L'intruse musicale

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Totalement

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-B
Alter: Contrôle du Sang
Dim 11 Juin - 13:00


 
Sythea Asmodee

 
"L'intruse musicale"

Une fois de plus, Sythea était seule à l'heure du midi. Comme toujours, les élèves se précipitaient vers la cafétéria pour profiter de plats préparés par de véritables héros culinaires. Sythea quand à elle n'en était pas particulièrement fan. Bien qu'il soit vrai que les plats étaient délicieux, elle préférait profiter de ce moment pour jouer de la guitare dans son coin, n'étant pas vraiment habituée à être le centre de l'attention. Cependant cette fois Sythea n'avait pas pu se rendre à son petit emplacement du parc sous son arbre, parce qu'un groupe s'y étaient rassemblés pour une fois. Elle ne savait pas vraiment pourquoi et ne le leur avait pas demandé, mais elle marchait maintenant dans les couloirs en quête d'un lieu tranquille pour manger ses sandwich et jouer un peu loin du reste du lycée. C'est alors qu'elle arriva devant la salle du club de musique et se figea. Elle observa la porte un instant puis inspecta autour d'elle pour s'assurer que personne ne pouvait la voir. Elle poussa alors la porte pour entrer et s'assurer que tout ses membres étaient effectivement partis déjeuner. Effectivement, elle était bien vide et Sythea en profita pour s'y engouffrer. Elle était au moins persuadée que l'acoustique de la salle serait bonne. Elle sortis alors sa nourriture et posa sa guitare contre le mur avant de s'installer sur le tabouret du piano. Alors qu'elle commençait à manger, elle se tourna instinctivement en face du clavier, et y observa les touches un long moment. Une fois son premier sandwich terminé, elle ne sa saisit par de sa guitare, contrairement à ce qu'elle avait prévu, mais posa ses mains sur les touches. Elle se figea alors avant de regarder en direction de la porte. Toujours personne. Sythea regarda alors ses mains posées sur le clavier, et se mit à jouer. Les premières touches étaient hésitantes, mais rapidement le naturel revint, et c'est avec une certaine passion qu'elle se laissa porter par la musique.


Sythea ne se laissait plus porter que par la musique, ne vérifiant plus si des gens pouvaient l'entendre ou non. En effet l'acoustique de la salle était formidable, mais cela avait son lot de mauvais points, en particulier que le son se répercutait dans le couloirs sans que Sythea ne s'en rende vraiment compte. Le temps était une fois encore figé pour elle, se laissant porter par le son de sa musique et s'étant totalement mentalement isolée du monde l'espace d'un morceau.

_________________
~ : [ Theme de Sythea ] : ~ : [ Présentation ] : ~ : [ Liens et Carnet de route ] : ~ : [ Fiche Technique ] : ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 8
Année et Classe: 2-B
Alter: Extension des cheveux
Dim 11 Juin - 22:52
ft. Kana Sakai & Sythéa Asmodee

L'intruse musicale

  Pour une fois esseulée à midi, Kana avait fui le navire quand Tachi s’était dirigé vers un groupe de 2-A. Après avoir acheté un pain au curry des plus basique, elle s’était retrouvé à déambuler dans les couloirs de Yuuei. Manger seule au milieu de la cafétéria l’angoissait et, à vrai dire, cela faisait un moment déjà qu’elle ne s’était pas retrouvée seule, à vadrouiller au grès de ses pas. Non pas que ses amis fussent de mauvaise compagnie, au contraire. Mais après avoir été aussi longtemps solitaire, elle se sentait un peu à l’étroit d’être constamment entourée.
 Il faisait encore beau dehors, aussi avait-elle tenté un des bancs sous les arbres, tous pris. Elle aurait certes pu s’y poser malgré tout, ou bien se joindre nonchalamment au groupe, mais elle n’avait pas abandonné son amie et son groupe pour en accoster un autre. C’est ainsi qu’elle se retrouva à marcher tranquillement dans une des ailes du bâtiment. Un peu reculée, peu peuplée en cette période de la journée, c’était le coin parfait.

 Accoudée à une fenêtre donnant sur l’entrée boisée, Kana mordit dans son pain d’un air distrait. Le vent qui filtrait par l’ouverture venait lui rafraichir le visage, et elle profitait paisiblement du silence qui la berçait. Silence bien vite interrompu par une légère mélopée qui parvint à ses oreilles. D’abord, elle crut l’avoir hallucinée, ou que cela venait du dehors tant c’était faible. Mais elle dut se rendre à la raison, le bruit venait bel et bien de l’étage.
 Un peu vive et rapide, bien trop agitée qui avait ramené Kana de ses songes. Doucement, oubliant son repas, elle s’avança vers l’origine de la mélodie. Bien que n’ayant rien à craindre, elle choisit tout de même de se faire discrète. Elle ne voulait pas déranger la personne derrière le clavier, ni amener une quelconque discussion. Au final, elle ne s’était approchée de la source de la musique que par curiosité afin de mieux l’entendre, rien de plus.

 Adossée au mur, près de la porte menant à la salle de musique, Kana ferma les yeux, profitant des notes qui raisonnaient dans l’air. Le pianiste semblait maitriser son sujet à la perfection et aucune fausse note ne vint entacher le micro-concert dont, vraisemblablement, elle était la seule à profiter. Un petit sourire de plaisir s’esquissa sur ses lèvres à mesure qu’elle se laissait transporter.
 Le retour à la réalité fut, quant à lui, brutal et dur. La musique venait de se conclure dans un final haletant et la petite espionne rouvrit les yeux dans un léger sursaut. On put même entendre, aussi imperceptible que cela puisse lui avoir paru, une petite inspiration.
 Subitement inquiète quant à son attitude, ou d’être prise en flagrant délit de... Voyeurisme ? Mais elle n’avait rien vu. D’écouteurisme ?! Elle déglutit, avant de se redresser, tentant d’être la plus discrète possible. C’était sans compter sur pain au curry tristement oublié et son emballage plastique. Un crissement raisonna dans le silence fraichement retombé. La jeune femme se maudit intérieurement et, jetant une brève œillade à la porte, se résigna à faire ce qu’elle faisait de mieux : la fuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Totalement

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-B
Alter: Contrôle du Sang
Jeu 15 Juin - 9:46


 
Sythea Asmodee

 
"L'intruse musicale"

Alors que Sythea terminait son morceau sur une petite envolée, elle laissa échapper un léger soupir de soulagement. Elle aimait la musique, et se laisser transporter par elle avait quelque chose de grisant. Elle n'avait pas joué de piano depuis ce concours dans un bar de la ville, et quelque part ça lui manquait. Mais alors qu'elle s'apprêtait à récupérer ses affaires pour repartir de la salle, ce fut le bruit d'un crissement d'emballage qui la fit sortir de sa rêverie. Elle tourna instinctivement son regard en direction du bruit, semblant provenir de la porte. Quelqu'un l'avait écoutée? La porte n'était qu'à peine ouverte, et on ne pouvait pas voir si quelqu'un se trouvait derrière... a moins de regarder au sol. Normalement, la lumière du couloir devrait dépasser de la petite ouverture pour dessiner un petit trait lumineux au sol, mais ici il n'y avait rien. Quelqu'un se tenait entre la lumière et la porte, la cachant de son ombre. Sythea ne savait pas si la personne était parvenue à la reconnaitre, mais elle devait confronter cette personne.

" Qui est là ? "

Sythea avait lancer son appel à la volée, et la pire situation se produit. L'ombre disparut aussitôt, suivi par des bruits de pas précipités. Cette personne tentait de fuir. Sythea se jeta alors à sa poursuite, ouvrant la porte à la volée et se précipitant dans les couloirs. Le son était clair dans les couloirs vides. Rapidement se fut le bruit de souliers qui remplacèrent le son des cordes frappées. Sythea courait avant une étrange liberté tandis qu'elle pourchassait l'espionne. Elle gagnait du terrain rapidement, et c'est de dos qu'elle la reconnue. C'était une des filles de sa classe. Il ne fallait surtout pas qu'elle parle de ça aux autres, Sythea voulant garder une image de dure à cuir qui ne serait pas possible d'après elle si elle jouait de piano, son instrument préféré donnant une image d'elle trop douce à ses yeux.

Sythea fronça alors les sourcils et piqua un sprint lui permettant d'atteindre Kana. Elle lui saisit alors le bras et le tira en arrière pour la forcer à stopper sa course.


" Kana, arrête toi ! "

Une fois celle-ci stoppée, Sythea laissa échapper un soupire. Elle releva la tête pour que leurs regard se croise et choses surprenante... elle semblait rougir. Peut-être était-ce juste la course, ou le fait d'avoir été prise en train de jouer, mais toujours est-il que malgré une expression renfrognée, elle semblait perturbée.

" T'as tout entendu, pas vrai ? "

Sythea soupira, et remarqua les affaires de sa partenaire. Elle percuta alors sur pourquoi elle avait pu poursuivre Kana aussi facilement: toutes ses affaires de cours et sa guitare étaient toujours dans la salle de musique. Elle serra alors les dents, espérant pouvoir y retourner avec que quelqu'un ne les trouve. Mais d'abord elle voulait s'assurer que Kana ne parle pas de ce qu'elle avait entendu. Inutile de chercher à dissimuler des preuves quand un témoin peut faire bien plus de "dégâts"

_________________
~ : [ Theme de Sythea ] : ~ : [ Présentation ] : ~ : [ Liens et Carnet de route ] : ~ : [ Fiche Technique ] : ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 8
Année et Classe: 2-B
Alter: Extension des cheveux
Dim 18 Juin - 1:16
ft. Kana Sakai & Sythéa Asmodee

L'intruse musicale

   Une voix derrière la porte. Elle s’était définitivement faite entendre et remarquée. Kana pesta entre ses dents, maudissant son manque de discrétion et insultant allègrement son pain au curry. Coupable évident de l’incident. Et si elle avait commencé, d’un pas rapide mais discret, le bruit de porte qui s’ouvre la fit accélérer drastiquement.
   « Et merde, jura-t-elle entre ses dents. »
   Que lui avait-il prit d’écouter ainsi aux portes ?! Elle avait beau être curieuse, elle aurait du savoir que ça se finirait mal. Tout se terminait toujours mal de toute manière ! Refusant de se faire rattrapée et d’être prise la main dans le sac, elle continua de sprinter. A demi embarrassée, elle restait surtout inquiète à l’idée de ce qu’il pourrait lui arriver. Cela s’arrêterait-il a une simple remontrance quant à son impolitesse. Ou cela irait-il jusqu’à un combat ?
   Par curiosité, instinct, nul ne saurait vraiment, la fuyarde se retourna pour voir à quelle distance se trouvait son poursuivant, ou du moins, SA poursuivante. Sythéa ?! Que faisait-elle là, à lui courir après ? Bien trop près d’ailleurs. Ca ne pouvait pas être elle qu’elle avait entendu n’est-ce-pas ?! Pas cette Sythéa là en tout cas. Ou alors elle était accompagnée. Oui c’était ça. Dans tout les cas, cela en sentait pas bon pour Kana, qui revit défiler son collège devant elle.


   Son cœur tambourinait dans sa poitrine, la panique cédant la place au calme et à l’apaisement précédent et  fut bientôt rattrapée par son manque de sportivité et d’endurance en la matière, s’essoufflant  à vue d’œil. Dans un dernier effort, elle chercha à utiliser ses cheveux afin d’agripper une quelconque surface afin de se projet vers l’avant comme elle en avait l’habitude de le faire. En vain, alors que son corps se sentait poussé vers l’avant, une main empoigna le bras de Kana, la stoppant dans son élan. Titubante, elle resta debout et força tout de même pour se défaire de la main qui l’avait saisie.
   «  Kana, arrête toi ! »l’interpella la voix.
   Aussitôt, l’intéressée se figea, osant à peine faire face à sa camarade de classe. Bon sang, qu’elle idiote elle avait été d’avoir suivi la musique, tel un papillon d’une lumière dans la nuit. Mais cette dernière semblait d’un tout autre avis, bloquant son regard dans celui de Kana, sans en démordre. Décidée, renfrognée, quoiqu’un peu essoufflée à en juger par sa respiration et ses joues légèrement rosies.
   « T'as tout entendu, pas vrai ? »


   La question prit Kana de court, si bien qu’elle écaquilla le yeux de surprise avant de se reprendre. C’était sa chance ! Tentant de reprendre un peu de contenance, ou du moindre de paraitre plus détendue et assurée qu’elle n’avait pu le paraitre quelques secondes plus tôt. OU tout simplement l’être intérieurement en cet instant.
   « N-Non ! Du tout ! Je passais dans les couloirs quand je t’ai vu débouler d’une salle en courant. Tu m’as fait peur tu sais ?! »  tenta-t-elle d’arguer avec un flegme qui pourrait faire rougir un arracheur de dents.
   La voix calme, réussissant à l’empêcher de trembler, le regard droit, elle semblait tout autant se persuader elle-même  de ce qu’elle avançait que Sythéa. Pourtant un sueur froide caressait son dos et son pouls battait à tout rompre à ses tempes et elle priait tous les Dieux que sa camarade croit son mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Disponible en RP : Totalement

Fiche de Pouvoir
Grade: 16
Année et Classe: 2-B
Alter: Contrôle du Sang
Lun 26 Juin - 14:24


 
Sythea Asmodee

 
"L'intruse musicale"

Sythea était parvenue à rattraper Kana, mais celle-ci se défendait d'avoir pu entendre quoi que ce soit. Sythea avait de sérieux doutes, parce qu'en la regardant on aurait dit une enfant prise en flagrant délit d'avoir volé un bonbon à ses parents. Elle parvenait à mentir avec un certain aplomb, mais Sythea sentait qu'elle était gênée et mal à l'aise. L'étudiante relâcha alors doucement son étreinte sur le bras de sa partenaire de classe en laissant échapper un profond soupir. Plutôt que de la laisser repartir avec une semi version, autant être franche et ainsi arriver à un compromis. Kana n'étant pas la plus bavarde de la classe, il ne devrait pas être difficile de lui demander de ne rien dire. La seule chose que Sythea regrettait était d'avoir oublié ses affaires et sa guitare dans la salle de musique, ce qui la forcerait de toute façon à y retourner. Autant profiter de ce moment pour forcer un peu Kana qui n'était pas vraiment non plus la plus combattive.

" Suis moi... je ne te ferais rien à la condition que tu écoute ce que j'ai à dire. "

Bien qu'elle ne serre plus autant le bras de sa camarade, elle la tira tout de même vers elle alors qu'elle retournait en direction de la salle de musique. En un sens, Sythea s'en voulait un peu de maltraiter Kana de la sorte. Même si elles n'avaient que peu parler depuis qu'elles étaient dans cette classe, étant toutes deux relativement solitaires. A bien y repenser, elle était probablement de ceux de sa classe qu'elle aimait bien, et s'était toujours arrangé pour ne pas avoir à l'affronter lors des entrainements et des examens de héros, sauf quand le hasard en décidait autrement.

Elles marchaient donc simplement dans les couloirs lorsque Sythea prit de nouveau la parole.


" Bon... Alors... J'aimerais que tu ne parles pas de ce que tu as entendu tout à l'heure... "

Sythea rougissait d'avantage alors qu'elle parlait de ça.

" Le piano... c'est mon instrument préféré... Il a une forte signification pour moi, mais il va un peu à l'encontre de l'image que je veux donner de moi. Je vais la faire courte et pas trop la jouer mélodrame, mais j'ai appris le piano pour ma mère... qui nous a quitté. Et en jouer me la rappelle. Il m'est déjà arrivé de... de... "

Sythea rougit encore plus. Il lui était déjà arrivé de pleurer sans s'en rendre compte en jouant du piano. C'était vraiment un instrument qui la touchait au coeur, et elle avait peur qu'on se moque d'elle pour ça.

" Enfin bref... si t'en parles pas... genre... à personne... je t'en serait reconnaissante. Je t'en devrait une et tu pourras compter sur moi en cas de soucis. J'ai pas envie qu'on me prenne pour une petite chose fragile simplement parce qu'on m'a surprise en train de jouer du piano... c'est pas que ma réputation m'importe tant, mais je supporte pas qu'on se moque de moi. "

Alors qu'elles se parlaient, elles s'approchaient de la salle de musique dans laquelle Sythea espérait retrouver ses affaires. Ce qu'elle espérait plus que tout, c'était que personne ne les avait récupérées avant elle.

_________________
~ : [ Theme de Sythea ] : ~ : [ Présentation ] : ~ : [ Liens et Carnet de route ] : ~ : [ Fiche Technique ] : ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18

Fiche de Pouvoir
Grade: 8
Année et Classe: 2-B
Alter: Extension des cheveux
Mer 12 Juil - 22:02
ft. Kana Sakai & Sythéa Asmodee

L'intruse musicale

    Pas un seul mot sur sa réponse. Elle avait semble toute échoué dans les grandes largeurs. Détournant le regard, agacée et un peu embarrassée, elle claqua de la langue discrètement en signe de mécontentement. Au contraire même de ses attentes, elle sentit la main toujours sur son bras la tirer vers l’arrière, forçant la jeune étudiante à se retourner pour suivre sa consœur. Prise dans la course, un peu prise de court aussi, Kana observa la scène se dérouler plus qu’elle ne la vécut vraiment.
   Sythéa l’emmenait vraiment dans la salle de musique d’où elle était sortie ? Pourquoi faire ? La question était rhétorique, évidemment, Kana n’y voyait qu’une seule option. Lui faire comprendre que ses lèvres devraient être scellées. Difficilement, elle déglutit, une légère nausée l’envahie ainsi qu’un léger tintement aiguë à son oreille. Dans le passé, certaines filles ne s’étaient pas gênées pour lui faire comprendre de la boucler, de préférence dans les toilettes. C’était à peine si elle percevait ce que lui disait Sythéa, bien trop enchevêtrée qu’elle était dans ses angoisses. Dire qu’elle pensait être passée à autre chose.

   Prise dans ses propres réflexions qui la faisait rougir, la brune avait inconsciemment relâché le poignet de Kana qui, dans un geste brusque et, presqu’agressif plutôt que défensif, s’extirpa de la main menaçante. La moue revêche, mais le regard fuyant, elle rasséréna Sythéa quant à son obtempération à la suivre, et cette dernière reprit son discours. Massant douloureusement son poignet, Kana suivait au pas, écoutant un peu plus attentivement cette fois-ci. Avoir récupéré une certaine liberté de mouvement semblait l’avoir sortie de sa panique. Du moins juste assez pour se concentrer de nouveau sur l’instant présent.
   Ainsi, elle avait appris le piano par sa défunte mère et... Et à mesure qu’elle l’écoutait parler, Kana se mit à douter. Non pas de la sincérité de son interlocutrice, mais de ses propres inquiétudes à son encontre. Plus elle l’écoutait, plus elle percevait les tremblements dans sa voix, la légère intonation aiguë qui suit une gorge qui se serre. Elle lui parlait même de lui devoir un service, alors qu’elle aurait tout aussi bien pu lui clouer le bec. En quelques mots, Sythéa venait tout juste de renverser la vapeur et de placer Kana en position de force.
   S’en rendait-elle compte ? Ne craignait-elle dont pas que cette dernière n’en ait que faire et en abuse ? Ou alors... Ce n’était que du flan, et parfaitement consciente d’avoir le dessus en combat, elle cherchait une manière douce de lui intimer le silence sous peine de représailles ? Oui... Cette dernière version semblait bien plus crédible aux yeux de la blonde qui se renfrogna légèrement.

   « T’inquiètes pas, bougonna-t-elle, crachant presque sa réponse, je compte pas l’ouvrir. Pas besoin d’y mettre les formes et de me passer la pommade. »
   Un long silence au malaise palpable s’en suivit et alors que comptait tout de même lui demander la raison pour le retour vers la salle de musique, Sythéa poussait la porte un peu hésitante. Pas étonnant si ce qu’elle avait dit était vrai. Ce qui, à la réflexion, devait surement l’être. Un peu gênée, mais surtout agacée contre elle-même, Kana se gratta nerveusement la tête, une main dans la poche, tirant sa veste. Un petit grognement put se faire entendre, et, puisque l’invitation sonore avait été faite, elle se décida à se jeter à l’eau. Stoppant au passage sa camarade dans son rangement rapide.
   « Hrm.. Désolée pour tout à l’heure, je me rends compte que ça n’a... »
   Un bruit dans les couloirs. Puis rien. Sûrement des élèves qui montaient les escaliers. Se raclant la gorge pour essayer de reprendre, un peu honteuse et rougissant à vue d’œil, Kana laisse glisser quelques mèches devant son visage tout en continuant ses excuses.
   « Ouais... Enfin... T’inquiètes pas, je suis pas une balance et si vraiment, c’est important pour toi que ça reste secret, t’en fais pa- »
   Quand bien même sa voix se faisait lentement murmure par sa gêne, elle fut stoppée par des bruits de pas et des voix non loin. Attrapée, la main dans le sac, fut la première pensée qui traversa l’esprit de Kana alors que les bruits s’arrêtaient devant la porte entrouverte. Tenir sa parole, et éviter toute punition de la part de Sythéa, fut sa seconde. Se jetant alors sur cette dernière pour lui prendre les instruments des mains, deux silhouettes apparurent dans l’embrasure de la porte alors que les deux jeunes femmes se trouvaient agglutinées sur les preuves à convictions.

-Illus a venir-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Débat] Une comédie musicale ?
» les drogue musicale^^
» Parodie musicale ...
» Sérénade au Texas [DVDRiP]Comédie musicale, Western
» La chaise musicale animale ! [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Cour-
Sauter vers:


bouton partenariat