrait sur ses passe-temps et développait son Alter qui s’était manifesté à ses 5 ans. Il était intéressant, autant pour son parent que pour lui, de voir les choses qu’il pouvait faire avec, et d’en voir les limites. Bien sûr, ce n’était que par loisir, et le garçon s’arrêtait dès qu’il était fatigué. Quant à sa mère, cette activité lui permettait de retrouver petit à petit sa passion de chercheuse qu’elle avait laissé de côté quand elle avait décidé de dédier son temps à son fils.
Pour la fête de ses 15 ans, sa mère lui annonça qu’il était maintenant temps pour lui de rejoindre une académie. Malgré les connaissances faramineuses qu’il avait acquis auprès de sa mère savante, sa sociabilité n’était pas tellement au point, et il lui fallait corriger cela. Cependant, lorsqu’il lui fallait choisir une académie, il n’arrivait pas à se décider car il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire. Le but premier que sa mère prévoyait pour lui était d’améliorer son côté sociable, mais elle cherchait également à donner une opportunité à son fils pour embellir son parcours et trouver sa voie.
Après un long voyage en France, son père en profita pour passer voir sa famille avant de retourner au japon. Les parents de Raihun discutèrent de l’avenir de leur garçon, et son père proposa d’emmener son fils dans une académie de héros. L’idée paru dangereuse pour sa mère, mais Raihun y voyait l’occasion d’améliorer et d’utiliser son Alter sans réelle restriction dans la vie de tous les jours. Malgré sa première impression, sa mère ne souhaitait pas entraver le désir de son fils, et décida de l’inscrire dans l’académie des héros la plus réputée d’Angleterre.
L’académie en question faisait passer un test d’entrée pour les candidats : une balle au prisonnier géante. Une touche, et les participants étaient disqualifiés, cela jusqu’à ce que le nombre de participants se soit réduit de 90%. Le test se déroulait dans une grande salle de gym fermée, et les participants disqualifiés étaient transportés en dehors de la salle au cours de l’épreuve.
Une fois les règles expliquées, Raihun se mit à réfléchir sur la manière de procéder pour accomplir ce test. Les conditions étaient assez dérangeantes, sachant qu’il ne pouvait pas posséder d’objets métalliques avant le début de l’épreuve. Il observa la salle, rempli des différents participants. Le garçon n’avait jamais vu une salle aussi grande, ainsi qu’une foule aussi noire. Il remarqua les murs du bâtiment qui étaient fait en métal, et confirma donc sa stratégie. Il observa l’Alter de ses camarades et esquivait les attaques ou projectiles qui venaient à lui. Après quelques secondes, il trouva enfin ce qu’il cherchait : une personne possédant une force capable de détruire les murs du gymnase. Il l’attira vers lui jusqu’à être dos au mur et le provoqua pour que ce dernier détruise ce qui se trouvait derrière lui. Une fois sa stratégie appliquée, il ne lui restait plus qu’à utiliser son Alter pour éliminer les personnes encore en jeu. Le coup que son adversaire porta sur le mur fut si puissant que le bâtiment lui-même se mit à vaciller. Raihun profita de l’étonnement général – ainsi que des débris – pour toucher toutes les personnes près de lui. Ayant appris à manipuler ces objets métalliques depuis tout jeune, ce fut avec aise qu’il avait réussi à éliminer les participants par vague de 4 ou 5 tout en restant à l’appris des éventuelles représailles qu’il pouvait subir. C’est ainsi qu’il passa cette épreuve et intégra cette école.
Malheureusement, sa première année fut des plus difficiles. Lors de l’épreuve, il avait éliminé l’un des favoris d’une certaine école réputée pour fournir les meilleurs éléments à l’académie des héros, et les membres de cette école qui avaient été admis prenaient un malin plaisir à le brutaliser et le harceler pour venger leur ami. Couplez à cela son manque de sociabilité et vous pouvez imaginer à quel point son expérience dans la vie scolaire fut désastreuse.
Un jour, une jeune fille tenta de l’aider à sortir de sa bulle solitaire. Elle souhaitait l’aider dans ce harcèlement qu’il subissait quotidiennement, mais malheureusement, elle ne fit qu’empirer la chose. Elle tenta de s’interposer, mais ces élèves se mirent à la brutaliser elle aussi. Alors qu’elle sortait des cours de la journée, la bande d’élèves rebelles l’emmenèrent dans un cul de sac vide et reculé, prétextant une soudaine prise de conscience sur le cas de Raihun. Ce dernier sortait de l’école, étonné voir que personne ne l’attendait à l’extérieur pour le malmener. Pris d’un doute, il se mit à les chercher inconsciemment, comme s’il savait que quelque chose de grave allait se produire. Il ne mit pas longtemps avant d’entendre des pleurs et des ricanements, et se dirigea aussitôt dans cette direction.
Il arriva sur les lieux, voyant la fille bienveillante ceinturée par l’un de ses bourreaux, et les autres élèves en train de détruire son matériel tout en ricanant. Pris d’un excès de rage, le garçon trouva le lampadaire le plus proche et absorba l’électricité qui s’y trouvait. La lumière du lampadaire se mit à clignoter et attira le regard des protagonistes présent sur la scène. Ils aperçurent le jeune Raihun, serrant les dents, les fixant d’un regard meurtrier, et dont la teinte des yeux passa d’un vert émeraude à un bleu scintillant. Ses cheveux prirent une couleur blanche, et la lumière du lampadaire s’éteignit complètement, plongeant la seule sortie des lieux dans le noir. Tout ce que les élèves voyaient, c’était les yeux bleus brillant de Raihun. Ce dernier sorti sa trousse de son sac, plongea sa main dedans pour attraper tout ce qui s’y trouvait, les lança en l’air et utilisa son Alter pour repousser ces divers objets en direction des brutes en face de lui. Un cri retentit, et l’un des garçons tomba au sol. Lorsque le cri se fit entendre, Raihun sorti de sa transe temporaire et voyait ses camarades avec des éraflures sur le corps. Il tourna son regard vers la fille, et la voyait apeurée, avec une éraflure sur la joue également. C’est à ce moment qu’il comprit que son action était dangereuse, tant pour ceux qu’il visait que pour celle qu’il voulait protéger. Il souhaitait s’excuser, mais avant qu’il ne pu dire un mot, le garçon qui était tombé au sol se mit à crier de plus belle. Quand il porta son regard vers lui, il aperçut une blessure grave : l’un des objets avait transpercé son bras. La panique monta, et le garçon contacta l’ambulance.
C’est après une quinzaine de minutes que l’ambulance arriva sur les lieux. Tous les élèves furent emmenés à l’hôpital, et Raihun fut expulsé de son école les jours qui suivirent. Il termina sa première année dans sa chambre, ressassant la scène sans arrêt.
Sa mère fut surprise et triste en apprenant ce qu’il s’était passé et en voyant que son fils n’était plus aussi joyeux qu’avant. Elle partagea la nouvelle avec son mari, et ce dernier fut très compréhensif vis-à-vis de la situation. Aucun d’eux ne lui firent de reproches, car chacun était conscient que Raihun comprenait la gravité ce qu’il avait fait. Aucune autre école de héros en Angleterre ne voulait accepter le jeune garçon, et le père décida d’emmener son fils dans une école de héros au japon. D’abord réticent, Raihun décida qu’il avait besoin de s’endurcir, autant physiquement que mentalement, pour que ce genre d’accident n’arrive plus, qu’il ne perde plus le contrôle de la situation. C’est ainsi qu’il intégra l’école de Yuhei en tant que deuxième année.
Son expérience scolaire fut complètement différente. Les élèves s’entraidaient pour la majorité, et il pouvait enfin prendre plaisir à suivre les cours. Cependant, il n’oubliait pas son précédent accident, et suivait des cours de renforcement après les cours de l’académie. C’est ainsi qu’il se découvrit une passion pour la boxe qu’il pratiquait le soir.
Durant sa deuxième et troisième année, il fit la rencontre d’un jeune garçon passionné de bricolage avec qui il s’entendait bien. Étant lui-même bricoleur, ils prenaient plaisir de temps en temps à se construire des équipements qui pourraient les aider à mieux contrôler leur Alters.
Grâce à ces inventions et à leurs Alters qu’ils avaient peaufinés durant ces années à l’académie, ils réussirent à passer les dernières épreuves requises pour l’obtention de la licence de héro. Ils furent aussitôt recrutés en tant que duo par l’agence « IDATEN », dont le héros le plus symbolique est Ingenium, le héros turbo. Pendant deux ans, il travailla en tant que support, et bien qu’il s’y plaisait, il avait l’impression de ne pas pouvoir s’épanouir en tant que héros. Il décida de quitter l’équipe, et retourna en Angleterre.
Il retrouva sa mère qui s’était spécialisé dans la création d’équipement pour héros et dont la renommée faisait déjà parler d’elle. Lors de son arrivée, ils entreprirent ensemble de créer l’équipement ultime qui l’aiderait dans sa nouvelle profession : une armure métallique renfermant divers gadgets avancés, métalliques eux aussi. Pendant l’année qui suivit, Raihun, aidée de sa mère, se mit à enchaîner sauvetages et protections des civils, améliorant son armure en fonction des diverses péripéties qu’il vivait. Son armure et sa manière de se battre lui ont valut le surnom d’ « Impulse ».
Une fois son armure perfectionnée, il décida de retourner au japon pour y retrouver son père et ses amis de Yuhei.



Très rapidement, moi c'est Kyosukke, j'ai 24 ans et je suis un alien ♂. J'ai connu le forum grâce à Nida Mah, et je suis nouveau. Mon perso c'est Tatsumi de Akame Ga Kill. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 40
Disponible en RP : Tous les jours normalement
Double-compte : Non
Lun 15 Mai - 0:47
Bienvenue :rire:
Revenir en haut Aller en bas
Riley Bageki
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 147
Disponible en RP : Oui <3
Double-compte : Gin Himawari
Lun 15 Mai - 18:19
Bienvenue à toi !
Je m'occupe de ta fiche dans la soirée

Edit: Validé Rang 6 (même si je t'avoue que les niveaux de Rangs sont plus trop significatifs en ce moment.) En tout cas tu es un héros ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Yosuke Noguchi
Département des Héros 1-C
avatar
Messages : 108
Disponible en RP : Assez régulièrement
Double-compte : Non
Dim 21 Mai - 11:04
Fiché déplacée pour rework et réévaluation. N'oublie pas de nous le dire quand tu as fini ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Ven 23 Juin - 13:23
Salut Raihun, un peu plus d'un mois que ta fiche a été déplacée pour que tu puisses la retravailler, je voulais simplement savoir où tu en étais et si tout se passait bien !

À très vite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tekken -basé sur les jeux vidéos-
» Tekken (photos,histoires des perso et bien d'autres)
» [1500] Orks Sauvages, petit essai
» Présentation du jeu
» SNME - 14 octobre 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations en cours-
Sauter vers:


bouton partenariat