AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Quand Sonna la Fin

 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 14
Disponible en RP : 4/5 - Promotion sur le dernier RP! -50%!
Double-compte : None.
Lun 10 Juil - 18:08



Quand Sonna la Fin

feat. Kyoko Sasaki

L'angoisse du départ venait de laisser la place à une soudaine apathie alors que le décompte s'arrêtait brusquement. Un soupir traversa l'assemblée d'aspirant élèves alors que la voix de Present Mic exclamait la fin des examens d'entrée à U.A. Des amas de cadavres métalliques encore fumant parsemait la fausse rue qui avait été construite pour l'épreuve alors que les prétendants à U. A affichaient parfois des mines fières, parfois déçues.

Osamu se tenait encore sur un robot quand l'heure avait sonné, ses quatre yeux se tournant vers l'assemblée qui se tenait un peu plus loin. Il se trouvait dans une situation plutôt inconfortable car il n'arrivait pas à déterminer si il était fier de lui ou si il devait commencer à se lamenter sur son sort. En effet, il avait plutôt bien agit, avait aidé quelques élèves face au robot à 0 point et sans lui et d'autres jeunes altruistes, ils auraient pu être sérieusement amochés. Mais quand les dix minutes furent passées, il ne put que sentir un léger frisson remonter le long de sa colonne vertébrale. Il n'avait éliminé que trop peu de robots. Pas évident en effet pour un alter aussi défensif que le sien dans ce genre de situation. Il devait l'admettre, il trouvait cela plutôt aberrant: ils concourraient bien pour devenir des héros pas des soldats après tout.

Mais il devait le reconnaître, c'était aussi un peu sa faute. Il aurait pu éliminer beaucoup plus de robots mais à l'arrivée du 0 Point, il s'était laissé complètement perturber par le danger qu'il représentait. Il fallait dire également que la compétition ça n'avait jamais été trop le fort d'Osamu. Ce dernier soupira, un sentiment d'intense regret commençant à l'envahir.

- J'espère que je n'ai pas fait tout ça pour rien...


Il espérait surtout que sa mère avait pu le voir à la télévision, et qu'elle avait pu remarquer à quel point il avait agit pour les autres plutôt que pour lui même. Si cela pouvait la pousser à réfléchir, ça n'en serait alors que bénéfique, même si il n'était pas pris à U.A. Son père serait sans doute déçu, lui, mais pour Osamu c'était sa mère qui importait le plus à l'heure actuelle.
Le jeune homme descendit du robot à 2 points sur lequel il se tenait en claudiquant et chercha des yeux la personne qu'il avait assisté juste avant la fin du décompte, mais impossible de la voir dans la foule d'élèves, surtout qu'il ne l'avait aperçue que de dos.

Le robot à 2 Points s'apprêtait à l'attaquer alors que son attention était tournée ailleurs et la jeune fille, capable de manipuler ses os pour se défendre, aurait subie de lourdes blessures ou au moins aurait eu du mal à contrer son attaquant à temps. Osamu, alors en train de voleter comme il pouvait pour garder un oeil sur le "champ de bataille", avait repéré son inattention et s'était laissé tomber de tout son poids sur le robot. Il n'était certes pas très lourd, mais son plongeon de 3 mètres lui avait offert une certaine puissance de frappe... au détriment de sa jambe gauche d'ailleurs qui n'étaient pas habituée à ce genre de prouesses.

En général, l'épreuve en avait été une pour Osamu. Il sentait clairement qu'il avait poussé son corps à bout et que demain il aurait de sacrées courbatures, surtout au dos car il avait utilisé ses ailes plus que de raison.
Il réalisa qu'il lui serait compliqué de marcher aussi fit-il vrombir ses ailes un instant, se propulsant légèrement dans les airs afin d’atterrir plus loin, prêt du plus gros des élèves qui commençaient à se regrouper à l'arrivée de Recovery Girl. Mais son atterrissage se trouva assez maladroit alors qu'il manquait de tomber au sol et se rattrapait à un poteau électrique non loin. Quelques potentiels futurs élèves eurent des ricanements en voyant le jeune homme aussi ridicule. Osamu leur lança un regard mauvais avant de choisir de les ignorer. Ce n'était pas toujours facile de garder une carapace autant sur son corps que sur son esprit, mais il avait l'habitude avec sa très chère mère et son héritage morbide.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Musutafu :: U.A. - L'école des héros :: Autres endroits-
Sauter vers:


bouton partenariat