AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

The Doge that's within you

 :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 4
Mer 14 Juin - 17:29
You're My Hero

Kong Ôkubo

Wouf-wouf.


Nom : Ôkubo
Prénom(s) : Kong
Surnom : B.F. (Best Friend)
Âge : 30 ans
Nationnalité : Japonais
Faction : Héros
Particularités de votre santé ?
Sensible aux puces et à la chaleur.
Pourquoi voulez-vous entrer à Yuuei/Devenir un Super-Héros ?
Parce que le chien est le meilleur ami de l'homme, et qu'un meilleur ami fait tout pour vous protéger o/
Vos Hobbys ?
La calligraphie & être un bon garçon.
Avez vous des conditions pour utiliser votre pouvoir ?
Nope.

Alter: Very Doge
Très concrètement, cet Alter consiste en une très grande proximité entre son propriétaire et le chien. Il ne s'agit pas d'une exacte ressemblance aux canidés, mais d'une forte similarité. L'utilisateur de cet Alter garde une forme humanoïde, mais sa tête est celle d'un chien (aux proportions d'un corps humain, ça va de soit), et son corps est recouvert d'une fourrure de chien. En plus de cette ressemblance physique, l'utilisateur jouit de quelques privilèges qu'il partage avec nos amis à quatre pattes. Son ouïe et son odorat son particulièrement développés, de même que son agilité. Et ses ongles sont un peu plus longs que la normale, de même que ses dents. (Et puis, il peut aboyer, et ça c'est cool o/)




You look awful. Perfect.

Il est assez facile de décrire Kong. Il ressemble en tous points à un chien, du fait même de son Alter, à la seule différence que, contrairement à ses camarades à quatre pattes, lui est humanoïde, et se comporte donc comme n'importe quel être humain. De même, sa croissance a suivi une courbe normale pour n'importe quel humain. A présent qu'il est adulte, il a atteint une taille tout à fait habituelle pour quelqu'un de son âge. Fort heureusement, il a pu constater que son Alter ne lui donnait pas tout du chien, notamment en ce qui concerne l'espérance de vie. Il se trouve aujourd'hui au meilleur de sa forme: ses sens sont plus affûtés que jamais et ses articulations ne craquent pas encore sous le poids des âges. Ses aboiements promettent encore de terrifier ceux qui ont quelque chose à se reprocher pour de longues années ... S'il ne tombe pas sur un os entre temps, bien sûr.

Outre son regard humide et sa truffe, une des caractéristiques principales que Kong partage avec les chiens est sa fourrure. Bien pratique en hiver, elle est dans les mêmes teintes que celle d'un berger allemand, raison pour laquelle Kong entretient un lien tout particulier avec cette espèce-là de canidés. Ce pelage devient cependant très pesant les temps chauds venus, d'une part parce qu'il agit comme une couche de vêtements supplémentaires pour Kong, qui doit ainsi supporter une chaleur excessivement lourde, et d'autre part parce que, son corps s'adaptant aux aléas de la température, il réagit en conséquence en larguant derrière lui une partie de cette fourrure par poignées entières de poils. Un inconvénient particulièrement gênant en public.

Quant à ses vêtements, ils sont somme toute assez classiques lorsqu'il n'est pas dans sa fonction de héros. En revanche, quand la veuve et l'orphelin font appel à lui, c'est d'un bond qu'il se change pour revêtir son costume. Celui-ci est inspiré de la plus pure tradition japonaise classique. Un shihakushô noir, sorte de combinaison intégrale nouée par une ceinture blanche à la taille, au col relevé de façon à former une sorte de haute parabole derrière sa tête, par-dessus lequel il porte un long manteau blanc, aux manches larges, qui lui tombe jusqu'aux chevilles. Il est chaussé de sorte chaussons de cuivre, suffisamment souples pour lui permettre une aisance et un confort sans lesquels ses déplacements ne se feraient pas aussi agréablement. A propos du col de son shihakushô, qui lui remonte tout le long de la tête jusqu'à finir en une pointe, il est fabriqué dans un tissu spécial qui a la propriété de renvoyer les ondes sonores, si bien qu'il agit véritablement comme une parabole et permet à Kong une attention maximale sur une direction focalisée, celle dans laquelle il tourne la tête.

Spoiler:
 



My mind is telling me no...

Kong a toujours été ce qu'on pourrait appeler un "bon garçon". Ce trait de caractère qui ne l'a pas quitté depuis sa plus tendre enfance faire de lui un héros particulièrement attachant, car particulièrement serviable et fiable. Il est d'une fidélité et d'une loyauté remarquables. S'il n'a jamais eu d'équipier, c'est qu'il n'a jamais reçu de propositions ni eu l'occasion d'en faire lui-même. Pourtant, le travail d'équipe a quelque chose de très attrayant, pour lui, ce qui n'est pas étonnant lorsque l'on considère que son Alter est en fait essentiellement utile pour le soutien. Brave quand il le faut, ayant la légère tendance à se laisser aller à sa colère ou à ses craintes lorsqu'il les sent venir, il est cependant d'une sagesse appréciable, et d'un calme olympien en temps normal. Toutes ces qualités font de lui un héros apprécié de la communauté.

Bien évidemment, il tire la plupart de ses traits de caractère de sa proximité naturelle avec les chiens. Lui-même ne sachant pas où s'arrête vraiment sa ressemblance avec les canidés, il ne saurait dire si son caractère est véritablement influencé par son Alter. Il a pourtant l'intime conviction que c'est le cas, au regard de l'attitude des chiens qu'il croise ou qu'il élève. En effet, il a jugé bon, dans le cadre de l'étude de son propre comportement et de son Alter, d'adopter un chien. Ainsi, cette bête à ses côtés, il peut l'observer en détail, et comprendre à quel point il est proche d'elle. C'est une préoccupation importante pour Kong, car elle lui permet de faire la part des choses entre ce qui est humain et ce qui est animal en lui. De par son passif, le besoin de savoir quelle est sa véritable nature s'est plusieurs fois fait sentir. Et s'il est irrémédiablement attiré par son côté humain, qui dicte sa conduite et auquel il s'est conformé, il ne peut nier sa face animale.

Pour le reste, tout relève de ses propres goûts. Kong est un amateur de la culture traditionnelle japonaise. N'ayant pas grandi dans un milieu très raffiné, ni très emprunt de culture, quelle qu'elle soit, il apprécie de se confronter à un monde régi par des codes et des règles qui lui sont étrangers. De plus, il aime particulièrement le calme et le respect des choses dont est emprunte la culture japonaise. Il rêve parfois de se retirer de la vie de héros pour vivre dans une maison, à l'écart de tout, avec un troupeau de moutons et un potager pour subsister en une parfaite autarcie. Mais sa vocation de héros reprend généralement bien vite le dessus sur ces élans, et le fait revenir à la réalité des choses: il a choisi sa voie, et c'est celle de faire le bien autour de lui.

L'on pourrait se demander d'où elle lui vient. Là encore, il ne sait pas s'il doit ce trait de son caractère à sa part animale ou humaine. Car c'est une caractéristique qui fait penser à celles du chien, que l'on dit être le meilleur ami de l'homme. Kong est particulièrement serviable, comme nous l'avons dit, et se montre d'un secours sans faille lorsqu'il l'estime nécessaire, c'est à dire dès qu'on fait appel à lui. Cette caractéristique, il l'a poussée à son maximum en devenant un héros, prêtant le serment tacite de donner sa vie pour sauver celles des autres contre les forces du mal. Bref, c'est un good boy.



Once upon a time...


La naissance de Kong fut un événement particulièrement traumatisant, à la fois pour ses deux parents -tous deux des humains dépourvus d'Alters- et pour les médecins qui assistèrent et participèrent à l'accouchement. Personne ne s'attendait, à vrai dire, à voir sortir de là la tête d'un chien, aussi attendrissant soit-il tout recouvert de placenta qu'il était. Les cris de la mère retentirent un moment dans les couloirs de l'hôpital, et c'est en faisant preuve d'un professionnalisme exemplaire que le médecin parvint à mener à terme la naissance. Mais il n'y avait aucun doute pour toute l'équipe médicale que cet enfant, cet animal ou quoi que ce soit qu'ils venaient de mettre au monde n'aurait pas une enfance facile.

Ils n'auraient pas avoir plus raison. Les parents de Kong, sans doute traumatisés par l'événement de sa naissance et effrayés par la perspective de devoir élever un hybride, laissèrent leur enfant à un orphelinat accueillant justement des enfants rejetés pour leur Alter. Kong vécut les premières années de sa vie au milieu d'une foule d'enfants dotés de pouvoir merveilleux et incompris. Cet orphelinat, quoiqu'isolé du reste de la réalité, était en fait animé par une joie de vivre intense. Chacun étant doué d'une particularité assez repoussante au premier abord, et pourtant tellement belle quand on l'examinait de plus près, plus personne ne semblait particulier. Ou plutôt, tout le monde l'était sans plus s'en rendre compte. La gérante de l'établissement, qui devait faire figure de mère pour Kong dans ses années à venir, était elle-même dotée d'un Alter qui la transformait, une fois la nuit venue, en une sorte de chenille velue. Pourtant, c'est d'un tendre amour que tous ces enfants s'aimaient, et c'est dans un véritable esprit familial qu'ils grandirent ensemble.

Les premières confrontations de Kong avec le reste du monde ne furent pas des plus aisées. Difficile pour un enfant-chien de passer inaperçu, et d'éviter les moqueries dans son plus tendre âge. Les premières années d'école furent les plus dures. Par la suite, tout ne fut plus que question d'habitude. Pendant la journée, Kong endurait les quolibets en s'efforçant de se concentrer sur les leçons, et le soir il retrouvait une communauté dans laquelle il était parfaitement intégré et accepté pour ce qu'il était. Néanmoins, il parvint à se rapprocher de quelques autres enfants de par ses propres qualités d'altruiste, qui lui valurent d'être reconnu comme un être foncièrement bon et gentil. Son contact fut de plus en plus apprécié alors qu'il grandissait au milieu d'une foule d'enfants qui l'auraient, à une époque, rebuté, mais qu'il appris à apprivoiser.

Il admira les figures des héros comme ses camarades, ou peut être même encore plus, car il s'identifiait facilement à ces gens costumés qui luttaient pour les autres au péril de leur propre vie. Qu'importe leur Alter, l'apparence qu'il leur donnait et les conséquences qu'il entraînait, les héros étaient unanimement reconnus comme des figures braves, adulées et positives. Quel autre idéal un enfant comme Kong aurait-il bien pu suivre ? Dès lors qu'il arriva à ces conclusions, il prit comme objectif de devenir lui-même un héros, et se donna pour ça toutes les chances. Il apprit à domestiquer ses sens, à entraîner son corps.

Il fit son entrée à U.A. au sein d'une promotion brillante. Il admirait les Alters de ses camarades et l'usage qu'ils en faisaient, et faisait lui-même de son mieux pour se hisser à leur hauteur. A nouveau, il était intégré dans un milieu où on le reconnaissait pour ce qu'il était, peu importe le fait qu'il soit couvert d'une fourrure de chien. C'est au sein de cette promotion attentionnée et attachante qu'il choisit son nom de héros: B.F.. Ce nom devait refléter les objectifs qu'il se donnait: devenir une figure héroïque appréciée du plus grand nombre. Il serait le meilleur ami de tous ceux qui en feraient la demande, sans aucun regard pour leur apparence ou leurs différences.

Il reçut sa licence de héros haut la main, et entama une carrière en solitaire qui devait promettre d'être assez tranquille. Il ne fut jamais impliqué dans aucun événement de premier plan et d'ampleur spectaculaire, mais s'efforça toujours de faire son devoir du mieux qu'il le pouvait, peu importe la complexité des missions qu'on lui confiait. Dix ans de quiétude en se livrant à son devoir. Dix ans qui commençaient à devenir bien longs ...

Il était temps de changer un peu tout ça. Et d'aboyer un bon coup à la face du monde.





Très rapidement, moi c'est Martin, j'ai 17 ans et je suis un chien des bois. J'ai connu le forum grâce au manga, et je suis nouveau. Mon perso c'est un OC de Bleach, dessiné par Sideburn004 d'après une idée de NexusYuber. Comme je suis quelqu'un d'absolument génial - et personne ici-bas n'en doute - j'ai bien sûr lu le règlement, et je vais le respecter, parce que les fessées c'est moyen-moyen.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Mer 14 Juin - 17:47

Hello !

Un court message pour prévenir que cette fiche va avancer lentement jusqu'à la fin de la semaine prochaine, puisque je prépare le Bac. J'essaierai de la faire progresser assez régulièrement, et préviendrai évidemment quand elle sera terminée !

Merci bien !

Wouf.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Jeu 15 Juin - 19:21

Hello !

Bon, en fait j'ai fini '^'

Merci d'avance pour le passage o/

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Ven 23 Juin - 13:15
Salut Kong, j'espère que le bac c'est bien passé pour toi ! Smile

C'est l'heure de la première évaluation !


  • La Description physique:

    • Pas grand-chose à redire, si ce n'est qu'on apprend un peu tard la ressemblance avec le berger allemand, mais à part ça, c'est tout bon !


  • La description mentale maintenant:

    • Là aussi peu de choses à redire mon "bon garçon", le tiraillement entre la part animale et humaine est intéressante. Parce que c'est vrai qu'on se place d'un côté en se disant juste que ça pourrait être un humain avec une apparence différente, mais faire le lien avec la partie animale, c'est bien et ça apporte de la profondeur. (Puis tu as pu réviser Freud avec le Ça et le Surmoi comme ça, c'est cool Wink )
    • Par contre, pas beaucoup de défauts, on soupçonne un petit côté colérique que tu évoques, mais qu'est-ce qui peut le déclencher ? Une agression ? L'injustice ? (Un postier passant à vélo ? x) ). C'est certainement le côté chien, mais on sait bien que certaines espèces sont plus aimantes que d'autres, pourtant il arrive qu'on entende parler de sautes d'humeurs, d'agression par des chiens, etc. tu pourrais peut-être creuser là-dessus si tu as envie ?


  • Enfin, la partie sur l'histoire:

    • Une histoire assez touchante sur le fait d'être rejeté par les autres pour ses différences.
    • Cependant, les Alters de mutation sont connus depuis un certain temps, les enfants devraient avoir l'habitude et donc moins se moquer (par contre pour les parents en effet, ça pouvait être trop traumatisant). Pas un gros problème en soi, mais ton Alter n'est pas plus impressionnant visuellement qu'un autre, je pense. Mais ça me va comme ça ne t'en fais pas !
    • Pour faire le lien avec ta mentalité, peut-être que tu pourrais expliquer plus en détail pourquoi il n'a jamais eu d'équipiers ?
    • Une évolution graduelle, un objectif simple et juste, j'aime beaucoup l'ensemble pour tout dire !


  • Voilà pour les différents points sur le fond, quant à la forme, peu de fautes, des bonnes tournures de phrases efficaces, ça traine pas en longueurs, c'est super !


Donc, pour moi ce sera un Grade 13, je te souhaite la bienvenue chez les Héros en attendant la deuxième validation !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alvise di Venezia, contarini oui, mais un contarini sain d'esprit sans le grain de folie(terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations en cours-
Sauter vers:


bouton partenariat